Avis du vol Volotea Lyon Figari Sud-Corse en classe Economique

Compagnie Volotea
Vol V72022
Classe Economique
Siege 11A
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:15
Décollage 29 Aoû 20, 11:10
Arrivée à 29 Aoû 20, 12:25
V7   #8 sur 24 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 112 avis
Mendes
Par SILVER 1410
Publié le 16 septembre 2020

Bonjour à tous et bienvenue dans ce nouveau mini-routing, prolongation de mes vacances estivales. Situation sanitaire oblige, les déplacements LC sont devenus très compliqués ou exigeants en conditions d'entrée sur les territoires. Direction donc la Corse, comme la majorité des français, pour profiter un peu du soleil et se dépayser sans forcément aller loin…


L'objectif étant de se retrouver entre amis pour 15 jours et en profiter pour faire le tour de l'Ile de Beauté. Les locations étant du samedi au samedi, le planning des vols s'en retrouve fortement renforcé durant ces journées, et c'est tant mieux niveau offre/demande.


Dans notre groupe, nous aurons des départs de BOD, TLS, LYS et NTE pour des arrivées à BIA et FSC (et retours par AJA). Autant dire : un casse-tête logistique avec les voitures de location pour récupérer tout le monde…


La réservation de mon vol est effectuée sur le site de Volotea où je trouve des tarifs corrects en direct à 25€ par segment. A cela il me faut rajouter une valise en soute ce qui reviendra à rajouter +40€ par segment. Volotea propose une promotion pour 35€ pour l'embarquement prioritaire, le choix du siège, le ticket Flex ET un bagage en soute. Autant dire que je n'ai pas hésité un instant…


Routing

  • V72022 - Economique - Lyon → Figari - Airbus A319 Vous etes ici
  • V72013 - Economique - Bastia → Lyon - Airbus A319 A venir

Aéroport Lyon St-Exupery


J'ai maintenant pris l'habitude de me rentre par bus à l'aéroport. La dépose se fait au niveau de la Gare Routière à proximité du Terminal 1


photo img_0889

Une petite marche s'impose pour rejoindre le Terminal 2 où sont encore opérés l'ensemble des vols. On remarque sur le FIDS (outre l'écran bleu), que la moitié des vols des 2 prochaines heures, sont a destination de la Corse


photo img_0891

Le trajet entre la Gare Routière et les comptoirs d'enregistrement sera très peu fréquenté avec tous les commerces toujours autant fermés


photo img_0892photo img_0894photo img_0895

On commence à croiser du monde aux alentours des comptoirs AF


photo img_0896

Ca bouchonne un peu plus au niveau de l'accès aux contrôles de sécurité où les accompagnateurs des pax s'entassent devant les barrières.


photo img_0897-59922

Volotea impose à ses pax d'enregistrer en soute les valises cabine afin d'accélérer le processus d'embarquement et de débarquement. Cela entraîne une file à l'enregistrement assez conséquente, sachant que seuls 2 comptoirs seront ouverts et rassemblent les vols pour FSC et AJA.
Certains pax devront attente à l'extérieur du terminal. 


photo img_0903-50531

C'est un peu dommage que mon billet prioritaire ne permette pas d'accéder à une file dédiée lors de l'enregistrement.


L'accueil au comptoir sera souriant. Aucun document de santé ne sera demandé alors qu'ils sont indiqués par la Région Corse comme obligatoires. 


Entre temps, la file pour la PIF s'est grandement réduite : le temps d'attente sera quasi nul


photo img_0905

Après le passage, on traverse la zone Duty-Free pour accéder aux portes. Ca bouchonne toujours un peu au niveau des portes Q, mais l'ensemble des vols sont plutôt bien répartis dans l'aérogare.


photo img_0906

Nous serons au bout des portes U, donc bien plus au calme.


photo img_0907

La zone U abrite essentiellement les avions Hop!


photo img_0911

On prend sa pause à l'aise comme on peut


photo img_0913-26317

Il n'y aura que 2 vols opérant des portes U à ce moment donc largement assez de place pour circuler tranquillement et s'asseoir où bon nous semble.


