Avis du vol TAP Air Portugal Funchal Porto en classe Economique

Compagnie TAP Air Portugal
Vol TP1710
Classe Economique
Siege 6A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:55
Décollage 31 Oct 22, 08:45
Arrivée à 31 Oct 22, 10:40
TP   #78 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 317 avis
scorph
Par GOLD 343
Publié le 24 février 2023

Bonjour et bienvenue à bord de ce report récit mouvementé de notre vol retour depuis l’île de Madère, qui fut pour le moins épique.


introduction


Pour rappel voici le routing original qui nous promettait un retour pour le moins pratique et sans folie de routing avec la compagnie Portugaise.

Cela faisait plusieurs années que le père de ma compagne voulait partir à Madère en famille, et nous avons proposé d’organiser ce voyage à l’occasion de ses 70 ans. Toute la famille proche soit environ 10 personnes se retrouvera donc lors des vacances de la Toussaint sur ce petit caillou au milieu de l’Atlantique.
Nous sommes les seuls à partir de province, il faut reconnaître que l’offre de vol n’est pas non plus pléthoriques sur Funchal surtout que notre retour est prévu sur la saison IATA hiver ce qui diminue encore plus l’offre. Dans notre cas aucun vol direct sur Funchal ce sera donc un vol avec escale et la seule compagnie à proposer des combinaisons horaires corrects et tarifs abordables qui n’est autre que la major Portugaise TAP.

Il était envisageable de combiner des vols Low-costs avec Easyjet ou Ryanair mais cela n’était pas si intéressant niveau tarif une fois les bagages ajoutés.


Malheureusement 5 jours avant le vol je reçois un petit mail de la TAP, notre vol retour initialement prévu le mardi 1er novembre et tout bonnement annulé et la TAP nous propose très généreusement une re-protection sur le vol du vendredi 4 novembre au matin avec un départ de Funchal à 4h30 (du matin) autant vous dire que quand j’ai vu le mail j’ai ris, un peu nerveusement mais j’ai ris.
Cela me donnera l’occasion d’appeler le call center TAP (pendant une bonne heure). Pour vous simplifier le problème TAP a annulé sa seul rotation vers Toulouse de mardi et les vols de mercredi et jeudi sont complet week-end du 1er novembre oblige. Seul solution pour nous permettre d’être à l’heure au travail, partir la veille.
Là aussi pas si simple, il reste quelques places sur le LIS-TLS mais les vols FNC-LIS sont quasiment tous complet sauf pour le vol de 4h30.

L’issue de la discussion avec une agente sympathique et persévérante s’avérera fructueuse nous somme donc re-booké sur un vol FNC-OPO-LIS-TLS qui nous permet de partir vers 8h45 de Funchal et de ne perdre qu’un peu plus de 24h de congé (et une nuit d'hôtel). Seul risque et pas des moindres les escales sont très courtes dans des aéroports extrêmement perturbés par des retards liés à la gestion du trafic aérien.

Ce qui nous donne un routing suivant :


Routing


Cette liaison, pourtant deuxième ligne la plus fréquentée de l'aéroport de Madère n'a été reporté que 2 fois sur notre site. La dernière fois très récemment par Alexis112002 avec Easyjet. Il existe bien un report de 2011 avec la TAP mais les photos ont disparu. On va donc dire qu'il s'agit pratiquement d'une exclu avec la TAP.

Au niveau des compagnies opérant sur cette liaison ont y trouve pas moins de 4 acteurs TAP et Easyjet qui assure chacune jusqu'à 3 vols quotidiens, Ryanair avec un vol quotidien mais aussi Transavia France qui assure cette liaison avec escale sur Orly soit une Rotation ORY-OPO-FNC-OPO-ORY. 


