Avis du vol Vueling Airlines Paris Copenhagen en classe Economique

Compagnie Vueling Airlines
Vol VY2840
Classe Economique
Siege 2A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:00
Décollage 02 Aoû 21, 12:10
Arrivée à 02 Aoû 21, 14:10
VY   #17 sur 21 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 197 avis
Michelg
Par GOLD 582
Publié le 11 août 2021

prologue


Au fur et à mesure que le temps passe et qu'un nouveau variant progresse, il semble que mes voyages vers les USA et l'Ase soient une nouvelle fois compromis cette année.

Reste donc l'Europe qui est ouverte sans trop de tracas à ceux qui se sont fait vacciner et où l'on peut voyager sans trop de restrictions sanitaires. J'en suis là dans mes réflexions quand je vois passer des infos concernant des vols de cinquième liberté. L'un deux est particulièrement attrayant. Assuré par Singapore Airlines en Airbus 350-900 le vol SQ 352 part de Singapour à 00h30 pour se poser à Copenhague le lendemain matin aux aurores et de continuer vers Rome avant de faire le chemin inverse.

Je me décide pour le vol CPH-FCO qui part à 08h15 pour arriver à FCO deux heures plus tard. 
Les tarifs sont de 80€ en Y, 200 en W et 314 en J.

 Quand on aime on ne compte pas alors je me laisse aller à voyager à l'avant, d'autant que c'est avec SQ que j'ai fait mon dernier vol long courrier de  SIN à CDG fin janvier 2020.

Mais avant cela, il faut se rendre à Copenhague à une date compatible avec le vol suivant et le choix n'est pas immense. Air France propose des sièges en Y à près de 400€ l'AS, les horaires de SAS ne sont pas adaptés ou avec escale. Finalement, Vueling offre un AS qui me reviendra en formule Time Flex à 128€ bagage cabine et siège compris avec en plus l'enregistrement et l'embarquement  prioritaire et la possibilité de modifier ou reporter le vol.  Le tarif de base en s'y prenant tôt  est de 35€ là, il était proposé à 67€.

Le retour se fera le mercredi soir avec Air France.

Je parle de mon périple à quelques amis et un célèbre contributeur me rejoindra à Copenhague, plus de mystère, la lecture des dernières publications vous auront permis d'identifier notre Père Fouettard préféré. qui vient a déjà mis en ligne son parcours complet.   

 Le routing se présente donc ainsi: 


Routing

  • VY2840 Vueling - Paris ORY - Copenhague CHP - A320 - Economy Vous etes ici
  • SQ352 Singapore Airlines - Copenhague CPH - Rome FCO - A350-900 - Business A venir
  • AF1405 Air France - Rome FCO - Paris CDG - A319 -Business A venir

Avant de partir


Mon vol décolle à 12h10donc pas de réveil aux aurores ni de précipitation, la veille, j'ai téléchargé ma carte d'embarquement. A priori, pas d'obligation de passer au comptoir pour la vérification du pass sanitaire ce qui est appréciabe même si mon tarif inclut la file prioritaire.


photo img_3246

Pour l'instant, le sièges "plus" n'ont pas remporté un grand succès.


photo img_9252

Comme je suis un garçon prévoyant, j'immortalise la Une du jour avant de partir, pour découvrir que non seulement je me suis fait piquer la pole position mais que notre Père fouettard préféré vient de nous pondre un FR quasiment en direct…

Ceci dit, il y a quand même du Beau Monde à la Une :) 


photo img_9262

Il faut donc maintenant rejoindre Orly. L'option voiture personnelle et parking aurait été intéressante mais le retour se faisant à CDG, je hèle un G7 via l'application, cela me permet d'ajuster mon heure de départ à la circulation, le trajet pour Orly pouvant aller de 30 minutes à deux heures en cas de gros bouchons.

