Avis du vol Malta Air (Ryanair) Palma De Mallorca Toulouse en classe Economique

Compagnie Malta Air (Ryanair)
Vol FR4240
Classe Economique
Siege 4F
Temps de vol 01:15
Décollage 10 Avr 22, 16:25
Arrivée à 10 Avr 22, 17:40
AL   #9 sur 11 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 10 avis
scorph
Par GOLD 223
Publié le 24 août 2022

Bonjour et bienvenue à bord de ce report, dernier opus de ce routing av-geek quelque peu raté au cœur du printemps 2022.


introduction


Attention introduction façon Kethu ^^ :

Nous sommes fin Mars quand ma compagne m’informe qu’elle part faire un petit week-end entre fille mi-avril, me laissant solo à la maison. Mais je ne suis pas vraiment du genre casanier.

Je recherche donc quelques aventures av-geek à faire le temps d’un week-end. Le mois d’avril est plutôt une saison favorable pour ce type d’aventures on est encore « hors saison » mais la plus grosse partie du programme des vols été est déjà en service sans compter que les jours sont long.

Bref cette combinaison de facteurs favorables me permet de dénicher un A/R pour les Baléares à J-12 pour environ 60€ avec Ryanair, seul problème l’aller est sur Ibiza le retour sur Palma. J’avais 2 idées de vol avgeek, prendre les ATR de Swiftair sur un vol inter-île (Uepfly que vient de reporter Akivi) mais les prix étaient plutôt élevés (90 € pour 30 min en l’air ou faire un IBZ-LCY avec BA cityflyer en Erj-190 (tarif d’une quarantaine d’euros mais connexion courte à IBZ) en regardant les départs depuis IBZ je découvre que certaines traversés de la Méditerranée vers Valence sont effectués par d’antiques CRJ200, un appareil qui manque à mon flight log ! Les tarifs d’une quarantaine d’euros sont bon marché du fait de la forte concurrence sur cette ligne.

Pour rejoindre Palma depuis Valence l’offre est pléthorique et c’est Air Europa et son vol du matin qui aura mes faveurs pour moins de 20€

Je me retrouve donc avec 4 legs, 3 compagnies booké à J-12 pour moins de 120€ avec une nouvelle entrée dans mon flightlog, pratiquement que des vols de jours et une grosse demi-journée pour visiter Valencia. Bref cette escapade s’annonce bien !
Mais comme vous allez le voir tout ne va pas se passer comme prévu.

En effet j'ai beau avoir réservé mon vol 12 jours avant, Iberia me fera tout de même une mauvaise blague. Mon vol en Crj-200 est annulé et je suis reprotégé sur le vol partant une heure avant opéré en Crj-1000 au vue du court changement d'horaire je n'ais le droit à aucune compensation. Et je suis contraint et forcé d'accepter cette solution qui réduit mon temps de correspondance à IBZ et surtout me retire la partie av-geek de se périple. Je me consolerais en me disant que cela m'offre plus de temps pour visiter Valence.

L'expérience av-geek sur ce Ibiza-Valence était déjà tombée à l'eau mais ce vol est définitivement maudit car grâce aux 8 heures de retards de mon vol précédent assuré par Ryanair je ferais carrément un no-show sur ce vol Iberia. Si vous voulez en savoir plus je vous invite à lire le report précédent.

Pour rappel, pour faire valoir mon indemnisation EU261/2004 je devais impérativement effectuer le vol TLS-IBZ avec FR. Coup de chance c'est aussi Ryanair qui va me sortir de mon impasse d'Ibiza (il y a pire je vous l'accorde). En effet les tarifs sur cette ligne sont extrêmement bas y compris le jour J et la low-cost Irlandaise propose en fin de soirée un Ibiza-Valence pour 28€. Pour assurer le coup je réserverais le vol lors de l'embarquement de mon TLS-IBZ ^^.
Ce vol me permet donc de rattraper la suite de mon routing est de conserver ma chambre d'hôtel à Valence même si du coup je n'aurais pas le temps de visiter la ville comme initialement prévu.

Ryanair c'est un peu comme avec un vieux canasson capricieux quand on est tombé il faut immédiatement se remettre en selle !