Départ matinal de funchal


Nous rejoignons donc l’aéroport de Funchal avec un magnifique levé de soleil.


photo tp1710p3

C’est une nouvelle fois la famille qui nous dépose à l’aéroport, ils rentreront le soir même avec une longue escale de nuit à Porto.


photo tp1710p1

L’aéroport de Funchal a été baptisé du nom de la star de football locale Cristiano Ronaldo et son portrait orne fièrement la façade de l’aéroport.


photo tp1710p2

Après des embrassades avec la famille nous rejoignons avec un petit pincement au cœur la partie départs. L’aéroport de Funchal et plutôt bien dimensionné pour le trafic qu’il accueil, il faut dire qu’il s’agit pratiquement du seul point d’entré sur l’île. Aucun ferry ne proposant de liaison avec le continent les bateaux ravitaillant l’île étant pratiquement exclusivement dédiés au fret.


photo tp1710p4photo tp1710p5

Le tableau des départs où se mêlent vols low-cost, vols charters et liaisons régulières comme BA ainsi que les multiples vols de la TAP pour les 2 villes principales Porto et Lisbonne.


photo tp1710p6

Il y a un peu de monde aux comptoirs TAP, mais avec 4 guichets d’ouverts l’attente et acceptable. L’olci n’avait pas vraiment été favorable avec moi lors de l’enregistrement n’ayant pas de statut impossible de choisir gratuitement nos sièges nous nous retrouvions donc en fond de cale et sans hublot.

Pour info TAP fait payer minimum 16€ le siège, pour les sièges plus (des rangs 1-15 de la cabine) comptez la bagatelle de 24€.

J’essayerais donc de bloquer les sièges à l’avant de la cabine sans les payer ni finir l’enregistrement ce qui fonctionne et de négocier aux comptoirs avec l’agent et jouant sur le fait que nous ayons un correspondance courte. Technique risquée car au début l’agente essayera de me les faire payer le problème c’est qu’elle n’avait pas la main pour attribuer ses mêmes sièges sans payer se qui posera problème sur le vol Porto-Lisbonne ou elle ne pouvait tout simplement pas nous enregistrer sans payer ! Il me faudra aller supprimer les sièges payant sur mon enregistrement pour débloquer le système. Heureusement nous avons eu de la chance de tomber sur une personne sympathique et patiente !

Malheureusement une nouvelle fois pas de hublot pour le vol Funchal-Porto, mais j’ai plus d’un tour dans mon sac et, seconde astuce, il est possible de modifier l’enregistrement après le check-in et entre T-1h et T-0,45 tous les sièges (libres) deviennent gratuit ! Coup de chance les 6A et 6B que j’avais présélectionné sont toujours libres et maintenant sans supplément ! Il suffit juste de ressortir un BP via e-mail.

Me voilà donc avec le hublot tant convoité pour le décollage de ce célèbre aéroport sans bourse délier !


photo tp1710p7photo tp1710p68

Après ce sublime coup de Trafagar je rejoins la sécurité, plutôt sympathique la vue depuis les couloirs de l’aéroport. La sécurité sera passée dans un délai plus que raisonnable avec une agente un peu speed mais sympathique.
Le soleil continue à monter progressivement dans le ciel, aéroport avec vue sur l'océan c'est plutôt sympa…


photo tp1710p8

On débouche dans la zone « foodcourt » et boutiques de l’aéroport, pour la partie restauration on retrouve un mix d’enseignes locales et de grandes chaînes. Côté boutiques ce sont plutôt les spécialités locales (vin de madère, pâtisseries) qui tiennent la devanture avec des prix stratosphériques comparé au reste de l'ile


photo tp1710p9

Mme prendra un thé au Starbucks qui il faut bien le reconnaître dispose d’une superbe vue sur l’Atlantique.


photo tp1710p21

De mon côté je file à l’opposé, côté piste car une des particularités de l’aéroport de Madère est cette grande terrasse qui sert de coin fumeur avec sans doute une des plus belles vues sur le tarmac que l’on puisse avoir.


photo tp1710p10

Le vol de la TAP pour Lisbonne est dans les starting-blocks pour le départ malheureusement il devra attendre un peu car il y a déjà des retards à cause du trafic aérien sur Lisbonne, voilà qui n’est pas de bonne augure pour la suite de notre voyage.


