Avis du vol Iberia Express Paris Madrid en classe Affaires

Compagnie Iberia Express
Vol I23739
Classe Affaires
Siege --
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:55
Décollage 29 Avr 22, 11:05
Arrivée à 29 Avr 22, 13:00
I2   #67 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 62 avis
Ateon
Par GOLD 426
Publié le 27 mai 2022

Voici une série de FR qui nous mènera en Colombie. Je vous préciserai le contexte et la construction de ce voyage dans le FR destiné au vol long courrier.

Ce dernier est effectué avec Iberia, une quasi-nouveauté pour moi. Pour le pré-acheminement sur Madrid, nous avions le choix entre un départ d'Orly ou de de CDG. Ce sera CDG, avec la filiale d'IB, Iberia Express. 


L'arrivée à CDG


Notre vol est prévu pour 11h, nous arrivons donc de bonne heure à CDG, dans l'idée de prendre notre petit-déjeuner au salon. Le VTC nous dépose vers 8h30 à l'entrée du 2B. Si l'intérieur a été entièrement rénové, on ne peut pas en dire autant de l'extérieur, dont on dira pudiquement qu'il n'a pas été épargné par l'outrage des ans.


photo 20220429_083219

Qui dit 2B dit kyrielle de compagnies au FIDS, ce qui est plutôt sympa. On voit tout de même qu'easyJet commence à s'y imposer, avec près de la moitié des vols affichés.


photo 20220429_083328

Notre vol Iberia Express est prévu à l'heure, en porte D51.


photo 20220429_083332

Il y a beaucoup de monde à l'enregistrement pour les vols *A.


photo 20220429_083428

Côté Iberia, c'est plus calme. Nous profitons de la file prioritaire, qui nous conduit directement à un comptoir d'enregistrement.


photo 20220429_083452

L'agent est efficace. Il vérifie notre destination finale et nous demande si nous avons bien renseigné le formulaire pour l'immigration colombienne. Oui, monsieur ! Il vérifie également nos certificats de vaccination. Passons aux bagages. Pour 10 jours sur place, on peut dire que nous voyageons léger ;-) (bon OK il y a aussi une autre valise, mais celle-ci ne dépassera pas les 8 kg)


photo 20220429_083928

Nous sommes loin d'utiliser l'impressionnante franchise bagage proposée par IB (3 bagages de 23 kg chacun, soit près de 140 kg).
Je m'assure tout de même que les tags prioritaires sont bien accolés.

L'agent nous remet nos BP jusqu'à Bogota, mais précise que la compagnie ne paie pas pour le salon à CDG. Ce n'est pas que le luxe débauché du Sheltair lounge me manquera spécialement, mais tout de même, c'est un peu pingre, d'autant que le site Oneworld indique bien que les pax IB y ont accès. Peut-être une spécificité de voler avec Iberia Express ?

N'en faisons pas un drame et dirigeons-nous vers le PIF. Mais IB nous réserve une autre surprise : nos BP ne passent pas le pré-filtre. En effet une agente nous indique que "c'est normal, les codes-barres IB ne passent pas"… ça commence bien ! Vérification visuelle donc et nous sommes autorisés à emprunter l'unique escalator en fonctionnement (le second étant, comme à l'habitude de CDG, en dérangement mais sans mécanicien présent pour le réparer). Le plus triste, c'est que désormais ça paraît normal pour tout le monde que la moitié des choses fonctionne ici.


photo 20220429_084632

Il y a un peu de monde au filtre, mais ce sera très rapide avec l'accès n°1 (nouveau BIP rouge mais la préposée nous laissera passer en voyant que nous avons des BP Iberia).


photo 20220429_084656

L'intérêt  du filtre du 2B/D, c'est qu'à sa sortie il offre une belle vue sur le tarmac. Ici, devant le siège d'AF reconnaissable à sa grande flèche, et parmi les appareils de la compagnie nationale, on trouve un ITA en livrée bleue et un Eurowings en livrée spéciale.