Voici donc le routing version 2.0 :  



La ligne entre Toulouse et Majorque est l’une des plus concurrentielles au départ de Toulouse avec pas moins de 3 compagnies low-cost se partagent se partagent le marché, sans doute l’un des plus concurrentiel au départ de TLS. Ryanair est maître sur la liaison avec un vol quotidien (opèré par Malta Air ou Lauda Air suivi de près par Easyjet avec ses 5/vols semaines en pleine saison. Volotea fait office de petit poucet avec ses 2 aller-retour hebdomadaires.

Cette ligne est plutôt connue sur FR et je plaide coupable, ayant réalisé plus de la moitié des 6 récits sur la ligne. Cliper31 est l’auteur du dernier récit sur la ligne, nous avions tout deux effectués l’A/R avec Ryanair à quelques semaines d’intervalle en 2021.


Depart dans la chaleur d’un dimanche majorquain


Après une sympathique séance de spotting sur le bord des pistes de l’aéroport de Son Juan et un petit coup de soleil sur le nez. Je rejoins à pied l’unique aéroport de l’île d’où mon vol pour Toulouse partira en fin d’après-midi. On retrouve de très nombreux bus du voyagiste TUI qui monopolisera une bonne partie de l’espace groundside pour dispatcher ses vagues de touristes britanniques.


photo fr4240ap1

Mais il suffit de s’éloigner de quelques mètres pour retrouver une zone bien plus calme, on y trouve les bureaux d’agences de voyages ou de prestataires aéroportuaires dont certains sont remplis de bagages jusqu’au plafond !


photo fr4240ap2

Les labos de tests Covid ne semblent plus connaître le même succès qu’il y a quelques mois. Et c’est TANT MIEUX !


photo fr4240ap3

Je monte d’un étage pour rejoindre le niveau des départs, on s’aperçoit rapidement en regardant les comptoirs d’enregistrements que malgré une reprise significative des vols on reste loin des affluences des mois de juillet et août.


photo fr4240ap4

Le passage aux contrôles de sûretés seront expédiés dans un délai que je qualifierais d’acceptable. Les agents étant plutôt polis.


photo fr4240ap5

Le FIDS bien rempli où les destinations Allemandes remplissent à elle seule une bonne partie du tableau d’affichage.


photo fr4240ap6

Dès la sortie du PIF le passage par le Duty-free est incontournable.


photo fr4240ap7photo fr4240ap8

Duty-free qui débouche dans le food court où l'on retrouve un grande offre de fast food qui visiblement font recette en cet après-midi là.


photo fr4240ap9

Pas de soucis mon vol est toujours à l'heure, un des aspect positif est qu'il est déjà possible de connaitre la zone du terminal avant de connaitre la porte exacte.


photo fr4240ap10

Je me dirige donc vers la jetée C, comme vous pouvez le voir il y a parfois un peu de marche à faire dans des couloirs un peu glauque mais heureusement équipé de travellators.


photo fr4240ap11

En chemin on peu apercevoir de nombreux appareils à travers les baies vitrés, ici un Airbus A320 de Lauda désormais immatriculés à Malte depuis la reprise complète dans le girons Ryanair.


photo fr4240ap12

On est loin de l'affluence des mois de juillet et aout mais il y a tout de même du monde dans les couloirs de l'aéroport !


photo fr4240ap13

Volotea opère une rotation depuis Nantes en Airbus A319, pas de chance le vol affiche plus de 2 heures de retard.


photo fr4240ap14

Un des multiples opérateurs des vols depuis l'Allemagne n'est autre que la filiale low-cost du groupe Lufthansa, Eurowings qui arrive depuis l'une de ses bases principale de Dusseldorf.


photo fr4240ap15

L'Airbus A320 de Lauda vu précédemment s'apprête à partir vers Billund au Danemark à noté que certains Airbus de Lauda sont basés à Palma.


photo fr4240ap16

La présence Allemande est pour le moins importante avec LH qui arrive en A321 depuis son HUB de FRA


photo fr4240ap18

Et ces Airbus A320 d'Eurowings qui s'apprêtent à repartir respectivement vers Cologne et Düsseldorf


photo fr4240ap19photo fr4240ap22

Mais n'oublions pas que nous sommes en Espagne tout de même !  Avec Vueling qui arrive en Airbus A320 respectivement depuis Malaga et Zurich on notera au passage 2 motorisations différentes sur ces 2 appareils (le premier avec les IAE V2500 le second avec les CFM56)


photo fr4240ap17photo fr4240ap20

Vol plutôt original pour ce Crj-1000 d'Air Nostrum qui arrive depuis le nord de la Catalogne et la ville de Lleida.


