Avis du vol LOT Polish Nice Warsaw en classe Affaires

Compagnie LOT Polish
Vol LO8536
Classe Affaires
Siege 2D
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 02:25
Décollage 28 Aoû 20, 20:25
Arrivée à 28 Aoû 20, 22:50
LO   #39 sur 67 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 219 avis
Flight-Report
Par GOLD 1663
Publié le 6 octobre 2020

En raison de la fermeture de nombreuses frontières internationales, les compagnies aériennes européennes ont, cet été, principalement favorisé les destinations du sud de l’Europe. LOT Polish Airlines a, par exemple, lancé de nombreux vols saisonniers vers la Grèce et la Croatie. Par ailleurs, deux destinations très populaires en période estivale : Malaga en Espagne et Nice en France ont profité du déploiement d’un Boeing 787 Dreamliner, l’occasion rêvée pour Flight-Report de découvrir la compagnie polonaise et l’avion porte-drapeau de LOT.

Pour ce voyage, l’aller s’effectuera en Business et le retour en Premium Eco avec une visite du salon Schengen au hub de Varsovie.


Routing

  • LO8536 - Affaires - Nice → Varsovie - Boeing 787-8 Vous etes ici
  • LO8535 - Premium Eco - Varsovie → Nice - Boeing 787-8 A venir

Du fait de la fermeture du Terminal 1 de l'aéroport du Nice, toutes les compagnies aériennes sont maintenant regroupées au Terminal 2 jusqu'à mi-2021.


photo 0000

enregistrement


Malgré le positionnement d'un avion gros-porteur, les comptoirs d'enregistrement n'ouvrent que 2 heures avant le départ.


photo 0001

Deux comptoirs sont réservés pour la Business Class, la Premium Class et les membres Star Alliance Gold.


photo 0002

Je récupère ma carte d'embarquement, LOT est l'une des rares compagnies a encore avoir des cartes à leurs couleurs.


photo 0003

L'indication "Fast Track" ne sera pas d'utilité car celui-ci est fermé par l'aéroport, cependant, l'attente sera faible pour le passage des formalités de sûreté.

Direction l'étage supérieur pour apercevoir notre bel avion, c'est le seul gros-porteur régulier de la saison pour la plateforme azuréenne.


photo 0004photo 0005

the infinity lounge


Les passagers Affaires ont accès au salon Schengen du Terminal 2.


photo 0006

Ce salon est bien connu sur Flight-Report, il est tout en longueur et dispose de nombreux sièges, c'est idéal dans cette période de distanciation.


photo 0007

L'accès au buffet et aux boissons est fermé, tout le service se fait à la demande par un serveur.


photo 0010

L'offre est sensiblement la même qu'auparavant avec quelques produits locaux comme une tourte aux blettes ou une tapenade aux olives niçoises.


photo 0011

Ma petite sélection avec un verre de champagne.


photo 0011a

embarquement


La procédure d'embarquement a été modifiée en commençant par l'arrière de l'appareil, les passagers Business embarquent donc en dernier.


photo 0012photo 0013

Notre Dreamliner est le SP-LRD, un 787-8 livré le 21 juin 2013.


photo 0014

L'embarquement s'effectue par la porte 2 gauche.


photo 0015

La cabine Business occupe l'espace entre les portes 1 et 2 avec un total de 18 sièges.


photo 0016

Il s'agit d'une configuration classique en 2-2-2 et que l'on retrouve chez de nombreuses compagnies opérant le Dreamliner.


photo 0017

Ce siège est le Aura Lite de l’équipementier français Safran Seats (ex Zodiac Aerospace).


photo 0018

Il a l'avantage d'offrir une grande sensation d'espace et un pas très généreux entre les sièges avec 78/79 inch (2 mètres)


photo 0020

N'ayant pas d'hublot sur ce vol, j'en profite pour faire une photo de l'aile, LOT Polish Airlines a choisi le motoriste anglais Rolls Royce pour ses Boeing 787.


photo 0020a

J'occuperais le siège 2D, au centre de la cabine, le vol sera d'ailleurs plein dans cette cabine.


photo 0021

La têtière. 


photo 0022

Prises secteur, USB et casque, ainsi que la télécommande pour le système de divertissements.


