Avis du vol Volotea Caen Marseille en classe Economique

Compagnie Volotea
Vol V72581
Classe Economique
Siege
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:35
Décollage 02 Jan 23, 13:30
Arrivée à 02 Jan 23, 15:05
V7   #11 sur 20 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 183 avis
paulvanalsten
Par BRONZE 783
Publié le 8 janvier 2023

Une première sur le site, car la liaison CFR-MRS n’a jamais été reportée. 
Et une première pour moi, puisqu’avec ce vol je découvre la compagnie low-cost Volotea.


Bonjour à tous, et meilleurs voeux de santé et bonheur pour cette nouvelle année! 
Pour mon premier opus de 2023, je sors des sentiers battus, de mes favoris CDG-ZRH/BSL-CDG et fréquents ORY-MRS. 
Traditionnellement je pose des vacances tout début janvier, ayant préféré travailler entre Noël et Jour de l’An. A regret je ne me rends pas en Suisse car la météo y est pourrie pluvieuse-et-donc-bénéfique-pour-les-sols. Comme à mon habitude, l’alternative sera alors le climat doux et ensoleillé d’Aix-en-Provence.  


Initialement j’avais acheté un billet de TGV Paris-Aix: 3h de trajet confortable à déguster un café, lire des FR, roupiller (pas à cause des FR). Mais cette fois-ci, disposant de plus de temps qu’un simple week-end, je succombe à la passion avgeek: pourquoi ne pas rejoindre MRS depuis un aéroport en région, pas trop loin de la capitale?
Bon, ne tournons pas autour du pot: j’ai surtout voulu dénicher une liaison en exclusivité! :-) Et ce n’est pas évident:
LIL-MRS? Pas encore reporté sur TO ou FR. Zut, les vols sont trop matinaux ou trop tardifs.
RNS-MRS? Pas encore reporté sur V7 ou TO. Zut, le prix est un peu cher.
TUF-MRS? Zut, ça a déjà été reporté (!).
Après avoir abîmé mes yeux sur Google Flights, je découvre un peu par hasard une liaison CFR-MRS avec Volotea. Départ à 13h30, arrivée à 15h05: l’horaire est idéal. Qu’en est-il du prix? A cinq jours du départ, il s’affiche à 52€. En rajoutant une trentaine d’euros pour le train Paris-Caen, cela équivaut peu ou prou à mon billet de TGV. Je me fais donc rembourser ce dernier et réserve ensuite un A/S sur Volotea. Un dernier coup d’oeil sur FR - ce site, pas la compagnie - me confirme que CFR-MRS sera une exclusivité (oui je crâne, oui je sais).


Routing

  • V72581 - Economique - Caen —> Marseille - Airbus A320 Vous etes ici
  • TGV6122 - Aix en Provence TGV —> Paris - TGV Inoui Non reporté

Après cette introduction volubile, place au voyage!
J’avais quelque peu perdu l’habitude de voyager avec des LCC et leur liste de suppléments. A commencer par le BP chez V7: l’imprimer chez soi, c’est gratuit. Acheter l’option de le recevoir à l’aéroport, c’est 10€. Et l’obtenir spontanément à l’aéroport, c’est 30€!
La veille du départ, je me connecte sur le site Volotea en français qui me délivre alors un BP…en italien :-) Le viaggio vers Marsiglia commence bien!


photo 2fc8afe9-0848-4e45-a0f2-e06d4c55e604

Je prends déjà le premier train Paris-Caen de la journée; la matinée me permettra ainsi de premières impressions de Caen - une ville que je ne connais pas encore. 
C’est peu avant 6h que j’arrive à la Gare Saint-Lazare pour découvrir qu’absolument tout est fermé, impossible de s’acheter un café ou un croissant. Pourtant il y a déjà des départs matinaux vers Le Havre, Rouen, Cherbourg. Heureusement je repère Mr Selecta qui me fournit mon gobelet salvateur de caféine.


photo 8c1976ce-72db-43e0-90af-6346a639c2e7

Les liaisons entre Paris et la Normandie ne sont pas considérées comme Intercités. Le trajet vers Caen dure pourtant 2h15 mais est vendu sous l’appellation ‘’TER Nomad’’. Et c’est en effet une sorte de TER amélioré: une densité de sièges moindre qu’un TER classique (mais des sièges tout aussi durs), le Wifi à bord, un distributeur automatique de boissons. 
Je dors une bonne partie du voyage; en me réveillant juste après Lisieux, je souris bêtement en fredonnant silencieusement Elle voulait revoir sa Normandie. Mais qui chantait ça déjà?!…Ah si, c'était Gérard Blanchard :-)


photo f320f5d5-6101-4925-9240-27b45479faec

Le jour vient de se lever lorsque je descends en gare de Caen à 8h24.


