Avis du vol Asiana Airlines Seoul Tokyo en classe Economique

Compagnie Asiana Airlines
Vol OZ1085
Classe Economique
Siege 15K
Temps de vol 01:55
Décollage 22 Déc 13, 20:00
Arrivée à 22 Déc 13, 21:55
OZ   #41 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 96 avis
flyingjapans
Par 3732
Publié le 18 janvier 2014
Bonjour, et j'espère qu'il n'est pas trop tard pour vous souhaiter personnellement une bonne année, comblée de réussite et de prospérité surtout mais aussi de voyages, de full flat et de GE90-115B !

Et j'espère qu'il n'est pas trop tard pour vous présenter le deuxième vol de mes vacances de fin d'année au Japon, et par la même occasion le dernier vol de l'année 2013, entre Séoul et Tokyo.

En juillet 2013 lors de l'atterrissage raté de SFO que tout le monde a encore en tête, les médias spéculaient (les médias restent des médias…) sur la fiabilité de cette compagnie méconnue du bout du monde ayant le somptueux titre de 5 étoiles Skytrax. Ce vol Asiana a été acheté en miles United à un prix qui défie toute concurrence : je l'ai touché pour seulement 10 000 miles et 26,50 dollars US de taxes. Le même vol en argent comptant aurait coûté 300 euros aller simple (l'aller retour était plus cher), ce qui valorise mes 1000 miles à 30 euros pour un vol de 1200 km. A ce prix là, il était impensable de ne pas en profiter !


1. Paris CDG - Séoul ICN (Korean Air 902, Prestige Class, Boeing 777-300ER)

2. Séoul GMP - Tokyo HND (Asiana Airlines 1085, Travel Class, Airbus A330-300) C'EST ICI

3. Tokyo NRT - Paris CDG (Japan Airlines 405, JAL Executive Class, Boeing 777-300ER) A venir

Je vous avais laissé à la gare de Séoul Incheon, où je m'apprêtais à prendre l'A'Rex pour aller à Gimpo. pour 3-4 euros, cette ligne express vous mène en une heure à la gare centrale de Séoul, ou en 30 minutes à l'aéroport régional de Gimpo. Mon vol Asiana partait à 20:00 de Gimpo, ce qui me laissait 4h30 pour changer d'aéroport. Largement suffisant. Mon but était de faire un tour en ville, mais j'ai préféré passer par sécurité à GMP (qui est sur le chemin de la ville de toute manière) avant, pour tâter le terrain et ne pas perdre de temps au retour.

Je vous propose un bonus touristique de Séoul avant de passer à la partie aérienne.
Le métro est une reproduction parfaite du métro de Tokyo. Annonces faites en coréen/anglais/chinois et bien sûr dans un japonais parfait. Les stations et les lignes possèdent d'ailleurs un nom japonisé (la ligne Gyongui s'appellera Kyoui sen) donc, pour comprendre où l'on est, pas de soucis.

photo 01-DSC_6929photo 01-IMG_5794

Je suis allé jusqu'à Gongdeok et ai remonté à pied jusqu'à la gare de Séoul. Marche froide mais intéressante. L'esprit d'hiver se fait bien sentir à Séoul.




Le quartier de la gare de Séoul semble en chantier. Et sur les murs, on retrouve encore une similitude avec le Japon, un chien nommé Haechi. Mais après vérification il n'y a aucune similitude avec le Hachi japonais.

photo 06-IMG_5804photo 07-IMG_5805

Retour à la gare : direction l'aéroport de Gimpo pour rejoindre la maison !

photo 03-IMG_5799

Une publicité qui fera mousser certains

photo 11-IMG_5815

Après 30 minutes de trajet, arrivée à l'aéroport de Gimpo. Le chemin est assez long de la gare jusqu'au terminal international. Le couloir débouche sur les arrivées, où se trouve la consigne ou je récupère ma valise cabine auprès d'un employé nippophone. Ensuite, je continue ma course jusqu'au niveau Départs pour retirer ma carte d'embarquement.

