Avis du vol Aeroflot Tashkent Moscow en classe Affaires

Compagnie Aeroflot
Vol SU1871
Classe Affaires
Siege --
Temps de vol 06:00
Décollage 13 Aoû 19, 04:45
Arrivée à 13 Aoû 19, 08:45
SU   #29 sur 101 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 105 avis
Ateon
Par GOLD 1184
Publié le 13 août 2020

Après une dizaine de jours passés en Ouzbékistan, il est temps de dire au revoir à ce magnifique pays et de prendre le chemin de la maison.
Pas de surprise, le retour se fera comme l'aller, avec Aeroflot jusqu'à Moscou puis Air France jusqu'à Paris.
Et comme pour les précédents opus de la série, vous retrouverez en fin de FR le dessin du frangin et un bonus touristique, cette fois-ci Samarcande.



L'arrivée à TAS


Après un dernier dîner à Tashkent, notre chauffeur nous dépose à l'aéroport vers 22h. Notre vol est à un horaire affreux (4h45 !) mais nous n'avions pas le choix. J'avais hésité à prendre une chambre d'hôtel pour cette courte nuit, mais j'ai finalement misé sur un repos de quelques heures au salon.


photo 20190812_221740

Ce ne sera pas ce VIP Lounge, accessible directement depuis l'extérieur de l'aérogare.


photo 20190812_221946

Nous voici donc à l'intérieur. C'est un peu glauque, malgré les efforts de verdissement.


photo 20190812_222153

Le lounge d'Uzbekistan se trouve juste à l'entrée.


photo 20190812_223416photo 20190812_223319

Celui-ci dispose d'un enregistrement dédié et d'un PAF/PIF dédié apparemment. C'est tout de même un avantage significatif qui incite à prendre Uzbekistan.


photo 20190812_223328

Car ce n'est pas le cas du lounge CIP, qui se trouve airside. Mauvaise nouvelle pour nous, car l'enregistrement ne démarre que 3 heures avant le départ du vol. Nous avons donc 3 heures à poireauter landside.


photo 20190812_223452

Voici le FIDS de la soirée, notre vol n'est même pas encore affiché.


photo 20190812_222344

Vers la zone airside. Je dispose bien des BP électroniques, mais il nous faut enregistrer les bagages…


photo 20190812_223517

Nous passerons donc cette longue attente sur ces sièges inconfortables.


photo 20190812_223626

Mauvais point pour TAS : il y a du wifi mais pour y accéder il faut disposer d'un numéro de téléphone ouzbèke ! Grrrr…


photo screenshot_20190812-224145_captiveportallogin-73361

Passage aux toilettes. C'est basique…


photo 20190812_223158

Pour me dégourdir les jambes, je décide de prendre un peu de hauteur en faisant un petit tour à l'étage.


photo 20190812_225806photo 20190812_225824

Une maquette d'appareil HY est suspendue dans les airs.


photo 20190812_225827

Pas grand chose à faire ici, les bureaux des compagnies affichent porte close.


photo 20190812_225853

On trouve également un bar, déserté tant par les clients que par le taulier.


photo 20190812_225935

Quelques plantes en pot tentent d'égayer cet endroit.


photo 20190812_230002

De retour en bas je note un peu d'animation avec l'enregistrement du vol pour DXB. Il est 1h20 et nous n'avons plus longtemps à attendre.


photo 20190813_011815

Vers 1h30, les agents de TAS s'installent aux guichets. Ce n'est pas encore affiché, mais ça sent le check-in pour SVO.


photo 20190813_013526

Bingo !


photo 20190813_014042

Par contre il n'y a pas de file prioritaire et tous les passagers se ruent sur les 3 guichets disponibles.


photo 20190813_014238-76471

Une file est pourtant prévue à cet effet mais il doit y avoir un souci car un agent s'active sur son clavier.


photo 20190813_014510

Finalement, après 20 bonnes minutes, une robuste matronne russe viendra mettre un peu d'ordre dans tout ça. Sans sourire mais avec nonchalance, elle installe tranquillement la file SkyPriority à un autre comptoir. Elle nous demande assez sèchement de nous pousser pour lui permettre d'étaler son tapis.


photo 20190813_015727

Comme mon frère doit ensuite, de Paris, prendre un vol pour Bordeaux, je demande s'il est possible de faire suivre son bagage. L'agente SU m'indique que comme ce n'est pas le même PNR, ce n'est pas possible. Plus surprenant, elle nous indique qu'elle ne peut pas éditer nos BP pour CDG et que nous devrons le faire au desk de correspondance à SVO.

