Avis du vol Estonian Air Tallinn St. Petersburg en classe Economique

Compagnie Estonian Air
Vol OV623
Classe Economique
Siege --
Temps de vol 00:55
Décollage 01 Jan 14, 13:55
Arrivée à 01 Jan 14, 16:50
OV 5 avis
wop
Par SILVER 3172
Publié le 6 janvier 2014
Bonjour à tous,

Je vous propose à nouveau des destinations peu reportées, sur une compagnie qui l'est encore moins (un seul report, sur un avion qui a été retiré de la flotte depuis). C'est un vol court, sur un CRJ900NG de la compagnie nationale estonienne. CRJ900 NG ? Il s'agit essentiellement d'une cabine un peu plus moderne et de moteurs vaguement améliorés par rapport aux 900 classiques, bien connus des amateurs des lignes régionales de Lufthansa. Si le vol est court (55 minutes), le temps passé à l'aéroport m'a permis de faire quelques photos d'avions qu'on ne voit pas beaucoup en France, et du joli terminal.

Commençons par un petit bonus touristique sur la vieille ville de Tallinn et le musée maritime (dans un ancien abri d'hydravions) :



Le trajet commence par un bref pré-acheminement de 2h30, mais à défaut de photo, pas de FR. Je vous propose par contre d'essayer de deviner la compagnie ! Quelques indices : un appareil de moins de 100 sièges en configuration 2+2, TV individuelles (avec une quarantaine de films, des chaînes de télé en direct et quelques jeux), WiFi gratuit et catering en buy-on-board à prix raisonnables. Une idée ? La réponse dans le FR du retour. ;)

Passons aux choses sérieuses : le vol avec Estonian Air. Il faut se ré-enregistrer sur ce deuxième trajet. On commence par la récupération des bording-pass et la dépose des bagages dans hall des départs. L'aéroport dispose d'une grosse vingtaine de comptoirs d'enregistrement ainsi que 8 automates de self check-in, communs à toutes les compagnies aériennes (le tout est géré par l'unique compagnie de ground handling de l'aéroport) :

photo DSC02898.resized

C'est un espace spacieux et loin d'être bondé. Les vols au départ ne sont en effet pas bien nombreux : 3 CRJ d'Estonian Air vers Moscou, Copenhague et St-Petersbourg, un charter pour Tenerife, les low-cost vers Londres et Oslo et l'ATR navette de Finnair/Flybe vers Helsinki. Ensuite… une pause de presque 3 heures avant les huit départs suivants, étalés sur seulement 50 minutes ! On remarque aussi à la première ligne un vol privé vers Moscou, généreusement indiqué aux spotters par l'aéroport.

photo DSC02897r.resized

J'ai déjà choisi mon siège sur internet, il ne faudra que quelques minutes pour récupérer un boarding pass imprimé aux frais de la compagnie et déposer les bagages, vu la longueur des files. Le PIF se passe également très vite : pas la moindre attente grâce aux trois postes armés, et le personnel est particulièrement aimable …l'un implique peut-être l'autre, en tout cas c'est agréable.

photo DSC02899.resized

Un plan de l'aéroport est situé juste après la sécurité :
photo DSC02900.resized

Difficile de se perdre ici ! Presque tout se passe sur un étage : en zone publique les arrivées sont à gauche et les départs à droite, en zone réservée on a une longue jetée parallèle à la piste dont les dernières portes sont dédiées aux destinations non-Schengen. Nous voici donc au début de la jetée :

photo DSC02901.resized

L'aéroport s'est donné pour mission d'être le world's cosiest airport. On y trouve donc par exemple une bibliothèque où les voyageurs peuvent emprunter ou déposer des livres…
photo DSC02902.resized

…et la plupart des portes d'embarquement ont leur propre style. Canapés sérieux en porte 4 :
photo DSC02904.resized

…motifs et paysages estoniens en porte 5 (avec en arrière-plan la zone de jeux pour les enfants) :
photo DSC02905.resized

…fauteuils bulle et canapés violets en porte 6 (ainsi que des tablettes et smartphones en libre accès) :
photo DSC02907.resized

…la porte 7 est dans le même style :
photo DSC02909.resized

Ceux qui préfèrent les avions aux canapés auront remarqué un Embraer par la fenêtre, le voici en entier. C'est l'un des trois volant dans la flotte d'Estonian Air, loués à Finnair :
photo DSC02903.resized