photo 20220429_085324

Descendons à nouveau.


photo 20220429_085415

Nous n'alourdirons pas nos bagages en passant par ici.


photo 20220429_085459

Le 2B/D est désormais très vivant, avec de nombreux commerces et lieux de restauration. Nous sommes un vendredi et il y a foule à CDG.


photo 20220429_085552

Etant indésirables au Sheltair, nous nous rabattons sur une enseigne que je n'apprécie pas plus que ça, mais qui a le mérite de proposer du  café correct et de pouvoir s'asseoir un peu à l'écart du flux des passagers.


photo 20220429_091307

L'embarquement ne saurait tarder, et nous nous dirigeons tranquillement en porte.


photo 20220429_101702

Pour l'instant, soit 15 minutes avant le début du boarding, c'est désert, pas même un agent en porte.


photo 20220429_101725

Nous en profitons pour faire un petit tour. Il y a du monde, cela fait plaisir à voir après les deux années que l'on vient de vivre. Avec ses grandes baies vitrées, le hall est très agréable (même si le contre-jour rend la photo très sombre).


photo 20220429_101735

Notre avion est déjà en porte. Il porte une livrée spéciale pour célébrer (sobrement) les 10 ans de la filiale.


photo 20220429_101950

Au loin, un A350 d'AF, qu'il me tarde d'essayer.


photo 20220429_102335

Un A220 que j'aime bien, celui d'airBaltic.


photo 20220429_102406

L'embarquement


Lorsque nous revenons en porte 10 minutes plus tard, l'embarquement a déjà commencé et il y a du monde ! Je l'apprendrai par la suite, mais la file de droite est réservé aux pax prioritaires. Sans indication explicite, nous nous engageons benoîtement dans la file générale.


photo 20220429_102729

Le boarding est déjà en last-call, alors que nous sommes juste à l'heure prévue de début d'embarquement.


photo 20220429_103038

Il s'agit d'un pré-embarquement et nous sommes rapides bloqués. Le temps de spotter depuis le jetbridge un couple gréco-polonais, avec LOT au premier plan et Sky Express derrière.


photo 20220429_103201

L'embarquement est laborieux.


photo 20220429_103935

L'extérieur du 2D est vraiment affreux.


photo 20220429_104029

En 7 minutes, nous avons fait 20 mètres…


photo 20220429_104615

Un 737 SAS vient de se garer à côté de nous.


photo 20220429_104710

Nous arrivons enfin en porte. Je vous présente San Juan de la Peña.


photo 20220429_104739

Il s'agit d'un A320 qui va sur ses 20 ans.


photo screenshot_20220429-104145_flightradar24

Petit combo porte + console + selfie involontaire.


photo 20220429_104825

Fuselage shot.


photo 20220429_104853

A bord


Je découvre donc la cabine, avec trois rangées de business. Le moins que l'on puisse dire, c'est que le siège est bien mince.


photo 20220429_104952

Les têtières nous confirment bien que nous sommes dans la bonne cabine.


photo 20220429_105106

Nous prenons place au 1er rang. Le pas est correct, mais pas exceptionnel.


photo 20220429_105024

Cette place n'est pas très agréable, car le bulk-head est vitré et nous voyons défiler tous les passagers, à un pas de sénateur.


photo 20220429_105200

Le flux dans le jetbridge ne se tarit pas.


photo 20220429_105331

Voilà l'homme en orange, signe que l'embarquement se termine.


photo 20220429_110112

Je profite du calme pour vous présenter la documentation de bord, qui se limite aux consignes de sécurité et au vomitobag.


photo 20220429_105125photo 20220429_105232

La cabine Y semble bien remplie, mais en J nous ne seront que 7 pax sur 12.


photo 20220429_110120

Les PNC d'I2 ne sont pas bégueules avec les affaires au 1er rang, il suffit de les attacher avec la ceinture de sécurité.


photo 20220429_110435

Nous allons repousser, le voyage peut commencer !


