Avis du vol Air France Hop Paris Pisa en classe Economique

Compagnie Air France Hop
Vol AF1166
Classe Economique
Siege 16A
Temps de vol 01:45
Décollage 27 Oct 13, 18:15
Arrivée à 27 Oct 13, 20:00
AF   #56 sur 122 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 633 avis
Pucinet
Par SILVER 3514
Publié le 10 novembre 2013
Un petit voyage en Toscane pour la Toussaint, en espérant avoir du soleil. On recherche des billets pas trop chers. Aller-retour Pise avec Air France, aussi bien placé qu’Easyjet. Je n’ai pas regardé Ryanair. Et un trajet pas encore reporté sur FR.
La veille on essaye de s’enregistrer 30 heures avant mais ça ne marche pas, ou plutôt on ne peut pas s’enregistrer ou choisir ses places.

photo 1166_1

Ayant acheté mes billets sur le site Klm (les frais de réservation sont moindres que sur le site AF), je regarde s’il est possible de s’enregistrer. Là non plus, et la phrase d’explication est peu compréhensible. «Vous ou un des membres de votre groupe ne pouvez pas utiliser l’enregistrement par Internet en raison d’une restriction d’enregistrement. Veuillez vous renseigner à l’aéroport ».

photo 1166_2

Ce n’est qu’après avoir reçu un mail d'Air France 27 heures avant que nous pouvons enfin nous enregistrer. Je n’ai regardé mes mails qu’environ 22 heures avant et là, grrrrh on nous a placé au rang 19. Dernier rang selon le plan cabine du CRJ 700 prévu sur ce vol, sièges à éviter selon Seatguru. On réussi à changer de places pour le rang 16 et on s’enregistre.

Dimanche, arrivée au terminal 2 G, dédié AF & Co. C’est la première fois que nous y allons, découverte. Il n’est vraiment pas pratique d’accès, il faut prendre une navette depuis le 2 F, donc il faut prévoir du temps supplémentaire par les transports. C’est parti pour un petit reportage.

Portes d’entrées latérales, entrée depuis les taxis et la navette.

photo 1166_3

Porte d’entrée « principale » depuis le parking.
photo 1166_3aphoto 1166_9

Grande visite du terminal, je ne pense pas l’avoir vu en détail donc je l’immortalise. On a du me prendre pour un malade à tout photographier mais je n’ai pas eu de remarques, seulement des regards interrogateurs.

On essaye la borne libre-service pour s’enregistrer et les bagages. On a seulement réussi à obtenir les cartes d’embarquement mais pas les étiquettes bagages. Cette fonction est en panne. Visiblement ça arrive souvent car les agents à proximité n’ont pas été surpris. Enfin, ils n’ont pas désactivé la borne pour autant. Donc nous avons dû aller au comptoir d’embarquement, classique. Heureusement aucune attente, les agents hèlent les voyageurs pour que ceux-ci viennent à leur comptoir tellement ils (elles) sont débordé(e)s) !

photo 1166_4photo 1166_6

Le hall d’entrée avec les comptoirs d’enregistrement. Au fond la paroi vitrée d’entrée/sortie que l’on voit de l’extérieur sur la deuxième photo, entrée « principale ».

photo 1166_7photo 1166_5

Ces boites sont dans le sas entre l’entrée principale et le hall.

photo 1166_10

Désolé pour le spot mais c’est le mieux que j’ai pu faire.

photo 1166_11

Panneau près de la porte de sortie « Navette », porte que l’on entraperçoit à gauche sur la première photo, et oui il faut reprendre la molette ou aller voir ci-dessous à côté des personnes sur la gauche de la photo.

photo 1166_12

Vue depuis l’extrémité près de la porte des arrivées et toilettes du rez-de-chaussée.

photo 1166_13

Mur d’écrans des correspondances ! ça en fait des possibilités de voyage

photo 1166_14

Ecran d’arrivée, il est à droite des écrans ci-dessus. Que des vols Schengen dans ce terminal.

photo 1166_15

On va vers la porte d’embarquement. Un coup d’œil aux écrans.
Comme dans les gares maintenant, un affichage 20 minutes avant. Notre vol est prévu à l’heure (pour l’instant).

photo 1166_16

L’accès à l’embarquement, au contrôle, sobrement intitulé sur son panonceau fond orange « Commerces et services ». Au rez-de-chaussée il y a un espace de restaurant « Paul » avec des tables et chaises. Mon image est ratée mais c’est derrière moi depuis l’endroit où j’ai fait la photo ci-dessous.