photo 726b6c1f-1364-4a3b-9a9a-ad1ebdcb11d8

En déambulant un peu au hasard, je m’attarde finalement au château de Caen. Ensemble fortifié fondé vers 1060, il accueille entre autres le Musée de Normandie et celui des Beaux-Arts. 
J’en profite aussi pour me balader sur les remparts et profiter d’une belle vue sur le centre-ville.


photo 289bab63-da31-48cc-be11-0118de687672

Caen est surnommée la ‘’ville aux cent clochers’’. Néanmoins je ne me suis pas amusé à recenser toutes les églises. 


photo 17b90780-0563-4635-b67d-e5ed8641de2a

Après cette visite vivifiante et avant d’aller à l’aéroport, une pause sandwich s’impose. 
Je me rends ensuite au Théâtre de Caen - un important noeud de correspondances à en croire le nombre de lignes. 


photo 71fd9516-7378-4150-9047-41eb7ab99612

La ligne n°3 relie le centre-ville à l’aéroport situé sur la commune de Carpiquet. Je m’étais renseigné au préalable mais je reste tout de même bluffé par la fréquence: un départ toutes les 20, voire 15min! En revanche je ne suis pas bluffé par la ponctualité, le bus arrivant avec plus de 5min de retard.


photo eab186f5-2080-43cf-b81c-3add9444d96d

Hahaha, un ‘’trip à la mode de Caen’’ - c’est vraiment bien trouvé. 
Ne faisant qu’un unique voyage, j’opte pour le billet via SMS au prix de 1,60€. Un ticket pris au distributeur coûte 0,20€ de plus (coût du support rechargeable). 


photo a02297dc-0cf8-4cfb-8030-a35ba34b54aa

C’est un bus de ville tout à fait classique. 


photo 3625e0ab-2b7b-4e0c-9bcc-1ee971cd6124

Nous passons devant l’imposant Hôtel de Ville de Caen.


photo c737668e-cc9c-43dd-9cf1-aa75d5e23b8f

Heure de midi oblige, le trafic est assez chargé et il faut 35 bonnes minutes pour rejoindre CFR, à 8km à l’ouest de la ville.


photo 027c4db4-3cbe-4473-a54f-bdd3f8f5a26b

Ayant lu le FR détaillé d’Australienj sur CFR-MPL, je m’étais fait une première idée de l’aéroport. Inutile de se serrer à l’intérieur du petit terminal, je préfère profiter du soleil normand.


photo cfcb3e1f-e44d-4ee0-b6fa-55507fea924f-55672

La tour de contrôle et la station Météo France. 


photo e828fe99-5b50-4f04-a6e5-8331345b072a

A travers le grillage j’aperçois le 319 EC-NDH prêt à la mise en route. Les cales et l’escalier sont en train d’être retirés.


photo 61a03574-4549-4129-af15-f11ab8a7c44b

Malgré le panneau, CFR n’est pas vraiment spotter-friendly.


photo 6249356f-4fb0-44b4-bf58-10625ad4ea16-85888

EC-NDH repart déjà vers TLS avec 10min d’avance.


photo 51453ad1-e30f-40bb-9e7f-91156db83ba2

En dépit du soleil il y a un petit vent bien frisquet et je rentre me réchauffer dans le terminal. 
Au lieu de Michel et Augustin, c’est Marie et Ninon qui propose boissons et de quoi se restaurer un peu.


photo 25431190-5184-40b7-ae14-7162fac110e0

Juste en face se trouve la salle des arrivées. 


photo 4480d297-05fe-449e-9877-354c8592f710

Si deux vols arrivent simultanément, il faudra se serrer un peu :-)


photo 95243056-2844-4069-ae17-a72235b9aee7

Le FIDS est probablement parti en pause déjeuner car le statut des vols n’est pas du tout à jour. L’appareil de Toulouse est arrivé…et même déjà reparti! Quant aux deux autres vols V7, ils sont loin d’être ‘’à l’heure’’: en consultant Flightradar, celui de LYS accuse 55min de retard, et celui de NCE (qui m’emmènera à MRS) 20min. 


