Avis du vol Air France Geneva Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1843
Classe Economique
Siege 09A
Avion Airbus A318
Temps de vol 01:15
Décollage 03 Nov 19, 12:05
Arrivée à 03 Nov 19, 13:20
AF   #21 sur 69 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5104 avis
F-OITN
Par GOLD 489
Publié le 30 mai 2021

Avec ce Genève-Paris, on conclue notre séjour haut-savoyard. Au menu, un pré-acheminement terrestre cette fois-ci !


Routing


de saint-paul-en-chablais à Genève


photo dsc_0270


Après 5 jours d'intense travail avec nos élèves chanteurs, et une représentation festive à St-Paul, il est temps de regagner Paris. Pour la majorité d'entre eux, ce sera un long trajet en voiture sur des routes surchargées, avec de la grêle et du vent. Quelques-un choisiront le train, bien chargés et très chers en ce retour de vacances.
Pour ma part, ce sera le trajet le moins rapide, mais Ô combien plus agréable, loin des bouchons, et au meilleur endroit pour profiter du ciel tourmenté : l'avion !

Mais n'anticipons pas car faut tout de même aller jusqu'à Genève. Et avec un décollage à midi, faut pas traîner !
Le taxi nous prendra à 9h15 pour nous conduire à la gare d’Évian. Quelques vues aériennes du Léman au passage.


photo 20191103_075742photo 20191103_080257


En gare d’Évian, 2 solutions se présentaient :
- soit tout faire en train via Bellegarde et Cornavin, mais cela s'annonçait très juste puisqu'il n'y avait que 20min de marge à Bellegarde.
- soit s'arrêter à Annemasse et emprunter la ligne de bus direct vers le centre de Genève. Plus rapide, moins cher, mais également moins évident à trouver. Elle a été remplacée depuis par le Léman Express.

J'opterai prudemment pour cette seconde option.


photo 20191103_080707


Côte 411,90m, ce genre de détail que j'adore !


photo 20191103_080716


Et c'est un bien banal AGC qui officiera.


photo 20191103_080755


Arrivée en gare d'Annemasse tout en travaux pour accueillir la future ligne du Léman Express en direction d'Eaux-Vives.


photo 20191103_090443


Un grand merci à google maps pour trouver le bon emplacement de l'arrêt de bus, situé assez loin de la gare (la logique française d'intermodalité dans toute sa splendeur ! Heureusement, cela s'est grandement amélioré depuis).


photo 20191103_092201-96669


Une bonne demi-heure de trajet était nécessaire pour rejoindre le centre de Genève.


photo 20191103_094948photo 20191103_100122


On arrive direct devant la gare de Cornavin, d'où je prendrai le train pour l'aéroport.


photo 20191103_100545photo 20191103_101854-14901photo 20191103_103035

genève aéroport



J'arriverai à l'aéroport avec marge confortable, ce qui est une bonne chose lorsque le pré-acheminement s'effectue avec plusieurs réseaux de transports non connectés.


photo 20191103_104245


La météo du jour perturbe un peu les départs, quelques vols en feront les frais.


photo 20191103_104410


Je ne resterai pas longtemps en secteur Suisse puisque l'enregistrement s'effectue en France. Un contrôle douanier est présent au niveau du sas. Si on ne peut présenter une carte d'embarquement ou une confirmation de réservation, le passage est refusé.


photo 20191103_104521-91800


Côté France, on retrouve ce terminal pas très glamour… Passage Skypriority autorisé pour les Silver visiblement, mais comme il n'y a quasiment personne, cela n'a aucune importance.


photo 20191103_104735


Le PIF est expédié rapidement et on retrouve (sans grande joie) l'espace très exigu airside.


photo 20191103_105600


Ici, côté services, c'est zéro pointé ! Rien pour se restaurer, excepté un distributeur.


photo 20191103_105633


Quand à la vue sur le tarmac, la situation n'est guère joviale avec ce vitrage pointé.


photo 20191103_110014


L'attente sera bien longue. J'en profiterai pour dénicher une rare prise électrique pour recharger la batterie de mon appareil photo.


