Avis du vol Lion Mentari Airlines Jakarta Lombok en classe Economique

Compagnie Lion Mentari Airlines
Vol JT0654
Classe Economique
Siege 16A
Temps de vol 02:00
Décollage 23 Aoû 13, 05:00
Arrivée à 23 Aoû 13, 08:00
JT   #94 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 19 avis
darisinikesana
Publié le 1 novembre 2013
Bonjour à tous,

De retour après quelques semaines d’absence pour un vol ayant eu lieu fin août 2013, comme souvent sur Lion Air
———–
Le routing
JOG-CGK : Citilink, pas de FR
CGK-LOP : Lion Air, c’est ici
LOP-CGK : Lion Air, vol de nuit, pas de FR
CGK – JOG : Lion Air, pas de FR
———
Pourquoi Lombok ?

Tout est parti d’une envie de partir quelques jours en weekend en Indonésie. Le plus simple aurait pu être de rejoindre DPS par les vols directs depuis JOG. Cependant, je commence à ne plus pouvoir supporter Bali. Ubud est (re)devenu un repaire a beatnik, les hipster et les jetsetter ont affirmé leur domination sur Seminyak, Les Russes alcoolisés tendent à essayer de supplanter les Australiens saouls sur Legian et Kuta. Quant à Nusa Dua, je n’ai pas les moyens de m’y offrir une chambre sans mettre en péril mon budget. Reste Amed et Lovina, dont le charme existe mais que j’ai déjà fait a maintes reprises.
Apres avoir pensé rejoindre Natuna (mer de Chine), Belitung (détroit de Karimata) ou Karimun Jawa (mer de Java, mais cette fois-ci en bateau), je me décide finalement pour Lombok, et plus particulièrement les iles Gili. Certes, les FRistes connaissant les Gili (et notamment Gili Trawangan), me feront remarquer, à juste titre, que par certains aspects, cette ile ne diffère pas beaucoup des villes de Kuta et Legian. Ce à quoi je réponds oui, mais uniquement pour la côte orientale de cette petite ile. Sa cote occidentale devient une destination bien plus prisée et sans doute l’un des rares endroits en Indonésie ou il n’y a pas de cyclomoteur ou voiture (et ça, c’est agréable !). Sans pour autant accueillir la même clientèle que Seminyak (les clubbers, les hipsters et autres « matuvu »), le cadre s’en rapproche. Avec bien sûr des plages de bien meilleures qualités.

Reste à se décider : comment rallier Lombok d’abord, puis Gili ? Il existe en fait plusieurs possibilités :
La première, c’est un JOG-DPS-LOP, par Lion et Wings Air. Intéressant au premier abord, mais le tarif reste élevé et la correspondance a DPS peut être longue.

La seconde, un JOG-SUB-LOP : tout aussi intéressant mais les horaires ne me conviennent pas. Disposant d’un pied à terre à Jakarta dans le cadre de mon boulot, je vais opter pour la troisième solution, un vol via Jakarta. D’autant plus que Lion propose un vol à 5h00 du matin qui permet d’arriver sur les iles Gili vers midi. Garuda propose aussi un vol, mais qui coûte le double de celui proposé par Lion et a un horaire ne permettant pas, au moindre retard, de rallier l’archipel des Gili (ce dernier se situant à deux heures et demi de routes et 20 minutes de speedboat de l’aéroport de Praya à Lombok).

—–
FR
—–

Départ depuis le centre de Jakarta vers 03h00 en taxi (on ne sait jamais quelle sera la durée pour rejoindre CGK) et arrivée sur place vers 03h40. Le check-in se fait sans encombre.
photo IMG_0932_zps957a37d9
photo IMG_0933_zpsa9d61a84

CGK s’éveille tranquillement et l’ensemble des boutiques airside reste fermées.
photo IMG_0934_zps9f9f07af
photo IMG_0935_zps5f2cf6ba

Vers 04h00, toujours aucun personnels de Lion en salle d’embarquement (prévu à 04h30).
photo IMG_0936_zps07c7ee66

Soudain, à 04h25, une annonce (uniquement en indonésien bien sûr) est faite : l’ensemble des salles d’embarquements sont réattribuées, ce qui cause un mouvement de foule relativement impressionnant. Les pauvres touristes ne comprenant pas un mot d’indonésien se retrouve dans l’attente sans savoir où se diriger. La réattribution des salles d’embarquement se fait dans un chaos sans nom. Les vols pour Palu et Surabaya changeront de porte à trois reprises en moins de cinq minutes.

