Avis du vol Iran Airtour Tehran Mashhad en classe Economique

Compagnie Iran Airtour
Vol B9970
Classe Economique
Siege 5F
Avion Tupolev 154M
Temps de vol 01:20
Décollage 08 Mar 10, 06:10
Arrivée à 08 Mar 10, 07:30
B9 2 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 5446
Publié le 14 décembre 2013

INTRO




Bonjour à tous les FRistes,

Ceci est la deuxième partie du récit d'un court voyage en Iran qui a eu lieu en mars 2010, dans le but principal de voler avec la dernière compagnie au monde exploitatant des Boeing 707 passagers, à savoir Saha Air, dont le FR se trouve ici Ayant eu la chance de pouvoir atteindre ce but dès le premier jour, j'ai consacré le deuxième à compléter ma découverte de l'aviation iranienne, avec cette fois-ci le Tupolev 154 en point de mire.

Je tiens tout d'abord à remercier les nombreux FRistes qui ont posté des commentaires à l'issue du FR sur le 707 Saha Air, auxquels j'aurais bien aimé répondre individuellement et/ou collectivement, mais cela m'a été impossible pour de mystérieuses raisons techniques, malgré l'intervention de l'assistance flightreport.com… J'espère avoir la possibilité de mieux communiquer avec les FRistes que ce voyage a visiblement intéressé à l'issue du FR ci-dessous.

Comme pour le FR précédent, je vous présente mes excuses pour le crédit photo que j'aurais aimé plus exhaustif mais à cette époque j'étais loin d'imaginer pouvoir partager un jour ce genre d'expérience avec d'autres passionnés par l'intermédiaire d'un site tel que flightreport. Je me contentais en effet de prendre une quizaine de photos-souvenir par vol. J'ai pensé cependant que l'Iran et ses aéroports, rarement visités et donc peu reportés, pouvaient justifier ces deux FR, ainsi que par rapport aux types d'avion concernés et aux incursions furtives qu'il m'a été possible de faire dans ce pays insolite.

LE FR EN TANT QUE TEL



Le Terminal 2 de Téhéran Mahrabad, dédié aux vols domestiques d'Iran Air (IR) et de sa filiale Iran Airtour (B9) s'anime dès trois heures du matin. Il y a en effet une vingtaine de vols programmés dans la tranche 5H-7H vers les quatre coins du pays, en gros porteurs (A300 et A310) et moyens porteurs (F100, B727 et Tu-154). Comme les vols intérieurs iraniens sont généralement complets, cela fait au bas mot 3.000 passagers qui vont se succéder dans cet intervalle de temps aux 12 comptoirs d'enregistrement et aux 4 PIF de cette aérogare qui sent bon les années soixante.

Il y a donc du monde et beaucoup de bagages dans des emballages en tous genres, mais tout se passe de manière assez fluide, sans heurts, même si les contrôles sont très stricts. Enregistré dès 4h pour le vol Iran Airtour de 6h à destintaion de Mashhad, j'étais en salle d'embarquement dès 4h30, afin d'assiter aux premiers départs. Les passerelles téléscopiques et les postes de stationnement au contact faisant partie d'une génération qui atteint difficilement Mehrabad, l'accès aux avions se fait par bus, souvent avec des trajets assez longs qui ont l'avantage de régaler le spotter d'une visite inopinée de tous les recoins de l'immense tarmac de l'aéroport. Comment les iraniens parviennent-ils à traiter autant de passagers dans des infrastructures aussi inadaptées ? : tout simplement en mettant les moyens sur le plan humain. Le staff est en quantité bien plus importante que dans nos aéroports occidentaux, qu'il s'agisse du domaine de la sûreté, de celui du passage ou bien de la piste. Tous ces agents, souvent jeunes et souriants, ont l'air très professionnels et sont en tous cas très efficaces.

