Avis du vol Air France Hop Paris Mulhouse / Bâle en classe Economique

Compagnie Air France Hop
Vol AF1192
Classe Economique
Siege
Temps de vol 01:05
Décollage 25 Nov 21, 09:15
Arrivée à 25 Nov 21, 10:20
AF   #47 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1000 avis
paulvanalsten
Par BRONZE 143
Publié le 28 novembre 2021

Bonjour à tous, 
« Seuls les imbéciles ne changent jamais d’avis » dit l’adage. Dans ce cas, je suis très mal loti!
En effet, afin d’écluser quelques jours de RTT, me voici reparti pour la Suisse - ma destination de prédilection. 
Néanmoins il y a un subtil changement aujourd’hui. Les fidèles lecteurs auront remarqué que je combine souvent ZRH à l’aller et BSL au retour, pour une raison de prix. Mais c’est cette même raison qui me conduit cette fois-ci à faire le contraire - atterrir à BSL et repartir de ZRH. Il faut savoir être flexible… 


Partir un matin de semaine, c’est tout à fait différent du samedi matin…en terme de trafic routier! Mon vol n’est qu’à 9h15 mais je préfère réserver le VTC dès 6h15, les bouchons en Ile-de-France démarrant aux aurores. Sage décision: en dépit de l’heure matinale, le Boulevard Périphérique est quasiment saturé et l’autoroute A3 pour Roissy déjà bien chargée. 
Au terminal 2F en revanche, l’affluence matinale n’a pas encore débuté et je franchis le PIF en toute quiétude. 


photo fad2ffb8-5785-407c-9bf8-0ddaa7e39223

Je me dirige vers le salon AF, ne cédant ni aux sirènes d’Hermès, ni à celles de Bacchus. 


photo c6ecc485-5ab0-4e44-9025-2cb1697b9a46

L’entrée du salon qu’il n’est plus besoin de présenter.
J’étais assez dubitatif au début, mais à l’usage le salon actuel se révèle plus agréable que ses deux petits prédécesseurs. 


photo 7f891600-afd6-47a8-9c4e-44114c53c052

Nul besoin non plus de présenter le majestueux escalier. 


photo 552315f9-db2d-45a9-aaae-adea813fc39f

Arrivé à l’étage, comme les enfants je me dirige immédiatement vers les fenêtres pour un peu de spotting. Direction le pays batave pour le 320 F-GKXI.


photo 386f4245-f644-453c-a4a3-2b6fc74d2483

Vers 7h15 je m’installe facilement dans un coin tranquille, mais le salon se remplira assez rapidement. 
Un petit tour au buffet bien garni…pour découvrir - ô malheur - qu’il n’y a plus de fromage. 
Je le signale au personnel qui promet un réapprovisionnement rapide. Néanmoins, cinq bonnes minutes plus tard, l’assiette reste désespérément vide. Paris vous aime.  


photo 8e171d0c-f87c-4bc9-9352-81c45647d03e

Ce sera alors un petit-déjeuner à dominante charcuterie. 


photo 27aff116-72e3-4252-992e-b97dfcb632ea

Le jour se lève doucement. Autour de moi, mes voisins et voisines ont les yeux rivés sur leur téléphone ou leur laptop. D’autres partagent publiquement la vie de leur entreprise: ‘’Pierre, il bosse bien mais il est trop introverti, ça passera pas avec le client’’ ou bien ‘’J’arrive à Bordeaux vers 10h, il faudra qu’on voie ce problème de CRM’’. Une vraie commedia dell’arte au coeur du salon!


Quant à moi, je ne suis pas en déplacement pro. Donc c’est spotting au lieu de meeting. 
Sympa ce 321 F-GTAE à la livrée SkyTeam: arrivé de MPL, il y retourne à 9h15. 


photo 4472ad9b-70ab-4be3-8f44-ae95966fbbc2

Quant au Babybus F-GUGR, sa préparation débute pour GVA. Profitons du 318 car ses jours sont comptés. 


photo 924394e8-d7a0-4f11-8718-39388f72c5ed

Il est bientôt temps d’embarquer. Je prends un dernier verre pour la route. 
Tiens, la gourde est désormais vendue 8€; il me semble qu’elle était à 10€ à l’ouverture du salon? 