photo img_0912photo img_0916

L'autre vol commence son embarquement avec un remplissage que parait très faible. Vu du terminal, on dirait presque que Hop! se transforme en Jet d'affaires.


photo img_0914

Du côté de ma porte, on s'active : notre avion vient de toucher terre


photo img_0918-94988photo img_0919photo img_0921

Embarquement


Les pax sortent à peine de l'avion que l'embarquement débute pour notre vol avec les passagers prioritaires, suivi d'un appel par bloc de rangées. Il faudra scanner nous-même notre carte d'embarquement pour éviter les contacts avec le personnel.


photo img_0922photo img_0923

L'attente s'effectue dans le couloir vitré pendant que les derniers pax quittent l'appareil


photo img_0925-15441

Top départ, c'est à notre tour !


photo img_0928photo img_0929

L'instant porte !


photo img_0930

L'avion : A319 (EC-MUC)


Informations sur l'avion
- Immatriculation : EC-MUC
- Type : Airbus A319-111
- MSN : 2122
- Mise en service : mars 2004 (16.5 ans)
- Configuration : 156 Y (3-3)

Informations sur le vol
- Code : V72022
- Durée de vol officielle : 1h15
- Durée de vol effective : 0h58
- Distance : 355 nm / 569 km
- Altitude de croisière : 35.000ft
- Piste de Départ / Arrivée : 35L / 05 


photo lys-fsc

Je suis le premier à prendre place dans l'avion. Aperçu de la cabine qui malgré les 16 années de l'avion, semble plutôt confortable. Je me dirige vers le 11A, situé au niveau de l'issue de secours.


photo img_0932

L'aperçu du siège de devant avec beaucoup de lecture, notamment les consignes de sécurité écrites sur la tablette.


photo img_0933photo img_0939

Il y a en complément la version papier dans la pochette


photo img_0935photo img_0934

Et le supplément dédié à l'issue de secours


photo img_0936photo img_0937photo img_0941

La pochette n'est pas extrêmement propre par contre


photo img_0938

Sur le haut du siège, on peut lire quelques informations sanitaires supplémentaires.


photo img_0940

Dehors, les agents au sol attrapent les resquilleurs avec leurs valises en soute non déclarées. Il est vrai que même si le process est pénible à l'enregistrement, le gain de temps dans l'avion est plutôt pratique.


photo img_0948

Repoussage - Roulage - Décollage


L'embarquement est terminé. L'équipage effectue les démonstrations de sécurité avec une particularité par rapport à EZY : il est nécessaire d'appeler l'équipage par le bouton d'appel pour demander la permission de se rendre aux toilettes.


L'équipage annonce ensuite qu'il n'y aura pas de BoB sur ce vol. Le reste des annonces, qu'elles soient en français ou en anglais seront inaudibles pour les pax.


Il n'y aura pas de repoussage pour nous aujourd'hui : nous quittons directement notre espace de stationnement en marche avant en faisant un beau 180°. En quelques instants, nous serons sur la piste 35L.


photo img_0951

Et le décollage dans la foulée avec de légères vues sur Lyon. Le hublot étant très sale à l'intérieur comme à l'extérieur, les photos ne seront pas géniales.


photo img_0953

Nous traversons rapidement la première chose nuageuse


photo img_0956

Puis la seconde. De forte turbulences nous secouerons durant la totalité du vol, si bien que les consignes "ceintures attachées" resteront allumées jusqu'à la fin.


photo img_0957photo img_0958

Approche - atterrissage


Après une trentaine de minutes de vol, nous débutons notre approche sur FSC. Au sortir des nuages, nous observons la côté Ouest de la Corse au niveau d'Ajaccio


photo img_0960

Vue sur la plage de Erbaju et celle de Roccapina avec sa tour génoise.


photo img_0967photo img_0970

Et puis d'un coup… virage à la droite ! Ca sent fortement le circuit d'attente toute cette histoire… Après un tour complet d’hippodrome, l'OPL nous annoncera que nous devons patienter quelques minutes suite à un engorgement à FSC et qu'il font le maximum pour être prioritaires.