photo 1166_8

Photo après le contrôle. Pas d’attente, 0 minute, personnel souriant, détendu, pas de pression, rien ne sonne.

photo 1166_17

Des « poubelles » sont prévues pour les produits interdits en cabine.

photo 1166_18

Ensuite il faut se rendre au niveau 1 pour patienter avant l’embarquement.

photo 1166_19

Dernière vue du niveau 0.

photo 1166_20

Depuis l’escalator.

photo 1166_21

Arrivée à l’étage, tentative de spoting par les larges baies vitrées avant qu’il ne fasse nuit mais c’est raté. C’est la première soirée depuis le changement d’heure d'hiver donc il fera nuit lorsqu’on embarquera avant 18 heures.

photo 1166_22

Je continue le reportage. Il y a un coin fumeur au fond. Quelques fauteuils disponibles dans la partie droite, il y a des PS3 à disposition, prises d'assaut. Vous remarquez que le banquier s’affiche près de l’espace fumeur avec un distributeur d’argent (plusieurs remarques me viennent à l’esprit mais aucune n’est agréable, je m’abstiens). De l’autre côté du terminal il y a un grand presse Relay, un espace restauration Bert’s, une boutique duty et un salon que je n’ai pas eu l’occasion de visiter, plus deux corner. Il y a des ordinateurs à disposition mais sur les 4, 2 ne fonctionnent pas.
Remarquez l’absence de plafond, même pas de plaque de finition pour réduire les bruits !

photo 1166_23

Oui il y a du monde à l’étage. Autant le rez-de-chaussée était calme, agréable, on se serait cru en province, autant il y a de l’agitation ici. 4 vols prévus à la même heure 18h15 (Bilbao AF1076, Hanovre AF1838, Luxembourg LG8020 et notre vol Pise AF1166), à 18h30 le vol vers Nuremberg AF1810 et trois vols à 18h45 (Florence AF1966, Oslo AF1274 et Zurich AF1314).

photo 1166_24

Je profite du quart d’heure gratuit en wifi pour la photo corporate que je n’ai pas oublié cette fois-ci.

photo 1166_25

Une annonce nous informe du retard pour l’embarquement prévu sur notre vol « suite à un changement d’appareil », retard confirmé à l’affichage, + 10 minutes.

photo 1166_26

Il est 18h05, on embarque, direction les portes G 21 à 30. C’est long la jetée ouest. Un premier long couloir vitré sur la gauche, bardage métallique sur la droite avant d’arrivée à la photo suivante. J’ai gardé cette photo floue, pour vous montrer les présentoirs de l’offre de presse, j’ai été favorablement impressionné par le choix et la diversité à cette heure tardive.

photo 1166_27

Ensuite on continue jusqu’au bout du terminal pour notre porte par un couloir central à l’étage. Portes d’embarquement de chaque côté de cette dernière partie de la jetée.

photo 1166_28

Le changement d’appareil CRJ 700 contre un Embraer 190 a sans doute fait que certains passagers ont peut-être dû avoir une nouvelle carte d’embarquement.

photo 1166_30

A notre tour de descendre les escaliers avant le dernier contrôle et d’accéder directement sur les pistes, j’adore.

photo 1166_29

La vue de l’appareil depuis le tarmarc, cet Embraer 190 LR de Régional pardon, Hop, immatriculé F-HBLH et mis en service le 26 mars 2009.

photo 1166_30aphoto 1166_vign


Maintenant on embarque. La différence de couleur est que la photo la plus claire ci-dessus est extraite de mon caméscope et les autres de mon lumix.

photo 1166_32

Une petite dernière avant de rentrer.

photo 1166_33

Accueil à bord sympathique, chef de cabine souriante. Il est 18 h 11

photo 1166_34

Nos places pour ce voyage. Pas trop mal ces sièges qui s’inclinent.

photo 1166_35

Le vis-à-vis pour l’instant inoccupé.

photo 1166_35a

L’embarquement se poursuit.

photo 1166_36

Ce n’est pas très grand comme coffre.

photo 1166_37

Ma vue, en face

photo 1166_38

Vers le haut

photo 1166_42

Le pitch correct

photo 1166_39

Les documents de sécurité

photo 1166_40photo 1166_41

L’indispensable winglet un peu vampirisé par un empennage hopien à l’arrière plan.

