Avis du vol China Eastern Shanghai Tokyo en classe Economique

Compagnie China Eastern
Vol MU523
Classe Economique
Siege 66L
Temps de vol 02:40
Décollage 06 Aoû 13, 09:10
Arrivée à 06 Aoû 13, 12:50
MU   #93 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 146 avis
pelham1323
Par 3051
Publié le 6 septembre 2013
Bonjour à tous, et bienvenue dans mon deuxième flight report année 2013-2014! Re-voici l'intitulé de mon parcours:
1)Paris CDG-Shanghai Pu Dong, China Eastern Airlines MU554, 13h25-6h50 (heures locales), A330-200, 10h45 de vol (voir ici).
2)Shanghai Pu Dong-Tokyo Narita, China Eastern Airlines MU523, 9h10-12h50 (heures locales), A330-200, 2h40 de vol(ce FR).
3)Tokyo Haneda-Sapporo New Chitose, Skymark Airlines SKY717, 14h05-15h50 (heures locales), B737-800, 1h50 de vol (voir ici ).
4)Sapporo New Chitose-Shanghai Pu Dong, China Eastern Airlines MU280, 13h30-15h50 (heures locales), A319, 3h20 de vol (voir ici ).
5)Shanghai Pu Dong-Paris CDG, Air France AF111, 23h20-5h35 (heures locales), B777-300ER, 12h15 de vol (pas de FR).

Tout d'abord, je précise que nous devions prendre un A320, ce qui aura des impacts fâcheux par la suite…
Notre vol part à 9h10 du matin au terminal 1: nous devons donc être à l'aéroport de PuDong à 7h00 au plus tard. Ce qui est facile pour nous: nous sommes arrivés la veille de Paris et nous nous sommes reposés à l'hôtel de l'aéroport qui est situé juste au-dessus: prendre l'ascenseur situé en face de la gare du train magnétique et de la station de métro.
Nous arrivons donc sans difficulté à l'aéroport et notre vol est annoncé à l'horaire prévue:

photo 000

Comme pour le vol précédent (à notre grand étonnement), il y a pratiquement plus de monde en Sky priority (un seul guichet ouvert) qu'en file pour classe économique ou il n'y a pas d'attente. Je me dirige donc vers celle-ci, et nous enregistrons nos bagages en 10 minutes. Après ces formalités, tout s'inverse comme vous pouvez le voir sur les photos: personne en Sky priority et la file vient de se créer de l'autre coté:

photo 002photo 001

Nous passons l'immigration en 15 minutes, puis les contrôles de sécurité en 20/25 minutes. Les formalités sont terminées vers 7h50, ce qui nous laisse 50 minutes pour visiter. Notre vol se situe en porte 20. Or, lorsque je m'y rends, je me rends compte que l'avion s'est un peu allongé (A330):

photo 018photo 019

Nous faisons un petit tour au terminal que nous connaissons bien à présent. L'allée centrale:

photo 016

… et notre porte d'embarquement, vide:

photo 015

C'est l'heure du spotting avant l'embarquement prévu à 8h50. Malgré les carreaux et les reflets, j'arrive quand même à prendre quelques photos regardables :
Un B777 Thai, suivi d'un Emirates (j'ai attrapé le China Post en catastrophe, les premiers cadrages ne sont pas glorieux…):

photo 050photo 004

Un A340 China Eastern au repos, et un A330 toujours avec sa décoration Expo 2010:

photo 024photo 023

et un petit frère A319 qui embarque ses passagers (je me demande si je ne l'avais pas pris il y a deux ans):

photo 026

Un autre A340 d'Air China qui s'en va pour le décollage:

photo 017

Plusieurs cousins Shanghai Airlines:

photo 010photo 021

Spring et Juneyao que je n'ai pas encore testés…
photo 009photo 028

Et enfin des visiteurs internationaux:
photo 011photo 027 (2)

Et au fond la zone fret
photo 012

Il est maintenant l'heure d'embarquer.

photo 008

Notre siège se trouve en 66L, et pourtant je ne suis pas à l'arrière de l'avion, mais bien à côté de l'aile. La climatisation de l'avion ne doit pas être démarrée, car rapidement tout le monde trouve qu'il fait très chaud (on se croirait presque dans un four). A 9h10, à l'heure où nous devons décoller, rien l'avion reste totalement silencieux et aucune annonce. Enfin, à 9h20, la climatisation démarre et on annonce un repoussage imminent. Aucune information sur les raisons du retard.

Vingt minutes de roulage (en vérité, 4 véritables minutes de roulage puis on fait la queue pendant 16 minutes à cause du trafic), et puis enfin décollage: à bientôt la Chine!

