Avis du vol Azores Airlines Ponta Delgada Lisbon en classe Economique

Compagnie Azores Airlines
Vol S44012
Classe Economique
Siege 2C
Temps de vol 02:15
Décollage 18 Déc 22, 16:15
Arrivée à 18 Déc 22, 19:30
S4 19 avis
Porcepic
Par 1316
Publié le 23 décembre 2022

Bienvenue dans ce nouveau FR, sur une compagnie (assez) peu reportée, et une liaison (encore) moins reportée. Il s'agit pour moi d'une "reprise" de la rédaction de FR, après quelques temps d'absence dus principalement à une raréfaction des voyages (la faute à vous-savez-qui).

Ce FR concerne un des tronçons d'un routing qui m'a mené jusqu'aux Açores en ce mois de décembre. Certainement pas la destination la plus touristique pour un mois de décembre, mais le voyage fût néanmoins plaisant ! ;o)

Le routing est globalement simple, avec un vol direct à l'aller et une escale à LIS au retour. Le vol a été acheté via AF, qui dispose d'un partage de code avec Azores airlines (SATA) vers les Açores.


Routing

  • S4513 - Economique - Paris CDG -> Ponta Delgada - Airbus A321neo Non reporté
  • S44012 - Economique - Ponta Delgada -> Lisbonne - Airbus A321neo Vous etes ici
  • AF1025 - Economique - Lisbonne -> Paris CDG - Airbus A321old Non reporté

Arrivée à l'aéroport… jean-Paul II de Ponta Delgada


Première étape du voyage : déposer la voiture de location. J'avais loué ma voiture chez Autatlantis, l'option la moins chère à mes dates de voyage. Contrairement à ce que j'ai pu lire sur la haute saison, en décembre, ça ne se bouscule pas pour les voitures de location, ni sur les routes (à ma sortie de l'avion en venant de Paris, j'étais d'ailleurs l'un des seuls passagers à rester sur l'île de Sao Miguel).


photo img_2201

Les parkings sont situés juste à la sortie du terminal, on a vu sur le tarmac et les quelques avions en stationnement.


photo img_2202

Une fois les clés rendues, la marche vers le terminal prendra approximativement… une vingtaine de secondes !

J'ai eu plutôt de la chance avec la météo lors de mon séjour. Les points en "altitude" étaient certes tous dans les nuages, mais au moins je n'ai pas eu de pluie. Ce dernier jour, les averses sont fréquentes : il a bien fait beau cinq ou six fois ce matin-là. :)


photo img_2203

La zone landside est relativement petite, mais bien achalandée. On y retrouve principalement les loueurs de voiture, mais aussi une boutique de souvenirs, un café/restaurant et une poste (fermée le dimanche), notamment.


photo img_2204-34080

C'est la période de Noël, et comme partout sur l'île : la décoration ne manque pas ! J'espère que ni le Père Noël, ni l'ours polaire, ne m'en voudront de ne pas avoir procédé au floutage de leur visage sur la photo ci-dessous.


photo img_2207-60069

Dépose-Bagage et passage airside


De nombreux comptoirs d'enregistrement sont ouverts pour Azores airlines. Il est un peu moins de 14h, le vol est prévu dans deux grosses heures mais il n'y a pas encore foule aux comptoirs. Je passerai déposer ma valise (quelques liqueurs à mettre en soute) et faire imprimer ma carte d'embarquement. J'avais fait l'enregistrement en ligne.

Quelques mots sur le partage de code avec AF :
- la réservation d'un siège en avance n'était pas possible au moment de la réservation, car je n'avais que le PNR AF et il n'était pas reconnu par le site de S4. J'ai pu néanmoins récupérer leur PNR lors du vol aller (la compagnie envoie un courriel avec les éléments récapitulatifs avant l'ouverture de l'enregistrement en ligne), mais la sélection de sièges était alors payante (le statut STE+ n'était donc pas reconnu) ;
- au vu de la faible affluence, je n'ai pas essayé d'aller aux comptoirs prioritaires S4, mais j'imagine que les STE+ en partage de code AF n'y ont pas droit d'ordinaire ;
- le billet incluait un bagage en soute. Je n'avais qu'une valise, mais je pense que le bagage bonus lié au statut n'était disponible que sur le vol opéré par AF entre LIS et CDG.