L'embarquement du vol B9 970 vers Mashhad est lancé dès 5h15, soit 45 minutes avant le départ programmé. Et pour cause, le trajet en bus pour parvenir à l'avion va durer un bon quart d'heure. Dommage pour les photos, il fait encore nuit. Pas de surprise à l'arrivée devant l'avion : c'est bien un Tupolev 154 (EC-MCS), unique type d'appareil en service chez Iran Airtour. On embarque par la porte centrale, en se baissant afin de ne pas se cogner la tête vu la petite taille de l'ouverture, ce qui contraste avec les formes généreuses de l'avion.

Je tourne à gauche afin de rejoindre mon siège situé au cinquième rang, côté hublot à droite (5F) au niveau de l'issue de secours, curieusement située au milieu de la cabine avant, ce qui fait que le siège devant moi n'existe pas : pitch imbattable !
photo 7001 (3)

La cabine est propre et en très bon état, de même que le galley traversé pour y parvenir. Cet avion a pourtant 22 ans et il scintille comme neuf. L'embargo qui empêche l'Iran de se doter de matériel moderne fait, certes, le régal du spotter occidental en quête d'insolite, mais engage aussi plus sérieusement l'ensemble du système du transport aérien local à entretenir précieusement ce qui est à sa disposition, car en l'absence de solution de remplacement à terme, il faut bien faire durer l'existant aussi longtemps que possible !

Les passagers suivants arrivent avec deux autres bus. Les portes sont fermées à l'heure de départ et la mise en route peut commencer. Pas d'enregitrement audio hélas pour revivre le bruit incomparable des trois moteurs Soloviev et de leur sifflement si particulier. Le départ du bloc a lieu avec dix minutes de retard, le roulage est assez court et on décolle à 6h20, avec une vision en dessous qui se passe de commentaires sur ce qu'est Mehrabad en termes de quantité et de variété d'avions. Un vrai régal !
photo 7001 (1)

La montée permet d'apercevoir la banlieue de Téhéran au lever du soleil, surplombée par les montagnes enneigées alentours. Comme tout avion de conception soviétique qui se respecte, ce Tupolev 154 lourd et sous motorisé monte lentement. La version 154M est pourtant supposée la plus avancée et la plus puissante, avec un APU en série qui plus est !
En route vers Mashhad, au nord-est du pays, pas très loin de la frontière turkmène.
photo 7001 (2)

La nuit courte sur les banquettes de Mehrabad n'ayant pas été des plus confortables, je pique du nez pour quelques minutes de sommeil, ce qui sera fatal à la dégustation et donc à l'évaluation du petit déjeuner servi à bord, dont je suis réveillé par le… débarassage ! Mea culpa amis FRistes pour ce grave manquement aux fondamentaux de votre site préféré.

On amorce alors la descente vers Mashhad, où l'atterrissage a lieu à 7h20, c'est à dire que le retard pris à Téhéran a été rattrapé. Le début du roulage est l'occasion d'apercevoir le terminal dédié aux vols Hajj et Umrah, devant lequel sont parqués un MD-80 aux couleurs de China Southern et surtout un Ilyushin 62 de la compagnie Aria Air, qui a été exploité en vols intérieurs iraniens jusqu'en 2009.
photo MHD - 08MAR10 (01)

Mais la licence d'Aria Air a été révoquée à la suite d'un crash survenu le 26 juillet 2009, à Mashhad, d'un autre IL-62 dont voici ce qu'il reste.
photo MHD - 08MAR10 (02)

Puis l'on passe devant trois Tupolev 154 de la compagnie Taban Air, tous avec des couleurs différentes, héritées de leurs opérateurs originaux, à savoir (de gauche à droite) S7 Airlines, Tajik Air et Kolavia.
photo MHD - 08MAR10 (03)photo MHD - 08MAR10 (04)

Et pour finir le roulage, un Airbus A310-300 de Mahan Air, opéré par Kyrgyz TransAvia. Il faut bien contourner l'embargo comme on peut…
photo MHD - 08MAR10 (05)

