Avis du vol Air France Barcelona Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1949
Classe Economique
Siege 9A
Avion Airbus A321
Temps de vol 01:15
Décollage 02 Sep 13, 18:00
Arrivée à 02 Sep 13, 19:15
AF   #50 sur 116 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4351 avis
pititom
Par GOLD 3262
Publié le 7 novembre 2013
Me revoilà avec le retour de Barcelone avec un FR qui, en plus de faire grimper le compteur, inaugure dans la base de salon Pau Casals.

Pas de bonus touristique de Barcelone car je n'aime vraiment pas Gaudi ! Bon en plus, je m'attendais à ce que le site en ait déjà pléthore et en fait, pas du tout…Next time !

Par contre je vais commencer avec un assez gros bonus hôtelier, car si je suis venu à Barcelone, c'est en grande partie pour l'ouverture d'un hôtel. Et oui, certains prennent l'avion juste pour l'avion, alors je peux bien prendre l'avion juste pour aller à l'hôtel :)

Après la Tore Aqbar, Jean Nouvel signe son retour dans le skyline de Barcelone avec l'hôtel Renaissance Fira. C'est un exercice de béton architectural sur le thème du palmier. Il s'agit de deux tours jumelles de 110 mètres jointes par un atrium central avec le restaurant à mi-hauteur et la piscine au sommet. C'est surtout la forme des fenêtres qui est très intéressante.

photo BCNCDG-01

L'hôtel se situe dans le quartier de la Fira (le centre de congrès) déjà marqué de quelques bâtiments très intéressants. Le Renaissance fait d'ailleurs face à l'hôtel Porta Fira par Toyo Ito, qui avait raflé le prix Emporis à la Burj Dubai en 2010.

photo BCNCDG-02

L'atrium totalement ouvert sur l'extérieur comporte 290 palmiers plantés sur des terrasses métalliques et met en valeur (c'est rare…) les escaliers de secours.

photo BCNCDG-03

L'intérieur est totalement blanc (pour l'instant du moins ^^) et voici une des fenêtres palmier depuis le salon de ma suite (la lampe au plafond projette d'autres palmiers sur les murs).

photo BCNCDG-04

La chambre quant à elle donne sur le mur pignon qui est traversé de larges fenêtres d'environ 6 mètres de long et qui offrent une vue panoramique depuis le lit (la tour rouge est le Porta Fira).

photo BCNCDG-05photo BCNCDG-06

Fenêtre qui donne en plus en direction de l'aéroport mais il faut un meilleur zoom que celui qui équipe mon appareil !

photo BCNCDG-07

Et voici, pour me mieux comprendre ces fameuses fenêtres, leurs reflets sur ces bureaux restés vides depuis la faillite de leur occupant.

photo BCNCDG-09

Fin de la visite sur le toit, au coucher du soleil en sirotant un bière dont Numero_2 n'a pas le monopole du clin d'oeil ;)

photo BCNCDG-08

Fin de la parenthèse, désolé d'avoir été long, mais c'était un peu le but de ce voyage, et maintenant c'est du moyen courrier AF en éco. qui arrive, donc pas grand chose à raconter : en plus de faire du chiffre, il faut meubler un peu ^^

Après une ultime vadrouille, restitution de la voiture de location directement dans le terminal ; il reste juste à connaître la zone où se trouve AF, ce qui est rendu facile par de nombreux écrans.

photo BCNCDG-10photo BCNCDG-12

La zone d'enregistrement est agréable, il y a peu de monde aux guichets AF avec en plus deux files SkyPriority. Au final, aucune attente.

photo BCNCDG-11photo BCNCDG-13

Documents de vol : bien que la mention du statut soit faite sur le boarding pass, on me remet quand même un carton pour l'utilisation des files prioritaires (mais pas d'invitation pour le salon où les contrôles se feront donc à priori avec le boarding pass).

photo BCNCDG-14

Il y a pas mal de monde au poste d'inspection (et les filoguides semblent indiquer qu'il pourrait y en avoir même bien plus) donc la file express s'avère un gain de temps appréciable (et oui, je préfère aller siroter un verre de vin au salon que faire la queue à la sécurité ^^)

photo BCNCDG-15

Je traverse rapidement la zone airside, constituée essentiellement de magasins à la gloire de l'équipe de foot locale et à la compagnie 5* qui la finance, et me dirige vers ce qui semble être l'unique salon de ce terminal.

photo BCNCDG-16

En effet, pas de jaloux : tout le monde est là :)

photo BCNCDG-17

Le salon est vaste, mais conséquence de son ouverture à toutes les compagnies et aux détenteurs de sésames spéciaux, il est très plein aussi.

photo BCNCDG-18

Situé en étage dans la zone d'attente, il reçoit la lumière naturelle mais n'est pas pour autant propice au spotting ! Allons donc plutôt voir du côté de l'offre.

photo BCNCDG-19

Un bar avec un sélection large mais de qualité standard est en libre service, avec bien sûr un Cava espagnol pour ce qui est des bulles.