photo 20220429_110508

A nos côtés, un 737-800 de la compagnie low cost norvégienne Flyr, reportée il y a quelques mois par notre ami SkyteamCHC.


photo 20220429_110921

Le monsieur en jaune nous salue, c'est bon nous pouvons partir.


photo 20220429_111801

Entre temps, Aegean est venu tenir compagnie à son compatriote. La nouvelle livrée A3 est très réussie.


photo 20220429_112033

Le roulage est assez long jusqu'au doublet sud. Les Ricains ont repris possession du satellite au bout du 2A/C.


photo 20220429_112234

Que ça fait plaisir de voir tous ces gros porteurs venus des quatre coins du monde !


photo 20220429_112301

Un 787 United et un 350 AF font la course pour décoller.


photo 20220429_112507

Mais c'est notre A320 qui les coiffe au poteau. C'est parti !


photo 20220429_112620

Je suis du bon côté pour profiter de la vue sur CDG. On sent que c'est l'heure de pointe, pratiquement tous les postes au contact sont occupés.


photo 20220429_112638

Mais quelle est cet énorme chantier au milieu des champs de blé et de colza ?


photo 20220429_112721

Le patchwork des champs est très graphique. Madame dira que ça ressemble à une peinture de Poliakoff.


photo 20220429_112927

Je vous laisse juger par vous-même !


photo sp-composition-1954

Dès que le signal est fermé, nous demandons aux PNC si nous pouvons nous mettre au second rang. En effet le pas n'est pas extraordinaire et surtout le bukhead vitré n'est pas très intime avec une vue plongeante sur le galley qui s'affaire.

C'est effectivement plus confortable au 2e rang, nous avons même 2 hublots.


photo 20220429_123955

C'est là que je découvre que nous disposons de ports USB (ceux du 1er rang était planqués sous le siège) et du wifi, mais celui-ci ne fonctionnera pas.


photo 20220429_113402

Le ménage n'a pas été soigné, mais que fait donc cette pipette coincée dans l'embrasure de la tablette ?!


photo 20220429_113441

Le protocole de service se met rapidement en route, avec un apéritif. Ce verre d'accueil sera dry, c'est jus d'orange pour tout le monde.


photo 20220429_113500

Aux vacances !


photo 20220429_113529

Un quart d'heure plus tard, le chef de cabine vient prendre la commande du repas, sauf qu'il n'y a pas de choix. Bon, ben ce sera pasta pour tout le monde.

Le service de boisson débute dans la foulée. Je prendrai du vin rouge espagnol, un bon vieux Ribera bien tanique, et un verre d'eau.


photo 20220429_115056

La lumière ne passe pas à travers, je sens qu'il va coller aux dents…


photo 20220429_115343

Puis les plateaux sont distribués. Celui-ci semble appétissant, mais la tablette est si petite que je ne sais pas trop comment me débrouiller avec les verres.


photo 20220429_115142

Voilà qui est mieux.


photo 20220429_115214

C'est Do&Co qui est à la manoeuvre pour le catering, et c'est plutôt réussi.


photo 20220429_115220

Le plat est appétissant, avec ses tomates cerises et ses morceaux d'olives, et sera très bon.


photo 20220429_115504

L'entrée est simple mais fraîche, à mon goût.


photo 20220429_115454

Le service du pain se fait à la bannette en osier, c'est simple mais chic.


photo 20220429_115243-38337

Dessert au chocolat, excellent également.


photo 20220429_115501

Qu'est-ce qu'on est bien là, pour déjeuner !


photo 20220429_115248

Je demanderai un expresso en fin de repas, mais ce n'en est pas. Limite buvable, mais toujours plus que le thé que Madame commandera.


photo 20220429_121338

Le ciel se dégage en arrivant sur Madrid.


photo 20220429_124047

C'est verdoyant.


photo 20220429_124848

En phase d'approche, j'aperçois quelques A340 d'Iberia encore remisés. Signe que le trafic n'a pas encore totalement repris.