L'arrivée au bloc a lieu pile à l'heure programmée : 7h30. On débarque comme on a embarqué, par la porte centrale, avant de monter dans des bus, comme il se doit en Iran !
photo 7001 (7)photo 7001 (6)

En descendant du bus devant l'aérogare, on peut prendre la mesure de la place de la religion dans ce pays, et plus particulièrement dans cette région, où il est tout de suite perceptible que l'ambiance n'est pas la même que dans les autres aéroports visités depuis la veille à Téhéran, la capitale, et à Kish, la station balnéaire branchée. Mashhad est une ville de pélerinages et les règles religieuses s'appliquent strictement, notamment aux femmes dont la majorité portent la burqa.
photo MHD - 08MAR10 (06)

Je me mets alors en quête de mon vol suivant, en consultant les diverses agences de voyages installées à l'entrée de l'aérogare. Mon choix se porte sur un B727 Iran Aseman, vers Téhéran Mehrabad, prévu en début d'après-midi, ce qui me laisse le temps d'aller à la découverte de ce monde inconnu qu'est Mashhad.
photo photo

BREVE ESCAPADE TOURISTIQUE DANS MASHHAD



Après avoir vérifié que l'aéroport n'est distant du centre-ville que de 5km, je parviens à expliquer à un chauffeur de taxi que je souhaite qu'il m'emmène là où il considère qu'il y a des choses intéressantes à voir, avant de revenir dans quatre heures environ à Martyr Shahid Hashemi Nejad. Marché conclu pour dix Euros !

Nous arrivons un quart d'heure plus tard sur une grande place, autour de laquelle un grand nombre de gens vont et viennent. C'est le coeur de Mashhad, le sanctuaire de l'Imam Reza, haut lieu du chiisme, qui attire plus de vingt millions de pèlerins chaque année.
photo 39photo MASHAD 01

Mon chauffeur devenu guide m'accompagne dans tous les méandres de cette mosquée gigantesque, indiquant que les photos ne posent pas de problème, sauf indication contraire.


Pour le coup, j'en oublierais presque la curiosité initiale de ce voyage : les avions !
photo MASHAD 06

SUITE ET FIN DU VOYAGE



Mais l'heure du retour est proche. Me revoilà dans un élément plus familier.
photo IAA

Embarquement vers Téhéran à bord du Boeing 727-200 Advanced d'Iran Aseman Airlines (EP-ASD), une machine ayant été livrée à l'origine à Air France en 1980 (F-GCDE) et à bord de laquelle j'ai déjà volé une dizaine de fois entre 1981 et 1991.
photo 7002 (1)

Ainsi revenu à Mehrabad en milieu d'après midi, mon vol de retour vers l'Europe n'étant qu'à 3 heures du matin la nuit suivante, je réalise avoir encore le temps de faire un nouvel aller et retour rapide quelque part en Iran pour ajouter deux nouveaux vols à ce petit périple. Même si j'y suis déjà allé la veille, mon choix se porte de nouveau vers Kish car l'occasion est trop belle de voler de nouveau en Tupolev 154M (EP-CPS), avec la compagnie Caspian Airlines cette fois !
photo CASPIAN 01

Ce qui est l'ocacsion de profiter d'une collation fort acceptable servie à bord, dont j'espère que la présence sur ce FR compensera l'absence de celle du petit déjeuner manqué à bord du Tupolev du matin !
photo CASPIAN 02

Le retour de Kish vers Téhéran se fera dans la foulée à bord d'un Airbus A300-600R de Mahan Air (EP-MHT), dont la livrée de la cabine trahit l'origine du précédent opérateur : Lufthansa. Avec l'illusion, et à la tenue vestimentaire des PNC près, on se croirait presque à bord d'un Francfort-Hambourg de l'époque pré-ICE…
photo MAHAN AIR 01

