Avis du vol Volotea Bordeaux Dubrovnik en classe Economique

Compagnie Volotea
Vol V72246
Classe Economique
Siege 20A
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:20
Décollage 14 Mai 22, 19:40
Arrivée à 14 Mai 22, 22:00
V7   #11 sur 26 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 185 avis
Loouri
Par SILVER 652
Publié le 9 novembre 2022

Sommaire

Bonjour à tous,

J'essaye un peu de rattraper mon retard sur mes vols d'Europe qui datent d'avant mon arrivée au Chili évidemment, donc il n'y a pas de continuité dans mes reports. Je continue aussi bientôt ma série Chili - Mexique :)

On se retrouve juste après la fin des cours (universitaires). Je souhaite partir avec mon meilleur ami avant notre année à l'étranger (au final, j'irai le voir au Mexique du Chili donc bon) et on est bien chauds pour des pays d'Europe de l'Est, qu'on affectionne tous les deux.

On décide de faire la Bosnie, mais au vue de la complicité de la chose sans voiture, ça sera juste Sarajevo et on ajoutera Dubrovnik et Split, en arrivant à Dubrovnik et en repartant de Sarajevo car les vols sont moins chers.

Au final, le routing est tel:


Routing

  • Volotea - Bordeaux -> Dubrovnik Vous etes ici
  • Wizz Air - Sarajevo -> Paris Beauvais A venir

Le vol aller nous a coûté 19€ pour le Bordeaux - Dubrovnik et 17€ pour le Sarajevo -> Paris.
15€ de bus entre Dubrovnik et Split puis 9€ entre Split et Sarajevo (super long!!).


le report


Nous arrivons vers 17h après avoir passé la journée à Bordeaux (on a pris un TGV depuis Paris dans la matinée). J'aime quasiment toutes les villes de France et Bordeaux ne fait pas exception. Un Aegean au décollage pour Athènes, nous descendons du Bus qui nous a ramené (gratuitement -oups) depuis le centre ville.


photo image00001

Quand même pas mal de destinations ce soir. Notre vol partira du terminal A


photo image00002

Je ne connaissais pas Bordeaux : rien à dire, l'aéroport n'est ni beau ni horrible… au moins il est relié au centre-ville pour un prix normal.


photo image00003-min

C'est assez vide


photo image00004-min

On décide de passer le PIF puis la PAF (la Croatie ne faisant pas partie de l'espace Schengen) dans la foulée.


photo image00005-min

La salle d'attente. A nouveau, RAS.


photo image00006-min

Embarquement à pied via le tarmac, c'est agréable en début de soirée


photo image00009photo image00007-min-46875

Pas mal de Norwegian sont stockés ici.


photo image00008

La tour de contrôle avec un A340 à l'arrière


photo image00010-min

Un autre Volotea s'apprête à décoller ou vient d'atterrir je ne sais pas


photo image00011

Je me demande bien en quelle langue on orthographie Schengen de cette façon,  en tout cas, ni en anglais ni en français. ça craint un peu


photo image00012

l'instant porte


photo image00013

Je suis assis côté gauche de l'appareil : vue sur l'A340 World ca—(cargo?)


photo image00014

On part à l'heure, et après un court roulage, on décolle : les hublots sont sales


photo image00017-min

Quelques vues au décollage


photo image00016photo image00020photo image00021

On passe au sud de Bordeaux


photo image00019

-


photo image00023photo image00024

Belles vues sur la ville malheureusement les hublots sales gachent l'expérience


photo image00022

Les sièges ne sont vraiment pas confortables je les trouve pire que Ryanair ou WizzAir


photo image00025-min

le pas est correct par contre - je fais 1m83


photo image00026-min

On s'éloigne de Bordeaux


photo image00027

le temps nuageux, le coucher de soleil et les hublots : on a du mal a distinguer le sol.


photo image00028

le psu


photo image00029-min

Dehors, le soleil se couche alors que nous traversons l'Italie


photo image00030

quelques vues du sunset:)


photo image00031photo image00032

Ca va assez vite puisqu'on file vers l'est


photo image00034

Puis le début de descente commence après un peu moins de deux heures de vol, on arrive sur les cotes croates.


photo image00036

L'atterrissage se fait dans le noir


photo image00039photo image00043

Atterrissage à l'heure et débarquement par bus


photo image00040-min

Passage de la frontière qui sera assez longue pour les passeports non-européens
Dubrovnik nous souhaite la bienvenue


photo image00042-min

C,'est ainsi que s'achève ce court report. De mémoire, le retour est de jour et plus détaillé.

Afficher la suite

Verdict

Volotea

7.6/10
Cabine5.0
Equipage9.0
Divertissements9.0
Carte payante7.5

Bordeaux - BOD

8.3/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services8.0
Propreté8.0

Dubrovnik - DBV

8.4/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Volotea : ma première fois avec eux: correct, sans plus. Je n'ai pas trouvé la cabine confortable + les hublots sales m'ont vraiment saoulé mais sinon RAS. Je n'ai pas regardé le bob car vous me connaissez, je suis venu avec mes propres vivres et avais dit à mon ami de faire de même

Bordeaux : RAS, le bus est pratique. Pas grand chose à faire à l'aéroport sinon, il m'a semblé sinueux.

Dubrovnik : l'attente à la PAF un peu longue, mais ça semblait très rapide côté européen. Agents pas sympathiques (désolé, mais à l'image des croates, pour moi de loin un des peuples d'Europe les moins sympa) et tampon apposé si brutalement que j'ai cru que mon passeport allait se déchirer. Sinon il y a une seule manière de quitter l'aéroport sans voiture : un bus confortable qui part toutes les 20m et coûte assez cher (8€ de mémoire).

Sur le même sujet

3 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.