La zone départ. C'est bien une image typique d'un ex-aéroport principal rongé progressivement par Incheon. En enlevant les comptoirs d'enregistrement nous ne sommes ni plus ni moins que dans un centre commercial, mais un autre fait viendra ajouter de la vérité à ces propos au cours de ce FR.

photo 03-DSC_6932

Les vols de ce soir. En l'espace d'une heure, à intervalle presque parfait, quatre vols (correspondant aux 4 grandes compagnies nippo-coréennes, OZ, KE, NH, JL) partiront vers Haneda. Haneda et pas Narita, pour l'aspect centre-ville / centre-ville. A ma connaissance, les vols Gimpo-Narita n'existent pas, tandis que Incheon-Haneda oui.

photo 04-DSC_6933

Comptoirs Asiana d'un côté, Korean Air de l'autre. Chacune des compagnies n'opère que 4 destinations rigoureusement identiques : SHA, PEK, KIX, HND. Les comptoirs des deux compagnies japonaises se trouvent de l'autre côté de l'escalator montré dans la première photo.

photo 05-DSC_6934photo 06-DSC_6935

Je me rends à une borne récupérer ma carte d'embarquement où une scène comique se déroulera. Une employée supervisant le check in décide de m'aider (il n'y a pas foule…) en me parlant coréen - je commençais à m'habituer. Je lui réponds donc en anglais. L'employée à dû se dire : il ne reste plus que le vol pour HND, et ce mec à un look d'asiatique mais il ne parle pas coréen, donc il est japonais. L'employée continue alors la conversation en japonais, qui m'arrange plus que le coréen. Mais à la vue de mon passeport français que je m'apprête à insérer dans la fente, elle est prise d'un bug qui paralyse tout son corps et reprend la conversation en anglais hésitant. Je continue en japonais en lui disant que c'est bon, mais persiste à me parler en anglais. J'avais dans ma main ma carte Gold que je souhaitais faire enregistrer. 'Agh…. ah Gold?' fit-elle, changeant alors de cap vers le comptoir Business.

Je me suis senti coupable d'avoir tourmenté cette pauvre employée. Un français qui parle anglais et japonais, United Platinum et voyageant entre Séoul et Tokyo, il n'y a décidément aucune cohérence.

Bref : le comptoir me délivrera le boarding pass en quelques secondes. Embarquement 20 minutes avant le décollage, hublot à l'avant de la cabine. Le vol va être bon !

L'employée me demande avant de partir si je connais l'emplacement du lounge. Naïvement, je réponds que je n'aurais pas de problème à le trouver.

Montée en zone départs. A gauche se trouve un centre commercial.

photo 07-DSC_6936

Je m'engouffre dans la zone airside.

photo 08-DSC_6937

Les formalités de sécurité et de police s'effectueront en moins de 3 minutes chrono. Vue furtive des comptoirs d'immigration. Trop excité à l'idée du tampon tout frais que j'ai laissé tomber la photo ;)

photo 09-DSC_6938

Arrivée en zone airside. On ne risque pas de ne pas se rappeler quel pays on est sur le point de quitter.

photo 10-DSC_6939

Le terminal ne date sûrement pas d'hier.

photo 12-DSC_6941photo 11-DSC_6940

Je me mets en quête du lounge. Je pensais au début que c'était un lounge commun situé derrière cette porte, mais il n'en est rien. C'est une salle de meeting.

photo 13-DSC_6942

Je marche dans tout le terminal, ce qui ne met pas plus de 2 minutes. Avant qu'une employée ne m'informe que le lounge se situe en zone landside. NOooooooooOOOOOn!!!!
Je retourne vers l'immigration ou je demande par hasard si je peux repasser en zone landside, en sachant pertinemment qu'il y avait de grandes chances que ça soit mort. L'employé aurait tout de même pu me dire non un peu plus gentillement, car il m'a braillé dessus en croisant les bras pour faire une croix non c'est non bien visible.

Avec un peu de recul, je ne sais pas si j'ai raté grand chose. Selon Flyertalk, il n'y a que quelques snacks et du thé.