photo tp1710p11photo tp1710p12

Même punition pour son voisin, un B737-800 de Ryanair, lui aussi en partance pour la capitale Portugaise.


photo tp1710p13

L’appareil qui arrive est lui parfaitement à l’heure, et ça tombe plutôt bien car il s’agit de notre avion qui se pose en provenance de Porto. Comme vous pouvez le voir la vue sur les mouvements en piste est juste parfaite !


photo tp1710p14photo tp1710p15photo tp1710p16

Le follow-me est électrique à FNC.


photo tp1710p17

Et notre appareil vient se stationner juste devant moi, ce qui me permet de le présenter CS-TNQ un Airbus A320 âge d'un peu moins de 14 ans lors de ce vol. Ayant passé la totalité de ça carrière chez la TAP il fait parti des rares Airbus A320 ayant reçu des sharklets en rétrofit.


photo tp1710p18photo tp1710p19

Petit détail supplémentaire il porte le nom de baptême José Régio, écrivain Portugais du XXème siècle.


photo tp1710p20

Bon il n’y a pas un gros trafic non plus, il serait temps de rejoindre notre porte car notre embarquement commence, il suffit de descendre d’un étage pour rejoindre les portes. Cette zone est moins éclairée et achalandée mais elle a aussi l’avantage de disposer de beaucoup plus de sièges et d’être un peu plus calme.


photo tp1710p22

Pour notre vol se sera la porte 7, bien que dans les faits les comptoirs des portes 6 et 8 seront eux aussi utilisés pour accélérer le processus.


photo tp1710p23-49743photo tp1710p24

A Funchal tous les postes de stationnement sont en faux contact et l’embarquement s’effectue soit à pied soit par paxbus pour le plus grand bonheur de l’avgeek que je suis surtout que le personnel aéroportuaire est plutôt cool et s'en moque des photos.


photo tp1710p25photo tp1710p26

Au passage l’A320 pour Lisbonne n’a toujours pas bougé, ils partiront finalement avec pratiquement une heure de retard.


photo tp1710p28

De notre côté nous serons d’ailleurs les derniers à monter à bord. Fuselage shoot.


photo tp1710p27photo tp1710p30

A bord de l'A320 de TAP


Instant porte pour les classiques du genre. L’accueil par notre équipage en porte plutôt expérimenté sera polie et souriant.


photo tp1710p29

Nous rejoignons nos sièges au rang 6, il s’agit de sièges « EconomyEXTRA » reconnaissable à leur couleurs rouge. Il s’agit du modèle Recaro BL3530. A l’image de BA sur ces Airbus A320neo la cabine a été divisée en 2. Une partie (arrière) avec des sièges type low-cost (Recaro SL3510 les même qu'Easyjet) et une autre avec des sièges plus que correct pour une major européenne.


photo tp1710p75photo tp1710p31

Sur ces sièges le pas est bien meilleur avec 33 pouces contre un pauvre 28" à l’arrière.


photo tp1710p32

Et le siège dispose aussi de quelques équipements supplémentaires à savoir, un support de téléphone/tablette, une prise, un léger recline, une têtière ajustable et une patère pour Mr Kethu. Autant d’avantages que l’on ne retrouve pas sur les sièges situés dans la partie arrière de la cabine qui sont les mêmes qu’Easyjet.



Le plafonnier pour certains fétichistes du site version sans doute modernisée car il affiche l'interdiction de l'utilisation des appareils électroniques.


photo tp1710p36

Dès notre installation à bord ça part plutôt mal, le poste de pilotage annonce un retard cause créneau de décollage d’une heure maxi. L’équipage pro-actif fera un passage avec des gobelets et bouteilles d’eau pendant l’attente. Attente qui sera acceptable avec un départ avec une grosse demi-heure de retard. 