photo 1166_44

Il est 18 h 34. Autre vue pendant que nous attendons non pas les passagers, l’embarquement est terminé, mais le catering complémentaire de la part de Servair. Si, si le commandant a pris la parole pour nous annoncer que l’embarquement était terminé et que nous attendions le catering. Quelques minutes plus tard une voiture est arrivée, un homme est descendu avec deux petites boites longues grises, est monté à bord, à poser ses boites. Ensuite l’équipage a fermé la porte.

photo 1166_43

18h39. Les consignes de sécurité sans vidéo, à la mano.

photo 1166_45

Décollage en piste 26 donc tout à côté de notre point d’arrêt, pas d’attente, incroyable, comme dans un aéroport de province.

photo 1166_45a

A bord, c’est un peu bruyant.

photo 1166_46

Le service classique. Et oui on a attendu pour le complément de ça ! Des grissotti et des boissons.

photo 1166_47

Hommage à mon premier vol Hop, gin tonic. L’hôtesse a versé l’intégralité d’une mignonette d’au moins 5 cl de gin Bombay Sapphire et l’a conservée.

photo 1166_48

Après 1 h 20 de vol, arrivée à l’aéroport international Galileo Galilei ou aéroport de Pise. Boucle sur la mer avant de s’aligner.
On vient à peine de se garer que c’est déjà l’effervescence à bord.

photo 1166_49

Tout cela pour aller s’entasser dans un Cobus. Salutations d’usage par l’équipage en sortie de l’appareil. Un seul Cobus pour tous les passagers.

photo 1166_50

Une dernière vue de notre appareil depuis le tarmac.

photo 1166_51

La ruée à la sortie du bus.

photo 1166_52

À l’entrée de cette porte, un chien renifle tous les bagages et leurs propriétaires. Drôle d’accueil.
Une petite photo des agents et du maître chien alors que tout le monde est arrivé.

photo 1166_53

Les toilettes sont relativement propres, mais pas super moderne.

photo 1166_54

Le hall d’arrivée de l'aéroport de Pise.

photo 1166_55

Le distributeur de chariots payants

photo 1166_56

Un peu de prévention n’est pas mauvais, au moins pour la conscience, mais je doute de l’efficacité vu le nombre de vendeurs de rues que nous avons eu l’occasion de voir durant notre voyage. Ces affiches sont sur le mur face aux carrousels.

photo 1166_57

13 minutes après être sortis de l’avion nous franchissons la sortie.
L’aéroport de Pise est une base importante pour Ryanair. Il y avait plusieurs vols, départ et arrivée lorsque nous sommes arrivés en Italie.

photo 1166_58

Décoiffant !

photo 1166_59

Maintenant direction les loueurs de voiture. Il faut patienter sous un auvent avant de prendre une navette, avons attendu à peine 5 minutes. Un peu rétro comme aménagement du bus, ancien.

photo 1166_60

Les loueurs sont regroupés dans un hangar à 500 mètres de l’aérogare.

photo 1166_61

Ce ticket bagage change un peu du talon collé sur le passeport ou sur la carte d’embarquement.

photo 1166_62

Un petit bonus touristique de Pise et Lucca avant de commencer la rédaction du vol retour.

À bientôt.

photo 1166_63photo 1166_64
Afficher la suite

Verdict

Air France Hop

6.4/10
Cabine7.0
Equipage7.5
Divertissements6.0
Restauration5.0

Paris - CDG

7.9/10
Fluidité10.0
Accès6.5
Services7.0
Propreté8.0

Pisa - PSA

5.9/10
Fluidité8.5
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Un vol sans grande surprise vers Pise.
Un confort appréciable dans cet Embraer, pitch très correct, par contre c'est bruyant. L'équipage agréable, ayant fait son boulot.
Le repas est inexistant donc la moyenne pour l'apéritif et les grissotti.
+ 1 point par rapport à la moyenne pour l'offre de presse au départ de Paris
la ponctualité - 1 point bien que l'on soit arrivé avec un peu de retard, rien de bien grave nous sommes en vacances

le terminal G fait un peu aérogare de province avec son côté pratique pour l'embarquement, pas d'attente, mais il est vraiment excentré des autres terminaux de Roissy. Peut-être qu'un jour il y a aura un tram pour relier les différentes aérogares ?

Pise n'a d'international que le nom comme aéroport, c'est relativement petit, à un côté vieillot. Les contrôles arrivée Schengen il n'y en a pas donc ça va, un peu surprenant le chien à la porte d'arrivée mais pour le reste je laisse la moyenne. On ne s'est pas éternisé non plus.
On en reparlera pour le vol retour.