A l'arrivée à Mehrabad peu avant minuit, il faut se rendre à l'évidence : plus qu'une poignée d'heures et il faudra quitter ce pays incroyable, par son aviation et pour tout le reste. Je prends un taxi pour aller directement à IKA (Imam Khomeiny International), d'où j'effectuerai le même parcours qu'à l'aller, mais à l'envers, vers Paris-CDG via Rome-FCO sur Alitalia en A320 puis A321. Retour brutal à la technologie d'aujourd'hui, sans oublier d'adresser un immense merci à l'Iran de m'avoir permis ce flash-back dans le siècle précédent avec ces six vols domestiques inoubliables. Les 49 heures passées sur le sol et dans les airs iraniens auront été simplement magiques.

Même si les Boeing 707 et Tupolev 154 ont maintenant disparu du paysage aéronautique iranien, je ne saurais que trop conseiller à tout spotter en quête d'insolite d'envisager de se rendre dans ce pays magnifique, bien plus accueillant qu'on l'imagine, dans lequel règne une impression de sécurité totale, dans la rue comme dans les avions !

Et pour preuve que tout est normal en Iran, il y aussi une communauté de spotters locaux, qui font des photos et qui les publient sur internet. Visitez www.myaviation.ir, ça mérite le détour, et ça permet de compenser le peu d'images qui accompagnent ce FR, ce dont je vous prie de m'excuser de nouveau.
Afficher la suite

Verdict

Iran Airtour

5.5/10
Cabine7.0
Equipage5.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Tehran - THR

4.4/10
Fluidité7.5
Accès2.5
Services5.0
Propreté2.5

Mashhad - MHD

3.8/10
Fluidité7.5
Accès2.5
Services2.5
Propreté2.5

Conclusion

Ce vol en Tupolev 154 Iran Airtour ne saurait prétendre être jugé comme tel, ni être d'une utilité quelconque pour flightreport, s'il ne symbolisait d'une manière plus générale ce qu'est le transport aérien intérieur iranien de nos jours (référence mars 2010 tout au moins) : un modèle rustique mais solide !
Les avions sont vieux, mais bien entretenus, les infrastructures sont obsolètes et disparates, mais tout fonctionne, le personnel est à la mode locale, mais nombreux et efficace. A bord, le voyageur occidental ne se sentira ni mieux ni moins mal traité que dans un quelconque vol intérieur latino-américain ou sud-européen.
Ce que l'on retiendra, c'est, malgré l'embargo qui le frappe, que l'Iran réussit à avoir un réseau de lignes aériennes dense, fiable et évidemment très bon marché quand on imagine ce que peut valoir un litre de JET-A1 dans un pays producteur de pétrole. Le système est à la portée de Monsieur tout le monde, pas d'une élite triée sur le volet. C'est un mode de transport collectif de masse, comme le train ou le bus le sont ailleurs.
Qu'il soit spotter invétéré ou passager aérien avisé, le FRiste qui entreprendra un séjour en Iran pourra, malgré la mauvaise réputation du pays dans le domaine, être rassuré quant à ses chances de survie une fois embarqué dans un vol domestique, même si la probabilité d'être à bord d'un Fokker 100, d'un MD80 ou d'un Airbus A300 approchant tous les 30 ans, était de plus de 80% au moment où ce FR a été publié...

Informations sur la ligne Tehran (THR) Mashhad (MHD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 6 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Tehran (THR) → Mashhad (MHD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est avec /10.

La durée moyenne des vols est de 1.0 heures et 31.0 minutes.

  Plus d'informations

36 Commentaires

  • Comment 96526 by
    marathon GOLD 8875 Commentaires

    Un retour dans le temps et un bonus touristique exceptionnels. Un seul mot : merci !

  • Comment 96527 by
    White 526 Commentaires

    Je rejoins l'avis de Marathon !