photo 1da38d8c-f298-4c52-b918-31b54ac22560

L’aéroport n’est pas grand mais adapté s’il n’y a qu’un vol. En revanche, lors des vols saisonniers estivaux, on doit vraiment se marcher sur les pieds. 
Même aujourd’hui, avec trois arrivées (et donc trois départs) V7 dans la demi-heure, je sens que c’est déjà limite. D’ailleurs les toilettes n’ont pas résisté, elles sont dégueulasses d’une propreté très douteuse. Mais je ne jette pas la pierre au personnel de nettoyage, certains pax (plus qu’on ne le pense) se comportant véritablement comme des animaux.


photo 00a8944d-0624-4cf7-8082-e1bc0c7311af-31577

Etant à Caen, il y a forcément une vitrine consacrée au Mémorial. Si je passe à nouveau dans la ville, il faudra absolument que je visite ce musée dédié à la Seconde Guerre et au Débarquement. 
Plus insolite, j’ignorais qu’il existait un Monopoly version D-Day!


photo 755b0ca2-d62b-4eea-98d2-5022c88d46e5

A cause de leurs retards respectifs, les vols V7 vers LYS et MRS partiront pratiquement en même temps. Cela se ressent sur l’unique PIF où la queue est impressionnante (pour un aéroport de cette taille - tout est relatif!). Elle cache d’ailleurs les comptoirs d’enregistrement se trouvant juste derrière. 
Inutile de se presser; je reste landside, confortablement assis.


photo e4e29d11-9cae-456b-a4de-f7cad9a8d3b1-29030

Mon avion venant d’atterrir de NCE, je franchis le PIF vers 13h15 sans aucune attente. Le personnel est très aimable et souriant, c’est agréable. 
En revanche la salle airside s’avère beaucoup moins agréable, avec un A319 et un A320 complets attendant l’embarquement :-)


photo 1eec476e-83c7-4a8f-9bb6-77b0538f49f3-52521

Le FIDS est revenu de sa pause méridienne, car l’affichage est désormais à jour! Pour moi, ce sera seulement 15min de retard. Moins chanceux, les pax pour LYS subissent un retard de 40min. 


photo 122848c2-3b62-41e6-a542-45f93b2b45c2

L’embarquement pour LYS est lancé pour les pax prioritaires. Je m’attendais à un free for all mais tout le monde respecte les consignes. Quand les pax restent disciplinés, il faut aussi le souligner :-)


photo eb1fe3cd-29b8-4acf-bb63-69bfc824e6e8-65831

L’embarquement de mon vol V7 2581 débute également en porte A. C’est une porte non-Schengen située après les aubettes de la PAF.


photo 3b0fb39a-37f4-4419-8960-67b8bcb30f7a-81824

Mais sur ce vol intérieur, la porte A reste bien entendu en libre accès. 


photo 29edf54e-cd47-481b-a540-130a2f8cbb05

Tout comme les agents au PIF, l’hôtesse en porte est tout aussi aimable. C’est avec un large sourire qu’elle souhaitera un bon voyage à chaque pax. 
En franchissant la porte, je pense monter directement dans l’avion. Que nenni! J’avais tout bonnement oublié les charmes du low-cost…


photo 9064d731-27bd-4d4e-81bd-211ee61cb16c-93182

En effet il faut à nouveau patienter - mais à l’extérieur. 
La file de gauche (pratiquement les 3/4 des pax!) regroupe tous ceux ayant payé l’option Embarquement Prioritaire. Quant au dernier quart dont je fais partie, nous attendons dans la file de droite et embarquerons en dernier.


photo 8db3fe55-1e76-42c1-b2de-975aa4edad63

Le débarquement vient de s’achever sur mon appareil du jour: le 320 EC-NOP, un appareil jeune de 14 ans que Jules67500 a amplement décrit dans son récent FR SXB-MRS.


photo 37ef362a-5777-4280-9054-d4871f821b82

Tiens, il y a même un salon mais je doute qu’il soit ouvert, même pour les vols AF :-)


photo 0dfafb56-960b-4eaf-9a56-19aefcfa4b61

Après la vue depuis les jardins, retour en intérieur…peut-être pour un spectacle sous chapiteau?
Je rigole silencieusement en me disant qu’il ne manque plus qu’un panneau ‘’Sens de la visite’’.


photo 68fab35b-b0b5-43d4-95b1-9a5c27e9d187

Une vue imprenable sur la foule en liesse!


photo eb344c27-792c-4fd6-9413-a9cae6ba1361-14507

Peu à peu, je m’approche de l’avion. C’est heureusement moins laborieux que le Chemin de croix, car je n’ai tout de même pas eu 14 étapes.