Je trouve leur livrée très jolie, un peu mieux que celle des 4 CRJ900 qui composent le reste de la flotte estonienne (les Saab 340A et 737 étant partis à la retraite il y a deux ans). À propos de CRJ900, voici celui qui nous emmènera à St-Petersbourg :
photo DSC02914.resized

Le Wifi est gratuit dans tout l'aéroport, sans limite de temps. Le contraire aurait été surprenant en Estonie, pays très utilisateur et créateur de nouvelles technologies, qui se targue d'avoir du Wifi jusque dans ses forêts. Ou une couverture nationale en 4G. :) On trouve aussi une borne équipée d'un grand écran pour passer des appels gratuits avec Skype, logiciel qui fait la fierté nationale.

photo DSC02906.resized

Mais il est temps de sortir mon passeport pour rejoindre la zone des vols non Schengen, au bout de la jetée. Deux des quatre comptoirs sont ouverts, et l'attente inexistante. Un système similaire au Parafe français est disponible : des bornes permettent l'enregistrement du passeport, d'une empreinte digitale et du visage à la première utilisation, et on peut ensuite passer par le portique situé à droite. Les appareils ne sont cependant pas allumés à notre passage, peut-être à cause du peu de départs.
photo DSC02912.resized

Si la zone Schengen est bien pourvue en baies vitrées, la zone internationale dispose du graal : la pointe de la jetée est entièrement vitrée, et donne sur le tarmac et la piste. La vue :
photo DSC02916r.resized

À droite, la piste qui s'éloigne vers le fond de la photo, et la tour de contrôle qui dépasse de la forêt (les deux secteurs de contrôle en route estoniens sont aussi gérés dans ce bâtiment). Petit zoom sur la partie gauche, avec un Embraer d'Estonian Air devant le siège de la compagnie, l'un des dix A320 de la charter letonne SmartLynx (loué à Thomas Cook l'été dernier et CSA l'été précédent, d'où sa livrée blanche), du cargo et des jets privés :
photo DSC02915.resized

La vue sur un autre SmartLynx (le seul basé en Estonie) au départ est imprenable :
photo DSC02927.resized

…et le revoici au décollage derrière l'easyJet de Londres qui vient d'arriver avec 30 bonnes minutes d'avance :
photo DSC02931.resized

Un 737 d'airBaltic qui part à Riga :
photo DSC02917.resized

…et décolle sous nos yeux (notez la tour à droite) :
photo DSC02920.resized

L'easyJet est stationné en porte low-cost : pas de passerelle, et permettant un départ sans repoussage. Les 30 minutes d'avance n'empêchent pas de faire le plein des réservoirs avec des passagers à bord, d'où le camion de pompiers (si quelqu'un connaît la signification des lumières vertes et rouge sur le camion, je suis preneur) :
photo DSC02933r.resized

Il prendra aussi un peu de liquide dégivrant, mais uniquement à l'emplanture des ailes :
photo DSC02937.resized

Dernière photo avant de monter dans l'avion : le 737 de Norwegian, et sa pustule dans le dos (pour le Wifi à bord ?) :
photo DSC02938.resized

L'embarquement commence à l'heure prévue, et vu le peu de monde en porte, l'avion ne devrait pas être plein. On accède à l'avion à pied (cf. photo de couverture), et c'est une cabine qui sent le neuf qui nous accueille :
photo DSC02940.resized

Le siège est confortable, notamment l'appuie-tête bien rembourré. Le journal et des magazines sont proposés à l'embarquement, en plus du magazine Estonian Air et du menu du catering payant :
photo DSC02941.resizedphoto DSC02944.resize

L'avion n'est en effet pas bien rempli, une quinzaine de sièges occupés au plus ! Les consignes de sécurité au format enregistrement audio + démonstrations, et quelques mots du cockpit plus tard, on repousse avec plusieurs minutes d'avance. Chose assez classique à Tallinn, l'aéroport n'étant pas bien grand (l'easyJet aperçu plus haut est parti un peu plus de 10 minutes avant l'heure prévue).