Ma Cabwoman me cueille donc  au bas de chez moi et nous filons vers Orlywood que nous rejoindrons en un quarantaine de minutes soit cinq de plus que la prévision Googolienne. 


photo img_2159_resultat

L'entrée se fait toujours par Orly 3


photo img_2160_resultatphoto img_2161_resultat

a l'aéroport


Il faut montrer pate blanche à l'entrée au moyen d'un BP ou d'une réservation pour un vol du jour, cela passe rapidement et je peux constater que Paris nous aime toujours et qu'il y nettement plus de monde que lors de mes vols précédents.


photo img_2162_resultat

Le FIDS lui aussi présente mieux que le mois dernier.


photo img_2164

C'est limite l'enfer aux comptoirs d'Air France.


photo img_2165_resultatphoto img_2166_resultat

Pour moi, c'est directement par la case PIF. C'est dense mais huit postes sur dix sont ouverts et cela à l'air de passer rapidement


photo img_2167_resultatphoto img_2168_resultat

Orly toujours en travaux.


photo img_2169_resultat

C'est bien organisé et des agents sont là en nombre pour aider ceux qui hésitent devant la complexité de la tâche.


photo img_2170

Je choisis judicieusement une file ou il y a peu de monde et pas de poussettes ou autres famille sauf que le couple devant moi à toute une batterie de gels, produits de beauté, onguents et liquides divers bien répartis dans leur fret et que les paniers font ainsi quelques allers et retours. Une bouteille d'eau grand modèle conclura la fête. Mon tour venant, tout est rapidement à sa place dans le bac, IPad tout nu, sac en plastique contenant les liquides, poches vidées mais je garde ma ceinture en plastique qui n'affole pas le portique. Si bien que je grille Mounette et Chouchou qui on en plus des choses dans leurs poches.
Pour ne pas rester sur un sentiment d'inachevé, ma bannette s'orne d'une beau tag "contrôle aléatoire" et part du mauvais coté. Mais le contrôle se limitera à des bandelettes de détection d'explosifs et sera très rapide et je quitte le PIF pendant que mes prédécesseurs font encore des aller et retour à travers le portique.


photo img_2171

Finalement, cela n'aura pas été trop long et, une fois encore, les PIFmen d'Orly ont été efficaces et aimables.


photo img_2174

Mon vol partant des portes F, je traverse le temple des tentations.


photo img_e2175

Pour déboucher sur la place centrale.


photo img_e2176_resultat

Passage chez Monop pour quelques provisions de bouche.


photo img_e2177_resultat

Mon vol est maintenant indiqué, il part de la porte E7


photo img_2179_resultatphoto img_2180_resultat

J'arrive alors que l'embarquement des prioritaires à déjà commencé et je me joins à la file.


photo img_2181

Ce sera un Paxbus.


photo img_2182_resultat

Il faudra attendre plusieurs minutes que le bus soit plein un autre Vueling est positionné en porte non loin de la.


photo img_2201_resultat

Un fois le bus plein, celui-ci s'ébranle sur le tarmac.


photo img_2202_resultat

On s'affère autour de ce B737 de la compagnie toute verte.


photo img_2203_resultat

Y'a du lourd du coté des portes hors Schengen. 


photo img_2204_resultat

On s'arrête pour laisser passer.


photo img_2207_resultat

Notre avion est positionné assez loin en M40, il faut dire qu'il est arrivé de CDG le matin même  


photo img_e9267photo img_e9268_resultatphoto img_2208_resultat

le flight report


Noytr coucou du jour est un jeune Airbus320  livré à Vueling il y a un peu plus de 7 ans, il comprend 180 sièges en Y


photo img_e9266

Les fauves sont lâchés et je prends mon temps, pas de no photo ce matin à Orly


photo img_2209_resultatphoto img_2211_resultat

Et ce sera une double dédicace pour celui qui est déjà arrivé à Copenhague.


photo img_2212photo img_2213_resultat

Et le fuselage shot


photo img_2214_resultat

En payant un billet Flex, on est sur, pour quelques euros de plus, d'avoir de la place pour poser son bagages dans le coffre.


photo img_2215_resultat

Une fois ladite valise dans le coffrezabagages, je peux procéder au Sylvester test.


photo img_2217

Un deuxième paxbus arrive.


photo img_2216_resultat

Pour l'instant, cest pas trop mal du point de vue voisinage.


photo img_2220

Le pas(roxisme) des sièges "Space Plus" est bon, le siège est de type "planche à repasser" mais recouverte de cuir (ou simili?)


photo img_2222_resultat

Il existe un prise USP et une prise de courant.


photo img_2224

L'avion est équipé du Wifi, sauf que pour ce vol, ni le Wifi ni la prise ne fonctionneront.


photo img_2228_resultat

Sachant que rien n'est servi, et comme je ne suis pas sur que le BoB sera proposé, j'ai fait mes courses, chez Monop!


photo img_2227_resultat

Un autre bus arrive, mon espoir de rang inoccupé s'évanouit une famille doit se déchirer pour la durée du vol. Je me retrouve avec maman et fifille à coté pendant que papa est exilé sur le siège central en face du couloir.


