Avis du vol Air France Hop Mulhouse / Bâle Paris en classe Economique

Compagnie Air France Hop
Vol AF1193
Classe Economique
Siege 5F
Temps de vol 01:15
Décollage 16 Mai 21, 10:55
Arrivée à 16 Mai 21, 12:10
AF   #47 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1000 avis
marathon
Par GOLD 374
Publié le 12 juin 2021

Introduction


Ce récit est celui du vol retour d'un A/R banal vers un aéroport unique en son genre, à une époque elle aussi unique en son genre. Le vol aller a tenu ses promesses, avec un contrôle surréaliste à l'arrivée. Et le retour ? C'est maintenant !


Routing


L'E-170 a l'avantage d'un diagramme 2+2, mais l'inconvénient d'avoir le tiers des sièges au hublot sur l'aile, particulièrement large à la racine. Par chance, probablement par statut aussi, ce sont des sièges devant l'aile qui nous ont été pré-attribués pour ce vol qui n'est pas loin d'être complet.

(C'est devenu beaucoup plus difficile de construire un plan des sièges propre, maintenant que le site d'AF les présente verticalement)


photo clipboard02

EAP landside


Le matin du départ, dépose à l'aéroport, très facile d'accès en voiture par une bretelle de l'autoroute


photo img_6202a

Le cheminement sera court entre le parking de courte durée et le terminal


photo img_6204a

Montée au niveau Départs


photo img_6205a

Les comptoirs d'enregistrement d'AF au fond


photo img_6206a

Mais ce qui est signalé en hauteur dans la photo précédente, c'est le centre de test Covid installé un peu de manière bricolée en face des comptoirs d'enregistrement.


photo img_6207a

Il ne nous concerne pas : c'est vers l'enregistrement que nous nous dirigeons.


photo img_6209a

Notre valise a pris 400 grammes dans le week-end


photo img_6210a

Etiquetage en règle; l'employée est plutôt en verve, aucun PAX n'attend derrière moi et rien ne presse, ce qui permet un échange sur l'agrément de l'Alsace, surtout pour qui n'a pas eu le droit d'y aller depuis plusieurs mois.


photo img_6212a

En raison de la chute du trafic, il n'y a plus qu'un PIF : cet escalator au premier plan est fermé et il faut aller à l'autre bout du terminal landside, pour faire ensuite le trajet inverse.


photo img_6213a

Une conséquence inattendue, c'est que l'on passe en zone suisse de l'aéroport (ce qui n'avait plus d'importance avec l'entrée de la Suisse dans la zone Schengen, mais en a eu à nouveau avec la crise sanitaire.)


photo img_6214a

Un long cheminement donc, précédé par une patrouille de militaires


photo img_6216a

Même si l'aéroport est entièrement sur le sol français, c'était ici que se situaient les contrôles de passage de la frontière franco-suisse.


photo img_6217a

Les militaires bifurquent vers la zone orange


photo img_6218a

Bien que numérotées de 1 à 90, il n'y a "que" 36 portes à EAP


photo img_6219a

27 vols de 9h45 jusqu'au couvre-feu à 22h : ce n'est plus le trafic des grands jours. Pas moins de trois vols différents, au départ du secteur suisse d'un aéroport situé sur territoire français, à destination de Pristina, la modeste capitale du Kosovo, un Etat au statut non moins compliqué !


photo img_6220a

Au plafond, un assemblage plutôt hétéroclite de ferrailles de récupération et de pièces neuves


photo img_6224a

spotting orange et blanc


Le tarmac est visible depuis l'étage supérieur, mais la terrasse est fermée. Le 777 officiel gabonais n'a pas bougé


photo img_6225a

Le spotting est très Easyjet
HB-JXA à gauche, HB-JXE à droite : les immatriculations sont très proches, mais ces deux A320 Easyjet Suisse ont seize mois d'écart, et celui de droite est équipé de sharklets, à la place des wingtip fences plus anciens de son voisin.


photo img_6230a

Remarquez, HB-JYA a encore deux ans de plus, et cela n'a rien à voir non plus avec la date de leur transfert d'Easyjet à Easyjet Suisse en prévision du Brexit : ces appareils ont été transférés tous les trois 18 à 24 mois après leurs dates de première immatriculation respectives.


