Avis du vol Air Tahiti Hiva Oa Papeete en classe Economique

Compagnie Air Tahiti
Vol VT837
Classe Economique
Siege NA
Avion ATR 72-500
Temps de vol 03:15
Décollage 10 Nov 13, 12:15
Arrivée à 10 Nov 13, 15:00
VT   #95 sur 112 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 64 avis
anthonytahiti
Par 3397
Publié le 20 novembre 2013
Voyage professionnel aux Marquises, rappel du programme

    [PPT – NHV, VT 820, ATR 72-500, classe éco, 4 novembre 2013] CLIQUEZ-ICI [NHV – AUQ, VT 896, DHC-6 Twin Otter, classe éco, 4 novembre 2013] CLIQUEZ-ICI [AUQ – PPT, VT 837, ATR 72-500, classe éco, 10 novembre 2013]
    C’est maintenant


Bonus touristique

Dans le cadre de ce voyage professionnel, je ne suis pas resté une semaine à Hiva Oa mais j’ai rejoint Fatu Hiva pour une journée de travail. Sauf que Fatu Hiva est une des îles les plus isolées de la Polynésie, qui n’est pas accessible par avion. Il y a bien eu un projet d’altiport déclaré d’utilité publique il y a quelques années, mais on n’en entend plus parler. La rigueur budgétaire est passée par là.

Donc pour aller à Fatu Hiva j’ai pris le bateau. Mais pas n’importe quel bateau, je n’ai pas pris un bonitier pour une navigation agitée de 4 heures dans la houle du Pacifique comme l’a imaginé F-OITN, j’ai eu la chance de faire la traversée dans l’ARANUI. Les croisières aux Marquises dans ce navire sont très prisées.

photo FR90 AUQ PPT (1)

Le voici au quai à Atuona

photo FR90 AUQ PPT (2)

C’est un bateau mixte, cargo pour le ravitaillement des Marquises, et croisière pouvant accueillir 200 passagers environ

photo FR90 AUQ PPT (3)

L’activité cargo fait l’originalité de cette croisière

photo FR90 AUQ PPT (4)

Voici une cabine standard, dans laquelle j’ai donc passé 2 nuits (trajet Atuona – Fatu Hiva la première nuit, Fatu Hiva – Puamau la seconde nuit). Confortable et très fonctionnelle

photo FR90 AUQ PPT (5)

Les parties communes sont également très agréables, comme la piscine à l’arrière du navire

photo FR90 AUQ PPT (6)photo FR90 AUQ PPT (7)

La salle de conférence, où sont données les explications aux croisiéristes concernant les excursions du lendemain

photo FR90 AUQ PPT (8)

La salle de restaurant

photo FR90 AUQ PPT (9)

Tous les jours, les touristes sont débarqués grâce à 2 baleinières

photo FR90 AUQ PPT (10)

Là c’est mon tour de débarquer à Fatu Hiva

photo FR90 AUQ PPT (11)photo FR90 AUQ PPT (12)

L’Aranui fait des croisières d’une grande qualité, sur un bateau original, à taille humaine, permettant d’offrir un aperçu très complet des Marquises. Son succès ne se dément pas, il fait partie des valeurs sûres du tourisme local.

Parlons maintenant de cette île isolée et méconnue, Fatu Hiva. Ou plutôt Fatu Iva si l’on veut utiliser l’orthographe d’origine. Le nom signifie 9 tribus, le H a été rajouté par erreur par les premiers explorateurs. Maintenant, seules 2 vallées sont habitées, le village principal est Omoa, on retrouvera plus tard le 2ème village, Hanavave

photo FR90 AUQ PPT (13)

Je débarque pour une journée de travail à Omoa en laissant l’Aranui derrière moi

photo FR90 AUQ PPT (14)

Voici la rue principale du village, on sent que rien ne peut venir troubler la quiétude du lieu

photo FR90 AUQ PPT (15)