Bref, nous enregistrons nos bagages et retirons nos BP. PAF et PIF seront passés rapidement et nous voici airside un peu après 2h.


photo 20190813_020516

Voici la salle d'embarquement.


photo 20190813_020957

Le salon se trouve au fond à droite.


photo 20190813_021047

Le CIP Lounge


L'accueil par la cerbérine est somnolent. Manifestement, on la dérange pendant sa nuit.
Le lounge est plutôt spacieux, avec une décoration classique de boiseries et de canapés en cuir.


photo 20190813_021242photo 20190813_021329

Nous nous installons dans l'un d'eux.


photo 20190813_021212

L'offre est basique.


photo 20190813_021253photo 20190813_021306photo 20190813_021532

L'offre de presse, assez famélique.


photo 20190813_021444

Les documents de voyage, avec nos BP arborant déjà 3 tampons.


photo 20190813_021639-95895

La vue depuis notre emplacement.


photo 20190813_023314

L'endroit dispose d'un bar, avec barman dédié. Lorsque nous commençons à regarder le mur de bouteilles derrière lui, il nous dit qu'il ne peut pas nous servir à boire. Il faut aller en chercher à l'extérieur du salon. Celui-ci parlant un anglais approximatif, la discussion est laborieuse et il finit par lâcher qu'il ne peut servir que du café ou du thé. Mais à quoi il sert alors ?!


photo 20190813_023306

Bref, après avoir essayé de comprendre (il a juste à tendre le bras derrière lui), de guerre lasse nous abandonnons et allons acheter des bières au bar de la salle d'embarquement. Moment épique là encore, où nous dérangerons deux préposées en train de casser la croûte et auprès desquelles il aura fallu insister pour pouvoir acheter 2 bières et quelques nuts… On ne peut pas dire que les agents de TAS aient le sens du service !


photo 20190813_034918

Autre moment épique de ce salon ubuesque, la cerbérine qui s'est effondrée à son bureau pour piquer un roupillon. Le pax à gauche de la photo a eu du mal à la réveiller…


photo 20190813_025636-99430

Côté sanitaires, ça va à peu près…


photo 20190813_034054

… encore qu'il ne faille pas être trop regardant. La serviette roulée en boule ne présage pas d'un ménage très fréquent.


photo 20190813_034030

Pour couronner le tout, comme landside, il est nécessaire d'avoir un numéro de téléphone ouzbèke pour se connecter au wifi.
Vers l'heure prévue de l'embarquement, nous quittons cette antre de luxure pour rejoindre la salle d'embarquement.


photo 20190813_034439

Elle est tellement blindée que de nombreux pax dorment à même le sol.


photo 20190813_034430

Un peu avant 4h, sans même une annonce, un agent ouvre les portes et c'est alors la ruée dans un bordel indescriptible.


photo 20190813_035513photo 20190813_035615

Tous les pax s'accumulent à droite, nous nous mettons sur la gauche en pensant que c'était la file dédiée aux passagers business, mais non, il s'agit d'un panneau Asiana qui n'a rien à faire là.


photo 20190813_035704

Nous sommes un peu gênés, mais cela n'a pourtant pas choqué les autres pax (le resquillage de file semble être un sport national ici) et lorsque l'agent vient libérer les fauves, nous nous insérons donc parmi les premiers.


photo 20190813_040409

Voici notre appareil, un A330-300 comme à l'aller.


photo 20190813_040433

Celui-ci est en livrée spéciale Skyteam.


photo 20190813_040506

Accueil cordial mais pas très souriant en porte 2L.


photo 20190813_040511

Le flight report


Pour nous ce sera donc à gauche après le galley.


photo 20190813_040528

Nos sièges, identiques à ceux de l'aller.


photo 20190813_040543

La cabine, avec son charme désuet, mais au confort incomparable pour un vol de 4h.


photo 20190813_040628

Les PNCettes, toujours aussi élégantes avec leurs uniformes "mandarine" (et non orange comme me l'a fait remarquer SkyteamCHC), leur béret et leurs gants blancs.


photo 20190813_040658-45407

Dès notre arrivée, nous nous voyons proposer un verre d'accueil.