photo img_6233a

Un 787 au loin, peut-être bien repeint en blanc pour masquer le nom de son propriétaire défaillant


photo img_6234a

Arrivée d'un A320 Easyjet Europe


photo img_6240a

Il arrive ici au contact, au deuxième plan


photo img_6241a

PIF et embarquement


L'accès (vu ici en me retournant) au PIF Skypriority est condamné par une barrière. J'ai rarement vu un employé affichant aussi ouvertement son ennui, affalé sur son siège, et me faisant un imperceptible signe pour m'autoriser ainsi que Mme à passer sous la barrière


photo img_6243a

J'ai retiré trop tard ma ceinture : l'employé au PIF a aperçu la pince à linge destinée à resserrer mon pantalon trop ample et a exigé qu'elle passe également aux rayons X, ou plutôt qu'elle ne passe pas au portique de détection des métaux. Mais maintenant, je sais mettre cette indispensable ceinture dans le premier bac, sans rien d'autre, pour la récupérer au plus vite après le portique.


photo img_6244a

Un salon à EAP ? Oui, il y en a un, et AF n'hésite pas à en faire miroiter l'accès au PAX susceptibles de dépenser 139 EUR de plus pour en voyager en Business, mais en réalité, il est fermé, faute de fréquentation suffisante en ces temps de pandémie. Cela fait très très cher de la minute gagnée au PIF si l'on n'a pas de statut.
Un gain de temps non négligeable, cependant, car il y avait une queue plutôt longue au PIF standard.


photo clipboard01a

Cheminement le long de boutiques fermées


photo img_6245a

… et à travers un supermarché sans intérêt


photo img_6246a

Le PIF du côté français, en attente de reprise du trafic


photo img_6248a

L'E-170 qui va effectuer ce vol


photo img_6249a

Le rappel à la distanciation sociale masque le marquage de l'accès Skypriority…


photo img_6251a

… mais que ce soit avant le contrôle des BP et des pièces d'identité


photo img_6250a

… ou après, ça bouchonne beaucoup et ça distancie peu.


photo img_6252a-72341

La faute au lancement de l'embarquement alors que le personnel de ménage n'a pas fini son travail à bord : le voici qui regagne son véhicule. Le personnel au sol semble appliquer ici les recettes de la compagnie aérienne dominante ici : en low cost, on fait attendre autant que possible les PAX.


photo img_6257a

738 Enter Air


photo img_6255a

Le crabe s'approche du nez de l'appareil


photo img_6258a

Vérification faite, c'est bien un Embraer 170


photo img_6259a

Instant porte et playstation


photo img_6260a

Fuselage shot


photo img_6261a

Revue de la cabine de l'E-170


L'alignement des sièges et, au-dessus, des miroirs permettant de contrôler l'absence d'objet oublié.


photo img_6262a

Vue de la cabine encore presque vide


photo img_6264a

La moquette est propre


photo img_6265a

Je ne pas en dire autant du vomit bag au siège de Mme, où se trouve le chewing-gum d'un pAX précédent.


photo img_6277a

Chargement des derniers bagages


photo img_6268a

La nôtre, à gauche sur le chariot, va-t-elle être oubliée ?


photo img_6267a

Nous voici rassurés : elle finit bien par être chargée à bord.


photo img_6270a

Last in, first out, c'est peut-être en raison de son étiquetage prioritaire.


photo img_6271a

Le rideau était curieusement prématurément fermé pendant l'embarquement.


photo img_6272a

Qu'on se rassure au sujet des protocoles de sécurité : il sera dûment ouvert pour le décollage.


photo img_6278a

Comme à l'aller, les cartes de sécurité sont un peu fatiguées, mais pas abîmées


photo img_6273a

La distance inter-accoudoirs n'a pas changé : 46 cm, c'est correct


photo img_6275a

A 28 cm de l'assise à l'aumônière, le pitch est très correct, mais je crois me souvenir que c'est un privilège des rangs avant


photo img_6276a

roulage et vol


On repousse, toujours en vue du 738 auprès duquel un deuxième escalier est arrivé.


photo img_6279a

Le parking des avions de tourisme


photo img_6282a

L'ATR42 affecté au transport des militaires suisses affectés à la KFOR, la force multinationale d'interposition de l'ONU au Kosovo, déjà vu ici à l'aller


photo img_6284a

Alignement sur la piste au niveau de la butte de spotting


photo img_6288a

Rotation


photo img_6291a

Passage au-dessus de la piste 08/26


photo img_6292a

La zone de maintenance de l'aéroport


photo img_6293a

Hésingue


photo img_6295a

L'avion va virer à droite en frôlant l'espace aérien suisse, qu'il va mordre franchement un peu plus tard


photo clipboard04a

La trajectoire est loin d'être rectiligne (merci Flightradar24)


photo clipboard05a

Vue générale d'EAP pendant le virage pour prendre le cap de CDG


photo img_6301a

Zoom sur EAP


photo img_6302a

Saint Louis, et le Rhin au fond; on voit une très petite bande de territoire suisse urbanisé en bas du bord droit de la photo.


