Avis du vol Air France Milan Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1313
Classe Economique
Siege 5F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:30
Décollage 06 Sep 20, 20:45
Arrivée à 06 Sep 20, 22:15
AF   #28 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
okapi
Par SILVER 335
Publié le 19 décembre 2020

En guise de couverture, la Une du magazine Air France du mois de septembre 2020. Une vraie ode au #jefaismescoursesausalon car si je ne reçois pas le magazine chez moi, qu'importe, je sais où le récupérer. Comme quoi, y'a pas que les Scrocchi dans la vie pour se nourrir…


Ferrovipathes de tous bords, bonjour ou bonsoir, selon l'heure. C'est devant la gare de Milano Cadorna que débute ce voyage. Mon vol AF1313, partant d'habitude de Milan Linate a été déplacé à l'autre aéroport, celui le plus éloigné du centre ville et le moins pratique pour moi, Malpensa. C'est en train que je m'y rends et du coup, c'est plus cher. Autant dire que ce changement ne m'enchante guère. 


photo img-5180-97189

13 euros l'aller simple contre 2 pour un ticket de métro urbain. En plus, je ne suis pas super en avance. C'est parti pour une traversée de la banlieue nord milanaise qui n'a rien à envier aux banlieues du monde entier. 


photo img-5181photo img-5182

Sauf que mon train se la joue premier de la classe. De quoi justifier l'arnaque la dépense.


photo img-5185photo train

Quand je pense que pour quelques euros de plus…


photo wizz

Bref, 50 minutes de trajet ponctuel et sans mendiants chanteurs plus tard et me voilà en vue de mon objectif.


photo img_2507-large

Direction le terminal, j'ai moi aussi un bagage à enregistrer.


photo img_2511-large

Et un routing à présenter.


Routing


L'entrée est surveillée, des caméras thermiques permettent d'isoler tout fiévreux potentiel (désolé pour le floutage mais les masques n'empêchent pas la reconnaissance faciale).


photo img_2516-large-41875

Ma température étant compatible avec mes activités aéronautiques ce soir, c'est dans un terminal vide que je me retrouve, quelques niveaux plus haut.


photo img_2520-large

Les étoilés tuent l'ennui…


photo img_2521-large-22343

Et chez Air France KLM, c'est à peine plus clairsemé.


photo img_2522-large-67961

La file Sky Priority était bien matérialisée mais pas de comptoir dédié. Comme c'est bon de pouvoir griller la priorité même si je m'en excuse auprès de mes pauvres victimes. Allez, ni remords ni regrets, je ne leur ai volé que deux minutes de leur temps. Piet est fiché une dernière fois, on ne sait jamais.


photo img_2523-large

Et j'ai donc le temps d'un rapide spotting avec ces inhabituels occupant d'espaces laissés vacants par les compagnies qui ont arrêté la desserte de Malpensa.


photo img_2525-large

Le temps gagné partira (un peu) en fumée pendant que j'observe cet équipage d'Ethiopian Airlines rejoindre la seule porte d'entrée du terminal. Seul moment exotique, la liste des compagnies n'étant pour le moment qu'un lointain souvenir.


photo img_2526-largephoto img_2527-large

De retour dans le terminal, je remarque cette zone à part pour les passagers devant se rendre à New York.


photo img_2528-large

La liste des destinations s'est considérablement amoindrie ces derniers mois.


photo img_2529-large

Tout comme les avions au parking.


photo img_2530-large

Espaces vides… 


photo img_2531-largephoto img_2532-largephoto img_2533-large

L'avenir pour les low-cost est-il aussi flou que ma photo?


photo img_2534-largephoto img_2535-large

Quelques humains se pressent quand même aux contrôles de sûreté.


photo img_2536-large-86504

Mon accès prioritaire me fera éviter tout contact inutile avec de potentiels contaminateurs^^


photo img_2537-large

Et c'est en moins de deux minutes et avec le sourire d'une agente très affable que je suis libéré. On est loin des scores de fréquentation de l'année dernière.


photo img_2538-large

La cause est connue de tous… et rappelée à chaque instant.


photo img_2542-large

Enjoy the best part of the airport? Les galeries marchandes n'ont jamais eu ma préférence. Merci au Pangolin suprême de m'en avoir débarrassé!


photo img_2544-largephoto img_2545-large

La note fluidité n'en sera que meilleure!