photo tp1710p37photo tp1710p39

Le hublot du rang 6 est parfaitement positionné, définitivement un bon choix ! J’aperçois cet Airbus A320 d’Easyjet qui arrive depuis Lisbonne


photo tp1710p38photo tp1710p40

Nous repoussons, donc pour un départ en laissant la place immédiatement prise par ce superbe A321neo de la TAP avec la livrée rétro. Seul regret de ce routing l’A321neo me passera une nouvelle fois sous le nez, mais bon je pense avoir le temps de le prendre dans les années à venir Airbus le vendant comme des petits pains.


photo tp1710p41photo tp1710p42

On croise l’ATR72 de la compagnies Canarienne Binter qui assure les vols navette vers l’île voisine de Puerto Santo. Vols très récemment reporté par Alexis112002.


photo tp1710p43

Nous poursuivons notre roulage jusqu’au bout de la piste. Comme on peut facilement le voir sur la photo l’aéroport de Funchal tient plus du porte avion que de la plateforme aéroportuaires avec sa piste surélevée entourée par l’océan sur 3 de ses côtes.


photo tp1710p46

Sur l’autre face c’est une imposante colline qui se dressent, véritable paradis des spotters.


photo tp1710p47

Nos pilotes poussent les 2 moteurs CFM56 à pleine puissance et nous roulons rapidement sur la courte piste (2700m).


photo tp1710p48

Nous nous élevons donc rapidement en parallèle de la principale route de l’île la VR1 qui relie toute la partie sud à Funchal à grand renforts de tunnels et autres ouvrages d’arts spectaculaires.


photo tp1710p49

Puis c’est la montée avec une superbe vue sur les verdoyantes vallées qui composent l’île, et on comprend vite le choix de construire cette piste sur « pilotis » de béton tant rien n’est plat sur cette île.


photo tp1710p50

Le train n'a même pas eu le temps de rentrer entièrement que c'est un véritable break sur la droite afin de ne pas survoler la ville portuaire de Machico ainsi que de ne pas trop nous approcher du Pico do Facho situé pratiquement dans l'axe de la piste.


photo tp1710p51photo tp1710p52

On devine au loin le port de Caniçal, principale port de l'ile de Madère où arrive la plupart des importations consommés sur l'ile.


photo tp1710p53

Nous quittons l'ile par son extrémité Est en longeant les superbes falaises de la Ponta de São Lourenço d'où sont prise certaines photographies du bonus. Une belle balade pour les amateurs dans cette zone de l'ile la moins soumise aux pluies.


photo tp1710p54photo tp1710p55

Puis nous continuons notre grimpette vers l'altitude de croisière de manière bien plus classique en laissant l'Ile de Madère derrière nous.


photo tp1710p57

Lors du décollage l'ensemble de la cabine avait l'œil rivé au hublot signe d'une vue pour le moins spectaculaire. Niveau taux de remplissage c'est aussi une très bonne performance pour TP avec seulement quelques sièges de libres 


photo tp1710p56-98983

Nous arrivons rapidement à proximité de l'ile de Porto Santo seconde plus grande ile de l'archipel de Madère. Beaucoup plus plate et aride que l'ile principale de l'archipel elle est connu pour son immense plage de sable clair (visible sur la photo)


photo tp1710p58photo tp1710p60

Elle dispose toutefois de la plus grande piste de l'archipel avec ses 3000m, toutefois la seul liaison régulière programmée toute l'année est la ligne vers Funchal opérée par les ATR72 de Binter. Il y a aussi quelques vols vers l'Europe continentale en saison mais la principale raison d'être de cette piste est qu'elle sert de terrain de dégagement pour l'aéroport de Funchal où les conditions météo peuvent parfois empêcher les appareils de se poser.
Cela doit même être régulier car mon loueur de voiture avait même la marche a suivre détaillé en cas de déroutement sur Puerto Santo…


photo tp1710p59

Après ce superbe survole de l'Est de Madère le temps se couvre au dessus de l'Atlantique, pas bien grave car à part du bleu il n'y avait pas grand chose à voir.