photo fr4240ap21

On trouve aussi une forte concentration de jets privés comme ce Falcon 2000 ou ce Hawker 900XP


photo fr4240ap23photo fr4240ap24

Après cette débauche d'appareils de luxe voici le miens qui arrive, comment dire, deux salles, deux ambiances ?! Notre Boeing 737-800 est parfaitement à l'heure depuis sa base de Toulouse.
Au passage, petite présentation de notre destrier du jour immatriculé 9H-QBY, âgé d'à peine 6 ans tous passés chez Ryanair avant de rejoindre la filiale Maltaise lors de sa création fin 2019.


photo fr4240ap25photo fr4240ap26

Comme on peut le voir les mouvements avions sont pour le moins soutenus avec parfois 2 taxiways utilisés en parallèle.


photo fr4240ap27

Comme souvent, l'appareil n'est toujours pas à la gate que déjà les passagers font le pied de grue devant la porte d'embarquement. On peut voir qu'il y a un nombre important de sièges à dispositions des passagers en salle d'embarquement.


photo fr4240ap28

Notre appareil est bien en porte et chose vraiment étrange pour un appareil Ryanair, relié à un jet-bridge !


photo fr4240ap29

N'ayant pas de siège hublot attribué je serais parmi les derniers à embarquer à bord afin de m'essayer a une nouvelle technique de la tortuga. Le BP sur l'appli Ryanair qui est il faut le dire plutôt bien faite.


photo fr4240ap42

retour a bord du 737NG de Malta AIR


Et après avoir bien trainé dans la passerelle c'est à mon tour de la franchir quelques pas après mon entrée, l'annonce boarding completed retentie et je spot immédiatement un siège hublot libre au rang 4 coté droit… Voila une tortuga réussi en l'espace de quelques secondes !


photo fr4240ap30

La vue de la cabine depuis mon siège, le vol sera pratiquement complet, il devait rester moins de 10 sièges vides à bord et de mémoire aucun siège à vendre sur le site de FR.


photo fr4240ap33

La vue depuis ce nouveau siège est pour le moins excellente !


photo fr4240ap34

Vue un peu plus générale de la cabine prise lors du débarquement, on retrouve les "nouveaux" sièges qui commencent à devenir largement majoritaire et que je trouve plutôt mieux que la version précédente que cela soit d'un point de vue confort ou design (moins de jaune pipi)


photo fr4240ap41

Concernant le pas il est plus que correct pour un vol d’une heure. Bien que l’impression d’espace soit un peu plus réduite lorsque, comme sur ce vol, la cabine est pleine.


photo fr4240ap31

Les consignes de sécurités sont situé à l’endroit utilisé par de nombreuses autres compagnies pour installer des IFE. On va dire que chez FR c'est diffusion des consignes de sécurités sur image fixe durant tout le vol ^^.


photo fr4240ap32

Cabine sky-interior = plafonnier de nouvelle génération, autre petite particularité des cabines Ryanair, les gilets de sauvetages se trouvent au dessus des têtes des passagers une configuration plutôt rare.


photo fr4240ap53

Notre appareil est repoussé parfaitement dans les temps et nous commençons notre roulage pour un départ en piste 24R.


photo fr4240ap35

Lors de notre roulage on passe devant les hangars de la base aérienne de Son San Juan, base de l'ALA 49 une unité de l'armée Espagnole chargée des opérations de recherche et sauvetage en méditerranée elle opère pour cela une flotte de Casa 235 et d'hélicoptères Super-Puma


photo fr4240ap36

Mais pour nous c'est (heureusement) direction la piste dont nous n'emprunterons pas toute la longueur. Là non plus aucune attente pour entrer en piste.


photo fr4240ap37photo fr4240ap38

Décollage sans encombre dans le rugissement de nos 2 moteurs CFM56.


photo fr4240ap39

Quelques secondes après le décollage c'est la ville de Palma, les sommets de la Sierra de Tramontana mais aussi la méditerranée qui apparaissent.