photo 20190813_041555-39329

Ce sera champagne ! Trinquons à la fin de ce voyage et à ce beau pays !


photo 20190813_040941

Quelques minutes plus tard, nous recevons la trousse de confort (identique à celle de l'aller et toujours aussi peu qualitative) et les écouteurs.


photo 20190813_040726

Oh je sens que le frangin va dormir !


photo 20190813_040931-72770

Je vous ai présenté ce siège lors du vol aller, je n'y reviens donc pas. Une offre de wifi (payante) est proposée.


photo 20190813_041315

En attendant la fin de l'embarquement, je feuillète le magazine de la compagnie, avec ses nombreuses destinations.


photo 20190813_041553

SU consacre une pleine double page à ses sièges business.


photo 20190813_041812photo 20190813_041818

Ainsi qu'à la gastronomie russe. Tout ceci semble intéressant, sauf que pratiquement tout le magazine est exclusivement en russe !


photo 20190813_042309

J'entends nos voisins de derrière demander du champagne. Du coup nous faisons de même et Mariya, notre très souriante et élégante PNC, nous ramène deux belles flûtes.


photo 20190813_043405

Je sirote donc quelques bulles en consultant le menu du soir (ou du matin, à cette heure-ci on ne sait plus trop).


photo 20190813_043706

Je pars du principe que nous serons sur un menu de petit-déjeuner. Mariya insiste en nous demandant de noter chaque plat.


photo 20190813_043720

Sauf qu'en fait c'est le menu du dîner qui est proposé. Etrange vu l'horaire !


photo 20190813_043728

La carte des vins.



Mariya nous propose ensuite de la presse (russe) au chariot.


photo 20190813_044040

Il est temps de pushbacker, les consignes de sécurité sont lancées sur l'IFE.


photo 20190813_044926photo 20190813_045222

Je me mets à l'aise, le pas est très bon.


photo 20190813_045042

Pendant le roulage, j'aperçois un B787 de HY avec du monde qui s'affaire autour.


photo 20190813_044654

La cabine est plongée dans le noir, nous pouvons suivre les manoeuvres grâce à la caméra embarquée.


photo 20190813_050012

Nous décollons aux premières lueurs du jour.


photo 20190813_050336

Mariya vient prendre notre commande pour le plat, mais nous lui disons que nous préférons dormir et manger avant l'atterrissage. Notre requête est acceptée et nous dormirons 3 heures. Nous étions tellement épuisés après cette quasi nuit blanche que je n'ai pas pensé à prendre en photo le lie-flat.
A peu près 1h avant l'atterrissage, commence le service du petit-déjeuner. Commençons par un oshibori.


photo 20190813_080133

Nous en sommes là.


photo 20190813_080804

Nous avions passé commandé juste avant de dormir. Je demande pour démarrer un jus d'orange et un café, histoire de me réveiller. Mariya applique pourtant le protocole de service, et m'amène en même temps les noix chaudes !


photo 20190813_081024

Voici ensuite l'entrée qui m'est amenée. Cured goose meat, served with mostarda. Le pain est chaud. C'était très bon.


photo 20190813_081451

Nous ne faisons pas de mélange et restons au champagne.


photo 20190813_082019

Sympa ces chocolats !


photo 20190813_081317

Pour la suite j'ai essayé le Bulgur with vegetables. Le goût était à l'image de la présentation, pas terrible.


photo 20190813_082358

En dessert, un cake rhum-raisin.


photo 20190813_083629

En fin de vol, la chef de cabine passe nous distribuer du thé et nous remercie d'avoir volé avec SU, mais sans un sourire. Les PNC passent également récupérer les menus.


photo 20190813_083701

Sympa d'avoir 3 hublots !


photo 20190813_085117

L'approche sur SVO est belle avec ses forêts et ses plans d'eau.


photo 20190813_085634photo 20190813_085811

Nous suivons l'atterrissage grâce à la caméra avant.


photo 20190813_090131

Et sur le côté en vrai.


photo 20190813_090139

Nous voilà arrivés à SVO.


photo 20190813_070632

Nous venons nous garer à côté d'un A321 à la livrée spéciale "Manchester United".


photo 20190813_070836

L'instant Danette est limitée par le faible nombre de passagers J sur ce vol (10 pax pour 34 sièges).


photo 20190813_070952-45113

Je garderai plutôt un bon souvenir de ces sièges, même si ce vol est trop court pour un vol de nuit.


photo 20190813_071044

Mariya scrute l'arrivée de la passerelle en porte 1L.


photo 20190813_071124

Mais finalement elle arrivera en porte 2L. Diantre ! débarquement par bus ?


photo 20190813_071216

Les pax Y sont retenus pour laisser passer les pax J.


photo 20190813_071336-91522photo 20190813_071456

Un bus est dédié aux passagers business.


photo 20190813_071540photo 20190813_071611

Après moins de 5 minutes sur le tarmac, nous arrivons au terminal.


photo 20190813_072154

Merci de m'avoir lu, je vous retrouve bientôt pour le dernier tronçon de ce routing !


