Avis du vol Amelia International Castres Paris en classe Economique

Compagnie Amelia International
Vol AF7615
Classe Economique
Siege 18A
Temps de vol 01:15
Décollage 20 Sep 22, 07:00
Arrivée à 20 Sep 22, 08:15
NL   #45 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 41 avis
Kethu
Par GOLD 995
Publié le 8 février 2023

Bonjour à tous !

J'essaie de rattraper mon retard de publication, on va donc repartir aujourd'hui un peu loin en arrière, en septembre 2022, avec un sympathique vol entre Castres et Orly.
En bonus de ce report… Un second report ! Pourquoi en bonus ? Il vous faudra le lire pour le savoir :) 


UN vol inutile, et donc indispensable, de plus !


Ce vol fait partie des (nombreux) vols répondant uniquement à une pulsion.
En effet, la seule explication à ce vol est qu'un beau jour, je me suis dit "Bon sang, ça fait longtemps que je n'ai pas volé en ERJ145 !"

Partant de cela, je regarde comment est-ce que je pourrais me rendre à Paris (pour le travail) en empruntant ce bel avion. Le principal opérateur d'ERJ145 en France est désormais (à ma connaissance) Amelia International, depuis que Hop! a laissé tomber ces avions.

Je regarde ce qui est faisable, et je pars sur un vol Castres - Paris Orly le 20 septembre au matin, et ce pour plusieurs raisons :

- Le tarif, tout d'abord, à 49€ via Air France
- L'accessibilité de Castres en train depuis Lyon : Un TGV Lyon > Toulouse suivi d'un TER Toulouse > Castres, que je me ferai payer par mon entreprise grâce à un astucieux subterfuge
- La possibilité de dormir à proximité de l'aéroport (évitant ainsi les frais de taxi de très bon matin), puisque je dois arriver à Paris le mardi matin, pas avant, pas après
- Et la possibilité de me balader dans une ville que je ne connais pas encore pendant une demi-journée
 
J'ajouterai donc à mon vol une nuit à l'hôtel Causséa, dans la zone d'activités à côté de l'aéroport, pour 75€.

Voilà donc un routing totalement tordu pour rallier Lyon à Paris en seulement 30 heures !


Routing

  • TGV 6821- Première - Lyon → Toulouse - TGV Duplex Non reporté
  • TER 72404 - Seconde - Toulouse → Castres - AGC Non reporté
  • AF7615 - Économique - Castres → Paris Orly - Embraer ERJ145 Vous etes ici

Le vol étant effectué par Amelia, il n'est pas possible de choisir sa place à bord avant l'enregistrement en ligne.

Fort heureusement, ce n'est pas l'affluence, et un peu plus de 24 heures avant le départ du vol, il reste beaucoup de places libres.

Pour vivre l'expérience ERJ145 au mieux, je choisis un siège "solo", à fond de cale, pour avoir le doux ronronnement du réacteur juste à côte de mes oreilles ! 


photo screenshot_2022-09-19-05-50-14-302_comairfranceandroiddinamoprd

Le combo "Petit appareil régional" + "Aéroport paumé dans la cambrousse" a déjà attiré trois personnes sur cette ligne sur Flight Report, 2 en ERJ145 et 1 en ATR42… On verra donc si l'aéroport a beaucoup changé depuis le dernier report, datant de juillet 2021 (spoiler : Non).

Pour moi, je n'ai jamais mis les pieds à Castres, et je n'ai pas pris d'ERJ145 depuis 3 ans ! Autant dire que j'ai hâte.
Ca sera mon 10e vol sur ce magnifique appareil (le 6e modèle que j'ai le plus emprunté d'ailleurs).


Castres et son aéroport, de nuit


Après un trajet en train fort agréable (TGV plutôt vide, et TER ponctuel), j'arrive à Castres le lundi midi.