photo 0023

Les commandes du siège ainsi que des écouteurs déjà pré-disposés sur la tablette cocktail.


photo 0024

La taille de l'écran est plutôt bonne avec ses 17 pouces (43 cm) mais il est loin, c'est l'un des défauts de ce siège.


photo 0025

L'ottoman et le rangement pour la littérature, il n'est pas facile d'y accéder quand vous êtes attachés.


photo 0025a

Le protocole débute au sol avec la distribution d'une bouteille d'eau.


photo 0026

Puis c'est l'heure du repoussage.


photo 0028

Les consignes de sécurité sont présentées en vidéo.


photo 0029

en vol


Décollage depuis la piste 04R, il faut compter un peu moins de 2 heures de vol pour rejoindre Varsovie.


photo 0030photo 0031

L'éclairage est maintenu tamisé dans la cabine.


photo 0032

Alors que le service débute.


photo 0034

diner


Pas de choix, chacun des passagers se voit remettre cette boite en carton sur plateau. La compagnie a modifié son service pour ne proposer que du jetable.


photo 0034a

Le choix des boissons reste le même avec du vin, du mousseux et des alcools forts, mais là aussi, pas de verre, uniquement des gobelets.

Le plateau est complété avec des cacahuètes et des chips de carottes. 


photo 0035

Sans les sachets et les opercules.


photo 0036

On retrouve une salade de quinoa et saumon fumé


photo 0037

Un sandwich au fromage


photo 0039

Et un gateau au chocolat blanc.


photo 0039a

Le tout est frais mais on pourrait s'attendre à un plat chaud pour un vol de cette durée.

Comme pour de nombreux pays, un formulaire sanitaire est à remplir pendant le vol. 


photo 0040

repos


Le siège est donc transformable en lit plat (full flat) même si évidement la durée du vol ne permet pas d'en profiter très longtemps. 


photo 0042

Couverture et oreiller sont disponibles sur demande.


photo 0041photo 0043

système de divertissements


L'IFE était disponible, celui-ci est proposé en anglais, espagnol et allemand mais pas en français.


photo 0044

L’interface est plutôt ancienne mais la navigation entre les différentes catégories est facile


photo 0046photo 0047

Les nouveautés pour les films comprennent 28 titres.


photo 0045

De la musique


photo 0048

Et des jeux


photo 0049

approche et arrivée


Le vol est court et notre descente débute vers Varsovie comme l'indique le système de géolocalisation.


photo 0050photo 0051photo 0052

Le roulage est rapide jusqu'au terminal et les passagers Business sont les premiers à débarquer.


photo 0054photo 0053

Dernière vue sur notre Boeing 787 Dreamliner.


photo 0055

vidéo



PRATIQUE
Avant la crise du Covid-19, LOT Polish Airlines proposait 1 vol quotidien entre Nice et Varsovie et 3 vols quotidiens entre Paris Charles de Gaulle et Varsovie. Actuellement suspendue, la desserte de Paris devrait reprendre à partir du 6 octobre 2020 avec 8 vols hebdomadaires, quant à la desserte de Nice, elle n'est pour le moment pas programmée sur la saison hiver IATA 2020/2021. 

Le réseau de LOT se concentre sur ses vols intérieurs avec 10 destinations (Cracovie, Gdansk, Wroclaw, Katowice…) et en moyen-courrier vers la Baltique (Riga, Vilnius, Tallinn), la Russie (Moscou et Saint-Pétersbourg), mais aussi la Roumanie, le Kazakhstan, la Bulgarie et le Monténegro. En long-courrier, la compagnie est très présente en Amérique du Nord en desservant New York (JFK et EWR), Chicago, Los Angeles, Miami et Toronto (Washington et San Francisco auraient dû être lancés en 2020), enfin vers l'Est, la compagnie se pose à Singapour, Pékin, Séoul, Tokyo, Delhi et Colombo.

L'aéroport de Varsovie est facile pour les transferts avec des correspondances minimum (MCT) de 30 minutes pour les vols intra-Schengen et de 60 minutes pour les vols internationaux hors-Schengen.
  