photo img_2546-large

Après avoir voyagé mentalement, voyageons pour de vrai? Soit…


photo img_2547-large

L'argent économisé sera dépensé dans des billets d'avion^^


photo img_2551-large

puisque la compagnie qui me transporte me fait aussi économiser la dépense du souper :-)


photo img_2553-large

Le choix n'est pas gargantuesque mais c'est toujours mieux que rien.


photo img_2554-largephoto img_2555-large

Et pendant que le troupeau troupeaute (j'aime vraiment bien cette formule!), je prends le temps d'un dernier espresso.


photo img_2556-large-76275

Après ces digressions alimentaires, retour à nos moutons.


photo img_2557-large

À propos, on joue à saute-mouton? L'okapi s'amuse comme il peut, même dans un aéroport. Un jour, je grandirai, promis!


photo img_2558-large

Mais ce jour n'est pas pour demain. Bouchon en passerelle.


photo bridgephoto img_2559-large

D'ailleurs, permettez-moi l'exploit triptyque : Playstation, Porte et Nez en un seul shot.


photo img_2561-large

L'accueil a été des plus charmants mais comme j'avais encore mon masque en tissu lavable, la cheffe de cabine me tend de suite un masque chirurgical. Je profite de l'occasion pour aller faire une vidange dans des toilettes immaculées.


photo img_2563-largephoto masque

Finalement, quelques pas à faire pour arriver à ma rangée. En profiter pour virer celui qui squattait mon siège prétendument vacant (non, je ne veux pas me mettre côté couloir) et faire un peu de ménage avec une lingette (on ne sait jamais) et hop! tout le monde est paré. 


photo img_2564-large-44483

Mon hublot!!! Je n'allais pas laisser un resquilleur m'en priver quand même. J'en profite pour partager cette vue avec quelques fans…


photo img_2565-large

et 8 minutes plus tard, l'orage commence.


photo meteophoto img_2567-large

C'est donc installé confortablement que j'écoute le commandant de bord nous faire son annonce depuis le premier rang. Un geste toujours appréciable.


photo img_2568-largephoto img_2566-large-11643

Repoussage avec quelques petites minutes de retard, rien de bien pénalisant. 


photo img_2574-large

Je meuble l'attente avec flightradar24 et quelques derniers messages.


photo img-5227photo img-5228photo img-5229

Après avoir traversé la 35L, nous atteignons le point d'attente de la 35R d'où nous décollerons en deuxième position derrière un Boeing 737-800 de Ryanair.


photo img_2577-largephoto holdshort

PNC, décollage!


photo img_2583-largephoto img_2588-large

Des turbulences (légères) comme promis accompagnent la montée vers notre altitude de croisière. Une annonce est faite concernant le service réduit sur ce vol. Histoire d'alimenter ce voyage avec autre chose que du liquide, voici l'offre solide récupérée au salon parisien d'Air France la veille. Un retour agréable vers une normalité bien qu'encore timide.


photo img_2591-large

Pour les cartes utiles, vaut mieux lire celles du blog Flight Report.


photo img_2593-largephoto img_2596-largephoto img_2597-large

Les pages avgeek sont toujours là.


photo img_2598-large-19849

Une bien belle machine à l'honneur! Faut vraiment que je publie mon expérience avec cet oiseau moi aussi…


photo img_2599-largephoto img_2600-large

On pourra regretter qu'au sein d'une même alliance, chaque compagnie a des approches différentes même si la sécurité des équipages et des passagers reste la constante primaire.


photo img_2601-large

On continue avec cette carte du réseau toutefois anecdotique tant les destinations sont souvent impossible à rejoindre.


photo img_2603-large

Avant de finir sur quelques brèves de comptoir?


photo img_2604-large-41457photo img_2605-large-34868

Ça tombe bien, le service commence.


photo img_2610-large

Avant de ranger le magazine et pour rester dans le thème…


photo img_2606-largephoto img_2607-large-53434

Deux gobelets pour le prix d'un : café et eau.


photo img_2612-large

Heureusement que #jefaismescoursesausalon #jefaismescoursesaubar


photo img_2613-large

Et que quelqu'un a pensé a moi…


photo img_2616-large

J'allais oublier les interrogations essentielles… L'instant paperasse!


photo img_2618-large

Le remplissage du formulaire a au moins eu le mérite de faire passer le temps.


photo img_2620-largephoto img_2622-largephoto img_2630-large

Bienvenue à Paris Charles de Gaulle. Vous pouvez désactiver le mode avion. 


photo img_2632-large

Le roulage vers notre point de stationnement sera rapide et nous nous arrêtons au contact ce soir.