photo fr4240ap40

Et il faut bien reconnaitre que les plages de Palma donnent envies vu du ciel avec cet eau bleu turquoise.


photo fr4240ap43

Nous nous éloignons progressivement du rivage avec une vue complète sur Palma et son port.


photo fr4240ap44photo fr4240ap45

Puis nous longeons la cote nord de la baie de Palma, ce n'est clairement pas la zone la plus belle de l'ile car très bétonné et ultra touristique.


photo fr4240ap46

On y trouve d’ailleurs la citée balnéaire de Magaluf qui regroupe les multiples resorts all inclusive de l’île et où je dois bien avouer je suis déjà aller faire la fête dans les nombreux bars et boites de nuit il y a quelques années…


photo fr4240ap47

Nous arrivons rapidement à l’extrémité ouest de l’île où nous effectuons un virage par la droite pour prendre un cap au nord direction Toulouse.


photo fr4240ap48photo fr4240ap49

On aperçoit alors une dernière fois la ville de Palma au loin.


photo fr4240ap50

Avant de nous éloigner en prenant de l’altitude au dessus de la Sierra qui sera notre dernier aperçu de la terre avant notre arrivée sur le continent.


photo fr4240ap51photo fr4240ap52

Bleu dessus, bleu dessous lors de cette courte traversée au dessus de la Méditerranée.


photo fr4240ap54

Malheureusement ça se couvre à l’approche des côtes espagnoles.


photo fr4240ap55

En cabine l'ambiance est calme ça sent la fin des vacances/week-end au soleil pour de nombreux passagers. Les annonces et les différents passages en cabine que cela soit pour le Bob, la vente à bord ou bien les cartes à gratter connaitront un succès plus que mitigé.


photo fr4240ap56

La route du jour avec une altitude de croisière respectable de 34 000ft.


photo fr4240ap84

Lorsque la couche se déchire enfin le paysage est déjà plus vallonné alors que nous survolons le nord de la catalogne et le réservoir de Pantà de Rialb.


photo fr4240ap57

Puis c'est au tour des Pyrénées de faire leur apparition au loin, le spectacle est assez incroyable les jours,  comme ce dimanche de début avril, lorsqu'il n'y a pas un nuage à l'horizon est que la chaine porte encore un manteau neigeux conséquent.


photo fr4240ap58photo fr4240ap59

Nous passons au dessus du Parc naturel régional des Pyrénées Ariégeoises dont on devine le Col de la Core situé à proximité de Bethmale. Les sommets Andorrans doivent aussi être visible sur la photo.


photo fr4240ap60photo fr4240ap61

Alors que nous laissons les vallées encaissés des Pyrénées derrière nous on devine la ville de Saint-Girons au loin. Notre descente est alors déjà entamée.


photo fr4240ap62

Puis le terrain se fait bien plus plat alors que nous remontons cap au Nord


photo fr4240ap63

Le sol est recouvert par les champs et les forets. Ici la grande tache verte au milieu de la photo n'est autre que la Forêt de Bouconne véritable poumons de l'agglomération Toulousaine dont on distingue au loin les contours.


photo fr4240ap64

Nous contournonsToulouse par l'Ouest avant d'effectuer un virage à 180° au dessus des champs de colza pour intercepter l'axe des pistes 14.


photo fr4240ap65photo fr4240ap66

En finale au dessus du bourg de Cornebarrieu


photo fr4240ap67

Arrivée sous le soleil toulousain


Et posé sans encombre sur le tarmac Toulousain avec une belle vue sur les A350 en attente de livraison pour JAL et Virgin Atlantic parqués devant le delivery center d'Airbus. Mais aussi les célèbres A300-600ST et A330-700 Beluga qui assurent la livraison des tronçons aux lignes d'assemblages du constructeur aéronautique européen. 


photo fr4240ap68photo fr4240ap69

Nous quittons la piste et laissons la place aux suivants.


photo fr4240ap70

Comme souvent à Toulouse le roulage n'est pas bien long et on distingue au loin les terminaux. Le moins que l'on puisse dire c'est qu'ils sont bien vide en ce dimanche après-midi,.


photo fr4240ap71

Il n'y a qu'au hall D où il y a de l'activité, il faut dire qu'a cet époque le hall A n'avait pas encore ré-ouvert.


photo fr4240ap72

Nous contournons cet Airbus A320 de BA qui assure une rotation vers Heathrow.