La ville est charmante, mais on en a rapidement fait le tour !


photo img_20220919_131459

L'hôtel Caussée est accessible en bus depuis le centre-ville. Il est purement fonctionnel, par contre, on y mange fort bien, avec un cuistot qui me donne l'impression d'être dans un Maigret "Je vous mets un ptit verre de rouge de la maison avec ça, vous m'en direz des nouvelles !".


photo img_20220919_200620

C'est particulièrement tôt (comme d'habitude…) que je quitte les lieux, à 5h45. Il fait légèrement nuit, comme vous le constaterez.


photo img_20220920_054225

L'aéroport est à deux kilomètres de l'hôtel, une distance raisonnable à faire à pied…


photo img_20220920_054622

… Sauf qu'à mi-chemin, trottoir et éclairage public disparaissent totalement. Le cheminement devient de suite plus périlleux, surtout qu'il fait vraiment nuit noire ! Heureusement que l'on a inventé les torches sur les smartphones…

La traversée des ronds-points de l'échangeur desservant la 2x2 voies est pour le moins dangereuse, mais ça se fait !


photo img_20220920_055507

J'arrive malgré tout à atteindre l'aéroport en un seul morceau, le parking est bien rempli pour un aérodrome desservi par seulement 3 ERJ145 par jour.


photo img_20220920_060242

La clôture de l'aéroport n'est pas bien loin du parking, je peux apercevoir le coucou du jour qui attend bien sagement !


photo img_20220920_060401

L'aéroport est accueillant, et pas seulement parce qu'il est éclairé !


photo img_20220920_060451

La zone landside, les comptoirs sont situés sur ma gauche (et la porte d'entrée est en face). C'est bien adapté au trafic, au final.


photo img_20220920_060617

Après avoir récupéré mon billet au comptoir (deux sont occupés, mais pour l'un des deux, l'ordinateur refuse de démarrer), direction le tout petit PIF, situé derrière cette porte plein d'affiches.


photo img_20220920_060729-35896

C'est passé rapidement, le personnel est sympathique, mais comme dans beaucoup d'aéroports quand on prend le temps de le saluer avec le sourire !

La salle d'embarquement est assez grande pour un ERJ. Petit défaut : C'est Chérie FM qui est diffusé dans tout l'aéroport, et je dois avouer que je m'en passerai bien…


photo img_20220920_061248

Il y a même un coin enfants… De taille réduite, toutefois.


photo img_20220920_071005

Des places supplémentaires sont disponibles un peu plus loin, avec une sympathique photo de l'aéroport !


photo img_20220920_061327

Les sanitaires sont bien tenus.


photo img_20220920_061416

Des journaux ainsi que des revues sont à disposition.


photo img_20220920_061335

Je peux donc feuilleter le journal d'ici, qui s'appelle Le Journal d'ici. Original non ?


photo img_20220920_062623

Un livre d'or est disponible, avec plein de mots doux des passagers : Première fois que je vois ça dans un aéroport !


photo img_20220920_063822

Embarquement, part. 1


L'embarquement est lancé à 6h35, par un appel à haute voix "Les passagers pour Paris, on embarque !". D'après la liste des passagers, nous sommes 26 à embarquer, 9 Skypriority, 9 en zone 3, 2 en zone 4 et 6 en zone 5. Bien évidemment, la priorité n'est pas respectée, ça ne servirait pas à grand chose.

Un passager devant moi ne retrouve pas sa carte d'identité, le personnel l'autorise à laisser ses affaires dans la salle pour filer à sa voiture chercher son permis. Pas certain que ça respecte les procédures, mais c'est plutôt sympathique de la part du personnel ! 


photo img_20220920_063542-75377

Et me voilà donc sur le tarmac ! Je présenterai l'appareil plus tard. Le co-pilote, qui fait un tour de l'appareil, attend que je termine ma photo pour avancer, et me dit en souriant "Il est beau hein ?". On est loin du "no photo" ! 


photo img_20220920_064039

Je file au fond de la cabine, je retrouve avec plaisir ces confortables sièges délicieusement vieillots !


photo img_20220920_064208

Le pas est correct, plutôt bon pour un appareil régional même.