photo img_2634-largephoto img_2641-large

L'inévitable instant Danette se produit. Les gens ont vraiment aimé le confinement dans ce pays? Qu'y a-t'il de difficile à comprendre dans un débarquement ordonné, par rangée? Faut pas s'étonner si après 9 mois de pandémie de Covid-19, on en est encore à porter des masques, et ce n'est pas prêt de s'arrêter.
Je patiente un peu et finalement, je quitte cet avion en saluant de l'équipage que je remercie. 


photo img_2644-large

Eux, ils n'étaient pas en bout de passerelle pour des remerciements. Encore un contrôle inutile. On ferait mieux de mesurer la température des passagers afin de s'assurer que des pestiférés ne se baladent pas à tout vent dans le terminal. 


photo img_2645-large-44165

25 minutes d'attente pour les bagages? Abusé!!!


photo img_2647-large

Mais au moins, ça me laisse le temps de répondre à la question fatidique des employés qui aiguillent les passagers : "d'où venez-vous? Toulouse ou Milan?"
Ce n'est pas d'où l'on vient qui compte vraiment mais où l'on va. Et moi, je sais où je vais. Toulouse! La Fontaine!


photo img_2648-large

Je me plie quand même aux règles du jeu et fini chez Monsieur l'agent, qui en l’occurrence est une Demoiselle. Le contrôle sera aussi rapide que souriant et inutile puisque redondant. Tant, mieux, bon débarras.


photo img_2649-large

J'aurais pu faire comme le navetteur par excellence, Monsieur Marathon et attendre la mise en service du tapis à bagage dans cette guérite pour fugueurs en culottes courtes mais…


photo img_2652-large

… les promesses de Paris Vous Aime étant ce qu'elles sont, ma valise sort parmi les premières en un temps record. Je ne vais pas me plaindre non plus!


photo img_2653-large-93616

C'est uniquement au moment de sortir que la température corporelle est relevée par une caméra thermique. J'imagine que les douaniers en faction sont du genre à préférer le sang froid. Je ne les intéresse pas ce soir et c'est réciproque.
Sans attente supplémentaire, je file prendre le Roissybus, son acolyte ferroviaire étant en rade en ce moment après 22 heures pour cause de travaux de maintenance. Même pas le temps de faire une pause, le bus démarre dans la foulée.


photo img_2654-large

La circulation est fluide ce soir. J'en profite pour faire un peu de lecture et, oh! surprise : mon premier instant K, nocturne. Comme quoi, tout arrive à point nommé, jamais dire jamais.


photo img_2655-large

Voilà, c'est tout pour le moment. La suite au prochain numéro.
Comme d'habitude, merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.

Afficher la suite

Verdict

Air France

6.0/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements4.0
Restauration4.0

Milan - MXP

7.6/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services5.0
Propreté9.0

Paris - CDG

6.8/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services5.0
Propreté8.0

Conclusion

Pas de lounge pour les passagers éligibles en cette saison Covid19 mais un voucher disponible à la demande. Aéroport peu rempli, comme un passage à vide entre deux vagues...
Service à bord réduit pour raisons sanitaires? Il serait temps d'offrir une explication plus plausible aux passagers. Y'a pas de honte à économiser, surtout en ce moment. Et pendant qu'on y est, dommage que les avions mis en service ne soient pas tous équipés du WiFi à bord mais cela reste un service anecdotique dont on peut se passer pendant une heure de vol.
Au final, un bon vol parfaitement utilitaire.

Informations sur la ligne Milan (MXP) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 22 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Milan (MXP) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 30 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 568593 by
    Esteban GOLD 20291 Commentaires
    Merci Guillaume pour le partage !

    Le troupeau troupeaute, j'adore :)