photo img_2205-49373

Passage du PIF en un temps record. Là encore, pas de file prioritaire, mais au vu de l'affluence, la file normale peut être considérée comme une file prioritaire…


photo img_2206

Il y a des invariants dans la plupart des aéroports. Celui de Ponta Delgada ne fait pas exception, et dès la sortie du PIF, vous tombez sur le magasin Duty Free (que vous n'êtes cependant pas obligé de traverser pour rejoindre votre porte d'embarquement).


photo img_2209

L'aéroport semble être en travaux, et une bonne partie de la zone airside parait condamnée. Résultat : alors qu'il y avait semble-t-il auparavant un salon à l'aéroport de Ponta Delgada, celui-ci n'est plus accessible. Je ne pourrais donc pas vous préciser si l'accès aux passagers en partage de code AF était possible ! C'est quand même un peu dommage pour la base principale de la compagnie…

Bon point néanmoins, il existe une petite zone "relax" à l'étage, censée être au calme (les départs n'y sont pas annoncés). Il y a quelques tables hautes et des fauteuils plus confortables. Malheureusement, il y a quelques passagers anglophones bruyants, assis à une table, qui rompent le calme des lieux.

À noter que c'est aussi jour de finale de la coupe du monde de football : une télé diffuse le match en bas des escaliers (tendre une oreille, à l'écoute des éventuels cris, permet de se tenir au courant de l'évolution du score).


photo img_2210-78073

Je rejoins l'une des deux portes d'embarquements intra-Schengen. Il n'y a pour le moment personne. Les prises de courant ne sont d'ailleurs pas plus nombreuses, mais par chance (et par hasard), je m'étais assis à côté de l'une des seules disponibles.


photo img_2213

Pour le moment, dehors, il n'y a pas foule. Le Dash est parti pour une autre île de l'archipel, et le 321neo "Peaceful" est toujours là.


photo img_2211

Vers le début de l'embarquement (en mode low-cost)


Quelques temps après, la porte d'embarquement n°5 va être utilisée pour le (pré-)embarquement d'un vol vers Porto. Des employés de l'aéroport sortent les passagers d'autres vols de la zone (des portes vitrées permettent d'isoler la salle) : je dois m'en échapper.

Je rejoins l'autre porte d'embarquement, celle de mon vol. Il n'y a pas masse de sièges, et ils sont bien occupés.


photo img_2215-67278

Notre A321neo vient d'arriver. Il s'agit du CS-TSF : il arrive d'une triangulaire Lisbonne-Santa Maria-Ponta Delgada avant de repartir vers Lisbonne. Certains passagers ont embarqué à Santa Maria pour Lisbonne : ils devront apparemment tous débarquer de l'avion et ré-embarquer avec nous.

L'embarquement est en mode low-cost : lancement de l'embarquement alors que l'appareil vient d'arriver. Passagers entassés dans un serpentin entre la porte d'embarquement et la porte du terminal, dans l'attente du lancement de l'embarquement (le temps parait long).

Nous sommes lâchés dehors vers 16h45, pour un décollage initialement prévu à 16h15.


photo img_2216

Notre appareil porte la livrée "Breathe" (les mots sont censés être des sentiments qui découlent de votre visite aux Açores). À noter que les QR code ont eux disparu des livrées : sans doute trop connotés depuis quelques temps… ;o)


photo img_2218-45334

À côte de nous, un 737 Ryanair viendra se garer, avec de l'autre côté de l'aile un 321neo TAP stationné depuis plus longtemps.


photo img_2219

Installation à bord de l'A321neo


Malgré l'escalier couvert, juste avant d'entrer dans l'appareil, un espace permet une belle vue sur la carlingue. Le motif "Breathe" est répété près de la porte principale.


photo img_2221

Je m'installe à mon siège, le 2C, choisi gratuitement à l'enregistrement en ligne (ci-dessous, la vue de la rangée n°3).

C'est la surprise de ce FR : les A321 d'Azores airlines, qui peuvent aller de façon régulière jusqu'aux États-Unis, disposent de "vrais" sièges Affaires à l'avant de la cabine. Lors de l'enregistrement en ligne, je vois un siège encore disponible (le 2C). Je clique dessus pensant que c'est une proposition de surclassement, pour voir les tarifs, et surprise : le siège est accessible gratuitement.