La spécialité locale, c’est le tapa. Ecorce d’arbre (mûrier à papier, arbre à pain,…) battue pour en faire une étoffe végétale. Autrefois utilisée comme vêtement, le tapa sert aujourd’hui de support pour l’artisanat d’art marquisien. L’art du tapa ne subsiste plus qu’à Fatu Iva en Polynésie.

photo FR90 AUQ PPT (16)

Une autre spécialité locale est l’umu hei. Mélange de fragrance végétale : fruits (ananas), diverses fleurs et herbes (ylang ylang, tiare…) et même arbre (poudre de santal) donnant à ce bouquet une odeur envoûtante, souvent porté dans les cheveux.

photo FR90 AUQ PPT (17)

A la fin de ma journée de travail, l’Aranui est parti dans la baie d’Hanavave. J’effectue donc le trajet dans un frêle esquif pour longer la cote entre les 2 baies

photo FR90 AUQ PPT (18)

Revoilà l’Aranui

photo FR90 AUQ PPT (19)

Nous passerons la soirée là, au mouillage dans cette baie célèbre pour tous les voileux - tour du mondistes, la baie des Vierges

photo FR90 AUQ PPT (20)photo FR90 AUQ PPT (21)

Les Marquises sont bien souvent la première terre rencontrée après avoir quitté le canal de Panama et l’Amérique du sud, et les voiliers peuvent se retrouver par dizaines dans cette baie magnifique.

photo FR90 AUQ PPT (22)photo FR90 AUQ PPT (23)

Le nom donné par les premiers explorateurs était en fait la baie des verges, en raison des formations rocheuses équivoques. Mais le nom fut bien vite transformé par les missionnaires religieux. (photo de 2009 bien plus nuageux avec une moindre luminosité mais faisantmieux ressortir le relief)

photo FR90 AUQ PPT (24)

La soirée se termine face au coucher de soleil avant de débarquer le lendemain matin à Puamau sur l’île d’Hiva Oa pour une dernière journée de travail

photo FR90 AUQ PPT (25)


Place au FR

Tout le monde sait depuis le FR précédent que l’aéroport local s’appelle Jacques Brel

photo FR90 AUQ PPT (26)

L’aspect extérieur n’est pas vraiment un hommage à l’immense talent du personnage

photo FR90 AUQ PPT (27)

A l’intérieur cela ressemble à toutes les aérogares de Polynésie

photo FR90 AUQ PPT (28)

L’enregistrement sera particulièrement long. Il y a 2 ATR aujourd’hui. Le premier arrive de PPT, repartira vers NHV avant de rentrer à PPT. Le deuxième fait le trajet inverse PPT NHV AUQ PPT. Les agents attendront le départ du premier appareil pour débuter l’enregistrement du second

photo FR90 AUQ PPT (29)

Voilà enfin ma carte d’embarquement

photo FR90 AUQ PPT (30)

Visite de l’aérogare :
Zone arrivée avec le carrousel

photo FR90 AUQ PPT (31)

Le snack

photo FR90 AUQ PPT (32)photo FR90 AUQ PPT (33)

Une boutique vendant un peu d’artisanat et de T shirt décorés localement

photo FR90 AUQ PPT (34)

La zone départ avec le premier ATR qui se prépare à partir pour Nuku Hiva

photo FR90 AUQ PPT (35)

Et voici au même moment le 2ème ATR en provenance de Nuku Hiva

photo FR90 AUQ PPT (36)

Après le débarquement, un grain vient retarder la suite des opérations

photo FR90 AUQ PPT (37)photo FR90 AUQ PPT (38)

Puis le soleil ressort vite

photo FR90 AUQ PPT (39)

Et l’embarquement est appelé alors que nous aurions déjà du décoller depuis 15 minutes

photo FR90 AUQ PPT (40)

Je retrouve Hekeani (le voyageur du ciel) comme pour le vol aller

photo FR90 AUQ PPT (41)

