Avis du vol TAP Air Portugal Paris Lisbon en classe Economique

Compagnie TAP Air Portugal
Vol TP443
Classe Economique
Siege 6A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:25
Décollage 29 Déc 13, 11:10
Arrivée à 29 Déc 13, 12:35
TP   #60 sur 120 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 216 avis
Pucinet
Par SILVER 5843
Publié le 18 janvier 2014
On se retrouve pour un vol vers Lisbonne pour y passer quelques jours à l'occasion de la fin d'année. Cette destination a été récemment reportée par <a href=sujet/flight-report.com/fr/report-5946.html>Pat62 avec Air France</a>.
48 heures avant le vol, et oui avec la TAP on peut s'enregistrer en ligne H - 48, je regarde sur le site quelle place nous a été attribuée. Comme nous avions choisi le tarif le plus bas correspondant à catégorie discount (TAP a 5 classes tarifaires), nous ne pouvions pas sélectionner nos sièges. Mais en réalité nous avons pu changer du rang 21 au rang 6, premier rang de la Y, c'est beau l'informatique. Je me dis que nous aurions sans doute un pitch conséquent car cette rangée doit parfois être allouée en business vue le siège neutralisé en rang 5 (bingo !)

Pour les plus pressés, une vidéo en bas de page.

photo tp443_1

Le dimanche 29 décembre, beau temps sur Paris, on se rend à Orly Ouest sans encombre vers 10 h 00 pour un départ prévu à 11 h 10. J’ai oublié de prendre les feuilles préalablement imprimées des cartes d’embarquement. Je craignais une longue attente mais pas du tout.

photo tp443_2

A Orly, direction le hall 1, aucun passager aux guichets TAP. Nous avons le choix, aucune attente. Dépôt des valises, récupération d’une véritable carte d’embarquement avec son talon détachable (au moins elle ne s’effacera pas dans mon carnet de voyages). Personnel sympa, ils ont fait un peu la gueule quand je les ai photographiés de loin. Vraiment pas grand monde à cette heure-ci dans ce hall, c’est appréciable.

photo tp443_3

Les bagages cabine sont limités à 8 kg.



Notre vol est prévu à l’heure
photo tp443_11photo tp443_12

La décoration de Noël est minimaliste à cet endroit.
Ah oui, le père Noël m’a apporté un appareil photo numérique petit format. Inauguration en série avec ce FR, je me suis lâché, donc je vous préviens va y’avoir de la photo…

photo tp443_13

Direction le PIF, scan des cartes par un agent super courtois et souriant. Ensuite quasi pas d’attente. C'est tout bon ce matin.

photo tp443_14

Ah, mauvais PIF. Le personnel est limite à cran, je me suis fait gentiment mais fermement engueulé car je ne gardais pas assez longtemps mes bras parfaitement à l’horizontale pendant la palpation. J’ai eu droit aussi au contrôle de mon sac, contrôle aléatoire m’a informé l’agente Securitas. La tension était palpable entre les agents :)

photo tp443_15

Airside, les passagers du vol TAP vers Porto attendent l’embarquement en formant une queue qu’il faut traverser en jouant des coudes pour accéder au hall. Une boutique est en rénovation/changement de locataire sur la droite. On s’installe sur une des tables du très cher Exki. Vue sur piste mais il y a toujours ce satané adhésif à pois. L’aménagement est agréable à l’œil et confortable au corps, c'est très bien, je ne peux pas comparer avec un salon n'y étant jamais allé.



Ne voyant qu’un seul appareil TAP en porte, il s’en va vers Porto, une petite vérification avec le mobile pour voir où est l’avion pour LIS. Et bien il arrive de Lisbonne mais il est en retard de 7 minutes, c’est ce qu’annonce le site d’Aéroport de Paris. Cette information n’est pas relayée jusqu’à la porte.

photo tp443_21

Un peu de spotting, enfin tentative, des vols au départ en attendant l’embarquement.

photo tp443_22photo tp443_23photo tp443_24

Le voila notre avion, il est arrivé et se dirige vers la porte.

photo tp443_25

Aucun changement affiché sur le programme… hum comment dire, il est 10h35 et les passagers n’ont pas encore débarqué. Donc ça me semble compromis pour partir à l’heure.

photo tp443_26

Je continue mes tentatives et vous le fais partager. J’ai un attachement régional pour Brit Air.

photo tp443_27

Souvenir de notre voyage l'an dernier avec Vueling depuis Orly vers Malaga.
photo tp443_28

Embarquement est lancé ou plus l’entassement dans la passerelle. Comme nous sommes à l’avant de l'appareil nous attendons avant d'embarquer.
Une petite photo de l’appareil depuis une baie vitrée sans vitrophanie.
On patiente.
photo tp443_30