photo 20220429_125638

Atterrissage en douceur.


photo 20220429_125710

Buenas tardes Barajas !


photo 20220429_125730

De gros travaux sont en cours sur les pistes.


photo 20220429_125924

Il ne reste plus que 3 A380 BA qui font du béton.


photo 20220429_130158

Nous arrivons au T4. Celui-ci est tout de même plus aguichant que le 2B/D de CDG.


photo 20220429_130349

Que nous remontons jusqu'au bout ! Cela nous promet une bonne marche pour rejoindre la connexion au 4S.


photo 20220429_130501

Une fois le signal éteint, c'est l'instant Danette. Un PNC vient se mettre entre la Y et la J, je ne sais pas si c'est fait exprès mais cela permet de se préparer tranquillement pour le débarquement.


photo 20220429_130633

Adios San Juan de la Peña ! Ce fut une excellente expérience !


photo 20220429_130757

Nous sommes les premiers à quitter ledit San Juan.


photo 20220429_130759

Nous arrivons dans le hall du T4, à l'architecture très réussie.


photo 20220429_130845

Je vous laisse là et vous retrouve bientôt pour la suite, avec le gros morceau, à savoir le MAD-BOG.

Afficher la suite

Verdict

Iberia Express

7.5/10
Cabine6.5
Equipage8.5
Divertissements6.5
Restauration8.5

Paris - CDG

7.8/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services7.0
Propreté7.5

Madrid - MAD

7.8/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté8.5

Conclusion

Une excellente surprise avec ce vol Iberia Express, que je pensais plutôt "low cost" mais qui au final s'en sort avec les honneurs, grâce notamment à un catering de qualité. Certes il n'y a pas de champagne, certes il n'y a pas de choix de plat, mais c'est chaud, c'est bon et c'est qualitatif. Bien des legacy font moins bien sur des vols plus longs.
On regrettera tout de même l'absence d'accès salon, pour le coup on aurait été mieux lotis au départ d'ORY.
Les PNC étaient sympa, sans plus, et pas très à l'aise avec la langue de Shakespeare.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Madrid (MAD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 46 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Madrid (MAD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est LAN Airlines avec 7.7/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 4 minutes.

  Plus d'informations

15 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 603805 by
    nicobcn TEAM GOLD 6687 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    IAG a vraiment su optimiser les combinaisons de voyage entre ces différentes compagnies... Là où AF ne permet pas de réserver un billet avec préacheminement TO puis vol AF, IAG permet sans problème de combiner des vols BA, IB, IB Exp. ou encore VY. En plus le produit sur MC entre Ib et Iberia Express ne change guère, avec même une J supérieure à AF sur Iberia Express^^

    A bientôt !

    • Comment 603838 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1598 Commentaires

      Merci Nico pour le commentaire.
      Effectivement, la réservation est transparente entre les différentes filiales, qu'il est possible de combiner sur un même billet. A avoir voulu trop segmenter TO, AF a raté quelque chose sur ce point.

      avec même une J supérieure à AF sur Iberia Express^^

      Vrai, en même temps ce n'est pas tellement difficile de faire mieux qu'AF sur ce point.
      A bientôt !

  • Comment 603806 by
    momolemomo GOLD 8213 Commentaires

    Le salon n’est pas inclus à CDG parce qu’Iberia Express part normalement du Terminal 3 où il n’y a pas de salon. Ça ne valait sûrement pas la peine de négocier un accord avec un salon pour quelques mois et des vols très peu orienté Business.
    Iberia Express n’a pas vraiment de wifi, c’est un réseau interne qui permet d’accéder à un système de divertissement en streaming avec films, musiques, séries TV, géovision etc.

    quelques A340 d'Iberia encore remisés. Signe que le trafic n'a pas encore totalement repris.