    A bientôt !
    • Comment 568941 by
      okapi SILVER AUTEUR 4207 Commentaires
      Hello Stefan, l'expression du troupeau qui troupeaute n'est pas de moi. Je finirai bien par retrouver l'auteur et le créditer.
      Merci pour la lecture et le com'
  • Comment 568599 by
    AirBretzel GOLD 11458 Commentaires
    Merci Guillaume pour ce FR.
    L'avenir pour les low-cost est-il aussi flou que ma photo? => si les prix décollent chez les majors ce sera du pain béni pour les LCC pour grappiller des usagers.
    Un jour, je grandirai, promis! => ce n'est pas obligatoire.
    Récupération du hublot c'est important.
    Sympa le sandwich .
    débarquement ordonné, par rangée? => c'est fou car suivant les vols c'est n'importe quoi et d'autres c'est bien respecté.
    A bientôt et bonnes fêtes
    • Comment 568942 by
      okapi SILVER AUTEUR 4207 Commentaires
      "si les prix décollent chez les majors ce sera du pain béni pour les LCC pour grappiller des usagers." -> autant le fossé se réduit petit à petit entre Legacies et LCC autant les tarifs peinent à trouver un juste équilibre mais dans certains pays, notamment l'Italie, ces derniers se sont taillé de belles parts de marchés.
      "Un jour, je grandirai, promis! => ce n'est pas obligatoire." -> Ni même souhaitable!
      "Récupération du hublot c'est important." -> Je dirais même plus!
      "Sympa le sandwich ." -> Et bien meilleur que ceux aux mélanges farfelus que nous servait Air France il y a un an. Framboise-Chèvre?
      "débarquement ordonné, par rangée? => c'est fou car suivant les vols c'est n'importe quoi et d'autres c'est bien respecté." -> Le n'importe quoi, que dis-je, le grand n'importe que quoi est à l'ordre du jour.
      Merci Valérie pour la lecture et le commentaire. À bientôt.
  • Comment 568601 by
    wop 345 Commentaires
    Merci pour ce récit !
    Quelle application utilises-tu pour suivre le vol ? On dirait qu'elle t'affiche le plan de vol prévu ?
    • Comment 568943 by
      okapi SILVER AUTEUR 4207 Commentaires
      Hello WOP! Dans le cas précis, ce n'était que FlightRadar24 mais en vol, j'utilise souvent Wingze, disponible sous iOS. Cette appli ne fonctionne pas partout dans le monde mais s'en tire très bien en Europe.
      Merci pour la lecture et le commentaire.
      • Comment 568951 by
        wop 345 Commentaires
        Ha super, il y a bien ce fameux Wingze en photo à côté d'une barre Nutella b-ready, on dirait bien qu'il dispose des données issues des plans de vol

        Ça "troupeaute" dans mes récits depuis au moins 2014 (nostalgie de cette époque où les numéros de FR n'avaient que 4 chiffres...), mais je ne saurais si je suis le premier à l'avoir utilisé.
        https://flight-report.com/fr/report/5929/Estonian_Air_OV624_St_Petersburg_LED_Tallinn_TLL
        https://flight-report.com/fr/report/47328/iberia-ib3435-paris-ory-madrid-mad
        • Comment 569092 by
          okapi SILVER AUTEUR 4207 Commentaires
          Wingze fonctionne plutôt bien mais je suis toujours assis au hublot. J'essaierai de vérifier la capacité de réception en milieu de cabine proche du couloir prochainement.
          "Ça "troupeaute" dans mes récits depuis au moins 2014" -> Ça ne pouvait être que toi!!! Rendons à Wop...
  • Comment 568657 by
    nicobcn TEAM GOLD 7613 Commentaires
    Merci Guillaume pour ce FR !
  • Comment 568999 by
    Chevelan GOLD 16954 Commentaires
    Salut Guillaume

    Les low Cost risquent de raffler la mise lors de la reprise, surtout concernant les vols MC, les legacy auront bien du mal remonter la pente avec les clients affaires qui revidront difficilement à bord des avions, après avoir goûté aux joies du télé travail ! Sans compter que l'arrêt de mort de la First Class est dans les tuyaux...
    Mis à part ça, le sandwich à l'air goûteux !

    Merci pour ce FR, à bientôt.
    • Comment 569093 by
      okapi SILVER AUTEUR 4207 Commentaires
      "Les low Cost risquent de raffler la mise lors de la reprise, surtout concernant les vols MC, les legacy auront bien du mal remonter la pente avec les clients affaires qui revidront difficilement à bord des avions, après avoir goûté aux joies du télé travail !" -> Bonne analyse surtout si les lignes domestiques (d'abord) et européennes loisirs passeront sous la coupe de Transavia, la captivité des consommateurs risque d'en prendre un coup. Le télétravail, c'est du fast track à tous les étages!
      "Sans compter que l'arrêt de mort de la First Class est dans les tuyaux..." -> Est-elle encore viable? Je serais curieux de savoir combien payent leurs billets P en numéraire plutôt qu'en miles, y compris chez les grands comptes. Bref, l'avenir est encore fortement incertain. Restent les sandwiches KLM qui semblent être une valeur sure en classe éco MC en ces temps de pandémie^^.
      Merci pour la lecture et le commentaire. Joyeuses fêtes!

Connectez-vous pour poster un commentaire.