photo bf64bcfe-5945-4907-8a16-d12f1f396f4d

En passant devant le stand Ladurée, je me remémore l’émission Compléments d’enquête qui expliquait récemment que les célèbres macarons étaient produits…en Suisse! Sans aucune arrière-pensée fiscale, bien entendu. 


photo 11b0cf81-7eb8-458f-a11d-c36ac553b88a

L’embarquement s’effectuant en porte F45, je me réjouis naïvement à l’idée d’un avion au contact. 


photo aa741a6e-b76b-4fd5-a45a-d47dee46d8bc

Mais je déchante vite en apercevant le bus stationné en contrebas.


photo cd54c106-c3e8-4b1b-a097-6779af18186a

C’est maintenant l’instant d’un coup de gueule:
le BP mentionne explicitement que la porte ferme 20min avant le départ. 20min, ce n’est pas 15min, ce n’est pas 10 non plus. Et pourtant (comme trop souvent), il y a encore un retardataire qui arrivera la gueule enfarinée…et qui plus est portant fièrement un sac Ladurée! Incroyable!! De mes lointains souvenirs, il me semble que KL est beaucoup plus stricte sur l’heure limite d’embarquement.
Voilà - fin du coup de gueule. 


Le bon côté de la chose, c’est que je peux spotter en attendant l’arrivée du boulet.
Le 319 F-GRHL commence le roulage vers MXP. 


photo 412ff0e9-6835-44e7-ad7b-58270480f4c8

Un instant porte. 
Eh oui, sauf erreur, personne n’a affirmé que l’instant porte devait se limiter à son propre vol :-) 


photo 541b0ca4-9a68-424e-aa87-e1c804e8dbbd

738 PH-BXF vers AMS. 


photo 27bfbc7a-f8ea-42a0-82b8-78e35b66066b

Le bus démarre enfin, mais ce matin Paris ne m’aime décidément pas.
En effet, une fois arrivé au terminal 2G, l’avion - E90 F-HBLK - n’est pas encore prêt. Le premier paxbus n’a même pas lâché ses fauves. 


photo ebbb62aa-6bab-4231-a929-54e96110b668photo 86f165d5-cd88-45f2-9136-a49aa5c96d6a

Il faut à nouveau patienter. Et c’est reparti pour du spotting. 
Un coup d’oeil sur l’appareil voisin: E70 F-HBXH. 


photo 49c7c62f-fbfd-489a-8412-43d7b3b1223e

Landing gear shot


photo 7a6312b0-cdad-46e0-82c7-a5ccf1472863

Engine shot


photo 36e200cd-aad0-490f-a3bb-a44dba07973e

Gros porteur sur moyen-courrier: le 359 F-HTYB s’envole ce matin vers TLV. 


photo 5718bd8d-d7a5-469e-b09f-ee34dd345c4a

Le 321Neo EI-LRC vient de se poser en provenance de DUB.
Ce n’était pas un atterrissage d’urgence sur le ventre, mais je réutiliserai la photo pour des fake news :-)


photo 802bd1be-ad97-4a67-9306-012ff66fadb5

Le trèfle d’Aer Lingus a dû me porter chance car nous pouvons enfin embarquer. 


photo 2e4c2553-a408-4956-8ce3-3f56aba3090cphoto 2471f538-7594-455e-9f34-646e239a75fa

Fuselage shot


photo 0ebb42cc-ee92-4ecb-bb70-8f60c9ea0e24

Instant porte


photo 3c4038fe-b955-4f04-9d2c-da7131ac908d

Ma patience du jour est récompensée à sa juste valeur: le siège voisin, et même toute la rangée, restent inoccupés.


photo 5a106660-67cd-494a-80ac-f7bf61d872ca

En raison de la longue attente à l’embarquement, un retard est inévitable: nous commençons le repoussage dix minutes après l’horaire.


photo 7e0260d4-8f3e-4ad9-a34a-6d7bf95e9906

Un dernier coup d’oeil sur F-HBXH qui est au repos jusqu’à son vol du soir vers CFE.


photo 05568796-0d58-4b1c-b096-37e9c24d8f51

Trio matinal Hop.


photo 9abcf68c-fb06-4783-bfd1-05d5805ac4eb

Le roulage est assez long car c’est une configuration face à l’est. 
Nous approchons du point d’arrêt pour la piste 08L. 