photo tp1710p62

De quoi laisser un peu de temps pour regarder la documentation présente dans la pochette du siège. Du classique, avec la réglementaire safety card mais aussi le menu du BOB et ses tarifs peu attractifs, même si pour une fois le trolley fera quelques arrêts pour servir des boissons chaudes.


photo tp1710p44photo tp1710p45

La croisière se poursuit dans le plus grands des calmes et notre moteur ronronne normalement, petit détail sur le sharklet aux couleurs de la compagnie Portugaise.


photo tp1710p63photo tp1710p64

En cabine l'ambiance est à présent très calme et de nombreux passagers somnolent, pour ma par c'est rédaction du report comme souvent sur mes vols ^^.


photo tp1710p65

La terre n'est pas encore en vue que notre début de descente est annoncé, le régime moteur diminue et notre Airbus prends une légère assiette à piquer.


photo tp1710p66

La route du jour, pas beaucoup de terre sur le chemin, surtout de l'eau salée.


photo tp1710p69

Nous nous rapprochons de la couche de nuages qui semble couvrir le nord des côtes Portugaises ce matin là.


photo tp1710p67

Et en effet sous la couche de nuages le temps est pour le moins humide avec des averses très localisées semblent tomber ça est là.


photo tp1710p70

Puis ça se découvre quand nous sommes en finale pour la piste 17, approche par le nord donc.


photo tp1710p71

Arrivée dans les giboulets du douro


Posé sans encombre sur le tarmac de l'aéroport Francisco Sá Carneiro de Porto, le freinage sera lui aussi doux il faut dire que les installations aéroportuaires sont situés dans la partie Sud du terrain.


photo tp1710p72

Lors de notre décélération on croise ce Boeing 737-800 de Ryanair qui attends que nous ayons dégagé la piste avant de s'élancer (il n'y a qu'une piste à OPO). Phénomène plutôt étrange alors qu'il faisait plutôt beau au nord du terrain c'est une bonne averses de pluie qui nous cueille à l'autre bout de la piste mettant pas la même occasion fin aux photos depuis le hublot pour le roulage


photo tp1710p73

Le roulage vers notre porte ne sera pas bien long, peu de temps après le jetbridge et connecté et les passagers commencent à sortir de l'appareil en bon ordre. Pour le coup cette cabine "EXTRA CONFORT" offre vraiment un produit bien plus agréable que la moitiée arrière de la cabine qui est le copycat de ce que l'on trouve chez Easyjet…


photo tp1710p74

L'équipage cabine en porte nous saluera avec le sourire alors que nous empruntons le long jetbridge nous connectant au terminal.


photo tp1710p76photo tp1710p77

Si la plupart des jetbridges sont aujourd'hui sponsorisés par de célèbres enseignes bancaires, entreprises pétrolières ou encore loueurs de voitures j'avoue avoir été un peu surpris par la publicité des passerelles de l'aéroport de Porto pour la marque "Renova" qui n'est autre qu'une marque de papier toilette ^^ ! Mais d'après leur slogan il s'agit du PQ le plus sexy de la terre ! (rien que ça).


photo tp1710p79

Que cela soit KLM ou Air France ce sont les Embraer Erj190 qui assurent les liaisons vers les HUBs d'AMS et CDG.


photo tp1710p80photo tp1710p83

Dernière vue sur mon premier Airbus A320 du jour, byebye "José" !


photo tp1710p81

Nous arrivons dans le cheminement arrivée de l'aéroport de Porto qui n'est autre qu'une mezzanine au dessus de la zone de récupération bagage. Et au lieu de descendre nous empruntons un petit couloir correspondant au cheminement pour les correspondances. Même si nous ne passons pas groundside nous aurons le droit à un contrôle au PIF (poste dédier aux correspondances) avant de pouvoir passer dans la zone départ. 


photo tp1710p82

C'est ici que je vous laisse, le détail de l'indemnisation suite aux changements de la TAP sera donné dans le dernier report de cette série.


