Avis du vol Eurowings Hamburg Cologne en classe Economique

Compagnie Eurowings
Vol EW037
Classe Economique
Siege 26A
Temps de vol 01:05
Décollage 01 Fév 17, 12:15
Arrivée à 01 Fév 17, 13:20
EW   #8 sur 23 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 77 avis
LUCKY LUKE
Par SILVER 799
Publié le 14 août 2020

En cette froide journée de février 2017, je me décide à aller en Allemagne pour la seule et unique raison d'ajouter l'A330 Eurowings à mon flight-log.  


Les compagnies européennes exploitant des gros-porteurs sont assez avares de vols courts avec leurs avions destinés à faire du long-courrier. Tout Avgeek avisé le sait et consacre donc une partie de son temps à guetter les exceptions, consistant à avoir l'opportunité d'accrocher un de ces gros-porteurs sur un vol domestique ou intra-européen. Outre l'insolite de faire du wide body sur un tronçon habituellement effectué en banal 320 ou 737, chacun sait que "ce qui est pris n'est plus à prendre" et que l'occasion de voyager en long-courrier n'étant pas aussi fréquente qu'en court/moyen, c'est toujours ça de gagné et ça libère de la place pour prendre autre chose à l'occasion d'un prochain voyage lointain. 


En Europe, la présence d'un gros-porteur sur les réseaux domestiques ou MC est généralement liée à un pic inhabituel de la demande ou à des contraintes de formation des équipages, qui doivent se familiariser avec une nouvelle machine en effectuant un certain nombre d'étapes. Un A/R long-courrier ne constituant généralement qu'en deux décollages et deux atterrissages sur quatre jours pour une programmation équipage classique, repos en escale et à la base compris, il est plus rapide et plus rentable de faire faire quatre étapes dans la même journée en utilisant l'avion sur des vols courts.


Concernant EUROWINGS, qui s'est lancée dans le long-courrier en 2016 en faisant appel à SUN EXPRESS Germany, filiale de la branche turque de Lufthansa, la mise en oeuvre du secteur A330 s'est donc faite à coups de vols domestiques allemands comme on va le voir ci-après. 


La journée commence à CDG1 par un CDG-HAM matinal à bord d'un A320 germanwings. 


photo 7970-1

Arrivé 1h30 plus tard à Hambourg, j'ai le temps de me rendre au "Take Off Lounge" à l'extérieur du bâtiment principal, à proximité des terminaux 3 et 4 aujourd'hui quasiment abandonnés.


photo ham-20170201-1

La vue sur le tarmac est correcte depuis ce bar destiné principalement aux spotters locaux et aux employés de l'aéroport.


photo ham-20170201-4

Rien de bien faramineux dans le trafic du jour mais c'est toujours sympa de faire le détour par cet endroit assez peu connu…


photo ham-20170201-3

D'autant que l'endroit comporte une salle à l'intérieur de laquelle l'aéroport d'Hambourg est reproduit sous la forme d'une maquette géante, avec l’éclairage qui va bien et la simulation d'atterrissages et de décollages d'avions miniatures. Intéressant !


photo ham-20170201-2

En ressortant, je peux apercevoir la bête du jour, et pas en miniature du tout puisqu'il s'agit du seul gros-porteur présent sur la plate-forme. C'est bien l'avion que je suis venu chercher qui vient d'arriver de Cologne. Il est stationné au large, ce qui va de pair avec le caractère inhabituel de sa présence ici sur une telle ligne.


photo img_8211

L'embarquement aura donc lieu par bus…


photo img_8214

… ce qui est l'occasion de faire toutes les photos possibles, y compris de ce gros réacteur GE, malgré la météo maussade.


photo img_8216

L'appareil est immatriculé D-AXGF. C'est un A330-203 de 2004, ayant servi 12 ans chez Qatar Airways (A7-AFM) avant de passer en novembre 2016 chez Eurowings, enfin plus précisément sous le CTA de Sun Express Germany.


photo img_8215

La cinquantaine de pax qui étaient dans le bus sont déjà au chaud à l'intérieur, et je vais leur emboîter le pas.


photo img_8212

Un deuxième bus arrive avec les retardataires.


photo img_8218

Un dernier coup d’œil dehors, qui permet de voir les travaux en cours à Hambourg-Fuhlsbüttel Helmut Schmidt, ce qui explique aussi le faible nombre de postes de stationnement au contact à cette période.


photo img_8219

Je rejoins mon siège côté couloir sur le quadri-place central à l'arrière de la 1re cabine éco où ont été regroupés tous les pax. Un Dash-8Q-400 aurait suffi pour transporter tout le monde.


photo img_8221

Les consignes de sécurité ne sont pas au format A4 recto-verso classique d'Eurowings et Germanwings. Il s'agit d'un A5 à quatre pages, sur lequel figurent bien entendu le nom et le logo de l'opérateur réel.


photo img_04911

Les portes sont fermées. Je change alors pour le bi-place côté hublot (26A) qui est libre. On a vu que cette configuration en 2+4+2 est plutôt généreuse pour une low cost long-courrier et que la cabine a entièrement été refaite aux standards d'Eurowings et que l'IFE n'a plus rien à voir avec ce qui existait du temps où l'avion était opéré par Qatar Airways.