photo 85128b91-5c67-4c55-8ac8-e1b1a802213f

Dois-je m’étonner? Il faut à nouveau patienter :-) car l’E70 F-HBXE nous grille la politesse. 
Il est probablement pressé de rejoindre STR - d’autant plus qu’il est en retard! 


photo 253a3cdc-55d1-4fd7-9e72-d9d54ecdcd08

Puis c’est enfin à nous: alignement et décollage.


photo a7127797-a425-4255-9d75-9a1da9a1bf28

Et juste derrière, l’E90 F-HBLL s’apprête à s’envoler vers NAP. 


photo 32546fec-8265-497c-a50b-ceda30b03bee

Quelques étendues de brouillard parsèment la campagne francilienne. Quel lyrisme, je me surprends moi-même :-)


photo 0f0b69e9-3206-4e7f-9955-7875eafc3702

Le vol se poursuit tranquillement au-dessus du brouillard et de nuages bas tenaces.
Le passage du chariot me laisse perplexe: le dimanche précédent, j’avais eu droit au retour du cake fruits rouges. Mais ce matin, je retrouve la galette…A ne plus rien comprendre!
Mais le café est toujours là et encore gratuit: c’est l’essentiel!


photo d2873050-a7d0-4a98-a310-6a8972673d8b

Vers la fin du vol, un IFE naturel s’offre à moi et je contemple les Vosges émergeant du brouillard. Pour moi, cela ressemble à des rochers sortant de la mer. 


photo 4ccdf7b3-55b1-48ce-b2e3-27f932e4932b

De belles couleurs d’automne sur le massif.


photo 58476938-e0ba-421b-b483-b3928c8bffba

Nous virons à gauche au-dessus de Belfort (merci Flightradar). 


photo 860d91e6-ad09-4237-85e9-e91df0a912b8photo be12bde9-3f17-47e3-80fd-f9ce909ce973

Et c’est au nord de Mulhouse (encore merci Flightradar) que nous tournons à nouveau vers le sud, afin de s’aligner en finale pour la piste 15 de EAP. 


photo e2a8f33d-ad82-43a6-aaff-3c275eadd618

Sous la couche de stratus, c’est nettement moins engageant. 


photo 3bb9df20-e38a-4182-95a2-ed4dc1b7ce3c

Après l’atterrissage, en nous dirigeant vers le parking, j’aperçois le 738 SP-ESF affublé de ses protections pour réacteurs. 
Mauvais signe: connaît-il le même sort que l’E95 HB-AZI de Helvetic Airways - càd plus souvent au sol qu’en vol?


photo 0c823a08-b954-4cd4-b54f-d0882cd9bf47

Inquiétude infondée: grâce à Flightradar, je découvre qu’il reprendra ses liaisons habituelles vers PRN dès le lendemain. 


photo 4471e9c9-1720-40fe-a579-ff0014d6581b

Nous avons finalement pu rattraper les 10min de retard pris au départ. Et c’est à 10h24 que les moteurs sont coupés à la porte 1. 


photo e952cd65-21ab-4983-8ddf-02306dac7a16

Bye-bye F-HBLK.


photo ba4ea3b7-9f5b-473a-abd6-583bf47ae814

N’ayant pas le QR-code sanitaire suisse, je préfère sortir du côté français (aucun douanier) avant de monter illico presto à l’étage afin de franchir la frontière et passer en Suisse. C’est tout de même plus facile et moins bureaucratique! 


photo f1e95552-949f-4bce-984e-b93dff4dcc90

Je monte rapidement au 5ème étage pour un dernier instant spotting.
Le CR9 D-ACNC repart vers FRA. Emmène-t-il des FRistes avec lui? :-)


photo 0a0b1cbc-14dc-4443-8123-b92472a57f15

Le 320 OE-ICD vient d’arriver de LIS - please follow me. 


photo ff5a68dc-419d-4569-a98e-c8935429a3c2

Et c’est ici que s’achève ce FR. 