photo fr4240ap73

Arrivé à notre point de stationnement en faux contact parfaitement dans les temps. Débarquement dans la foulée par les portes avant et arrière avec l'utilisation du désormais célèbre escalier intégré Ryanair.


photo fr4240ap74photo fr4240ap76-16313photo fr4240ap75-19510

Pas de jetbridge à TLS pour FR mais nous somme obligés d'en emprunter une partie pour rejoindre le cœur du terminal.


photo fr4240ap77

Le long des murs sont présentés les attractions régionales dont le musée Aeroscopia, situé à une poignée de kilomètres et qui est, je trouve plutôt une réussite.


photo fr4240ap78

Passage sans arrêt pour moi dans la zone de livraison bagages. Bon je doute que Blagnac voit passer encore beaucoup de paires de skis dans les mois d'été à venir.


photo fr4240ap79

Passage ground side avec le tableau des arrivés du soir on notera le vol Easyjet depuis Rennes annulé.


photo fr4240ap80

Le cheminent à effectuer groude-side pour rejoindre la sortie ne doit pas excéder 40 mètres 


photo fr4240ap81

Et c'est un retour à la maison via le tram sous un beau et chaud soleil de cette fin d'après-midi Toulousaine. Petit rappel le tram se trouve devant l'entrée de l'aéroport le ticket 1h valable sur le réseau de la métropole Toulousaine coute 1€70.


photo fr4240ap82photo fr4240ap83

Voila qui mets un point finale à cette série av-geek ratée qui m'aura au finale permis de voler gratuitement… J'espère que cette série vous aura plus, j'ai encore beaucoup (trop !) de retard de publication. Prochaine destination sera un poil plus originale.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Malta Air (Ryanair)

5.9/10
Cabine6.0
Equipage6.0
Divertissements7.0
Carte payante4.5

Palma De Mallorca - PMI

7.6/10
Fluidité8.0
Accès6.0
Services9.0
Propreté7.5

Toulouse - TLS

7.4/10
Fluidité8.0
Accès7.5
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Vol plus correct de la part de Ryanair sauvé il faut bien l'avouer par une Tortuga pleine de toupet parfaitement réussi et la note n'aurait pas été la même sans ce siège hublot. Pour le reste même si le produit est on ne peut plus basique il faut reconnaitre que le rapport qualité prix de la low-cost à la lyre est difficilement battable.

Ryanair:
+ La cabine est suffisante pour ce vol ne dépassant pas une heure toutefois l'impression de confort générale est bien moins bonne quand la cabine est pleine...
+ Le hublot = le meilleur des divertissement
- Equipage plutôt quelconque sur ce tronçon.

Palma de Majorque:
+ Aéroport grand et bien peuplé mais que je trouve tout de même pratique on trouve facilement un coin tranquille où se poser avec une belle vues sur les avions.
+ D'innombrables boutiques et restaurants disponible pour tout les gouts et toutes les bourses.
- L'accès en transport en commun gagnerais à être un peu amélioré.

Toulouse:
+ Parcours arrivé toujours fluide surtout depuis que les PAFmen's ne contrôlent pratiquement plus les vols Schengen.

Informations sur la ligne Palma De Mallorca (PMI) Toulouse (TLS)

13 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 610232 by
    paulvanalsten GOLD 408 Commentaires

    Merci pour le partage.
    Ah, Mallorca et les Allemands, c’est toute une histoire :-) Parenthèse vintage : dommage de ne plus voir les avions d’Air Berlin; du temps de sa splendeur je crois qu’AB était la première compagnie à PMI en terme de trafic.
    Jetbridge pour FR? C’est le grand luxe!
    Bel IFE naturel, surtout au départ de PMI et au-dessus des Pyrénées.
    Très joli spotting en bonus, dont ce superbe 330 de Condor.
    A bientôt

    • Comment 610270 by
      scorph GOLD AUTEUR 1601 Commentaires

      Hello Paul et merci pour ce sympathique retour, en effet il y a quelques années c'était une impressionnante domination d'Air Berlin il avait même des appareils basés au début des années 2000 qui opéraient des vols en correspondance vers des destinations hors Allemagne...

      Une autre époque ...
      Bon vols !