photo img_8224

On roule finalement -en autonome- avec 10mn de retard et on décolle dans la foulée, la distance entre le parking et la piste étant très courte.


photo img_8225

Et voilà !


photo img_8228

La croisière sera de quelques minutes seulement, le temps pour les PNC de faire le service habituel sur EW : mini sandwich avec berlingot de 10cl d'eau + café ou thé pour les pax high yield ou pour les pigeons ayant acheté à l'avance (10€), BoB pour tout le monde. La 2é cabine éco est quasiment vide comme on l'a déjà dit.


photo img_8231

Vue sur l'extrémité arrière de l'avion, là où le layout devient 2+3+2.


photo img_8230

On est déjà en descente au dessus de la Rhur.


photo img_8234

La météo est nettement meilleure qu'à Hambourg.


photo img_8236

Atterrissage imminent.


photo img_8238

On se posé à Cologne après 45mn de vol. 


photo img_8240

Bloc arrivée dans les minutes suivantes. Le retard pris au départ a été entièrement rattrapé. On peut voir sur le tarmac quatre des six A330 d'Eurowings, tous basés à Cologne en cet hiver 2016/2017.


photo img_8244

Stationnement en faux contact, permettant de faire une nouvelle rafale de photos en débarquant.



Une dernière vue de l'animal une fois à l'étage.  


photo img_8254

C'est ainsi que se termine ce court vol, satisfaisant pour tout le monde : les pilotes qui vont pouvoir bientôt être lâchés sur la machine, les pax qui auront voyagé très confortablement (en dépit de l'absence de passerelles télescopiques au départ et à l'arrivée) et l'avgeek en balade qui aura "loggé" un gros-porteur à moindre frais (temps et argent) par rapport à un long-courrier. Je ne pourrai pas faire aussi simple et facile pour l'A340 d'EW, à bord duquel j'ai dû me farcir un pénible DUS-JFK en novembre 2018 (en éco au milieu, vol bondé, 3h de retard, etc) mais c'était le prix a payer pour un quadri-réacteur de plus du temps où c'était encore possible…



En ce qui concerne cette journée de février 2017 consacrée à la découverte de l'A330 d'Eurowings entre HAM et CGN, elle se terminera aussi au départ de DUS, pour rentrer vers CDG sur Germanwings comme le matin, mais en A319 cette fois, contrairement à ce que les doubles issues d'aile pourraient laisser imaginer…


photo 7972-1

Merci pour votre attention. 

Afficher la suite

Verdict

Eurowings

7.2/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Carte payante5.0

Hamburg - HAM

6.2/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté6.0

Cologne - CGN

7.2/10
Fluidité6.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un gros porteur toujours bon à prendre sur un vol aussi court.
Ceci étant, EUROWINGS a restitué un produit honnête sur ce vol, en dépit du type d'avion inhabituel.
Il est vrai que pour une low-cost, et un appareil destiné à du long-courrier, la cabine en 2+4+2 est plutôt d'un confort supérieur à la moyenne.
C'est le principal atout de cet avion, ainsi que son IFE au goût du jour.

Sur le même sujet

19 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 560797 by
    AirBretzel GOLD 11551 Commentaires
    Merci Luc pour ce FR.
    ce qui est pris n'est plus à prendre => adage qui a encore plus d’importance actuellement.
    Take Off Lounge => voilà une adresse à retenir.
    Le confort d’un gros porteur et l’ajout à une longue liste de trophée, que demander de plus.
    A bientôt
  • Comment 560808 by
    Chevelan GOLD 17014 Commentaires
    Hello Luc

    Le Miniatur Wunderland de Hambourg est le musée le plus visité d'Allemagne, et l'aéroport de HAM attire la foule du monde entier, un espace extraordinnaire à visiter absolument !
    C'est très agréable de voler dans une cabine, et dans ce cas il faut faire confiance aux apprentis... Pilotes ! ^^
    LH propose des vols en A330 en partenariat avec Eurowings, entre FRA et BKK, à des tarifs défiant toute concurrence, à tester lorsque l'on reviendra à un semblant de normalité, si un jour on y revient !!!
    Sur ton vol, un catering est même distribué, que demande le peuple ? :))