Le dessin du frangin


Pour ce FR, un dessin qui rappelle le kafkaïen salon de Tashkent…


photo 20190813_111936-tas-svo

Bonus touristique


Pour ce dernier bonus, je vous propose de découvrir Samarcande, sans doute la plus connue des illustres cités ouzbèkes.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Aeroflot

7.9/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

CIP Lounge

3.0/10
Confort8.0
Restauration2.0
Divertissements2.0
Services0.0

Tashkent - TAS

5.2/10
Fluidité6.0
Accès8.0
Services1.0
Propreté6.0

Moscow - SVO

7.4/10
Fluidité7.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

L'horaire est difficile, surtout pour un vol si court qui ne permet pas de bien se reposer. Je préfère toutefois effectuer celui-ci dans une cabine SU que sur un mono-couloir avec un siège Y standard. Le fait est qu'Aeroflot joue une belle partition et que les points forts de l'aller ont été confirmés, notamment avec un équipage attentif et serviable. Côté catering, l'horaire n'incite pas aux agapes.
TAS : une horreur, entre l'aire d'attente peu confortable, les agents peu aimables, le salon sans aucun service, le wifi non accessible pour les non-ouzbèkes, l'embarquement bordélique... L'expérience doit être meilleure (j'espère) avec HY.

Sur le même sujet

23 Commentaires

  • Comment 560704 by
    Randy110912 30 Commentaires

    Bonjour,
    Quelle organisation cet aéroport... pas facile avec l’heure du vol!
    Heureusement que le confort du vol réduit un peu ces galères!
    A bientôt!

  • Comment 560711 by
    Chevelan GOLD 14403 Commentaires

    Merci pour ce FR et les précédents !

    Si l4ouzbékistan est un pays à visiter absolument, ce n'est pas le cas de l'aéroport de sa capitale ^^
    Gros bordel à l'enregistrement, avec une agente nonchalante et peu motivée...
    Le salon CIP est dans le top 10 des lounges les plus nuls de la planète, la fille dormant sur son bureau est tout simplement scandaleux !
    Lebarman a un job en or, qu'il le garde... Une belle plante verte !
    A bord, le décor change et c'est tout de suite plus agréable.
    C'est du presque parfait, il ne manque plus qu'un fauteuil Full-Flat pour mériter l'excellence.
    Assurément un bon vol, espérons qu'en 2020 SU ne touche rien à son protocole de service.

    Merci pour le partage.

    • Comment 561569 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci Hervé pour ce commentaire.

      ce n'est pas le cas de l'aéroport de sa capitale

      Je pense que l'expérience est bien meilleure en voyageant avec la compagnie nationale ouzbèke (check-in dédié, salon, PAF...).
      la fille dormant sur son bureau est tout simplement scandaleux !

      Je n'avais jamais vu ça avant, mais j'ai remarqué qu'en Ouzbékistan c'est une pratique assez courante...
      SU a déroulé une belle prestation, dommage que l'horaire du vol ne permette pas d'en profiter pleinement !
      espérons qu'en 2020 SU ne touche rien à son protocole de service.

      On croise les doigts, mais avec le covid, rien n'est moins sûr...

  • Comment 560716 by
    AK SILVER 866 Commentaires

    Aeroflot (et d'autres compagnies d'ex-URSS en général) semble être spécialiste des horaires à la noix.. L'aéroport de Tachkent a l'air vraiment affreux. Mention spéciale au salon, et à ses canapés qui me font penser à des crottes de mammouth. Le repas a l'air très moyen, surtout pour la classe affaires. Heureusement que les PNC et la cabine sont très confortables pour seulement 4 heures de vol !