Il ne restait que 20 minutes avant l'embarquement. Je les passerais au duty free où une employée parlant japonais (encore ?) me conseillait sur les sortes de kimchi. Un petit tour sur la wifi ensuite, et l'embarquement est appelé.

photo 14-DSC_6943

La file prioritaire est indiquée de manière distincte. C'est un bon point. Le taux d'élite devait être assez bas sur ce vol, je n'ai vu personne y passer.

photo 15-DSC_6944

Me voici dans la passerelle menant à l'A330 qui m'emmènera à Tokyo.

photo 17-DSC_6946

Offre de presse en porte. Un quotidien japonais, l'Asahi, est proposé. Même chose pour les coréens (je pense).

photo 18-DSC_6947

Découverte de la cabine. C'est une mauvaise première approche. Les tons sont ternes, les sièges accusent leur vieillesse. Ils sont très profonds, ce qui est assez désagréable car le dos est plus fortement appuyé sur le dossier. Ca passe sur un vol d'1h50, mais ces appareils sont aussi utilisés sur des routes plus longues (http://flight-report.com/fr/report-5674.html). C'est donc à revoir.

photo 19-DSC_6948

Mon siège le 15K

photo 20-DSC_6949

Les sièges 14 H et K

photo 21-DSC_6950

Le pitch. Rien à dire pour 1h50.

photo 22-DSC_6951

Le contenu de la pochette. Comme sur KE, une revue est proposée au public japonais dans leur langue. C'est marrant mais autant le dire tout de suite, j'ai presque l'impression que la Corée a la même position que Hawaii concernant le public japonais.

photo 23-DSC_6952

Distribution de fiche par une PNC Coréenne parlant… japonais, bien entendu. Les fiches sont contenues dans un panier qui contient lui même les stylos d'usage : c'est un très bon point.

photo 24-DSC_6954

On ne voit pas grand chose sur le Tarmac.

photo 25-DSC_6955

L'embarquement est terminé. Le siège à côté de moi est à vide, tout comme la moitié de l'avion. J'en aurais attendu plus dans un vol navette un dimanche soir.
Consignes de sécurité : vous pouvez ainsi avoir une première approche de la qualité de l'écran.

photo 26-DSC_6956photo 27-DSC_6957

Le décollage se fait dans la pénombre, avec 20 minutes de retard.
De centre ville à centre vlle…

photo 28-DSC_6958

Merci à Flysim!

photo Oz1085 fr24



Les IFE sont mis en route, et c'est plutôt une bonne surprise, l'écran est épuré, et on peut naviguer facilement dessus, c'est très réceptif.

photo 29-DSC_6959photo 30-DSC_6960

Le repas est servi une vingtaine de minutes avant le décollage. C'est un challenge de faire un service chaud sur un vol d'1h55, comme quoi certains y arrivent. Comparé à Korean Air (http://flight-report.com/fr/report-5887.html), il n'y a pas photo.

photo DSC_6961

Le plateau condensé. Il n'y a pas de choix de plat chaud, mais je rappelle que c'est un vol de moins de 2h.

photo 32-DSC_6962

Et décondensé : entrée/plat chaud/dessert/pain chaud et couverts en métal. C'est un plateau long-courrier.

photo 33-DSC_6963

L'entrée, des soba avec la sauce tsuyu qui va avec.

photo 34-DSC_6964

Le plat : riz avec boeuf en sauce et des crevettes sensées être frites.

photo 35-DSC_6965

Dessert : un gâteau pas mauvais mais assez sucré.

photo 36-DSC_6966

Le pain, le fameux beurre de Nouvelle Zélande, du goachujang pour le plat principal et la sauce tsuyu pour les soba sont disposés dans un petit bac.

photo 37-DSC_6967

On se rapproche du Japon

photo 38-DSC_6968

Après ce bon repas je m'enquiers d'un tour aux commodités.

photo 39-DSC_6969


Deuxième cabine avec les dernières rangées en 2-3-2 dû au fuselage qui se rétrécit…

photo 40-DSC_6970photo 41-DSC_6971

Et la première cabine au bout de laquelle je suis assis

photo 42-DSC_6972

Enfin presque arrivé à la maison!!! Mon futon se rapproche :)

photo 43-DSC_6974

On aura droit à une belle approche sur Tokyo avec ce grand circuit, mais du coup cela n'arrangera en rien notre retard de 20 minutes au décollage. Pas grave, je ne suis pas pressé.