Première surprise au décollage : le bruit ! J'ai l'impression d'entendre beaucoup moins les réacteurs que sur mes vols précédents en CRJ900 avec Lufthansa. Peut-être l'effet NG. ;)

Deuxième surprise : la montée façon fusée, qui n'a rien à voir avec celle d'un Airbus rempli à ras bord ! On passe vite la couche nuageuse, pour retrouver un soleil qui se fait trop timide ces temps-ci en Estonie.

photo DSC02942.resized

Après une quinzaine de minutes de turbulences, la consigne attachez vos ceintures est éteinte et le service commence. Une hôtesse et un steward, souriants et professionnels. Les passagers devant nous, en Flex ou Business auront droit à un sandwich, une boisson et un muffin gratuits. En Eco, c'est payant : les compagnies nordiques et de l'Est ne sont pas très généreuses sur ce point, et ont tendance à s'aligner sur les low costs qui prennent de plus en plus de parts de marché.

photo BOB1photo BOB2

Je prendrai tout de même un muffin pour finir mon repas commencé à l'aéroport sur une note sucrée. Il est bon et assez grand. À noter qu'on peut aussi commander un repas à l'avance, ce qui coûte moins cher : pour 5€, au lieu d'un sandwich, on a en plus droit à du chocolat et une boisson.

Je remarque aussi que le numéro des sièges semble transcrit en braille… vous avez déjà vu ça ailleurs ?
photo DSC02943.resized

Le service passé, le copilote prend le micro pour annoncer qu'on a atteint notre altitude de croisière …et qu'on va (déjà !) entamer la descente vers St-Petersbourg.

On retombe en effet dans la grisaille… et une fois les nuages passés, pas de doute, on est en Russie :
photo DSC02945.resizedphoto DSC02947lr.resized

Posé en douceur et on libère la piste face au nouveau terminal 1. On doit cependant remonter puis traverser la piste pour se diriger vers le terminal 2, bien moins scintillant. Il était prévu que les compagnies internationales basculent dans le nouveau terminal à son ouverture, début décembre… mais il a été annoncé au dernier moment que la transition ne se fera que progressivement, au cours des mois de décembre et janvier. Pour l'instant, seuls quelques vols de compagnies russes partent chaque jour du nouveau terminal …mais on va tout de même surveiller l'avancée pour le vol retour, prévu le 7 janvier.

Voici donc le terminal 2, que vous devinez derrière du 777 de Transaero, 777 ou 330 d'Emirates, 319 de Lufthansa et 320 d'Air France (de dos) :

photo DSC02950r.resized

Le concept du terminal semble être de parquer les avions dans tous les sens devant le bâtiment, et de finir le travail à coups de paxbus. Voici donc une dernière photo de notre avion avant de monter dans le bus :
photo DSC02952.resized

Le trajet est rapide, et on se retrouve vite dans un terminal grisâtre et pas bien spacieux. Les 5 ou 6 comptoirs de l'immigration permettent de la passer rapidement vu le nombre de passagers dans l'avion (plus les quelques derniers du Lufthansa ou AF). J'ai par contre eu un peu de mal à convaincre l'officière de mon aéroport de départ :
Mme Immigration - Parishh?
Moi - Sorry?
I - Paaarish.
Moi - Ah, no, Tallinn.
I - Mounishhhh?
Moi - No, no, Tallinn.
I - Ah Tallinn?
Moi - Da!

Le temps de finir ça et les valises étaient déjà sur un tapis à l'arrêt. On traverse ensuite un tout petit hall d'arrivées dont des photos ont déjà été publiées ici, et on arrive en ville 30 minutes plus tard en bus + métro, pour seulement 53 roubles (1,20€). Une de mes craintes était d'être assailli par des taxi! taxi! en sortant de l'aéroport ou que les transports en commun soient difficile à utiliser, mais rien de ça : grand calme dans le hall des arrivées et des indications claires et en anglais à l'arrêt de bus et dans le métro.
Afficher la suite

Verdict

Estonian Air

7.1/10
Cabine8.5
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration5.0

Tallinn - TLL

9.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.5
Propreté9.5

St. Petersburg - LED

5.2/10
Fluidité9.0
Accès4.0
Services4.0
Propreté4.0

Conclusion

Un vol court et avec du personnel professionnel. Une boisson gratuite serait appréciable, mais dans la région, la norme c'est le payant.