Je rappelle les modifications récente de la cabine des ATR 72 d’Air Tahiti, avec le rajout de 2 sièges coté droit, la réduction générale du pitch, sauf semble t il sur les 3 derniers rangs à l’arrière gauche (entouré en rouge sur la photo suivante)

photo FR90 AUQ PPT (42)

Je réussi à prendre un siège coté hublot sur un de ces sièges (3ème rang sur la gauche en rentrant par l’arrière). Le pitch est bien meilleur ici !

photo FR90 AUQ PPT (43)

Vue de mon siège

photo FR90 AUQ PPT (44)

L’ATR encore humide décolle sous le soleil 10 minutes après l’embarquement

photo FR90 AUQ PPT (45)

Il y a toutefois beaucoup de nuages qui vont me gâcher la vue sur Hiva Oa



Contenu pochette

photo FR90 AUQ PPT (49)

Au bout de 25 minutes de vol, le service commence par l’avant de l’appareil. C’est le moment que je choisis pour me dégourdir les jambes et surtout explorer en images cette zone arrière de l’ATR et ces 3 rangées offrant un legroom plus généreux

photo FR90 AUQ PPT (50)

Voici donc ces 3 rangées

photo FR90 AUQ PPT (51)

Un espace perdu qui permettrait de rajouter encore une rangée en appliquant le pitch resserré aux 3 derniers rangs. A l’heure actuelle cette zone permet l’accès à un hublot coté gauche en phase de croisière si on est assis à droite

photo FR90 AUQ PPT (52)

L’écart entre les derniers rangs de chaque coté donne une idée du gain de picth sur seulement 3 rangées

photo FR90 AUQ PPT (53)

Plus parlant, les cache en plastique au sol, environ 50% de gain de legroom

photo FR90 AUQ PPT (54)

Le pitch rétréci est vraiment limite

photo FR90 AUQ PPT (55)

Retour à ma place pour le service, un simple jus d’ananas et un emport personnel de quelques gâteaux

photo FR90 AUQ PPT (56)

Les nuages disparaissent alors que l’on aborde les Tuamotu par l’atoll de Takaroa

photo FR90 AUQ PPT (57)photo FR90 AUQ PPT (58)

L’aérodrome ainsi que le village et la passe de Takaroa



On laisse Takaroa par la pointe sud

photo FR90 AUQ PPT (62)photo FR90 AUQ PPT (63)

On retrouve vite les nuages alors que se profile l’atoll voisin de Takapoto

photo FR90 AUQ PPT (64)

Par la suite ces maudis nuages ne nous lâcheront plus. Un petit bout de Kaukura en terminant le survol des Tuamotu

photo FR90 AUQ PPT (65)

Ambiance Polynésienne avec cette couronne de fleur d’une passagère

photo FR90 AUQ PPT (66)

La descente sur Tahiti s’effectue sous le plafond nuageux
Pointe Vénus à Mahina

photo FR90 AUQ PPT (67)

Rade de Papeete

photo FR90 AUQ PPT (68)

On se pose avec 30 minutes de retard et on retrouve sur le parking Le premier ATR parti de Hiva Oa vers Nuku Hiva avant de revenir à PPT et qui aurait donc du arriver après nous (ou plutôt nous aurions du arriver avant lui)

photo FR90 AUQ PPT (69)

Débarquement sur la tarmac

photo FR90 AUQ PPT (70)

et direction le tapis à bagages

photo FR90 AUQ PPT (71)

Les valises sont rapidement là et je peux rentrer à la maison.


Fin de ce voyage professionnel aux Marquises.