photo img_2230_resultat

Finalement l'avion doit être full ou pas loin, la passerelle s'en va et la mise en route peut intervenir.


photo img_2232

A nos coté un zoziau célèbre sur Flight Report.


photo img_2235_resultatphoto img_2236

Le repoussage est terminé.


photo img_2239_resultat

Direction la piste 24 pour le décollage.


photo img_2240_resultatphoto img_2241_resultatphoto img_2242

Coucou frérot.


photo img_2244_resultat

Moment TOGA


photo img_2245

Rotation.


photo img_2248photo img_2249_resultat

L'autoroute A6 et Chilly Mazarin sur sa gauche.


photo img_2251_resultatphoto img_2252_resultat

La N118 rejoint l'A10 aux Ulis.


photo img_2254_resultat

Le temps n'est pas idéal en cet été maussade.


photo img_2255

Mais entre deux nuages, on peut appercevoir le siège social de Bouyges Construction à Guyancourt


photo img_2256

Le Grand Trianon, le Petit Trianon et le Hameau de la Reine.


photo img_2259photo img_2260

Entre les nuages, on distingue l'Ile des Impressionnistes à Chatou.


photo img_2263

Paris la Défense Arena qui reflète dans le soleil et la Grande Arche qui semble bien petite à 11.000 pieds.


photo img_2266

Le port de Gennevilliers. 


photo img_2267_resultat

Retour dans les nuages avec une belle Gloire du pilote.


photo img_2272photo img_2274

Cap au nord ensuite, nous sommes aux environs de Lille à 35.000 pieds. Finalement un service de BoB est proposé.


photo img_2276

J'achète un Coke Zero ce qui me permet d'avoir des glaçons pour mon N°7 directement sorti du sac.


photo img_2279_resultat

Nous croisons maintenant au dessus de la Belgique


photo img_2282

L'heure du plat principal…


photo img_2284_resultat

Le Markermeer proche d'Amsterdam.


photo img_2285photo img_2291

N'oublions pas le dessert.


photo img_2293_resultat

Nous continuons notre survol du Plat Pays.


photo img_2295

Avant de frôler la Mer du Nord 


photo img_2298

Le vol se poursuit.


photo img_2300_resultatphoto img_2302

The Great Belt Bridge à Korsør long de 18 kilomètres, il relie les deux principales iles du Danemark.


photo img_2304photo img_2309

Impressionnant.


photo img_2311

Les côtes et la ville de Slagelse.


photo img_2312photo img_2313

Roskilde à l'ouest de Copenhague ou l'on peut visiter un musée de la marine Viking.


photo img_2317

De l'autre coté, j'aurai pu voir Copenhague…


photo img_2328_resultat

Nous ferons un virage à 180° pour survoler le détroit d'Øresund et l'ile de Saltholm avec en arrière plan le pont qui relie le Danemark à la Suède.


photo img_2331_resultatphoto img_2342

En finale et atterrissage sur la piste 22L


photo img_2345_resultatphoto img_2346photo img_2347

Des zoziaux du coin.


photo img_2351

Un mini Qatari.


photo img_2354

Avant de rejoindre notre porte.


photo img_2357photo img_2359photo img_2360

L'Aéroport de Copenhague Kastrup


Le débarquement se fait au niveau des départs.


photo img_2362photo img_2361

Les indications sont claires, l'aérogare est agréable.


photo img_2364photo img_2365_resultat

Quelques queues nordiques au passage.


photo img_2367

Nous serons de nouveau ici dans quelques heures.


photo img_2370_resultat

Mais pour l'instant, direction la sortie.


photo img_2371_resultat

Il faut marcher.


photo img_2372_resultat

Pas de contrôle, juste au niveau des bagages des gens revêtus d'une chasuble indiquant qu'il fons partie des services de Santé Danois interpellent des passagers de ci de là pour proposer un test, je leur répond que je suis full vaccinated et ils me laissent passer en me souhaitant un bon séjour.


photo img_2373_resultat

Je rejoins ensuite mon hôtel ou m'attend mon complice pour une petite balade dans la capitale danoise au moyen d'un taxi ce qui me coutera la bagatelle de 30€ on peut aussi utiliser le train mais nous ne sommes que peu de temps à Copenhague alors le temps lui aussi nous est compté.


le vol selon flightradar24


photo img_e9265photo img_e9269_resultat

Avec le zoom sur le départ et l'approche.


photo img_e9270_resultatphoto img_9334

Merci de m'avoir accompagné pour ce vol et à bientôt pour LE vol qui a décidé du routing et sera l'occasion de voler à bord d'un liner.
Mais avant cela, le traditionnel bonus touristique ou le récit d'une visite éclair à Copehenague.  