La compagnie polonaise dispose d'une flotte de 71 appareils comprenant des Dash 8-400, des Embraer 170, 175, 190 et 195, des Boeing 737-800, 787-8 et 787-9.

Les Boeing 787-8 Dreamliner de LOT Polish Airlines sont configurés pour recevoir 18 passagers en Business Class, 21 en Premium Class et 213 en Economy Class.  


Voyage réalisé par Flavien pour Flight-Report avec la participation de LOT Polish Airlines.

Afficher la suite

Conclusion

Ayant fêté son 90ème anniversaire en 2019, LOT Polish Airlines a su se rajeunir et propose aujourd’hui un produit moderne, que cela-soit grâce à son hub de Varsovie qui a été agrandi et modernisé en 2011 ou à sa flotte âgée en moyenne de 8,9 ans. Fidèle à l’avionneur américain Boeing, la compagnie Polonaise a d'ailleurs été la première en Europe à exploiter le Boeing 787 Dreamliner.

En terme de produit, les cabines tant Premium Class que Business Class sont confortables et présentent le confort attendu. En Affaires et du fait de la configuration en 2-2-2, celle-ci est plus adaptée aux couples qu’aux voyageurs individuels. Le système de divertissements mériterait une mise à jour dans l’interface et un choix plus conséquent de films et de programmes. La restauration à bord est actuellement réduite avec l’absence de plat chauds sur les vols européens et une vaisselle entièrement jetable.

LES PLUS :
- Présence d’un salon à l’aéroport de Nice malgré le changement de terminal
- Cabine aérée et intimiste de seulement 18 sièges
- Siège transformable en lit plat
- Confort du Boeing 787 Dreamliner (mood lighting, hublot plus grand, pressurisation plus agréable, humidité de l’air plus importante)
- Equipage attentif et présent pour assister les passagers

LES MOINS :
- Catering réduit avec vaisselle entièrement jetable
- Système de divertissements perfectible (présentation et contenu)
- Siège Business manquant d’intimité (pour les voyageurs individuels) et rangement difficilement atteignables

Informations sur la ligne Nice (NCE) Warsaw (WAW)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Nice (NCE) → Warsaw (WAW).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LOT Polish avec 7.0/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 25 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 564667 by
    Aigle_voyageur 743 Commentaires

    Merci pour ce FR. :)

    Un bon vol en gros-porteur qui est un peu en demi-teinte au vu de la crise sanitaire. Le catering fait plus Premium Eco que Business et le divertissement à bord un peu moins étoffé que sur les vols LC mais c'est toujours mieux que sur un mono-couloir dépourvu d'IFE...

    A bientôt. ;)

  • Comment 564677 by
    sconnie83 GOLD 2823 Commentaires

    Merci Flavien pour ce FR qui me rappelle de bons souvenirs !
    De belles photos de l'atterrissage du 787 à NCE.
    Un salon Infinity confortable avec ses hamacs.
    A bord un pas très généreux entre les sièges mais comme tu le dis il vaut mieux voyager à deux.
    Un catering suffisant en quantité qui mériterait d'être plus qualitatif pour une classe affaires.
    Pas mal pour les couvertures et oreillers disponibles sur un vol de cette durée.
    A bientôt !

  • Comment 564710 by
    npal83 GOLD 316 Commentaires

    Merci pour ce FR
    J'avais eu le plaisir de voyager avec LOT lors d'un A/R vers Singapour, et l'avantage de cette compagnie, c'est le temps de correspondance à WAW (petit aéroport) et le confort offert (rapport qualité/prix). De toute facon, la compagnie qui a été brillament sauvée de la faillite est considérée désormais (avant covid19) comme une pépite de rentabilité pour une compagnie classique (full value). Même LH, si je me souviens, l'avait négligé.
    Par ailleurs, j'avais eu la chance de voler avec leur dernier 737-300 vers Kiev avant qu'il ne soit remplacé par les 737Max (s'il revole de nouveau? ).
    En tout cas, bonne pioche que ce vol en bicouloir pour un court courrier.

  • Comment 564788 by
    grenouille 196 Commentaires

    Catering plus que moyen, on comprend mal la dégradation de la prestation...

Connectez-vous pour poster un commentaire.