Une dernière avant de monter à bord, il est 11 h 20 nous aurions dû être en l’air.
photo tp443_31

Il y a du monde à attendre dans la passerelle sponsorisé par le banquier.
photo tp443_32photo tp443_33photo tp443_34

Accueil normal à bord.

photo tp443_35

Un rang de la classe affaires avec un demi-siège inoccupé au milieu.

photo tp443_36

La première rangée vide pour l’instant.

photo tp443_37

Et notre rang 6 avec un siège cuir qui a un peu vécu.

photo tp443_38

L'environnement, intérieur, extérieur.

photo tp443_39photo tp443_41

Installation, pitch très confortable pour de la Y en rang 6. Mais ce n'est pas récent ni nickel..

photo tp443_40


Oh il y a un cendrier, avec quelques traces des passagers précédents. C’est vrai que le CS-TNM a été mis en service en juin 2002.

photo tp443_42

Le poids des ans est visible.

photo tp443_43

Découverte du contenu de la pochette avant le départ. Un magazine mensuel et un magazine consacré à la promotion des articles vendus à bord en duty.

photo tp443_44

Les fiches de sécurité un peu anciennes, elles n’ont même pas le logo actuel de la compagnie… Je n'ai pas pensé en conserver une en souvenir

photo tp443_45

L’embarquement se poursuit

photo tp443_46photo tp443_47photo tp443_48

Les écrans s’abaissent, diffusion de la vidéo sur les procédures. Ce sont des « passagers » qui ont participé comme comédiens.

photo tp443_49photo tp443_50

Un petit local, version 318, se dépêche de prendre son envol

photo tp443_51

A nous la piste après F-GUGQ.

photo tp443_52

Voilà, il est parti (on l'aperçoit en montée), ça va être à nous. Il est 11 h 38.

photo tp443_53

A l'année prochaine Orly…

photo tp443_54photo tp443_55

iouou, ça monte hein ! C’est la seule façon d’avoir une vue générale de la cabine sans se lever…

photo tp443_56

L’incontournable

photo tp443_57

Le rideau est tiré, l’écran rentré, du bruit dans le galley avant…

photo tp443_58

L’écran refait son apparition. Diffusion d’un Mr Bean (je crois, je n'ai pas regardé même pas d'un œil distrait)

photo tp443_59photo tp443_60

Découverte du magazine de bord.

photo tp443_61photo tp443_62

La France est à l’honneur avec la dune du Pyla, enfin c'est ce qui est écrit

photo tp443_63photo tp443_64photo tp443_65

Nous sommes à bord de l’un des 17 appareils A320 de la TAP.

photo tp443_66

La personne au rang devant a pris ses aises en abaissant le siège. Le pitch reste correct pour moi. Remarquez qu’il n’y a pas de protège appui tête comme il est en Y je suppose.

photo tp443_67

Une dernière vue de côtes françaises, des iles de Ré et d'Oléron avant l’Atlantique (et non Yeu et Noirmoutier comme je l'avais précédemment écrit, merci Saraoutou)

photo tp443_68

40 minutes après le départ, un snack nous est distribué.

photo tp443_69

La PNC est jeune, sympathique et souriante.

photo tp443_69a

La barquette contient un sandwich au jambon de poulet, fromage, tomate, nourrissant, une mini bouteille de jus de pêche. Je demande un verre de vin blanc servi depuis une bouteille et aussi un café car on me l’a proposé. Ce qui sous-entend pas de deuxième service.



Survol d’une base espagnole ou portugaise, je laisse au spécialiste à l’efficacité reconnue l’identification. La réponse de Saraoutou : BA de Ota au Portugal, merci

photo tp443_74

Descente sur Lisbonne.

photo tp443_75

Entre les nuages on aperçoit les pistes d’Alverca et le musée de l’air.

photo tp443_76

L’aéroport de Lisbonne où nous allons atterrir après avoir fait le classique demi-tour sur l’océan.