Sur ce vol intérieur (de 2h tout de même), la classe Affaires ne semble pas commercialisée, et les sièges avant semblent commercialisés comme des sièges "XL" au même titre que ceux en issue de secours. Je ne sais pas si le fait que le siège est gratuit à l'enregistrement est commun à tous les passagers, ou si c'est une faveur accordée aux passagers en partage de code AF voire une reconnaissance du statut STE+.


photo img_2222

Si le siège est large et le pas confortable, il n'y a toutefois pas d'IFE, dommage ! Azores airlines propose quelques divertissements via son application en ligne (les avions ont le wifi), mais je ne l'ai pas testée.

La tablette est dans un des accoudoirs. L'autre accoudoir cache un petit rangement et une prise de courant.


photo img_2223

En vol : l'heure du repas


Décollage avec plus d'une heure de retard, vers 17h25 (au lieu de 16h15). Je n'ai pas accès au hublot mais la vue ne semble pas top du fait de la météo, de toute façon. Une fois en vol, la nuit tombe rapidement.

Sur ce vol de 2h (que certaines compagnies qualifieraient facilement de "vol intérieur"), un repas est servi. Il prend la forme d'une modeste boîte, mais somme toute assez complète. Il y a un assortiment apéritif, un (petit sandwich) avec une tranche de charcuterie/fromage dans une sorte de muffin, et un set de 5-6 biscuits en guise de dessert. Le sandwich n'est pas chaud.

Le tout est accompagné d'un service de boissons en même temps que la distribution. Celui-ci ne se fera qu'en un tour : le café/thé est à prendre de suite, il n'y a pas de deuxième passage. Je prendrai un coca et un café.


photo img_2224

arrivée à Lisbonne


Arrivée à Lisbonne avec une cinquantaine de minutes de retard. Les vents favorables n'auront pas permis de rattraper le retard. La comparaison avec la low-cost se poursuit : le débarquement se fera au large, au même endroit que les Ryanair/Transavia.


photo img_2225

Le retour vers le terminal se fera en bus, mais le tout est plutôt bien organisé. Sorti de l'avion à 20h30, c'est à 20h44 (pendule faisant foi sur la photo !) que je me retrouve à déambuler dans l'aérogare vers la sortie.


photo img_2227-53832

10 minutes plus tard, je suis déjà dans un métro en direction du centre-ville de Lisbonne.


photo img_2228

Car oui, c'est une autre excentricité de ce routing : je dois passer une nuit à Lisbonne. Cela n'était pas prévu au moment de la réservation : ce vol était censé partir à 13h40, me laissant le temps d'attraper le vol AF de 18h30 vers CDG. Mais quelques jours après la réservation, j'apprends que le vol est reprogrammé à 16h15, avec un atterrissage à LIS après le départ du dernier vol du jour vers CDG.

La connexion impossible ne semble pas détectée : j'avais appelé proactivement AF qui ne proposait rien de plus que, soit l'annulation du billet, soit un changement du retour PDL-CDG pour la veille (sur un séjour déjà court !) ou le lendemain. Après avoir obtenu confirmation de S4 qu'ils prenaient en charge la nuitée d'hôtel (dans la limite de 80€), je rappelle AF pour conserver le vol S4 mais modifier le vol AF vers CDG au lendemain. Je ne choisirai bien sûr pas le vol matinal de 5h30 mais l'unique autre vol de 12h15, ce qui me laissera une (courte) matinée pour visiter Lisbonne. À ce jour, j'attends encore le remboursement de l'hôtel (S4 demandait d'attendre que le vol soit passé).

Heureusement pour mon escale à Lisbonne, ma valise a pu être enregistrée jusque CDG depuis PDL, et est arrivée à destination à l'heure !


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Azores Airlines

7.6/10
Cabine9.5
Equipage6.0
Divertissements7.0
Restauration8.0

Ponta Delgada - PDL

7.8/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services2.0
Propreté10.0

Lisbon - LIS

9.6/10
Fluidité8.5
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

En résumé, une belle surprise que ce "vrai" siège J gratuit à l'enregistrement. S4 offre un bon produit pour ce vol, certes un peu long (2h) mais qui reste finalement un vol "domestique".

Toutefois, si la compagnie est une très bonne option pour rejoindre les Açores, je n'irais pas jusqu'à la recommander pour desservir les États-Unis, même avec des tarifs attractifs : en plus du détour, les horaires semblent assez incertains (quelques Américains traînaient dans le terminal : ils semblaient accuser quelques heures de retard après avoir raté leur correspondance), et le confort lors d'une correspondance à PDL bien sommaire.