photo 44-DSC_6975

Grand tour de la baie avec survol de la péninsule de Boso pour atterir en 34L.

photo 45-DSC_6976photo OZ1085arr

Nous atterrissons à 22:09 avec un retard de 15 minutes. Les PNC ne manqueront pas de s'en excuser.

photo 46-DSC_6977

Pour la première fois à HND, on se parke au large. La fin de soirée est chargée à HND et les jetbridge sont tous occupés, mais ça va s'éparpiller car la directive imposant le départ de la plupart des vols long courriers entre 22h et 6h du matin va être supprimée le 30 mars prochain.

photo 47-DSC_6980photo DSC_6981


Débarquement par la porte 2, et installation dans le paxbus qui nous mènera jusqu'à l'immigration.

photo 49-DSC_6982photo 50-DSC_6984

Pas mal de monde à l'immigration, mais la promptitude des officiers japonais règlera le tout en 15 minutes.

photo 51-DSC_6985

Je n'ai pas de bagages donc je passe cette étape, et file vers le comptoir de bus pour ne pas louper la dernière navette qui s'arrête à 500 mètres de chez moi. Par ailleurs on est accueillis par Arashi: 10 millions de touristes, c'est bien peu par rapport aux 80 millions qui visitent la France, mais il est connu que le Japon exporte bien plus de touristes qu'il n'en reçoit.

photo 52-DSC_6986

Je ne louperais finalement pas le dernier bus vers chez moi, par contre il sera bondé. Un dépliant est placé dans chaque pochette de siège des bus de la compagnie pour permettre au client de ne pas louper son terminal. Un quizz d'avant départ est proposé dessus, voici les questions:

1) Qu'est-ce qui est interdit par la loi sur les plages hawaiiennes ?
a) S'embrasser
b) Fumer
c) Boire de l'alcool

2) Qu'est-ce qui est sanctionné par une amende de 1500 TWD dans le métro de Taipei ?
a) Macher un chewing gum
b) Prendre une photo
c) Parler au téléphone

3) Qu'est-ce qui est tabou dans les habitudes des habitants de Bali ?
a) Parler d'amour durant les repas
b) Caresser les têtes des enfants
c) Serrer la main en portant un chapeau

photo 53-DSC_6987

Le FR s'arrête ici. Je vous propose un bonus touristique (vu que je n'en mets quasiment jamais, une fois n'est pas coutume) qui a pour but de vous montrer ma vie quotidienne à Tokyo.

Le lendemain, 23 décembre, était un jour de fête nationale. C'est en effet l'anniversaire de l'empereur. C'est aussi l'un des deux seuls jours où les portes du Palais Impérial sont ouvertes au public, l'empereur faisant un discours dans la matinée, tout comme le 2 janvier pour les voeux de nouvel an.

Je n'ai pas eu le courage de mettre le réveil à 9h pour aller exprimer mon patriotisme sous le flot de drapeaux blancs au point rouge, mais j'ai tout de même pu profiter de l'après-midi à Ginza, à 15 minutes en métro de chez moi, où la principale avenue (Showa Dori - du nom du règne de l'ex-empereur mieux connu sous le nom de Hirohito) est entièrement dédiée aux piétons tous les dimanches et jour fériés.

Noël n'est pas un jour férié ici. Mais comme dans toute société un tant soit peu occidentalisée, les valeurs commerciales de cette fête sont bien représentées, comme dans cette boulangerie non loin du célèbre carrefour de Ginza-4-chome.

photo IMG_5823

Dans la catégorie esprit de Noël, aussi ces chiens expressément habillés pour faire du show-off et générer de la masse photographique, car qui viendrait promener ses chiens à Ginza, où personne n'habite ?