Sur le même sujet

13 Commentaires

  • Comment 92703 by
    GRMY 1815 Commentaires

    Merci pour ce FR qui couvre bien le terminal 2G.
    Merci pour le bonus à la fin.

  • Comment 92705 by
    RYRthebest GOLD 2085 Commentaires

    Merci pour ce FR qui est le 2ème sur l'aéroport de PSA après le mien. http://flight-report.com/fr/report-3357.html
    Je n’ai pas regardé Ryanair : dommage, ils ont souvent des prix vraiment cheap sur Pise
    Ce FR confirme ce que je pense du 2G, une sorte de BVA d'ADP !

  • Comment 92706 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Je ne comprends pas cet affichage de la porte d'embarquement 20 minutes avant le vol : c'est la meilleure recette pour avoir des PAX en retard. Ce terminal m'évoque l'esthétique des magasins hard discount. J'ai eu la chance de toujours être plutôt à l'avant des E-190 où le niveau de bruit est très modéré, la motorisation étant à l'arrière. Merci pour ce FR !

    • Comment 284020 by
      Pucinet SILVER AUTEUR 335 Commentaires

      Merci, l'esthétique est tout à fait discutable comme dans les points de vente. Le fonctionnel a primé sur le beau. La signalétique est plutôt claire et visible (normal vu la taille de certains panneaux). Le bruit de l'avion est impressionnant, pas désagréable, mais bon supportable pour la durée du vol.

  • Comment 92715 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Effectivement, il manque au 2G une liaison type METRO avec
    les autres terminaux.
    Un peu de retard mais compensé par un appareil plus grand.
    Prestation AF/HOP classique, pas de distribution de bonbon avant
    l'arrivée ?
    Merci pour ce FR !

  • Comment 92731 by
    Flight94 1940 Commentaires

    Merci pour ce FR qui me rappelle mon départ du T2G pour Florence en 2012 :)

  • Comment 92758 by
    TITI777 2323 Commentaires

    Merci pour ce FR !!!

  • Comment 158147 by
    Catherine2993 50 Commentaires

    Bonjour,

    Tout d'abord, merci pour ce très joli FR! Puis, j'espère que vous avez fait un bon séjour en Toscane. Cela me fait penser qu'hier soir, un monsieur m'a soufflé l'idée d'apprendre l'Italien, que j'envisageais déjà d'apprendre auparavant. Nous avons discuté langues, c'est pour ça.

    Sinon, concernant le terminal 2G, savez-vous que beaucoup de gens sont tout à fait d'accord avec vous?

    Au début, lorsque je prenais l'avion pour Brest, les vols partaient du terminal 2G. Mon beau-père qui m'y avait une fois conduite, m'avait conseillé de prendre Orly la fois suivante, car c'était vraiment le bordel pour s'y rendre et s'y garer. Je partage entièrement vos avis, car franchement, c'est un terminal que je ne trouve pas pratique du tout, et pour les raisons suivantes (sans compter les longs couloirs de l'aéroport):
    -déjà, comme vous dites, il est excentrée, il faut prendre un bus depuis le 2F pour s'y rendre, comme ça, il ne se trouve pas à côté du RER;
    -le bâtiment ressemble plutôt à un bâtiment non fini, bien que propre. On dirait un bâtiment industriel;
    -je suis soulagée de savoir qu'à présent, pour prendre l'avion pour Brest, nous partons désormais, comme hier soir, du terminal 2F, qui non seulement est tout près du RER, que nous y arrieons directement et que là, une heure avant, même une heure et demie, le numéro de la porte d'embarquement est affiché, tandis qu'au 2G, il faut attendre longtemps avant de connaître la porte d'embarquement, alors que c'est un terminal PAXbus, ce qui provoque souvent des retards fous;
    -puis pour terminer, le 2G n'est pas du tout pratique pour les personnes handicapées, car il n'est pas équipé de passerelles télescopiques, tandis que le 2F, lui en est équipé.

    En Mai dernier, je me souviens avoir eu pourtant un embarquement PAXbus pour Brest depuis le 2F, mais juste pour nous déposer devant le 2E, pourtant non Schengen. Déjà, j'ai trouvé très bien, car ensuite, l'embarquement s'est fait en passerelle et il n'y a pas eu de retard, surtout que le 2E est juste en face du 2F. Le 2E est très pratique aussi et bien plus beau que le minable petit 2G!

Connectez-vous pour poster un commentaire.