photo a2b2dd3a-31d6-4415-8acc-394f5a430d1d-42721

J’ai eu raison de m’habiller chaudement car un vent d’ouest désagréable souffle assez fort. Et comme souvent en pareil cas, l’embarquement prend une éternité!


photo beaa0de6-deae-4dc8-b0e1-c39acd8b6b67

A l’autre bout, le 319 EC-MUU attend encore ses pax pour LYS. Ils auront patienté encore plus longtemps dehors, puisque leur embarquement a été lancé en même temps que le mien.


photo d5262aa0-5c69-40e1-8a12-e4b412f29288

En porte avant, cela dure aussi lentement qu’à l’arrière. Mais voyons le bon côté des choses: j’ai le temps d’admirer l’avion sous tous ses angles. 


photo 72c15dc5-4503-4081-acbe-614ccbea5d53

Bien que prenant l’avion depuis longtemps, je reste toujours autant fasciné par les dimensions des réacteurs ou du train d’atterrissage.


photo 296343be-b462-4026-878c-5c26a1a93629

Un Beech1900D roule vers la piste; j’ignore quelle est la compagnie. 


photo 24fa7bc4-7662-4448-a0d6-659939a1158e

Ce n’est qu’en écrivant ce FR que je découvre que F-HETS appartient à Chalair. Il quitte sa base de Caen pour se positionner à Quimper, d’où il effectuera la liaison régulière UIP-ORY.   


photo a965cea3-cb82-455e-86a8-924345015a8c

Au pied de l’escalier, je me dis que cela fera une belle photo de couverture :-)


photo 08b0f24e-ca09-4b76-a075-7f172cd90cb1

Dernier coup d’oeil sur l’aéroport de Caen-Carpiquet


photo 2823c0a9-4f71-424d-9eed-ec9e8030baab

Fuselage shot


photo 7469c93f-8425-4f78-9f45-f725183cb30f

Instant porte


photo 4961464a-4435-4f42-81d2-16d2c94d8a9f

En pénétrant dans l’avion, force est de constater que l’hôtesse n’a pas activé l’option politesse, encore moins celle du sourire. Un ‘’Bonjour’’ de ma part se heurte à l’indifférence générale. L’hôtesse reste plongée dans des calculs laborieux - peut-être ceux des ventes du vol précédent?
Côté cabine, inutile de vouloir changer de siège: le vol est absolument plein à craquer. 


photo bbbad7f2-edc0-4e82-9365-2a800a4886c3-19271

En atteignant ma rangée, je repère un espace resté miraculeusement libre dans le rack et m’empresse d’y ranger mon gros sac à dos. 
La mauvaise humeur de l’hôtesse a dû être contagieuse car c’est avec moultes soupirs que la passagère assise au couloir se lève pour me permettre d’accéder au hublot. Quant à celle assise au centre, ce sera le mutisme complet. Tout cela a le don de m’énerver et c’est donc avec jubilation que j’économise un ‘’Excusez-moi’’ ainsi qu’un ‘’Merci’’.

Comme prévu, le pitch est serré mais pas aussi terrible que je ne l’appréhendais. Ne pas conserver mon sac entre les jambes aide néanmoins pour beaucoup :-) 
Quant à l’assise, elle est très supportable pour un vol intérieur, mais je n’y passerais pas forcément quatre heures. 


photo a5f74c32-a861-4023-8401-3e5b665945ab

Une fois tous les pax assis et les racks fermés, la CC nous souhaite la bienvenue à bord. Mais une réelle motivation ne s’entend pas dans sa voix…Pour mon premier vol sur V7, je dois avouer que l’attitude des PNC ne m’a pas convaincu. 
La CC informe également que le ‘’système de divertissement’’ ne fonctionne pas. J’ignore ce qu’il était censé proposer, mais en tout cas cela me permet de poursuivre tranquillement mon Maxime Chattam.


photo 65b705fb-c0a4-442d-b5d4-563d13fbb8fb

Aucun repoussage n’étant nécessaire, nous débutons directement le roulage à 13h49, avec 19min de retard.


photo 4b5befe7-d71a-4586-84a9-ed9e1ccb5fa1

Nous passons devant le vol de LYS où l’embarquement est toujours en cours. Le 319 partira finalement une vingtaine de minutes après moi. 


photo 1af34577-e0f6-4ce5-a666-0c11969277f5

A défaut d’être souriantes, les PNC sont consciencieuses sur la sécurité: elles vérifient scrupuleusement que les ceintures sont bien attachées, les bagages correctement rangés et les caches-hublots relevés. 
Pendant ce temps, l’avion atteint la piste longue de 1900m. Il faudra la remonter un peu, ensuite demi-tour sur la raquette, et c’est un décollage rugissant piste 13.  