photo img_20220920_064214

Le siège est épais. Ce qui m'amusera toujours dans ces cabines ERJ145, c'est l'association des couleurs les plus tristes possibles, entre le marron moche des tablettes et le gris triste des accoudoirs. C'est très bien entretenu, la cabine est nickel ! La sellerie des sièges a elle été reprise plus récemment, ça rend le tout moins vieillot.


photo img_20220920_064147

L'embarquement se poursuit tranquillement, les valises cabine sont chargées dans la soute.


photo img_20220920_064201

Notre moteur Rolls-Royce AE 3007 est encore tout endormi… 


photo img_20220920_064252

Signe des meilleurs avions : Une patère est disponible.


photo img_20220920_064218

Le plafonnier est vieillot, du même style que l'armature des sièges.


photo img_20220920_064402

Autre signe de l'âge de la cabine : Les cendriers sont encore présents dans les accoudoirs. Ils ont toutefois été scellés.


photo img_20220920_064422

La ceinture n'est malheureusement pas siglée, personne n'est parfait, même pas cet ERJ145.


photo img_20220920_064448

Rangé derrière les sièges 18D et F, le jumpseat de l'éventuel 2e PNC, qui ne sera pas utilisé sur ce vol.


photo img_20220920_064559

Vue générale de la cabine, alors que l'embarquement est terminé. A 6h48, le commandant prend la parole pour annoncer un temps de vol de 1h sur ce vol Air France opéré par Amelia International.
La porte est fermée dans la foulée. 


photo img_20220920_064407

On patiente un peu, l'occasion de regarder cette safety card d'Amelia, valable aussi pour les ERJ135. Amelia comporte en effet 3 ERJ135 dans sa flotte, un qui tourne actuellement sur Aurillac - Orly, un qui vole entre le Gabon et le Congo, et le dernier entre Mayotte et la Réunion.


photo img_20220920_064234

La sortie semble si simple sur cette notice, mais quand on voit comme l'appareil est petit et étroit, je n'aimerais pas avoir un accident dedans (surtout à ma place, à côté des réacteurs)…


photo img_20220920_064242

Le commandant reprend la parole quelques minutes après : Un problème technique empêche de partir, les pilotes vont tenter un reset complet de l'appareil pour essayer de résoudre l'incident.

L'avion est donc totalement éteint, la ventilation et les lumières s'éteignent (hormis les signaux des issues). C'est un moment très particulier, pas un bruit dans la cabine, pour un peu je m'endormirai…

Curieusement, le marquage lumineux au sol vers les issues n'est pas présent. 


photo img_20220920_065443

Après quelques minutes, l'appareil est redémarré, mais les pilotes nous annoncent que le problème est toujours présent, il va falloir faire intervenir un technicien. L'annonce est assez franche : Nous aurons au minimum une heure de retard, si nous pouvons partir.
Ayant un salon à Paris, je commence à être un peu tendu (surtout que je suis censé partir de Lyon ce matin, pas de Castres !).

Nous sommes invités à débarquer… 


photo img_20220920_070644

Retour en salle d'embarquement donc. Deux passagers quittent l'aéroport, une heure de retard mettant trop en péril leur journée de travail parisienne…


photo img_20220920_070841-88104

L'hôtesse arrive rapidement avec le catering de l'avion, afin de nous permettre de nous restaurer en attendant, une très délicate attention !


photo img_20220920_071142-57957

Santé, donc !


photo img_20220920_071222

La cabine est à nouveau éteinte dans l'appareil, tandis que le soleil se lève au-dessus des Causses…


photo img_20220920_071531

EMBARQUEMENT, PART. 2


Finalement, à 7h35, nous embarquons à nouveau, en espérant que cette fois-ci sera la bonne !