Pour patienter, je me lance dans ce maigre spotting
photo IMG_0937_zps19d8342d
photo IMG_0938_zps86eace1f

L’embarquement se fait à 04h35, sans annonce préalable, au milieu d’indonésiens qui, comme d’habitude, décident de s’intéresser à la place qui leur est attribuée une fois dans l’avion.
photo IMG_0939_zps24e86716

Les PNC discutent entre elle à l’entrée du B739 ER, sans saluer les passagers. Comme toujours, le pitch est médiocre, mais suffisant pour ce vol de deux heures.
photo IMG_0940_zps034e00b4

Le contenu de la pochette
photo IMG_0943_zps3054192f

L’embarquement se poursuit et semble terminé quand les PNC décident de faire passer une grande partie des passagers vers l’arrière de l’appareil, pour des questions de centrage de masse j’imagine. Cependant, cette réattribution des sièges se fait à l’instar des salles d’embarquement, dans le chaos. Devant l’inaptitude des PNC, c’est le personnel au sol qui décide de prendre en charge cette tâche. Lombok est une destination touristique, mais aucun des personnels au sol ne parle anglais et les PNC semblent toujours en phase de réveil.
photo IMG_0944_zpsf1600497
photo IMG_0946_zps5df3d5a6

Le push se fera finalement à 05h03 et nous décollerons à 05h12

Le vol se déroulera sans encombre avec quelques vues sympathiques, malgré une belle couverture nuageuse
photo IMG_0947_zpsd2cc0b1d

Le winglet
photo IMG_0961_zps42659619

Les PNC ne seront visibles que lors d’un passage pour le BoB mais resteront dans les galleys lors du vol.
Des vues sur Pulau Raas et Pulau Saubi
photo IMG_0967_zps1abe75a2
photo IMG_0968_zpsb01c358b
photo IMG_0970_zpsbfa26ca4

Encore le Winglet
photo IMG_0974_zps878ec67b
L’entrée du détroit de Lombok
photo IMG_0975_zps3dd76388

Les iles Gili et Lombok
photo IMG_0978_zpsf06b6418
photo IMG_0979_zps7b436d6f
photo IMG_0980_zpsc790c7d1

Le Rinjani
photo IMG_0982_zpsb35e5780
photo IMG_0986_zps42e06cbd

Atterrissage à 07h53, dans les temps.
photo IMG_0990_zps11bcb69e

Un peu de spotting a Praya
photo IMG_0995_zps877a3c90
photo IMG_0995_zps877a3c90
photo IMG_0997_zps7a05fa3f
photo IMG_0998_zpsbdd3a1aa

Attente des bagages
photo IMG_0999_zps45c2dc9f

Et sortie de Praya (aéroport très bien desservi par une voie rapide qui permet de rejoindre Mataram)
photo IMG_1000_zpsaa105ca6


Et le bonus touristique des iles Gili
——-
Bonus Lombok & Gili Trawangan
—–
La côte occidentale de Lombok
photo IMG_1030_zpsebd59f41

Le point de départ pour rejoindre les Gili
photo IMG_1035_zpsf5f662d4

Seulement deux moyens de locomotion sur les Gili : le vélo ou le Cidomo (calèche)
photo IMG_1041_zpsc48026b3

Vue sur le mont Agung (Bali) et le détroit de Lombok
photo IMG_1050_zps66e647b0

Du spotting local
photo IMG_1060-001_zps8088d014

Plages au Sud de gili trawangan
photo STA_1061_zps449e4e20

Où les locaux s’adonnent aux sports nautiques
photo IMG_1074_zps4e566b3b

Une vue sur Lombok
photo IMG_1098_zps2d88e26e

Un pêcheur fier du Garuda
photo IMG_1104_zps15880988

Coucher de soleil sur le Mont Agung
photo IMG_1109_zpsc90927e2

Lombok, c’est avant tout un paradis pour la plongée et le snorkelling
photo IMG_1145_zps1310f4c5