Je terminerai l’année sur FR par un voyage loisir vers une célèbre destination polynésienne et un voyage professionnel vers un atoll des Tuamotu
Afficher la suite

Verdict

Air Tahiti

5.9/10
Cabine7.5
Equipage7.5
Divertissements6.0
Restauration2.5

Hiva Oa - AUQ

7.5/10
Fluidité8.0
Accès10.0
Services6.0
Propreté6.0

Papeete - PPT

8.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

Compagnie Air Tahiti
Confort : les sièges avec un pitch élargi apportent un confort supplémentaire indéniable
Equipage : rien de particulier à signaler
Repas : le service du seul jus d’ananas est insuffisant pour un vol de cette durée
Divertissement : dommage que les nuages ait gâché le spectacle du survol d’Hiva Oa au départ et de la majeure partie des Tuamotu
Ponctualité : le retard n’est pas si énorme pour un vol au retour des Marquises, mais il est surtout du à l’inorganisation de l’enregistrement et aurait donc du être bien plus faible

Aéroport Hiva Oa
Petite sanction pour la lenteur de l'enregistrement
L’ambiance des îles rend le passage à l’aéroport pittoresque
L’architecture de l’aérogare est très classique de la Polynésie

Aéroport PPT domestique :
Débarquement, récupération des bagages rapide. Accès au parking rapide
Pas d'animation à l’arrivée d’un vol domestique
Toujours assez poussiéreux car ouvert à tout vent

Sur le même sujet

25 Commentaires

  • Comment 94076 by
    lagentsecret 8443 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Voyage professionnel bien agréable avec beaucoup de diversité dans les modes de transport

    Toujours de belles vues aériennes

    A bientôt

  • Comment 94082 by
    GRMY 1644 Commentaires

    Merci pour ce FR avec comme d'habitude de très belles vues aériennes + un beau bonus maritime.

  • Comment 94085 by
    Bargi62 1856 Commentaires

    Merci pour ce FR:vues aériennes magnifiques et également de cette ligne de vie qu'est l'Aranui.

  • Comment 94088 by
    lucas330 157 Commentaires

    Merci pour ce très beau fr, avec de belles photos des Marquises
    Merci

  • Comment 94089 by
    F-OITN 979 Commentaires

    Raaaaaa, j'ai trop envie d'y retourner ! Milles merci pour ces photos de la grande vierge. Pour l'Aranui, c'est une excellente alternative qui plus est reposante aux bonitiers. Cependant, le coût doit être plus conséquent ? Cela dit, après 4h de creux de nuit dans une coquille flottante, après de longues heures dans une sorte de machine à laver flotte (au sens propre comme au sens figuré), contempler le lever du soleil sur la mer à l'infini et voir apparaitre progressivement la silhouette de Fatu Hiva se découper sur un ciel de feu puis arriver dans les eaux brusquement calmes passé la pointe de Teaitehoe, et la découverte de cette île quasi vierge au petit matin dans un calme assourdissant, cela vaut aussi le détour !
    Pour la grand-mère-aux-tapas, il s'agit d'une des toutes dernières fabricantes de tapa de l'île (et c'est aussi une très lointaine cousine de ma famille, mais de toute façon, vu le monde à Omoa, tu allais forcément la croiser un moment ou l'autre ^^)
    Il n'y a pas vraiment d'endroits pour construire d'altiport, tellement le relief y est accidenté. Aujourd'hui, la seule solution aéroportée reste l'hélico, uniquement pour les évac san. A noter qu'il existe une route entre Hanavave et Omoa, mais celle-ci est (du moins était) tellement défoncée que tous les transferts entre les deux villages se font par bateau.
    Concernant le vol en lui même, la photo verticale des 2 pitchs est sans équivoque ! (ce qui n'a pas l'air de gêner la vahine de Saraoutou ^^). Les photos de Takaroa sont magnifiques. Pour le catering, no comment. Cela ne s'arrange pas chez VT... Enfin, il y a encore le jus d'ananas, donc l'essentiel est là ;)
    Vivement la prochaine série !

    • Comment 284800 by
      anthonytahiti AUTEUR 1576 Commentaires

      La photo de la mama aux tapa date de 2009, tout comme la photo de l'umu hei. D'autres femmes plus jeunes perpétuent la tradition du tapa à Fatu Iva.
      Le projet d'altiport était en montagne à peu près à équidistance des 2 villages d'Omoa et Hanavave. Il n'y a plus aucun hélicoptère aux Marquises depuis de nombreuses années, et les projets pour réinstaller un hélicoptère aux Marquises ont tous été torpillés. Les évasans se font en bateau vers Atuona puis après en avion.
      La route entre Omoa et Hanavave fait l'objet d'une randonnée pour les passagers de l'Aranui, 17 km environ.