photo img_6304a

La couverture nuageuse va malheureusement cacher très vite le paysage


photo img_6305a

L'équipage distribue un formulaire destiné à tracer les PAX en cas de détection ultérieure d'un cas de COVID-19, mais ne fera pas preuve d'un grand zèle pour les ramasser.


photo img_6308a

Je n'ai pas vu ce formulaire au vol aller (un vol à destination de la Suisse pour presque tous les PAX, mais pas nous), ni lors d'un aller-retour ultérieur ORY-NCE.


photo img_6310a

Bonne nouvelle a posteriori : le port du masque fort peu réglementaire par l'un des PAX devant nous n'a pas nécessité le dépouillement des formulaires de traçage des cas contact.


photo img_6313a

Le paysage est très cotonneux


photo img_6309a

Mais qu'on se rassure : pour limiter le temps pendant lequel ce PAX aurait le masque totalement ôté, dans un louable but de protection sanitaire des PAX, l'équipage a annoncé ne servir qu'une boisson par PAX (donc ces deux gobelets de café pour Mme et moi).
Tout soupçon de cost cutting serait pure médisance.


photo img_6314a

Descente sous la couche de coton : on n'est plus qu'à une trentaine de km de CDG


photo img_6316a

Vincy-Manœuvre, au centre de la photo précédente


photo img_6317a

Acy en Multien


photo img_6318a

Lagny le Sec et Le Plessis Belleville, contournées à l'ouest par la déviation de la N2.


photo img_6320a

Dammartin en Goëlle et la N2


photo img_6321a

Mauvaise nouvelle : il pleut autour de CDG


photo img_6322a

Ce n'est pas un jour pour observer la fresque peinte sur le château d'eau de Mauregard, situé tout près de l'extrémité nord-est du périmètre de CDG


photo img_6323a

Toucher des roues et déploiement des inverseurs de poussée


photo img_6326a

CDG, airside


La difficulté du spotting au sol à CDG se confirme


photo img_6327a

Vous aviez tous reconnu F-UJCS, l'un des trois A330-200 de l'armée française ?


photo img_6328a

Ils sont destinés à remplacer les vénérables A310 dont l'armée n'a plus que deux exemplaires âgés de presque 35 ans : F-RADC


photo img_6330a

Et F-RADB


photo img_6332a

Les 738 d'Enter Air nous poursuivent


photo img_6333a

Vue d'ensemble de ce parking situé en face du Terminal 1.


photo img_6335a

Roulage toujours aussi humide en direction du Terminal 2


photo img_6337a

738 Anadolujet


photo img_6340a

A32x Air France et Easyjet au parking en face du Terminal 2D


photo img_6346a

A320 AF au contact


photo img_6347a

Arrivée au contact à côté d'un A320 AF qu'une goutte d'eau sur le hublot a tenté de déguiser en A319, mais Esteban avait l'oeil, merci à lui !


photo img_6348a

Vous avez dit "débarquement par rangs pour raison sanitaire" ?
C'est plutôt un instant Danette généralisé à peine l'avion arrivé au bloc.
Rappel à l'ordre des indisciplinés qui se rasseyent…


photo img_6349a-67153

… et nouvel instant Danette généralisé à peine la porte ouverte.


photo img_6350a-67082

Les PAX n'ont même pas l'excuse d'une correspondance devenue serrée à cause d'une arrivée en retard, car il est arrivé au bloc avec 3 minutes d'avance sur l'horaire.


photo img_6354a

Cheminement dans la passerelle ornée de recommandations sanitaires pour analphabètes


photo img_6355a

La faiblesse du trafic facilite la distanciation


photo img_6356a

Une voiture pour transport de PAX F; par un temps pareil, j'espère que le parapluie est fourni !


photo img_6357a

Contrairement à l'aller, il n'y a aucun policier brouillé avec la géographie et la réglementation pour mettre en doute le statut intérieur de notre vol.


photo img_6358a

Le sas anti-retour avant la descente dans la salle de livraison des bagages


photo img_6359a

Vue générale de la salle de livraison des bagages, très très vide


photo img_6360a

Et pour cause : il n'y a eu que dix vols "livrés" ici dans l'heure qui vient de s'écouler


photo img_6362a

Il n'y a pas foule pour attendre les bagages enregistrés de notre vol : une famille, deux PAX voyageant seuls et nous-mêmes.