photo 73808b27-4a25-4c37-aa49-d06c06bfdac7

Puis c’est parti pour une traversée de tout le pays.


photo 0d72777a-22ea-4ca1-96f1-2f863f1a2205

Tout comme le système de divertissement à bord, l’IFE naturel est aux abonnés absents. Un voile nuageux couvre l’ensemble du parcours. 


photo 0996eb0f-ca1c-4755-9221-d4d36962b0d9

Concernant le catering, le BoB est bien entendu de rigueur. Mais je renonce au café car je trouve son prix de 3,25€ exagéré. De plus, les deux PNC venant de l’arrière ne font que papoter pendant tout le service; cela ne fait pas très professionnel et m’incite encore moins à acheter quelque chose.
En regardant dans la pochette du siège, je me réjouis à l’idée d’ajouter la safety card à ma collection, d’autant plus qu’elle est en parfait état et pas écornée ou tachée comme souvent. Je m’apprête donc à la glisser discrètement dans mon sac…avant de me rendre compte que j’ai placé ledit sac dans le rack! Grrr, quand ça ne veut pas…


photo 6b85d1ce-d47d-45d3-a1ac-f58ede6e423b

Le vol se poursuit tranquillement mais plus on approche de la Méditerranée, et moins plus les nuages se font nombreux. Et ça, ce n’était pas prévu :-(


photo c594936b-c562-43a0-a375-9d5e3022c142

La faute à des remontées maritimes bien nombreuses.


photo 77d55fef-d737-40fa-b330-2125e85fb4f7

L’impressionnante base aérienne d’Istres


photo 95380835-deff-4bdc-89e8-4b9bee56f5a6

Un soleil blafard réapparaît timidement lors de l’approche finale. 
Nous survolons l’étang de Berre, avec le petit étang de l’Olivier jouxtant Istres.


photo 2d1fd7a9-58e5-4bdc-b7f4-64c12ccf860e

Les salins de Berre, exploités depuis l’Antiquité, produisent encore 30 000 t de sel par an. 


photo 0ff3ce3b-1f9b-4428-9018-e30ff268f738

Tout comme à Aigues-Mortes, je suppose que c’est une algue présente dans les salines qui leur donne cette jolie teinte rose.


photo 2f2b2af9-f71d-4acd-aa05-b310e17455d7

Touchdown sur la piste 13L!


photo ce4d2bd7-81a8-418f-bf1f-42bc0c083045

Le roulage est court et nous atteignons le point de stationnement à 15h15, avec seulement 10min de retard. 
Au préalable la CC avait informé que le débarquement se ferait par groupe de rangées. Tout le monde semble avoir intégré la consigne car il n’y a aucun instant Danette au moment du coup de frein final.
Ce sont d’abord les rangées 1 à 5 qui se lèvent et prennent leurs affaires, puis 5 à 10, puis 10 à 15…La CC annonce alors: ‘’Les derniers passagers peuvent maintenant se lever et quitter l’avion’’. Certains pax autour de moi étouffent un rire, et c’est en effet assez drôle. Pour Volotea, les rangées 15 à 30 (la moitié de l’avion!) correspondent donc aux derniers pax :-)


photo b7b2507c-d7ca-4e5a-8edd-6ef954cb603e

C’est marrant qu’un appareil Volotea soit garé à cette porte alors que j’ai plutôt l’habitude d’y voir un Airbus d’Air France.


photo c9023ea1-d3d5-4dc0-af64-40187ab1fb7c

Dernière vue sur EC-NOP qui repartira dans 40min pour RNS.


photo de2692c1-edbd-4979-82c7-5c5aaab2472e

A côté, un Beech1900D effectuera en fin d’après-midi un A/R sur TLS.


photo d4a6b1ee-3895-4367-8386-f327d35d6fb0

Le 320 F-GKXR est arrivé en provenance de CDG.


photo 9b830cd3-20f1-4f01-ab88-ca9435dab4ec

D’un bord à l’autre de la Méditerranée, le 738 7T-VKH effectue un aller-retour depuis ALG.


photo 2ba7f14d-d468-47f4-a8d1-488cb5c5dddd

Arrivé à l’aube, le 359 ET-AZI ne repartira qu’à 20h vers ADD via FCO.


photo 557672a8-f6c1-4cd2-8de3-96c5f2830f6f

Souvenir du Mondial de foot 2022 avec le 320Neo TS-IMX aux couleurs des ‘’Aigles de Carthage’’.


