Avis du vol KLM Cityhopper Milan Amsterdam en classe Economique

Compagnie KLM Cityhopper
Vol KL1620
Classe Economique
Siege 7A
Temps de vol 01:35
Décollage 15 Aoû 22, 10:50
Arrivée à 15 Aoû 22, 12:25
WA   #48 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 521 avis
okapi
Par SILVER 246
Publié le 17 décembre 2022

Après quelques escapades estivales entre Vistule et Elbe en très bonne compagnie, il est temps de rentrer travailler. Même en s'y prenant à l'avance, les billets entre Milan et Paris cet été sont tout simplement hors de prix. Rien qui ne justifie ce sursaut à part peut-être des compagnies aériennes qui ont choisi de renflouer leurs caisses avant un retour à la nouvelle normalité? Du coup, je me déleste bien malgré moi de 15000 miles + 42 euros pour un aller simple vers CDG. Seule option viable, tant les autres vols demandaient jusqu'à plus de 100000 miles. La chance est avec moi, la résa affiche le tout dernier Embraer E2 que je n'ai encore jamais réussi à prendre.


les petites queues, c'est mieux?


200 secondes, c'est le temps qu'il vous faudra pour entendre d'une bouche experte qu'une petite queue, c'est mieux (pour l'environnement). Et si votre langue n'est pas habituée à l'accent batave, activez les sous-titres!



Bref, maintenant que vous en savez plus sur ce nouvel avion et ses attributs, embarquez avec moi pour un tour au-dessus des nuages.
Pas de salon ce matin, pas faim ni envie de courses et j'ai pris mon espresso à deux pas du Duomo. On se retrouve directement sur le tarmac,  au pied de l'aéronef en question, si tant est qu'il ait un pied. Vous vous contenterez d'un nez? 


photo img_0167

Grand angle nécessaire pour tenter d'encadrer les 41,5 mètres de carlingue. On voit bien le gros moteur et la… petite queue!


photo fullsizer1-1

Je me dois de rester sage et ne pas mieux vous montrer la tentante passerelle du moment. Tout au plus, sa congénère, privée de perspectives qui en ont choqué certains, jadis^^. On se demande encore pourquoi!


photo img_0168

Bref, laissons-les où qu'ils soient et revenons donc à nos moutons moteurs  .


photo img_0170

Ne voyez pas en cette poignée érigée une quelconque allusion malsaine. Tout au plus une preuve de mon bon dressage.


photo img_0171

Voici un bien plus chaste "fuselage shot" en mode plus c'est long, plus c'est bon.


photo img_0173

L'accueil fut extrêmement cordial ce jour. Je n'ai eu que quelques pas à faire pour rejoindre ma place en 3A. Je dérange donc mon voisin et m'installe confortablement. Ah ces premières rangées à l'espacement plus généreux, pourquoi Air France n'a pas su en faire autant avec son Airbus A220?
Bref, inaugurons ici-même un nouvel instant qui fera sans nul doute des émules : l'instant hublot! 


photo img_0174

Quelques minutes plus tard, me voici recalé à ma nouvelle place, en 7A. Pourquoi? Comment?


photo img_0175

L'hôtesse qui officie à l'avant, la cheffe de cabine je présume est passée me voir, iPad en main pour des salutations. C'est tout nouveau avec KLM pour moi. Appréciable quand ni prétendu ni attendu. Après m'avoir remercié pour ma fidélité (elle ne sait pas que je suis polygame, enfin sur le plan avgeek uniquement), elle m'invite à changer de place pour un confort accru. Bonne idée; j'aurai donc dérangé une seconde fois mon voisin et irai m'installer quelques mètres plus loin.  


Air France, vos premiers rangs sur l'A220 sont ridicules!!!


photo img_0178

Pendant que les démonstrations de sécurité se déroulent, voici la fiche, toujours utile (et pas que dans une collection).


photo img_0179photo img_0180

Avanti, si parte!


photo img_0181

Roulage rapide jusqu'au seuil de piste et décollage sans attente supplémentaire. 


photo img_0183

L'avion dévale la piste dans un grand silence puissant.


photo img_0184

Et hop! On s'envoie en l'air…


photo img_0186photo img_0188

Milan, saison sèche.


photo img_0191

Entre deux gares…


photo img_0192

Le voyage peut commencer. Ici, on est juste bien :-) Et qu'est-ce que cet avion est silencieux!!!


photo img_0196

Tirage de rideaux


photo img_0197

Et découverte de la littérature de bord. Deux mois sans vols KLM, les retrouvailles avec le magazine font du bien.


photo img_0198

Tout comme celles avec le catering de bord. Toujours aussi constant, un point fort avec cette compagnie.


photo img_0199

Dommage pour cette mayonnaise dont je ne suis pas friand mais l'ensemble est bon.