photo img_6365a

Débarquement en passerelle pour les PAX, mais sur le tarmac pour les bagages en soute : notre valise arrive trempée.


photo img_6366a

CDG - landside


Sortie en zone publique (pas si publique que cela, puisqu'accessible uniquement aux PAX et au personnel habilité), avec des mises en garde trilingue français-anglais-chinois contre les taxis au noir.


photo img_6367a

Voici d'ailleurs le filtre, sur le cheminement entre la gare RER-TGV (dans le dos du photographe) et les comptoirs d'enregistrement, dépose bagages, etc.


photo img_6369a

Quelques A32x au contact vus pendant le cheminement vers la station de RER


photo img_6370a

Par chance, c'est un RER direct jusqu'à la Gare du Nord qui est le premier au départ


photo img_6372a

Quasiment personne à bord, sans surprise un dimanche en fin de matinée.


photo img_6375a

Ceux qui comptent profiter de la réouverture des frontières cet été ont intérêt à lire ces avis pelliculés sur les vitres des portes. La SNCF termine des travaux sur la ligne de RER B ce semestre.


photo img_6374a

Mais elle va continuer cet été. En bref :
- Les stations de CDG seront fermées le WE du 3-4 juillet
- CDG ne sera pas desservi au-delà de 23h en juillet-août
- La ligne sera fermée de CDG à Denfert-Rochereau le WE du 14-15 août.


photo img_6378a

Vous voici prévenus !


photo img_6379a

Bonus : A bon vin point d'enseigne !


 Les enseignes sont tous logés à la même enseigne, à telle enseigne que l'on enseigne au porte-enseigne désigné à la bonne enseigne que son enseigne est telle l'enseigne de son jeu de carte.

Ce bonus se concentrera sur un seul sens de ce mot, et plus particulièrement sur les enseignes ornant la façade des commerces dans certains des plus pittoresques villages de Haute Alsace.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Air France Hop

8.5/10
Cabine9.0
Equipage8.0
Divertissements10.0
Restauration7.0

Mulhouse / Bâle - EAP

8.8/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté10.0

Paris - CDG

8.9/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

Les Embraer bénéficient d'un confortable diagramme 2+2, et aussi d'un embarquement et débarquement rapides grâce à leur capacité limitée.
L'équipage a fait son travail, pas épuisant puisqu'il pouvait ne servir qu'une boisson par PAX. J'ai fini par apprécier la mise à disposition de magazine et journaux dématérialisés, peut-être en partie parce que j'ai désormais un téléphone doté d'un écran plus grand que le précédent.
La limitation à une boisson sent son cost cutting (et peut-être aussi son gage accordé aux PNC par la direction).

La fluidité à EAP n'était bonne que pour les bénéficiaires du PIF Skypriority dont l'accès était fermé par pure négligence.
L'accès est rapide pour qui vient en voiture; je ne sais pas ce qu'i en est des transports en commun.
L'attitude très négligée de l'employé supervisant l'accès au PIF détruisait la bonne image donnée par la sympathique employée à l'enregistrement.

Fluidité sans problème à CDG, accès accéléré cette fois-ci par un RER direct (ils ne circulent qu'en heure creuse), mais gare à cet été ! La fermeture de la ligne pour travaux se traduira par une galère pour les imprévoyants et ceux qui rechignent à payer un taxi ou un VTC.

Informations sur la ligne Mulhouse / Bâle (EAP) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 92 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Mulhouse / Bâle (EAP) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 12 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 574706 by
    Papoumada GOLD 7321 Commentaires
    Merci François pour le FR.

    Un vol sans tracas Covid où la pingrerie de la Compagnie nationale (pas celle du contribuable à son égard) tente vainement de se maquer^^ derrière des considérations sanitaires.

    Riche bonus plein d'enseigne(s)ments !!!

    A bientôt !
    • Comment 574715 by
      marathon GOLD AUTEUR 10137 Commentaires
      Je n'ai jamais compté sur notre chère compagnie nationale (devenue récemment encore plus chère et encore plus nationale) pour me faire découvrir les spécialités gastronomiques régionales. Pour cela, il y avait notre séjour sur place, et nous y avons fait honneur.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 574713 by
    Esteban GOLD 19960 Commentaires
    Merci pour le partage de ce vol que je connais bien cher maître Marathon :)

    Ce n'est pas très gentil de profiter d'une opportune goutte d'eau sur la vitre, pile poil sur la deuxième sortie de secours pour faire passer un A320 pour un A319 à l'arrivée à CDG. Mais j'ai l'oeil ^^ Deux coups de fouets pour monsieur.