    Tout ces avions si rares dans nos contrées occidentales, que de livrées exotiques !
    Et on en apprend beaucoup avec vos FRs, c'est incroyable de s'imaginer que lorsqu'on a une dizaine d'heure à tuer on peut décider d'acheter un billet d'avion pour aller faire un tour à l'autre bout du pays et de voir ce que représente l'avion en Iran : un simple moyen de transport... pas un investissement sur 3 mois.
    D'ailleurs je me demandais, ça n'a pas posé de problème de prendre le billet comme ça ? Quel en a été le prix (et ceux des autres vols) si ce n'est pas indiscret ?
    Il faut quand même du culot pour aller à Kish en fin d'aprem pour reprendre l'avion depuis IKA en pleine nuit... :D

    Merci encore pour vos récits !

    • Comment 286212 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2118 Commentaires

      Merci de vos commentaires. Aucun problème pour acheter un billet en dernière minute en Iran, soit aux comptoirs des compagnies, soit dans les agences de voyages situées de l'autre côté du trottoir des aéroports. Les iraniens ont visiblement l'habitude de faire ainsi. Le prix des billets est dérisoire pour nous autres occidentaux : de 30 à 50€ par tronçon quand j'y suis allé en 2010...

    • Comment 286215 by
      White 526 Commentaires

      Effectivement c'est dérisoire quand on sait ce que vaut un A/R Paris-Nice à certaines époques de l'année.
      Du coup je suppose que vous avez beau réserver un vol 1 mois à l'avance, le prix n'est pas forcément plus attractif.
      Qu'en est-il des vols internationaux avec les compagnies iraniennes, avez-vous une idée de combien coûte un IKA-PEK/KUL par exemple avec IR ou Mahan ?
      Merci pour ces précisions en tout cas !

    • Comment 286227 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2118 Commentaires

      Hélas, non. Je n'ai pas exploré la tarification internationale de ces compagnies. La difficulté quand on visite leurs sites web, c'est qu'ils sont pour la plupart uniquement en version iranienne... On peut aussi voler Mahan (A300, A310) sur l'Allemagne, ou Iran Aseman (A340)sur la Turquie, mais aucune de ces compagnies ne propose des correspondances vers la Malaisie ou la Chine par exemple, alors qu'effectivement leur réseau le permettrait, de même que la position géographique d'IKA, idéale pour un hub entre l'Europe et l'Asie du Sud-est.

    • Comment 286274 by
      White 526 Commentaires

      @LUCKY LUKE : il faudrait de nombreuses années et une amélioration de la situation politique et économique du pays pour faire de IKA un hub.
      Dommage car j'aurais bien voulu savoir si cette vision du transport aérien s'appliquait aussi au vols internationaux.
      Il me semble que Mahan Air vole vers Shanghai, Guangzhou et Kuala Lumpur, et Iran Air vers Kuala Lumpur et Beijing (qui ont la réputation presque au même titre que l'ancien 707 de Saha Air, d'être opéré en 747 SP !).

      @Saraoutou : ah oui en effet, ça me fait aussi d'ailleurs penser aux pilotes de Lufthansa Cargo qui opère des retours d'Asie via Karachi et Sharjah, qui à Karachi ne font que décharger/charger du fret et ne constitue pas une escale avec rotation d'équipage pour des raisons de sécurité (un peu comme quand les vols vers BKO, ABJ et NKC était opéré via CMN à certains moments, où encore les vols vers Asmara de LH).

    • Comment 286207 by
      White 526 Commentaires

      Je rajouterais aussi que je trouve l'aéroport de Mehrabad incroyable ! Il nous renvoit à une époque où les vols des majors européens faisaient escales dans la région (aussi bien Mehrabad que Bassorah ou Karachi) sur leur longue route vers l'extrême orient. Une époque où les 747-200 paraissaient modernes, où la situation géopolitique de la région était encore stable.
      Et ce qui est marrant c'est que en dehors du dernier point, cet aéroport semble baigner encore dans cette époque !