On s'éloigne un peu des artères principales mais la mode japonaise décalée n'en est pas moins bien représentée.

photo IMG_5841

Au coin d'une rue, j'entends une musique familière. Celle de Yumi Matsutoya, représentée par une violoniste dans la vitrine d'un magasin. Ca ne vous dit sûrement rien comme ça. Si en revanche vous avez vu les films d'animation de Miyazaki (Voyage de chihiro, Mon voisin Totoro, Mononoke etc.) c'est cette chanteuse qui fait les musiques de fin des films Kiki la Petite sorcière (Majo no Takkyubin en japonais) (http://www.youtube.com/watch'v=qd-vqq7M2ss) et
Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Asiana Airlines

8.5/10
Cabine6.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration10.0

Seoul - GMP

7.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services3.0
Propreté9.0

Tokyo - HND

8.9/10
Fluidité5.5
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Un bon vol avec Asiana. Sur le moyen courrier, il n'y a rien à dire de la qualité du soft (service/prestation). Un repas complet pour un vol d'1h55, ça vaut 20, tout comme des PNC agréables efficaces en coréen, japonais, anglais.
Le hard (cabine) est à revoir, la cabine est vieille, l'IFE ancien (même si pas un point d'importance pour un MC et navigable facilement) et en fait le point négatif de ce vol.

Mauvais point pour le service à Séoul, le fait que les lounges soient landside devraient être clairement indiqués juste avant l'immigration par exemple.

Détail des notes:

Ponctualité 18/20

Respect horaire: 12/14 (15 minutes de retard)
Annonces/info: 3/3
Respect priorités à l'embarquement: 3/3

Confort 12/20

Confort et normes siège 7/12
Aspect visuel cabine 2/5
Pitch, width 3/3

Divertissement/IFE 16/20

Programmation 7/10
Navigabilité 4/5
Qualité presse 5/5

Equipage 20/20

Amabilité/serviabilité 7/7
Relation PNC-Client 7/7
Capacités linguistiques 6/6

Repas 20/20

Première prestation 14/14
Qualité menu/temps de vol 6/6

Informations sur la ligne Seoul (GMP) Tokyo (HND)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Seoul (GMP) → Tokyo (HND).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Asiana Airlines avec 7.9/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 58 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

  • Comment 97502 by
    momolemomo GOLD 6378 Commentaires

    Effectivement, c'est un bon prix !
    Je ne savais pas que la culture japonaise était aussi imprégnée en Corée, ça me surprend.
    Je ne trouve pas la cabine si horrible que ça. Je préfère des tons pareil qu'une cabine trop colorée.
    Merci pour ce FR et les bonus touristique :)

  • Comment 97503 by
    pierrejos 1130 Commentaires

    merci pour ce fr

  • Comment 97507 by
    BESMRS 1829 Commentaires

    Merci pour le FR :)

    Aku = écume peut-être ?

  • Comment 97515 by
    lagentsecret GOLD 12417 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Le salon avant l'immigration j'ai connu ça à OSL aussi : nul !!!

    Le plateau est correct

    Très beau et agréable bonus

  • Comment 97521 by
    nykeeo 405 Commentaires

    bonjour et merci pour ce super FR

    concernant la compagnie j'ai de nombreux doutes sur ses 5 étoiles

    comme vous l'avez mentionné , les tons son terne. le pitch vous parait acceptable mais j'imagine pas ce que ca donne avec 30cm de plus !

    et enfin l'ife fait tres vieillot concernant ceux de la concurrence! y'a qu'à voir les graphismes sur la geo localisation!

    sinon le bonus touristiques est un régal , merci de nous en faire part

  • Comment 97527 by
    jetsetpanda 2294 Commentaires

    Merci pour ce fantastique rapport et le bonus. Tokyo est une ville incroyable pleine de surprises. Les photos des chiens sont tellement mignons.

    Asiana mérite ses 5 étoiles classement.

  • Comment 97528 by
    White 524 Commentaires

    Merci pour ce FR et ses bonus touristiques.

    Je ne suis pas fan des couleurs de la cabine. :-/ Comme Nykeeo je suis assez dubitatif sur les 5* de OZ, cela confirmerait la relative mauvaise réputation de SkyTrax.