Embarquement



L'embarquement est annoncé à l'heure, et s'initie heureusement sans attente en bout de passerelle jaune (souvenir des interminables pré-embarquement d'Easyjet !)


photo 20191103_113620


Je vous épargne la "belle" vue sur notre A318 tant le vitrage pointillé fait mal aux yeux ! A ce prix là, on se dit qu'une passerelle aveugle, finalement, c'est pas si mal :')


photo 20191103_113634


Heureusement, en bout de passerelle, la pluie remplace les points disgracieux, et c'est déjà plus agréable ! Ce sera le F-GUGG qui officiera ce jour.


photo 20191103_113849


L'instant à l'alsacienne, et accueille souriant par la cheffe de cabine.


photo 20191103_113916-58861


On retrouve les bien célèbres "Recaro à repasser".


photo 20191103_114050-73933


Le pitch est immense !


photo 20191103_131209


Enfin pour un phoque ! Pour moi, c'est déjà moins spacieux. Néanmoins, ça reste correct.


photo 20191103_114138


Instant bibi


photo 20191103_114209


En fin d'embarquement, la pluie tombe dru. Et en plus ça souffle ! On retrouve le 777 Ethiopian aperçu à l'aller.


photo dsc_0286


On repoussera à l'heure. On passera ensuite à proximité de cet A320 Tunisair en livrée spéciale.


photo dsc_0291


Une autre livrée spéciale, cette fois-ci sur un A321 Aeroflot.


photo dsc_0297


De l'autre côté de l'aéroport, le terminal affaires accueille pas mal de jets (pas de crise de ce côté-ci). En arrière Plan, on devine les pentes abruptes du Jura français, dissimulé derrière ces nombreux fractus, témoins de cette atmosphère fort instable. Ça devrait bien secouer !


photo dsc_0298

décollage !



photo dsc_0305


Bye bye Genève !


photo dsc_0307

en croisière avec amélie



En ce 3 novembre 2019, la tempête Amélie traverse la france d'ouest en est (archive Météo-France) et le passage au sud du Jura sera fortement cahotique. J'adore voler en conditions agités et je suis bien servi !


photo 20191103_121632


La montée s'effectuera avec des turbulences bien prestissimo e agitato, est ce n'est qu'en croisière qu'on émergera temporairement de ce mille-feuille de nuages. L'occasion de vérifier que le ciel est toujours bleu !


photo 20191103_122532


Malgré le maintien des ceintures attachées, les PNC vont vaillement assurer le service, malgré quelques bonnes dégueulantes de notre A318 ci et là. Aujourd'hui, ce sera un sandwich chèvre, persil et ciboulette. Trois associations adorées par votre serviteur. D'autant plus que vu l'heure, j'ai grandement faim.


photo 20191103_122759


Je me rappelle que ces sandwichs ne faisaient pas l'unanimité sur FR, mais personnellement, je les ai bien apprécié !


photo 20191103_122841


Magnifique paysage bien perturbé !


photo dsc_0332photo dsc_0313


Un des nombreuses cellules orageuses, productrice de grêle et de fortes rafales, traversant la France. On va slalomer entre plusieurs d'entre elles.


photo dsc_0335


Petit coup d’œil au magazine qui a changé entre temps.


photo 20191103_123412


Celui-ci faisait honneur au tout nouvel A350.


photo 20191103_123432photo 20191103_123509


La page de la flotte, bien plus intéressante qu'en 2021…


photo 20191103_123548photo 20191103_123552


Genève-Paris, c'est rapide… Même avec un courant jet à 180km/h en plein travers ! Le commandant de bord effectuera une petite annonce en début de descente sur les conditions météorologiques attendues à Paris, tout en s'excusant malgré eux de ce vol si agité.



photo 20191103_124820


Courte finale piste 26 gauche.


photo 20191103_125433


Et chprouf ! Nous y sommes !


photo dsc_0356


On croise la 08L/26R.


photo dsc_0364


Au loin, ces 2 A340-300 ex-Joon ne me laissent pas indifférent !


photo dsc_0365


A350-900 Ethiopian


photo dsc_0370


Virage à droite pour rejoindre le T2F.


photo dsc_0373


Salutations respectueuses au plus merveilleux de tous…


photo dsc_0377


On passe devant le bureau du patron.


photo dsc_0384


Un… Puis deux… Et voilà le troisième ! (le quatrième était en vol).


photo dsc_0387


777-200 encore en ancienne livrée, bien rétro et sympa ! Dire qu'il a fallut plus de 10 ans pour repeindre la flotte entièrement. A ce jour, les 3 derniers avions qui détenaient encore l'ancienne livrée (2 777-200 et 1 A330-200) arborent désormais la nouvelle.


photo dsc_0390


787-9


photo dsc_0393


A330-200


photo dsc_0395


Dernier virage…


photo dsc_0399


Et on arrive en porte avec 20min d'avance (merci Amélie !)


photo dsc_0400


Tiens, mon A318 du vol aller !


photo dsc_0402


Je quitte l'avion avec une certaine précipitation suisse… C'est-à-dire en dernier !


photo 20191103_131354


Jetbridge sans pointillés… Mmmmh quel bonheur !


photo 20191103_131357


Passage par la case récupération de valise.


photo 20191103_132137


En attendant, une petite recharge du téléphone est nécessaire. Des prises sont facilement accessibles et c'est un très bon point.


photo 20191103_132233

w.e. sans rer : la bonne blague !