  • Comment 96529 by
    PaulGamburg 70 Commentaires

    Un grand merci pour ce FR de toute beauté...

    De superbes photos, des avions rares et incroyables et une rédaction très agréable avec énormément de compléments d'information!

    Bref, merci!

  • Comment 96530 by
    Durian 1185 Commentaires

    Magnifique FR et bonus, merci !

  • Comment 96535 by
    lagentsecret SILVER 9219 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Très beau bonus et récit passionnant

  • Comment 96538 by
    Horatius 1338 Commentaires

    Un grand merci pour ce superbe FR. Faut oser faire le dernier aller et retour. Et quel beau bonus touristique.

  • Comment 96539 by
    MeltemiOAL 130 Commentaires

    Superbe ! Merci du partage !

  • Comment 96543 by
    BESMRS 1152 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR !

    Tout était passionnant !

  • Comment 96546 by
    02022001 4049 Commentaires

    Merci pour cet FR excellent !

  • Comment 96548 by
    SMilano 1266 Commentaires

    Un retour dans le temps exceptionnel !
    Merci pour le partage de ces expériences unique !

  • Comment 96553 by
    KL651 4183 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Quel périple sympa, tant sur le plan aéronautique que culturel, l'Iran serait idéal pour les spotteurs si ce n'était les difficultés pour y aller.

  • Comment 96554 by
    matriochka 490 Commentaires

    J'ai eu un jour la chance de prendre un A300 chez Tunisair... mais qu'est-ce à-côté d'un 707 ?
    Il ne faut pas tomber dans les clichés : les avions soviétiques sont rustiques mais solides ! Tout comme leurs hélicoptères qui sont à présent (avec notre Ecureuil chéri^^) les rois de l'Himalaya !
    Je rêve d'aller un jour en Iran, d'autant plus que je suis passionné de langues et que j'étudie dans un endroit où l'on croise des professeurs de farsi et d'afghan pashto dans les couloirs en se rendant à son cours de Nénetse de la Toundra ! Cette région de pays soi-disant à risques me fascine parce qu'elle est encore mal connue, minée par les préjugés occidentaux et... par l'extrémisme religieux qui est un problème : frein à main, cale en bois au progrès social, notamment le statut des femmes : je suis féministe, je suis partagé entre ce pays magnifique et la politique en place dont les Iraniens ne se plaignent pas car ils n'ont pas le droit de se plaindre. Là encore, les femmes trinquent...

    Mais je suis bien d'accord avec vous : les Iraniens sont des gens exquis, ce pays est riche d'une civilisation longtemps souveraine du monde. Combien ai-je lu de récits de voyageurs en Iran ?... Il est dommage que ces trois pays (Iran, Afghanistan, Pakistan) soient encore si fermés et leurs peuples si opprimés... Ca ne pourra pas durer de toute façon !

    Merci pour ce voyage dans le temps, quelle émotion... Votre lecture est très agréable, élégante, c'est un vrai plaisir. Je n'ai plus vraiment le temps d'aller sur FR en ce moment mais un reportage tel que le votre mérite les meilleurs commentaires !
    Ah... que dire d'autre ?... Quelle impression vous-a fait le retour à la technologie des écrans LCD, des FADEC, du FCU, du MCDU, et j'en passe ?

    • Comment 286216 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2118 Commentaires