Le bonus touristique - virée à cophenague


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Vueling Airlines

7.6/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements4.0
Carte payante8.5

Paris - ORY

7.6/10
Fluidité7.0
Accès6.0
Services8.5
Propreté9.0

Copenhagen - CPH

8.6/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services8.5
Propreté8.0

Conclusion

Vueling offre une prestation low cost que l'on peut améliorer avec des suppléments mais le tarif "toutes options" était bien moins élevé qu'avec AF ou SAS pour une réservation pourtant assez tardive. L'avantage était d'avoir un vol direct à un horaire qui m'allait parfaitement, les options m'ont permis d'avoir un siège confortable et l'assurance de pouvoir mettre ma valise dans le coffre. L'avion était récent et l'équipement standard comparable avec ce qui vole en Europe. Equipage 100% français, pro et enthousiaste, offre BoB, prise et Wifi mais HS sur ce vol, ce qui vaut la note basse en divertissements. Comme chez Easy Jet, on a le sentiment d'être traité comme un client.

Orly 3 Même avec bien plus de monde que lors de mes passages précédents, le passage au PIF était fluide, sauf si on a la malchance se retrouver derrière des gens malcomprenants... Les installations sont belles et confortables. Pour l'accès c'est le point noir, c'est difficile par les transports ou par la route et c'est éternellement en travaux.

CPH Bien que l'arrivée de fasse au même niveau que les départs, on ne se perd pas, les indications sont claires mais on marche pas mal. L'aérogare est agréable et proche du centre ville accessible par les transports ou plus rapidement par le taxi à un prix qui reste raisonnable. Formalités à l'arrivée quasi inexistantes donc rapides...

Informations sur la ligne Paris (ORY) Copenhagen (CPH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Copenhagen (CPH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Norwegian avec 7,1/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 57 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 577771 by
    Esteban GOLD 19903 Commentaires
    Merci mon acolyte pour ce Flight-Report et surtout, ces excellents moments passés ensemble !!

    Le vol fait le job, tu m'avais parlé du #jefaismescourseschezmonop mais j'avais pas réalisé que tu t'étais fait un repas trois services ^^

    Même expérience que moi lors de l'arrivée à CPH, zéro contrôles.

    Hâte de partager une nouvelle expérience bientôt !!

    PS: le zoom pour les plus gourmandes m'a fait exploser de rire !
    • Comment 577998 by
      Michelg TEAM GOLD AUTEUR 4198 Commentaires
      Merci pour ton com. mon Père Fouettard,
      tu m'avais parlé du #jefaismescourseschezmonop mais j'avais pas réalisé que tu t'étais fait un repas trois services ^^

      Le petit déjeuner était loin et on était en plein lunch time alors il fallait prévoir copieux et puis l'offre du Monop d'Orly est variée ce qui pousse à l'achat.
      PS: le zoom pour les plus gourmandes m'a fait exploser de rire !

      Je ne vois vraiment pas pourquoi!!! Mais note quand même que j'ai utilisé l'écriture inclusive pour bien montrer que le panel était ouvert...
      La suite arrive mais tu la connais déja :)
      A très vite,
  • Comment 577790 by
    momolemomo GOLD 9488 Commentaires
    Vueling ce n’est pas génial mais ça fait l’affaire quand le prix est bon.
    “il faut dire qu'il est arrivé de CDG le matin même  “ —> Ça doit être le pied d’être pilote et de faire CDG-ORY. La vue sur Paris doit être incroyable.
    Belles vues du Danemark lors de l’approche.
    Merci pour ce Fr
    • Comment 577999 by
      Michelg TEAM GOLD AUTEUR 4198 Commentaires
      Vueling ce n’est pas génial mais ça fait l’affaire quand le prix est bon.

      Surtout qu'on a le choix de rendre le vol plus confortable et que le tarif final reste raisonnable.
      “il faut dire qu'il est arrivé de CDG le matin même “ —> Ça doit être le pied d’être pilote et de faire CDG-ORY. La vue sur Paris doit être incroyable.