Direction le RER B pour rejoindre Paris…


photo 20191103_133741


Petit A320 Joon. Le dernier que je verrai.


photo 20191103_134023


Et la tuile…


photo 20191103_134251


Et oui, les joies du CDG Express et des nombreuses interruptions de trafic pour travaux certains week-ends. Et évidemment, cela tombe LE week-end de retour des vacances de la Toussaint !


photo 20191103_134648


Je tente ma chance auprès des navettes affrétées en direction de Mitry-Claye, mais celles-ci arrivent au compte goutte, compte tenu du trafic routier totalement saturé en ce dimanche après-midi de fin de vacances. Le quai est littéralement pris d'assaut. Voyant la tournure que cela prenait, j'ai préféré opter pour le Bus Direct, cher, pas rapide (car lui aussi se tapera les bouchons), mais beaucoup plus confortable en l'instant plutôt que la bétaillère, puis le RER…
Du reste, habitant le 13e arrondissement, la ligne directe vers Montparnasse sera fort pratique.


photo 20191103_135450photo 20191103_140943


Et contrairement à tous les autres modes de transports, je serai assis, et j'aurai de quoi recharger mon téléphone.


photo 20191103_141333


Je profiterai du long retour par l'A3 pour faire la sieste. La journée fut longue tout de même !


photo 20191103_145557


Ainsi se termine cet opus alpin !

A bientôt pour la suite !

Afficher la suite

Verdict

Air France

8.5/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Geneva - GVA

7.2/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services2.0
Propreté7.0

Paris - CDG

7.2/10
Fluidité10.0
Accès0.0
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

--- AF ---
Un vol très mouvementé, pour mon grand bonheur !
Malgré cela, le service a pu être mené correctement. Un bon point pour ce petit et délicieux sandwich.

--- GVA ---
Le secteur France dans toute sa splendeur... Je sanctionne la note service car cet "agrément" n'est présent que du côté suisse.

--- CDG ---
Tout va bien, hormis ce RER B interrompu en plein dimanche de retour de vacances ! Il est évident qu'un jour pareil, aucune navette de substitution ne peut assurer l'afflux de voyageurs compte tenu des bouchons récurrents un tel jour !

Informations sur la ligne Geneva (GVA) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 70 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Geneva (GVA) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 10 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 574269 by
    AirBretzel GOLD 9762 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce FR.
    Je me rappelle que ces sandwichs ne faisaient pas l'unanimité sur FR, => en effet mais l'originalité n'est pas forcément un gage d'adhésion massive.
    Amélie a permis de rendre ce vol "turbulent".
    Ce n'est pas de chance pour le RER mais ce bus est la meilleure option dans ce cas.
    A bientôt

    • Comment 574402 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1763 Commentaires

      Merci beaucoup Valérie :)

      en effet mais l'originalité n'est pas forcément un gage d'adhésion massive

      J'en conviens !
      Ce n'est pas de chance pour le RER mais ce bus est la meilleure option dans ce cas.

      Oui... Et non car lorsque le RER ne fonctionne pas, ou mal, on sait que le report sera intégralement sur les autoroutes A1 et A3, dont il ne faut pas grand chose pour qu'elles deviennent saturées. Et là, il faut s'armer de beaucoup de patience et ne rien avoir d'important après. L'accès à Roissy est beaucoup trop aléatoire malheureusement. Quand au Bus Direct, le réseau a été définitivement fermé depuis août 2020. Très dommage, surtout pour la ligne Orly <> Roissy.
      A bientôt !

  • Comment 574311 by
    nicobcn TEAM GOLD 6650 Commentaires

    Merci Cyrille pour ce vol retour !

    Le secteur France à GVA est toujours aussi décevant, et en plus pas de spoting (de toute façon pas très varié à GVA) ^^

    Je me rappelle que ces sandwichs ne faisaient pas l'unanimité sur FR, mais personnellement, je les ai bien apprécié !