      Merci de vos éloges, tant par rapport à ce FR qu'au précédent (707 Saha). C'est très apprécié.
      Plus sérieusement, sur la conditions des femmes en Iran, je n'ai pas la prétention de pouvoir porter un jugement après un voyage aussi court, mais j'ai une anecdote assez frappante cependant : sur mon vol retour vers Rome, à peine l'A320 AZ avait-il décollé d'IKA, toutes les femmes, iraniennes ou non, qui portaient le foulard, l'ont immédiatement enlevé. Pour le coup, le choc a été encore plus fort que celui du retour à la technologie du XXIé siècle ! J'ai de nouveau vécu ce paradoxe en octobre 2012 sur un RUH-CDG à bord de Saudia : la jeune mère de famille saoudienne installée en classe affaires avec ses enfants la nounou philippine se sont quasiment déshabillées dès le passage au FL100, laissant apparaître des tenues au top de la mode, plutôt... dénudées, n'ayant à envier à celles des clubbeuses les plus branchées de Miami Beach ou de Cancun. Comme quoi, la religion a bien ses limites dès lors que l'on prend un peu d'altitude...
      Merci encore de vos propos fort sympathiques, et de ces échanges qui démontrent que la communauté des passionnés d'aviation est avant tout composée de citoyens du monde, curieux de découverte et de contacts comme seuls les voyages peuvent le permettre.

    • Comment 286217 by
      marathon GOLD 8875 Commentaires

      @LUCKY LUKE : je ne résiste pas à la tentation de citer une expression que j'ai lue au sujet de femmes à bord d'un vol vers l'Arabie Saoudite : des papillons rentrant dans leur chrysalide.

    • Comment 286246 by
      matriochka 490 Commentaires

      Merci pour votre réponse. J'ai également lu le très bel album de voyage de Claire et Reno Marca 3 ans de voyage, dans le chapitre sur l'Iran, ils décrivent comment une fois passé le seuil de leur maison les femmes enlèvent leur burqa et dévoilent des jeans moulants, des hauts à paillettes, maquillage de top model, etc... Ce qui rassure tout de même un peu : elles sont au moins maîtres chez elles ! Mais ça ne suffit plus, nous sommes en 2014^^
      Savez-vous à propos que les avions de Saudi Arabian sont les seuls au monde à être dotés d'un espace prière au fond de l'appareil ? Quelques FR en font foi.

      Continuez à nous faire part de vos expériences exotiques, vous nous avez transformés en gamins insomniaques boulimiques d'histoires passionnantes !! On en veut encore !!! :D

    • Comment 286322 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2118 Commentaires

      Merci de nouveau !
      Concernant Saudia et sa salle de prière embarquée, j'ai en effet découvert ça il y a quelques années à bord d'un B777-200 entre CDG et FCO. Je devrais de nouveau prendre cette compagnie prochainement (A330 et B747-400 si pas de changement d'ici là) et je vous dirai si ces avions aussi sont équipés ainsi...
      Pour les FR insolites à venir, pas de souci, j'en ai quelques uns en préparation !
      Merci encore de vos commentaires fort appréciés.

  • Comment 96555 by
    Airbubus 781 Commentaires

    Merci pour ce beau FR !

  • Comment 96562 by
    LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2118 Commentaires

    Une passion n'a d'intérêt que si elle est partagée avec d'autres passionnés !
    Merci à tous, chers amis FRistes, de vos commentaires et compliments, tant sur ce FR que celui sur le 707 Saha Air, posté la semaine dernière mais pour lequel toutes mes possibilités de réponses ont été bloquées par un mystérieux problème technique. Vos propos me touchent très sincèrement et enrichissent ces expériences de voyages.
    Merci aussi à flightreport.com de rendre ces échanges possibles.
    Rassembler une à une les photos de mes voyages et mettre noir sur blanc (ou plutôt blanc sur noir une fois publiés lol) des souvenirs aussi forts est un réel plaisir et je tâcherai au cours des mois à venir de publier d'autres FR relatifs à des vols exotiques effectués ces dernières années aux quatre coins de la planète.
    Ceci pour être en phase avec l'ère du numérique car tout FR se rapportant à des vols réalisés lors du siècle précédent, donc à l'époque ancestrale de l'argentique, serait définitivement trop pauvre en images.
    Ayant été atteint par le virus (le démon me dit-on parfois) de voler... comme passager vers la fin des années 70, j'ai en effet eu la chance d'accumuler un grand nombre de vols sur des avions aujourd'hui disparus ou en passe de l'être, même si les 7.455 vols qui composent mon humble palmarès à ce jour ne sont pas tous du calibre de ce B707 Saha Air ou des TU-154 iraniens. Les impératifs des voyages pour raisons professionnelles ou familiales, souvent sur le réseau domestique français, ne m'ont pas toujours donné le choix. J'essaie par conséquent de me rattraper lors de voyages réalisés dans le seul but de satisfaire ma passion...
    A très bientôt donc pour d'autres FR et merci encore à tous les FRistes pour ces échanges.