      Surtout à 8.000 ft et avec un avion vide. Le départ devait être bien aussi surtout que d'après FR24 on devait être très proche de Paris.
      L'ile proche de Copenhague quasi déserte semble sortie de nulle part, on se demande si on est bien proche de l'aéroport.
      Merci pour ton commentaire Moritz et à bientôt.
  • Comment 577797 by
    nicobcn TEAM GOLD 7488 Commentaires
    Merci Michel pour ce FR !

    Un bon vol sur VY sur une ligne où on ne l'attend pas^^^Mais le vol est bien rempli donc bien joué VY.

    A bord la prestation est très correcte avec une cabine similaire aux A318 d'AF, juste dommage que le Wifi et les ports USB soient HS. J'imagine que tu as pu cumuler des Avios aussi ?

    A bientôt !
    • Comment 578012 by
      Michelg TEAM GOLD AUTEUR 4198 Commentaires
      J'étais bien étonné de trouver Vueling sur la liaison en cherchant un moyen de rejoindre Copenhague et la compagnie s'en sort bien mis à part le wifi out mais bon c'était pas la mort non plus.
      Pour les Avios, j'ai du me créer un compte Vueling, je suis chez CX avec OW et seul IB reconnait les avios venant de VY
      Merci pour ton commentaire Nico et à bientôt.
  • Comment 577854 by
    Chevelan BRONZE 16586 Commentaires
    Hello l'ami

    Oui, la une du jour est bien lotie ^^
    Quel monde à ORY !
    A bord de la place pour les jambes, j'aime bien le ton de la cabine.
    Tu avais fait des réserves avant de monter à bord, sage précaution ! Tu m'a donné envie de me torcher un Jack Daniel's, tchin :))
    De belles vues depuis là haut, et un temps superbe à Copenhague.
    La capitale danoise est une très belle ville, je croyais naïvement que les Hollandais étaient les rois de le petite reine, et bien non... Ce sont les Danois ! Le père fouettard devait être sur les rotules à la fin de la visite :))

    Merci Michel pour ce superbe récit, et son excellent et complet bonus, à très vite pour le plat de résistance...
    • Comment 578013 by
      Michelg TEAM GOLD AUTEUR 4198 Commentaires
      Hello mon quasi helvète.
      Pour les pax AF non SP c'était grosse galère, l'obligation de contrôler le pass sanitaire au comptoir ne peut que provoquer une telle affluence si on ajoute les vols vers l'Outre Mer où on a souvent un bagage à déposer on en arrive à cela.
      Le Jack venait directement de la maison, achat de précaution avant de partir, pour le reste Monop à fait le job :)
      On a été vernis pour le temps à Copenhague qui nous a permis de déambuler tranquillement.
      je croyais naïvement que les Hollandais étaient les rois de le petite reine, et bien non... Ce sont les Danois !

      Et aussi partageurs de leur espace avec les piétons que les Bataves, j'ai failli m'en prendre un comme à Amsterdam.
      Le père fouettard devait être sur les rotules à la fin de la visite :))

      J'avais peur d'avoir à le porter mais il a tenu bon ;)
      Merci pour ton commentaire l'ami et à très vite.
  • Comment 578843 by
    saintpiev GOLD 2525 Commentaires
    Merci Michel pour ce FR
    Un vol qui fait très bien le job pour aller à CPH ; le tronçon suivant étant l'intérêt principal.
    Le supplément "espace plus", sans oublier les courses au Monop t'ont permis de passer un agréable vol.
    Belles photos au décollage malgré les nuages et de l'approche.
    Dommage que tu n'étais pas à droite pour voir Copenhague.
    Très beau bonus au sol en tout cas !
    A très vite !
    • Comment 579066 by
      Michelg TEAM GOLD AUTEUR 4198 Commentaires
      Hello Patrick,
      Vueling ne donne pas dans le luxe mais les "améliorations" on rendu le vol agréable et à un prix qui est resté très doux et comme tu dis, l'essentiel venait après.
      Le choix du coté à la réservation st toujours un cruel dilemme, à droite, j'aurai eu pleine sur Paris mais avec le soleil de face et j'aurais été mieux placé pour l'approche mais encore avec le soleil dans les yeux. Je me suis basé sur les arrivées de jours précédent pour avoir la ville sans le soleil pour l'approche mais ça n'a pas marché...
      Copenhague en visite express nous a permis de voir des coins sympathiques.
      Merci pour ton commentaire et à trèsss bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.