    Merci pour cet énième opus insolite, à très vite...
    • Comment 560950 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci Hervé pour ton commentaire. J'essaierai d'avoir plus de temps lors d'un prochain passage à Hambourg afin de pousser jusqu'au vrai musée miniature. Concernant les pilotes, je leur fais confiance par principe sur la planète entière, faute de quoi il m'eût fallu choisir un autre hobby... Alors, des allemands expérimentés sur B737 qui font leur transition sur A330 sous l’œil averti d'un instructeur sans doute issu de Lufthansa, c'est du velours sur ce plan là. Concernant les vols LH FRA-BKK que tu mentionnes sais-tu quels A330 sont utilisés réellement, sachant que ces -200 opérés par Sun Express Germany ne semblent plus exister, tandis que quelques -300 aux couleurs EW existent encore sous CTA Brussels Airlines, mais ne semblent pas voler actuellement ? A bientôt.
  • Comment 560815 by
    Kilmarnock SILVER 6791 Commentaires
    Merci du partage Luc!
    J'ignorais l'existence de ce "Take off" lounge, j'y serai bien passé lors de mon dernier passage à HAM il y a 2 ans. La ville est décidément très tournée maquette ^^
    Prendre un 330 sur un vol domestique allemand est vraiment sympa, et embarquer au pied d'une machine aussi grosse n'est pas si commun que ça.
    J'aime bien l'intérieur de la cabine avec le "Eurowings" éclairé en violet :)
    Sur l'IFE du DUS-JFK, l'avion n'est pas très bien modélisé surtout au niveau du nez et des réacteurs ^^
    A bientôt!
    • Comment 560951 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci Benjamin pour ton comm'. Ah, la modélisation des avions sur les écrans, c'est comme sur certains magazines de bord (quand ils existaient...) les graphistes ne sont pas toujours des avgeeks... A bientôt.
  • Comment 560818 by
    Mathieu82 640 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    Un vol avec un aussi gros porteur pour si peu de monde, point de rentabilité. Mais sans doute pour repositionner l' aéronef.
    Bon week-end
    • Comment 560952 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci pour le commentaire. Comme mentionné dans l'intro et la conclusion, il s'agissait dans ce cas de "lâcher" de pilotes sur A330, avec un nombre minimal d'étapes requises (20 en général).
  • Comment 560820 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Merci pour ce FR avec l'art d'attraper un A330 sur un vol si court, une belle prise. C'est vrai qu'avec cette configuration l'A330 est l'un des avions les plus agréable et confortable en eco évidemment.
    "y compris de ce gros réacteur GE" moteur plus élégant que son concurrent sur l'A330.

    À bientôt
    • Comment 560953 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci. C'est vrai qu'un A330-200 équipé de GE avec une cabine éco en 2/4/2 a un côté "old school" qui ne manque pas d'élégance. Sans doute destiné à disparaître plus vite que prévu avec la crise actuelle... A bientôt.
  • Comment 560829 by
    lagentsecret 12184 Commentaires
    Merci pour ce FR

    Une belle prise que ce gros porteur sur un vol court : les entrainements d'équipage ont du bon pour les avgeeks

    A bientôt
  • Comment 560832 by
    Kethu GOLD 2664 Commentaires
    Merci pour le FR Luc !

    Belle prise que cet A330 sur un vol intérieur teuton ! En plus, la belle cabine rénovée rend le vol encore plus agréable...
    Et pareil qu'un peu plus haut : Merci pour l'adresse du Take Off Lounge !

    A bientôt :)
  • Comment 560834 by
    Esteban GOLD 20379 Commentaires
    Merci Luc pour le partage !

    Toujours sympa un wide body sur un vol aussi court :)

    J'aime "beaucoup" la modélisation du 343 sur l'IFE avec des réacteurs qu'il n'a jamais eu.

    A bientôt !
  • Comment 561037 by
    tsow 2051 Commentaires
    Merci pour ce FR!

    J'ai bien du mal à comprendre le rôle des A330 d'Eurowings dans le groupe LH, puisqu'ils semblaient surtout (quelques mois avant la crise) effectuer des vols pour le compte de LH ou de SN... mais peut-être à moindres frais? Une sorte de Joon à l'allemande...

    En tous cas, c'est une belle opportunité de voler en A330 sur ce court secteur. En plus, la cabine est agréable et EW a eu le bon goût de ne pas opter pour une config 3-3-3... et je crois qu'en J, les sièges sont les mêmes que sur LH. C'est plutôt cohérent avec le fait que ces avions soient utilisés pour opérer des vols LH ou SN.

    À bientôt!
    • Comment 561087 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 3183 Commentaires
      Merci pour le commentaire. C'est sûr que la config 3/3/3 sur un A330 rend le voyage très inconfortable sur un vol complet. N'oublions pas qu'à l'origine, la seule compagnie qui avait un tel layout sur une section de fuselage identique était Air Inter avec ses A300, dont la durée moyenne des vols était d'environ une heure. Ces A330 EW en 2/4/2 ont au moins l'avantage de ne pas avoir suivi la tendance générale dans le domaine, même si je suis d'accord sur le fait que le positionnement stratégique de la compagnie (avant Covid-19) soit assez peu lisible. A bientôt.
  • Comment 561398 by
    Leadership TEAM BRONZE 5493 Commentaires
    Merci Luc pour ce nouveau FR et pour cette prise. En effet, avoir un gros porteur sur un vol en Europe est le graal pour les avgeeks du vieux continent.
    Comme beaucoup d'aventures LC low-cost, celle-ci n'a pas fonctionné et la crise a définitivement effacé les ambitions LC d'Eurowings, qui ne se contentera maintenant que de faire du MC hors hub de FRA et MUC. Cependant, il faut reconnaître l'effort dans une cabine entièrement rétrofité.
    A+

Connectez-vous pour poster un commentaire.