Vue de la tour de Bélem.

photo tp443_83

Le monastère des Hiéronymites (visite incontournable lors d'une étape à Lisbonne)

photo tp443_84

Ensuite on a l’impression de frôler les immeubles. Atterrissage souple, à l'heure prévue. Le retard a été rattrapé. Il y a une heure de décalage entre la France et le Portugal.

photo tp443_85photo tp443_86photo tp443_87

On est le 29 décembre, le père Noël se cache mais c’est raté je l’ai vu : cherche la cheminée, s’est pendu ou a laissé tombé quelque chose et remonte ???

photo tp443_88

Un EK en éclaireur ? Et bien non, il y a un vol quotidien entre Lisbonne et Dubai en 777.

photo tp443_89

Un TAP se cache sous Star Alliance

photo tp443_90

Nous sommes bien à Lisbonne, il faut beau.

photo tp443_91

Pas de doute, du lisboète au contact, c'est le patron ici sauf un intrus.

photo tp443_92

C'est bien, nous sommes attendus.

photo tp443_93

Sous un autre angle, il ne faut rien rater et poursuivre le test de l’appareil photo.

photo tp443_94

Notre voisin. Maman va être contente, les avions sont bien rangés à la maison portugaise (nous sommes dans TNM et celui-là c’est TNN !)

photo tp443_95

Bientôt le raccordement ombilical.

photo tp443_96

Une dernière à contre-jour, j’aime bien l’effet. C'était cool d'être à l'avant pas d'attente pour sortir.

photo tp443_97

Et c’est la sortie. L’aérogare porte le poids des années. La signalétique au sol a vieillie. Il faut descendre et on peut apercevoir les pistes depuis les vitres et l’atterrissage d’un local.



Bon, il faut sortir, sous l'oeil attentif d'un agent.

photo tp443_102

Encore un escalier à descendre pour rejoindre les carrousels.

photo tp443_103

Les arrivées du moment et les prestataires. Direction le 5. Il faut encore descendre quelques marches.

photo tp443_104photo tp443_105

Il y a un coin restauration dans la salle de livraison des bagages ! C’est qu’ils ont l’habitude de mettre des heures à livrer ou bien comme ce n’est pas terrible à bord des avions c’est sans doute meilleur à l’arrivée. Je ne suis pas allé voir les tarifs ni tester.

photo tp443_106photo tp443_107

Un tour aux toilettes. Dans les pays du Sud, pas de mystère c’est madame qui officie.

photo tp443_108

Le métal a rendez-vous avec le marbre gris, pas très chaleureux tout cela.

photo tp443_109photo tp443_110

Récupération des valises et puis sortie. Non nous ne sommes pas attendus cette fois-ci.

photo tp443_111

On prend l’aérobus pour le centre de façon à revoir une partie de la ville. Pour ceux qui le souhaitent, il y a le métro qui dessert la ville.

photo tp443_112

Une photo au soleil couchant. Pour les autres journées que nous avons passé sur place nous n’avons pas eu un aussi beau temps. Il faudra revenir !

photo tp443_113

Et voici le lien pour regarder une vidéo de ce vol (avec un peu de celui du retour) sur Dailymotion http://dai.ly/x1aufnm
ou plus simplement sur vimeo


Merci de m'avoir lu et à la prochaine.
Afficher la suite

Verdict

TAP Air Portugal

7.6/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements6.5
Restauration8.0

Paris - ORY

8.2/10
Fluidité9.0
Accès8.5
Services7.5
Propreté8.0

Lisbon - LIS

8.0/10
Fluidité9.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Un vol agréable, plutôt confortable et bonus d'espace à l'avant, avec une collation, ponctuel malgré le départ retardé, en plus il faisait beau ce qui est un plus.
Le personnel au sol pas mémorable, celui de l'équipage TAP en vol agréable, souriant, avec un au-revoir à chaque passager (au moins les premiers comme nous).
Ce n'est pas la première fois que je trouve le personnel Securitas à Orly un peu rude, certes appliquant la procédure mais avec un très net manque de chaleur.
Catering: ce sandwich fut une surprise non pas sur sa qualité (c'était mangeable, j'en aurais pas pris un deuxième) mais sur le fait d'en avoir un avec un yaourt liquide alors que je n'y attendais pas.
Ponctualité au départ que je pénalise mais comme nous sommes arrivés à l'heure, 1 point.
Divertissement : il y a de la matière à feuilleter, les écrans centraux avec une image muette c'est mieux que rien mais sans écouteur ni possibilité d'en brancher c'est moyen je trouve
A l'arrivée Lisbonne, cool d'avoir une passerelle et pas de bus. C'est vieillot, un nouvel aéroport est toujours - encore ? en projet pour une ouverture annoncée dans 4 ans. LIS est quasiment en proche banlieue c'est très pratique et rapide pour rejoindre le centre ville. Bon point et puis cela offre une belle vue de la ville à l'arrivée
Je ne regrette pas du tout d'avoir choisi la TAP pour ce vol qui était mieux placée qu'AF tant sur les tarifs que sur les horaires.

Informations sur la ligne Paris (ORY) Lisbon (LIS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 32 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Lisbon (LIS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est TAP Air Portugal avec 7.1/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 29 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.