L'aéroport de Tallinn est vraiment agréable, tout le contraire de Pulkovo 2 à St-Petersbourg, qui est étriqué et vieillot. Ça va peut-être changer avec le nouveau terminal, peut-être pour le retour...

Sur le même sujet

13 Commentaires

  • Comment 96675 by
    pika1846 37 Commentaires

    bravo et merci pour ce FR

  • Comment 96677 by
    Durian 1171 Commentaires

    Merci pour ce FR! Joli bonus de Tallinn. Drole d'association d'idee je sais, mais la livree de votre avion me fait penser visuellement aux appareils Air Tahiti Nui a PPT dans les FR d'Anthonytahit avec ce degrade de bleu. Et egalement une ressemblance entre le cristal de neige ici et la feuille de bougainvillier chez Air Tahiti Nui.

  • Comment 96680 by
    KL651 4492 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Estonian est repassé au tout BoB après l'avoir partiellement abandonné pour offrir au moins une boisson chaude et un muffin ainsi qu'une offre payante...
    Pour le préacheminement, je verrai bien Rossiya en AN148.

  • Comment 96690 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Tallinn semble être une ville très agréable qui a des faux airs de certaines villes scandinaves.
    Sympa la personnalisation des portes d'embarquement qui a le mérite d'apporter un peu d'originalité.
    Pour le BoB, il y a visiblement un effort de présentation et de qualité sur les sandwichs vendus qui tranche avec le trop banal de l'offre en général.
    Au plaisir pour le retour.

    • Comment 286345 by
      wop SILVER AUTEUR 261 Commentaires

      La ville est en effet très agréable, et tient pratiquement plus des pays d'Europe du Nord (la Finlande notamment, et les villes de la Hanse) que de la Russie. C'est également le cas économiquement, l'Estonie ayant délibérément choisi un modèle très libéral à sa sortie de l'URSS.

      Par contre, je crois que les sandwiches sont vendus dans un très banal sachet plastique. La tomate cerise présentée doit relever de la suggestion de présentation. :P

  • Comment 96701 by
    Bargi62 GOLD 3183 Commentaires

    Merci pour ce FR et ce bonus sur Tallinn qui est pour moi la plus belle des 3 Baltes.
    belle livrée pour les avions de cette compagnie.
    Les numéros des sièges en braille :bonne idée et je ne pense pas l'avoir vu ailleurs.

  • Comment 96705 by
    natibo777 1028 Commentaires

    Merci pour ce FR et pour le très beau bonus touristique qui donne envie d'aller visiter Tallinn.

  • Comment 96712 by
    akivi GOLD 2554 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Et je confirme que Tallinn est une ville magnifique :)

  • Comment 96721 by
    Papoumada SILVER 5895 Commentaires

    Un grand merci pour ce très beau FR joliment raconté : Tallin mérite de toute évidence le détour que ce soit pour l'architecture hanséatique que pour ce très agréable aéroport.

    Je suis étonné par la fluidité des contrôles à LED et l'absence de taxis tapageurs ! Cela était différent il y a 4 ans. Ou peut-être êtes-vous arrivé à une heure creuse?

    Merci pour ce partage et au plaisir de découvrir la suite.

    • Comment 286344 by
      wop SILVER AUTEUR 261 Commentaires

      Merci pour les retours. :)

      À notre arrivée au terminal, l'immigration finissait de traiter l'AF de CDG et un LH, il y avait donc environ 5 comptoirs ouverts pour à peine 15 passagers. Et ils ont même ouvert un comptoir de plus (auquel j'ai eu droit). Par contre, on reste bien quelques minutes au comptoir, donc j'imagine que si on sort parmi les derniers d'un gros avion, ça doit être plus douloureux.

      Et c'est plutôt la basse saison. Il y avait pas mal de touristes russes vu qu'ils ont des vacances du 1er au 8 janvier, mais qui arrivent au terminal 1 (l'ancien et le nouveau).

  • Comment 96735 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Belle description de l'aéroport de TALLINN, les notes sont largement mérités
    Les zones d'attente sont vraiment agréable visuellement
    Cabine neuve et confortable
    Merci pour ce FR !

  • Comment 96838 by
    lagentsecret GOLD 12443 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Beau bonus de Tallinn

Connectez-vous pour poster un commentaire.