Avis du vol easyJet Toulouse London en classe Economique

Compagnie easyJet
Vol U28332
Classe Economique
Siege 7F
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:00
Décollage 28 Fév 22, 07:10
Arrivée à 28 Fév 22, 08:10
U2   #7 sur 11 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 689 avis
south-flyer
Par 251
Publié le 31 mars 2022

Bonjour à toutes et à tous!


Introduction


Aujourd'hui direction Londres pour un City-trip de 3 jours avec mes parents. 
Le Royaume-Uni ayant déjà assoupi les restriction sanitaires, nous ne porterons le masque que dans l'avion.
La ligne Toulouse-Londres est assurée par quatre opérateurs: British Airways pour LHR, Easyjet et Tui (pendant l'hiver) pour LGW et enfin Ryanair pour STN.
Le choix des vols se fera dans l'optique de maximiser le temps sur place. Nous réserverons donc l'avant-veille du départ, un mix U2/FR pour 95€ par personne.
Voici le routing: 


Routing

  • U28332 - Economique - Toulouse -> Gatwick - Airbus A319 Vous etes ici
  • FR1082 - Economique - Stansted -> Toulouse - Boeing 737-8 A venir

La ligne TLS-LGW, bien que quotidienne, n'a été reportée dans ce sens qu'une seule fois en 2016. Ce report pourra ainsi enrichir la BDD. Dans le sens LGW-TLS, elle n'a jamais été reportée.


Aéroport de toulouse blagnac…


Après un réveil très matinal et un trajet en voiture depuis mon domicile, direction le terminal. En descendant de la navette entre le parking P6 et l'aérogare, je réalise qu'il est 6h35…problème, l'embarquement se clôture à 6h40…il va falloir courir vite d'autant plus que les vols du matin ne sont pas souvent en retard.
C'est donc un véritable sprint auquel nous nous livrerons. Le PIF sera rapidement passé mais j'ai droit à un contrôle aléatoire d'explosif auquel je me prête volontiers même si dans ces conditions, c'est un peu agaçant. 
Le report commence donc devant le Duty-free, qu'il faut maintenant traverser. 


photo img_2349

Mon devoir de Flight Reporter prend le dessus et j'arrête ma course un (très court) instant pour prendre cette photo du hall principal. Maintenant, direction la PAF.


photo img_2351

…Que voici. Il n'y a qu'une seule personne devant nous mais l'agent prend tout son temps, puis téléphone à un collègue. Inutile de nous énerver, cela serai contre productif.


photo img_2353

Malgré tout nos efforts, c'est finalement à 6h46 que nous arrivons en porte. Inutile de préciser que nous sommes bon dernier mais la porte est encore ouverte, c'est l'essentiel. Vérification sommaire des PLF et du pass sanitaire. Malgré notre retard, les agents seront sympathique, nous conseillant simplement d'arriver plus tôt la prochaine fois^^. L'un d'entre eux prendra même le temps de refaire les lacets de ma mère.
En résumé, heureusement que nous connaissons bien l'aéroport de Toulouse, je n'ai même pas pris le temps de regarder la signalétique ni même un fidis sachant exactement le trajet à faire. Heureusement aussi que l'embarquement a pris quelques petites minutes de retard…nous permettant de ne pas rater notre vol.  
Le BP du jour. Ayant hérité d'un modeste 24C lors de l'embarquement en ligne, j'espère pouvoir trouver mieux grâce à ce mogoyage imposé. 


photo img_2359-48137

le vol


C'est encore essoufflé que je réalise cet instant porte.


photo img_2354

Fuselage shoot. L'appareil du jour est un A319 immatriculé OE-LQX. Il est âgé de 13,5 ans et a toujours été chez U2. Il me semble que les A319 se rarifient chez EasyJet. Vous confirmez?


photo img_2355

J'arrive à troquer mon 24C pour un très bon 7F. D'une part la rangée est vide et d'autre part il est du bon côté pour voir le lever de soleil. 


photo img_2358

Le pas, assez restreint.


photo img_2425

Nous repoussons avec les premières lueurs du jour, soulagé de ne pas avoir raté notre vol.


photo img_2361

Roulage pour la 14L. Nous laisserons atterrir un A321NEO EasyJet avant de nous élancer.


photo img_2363

La cabine est préparée pour le décollage.


photo img_2364

Décollage à l'heure et premières vues sur Toulouse. Ici la rocade.


photo img_2377

La partie sud de la ville.


photo img_2379

Nous survolons ensuite l'Oncopole avant d'entamer un demi-tour.


photo img_2382

Francazal de plus près.


photo img_2384

C'est maintenant le centre-ville et la Garonne qui s'offre à nous. Malheureusement, les photos ne rendent pas aussi bien que la réalité.


photo img_2386

Blagnac et les usines Airbus.


photo img_2389

Vous commencez à vous lasser de ces vues extérieures de qualité moyenne? Et bien…cela va continuer avec le lever de soleil.