photo img_0200

A votre santé!


photo img_0201

Mais comme vous le savez, #jefaismescoursesausalon alors autant compenser et améliorer l'ordinaire.


photo img_0202

Et pour compléter cette alimentation, deux prises USB. On regrettera un peu l'absence de prises secteur (en tout cas, je ne les ai pas vues).


photo img_0203

Apéritif avalé, y'a plus qu'à tester l'autre élément essentiel d'un bon confort à bord. La taille compte-t'elle?


photo img_0204

Septième ciel?


photo img_0205

Bref, nous en sommes là. 


photo img_0207photo img_0208

Retour aux lectures édifiantes


photo img_0211

Le vert est à la mode.


photo img_0212photo img_0213

Mais le bleu, c'est pas mal non plus.


photo img_0214

20 centimètres?


KLM fait la promo de sa nouvelle classe premium economy et promet 20 centimètres aux amateurs de positions plus confortables.


photo img_0215

Et puisque l'on parle de confort, allons voir les lieux d'aisance. Je vous épargne l'instant chiottes, infécond et privilégie plutôt cet instant  "couche". Les incontinents du site apprécieront, ou pas…


photo img_0217photo img_0218photo img_0219

Bref…


photo img_0221

Retour à ma (vraie) place, en remarquant cet écran fort utile.


photo img_0222

Après quelques errances entre hublot et pages du magazine arrive le moment fatidique où le régime des moteurs déjà bien silencieux est encore plus réduit.


photo img_0225

Je n'oublie pas l'ami F-OITN. On notera toutefois quelques traces suspectes près de ces fentes… 


photo img_0209

Passage des PNC ramasser les restes de cette franche lipée puis mise en sécurité de la cabine. 


photo img_0227

Le commandant informe que nous atterrirons dans une dizaine de minutes.


photo img_0228photo img_0230photo img_0231

Si vous reconnaissez ces endroits, bravo. Je les ai vus des dizaines de fois mais je peine toujours autant à me rappeler des noms de villes.


photo img_0234photo img_0235

Ça devient de plus en plus familier. L'atterrissage est imminent.


photo img_0238photo img_0239

Posés en douceur sur ce qui me semble être la Polderbaan. 


photo img_0241photo img_0245

Recto-verso? Vous préférez quel côté ?


photo img_0253

Que cela ne vous reste pas de travers!
Allez, zou! Roulage rapide et sportif comme souvent à AMS.


photo img_0254

Et nous voici arrivés à la ferme Embraer.


photo img_0257

Ce sera donc bien paxbus jusqu'au terminal. J'ai quelques minutes à tuer et un peu de jus d'orange à aller boire.


photo img_0259-32025

Voilà, c'est tout pour le moment. La suite au prochain numéro.
Comme d'habitude, merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.
✈ 

Afficher la suite

Verdict

KLM Cityhopper

8.5/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration8.0

Milan - LIN

8.6/10
Fluidité9.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté9.0

Amsterdam - AMS

6.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services6.0
Propreté8.0

Conclusion

Un avion très agréable. Mieux que l'A220? C'est à vous de juger.
Un équipage absolument fantastique; je ne suis jamais déçu par les PNC KLM et surtout ceux de chez KLM Cityhopper. Cette fois, c'est encore mieux. Bluffé par le silence de cet appareil et le confort réservé aux passagers assis à l'avant de la cabine, chose qu'Air France a délibérément choisi d'ignorer avec son tout nouvel avion. Dommage!
Bref, un très bon vol avec quelque chose en plus pour sortir de l'ordinaire.

Sur le même sujet

2 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 617252 by
    AirBretzel GOLD 11300 Commentaires
    Merci Guillaume pour ce FR.
    On retrouve la brillance de ta prose.
    Les billets en miles permettent de ne pas casser le PEL pour un simple Milan-CDG lorsque les prix sont délirants.
    un nouvel instant qui fera sans nul doute des émules : l'instant hublot! => peut être le plus agréable qui soit.
    C'est rare des salutations sur KLM.
    Niveau confort il n'y a pas photo entre KLM et AF,lorsque l'on a accès aux places à l'avant, surtout pour les grands.
    Bonnes fêtes
    • Comment 618950 by
      okapi SILVER AUTEUR 4142 Commentaires
      On retrouve la brillance de ta prose. > Il lupo perde il pelo ma non il vizio!
      Les billets prime étaient deux à trois fois plus chers que d'habitude. J'ai même vu des Milan-Paris à près de 100K miles en aller simple : abusé!
      l'instant hublot! => peut être le plus agréable qui soit. > A vos hublots! :-)
      Niveau confort il n'y a pas photo entre KLM et AF > Dommage qu'AF n'ait pas compris cela.

Connectez-vous pour poster un commentaire.