  • Comment 94092 by
    SKYTEAMCHC 4854 Commentaires

    Merci pour ce FR : nous passons du grand Nord du Fr précédent au grand bleu ! Tres belels photos et paysages d'une région que je ne connais pas mais qui fait envie ! Les évolutions de pitch sont impressionantes preuve à l'appui . Le jus d'ananas c'est bien mais domage qu'il faille apporter ses biscuits !

  • Comment 94093 by
    fatahiti 161 Commentaires

    Merci pour ce rapport ! GEO et National Geographic n'ont qu'à bien se tenir !! Plutôt qu'un sinistre banquier c'est vous que le gouvernement aurait dû nommer à la tête du tourisme polynésien la semaine dernière , vous en êtes un sacré ambassadeur en tout cas !

  • Comment 94096 by
    Anthony's D. 40 Commentaires

    Waouh ! Quel superbe bonus touristique !

    La photo comparative du pitch me laisse sans voix, c'est impressionnant... Déjà que l'ATR n'est pas un appareil très confortable, là pour le coup c'est de la torture... !

  • Comment 94102 by
    Léo 76 34 Commentaires

    tu nous fais toujours de super Fr, en plus, dans des endroits époustouflants !

  • Comment 94105 by
    marathon 7837 Commentaires

    Le BR (Boat Report) est aussi passionnant que le FR, tous deux aussi bien photographiés que narrés. Je trouve amusante l'étymologie du nom de la baie des Vierges :)
    Au prix des vols sur ces lignes, je suppose que personne n'a envie de payer plus cher pour financer une amélioration de ces petits aéroports. Serait-ce d'ailleurs nécessaire ?
    Une question me vient à l'esprit : sur ces vols à placement libres, est-ce qu'il y a de la bousculade ou des queues longtemps à l'avance en porte pour obtenir des bons sièges ?
    Merci pour ce FR !

    • Comment 284805 by
      anthonytahiti AUTEUR 1576 Commentaires

      Les aéroports ne sont pas du ressort de la compagnie, mais de l'Etat (ADT pour Tahiti, Raiatea, Bora, Rangiroa) ou du Territoire pour les autres.
      Pas de précipitation pour embarquer sur VT. À PPT les Pax ne viennent en porte qu'à l'appel de l'embarquement, dans les îles les Pax commencent à former la file d'attente en porte à l'arrivée de l'appareil (turn around 15 min le plus souvent). En fait personne ne cherche les meilleurs places car personne ne les connait (en terme de pitch) et chacun a ses préférences entre l'avant et l'arrière de l'ATR (arrière moins bruyant pour moi). Et 'en voyageant en famille, embarquement prioritaire avec un enfant ;)

  • Comment 94191 by
    TANGATAMANU 7 Commentaires

    Ia orana ! tres belles photos , FR tres complet , une petite question : sais tu si sur le vol international Papeete rarotonga sur ATR 72 d air tahiti est prévu un repas chaud ou froid car je crois que le vol dure 02H40 , moi je l ai fait avec air new zealand en 763 et il y avait un repas pour environ 02H de vol. le catering est inexistant sur air tahiti , c est dur pour des vols de 03H et plus

    • Comment 284806 by
      anthonytahiti AUTEUR 1576 Commentaires

      Le vol vers Rarotonga est opéré en ATR42 il me semble. Le service est strictement identique d'après ce que j'ai lu sur la plaquette du BOB, jus d'ananas et sandwich payant. Je n'ai jamais fait ce vol sur VT.

  • Comment 94251 by
    A380B77W 4363 Commentaires

    Merci pour ce beau FR comme toujours :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.