photo BCNCDG-20photo BCNCDG-21

De la presse, peu fournie mais internationale.

photo BCNCDG-22

Des sandwichs, des softs et des cacahuètes.

photo BCNCDG-23

Du café…

photo BCNCDG-24

Des olives, d'autres chips, des pâtisseries…bref beaucoup à grignoter mais rien de chaud.

photo BCNCDG-25photo BCNCDG-26

Ma sélection….le salon n'est pas trop mal mais…MAIS ! Le wifi est payant ! Assez incroyable quand bien des aéroports l'offrent désormais à tout le monde. Résultat des courses, pas de photo corporate sur ce FR.

photo BCNCDG-27

Puis l'embarquement est appelé, et près de la porte, je repère une vitre cassée qui va me permettre de prendre quelques clichés sans reflets.

photo BCNCDG-28

Le seul oiseau quelque peu exotique du coin : un A340 d'Aerolinas, une compagnie qui ne me fait pas envie (mais ce n'est qu'un préjugé, je n'ai jamais pris).

photo BCNCDG-29

Mon avion pour Paris (F-GTAL) et, stationné juste à côté, Schtroumpf Vintage.

photo BCNCDG-31photo BCNCDG-30

Pour l'embarquement, rien à voir avec l'Italie ;) mais il faut quand même slalomer entre les chariots à bagage pour atteindre la file SP.

photo BCNCDG-32

Embarquement : les coffres à bagage sont déjà bien pleins, avec pas mal de touristes qui rentrent. J'ai juste un sac à dos mais comme je suis en sortie de secours, je ne tente pas le diable et le laisse en Business au passage.

photo BCNCDG-33

Installation au 9A et son pitch illimité pour mes guiboles, qu'on retrouve aussi au rang 23 (qui est dépourvu de hublot mais qui reste mon siège de prédilection sur A321, puisque le rang 9 est souvent configuré en J et donc non accessible).

photo BCNCDG-34

Pendant le roulage, je feuillette un peu le magazine : on est le 2 Septembre et c'est bien la nouvelle édition qui vient remplacer celle que j'ai lu deux jours auparavant.

photo BCNCDG-35

Dans ce magazine, j'apprends une très bonne nouvelle ! C'en est bientôt fini de la bétaillère : je savais qu'Alexandre de Juniac plaçait la barre haut, mais une configuration 2-2 en B777 pour l'économie, alors là je dis chapeau !!

photo BCNCDG-36

Et c'est parti…

photo BCNCDG-38photo BCNCDG-37photo BCNCDG-39

Une fois libérés, les PNC commencent le service avec cette fois-ci le sucré imposé. Et cette fois-ci, le vin blanc est bien remplacé par un rosé, sur lequel je fais l'impasse et opte donc pour quelque chose de plus violent :) On pourrait croire que le whisky est servi en dose conséquente, mais c'est en fait le Coca qui est minuscule !

photo BCNCDG-40

Winglet, vue de la cabine….je meuble :) Les PNC ont disparu dans les galleys et ne reviendront pas. En même temps il n'y a pas de service au delà de la boisson et je n'ai pas tenté l'appel, ce n'est donc qu'une remarque et pas un reproche.

photo BCNCDG-41photo BCNCDG-42

Euh, je crois qu'on va trop loin !

photo BCNCDG-43

Un petit tour et nous voilà rendus ; nous serons partis à côté d'un Schtroumpf, et nous arriverons à côté d'un autre.

photo BCNCDG-44photo BCNCDG-45

Le meilleur est toujours pour la fin….c'est parti pour 35 minutes de RER B…

photo BCNCDG-46

Merci de m'avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Air France

6.9/10
Cabine10.0
Equipage7.5
Divertissements6.0
Restauration4.0

Sala VIP Pau Casals - 1

5.6/10
Confort7.5
Restauration7.5
Divertissements0.0
Services7.5

Barcelona - BCN

8.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté9.0

Paris - CDG

7.2/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

La note de confort correspond à ce qu'on peut attendre en A321 en Y, bien sûr. Ce n'est pas une suite SQ, mais siège inclinable rembourré en issue de secours à pitch illimité avec le hublot indisponible en 23...que demander de plus :) ?

L'équipage a fait son travail, rien à signalé. La note repas est en dessous de ce que j'accorde habituellement pour le sucré-salé puisqu'il n'y a ni mon choix de boisson (vin blanc) ni celui de snack (salé).

Le salon est plutôt agréable, mais je sanctionne totalement le wifi payant. L'aéroport est très agréable et n'a pas d'autre défaut que de ne pas compenser l'absence de wifi au lounge ;) La note fluidité est liée au statut.

A l'arrivée : ni contrôle, ni passage au parking, ni utilisation des services ou des animations. C'était propre.

Informations sur la ligne Barcelona (BCN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 21 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Barcelona (BCN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 47 minutes.

  Plus d'informations

34 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.