Pendant ce temps, nous continuons de tourner en rond dans les airs. Nous ferons au final 5 rotations pour un total de 25 minutes. Autant vous dire que cette partie de la côté Corse, je la connais maintenant…


photo img_0974

Nous n'étions pas encore au niveau d'envisager un déroutement sur Ajaccio, mais tout de même…


photo fsc

A chaque fin de boucle, le suspense : virage à gauche ou virage à droite ? Dès l'instant où nous quittons la boucle, l'approche sera expédiée très rapidement : train sortis directement, full flaps, aérofreins au maximum


photo img_0975photo img_0977photo img_0979

Une fois dans l'intérieur des terres, quelques villages perchés


photo img_0980photo img_0981photo img_0982

Et le touché avec 28 minutes de retard sur l'horaire prévu (avec un retard de 20 minutes au décollage).


Au bout de la piste, nous faisons demi-tour pour remonter jusqu'au milieu où se trouve le taxiway


photo img_0984photo img_0986

Nous remontons jusqu'au seul parking disponible. Effectivement il s'agit de la raison de notre blocage : avec le sous-dimensionnement de l'aéroport en ce dernier samedi d'août, aucun parking s'était disponible. Sans réel taxiway, il faut attendre qu'un avion repousse, roule puis décolle avant de débuter une approche. Compliqué tout ça…


photo img_0987

A peine arrivé au parking que le EZY nous ayant laissé sa place prend son envol.


photo img_0991

Aéroport Figari sud corse


Une fois les moteurs éteints, on assiste à l'instant Danette où les gens se bousculent pour récupérer leur sac. Je n'en suis même plus surpris à force…
Dehors, on amène la rampe PMR.


photo img_0989

Contrairement à EZY qui demande d'attendre que la rangée de devant soit sortie, chez V7 c'est le pnc qui annonce les blocs de 4 rangées qui peuvent se lever et sortir. Un peu plus efficace… si les gens écoutaient…


Le temps de sortir que le notre voisin Hop! pour SXB est déjà sur le départ.


photo img_0992photo img_0994

L'accès vers l'aéroport s'effectuera à pied sur le tarmac car aucun aéroport en Corse n'est doté de passerelle pour arriver au contact du terminal.


photo img_0996photo img_1001photo img_0998

Dernier coup d'oeil sur notre avion et le Air Corsica voisin


photo img_1003photo img_1002

Nous n'emprunterons pas le terminal pour rejoindre l'extérieur ou récupérer nos bagages, mais une sortie dérobée derrière un grillage longeant le bâtiment.


photo img_1004

Au bout le policier en charge des prises de température est en pleine pause à l'ombre : nous n'aurons donc aucun contrôle.


Au final, nous voilà directement sur le parking de l'aéroport sans avoir pu récupérer nos bagages. Il nous faut pénétrer dans le hall des départs pour pouvoir accéder aux tapis qui se trouvent à ce niveau. 


Autant vous dire que nous ne sommes pas seul à FSC ce jour là et il faudra jouer des coudes pour traverser tout le "hangar" des départs afin de rejoindre les tapis. Pas très COVID tout ça ! Je vous laisse admirer


photo img_1011-98939photo img_1007photo img_1008-72192

A l'extérieur c'est le même scénario, sans compter les pax qui sont perdus et ne savent pas où récupérer leurs bagages et les agents de l'aéroport débordé qui leur répondent gentiment : "j'en sais rien, c'est pas mon problème !"


photo img_1012-36197

Tout au bout de la zone se trouvent enfin les tapis, qui sont pour l'instant occupés non pas par des bagages mais par des pax en manque de sièges, qui se feront bien renverser lorsque le tapis se mettra en marche pour nos bagages


photo img_1009-55839

Bref, j'ai rarement vu un aéroport aussi surchargé et bordélique. Rajoutez à cela la chaleurs étouffante en ce samedi et vous obtenez ce que j'appelle : "l'enfer sur terre"…
Je suis bien content de ne finalement pas avoir à quitter la Corse au retour par FSC ! 