    • Comment 561570 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci pour ce commentaire.
      Je pense que sur ces courtes liaisons, SU essaie d'optimiser la rotation des appareils, d'où ces horaires un peu red-eyes (un peu comme les vols ex-CAI).

      ses canapés qui me font penser à des crottes de mammouth

      Je ne les verrai plus de la même manière ! ^^

  • Comment 560717 by
    Bargi62 SILVER 3223 Commentaires

    Merci Stéphane pour ce FR qui ne va pas faire remonter TAS dans mon estime !
    Un très bon vol avec une Pnc charmante et très pro,une cabine très confortable.
    Superbe bonus qui me rappelle un de mes plus beau voyage juste un peu avant toi.

    • Comment 561571 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci Philippe pour ce commentaire.
      Bien sûr j'avais lu tes FR, notamment avec HY ;-) Je n'avais d'ailleurs pas une très bonne image des PNC HY, ce qui a été en partie confirmé.
      A bientôt.

  • Comment 560723 by
    lagentsecret GOLD 12462 Commentaires

    Merci pour ce FR

    "Mauvaise nouvelle pour nous, car l'enregistrement ne démarre que 3 heures avant le départ du vol"
    Quelle galère ! :(

    "comme ce n'est pas le même PNR, ce n'est pas possible. Plus surprenant, elle nous indique qu'elle ne peut pas éditer nos BP pour CDG et que nous devrons le faire au desk de correspondance à SVO"
    Skyteam gâte ses pax ^^

    "Nous nous installons dans l'un d'eux."
    Il a bien vécu

    "L'offre est basique."
    La qualification est plus que bienveillante ;)

    Un salon hors norme ^^

    Embarquement en mode Skypriority à l'interprétation locale

    "Sauf qu'en fait c'est le menu du dîner qui est proposé. Etrange vu l'horaire !"
    C'est préférable je trouve et après tout votre vol part à 4h45 et l'offre petit déjeuner débute à 5h00

    "Notre requête est acceptée et nous dormirons 3 heures"
    Excellent service

    "Le goût était à l'image de la présentation, pas terrible."
    ça semble effectivement être un plat végétarien punitif

    Dessin qui reprend très bien la quintessence du salon

    Superbe bonus comme d'habitude

    Un vol SU plutôt réussi mais, quels que soient confort et catering, vu l'horaire et la durée du vol
    il est impossible de le trouver agréable

    A bientôt

    • Comment 561572 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci pour le commentaire.

      Un salon hors norme ^^

      C'est un doux euphémisme ! le pompon revient surtout aux 2 employés...
      ça semble effectivement être un plat végétarien punitif

      Mauvais choix sur ce coup...
      D'accord avec vous, l'horaire n'est pas idéal, mais SU (et Skyteam) n'offrait aucune autre alternative.
      A bientôt.

  • Comment 560728 by
    Esteban TEAM GOLD 12654 Commentaires

    Merci Stéphane pour le partage !

    L'horaire fait mal aux yeux, effectivement, on se pose toujours la question avec ces vols là s'il vaut mieux reserver une dernière nuit à l'hôtel et au vu des péripéties il aurait valu ... mais ça tu ne pouvais pas le savoir.

    Le nombre de plantes vertes dans l'aéroport est quand même impressionnant.

    Un salon où l'on ne sert que du café ou du thé, c'est du jamais vu. Le barman qui ne sert à rien et l'agent d'accueil qui s'endort sur le comptoir, la totale :) Les notes sont bien méritées !

    A bord je me serais aussi attendu à un petit déjeuner mais SU suit son protocole à la lettre :)

    A bientôt pour la suite.

    • Comment 561573 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci Stephan pour le commentaire.
      A vouloir économiser une nuit d'hôtel, voilà le résultat... Sauf dans les grands aéroports internationaux, je ne pense finalement pas que ce soit une bonne idée.

      Le nombre de plantes vertes dans l'aéroport est quand même impressionnant.

      Tu parles des employés du salon ?! ^^
      A bientôt.