    Je trouve toujours stupide sur une compagnie internationale de servir des repas aussi "originaux" qui plairont à peu de monde... C'est du gaspillage alimentaire et d'argent !

    A bientôt !

    • Comment 574403 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1763 Commentaires

      Merci beaucoup Nicolas :)
      On est d'accord sur le gaspillage alimentaire et financier. C'est quelque chose par contre qui aurait un certain intérêt dans un BOB (genre chez Transavia, au hasard ^^)
      A bientôt !

  • Comment 574319 by
    BESMRS 2289 Commentaires

    Merci pour ce FR 😊

    Depuis les tramways genevois viennent… à Annemasse qui aussi desservi par les CFF dans le cadre du Léman express !

    Je précise, pour la petite histoire, que la SNCF ayant le don de créer des usines à gaz pour faire ch… ses voisins, c’est une œuvre complexe et nos amis suisses ont été d’une patience d’anges.
    Les agents CFF doivent être formés à toute la réglementation SNCF car il y a …. 1 signal SNCF sur la ligne qui termine à Annemasse (je ne parle pas des trains qui entrent sur le réseau français). La France a refusé que cela soit un panneau CFF… alors qu’à Vallorbe, les suisses ont accepté que les signaux côté France soient aux normes SNCF…
    La preuve en image (qui relève du gag, la voie est en tiroir avec un butoir derrière le photographe) :
    https://p9.storage.canalblog.com/91/33/1127999/125537956_o.jpg

    Les passagers Silver ont accès à tout le circuit Skypriority SAUF le PIF…

    Le passage de la frontière au sein de l’aéroport de Genève est normalement, par convention international, réservé aux passagers et au personnel…

    Je suis sidéré qu’il faille plus de 10 ans pour repeindre une flotte, vu les changements apportés (qui sont plutôt faibles)…

    Les fermetures du RER B pour travaux, maintenances ou autres, relèvent de la mauvaise blague.

    Sinon pour revenir vers Paris : Roissybus, 350… ou plus lent (mais beaucoup moins cher) le bus vers Bobigny Métro 😊

    • Comment 574404 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1763 Commentaires

      Merci beaucoup Didier !

      Depuis les tramways genevois viennent… à Annemasse qui aussi desservi par les CFF dans le cadre du Léman express

      La desserte s'est en effet bien améliorée depuis quelque temps ! Et vu le trafic monstre transfrontalier jusqu'à Annecy, ce n'est pas du luxe !
      Les agents CFF doivent être formés à toute la réglementation SNCF car il y a …. 1 signal SNCF sur la ligne qui termine à Annemasse (je ne parle pas des trains qui entrent sur le réseau français). La France a refusé que cela soit un panneau CFF… alors qu’à Vallorbe, les suisses ont accepté que les signaux côté France soient aux normes SNCF…

      Encore un truc incroyable qui ne m'étonne pourtant même plus... Et dire qu'on fonctionne encore au KVB et TVM alors que l'Allemagne et la Suisse utilisent l'ERTMS. On comprends mieux la galère des opérateurs étrangers pour amener leurs rames en France.
      Les passagers Silver ont accès à tout le circuit Skypriority SAUF le PIF…

      Et l'embarquement dans une certaine mesure où on est Zone 3, et pas Zone 1-2. Quand au check-in, il me semble qu'on a accès au skypriority au 2F mais pas au 2E.
      Je suis sidéré qu’il faille plus de 10 ans pour repeindre une flotte

      Justement, comme les changements sont faible, cela a permis d'éviter de repeindre les avions sortant de la flotte dans les 5 ans. Pour le reste de la flotte, j'imagine que le passage en peinture a attendu les C/D-Check. N'empêche, sur 10 ans... C'est énorme !
      relèvent de la mauvaise blague

      Cela devient même de l'humour noir à force !
      Roissybus, 350… ou plus lent (mais beaucoup moins cher) le bus vers Bobigny Métro 😊

      Vers Bobigny, non merci ! Ni le 350 ! (pas envie de mettre 2h ^^) Quand au Roissybus vs Bus Direct, ce dernier avait l'avantage de passer par l'A3, un tout petit peu moins coincé, que le Roissybus et son trajet via l'A1, Porte de la Chapelle, Gare du Nord et le circuit sur des avenues totalement coincées, tout en arrivant à Opéra, bien loin de chez moi, contrairement au Bus Direct vers Gare de Lyon/Montparnasse.
      De toute façon, il n'y a plus que Roissybus en express de nos jour, donc la question est désormais réglée !
      A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.