    Un vol tout à fait correct avec des contrôles enfin normaux, il nous est arrivé strictement la même chose un peu plus tard, les agents ont peut être fini par comprendre.

    A très vite !
  • Comment 574750 by
    saintpiev GOLD 2528 Commentaires
    Merci pour ce FR et le magnifique bonus, à voir et revoir !
    A bientôt
  • Comment 574779 by
    AirBretzel GOLD 11308 Commentaires
    Merci François pour ce FR.
    E-bombinette est efficace pour déposer des passagers à l'aéroport.
    La marathon valise a trop mangé durant ce week-end ? 400 gramme de plus.
    Le spotting est très Easyjet => c'était déjà le cas avant Covid.
    139€ pour un salon fermé, et une barre chocolaté à bord, c'est bien trop cher.
    La météo était bien mauvaise à CDG.
    Un beau cluster party à l'arrivée.
    Merci pour les infos sur les travaux du RER, cela peut s'avérer utile.
    Bonus plein d'enseignement sur les attraits de ma région.
    A bientôt
    • Comment 574783 by
      marathon GOLD AUTEUR 10137 Commentaires
      Si l'on pesait les PAX, on saurait que j'ai fait plus d'exercice que ma valise pendant le week-end de WE de l'Ascension.
      Circuler en MF77 de la RATP fait relativiser le risque sanitaire encouru en débarquant d'un Embraer d'Air France Hop!
      Ce FR est une lecture recommandée à tous les participants venant en avion au dîner Flight Report du 3 juillet !
      Merci pour le commentaire, à bientôt !
  • Comment 574786 by
    Chevelan SILVER 16653 Commentaires
    Merci François pour ce FR ou on ne t'as pas demandé de test PCR à EAP, il y a du progrès !

    La Suisse abrite une très importante diaspora Kosovarde, d'ou les nombreux vols vers Pristina...
    Un voyage agréable avec une seule boisson par personne au menu, c'est bien maigre tout ça.
    Météo abominaffreuse à CDG, c'était beaucoup plus clément en Alsace.
    Magnifique bonus d'enseignes en tout genre, il fallait y penser !

    A bientôt...
    • Comment 574814 by
      marathon GOLD AUTEUR 10137 Commentaires
      Je me demande si EAP a été utilisé pour des passages clandestins entre la Suisse et la France, à la manière du château de Chenonceau qui enjambe le Cher séparant la zone libre de la zone occupée au début de l'Occupation ?
      La météo en Alsace a été bien meilleure que les prévisions météo ne le laissaient craindre : je troque sans hésiter la préparation d'un bonus contre un spotting au retour !
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 574801 by
    Kilmarnock SILVER 6641 Commentaires
    Merci pour ce récit François!
    3 photos où tu photographies les militaires tel un espion, sans qu'il n'aient remarqué tes faits et gestes... tu devrais postuler pour les prochains James Bond ^^
    Pub et proposition un peu mensongère si il n'est pas possible d'aller au salon à BSL... et vu le tarif...
    Difficultés de spotting à CDG mais belles prises malgré tout!
    Cluster Party à la française à l'arrivée... et contraintes dans les transports à la française également ^^
    Sympa ce petit bonus alsacien!
    A bientôt.
    • Comment 574816 by
      marathon GOLD AUTEUR 10137 Commentaires
      J'ai pris des photos autrement plus délicates à l'époque héroïque du début de FR !
      Après la promesse d'un salon auquel on a déjà accès, celle d'un salon qui est en fait fermé (pas de déception : les régionaux de l'étape m'avaient averti à ce sujet).
      Les fermetures de ligne ou de stations (et aussi la réduction des fréquences) sont monnaie courante en été dans les transports en commun franciliens : il y a quand même moins de monde impacté en juillet-aout.
      Merci pour le commentaire, à bientôt !
  • Comment 590101 by
    ChrisB GOLD 3445 Commentaires
    Merci pour ce récit très bien documenté comme d'habitude en provenance des terres d'Esteban!
    Un récit 100% avions officiels entre le gabon et la brochette d'armée de l'air à CDG!
    Le catering était toujours aussi maigre à l'époque.
    • Comment 590107 by
      marathon GOLD AUTEUR 10137 Commentaires
      Un récit 100% avions officiels entre le gabon et la brochette d'armée de l'air à CDG!

      Il n'y a pas qu'Easyjet à observer à EAP, alors qu'il s'agisse d'une de ses bases.
      Le catering était toujours aussi maigre à l'époque.

      Cost cutting ou allègement de l'écrasante charge de travail des PNC sur les vols domestiques ^^ ? La crise Covid avait bon dos.

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.