photo e90360da-d28b-4b56-b32d-35ade914c03c

C’est avec 1h de retard qu’il se pose en provenance de TUN.


photo 3da819a8-6fb0-4d10-9d5b-2a1ac1368e22

Basé à MRS, le 320 EC-MBK vient de terminer le repoussage vers BCN.


photo d89517dd-0779-447f-a742-c375e8205af1

Je jette un dernier coup d’oeil au FIDS des arrivées.
En ce milieu d’après-midi, il n’y a que trois vols intérieurs. En revanche, avec TUN, ALG, RBA, FCO, TLV, tout le bassin méditerranéen est bien représenté!  


photo a97a714a-2714-4a7e-91fa-6c3f65301899

Merci d’avoir lu ma première expérience sur V7 et à bientôt!


Informations de vol:
Volotea V72581 CFR-MRS
Airbus A320 EC-NOP
Prévu: 13:30-15:05 (1h35min) / Réel: 13:49-15h15 (1h26min) - Retard 10min

Afficher la suite

Verdict

Volotea

5.0/10
Cabine7.0
Equipage4.0
Divertissements4.0
Carte payante5.0

Caen - CFR

7.0/10
Fluidité6.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté6.0

Marseille - MRS

8.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.5
Propreté6.5

Conclusion

Une première expérience V7 qui m’a permis de découvrir la compagnie Volotea ainsi qu’une liaison CFR-MRS qui sort un peu des sentiers battus.
CFR est un petit aéroport régional dont la taille et le confort sont parfaits s’il n’y a qu’un seul vol. Dans mon cas, avec deux Airbus partant en même temps, cela devient vite serré et inconfortable. Bravo pour la desserte par transport en commun: avec un bus toutes les 20min, cela est même meilleur que d’autres aéroports plus importants.
Une expérience V7 que je trouve mitigée:
- mauvais point que ces ‘’stop-and-go’’ à l’extérieur lors de l’embarquement. Par chance il faisait beau ce jour-là, mais par une pluie battante ou un froid glacial, ce serait tout autre chose.
- l’attitude des PNC a oscillé entre indifférence et manque de motivation. C’est dommage.
- du côté positif, l’avion était propre, le pitch était certes serré (on s’y attend) mais pas cauchemardesque non plus.
- le prix du billet était compétitif même à seulement cinq jours du départ.

Sur le même sujet

16 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 618549 by
    AirBretzel GOLD 11308 Commentaires
    Merci pour ce FR et meilleurs vœux.
    Eh bien en voilà du changement !
    Une petite exclusivité pour commencer l’année, 2023 s’annonce bien.
    L’aéroport de Caen est mieux desservi que l’EAP depuis Mulhouse…😖
    J’ai vu autant de monde sur la Via Dolorosa que pour cette embarquement, mais il manque un élément essentiel, La Croix 😇.
    A bord ce n’est pas le jour à la politesse.
    Débarquement ordonné, cela aurait dû être conservé sur toute les compagnies.
    A bientôt
    • Comment 618938 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 678 Commentaires
      Merci pour les commentaires.
      Une exclusivité de temps en temps, ça ne peut pas faire de mal. Ça m’a permis de découvrir CFR - la ville et l’aéroport.
      Courtoisie aux abonnés absents, c’est bien dommage.
      A bientôt!
  • Comment 618567 by
    Riton75 778 Commentaires
    Merci pour ce FR
    j’ai surtout voulu dénicher une liaison en exclusivité

    Il doit y avoir pas mal d'exclusivités en réserve sur Ryanair que ce soit à Beauvais ou sur d'autres aéroports mineurs (Carcassonne, Rodez,...)
    Meilleurs voeux/vols pour 2023
  • Comment 618572 by
    scorph GOLD 2130 Commentaires
    Bonjour Paul et merci pour ce récit en mode grande découverte pour commencer l'année et qui me rappel de bon souvenir ayant effectué un vol vers CFR il y a quelques années.

    Comme prévu, le pitch est serré mais pas aussi terrible que je ne l’appréhendais.

    J'ai l'impression qu'il s'agit de la cabine Lauda Air (précédent opérateur qui n'a au final jamais opéré l'avion) je pense que le pitch aurait été meilleur avec la "vrai" cabine Volotea (qui est au final plutôt rare sur les A320).

    La CC informe également que le ‘’système de divertissement’’ ne fonctionne pas. J’ignore ce qu’il était censé proposer

    Il s'agit d'un système de streaming désormais gratuit disponible via le wifi de l'appareil, dommage le contenu est plutôt correct mais de nombreux A320 ne sont pas équipé du système, EC-NDH que vous avez pris en photo n'est pas équipé non plus d'ailleurs.