Je vous présente cette fois notre monture, il s'agit de F-HRAV, un ERJ145-LU (même capacité d'emport en carburant que le Long Range, mais avec une masse maximum au décollage augmentée). ll a été livré neuf en 1999 à Luxair, avant de passer sous le giron de Regourd Aviation en 2017, renommée Amelia en 2019.


photo img_20220920_073635

Vue de la cabine, avec les coffres à bagages d'un seul côté…


photo img_20220920_073759

Les pilotes n'ont pas pris le temps de sigler la ceinture pendant notre séjour dans la salle d'embarquement.


photo img_20220920_074331

Les pompiers s'occupent d'entretenir leurs camions, au pied de la tour de contrôle.


photo img_20220920_073808

Tiens, celui-là est loin de chez lui !


photo img_20220920_074025

A 7h42, le commandant prend la parole et nous annonce que le problème est bien résolu et que l'on va pouvoir partir d'ici quelques minutes.

A 7h46, la porte est fermée. C'est un pompier qui s'occupe d'enlever les cales et de donner le Go aux pilotes. Début du roulage à 7h49, avec un hangar de maintenance au fond.


photo img_20220920_074953

On emprunte l'unique taxiway civil de l'aéroport (l'autre taxiway n'est pas à proprement parler militaire, mais il dessert uniquement la zone de parking de la base militaire, donc…).


photo img_20220920_075002

On rejoint rapidement la piste 14/32 (vu que le taxiway fait 85 mètres de long)


photo img_20220920_075022

On remonte la piste vers le seuil 32, situé à 725 mètres, sous le soleil levant…


photo img_20220920_075031

Demi-tour dans la raquette !


photo img_20220920_075244

Cabin crew, prepare for le vol panoramique by Kethu !


Et nous voilà alignés, notre ombre nous précède ! "Cabin crew, prepare for takeoff !" (Les process d'Amelia impliquent visiblement de faire les annonces à l'équipage en anglais)


photo img_20220920_075309

On s'élance, nous avons 1825 mètres de piste pour réussir à prendre les airs !


photo img_20220920_075340

Il nous faut quasiment 1500 mètres, mais on s'arrache du sol à 7h53 !


photo img_20220920_075352

On vire rapidement vers l'ouest pour éviter un survol direct de Castres…


photo img_20220920_075431

La Montagne Noire porte décidément bien son nom ! Il s'agit du massif montagneux au sud de Castres et de Mazamet, extrémité sud-ouest du Massif Central, culminant par endroit à plus de 1.200 mètres d'altitude.


photo img_20220920_075524

Une fois la mégalopole castraise contournée, on repique vers le nord-nord-ouest, passant au large de Saint-Paul-Cap-de-Joux, avec la rivière Agout qui étend ses méandres… 


photo img_20220920_075712

On survole la forêt de Grésigne, la plus vaste chênaie (forêt de chênes) du Midi de la France).


photo img_20220920_080142

Des lingettes désinfectantes sont distribuées après le décollage.


photo img_20220920_075706

C'est ensuite les Causses du Quercy, avec en bas au centre, peu visible car dans l'ombre, la ville de Cahors logée dans une boucle du Lot. 


photo img_20220920_080704

Service et instant Katia


Le service arrive à ma hauteur, on a le choix entre une madeleine et une galette bretonne, ainsi que l'offre classique de boisson du matin (sans restriction sur le nombre de verres. Ca sera donc madeleine à nouveau, que j'accompagne d'un simple verre d'eau.


photo img_20220920_081208

Vous me croyez si vous le voulez, mais ce fringuant réacteur est un poil bruyant. Mais c'est ça qu'on aime !


photo img_20220920_081220

On passe au droit de Brive-la-Gaillarde, avec ici la ville voisine de Terrasson-Lavilledieu… 


photo img_20220920_081239

Le repas est marathoné en deux temps trois mouvements !


photo img_20220920_081418

Petit tour aux WC, qui sont vastes puisqu'ils prennent toute la largeur de la carlingue.


photo img_20220920_081538

C'est très propre et bien tenu.


photo img_20220920_081532

Et j'aime beaucoup la charmante petite déco !


photo img_20220920_081523

Toujours, une pensée à Katia…


photo img_20220920_081529

De retour à ma place, une vue sur la cabine très calme…


photo img_20220920_081835

On survole cette autre grande cité qu'est Limoges (qui perd d'ailleurs en mars sa liaison vers Paris, pile quand je me tâtais à y réserver un billet). 