  • Comment 610235 by
    jules67500 GOLD 5953 Commentaires

    Merci Hugo pour ce FR !

    On y trouve d’ailleurs la citée balnéaire de Magaluf qui regroupe les multiples resorts all inclusive de l’île et où je dois bien avouer je suis déjà aller faire la fête dans les nombreux bars et boites de nuit il y a quelques années…

    Magaluf c'est plus la fête avec les brits, de l'autre côté El Arenal c'est Ballermann, Bierkönig et les allemands torchés ^^

    Sinon un vol Ryanair tout à fait normal, pour pas trop cher.

  • Comment 610246 by
    cliper31 SILVER 365 Commentaires

    vraiment tu es allé à pieds à ce point de spot ? tu attendais 3 mois 1/2 et je t'y accompagnais en voiture ;-)

  • Comment 610260 by
    momolemomo GOLD 8213 Commentaires

    Je prends cette série en cours de route. C’est dommage d’avoir raté le CRJ-200 d’Air Nostrum. Ils se font vieux et ne devraient pas rester très longtemps dans la flotte.
    Le nombre de cars TUI sur le parking est impressionnant. Ça fait peur.
    Le vol Volotea pour NTE en retard. Du peu que j’ai vu ces dernières semaines, j’ai l’impression que tous les vols Volotea étaient en retard cet été.

    à noter que certains Airbus de Lauda sont basés à Palma.

    Intéressant. Je pensais qu’ils étaient tous basés à VIE.
    T’as eu de la chance pour le siège hublot. En plus t’as eu une belle vue sur Palma et l’île, puis sur les Pyrénées.

    Merci pour ce FR

  • Comment 610279 by
    Chandigarh 100 Commentaires

    Bonjour,

    Merci pour le partage.

    J'ai été intrigué par la présence d'un symbole royal sur la dérive du falcon 2000 qui a une immatriculation suisse : Liechtenstein? Avion princier?

    Peut-être que quelqu'un pourra résoudre ce mystère !

    • Comment 610287 by
      scorph GOLD AUTEUR 1601 Commentaires

      Bonjour Chandigarh et merci pour commentaire, en effet bien vu pour le symbole princier sur la dérive !
      Il s'agit des armoiries de la famille princière du Liechtenstein; toutefois l'appareil n'appartient pas à la famille il est loué à une société Suisse de jet privés ... Les princes ce n'est plus ce que c'était ^^

      Bon vols !

  • Comment 610402 by
    Esteban GOLD 16808 Commentaires

    Merci Hugo pour le partage !

    Le spotting est comme d’habitude superbe que ce soit en intérieur ou en extérieur (malgré le coup de soleil sur le nez)

    Sinon bien c’est sur Ryanair n’envoie toujours pas de rêve mais cette cabine a au moins l’avantage d’être visuellement agréable 😅

    À bientôt !

    • Comment 610661 by
      scorph GOLD AUTEUR 1601 Commentaires

      Bonjour Stephan et merci pour ce sympathique commentaire,

      Je connais ton désamour pour la low-cost Irlandaise mais objectivement d'un point de vu passager ce n'est pas si mal...

      Bon vols !

  • Comment 610461 by
    Kethu GOLD 2293 Commentaires

    Merci Hugo pour le FR !
    Le nombre de cars TUI est assez impressionnant, surtout pour un mois d'avril !

    Sinon, l'aéroport semble assez agréable, mais en été ça risque d'être un peu moins agréable :)

    La vue sur les deux A320 Vueling permet de bien voir la différence de motorisations, je n'y fais que trop rarement attention :)

    Un embarquement en passerelle chez Ryanair, voilà qui est bien rare, je me demande quelle en est la raison ^^

    Vol tranquille sinon, bravo pour la technique du Tortuga réussie !

    A bientôt !

    • Comment 610663 by
      scorph GOLD AUTEUR 1601 Commentaires

      Bonjour Robin et merci pour ce retour,

      En effet l'aéroport de Palma est une vrai plateforme touristique de masse avec ces défauts et ses avantages (de belles connexions et de nombreux vols pour pas trop cher).

      je me demande quelle en est la raison

      J'imagine que le débarquement en faux contact est difficile dans la plupart des postes de stationnement de PMI et où les passerelles ne doivent pas être bien trop chère.

      Bon vols !

Connectez-vous pour poster un commentaire.