  • Comment 96572 by
    PAT62 5087 Commentaires

    Un FR passionnant tant d'un point de vue aviation que touristique
    C'est effectivement un coup de force de faire fonctionner un tel réseau aérien
    en subissant un embargo et avec des moyens limités
    Merci pour ce FR et de nous faire partager une autre image de ce pays !

  • Comment 96579 by
    Alcam 1965 Commentaires

    Mazette quel reportage!
    Je n'ai pas grand chose à ajouter à tout ce qui a été posté jusqu'ici, c'est tout simplement superbe! Belles expériences en vol, très beau bonus touristique. J'aimerai également beaucoup aller là-bas.
    MERCI!!

  • Comment 96635 by
    aurel-lil 4193 Commentaires

    Merci pour ce FR et cette suite toujours aussi dépaysante.
    Je pensais que pour les Tupolev et autres avions russes, l'embargo n'avait pas lieu d'être et que la maintenance était réalisable avec ces appareils.
    Enfin, merci pour ce partage et l'originalité de ce FR. En espérant que l'image et la situation iranienne s'améliorera à terme avec le nouveau gouvernement.
    A bientôt.

  • Comment 96640 by
    padawan 1447 Commentaires

    Quelle suite ! Quelle parcours ! Et surtout quelle opportunité de faire autant de vols dans autant d'appareils que l'on pourrait presque qualifier de collection !
    Merci pour le partage, le bonus touristique donne envie d'aller visiter ce pays.

  • Comment 96655 by
    GRMY GOLD 1850 Commentaires

    Merci pour ce FR tout simplement exceptionnel.

  • Comment 96692 by
    F-OITN SILVER 1285 Commentaires

    Alors là, je suis plus que comblé : mon rêve de voir ENFIN un appareil russo-soviétique sur FR est réalisé. Merci de confirmer ce que je pensais au niveau de la qualité de la maintenance iranienne, je crois qu'il n'ont aucune leçon à recevoir, et certainement quelques unes à en donner ! Que les médias associant tupolev et crash soient maudits, ce FR en est un bel exemple, rendant un parfait hommage à un appareil aussi emblématique que magnifique. Cela dit, j'aimerai beaucoup un jour voir un FR en Il-62, un de mes avions fétiches (auriez-vous ceci dans vos archives ou projets ?)
    Merci milles fois pour ce FR exceptionnel !!!!

  • Comment 96698 by
    A380B77W 4354 Commentaires

    Merci pour ce FR insolite et passionnant à lire :)

    Mais pour rien au monde je ne monterais dans ces horreurs esthétiques et technologiques (désolé F-OITN ^^) !

    Heureusement que ces Tu-154 et autres Il-62 deviennent de plus en plus rare ^^ Cela dit il en est de même pour les vieux 727 et A300 ! La maintenance iranienne à beau être de qualité (ce dont je doute fortement), passé un certains âge, certains avions doivent cesser de voler.

  • Comment 96707 by
    jam 2032 Commentaires

    Merci pour ce retour dans le passé ,

    Cela me rapelle beaucoup de souvenirs !! Eh oui j'ai volé 4 fois sur le 707 avec la MEA et le Boeing 727 chez Air France et Delta ,

    Effectivement les cabines sont très propres et en bon états ,

    Les photos sont superbes ,

    Encore merci pour vos superbes FR'S ,

    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.