photo img_20220920_081858

Arrivée sous la grisaille d'Orly


Je m'endors visiblement une vingtaine de minutes, puisque le prochain cliché est à une altitude plus basse, on vient de passer sous le niveau 100, au large de Chartres…


photo img_20220920_084240

Un peu plus loin, Béville-le-Comte à gauche, et en bas au milieu, le château classé de Baronville, construit à la fin du XIXe siècle à la place d'un autre château datant lui du XVIIe siècle…


photo img_20220920_084358

Le front nuageux n'est pas très haut, mais il est vraiment impressionnant, on va passer du ciel totalement bleu à une grisaille intense !


photo img_20220920_084431

A la vue de ces nuages et de Rambouillet, les pilotes virent vers le nord-est…


photo img_20220920_084641

… Mais rien n'y fait, il nous faudra affronter cette grisaille, au-dessus des Ulis !


photo img_20220920_085020

Le réacteur est toujours là ! Au fond, le plateau de Saclay, où on peut apercevoir la construction des viaducs de la ligne 18 du Grand Paris Express.


photo img_20220920_085056

L'autoroute A10, qui sépare cette pauvre cité de Villebon de sa zone commerciale, alors que l'on passe sous les 1.000 pieds…


photo img_20220920_085203

Et voilà Orly, juste après la zone logistique de Chilly-Mazarin, avec le hub Chronopost le long de l'A6.


photo img_20220920_085313

Toucher à 8h53 sur la piste 06 ! Les spoilers sont à l'image de l'appareil, très réduit ! 


photo img_20220920_085344

Au nord de la plateforme, les portes utilisées par les low-cost visiblement, puisque c'est EasyJet et Vueling qui squattent.


photo img_20220920_085533

Un A319 U2 repousse pour Toulouse…


photo img_20220920_085543

Un peu plus loin, à l'ancien hall de La Navette, c'est un A320 Air France qui repousse pour Nice.


photo img_20220920_085612

Et nous voilà au parking éloigné M01 à 8h57, avec 42 minutes de retard !


photo img_20220920_085726

On patiente quelques minutes, le temps que les agents au sol sortent les valises cabine de la soute. Pendant ce temps, un A320 AF est tracté en porte, pour le départ suivant pour Nice…


photo img_20220920_090206

Le débarquement se fait en une poignée de minutes, direction le paxbus qui nous attend.


photo img_20220920_090532

Le vol d'Amelia pour Aurillac est sur le départ, en ATR42-500…


photo img_20220920_090548

Pendant la balade en bus, vue sur un 777-300 AF qui fait ce matin une rotation sur Alger.


photo img_20220920_090933

Une sortie directe pour les passagers sans bagages en soute existe.


photo img_20220920_091128

Direction l'Orlyval pour moi, je sais où il se trouve mais je le trouve plutôt mal indiqué…


photo img_20220920_091859

Une demi-heure après l'arrivée au bloc, je pars vers Antony à bord de cette arnaque roulante…


photo img_20220920_092744

Et c'est ensuite la B qui me ramènera vers Paris, sans problème technique ni incident voyageurs, comme quoi, tout arrive !


photo img_20220920_093245

Et c'est parti pour deux jours de conférence à côté de la Tour Eiffel !


photo img_20220921_090910

La trace radar du vol, à 28.000 pieds au-dessus du désert français…


photo 2023-02-05-14_10_06-air-france-flight-af7615-flightradar24

Et c'est la fin de ce premier report de ce FR !
Pour le deuxième, c'est dans le bonus ci-dessous, où vous comprendrez le pourquoi du comment.


En bonus : LYS-MRS en CRJ1000… Peut-être ?


Un début d'explication ici ! Après une tentative échouée (faute de temps) de prendre une dernière fois le CRJ1000 Hop! fin octobre, avec la prolongation du service de ces appareils pour un mois supplémentaire, je réserve le 14 novembre un LYS-MRS pour le 21 novembre, afin de voler sur un des deux derniers appareils encore en service à cette date.