Après quelques minutes de vol, le soleil pointe le bout de son nez.


photo img_2400

Comme toujours en avion, le lever de soleil est magnifique.


photo img_2405

Ici, la ville de Moissac.


photo img_2411

Le ciel se couvre.


photo img_2414

Il n'y aura donc que peu de vue extérieures pendant la croisière. Croisière que nous effectuerons à 38000ft.


photo img_2418

La safety card.


photo img_2420

La carte du bob, qui remportera un franc succès. Beaucoup de "Breakfast deal" seront vendus.


photo img_2422

Les produits "boutique" auront quant à eu un succès bien plus faible.


photo img_2423

Les lieu d'aisances seront assez propres.


photo img_2426-92602

L'Est de la France est couvert en ce dernier jour de Février.


photo img_2429

Notre descente débute rapidement.


photo img_2433

Nous traversons une première couche, ce qui n'est pas de bonne augure pour la météo


photo img_2436

Nous parvenons tout de même à voir la côte, avec ici la très belle ville de Brighton et sa jetée.


photo img_2444

Notre approche vers LGW se poursuit.


photo img_2447

Les couleurs EasyJet offrent de beaux contrastent avec la grisaille Anglaise. 


photo img_2450

La voie rapide M23 vers Londres.


photo img_2455

Enfin l'aéroport de Londres Gatwick apparait après 1h30 de vol. EasyJet règne véritablement en maitre ici même si BA y opère de nombreux vols. Sa nouvelle filiale Euroflyer y sera prochainement basée.


photo img_2457

Un A320 U2. 


photo img_2458

Posé doux sur la 26L avec 25 minutes d'avances. 


photo img_2462

Après 5 minutes de roulages, nous arrivons en porte. A côté de nous, un jumeaux qui arrive de Milan.


photo img_2470

Instant danette


photo img_2471-75546

Avant de débarquer, instant F-OITN.


photo img_2472

aéroport de londres gatwick


Après avoir discuté quelques instants avec les pilotes, une dernière vue sur notre A319 qui repartira vers MXP.


photo img_2476

Le chemin vers la sortie va être très long… 


photo img_2475

Un A320 U2 et l'emblème de l'aéroport de Gatwick: son célèbre "pont" à passagers que je suis ravi d'enfin découvrir.


photo img_2477

Mais en premier lieu, un rapide contrôle d'identité a lieu.


photo img_2478-27525

A 32m de haut, les vues de ce pont de 197m de long sont assez inhabituelles. Vue sur un A320 et un A321NEO qui repousse avec quelques minutes de retard pour Tenerife.



Une vue intérieure de ce pont, véritable paradis pour avgeek.


photo img_2484

Au milieu des divers A32X EasyJet, un E195 Aurigny pour Guernesey et un 787-8 Tui qui arrive de Cancun avec 1h15 de retard.


photo img_2488

Je sais pas vous mais je ne me lasse pas. Au fond se trouve un hangar de maintenance Boeing.


photo img_2489

Une dernière photo pour la route alors que l'A321NEO a terminer son puch.


photo img_2491

Il est malheureusement temps de redescendre vers une partie plus ancienne constituée de couloirs bas de plafond.


photo img_2492

Un récapitulatif précis du circuit des arrivées, on remarque que les passeports Européens et Britaniques sont mélangés.


photo img_2493

La PAF que nous franchirons rapidement grâce aux PARAFE d'outre manche.


photo img_2494-22485

La zone de récupération des bagages dans laquelle nous ne faisons que passer.


photo img_2497

Le Gatwick express permet de rejoindre la centre de Londres en une trentaine de minutes. Toutefois, pour rejoindre la gare, il faut prendre un airtrain afin de rejoindre le terminal nord.


photo img_2498

Une fois au terminal nord, il faut rejoindre la gare.


photo img_2501-61021

Gare que voici. Pour accéder au quai, il faut s'alléger de 19£ par personnes…


photo img_2503

Enfin, nous voici dans le train. Ce dernier est à l'heure et est assez confortable.


photo img_2506-84169

Pour les ferrovipathes, la gare de Victoria, le terminus du train.


photo img_2507-77148

C'est finalement à 9h25 que nous atteignons Buckingham Palace pour déjeuner…avec vous savez qui…


photo img_2510

Le vol par flight-radar 24


La route du jour.


photo img_2528

Les détails du vol avec une altitude de croisière de 38000ft.


photo img_2495

C'est donc ici que je vous quitte.
A bientôt pour le retour!

N'hésiter pas à aller voir mes précédents reports, likez et commentez! 

Afficher la suite

Verdict

easyJet

6.5/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements5.0
Carte payante6.0

Toulouse - TLS

8.1/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.5

London - LGW

7.3/10
Fluidité7.5
Accès7.0
Services7.5
Propreté7.0

Conclusion

TLS: Bon...faire Blagnac en 5min: check. En tout cas le personnel du PIF était très agréable, un peu moins à la PAF.
EasyJet: Un court vol qui fais le job, avoir 3 sièges libres augmentant forcément le ressenti. Par contre la cabine commence à être ancienne. Les tarifs du BOB sont contenus. En bref un vol low-cost utilitaire et très calme car matinal.
LGW: Le cheminement des arrivés est assez long, on voit bien que le terminal à été agrandi à plusieurs reprises. Le tout est très bien fléché grâce à une signalétique claire et multiple. Ce "pont" à passagers est vraiment magnifique.
L'aéroport étant assez excentré, le train est la plus rapide des solution et permet de maximiser le temps surplace même si il s'avère assez onéreux.

Sur le même sujet

2 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.