    Le quizz aiguise ma curiosité, si quelqu'un connaît les réponses ? :D

    Miam, j'ai envi de manger des vapeurs. x) Et aller au Japon aussi, mais cela m'est moins accessible pour le moment.

  • Comment 97536 by
    KL651 4492 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    C'est curieux, le bonus de Séoul renvoie l'image d'une ville un peu déserte, et seulement éclairée par endroits.
    Si ce n'était les tons de la cabine, ce vol serait parfait.
    Le bonus de Tokyo est super avec ces scènes de vie quotidienne, restos etc etc...
    Vivement l'été prochain! ;-)

  • Comment 97549 by
    aurel-lil 4213 Commentaires

    Merci pour ce FR et ces bonus très sympathiques !
    C'est vrai que la cabine ne fait pas rêver.
    pour 1h50, le catering a en revanche un bon aspect.
    bref, ça donne envie d'aller découvrir Tokyo tous ces FR unanimes sur cette ville et ce pays.
    A bientôt.

  • Comment 97550 by
    boby382 GOLD 969 Commentaires

    Très beau FR.
    Pour une compagnie 5*, je m'attendais à des sièges un peu plus modernes.
    Sympa le bonus à Tokyo.
    Merci.

  • Comment 97575 by
    Papoumada SILVER 5895 Commentaires

    Un reportage très agréable à parcourir.

    Le produit Asiana est très convainquant surtout si on compare à ce que propose KE au vu des assez nombreux FR postés ces derniers temps sur le site.

    Ce fut une fort bonne idée que de proposer un bonus nippon (pas forcément touristique d'ailleurs) qui permet de découvrir des situations inhabituelles pour un touriste.

    Pour la traduction, au vu de la photo, je proposerais écume. A voir si Marathon confirmera.

    Merci pour ce partage et à bientôt.

  • Comment 97581 by
    marathon GOLD 9566 Commentaires

    Avoir un visage, un passeport et une compétence linguistique incohérents avec le lieu, c'est le plus sûr moyen de perturber des employés d'aéroport. Tu fais fort dans ce créneau :)
    J'accepte toujours qu'on m'indique la direction d'un salon inconnu. Certains sont vraiment bien cachés, et celui-ci en est un exemple.
    J'aperçois un coffret video bien encombrant le long de la paroi sous le siège. C'est un mauvais point.
    C'est bien la première fois que je vois une géovision avec la carte orientée dans le sens de l'avion !
    L'objet d'une amende de 1500 TWD, je sais :)
    J'ai vu à Osaka un magasin entier de vêtements pour chiens du genre de ceux que tu as vus.
    Je traduirais ?? plutôt par amertume que par écume, laquelle en est la cause.
    Merci pour ce récit à la hauteur de l'auteur !

  • Comment 97671 by
    Bargi62 GOLD 3183 Commentaires

    Merci pour ce FR et ce bonus en mode culture japonaise :très intéressant .

  • Comment 97675 by
    jam 2005 Commentaires

    Merci pour ce FR ,

    Asiana propose un bon produit ,

    J'aime bien les tons de la cabine ,et le catering est pas mal ,comme marathon j'ai toute suite vu le boîtier sous le siège !

    Le bonus est excellent ,

    A bientôt

  • Comment 97684 by
    Olrik 968 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Concernant le plateau repas, la rotation KIX est plus courte. Tu aurais dû comparer avec mes NRT-ICN et ICN-NRT. Un prochain en écriture^^
    Cela étant, ça semble plus consistant sur OZ que sur KE.

    Le beurre NZ semble être une spécialité coréenne^^

    Joli bonus.

  • Comment 97770 by
    A380B77W 4306 Commentaires

    Merci pour ce bon FR et bonne année à toi aussi :) Concernant les voyages, et les GE90-115B, l'année va bien commencé pour moi ^^

    Vol sympa, mais cette cabine n'est pas très belle avec ces sièges et IFE game boy, heureusement qu'ils sont réactif cela dit. Ce sont les mêmes que sur ses 77E.

    Sinon le repas à l'air bon :)

    PS : t'es dispo pour HKG du 28/02 au 02/03 pour une mini-rencontre ^^ ?

Connectez-vous pour poster un commentaire.