Et l’on peut snorkeller tout en respectant sa propre interprétation de la religion
photo IMG_1152_zps4a550d71

Mais surtout, Lombok c’est le plaisir des produits de la mer à des prix relativement bas
photo IMG_1113_zps5fe8a982

Afficher la suite

Verdict

Lion Mentari Airlines

3.8/10
Cabine6.0
Equipage1.0
Divertissements3.0
Restauration5.0

Jakarta - CGK

4.5/10
Fluidité3.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Lombok - LOP

7.2/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Lion Air:
Encore un vol médiocre avec Lion Air. Des PNC incompétents, un management au sol qui continue à poser des problèmes de taille pour Lion Air
Repas : du BoB
Confort : pitch et siège suffisant pour un vol de deux heures.
Pour une fois, un vol qui arrive en avance.

CGK: le terminal 1 de CGK est loin d’être aussi agréable que le T2 ou le T3. Un projet de rénovation partielle est en cours.

LOP: nouvel aéroport de Praya qui n'est pas si mal que cela. L’accès a Mataram est maintenant simplifié avec cette voie rapide.

Informations sur la ligne Jakarta (CGK) Lombok (LOP)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Jakarta (CGK) → Lombok (LOP).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Batik Air avec 7.1/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 56 minutes.

  Plus d'informations

6 Commentaires

  • Comment 91465 by
    pierrejos 1130 Commentaires

    merci pour ce fr

  • Comment 91474 by
    lagentsecret GOLD 12419 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Lion Air offre une prestation médiocre mais sans doute un excellent prix

    Merci pour tous ces détails sur Bali et la région ainsi que ce bonus très intéressant

    À bientôt

  • Comment 91515 by
    biaman94 520 Commentaires

    Merci pour ce FR qui me rappel mes nombreux vols dans cette région ! :)

  • Comment 91577 by
    frwstar2 1263 Commentaires

    Merci.

    C'est chose courante la réattribution des salles ?

    Exception fait du prix, je voie pas de raison de voler Lion Air.

  • Comment 91592 by
    darisinikesana AUTEUR 52 Commentaires

    Merci pour vos commentaires.

    @Biaman94: en effet, j'ai souvenir de tes FR sur Lombok et Flores pour ne citer qu'eux.

    @Lagentsecret: les tarifs de Lion sont en effet très bon. Sur ma liaison hebdo, un vol aller coûte 30 euros avec Lion et 85 avec Garuda.

    @Frwstar2: La réattribution des salles est même une constante - toute compagnie confondue - dans de nombreux aéroports indonésiens pour les vols intérieurs. C'est quasiment permanent a CGK pour les terminaux 1 et 2.

    Pour le prix, pas uniquement. Dans le cas de la desserte de Lombok, le seul et unique vol direct avec Garuda arrive a 13h55. Depuis LOP, il faut compter 2h00 a 2h30 de trajet avant d'arriver a l’embarcadère a destination des iles Gili (plus de bateaux après 17H00). Il suffit d'un peu de retard pour se retrouver en rade. Contrairement a Garuda - et sur de nombreuses destinations - Lion Air propose une plus grande fréquence, voire c'est la seule compagnie a opérer des vols directs. Sur du CGK-JOG, Lion opère deux vols quotidiens de plus que Garuda (sans compter les deux vols Batik et les vols Wings Air). Sur d'autres destinations un peu plus reculées, il n'y a que Lion (ou Merpati) pour assurer les vols.
    Même si le prix est un critère que je considère déterminant, dans un archipel comme l’Indonésie, il ne fait pas tout.

    Même si je suis déçu par Lion - et ce n'est pas la première fois - je me dis que la compagnie ne peut que s’améliorer. Attendez-vous a voir du Lion un peu partout dans la région dans les deux ans a venir. Lion lance une subsidiary en Thaïlande - a l'image de celle existante en Malaisie - avec au programme des vols depuis Bangkok vers l'ensemble de l'Asie du Sud-est et des vols vers la Chine et le Japon (qui se feraient en 787).

Connectez-vous pour poster un commentaire.