    C’est avec 1h de retard qu’il se pose en provenance de TUN.

    Quand on connait la triste réputation de la compagnie Tunisienne ce n'est pas si mal ^^

    Arrivé à l’aube, le 359 ET-AZI ne repartira qu’à 20h vers ADD via FCO.

    Tient il ne fait plus la rotation via GVA celui là ?

    Bon vols et meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2023 !
    • Comment 618940 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 678 Commentaires
      Merci pour les commentaires et excellente année.
      ‘’ je pense que le pitch aurait été meilleur avec la "vrai" cabine Volotea’’ => ah, ça me rassure alors, ça ne peut donc être que meilleur :-). Même si le pitch était serré, il n’était pas épouvantable, en tout cas pour 1h de vol. Je me rappelle avoir eu le même pitch sur easyjet Uk.
      A bientôt.
  • Comment 618609 by
    LeMatheuxVoyageur BRONZE 836 Commentaires
    Bonjour et merci pour ce FR intérieur ! Bonne année 2023 également ! Je préfère largement AF à V7, mais cette première à tendance à se dérober, laissant les aéroports régionaux dans les mains de compagnies low-cost étrangères... Toutefois, il faut reconnaître que V7 fait le job sur ce genre de route. L'attitude des PNC est extrêmement regrettable. Toutefois, il est difficile pour les habitants de Caen (et de la région) de trouver une meilleure alternative, la correspondance à LYS avec AF étant beaucoup plus onéreuse, moins écologique et plus longue. En terme d'exclu, il est effectivement possible de trouver des vols, notamment, et à ma grande surprise, vers les aéroports de Corse. MRS est super pour observer les avion. T7 y est assez présente avec ses petits Beech 1900D vers TLS, MXP et ETZ. J'ignore pourquoi CE n'opère aucun vol depuis CFR, pourtant siège social de la compagnie. Des vols réguliers vers NCE ou MRS, la Corse ou encore quelques destinations européennes comme Londres, Milan, Berlin... auraient du sens dans une région aussi enclavée. C'est un peu comme AF Hop! dont le siège social est à Nantes, aéroport où aucun vol AF Hop ! ne se pose (CDG et LYS sont reliées par AF et AMS par KL). A bientôt !
    • Comment 618941 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 678 Commentaires
      Merci de m’avoir consacré quelques minutes. C’est vrai que V7 offre des liaisons que d’autres ne font pas. D’ailleurs je ne savais même pas que CFR-MRS existait, je l’ai découvert un peu par hasard. Et le faire avec AF (via LYS) m’aurait coûté un bras - d’autant plus en aller-simple!
      J’aurais bien aimé faire un ORY-CFR…mais ça, c’était avant :-)
      A bientôt
    • Comment 619671 by
      tnec 186 Commentaires
      Il existait des vols Chalair depuis Caen: Anvers, Bordeaux, Nantes, Brest. Si elles n'existent plus, c'est que ce n'était pas rentable. Pour Hop à Nantes, c'est exactement la même chose: lignes non rentables. AF perdait environ 200 millions par ans sur son réseau intérieur.
      • Comment 619672 by
        LeMatheuxVoyageur BRONZE 836 Commentaires
        Bonjour et merci pour ce commentaire !
        Concernant Chalair, je suis d'accord avec votre analyse. L'entreprise a tendance a faire des choix commerciaux assez étranges, économiquement peu viables, en terme de choix de routes, à l'instar de NTE-TLS, ou la concurrence était déjà extrêmement haute, avec une offre dépassant déjà (à mon avis) la demande. Sur TLS-MRS, T7 offre une flexibilité extrêmement avantageuse avec des prix très bas. La demande de Nantes, Brest, Bordeaux et Caen est quasi inexistante et le fait que ces liaisons aient existé un jour est surprenant à mon sens, car aucune de ces villes n'est une capitale économique de taille pour générer un trafic business. Même entre Orly et Brest, la demande est faible pour 200€ A/R.
        V7 a compris le potentiel de l'aéroport, et preuve en est que les vols marchent très bien, avec des A319, alors que Chalair peine avec ses ATR42 et Beech1900D.
        Concernant Hop!, il y a eu une volonté de faire converger tout vers Paris, sans analyse fine de ces pertes, surtout dues à des coûts structurels. En effet, l'exploitation de modèles très différents a engendré des coûts énormes. L'offre était disproportionnée par rapport aux besoins (3 vols/jour entre Nantes et Strasourg, Lille ou encore Toulouse). En revanche, les vols que j'ai emprunté vers Hambourg, vers Lyon, vers Düsseldorf, vers Marseille ou encore Nice se remplissaient très bien. La capacité de 70 à 100 sièges était un atout. Maintenant, Transavia a du mal a garder ses lignes intérieures car le B737 est de trop grande capacité (NTE-MPL, NTE-TLS, NTE-SXB, NTE-LIL, RNS-TLS, BES-TLS, RNS-MPL, RNS-MRS, MPL-SXB... ont été abandonnées ou vont l'être). Là encore, V7 et EJU réussissent à Nantes et ailleurs, preuve qu'il y a de la rentabilité si l'analyse du marché est correctement menée. Une réduction de fréquence couplée à la restructuration de la flotte aurait certainement permis de diminuer fortement les coûts, plutôt que de laisser ces routes aux mains de compagnies étrangères. AF "perdait" peut-être 200 M€ par an mais gardait ses clients, qui basculent maintenant du côté low-cost. Cela crée un énorme manque à gagner. Qui a envie de faire NTE-SXB ou NTE-LIL en passant par Lyon à part les FRistes XD ! Je pense que AF n'est pas gagnante, bien au contraire. Enfin, pour terminer cette petite analyse, le groupe Air France KLM a enregistré un Chiffre d'Affaire de 8,11 Milliards d'euros en 2021. Ainsi, la perte de 200 millions d'euros représente 2% de ce Chiffre d'Affaire. Il n'y avait donc pas urgence. Le chiffre paraît gros, mais interprété comme tel, il n'est pas représentatif. Enfin, quand bien même certaines lignes ne seraient pas rentables, une compagnie aussi puissante qu'Air France ne peut-elle pas se le permettre afin de consolider les territoires ? De préserver l'emploi ? De préserver des postes avec de bonnes conditions de travail ? Enfin bon, cela est un autre débat ! XD. Bonne journée !
  • Comment 618664 by
    momolemomo GOLD 9520 Commentaires
    Volotea dessert pas mal de “petits” aéroports en France et tant mieux, sinon personne ne le ferait. Par contre, et on le voit bien sur les photos, quand il y a plus d’1 vol en même temps ça devient vite le bordel.
    Après, Volotea ce n’est pas fameux mais ils ont l'avantage d'être pas chers (parfois) et d'être présents sur des lignes pour beaucoup uniques.
    Merci pour ce Fr
    • Comment 618942 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 678 Commentaires
      Merci de m’avoir lu.
      C’est les deux faces de la médaille sur les aéroports de taille modeste. Idéal avec un seul vol car tout est gain de temps. Mais effectivement le bazar avec plusieurs vols en simultané. En été ce doit être pire avec les vols saisonniers.
      Côté prix, j’ai effectivement été (agréablement) surpris de trouver un petit prix à si court-terme.
      A bientôt
  • Comment 618680 by
    Esteban GOLD 19957 Commentaires
    Merci Paul pour le partage ! Meilleurs voeux pour 2023 !