Comme l'on pouvait s'y attendre, la cabine est à moitié vide. Pas d'IFE individuel mais comme toujours une diffusion en boucle de programmes inintéressants pendant tout le vol.

photo 005photo 029

Pour passer le temps, on peut toujours lire la têtière:

photo 036

Le pitch est correct:
photo 031

La cabine est aussi très sale, le sol n'a visiblement pas été nettoyé, que dire de la crasse stagnante le long de la paroi de la cabine et pour finir : le journal taché par le café, aux pages collées. Sans jeu de mot, ça sent l'avion de remplacement mis en place à l'arrache. On s'est même demandé si après un nettoyage sommaire, on avait pas pris l'avion arrivée de Paris à 7h00…

photo 007

Après avoir regardé un film sur la tablette, il est l'heure du déjeuner, avant l'atterrissage. Avant un petit coups d'oeil dehors, tiens un collègue au loin (que je n'ai vu que quelques jours après en regardant la photo…):

photo 051

Traditionnelles cacahuètes China Eastern que j'accompagnerai d'un jus d'orange correct.

photo 032

Le plateau déjeuner est très médiocre: pas d'entrée, et un plat peut-être issu d'une improbable collision avec un petit déjeuner anglais (bacon et pommes de terre pas cuites, beans, omelette correcte, tomates cerises - cherchez l'intrus ):

photo 033photo 034

Cela est d'autant plus surprenant que l'an dernier sur le vol Kunming Osaka, nous avions eu un plateau tout à fait correct avec en plus un accent japonais.

Nous commençons à descendre sur Tokyo Narita, et toujours pas de gymnastique, à croire que ça a définitivement disparu (c'était l'un des attraits de China Eastern !).

Quelques photos des paysages japonais avant l’atterrissage:



Nous sommes maintenant en approche et le temps est orageux:

photo 041photo 042

Puis l'atterrissage final, et comme la veille on pose dur!

photo 043

et roulage vers notre point de stationnement. Encore un peu d'attente(10 minutes) pour trouver notre place.

photo 044photo 045

Un dernier coup d’œil à notre A330, qui repartira bientôt pour Shanghai:

photo 046

Nous passons l'immigration avec un peu d'attente (20 minutes), puis nous récupérons nos bagages immédiatement.
Nous allons rejoindre notre destination finale dans Tokyo par le service de bus Airport Limousine qui propose une liaison directe entre l'aéroport et les différents quartiers de Tokyo et les grands hôtels.

photo 047

Malgré les embouteillages, nous sommes à notre point de destination à 16h30. A bientôt pour la suite de mon voyage.
Afficher la suite

Verdict

China Eastern

4.1/10
Cabine3.5
Equipage5.0
Divertissements4.5
Restauration3.5

Shanghai - PVG

6.6/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services7.0
Propreté6.5

Tokyo - NRT

8.4/10
Fluidité6.5
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Pour conclure, China Eastern me déçoit cette année: le service est minimum (pas de gymnastique, hôtesses peu aimables), les repas ne sont pas très appétissants, et la saleté revient.
Un vol avec plus de 45 minutes de retard, malgré le trafic de Shanghai, cela me semble presque inacceptable en plus du mode sauna avant le décollage à cumuler avec l'absence quasi-totale d'information.
PVG est assez propre, en revanche, les contrôles de sécurité et l'immigration sont toujours aussi lents.
Bon point en revanche pour l'aéroport de Narita, qui, malgré les 20 minutes pour l'immigration, reste propre comme on pouvait s'y attendre. Les services aussi sont presque irréprochables: toujours des restaurants à disposition, un large choix de transport, ferroviaire avec le Narita Express ou par bus avec Airport Limousine reliant l'aéroport à plusieurs quartiers et hôtels de Tokyo.

Informations sur la ligne Shanghai (PVG) Tokyo (NRT)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 8 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Shanghai (PVG) → Tokyo (NRT).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Japan Airlines avec 8.1/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 48 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

  • Comment 91700 by
    marathon GOLD 9443 Commentaires

    Ce n'est pas la douane, mais l'immigration que vous avez passée avant le contrôle de sûreté. La publicité sur la têtière à bord est pour de l'alcool du Guizhou, la province chinoise la plus pauvre. Ce vol ne faisait que 2h40 à l'horaire; je ne me souviens avoir eu droit à des étirements que sur des vols d'au moins trois heures sur MU. En revanche, le repas est largement en-dessous du standard chinois pour un vol de cette durée. Merci pour ce FR !

  • Comment 91701 by
    GRMY 1845 Commentaires

    Merci pour ce FR !

  • Comment 91702 by
    lagentsecret SILVER 10503 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Catering vraiment pas appétissant et avion sale : pas vraiment attirant ce vol MU

  • Comment 91723 by
    pititom GOLD 10167 Commentaires

    Merci pour ce FR ! Certes le catering n'est pas appétissant, mais pour un vol de cette durée en Europe ou aux US, la collation se serait limitée aux cacahuètes et au jus d'orange. Certes ne nivelons pas par le bas, mais accordons au moins cet effort :)

  • Comment 91727 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7554 Commentaires

    Merci de ce FR et du très beau spotting . Normalement on devrait être content d'avoir un A330 au lieu d'un A320 mais à te lire cela n'a pas été le cas ! La saleté n'est pas acceptable . Visuelelemnt la cabin est agréable mais catering parait très moyen et auarit certainement mérité d'être cuit plus longtemps. Ceci dit comme le dit Potitom il a le mérite d'exister ! . Ce Fr en tous cas ne donne pas très envie de prendre China Eastern.

Connectez-vous pour poster un commentaire.