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

TAP Air Portugal

6.0/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements5.5
Restauration3.5

Funchal - FNC

7.4/10
Fluidité7.5
Accès6.5
Services8.0
Propreté7.5

Porto - OPO

7.1/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services7.5
Propreté7.0

Conclusion

Dur de noter cette série de vol, le contexte de fin de vacances avancées ne donne pas vraiment une vision objective. Si je me base sur uniquement l’expérience de vol la prestation est quand même plutôt correct.

Tap Air Portugal
+ les sièges des rangs 1 à 15 offrent un réel gain de confort et sont à mes yeux plus confortable que ce que l’on trouve chez certaines majors européennes.
+ Équipage sérieux aux petits soins qui aura le bon sens de tenir les passagers informés du retard et la gentillesse de servir un verre d'eau durant l'attente au sol.
- Encore un retard à cause des contraintes ATC un peu moins d'une heure cette fois la.
- -1 point pour la modification du routing à J-4

Funchal:
+ J'ai bien aimé cet aéroport pratique et efficace et avec du personnel plutôt sympa
+ La SUPERBE terrasse paradis des av-geeks (et des fumeurs aussi)
- Accès pas hyper pratique autrement qu'en voiture mais c'est à l'image de l'ile

Porto:
+ Aéroport de taille moyenne + plutôt moderne et agréable malgré un affluence certaine
+ Tous les services d'un grand aéroport
- Dommage de devoir passé par l'étape PIF alors que sinon les correspondance serait extrêmement simple

Informations sur la ligne Funchal (FNC) Porto (OPO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Funchal (FNC) → Porto (OPO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est TAP Air Portugal avec 7,2/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 48 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 622028 by
    saintpiev GOLD 2697 Commentaires
    Merci pour ce FR retour,
    Bien joué pour le changement de siège qui permet d'avoir un hublot et une belle vue au décollage.
    Par contre si l'avion arrive à OPO par le sud, il veut mieux être à droite pour avoir une superbe vue de Porto. Mais là visiblement vous êtes arrivés par le nord donc vous n'avez rien perdu.
    FNC est un superbe aéroport et c'est impressionnant que les pistes soient en contrebas de la colline !
    Belles vue de Porto Santo avec la piste qui coupe l'île en deux.
    Joli bonus qui me rappelle de bons souvenirs notamment la balade à la pointe Sao Lourenco et les maisonnettes de Santana !
    A bientôt
  • Comment 622033 by
    cliper31 GOLD 803 Commentaires
    ils sont pas mal en effet les sièges à l'avant. La terrasse est sympa et si je me souviens bien séparée en 2, un côté accessible en secteur public.
  • Comment 622077 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10476 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Quelle tactique pour obtenir ces sièges... on pourrait vous décerner un doctorat en la matière. ^^

    après le check-in et entre T-1h et T-0,45 tous les sièges (libres) deviennent gratuit !


    Il me semble pourtant que les OLCis ne sont plus actifs à T-1h ?

    A bientôt.
  • Comment 622135 by
    Esteban GOLD 20413 Commentaires
    Merci Hugo pour le partage !

    Et bien un sacré coup de trafalgar de la part de TP avec ces annulations mais tu t'es vengé avec le changement de siège gratuitement et en plus le hublot. Bien joué !

    Par contre je suis curieux d'arriver à la fin du routing pour voir les indemnités que TP te versera, ils sont réputés pour être tout, sauf pro-actifs.

    A bientôt !

    PS : Comme d'hab, quelles belles photos !!
  • Comment 622223 by
    ChrisB GOLD 3643 Commentaires
    Salut Hugo et merci pour la suite.
    Tiens je ne connaissais pas cette technique du siège, surtout que TAP pratique des prix dignes d'une low-cost..
    Superbes vues au pluriel sur le tarmac et l'océan!
    Superbes vues fuselage.
    Pnc proactifs avec cette attente ils auraient pubse cacher derrière le rideau...
    Superbes clichés au decollage.
    Dis donc entre les sièges et le BOB est-ce que Tap aurait besoin d'argent?
    Merci pour le très joli bonus.

Connectez-vous pour poster un commentaire.