Le lendemain, je recevrais un mail de la part de Volotea pour s'excuser du retard et indiquer que ça ne leur arrive quasiment jamais. C'est mieux que rien dirons-nous :)


photo excuse
Afficher la suite

Verdict

Volotea

6.1/10
Cabine8.0
Equipage8.5
Divertissements5.0
Carte payante3.0

Lyon - LYS

8.0/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services6.0
Propreté9.0

Figari Sud-Corse - FSC

7.0/10
Fluidité3.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Merci à tous de m'avoir lu !
Une prestation correct sur Volotea même si l'on peut regretter l'absence de BoB. Les process d'embarquement et de débarquement sont rodés et sont à mon sens plus efficaces que ceux de U2. Bémol toutefois sur l'usage du bouton d'appel du pnc pour demander l'autorisation d'accéder aux toilettes.

Plusieurs tours d'hippodromes permettent d'admirer le paysage Corse même si au bout de 5 tours, on commencerait presque à s'en lasser...

LYS : propre, efficace au niveau de la PIF. Portes d'embarquement espacées un peu partout pour éviter les attroupements. Procédure d'enregistrement un peu trop longue à cause des bagages cabines. Encore trop peu de commerces ouverts hormis le Starbucks et un Relay.

FSC : clairement sous-dimensionné pour le nombre de voyageurs durant l'été, un véritable enfer en tant que PAX, surtout en cette période de distanciation (d'autant plus lorsque la Corse est classée Rouge).

A bientôt !

Sur le même sujet

5 Commentaires

  • Comment 563384 by
    Nollaig GOLD 1772 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Volotea propose une promotion pour 35€ pour l'embarquement prioritaire, le choix du siège, le ticket Flex ET un bagage en soute.

    Offre très intéressante.

    On remarque sur le FIDS (outre l'écran bleu), que la moitié des vols des 2 prochaines heures, sont a destination de la Corse

    Il y a effectivement une belle concentration de vols vers la Corse.
    Quel bazar montre à l'arrivée ... Quid des distanciations ?
    A bientôt

  • Comment 563390 by
    lagentsecret GOLD 12473 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Un excellent tarif sur Volotea pour ces vacances corses

    Un départ des portes U qui permet d'être à l'aise contrairement à l'expérience que j'ai vécue au terminal 2 portes P

    Jolies vues à l'atterrissage et pendant l'attente

    Un aéroport surchargé c'est notable à cette période

    " Je n'en suis même plus surpris à force…"
    Le bon sens n'est clairement pas la chose la mieux partagée au monde

    "A l'extérieur c'est le même scénario,"
    Un aéroport bien désorganisé pour achever ce voyage

    " même si l'on peut regretter l'absence de BoB"
    C'est effectivement surprenant mais la compagnie veut sans doute être exempte de tout reproche, donc
    difficile de le lui reprocher.
    Est-ce que c'est précisé pendant l'achat et/ou l'enregistrement du vol ?

    "Bémol toutefois sur l'usage du bouton d'appel du pnc pour demander l'autorisation d'accéder aux toilettes."
    Pourquoi ?

    Un bon vol Volotea mais une expérience aéroport catastrophique

    A bientôt

  • Comment 563391 by
    AirBretzel TEAM GOLD 7249 Commentaires

    Merci Vincent pour ce FR.
    Mon dieu ce monde à FSC, de quoi me faire partir en courant.
    je suis surprise que Volotea ne reprenne pas le BOB c'est quand même une source de revenu non négligeable.
    A bientôt

  • Comment 563456 by
    Esteban TEAM GOLD 12259 Commentaires

    Merci pour le partage Vincent !

    Un vol sommes toutes long avec ces boucles, car effectivement FSC est tout petit. Mais alors un monde fou dans l'aérogare.

    A bientôt !

  • Comment 563504 by
    Diama 11 Commentaires

    Encore un report sans intérêt car, aucunes photos seulement un écran noir avec une"roue"!! qui tourne, tourne, tourne 👎👎🙈🌚

Connectez-vous pour poster un commentaire.