    Malheureusement les A340 ne reprendront pas du service. Ils ont été retiré prématurément au début de la pandémie alors que le dernier devait quitter la flotte en 2023. C'était mon avion préféré.
    Iberia Express a un service J un peu en dessous de ce qu’offre Iberia depuis Orly mais ça reste plus que correct.
    Merci pour ce FR. Hâte de lire la suite vers BOG. Ça fait longtemps que je n’ai pas fait de LC sur Iberia et je me demande comment a évolué le produit depuis.

    • Comment 603839 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1598 Commentaires

      Merci Moritz pour le commentaire et les précisions, je ne doutais pas qu'en grand connaisseur de la compagnie ibérique tu apportes des précisions utiles.
      Dommage pour le salon, mais cela gâche tout de même l'expérience passager au départ, d'autant que le site OW indique bien que les pax IB y ont accès. Pour un néophyte, IB et I2, c'est pareil !
      Quel dommage pour les A340, moi aussi j'aime bcp cet appareil.
      La suite est dans les tuyaux, et tu le verras - spoiler alert - IB m'a vraiment bluffé.
      A bientôt !

  • Comment 603816 by
    Esteban GOLD 16808 Commentaires

    Merci pour le partage Stéphane,

    C'est quand même mesquin de ne pas payer l'entrée au salon de la part d'Ibéria pour ses passagers Business.

    Et d'avoir un service différent sur Express en J par rapport à IB mainline, après le plateau J d'IB ne passerait jamais sur cette mini tablette :)

    Effectivement comme le dit Moritz, les 346 ne reviendront pas, et c'est tellement dommage.

    A bientôt !

    • Comment 603840 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1598 Commentaires

      Merci Stephan.
      Moritz a l'explication pour le salon, mais bon, ça reste discutable.
      Service différent car compagnie différente, mais c'était de bon niveau comparé à la concurrence nationale.
      A bientôt !

  • Comment 603821 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9111 Commentaires

    Hello Stéphane ! merci pour ce récit prélude à celui d'un vol long courrier.
    Iberia a une gestion des marques un peu complexe avec Iberia, Iberia Express, Iberia Regional / Air Nostrum et Vueling !
    Le vol est agréable avec un plateau complet et un équipage pro. Les pates ont le mérite d'être passe-partout et conviennent aux végétariens. Coté cabine le siège est bien fin et la tablette bien petite en effet ! Hâte de lire la suite que tu dois être en train de rédiger.

    • Comment 603841 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1598 Commentaires

      Merci Christophe !
      Gestion complexe, oui et non, car à la réservation, toutes les combinaisons sont possibles et réservables sur le même PNR, ce qui est un gros plus par rapport notamment à AF qui ne permet pas de réserver un vol TO en pré-acheminement d'un vol AF.
      La "pasta" reste un grand classique de la restauration en avion, je serai curieux de voir si I2 change un peu, ne serait-ce pour les habitués.
      La suite est déjà prête ^^

  • Comment 603827 by
    Chevelan GOLD 16631 Commentaires

    Bonsoir Stéphane et merci pour ce FR

    Pas cool de la part de IB express de ne pas inviter ses hôtes J au salon...
    Malgré le legroom limite, le 1er fait des émules...^^
    Le plateau est plutôt pas mal pour un vol Européen, il est vrai que Do & C sait mettre les petits plats dans les grands.
    Apéro, repas chaud, café... La force de la compagnie espagnole en J moyen courrier.

    A bientôt pour la suite de ces vacances en Amérique du sud !

    • Comment 603842 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1598 Commentaires

      Merci Hervé pour le commentaire !
      Dommage pour le salon, d'autant que la grande soeur elle est moins pingre.
      Si le 1er rang a ses fans, Madame préfère le 2e, il est vrai qu'on peut plus facilement allonger ses jambes et avoir un peu plus d'intimité.
      Caterig intéressant, I2 ne fait pas du tout low cost.

      Apéro, repas chaud, café... La force de la compagnie espagnole en J moyen courrier.

      Pour le café, il faudra repasser car il était juste infect !
      A bientôt pour la suite.