En guise de bonus, deux oeuvres d’art “glacées” repérées lors d’une balade dans le canton du Jura. 
A bientôt


photo 52724538-b4b5-46ec-a5ed-cfe0866799ddphoto 0b60acbb-ff7c-4444-b221-dbe75f25f2ad
Afficher la suite

Verdict

Air France Hop

7.2/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements6.0
Restauration7.0

Air France Lounge - 2F

7.5/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements7.0
Services7.0

Paris - CDG

7.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Mulhouse / Bâle - EAP

7.9/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services6.5
Propreté7.0

Conclusion

Un court-courrier très classique, même si j’ai plutôt l’habitude de le prendre dans l’autre sens. Arrivée ponctuelle - c’est le plus important.
Embarquement CDG: un transfert par paxbus est souvent énervant, mais d’autant plus lorsqu’un bus entier doit patienter pour un unique retardataire. AF ferait bien d’appliquer plus strictement l’heure limite d’embarquement.
Cake fruits rouges ou galette bretonne? C’est la devinette à chaque vol…Mais le café est encore là et servi gratuitement: AF m’aime :-)

Informations sur la ligne Paris (CDG) Mulhouse / Bâle (EAP)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 58 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Mulhouse / Bâle (EAP).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 5 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 587841 by
    BESMRS 2403 Commentaires
    Merci pour ce FR 😊

    La gourde était à 15 € au début du salon, maintenant c’est … 8 € !
    Beaucoup de retours très négatifs sur ce truc… qui fait la fortune du Relay en face qui vend des palettes de bouteilles d’eau 😊

    Le salon, pour lequel je n’étais pas franchement convaincu dans les premiers mois, a corrigé pas mal de choses et le saut qualitatif est là (sauf être extraordinaire par rapport à certains autres salons d’autres plateforme, c’est objectivement très correct) : le personnel fait attention à certaines choses dont le réapprovisionnement et leur attitude !!
    Reste à voir le point noir chez AF : le maintien dans la durée des prestations (qui a dit 2G ?)…

    Ladurée, les macarons helvètes depuis …. Peu ! 😊

    L’heure de fermeture des portes est censée être stricte MAIS, il y a des marges à prendre en compte : si le pax absent est en correspondance avec des bagages chargés en soute, si son avion précédent est retardé, si l’avion est programmé en retard, après Paris vous aime et le commerce suisse n’attend pas 😊

    Dans votre cas, le vol est planifié avec un retard de +10 (cf. le panneau lumineux devant l’avion qui est visible dans votre 2e instant porte, merci aux explications de Marathon sur ce coup là)…

    LA DGAC nous donne ces définitions :
    SOBT (Scheduled Off Block Time) est l’heure correspondant au créneau aéroportuaire attribué par COHOR.
    TOBT (Target Off Block Time) est l’heure cible que se fixe la compagnie comme heure de départ bloc, émise vers le système A-CDM.
    TSAT (Target Start-up Approval Time) est l’heure autorisée de départ bloc, calculée par le système A-CDM.
    EOBT (Estimated Off-Block Time) est l’heure départ bloc plan de vol.

    Ici le TOBR est déjà à +10…


    Après le service à bord est une loterie dont AF a le secret !
  • Comment 587866 by
    Esteban GOLD 19957 Commentaires
    Merci pour le partage Paul !

    Encore un vol sympa pour revenir en Suisse :)

    Au salon et de manière générale, je trouve ça fort agaçant les gens qui partagent leur vie au téléphone. Un peu de discrétion.

    Pdj sans fromage ... un no go pour moi au salon ^^

    A bientôt !
  • Comment 587940 by
    AirBretzel GOLD 11308 Commentaires
    Merci Paul pour ce FR.
    qu’il n’y a plus de fromage. => un amateur est passé juste avant.
    Une vraie commedia dell’arte au coeur du salon! => l’humain est un sujet d’étude fort passionnant.
    Tiens, la gourde est désormais vendue 8€ => le prix a en effet diminué.
    Sans aucune arrière-pensée fiscale, bien entendu. => en Gruyère… de mémoire, Ladurée accusait des pertes colossales début 2021.
    les Vosges émergeant du brouillard => c’est fort joli.
    A bientôt
  • Comment 588011 by
    Chevelan SILVER 16652 Commentaires
    Merci Paul pour le partage.

    Comment ça pas de fromage, la moutarde lui est montée au nez ! Vengeance à peine cachée sur le jambon... ^^
    Ah ces pax qui ne peuvent pas arriver à l'heure.
    On retrouve la galette à bord, je pense qu'il ne faut pas chercher à comprendre.

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.