    Drôle de te voir maintenant sur V7 ^^

    Dommage de voir un équipage si peu motivé et limite désagréable. Ils ne devraient pas oublier que ce sont les passagers qui les payent :(

    Idem pour ces passagers désagréables sans un bonjour.

    A bientôt !
    • Comment 618943 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 678 Commentaires
      Merci pour les commentaires.
      En effet le client est censé être roi…mais certaines clientes (mes voisines de siège) ne se comportaient pas non plus des reines :-)
      Si V7 ouvre ORY-MLH, je serai certainement fidèle client!!
      A bientot
  • Comment 618835 by
    nicobcn TEAM GOLD 7497 Commentaires
    Merci Paul pour ce FR :)

    Belle découverte de Volotea qui a le mérite de développer les vols domestiques et Européens depuis des aéroports de "seconde zone" aux yeux d'AF/Hop...

    Dommage pour l'équipage, les conditions de travail très rudent chez V7 ne doivent pas aider (4 rotations par jour avec moins de 30 minutes pour faire tourner l'avion chaque fois...)

    A bientôt !
    • Comment 618944 by
      paulvanalsten BRONZE AUTEUR 678 Commentaires
      Merci de m’avoir consacré quelques minutes.
      Effectivement ça m’a permis de découvrir V7 car je ne crois pas qu'ils desservent Paris (sauf ORY-LDE).
      Côté PNC ils n’ont sûrement pas un rythme facile mais un simple Bonjour aurait été le bienvenu.
      A bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.