Même si cela n'incombe pas vraiment à la compagnie, le partage de codes avec AF ne semble pas apporter grand-chose de plus que la possibilité d'accumuler des miles/XP. Petit doute sur les conditions d'accès au siège J gratuitement à l'enregistrement.

= Compagnie =
- Cabine : très bon siège pour ce vol court. Dommage de ne pas avoir poussé le confort jusqu'à mettre des IFE individuels, même si ce n'est pas pénalisant sur ce vol vers LIS.
- Équipage : fait le job sans plus. Le service des boissons chaudes aurait largement eu le temps de faire l'objet d'un 2e passage, séparé.
- Divertissements : je n'ai pas testé l'offre sur l'application. L'absence d'IFE n'est pas bien gênante sur ce vol, davantage sur des vols plus longs (vol direct depuis/vers CDG voire les États-Unis).
- Restauration : correct+ pour ce vol domestique de 2h, même si j'avais noté dans de précédents FR un sandwich chaud qui a disparu. Certaines compagnies se contenteraient sans doute d'un sucré/salé sur ce vol "domestique"...

= Aéroport de Ponta Delgada =
- Fluidité : RAS. L'absence de fast track est compensée par la fluidité des passages normaux, en ce mois de décembre.
- Accès : RAS en voiture. En transports en commun, c'est sans doute un peu plus compliqué toutefois. Mais vient-on aux Açores sans louer de voiture ?
- Services : les magasins essentiels sont là, certes. Mais la zone airside fait vraiment petite, et l'absence de salon dans la base principale de S4 fait vraiment cheap ! Il y a peu de sièges dans le terminal, et encore moins de prises de courant.
- Propreté : RAS.

= Aéroport de Lisbonne =
- Fluidité : RAS, je dégrade un peu la note en raison de l'arrivée au large.
- Accès : super, le métro vers le centre-ville est vraiment pratique.
- Services : RAS.
- Propreté : RAS.

Informations sur la ligne Ponta Delgada (PDL) Lisbon (LIS)

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 617495 by
    cliper31 GOLD 803 Commentaires
    En effet étrange de ne pas avoir d'IFE en classe J alors que la compagnie fait des vols transat.
  • Comment 617498 by
    momolemomo GOLD 9508 Commentaires
    Dommage qu’Azores fasse un embarquement en mode low-cost. Il est vrai que c’est plus efficace pour la compagnie mais bien moins agréable pour le passager.
    C’est super de pouvoir choisir un siège en Premium Eco. J’ai regardé sur leur site et la business n’est pas commercialisée entre Lisbonne et Ponta Delgada mais il est possible de choisir ces sièges à l’avant pour 15€. C’est bon à savoir!
    La petite boite est pas mal et un petit + par rapport à Ryanair et TAP qui n’ont que du BOB.
    Les débarquements au large à Lisbonne sont (très) communs. L’aéroport n’a pas suffisamment de place et il n’est pas rare d’embarquer ou débarquer par bus quelque soit la compagnie ou le vol. J’ai déjà eu ça en arrivant en A330 avec la TAP.
    pas de chichi sur les consommations électriques au Portugal

    Ils ont quand même pris quelques mesures. Les illuminations ont été allumées plus tard que d’habitude et elles sont allumées moins longtemps le soir.
    Merci pour ce Fr
  • Comment 617614 by
    AirOne 2461 Commentaires
    Merci pour ce FR bien complet au retour d'une destination que j'avais beaucoup apprécié ^^, l'absence de QR code laisse un gros blanc sur la carling, dommage de ne pas avoir pensé à autre chose pour combler. Le vol est agréable, avec une prestation à bord qui devient désormais si rare. Effectivement, le partage de code n'est guère efficace même s'il a le mérite d'exister. Par contre, il faudra que je regarde si sur le vol direct entre Paris et Ponta Delgada le siège est aussi proposé à 15€ car cela en ferait une bien bonne affaire.

    À bientôt !
  • Comment 617663 by
    NGO85 SILVER 1972 Commentaires
    Merci pour ce FR.
    A very nice cabin, reminiscent of US domestic F, but the absence of IFE is a poor idea considering these planes travel all the way to the US East Coast (TP fares routing through PDL are common connecting off B6 in BOS). Comfort looks excellent to the European continent though. Sufficient catering for a short “intra-European” hop.

Connectez-vous pour poster un commentaire.