  • Comment 603830 by
    lysflyer GOLD 1274 Commentaires

    Merci pour ce report qui augure un routing fort sympathique. Dommage que l'expérience au sol à CDG soit ternie par quelques irritants : si tout le monde sait que les code-barres I2 ne fonctionnent pas, pourquoi laisser perdurer la situation ? Étonnant de ne pas avoir d'accès au sol.

    Un 737 SAS vient de se garer à côté de nous.

    Ne serait-ce pas plutôt un A320?

    À bord, les sièges font vraiment LCC et semblent tout juste acceptables pour un vol de cette durée. D'ailleurs, le plateau dépasse! En parlant de prestation, elle a l'air top, très bon point!

    Nous arrivons au T4. Celui-ci est tout de même plus aguichant que le 2B/D de CDG.

    C'est clair que le T4 MAD est bien plus beau que le T2A/B/C/D CDG mais ils ne datent pas de la même époque non plus ! Et, il me semble (c'est à confirmer), qu'ils étaient considérés comme de sublimes réalisations architecturales à l'époque.

    Charmante attention de la PNC que de se mettre en barrage de la foule Y pour laisser le temps aux passagers C de quitter le navire avant la vague!

    À bientôt

    LYSflyer

    • Comment 603843 by
      Ateon GOLD AUTEUR 1598 Commentaires

      Merci Lysflyer pour le commentaire.

      si tout le monde sait que les code-barres I2 ne fonctionnent pas, pourquoi laisser perdurer la situation ?

      Un peu comme les escalators qui ne fonctionnent pas, ça paraît normal pour tout le monde...
      Ne serait-ce pas plutôt un A320?

      Heureusement qu'il y en a qui suivent ! Correction effectuée ;-)
      ils ne datent pas de la même époque non plus

      Certes, et ça se voit, mais le relifting intérieur du 2B/D aurait pu être l'occasion d'un toilettage extérieur. C'est d'un glauque !
      A bientôt !

  • Comment 603920 by
    airberlin GOLD 1630 Commentaires

    Merci Stéphane de ce récit. pas mal du tout le produit. On retrouve les marqueurs déjà soulignés par Moritz. Comme quoi on peut faire du LC tout en conservant un produit business pour un acheminement LC. J'attends le code-share AF/TO pour les Antilles. A mon avis avant la fin de l'année ;)
    L'absence de salon est mesquin mais je suis sûr que LH ferait de même^^
    A bientot

  • Comment 603997 by
    indianocean BRONZE 7212 Commentaires

    Je qualifierais ton vol pré-acheminement de bâtard/hybride car comment commercialiser une Business Class sur une Low-Cost?
    C'est comme si EasyJet avait une Business Class. Je pense que ça ne nous déplairait pas, non? (LOL)

    Même si le Sheltair ne déplace pas des masses, c'est mesquin de ne pas y inviter les passagers Premium. Que dire des encartés...

    Merci Stéphane

  • Comment 604177 by
    Kethu GOLD 2293 Commentaires

    Merci pour le report :)

    L'extérieur du 2B/2D est... dans son jus, on sent le poids des années :) Mais l'intérieur refait semble vraiment agréable, ça change par rapport à ce que c'était avant ! J'irai bien y faire un tour.
    Comme dit plus haut, c'est assez dommage de ne pas avoir accès au salon... Mais ça aurait pu valoir le coup d'essayer d'y aller au culot, j'avais une fois tenté, avec un vol airBaltic mais codeshare avec Air France, ni BT ni AF ne payant l'accès au salon Sheltair, et c'était passé :)

    A bord, ça confirme la très bonne impression que laisse Iberia sur la J européenne, c'est vraiment un bon service qui est proposé là ! Heureusement qu'il y a la tablette du milieu pour tout faire rentrer ^^

    Mais quelle est cet énorme chantier au milieu des champs de blé et de colza ?

    Il s'agit d'un site de stockage de déchets inertes, en gros, les déchets produits par le BTP (gravats, déblais, bétons, etc...) ;)

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.