  • Comment 560733 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7891 Commentaires

    Merci Stéphane pour ce FR.
    Notre vol est à un horaire affreux (4h45 !) => perso j’aurais pris la nuit d’hôtel sans hésiter.
    Nous avons donc 3 heures à poireauter landside. => connaissant l’aéroport cela a du être long.
    il y a du wifi mais pour y accéder il faut disposer d'un numéro de téléphone ouzbèke => oui c’est bien dommage.
    un agent s'active sur son clavier. => j’ai l’impression d’être 2 mois plus tôt
    canapés en cuir =>et dans quel état.
    De la Leffe en Ouzbekistan !
    J’aurais préféré une offre de petit déjeuner à cette heure ci.
    il s'agit du site d'Hazrati Dawod => je ne connaissais pas, je note pour une prochaine fois.
    la nécropole de Chah-e Zinde => comme toi mon site préféré de Samarcande.
    A bientôt

    • Comment 561574 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci Valérie pour ce commentaire.

      perso j’aurais pris la nuit d’hôtel sans hésiter.

      L'expérience est une lanterne, etc...
      connaissant l’aéroport cela a du être long.

      Je te confirme que c'était pénible
      canapés en cuir =>et dans quel état

      AK les a qualifiés de crottes de mammouth !

  • Comment 560758 by
    nicobcn TEAM GOLD 4992 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Prestation honorable d'Aeroflot, à part l'horaire de vol horrible... :(

    Super bonus :)

    A bientôt !

  • Comment 560794 by
    Mathieu82 371 Commentaires

    Merci pour ce FR et superbe bonus.
    L'aéroport et son personnel donne envie...
    Pour le personnel qui dort... Si le chef voyait ça...
    Bonne fin de semaine.

  • Comment 560935 by
    tsow GOLD 1653 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    L'expérience à TAS est juste incroyable; c'est tellement chaotique que ça en devient intéressant.

    Le salon est lui aussi une sacrée découverte, entre l'offre quasi inexistante et le personnel qui dort ce n'est pas le nirvana...

    À bord, on retrouve une cabine confortable pour ce temps de vol; ça doit être un peu moins agréable sur les LC de 8 à 10 heures vers l'Asie et les USA sur lesquels SU déploie l'A330. Avec l'arrivée de l'A350 (peut-être retardée par la crise), j'imagine que ces A330 vont être relégués à des lignes plus courtes comme celles-ci.

    Le catering est un peu moins convaincant qu'à l'aller, notamment le plat principal qui n'est effectivement guère appétissant. C'est vrai que l'offre pdj aurait été plus adaptée à l'horaire (j'avais fait l'expérience des crêpes a la dinde et j'en avais gardé un bon souvenir^^).

    Superbe bonus de ce pays qui me donne décidément de plus en plus envie!

    A bientôt.

    • Comment 561577 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci pour ce commentaire.
      Je pense que l'expérience à TAS est bien meilleure avec la compagnie nationale HY, qui propose des infrastructures dédiées (check-in, salon, formalités...). A essayer !
      Ces cabines sont parfaites pour un vol de jour, même plus long. Avec la crise, je pense qu'elles vont rester encore un moment en service...
      Je n'ai pas fait le bon choix pour le plat principal, mon frère a apprécié ce qu'il a choisi.

      Superbe bonus de ce pays qui me donne décidément de plus en plus envie!

      L'ouzbékistan est un pays superbe, hélas le contexte actuel reporte sine die tout projet de voyage.
      A bientôt !

  • Comment 561021 by
    Nollaig GOLD 1853 Commentaires

    Merci pour ce FR Stéphane!
    L’aéroport n’est pas très engageant.
    L’horaire n’est certes pas idéal mais la cabine plutôt confortable a permis de passer un agréable court vol de nuit.
    A bientôt

    • Comment 561578 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1131 Commentaires

      Merci Noellie pour ce commentaire.

      L’horaire n’est certes pas idéal

      Tu peux même dire qu'il était affreux, surtout avec les infrastructures de TAS. Je pense que c'est plus agréable à DXB ;-)
      A bientôt.

  • Comment 568304 by
    mogoy GOLD 10478 Commentaires

    Merci Stéphane pour cette suite.

    Horaire le pire qu'il puisse exister, arrivée trop tôt au terminal, un salon ubuesque et le bazar généralisée.
    On en arrive à être heureux de se retrouver dans cette cabine que je trouve personnellement assez laide et peu appaisante.
    Tout comme les tenues de l'équipage, une vraie agression visuelle.

    Après toutes ces avanies, personne ne vous reprochera d'avoir suivi les premiers paxs au champagne. Churchill disait qu'on merite le champagne dans la victoire mais qu'on en a besoin dans la défaite, on pourrait aussi ajouter quand on décolle de TAS;

    Superbe bonus !

Connectez-vous pour poster un commentaire.