Le plan est simple : Je pars en milieu d'aprem pour Marseille avec ce CRK, et je remonte en TGV depuis Aix TGV. Simple et efficace, avec en plus l'absence de Madame Kethu à la maison pour éviter qu'elle ne me tape pour ce vol inutile.

Alors… On y va ? 


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Amelia International

8.1/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Restauration7.5

Castres - DCM

8.6/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services9.0
Propreté8.0

Paris - ORY

6.4/10
Fluidité7.5
Accès4.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

J'ai toujours un peu de mal à noter objectivement ce genre de vol : J'aime tellement les petits aéroports et avions régionaux que j'ai du mal à imaginer qu'on puisse ne pas être aussi enthousiaste que moi. Mais je vais essayer quand même !

La cabine des ERJ145 est étroite, mais sa disposition en 1-2 et l'épaisseur du siège donne vraiment un côté "jet privé" à l'appareil, c'est donc très agréable. L'offre de restauration est classique de chez Hop!, mais le fait que ce soit servi en "illimité" est très positif.
Et donc, l'équipage est irréprochable : Très bonne communication sur le retard, attention de l'hôtesse (notamment le catering servi dans la salle d'embarquement)... Rien à redire !

L'aéroport de Castres est, comme on dit, à taille humaine. Aucune attente donc fluidité parfaite, personnel très sympathique, journaux à disposition... C'est une bonne expérience. Le seul point d'amélioration serait une liaison par bus pour le vol du matin, mais c'est beaucoup demandé vu que le réseau de bus ne circule pas du tout à 5h du matin. Le reste de la journée, des bus passent régulièrement aux horaires des vols.

A Orly, une expérience correcte, pas exceptionnel, mais ça va. Je trouve que les indications sont assez peu claires, notamment pour l'Orlyval. Et en parlant de lui, l'accès est encore pire que CDG, pas de mode lourd en liaison directe, et l'Orlybus est souvent absolument pas fiable.

Informations sur la ligne Castres (DCM) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Castres (DCM) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France Hop avec 7,3/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 20 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 620908 by
    Chandigarh SILVER 230 Commentaires
    Bonsoir merci pour ce partage. Pas de boissons chaudes sur ce vol? Privé de chocolat chaud :) ? A bientôt.
    • Comment 621002 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Hello, merci pour le commentaire !

      Il y avait bien des boissons chaudes, mais pour une raison qui m'échappe désormais, j'ai préféré le verre d'eau à bord. Peut-être pour dormir plus vite, sans avoir à attendre que le chocolat refroidisse pour être buvable ^^

      A bientôt :D
  • Comment 620914 by
    Papoumada GOLD 7321 Commentaires
    Merci Robin pour ce FR "pulsionnel".

    Castres n'est pas une ville désagréable mais cela ne vaut pas Albi.

    J'ai longtemps vécu à 20 minutes de Castres mais je n'ai jamais eu l'occasion d'emprunter le "vol Pierre Fabre."

    l'échangeur desservant la 2x2 voies

    A ma connaissance, c'est une voie à double sens non une 2x2 à cet endroit vers Labruguière.

    Se rendre nuitamment pedibus à l'aéroport fait louche.

    un coin enfants… De taille réduite, toutefois.

    Logique : à l'instar des utilisateurs.

    Le journal d'ici : une propriété Pierre Fabre : l'un des multiples titres lancés pour concurrencer la dépêche du Midi. J'adire le titre principal et l'illustration !!! Le harcèlement peut-il s'expliquer?^^

    Amelia dessert aussi BVE-ORY en ERJ145.

    Le DZA- Réunion est un choix de l'ARS de Domiique Voynet pour les évasan depuis Mayotte jusqu'à St Denis ou St Pierre. Cela a été lancé pendant le Covid, au grand dam de UU qui s'estimait floué et continue.

    la ville de Cahors logée dans une boucle du Lot.

    Méandre mon bon môssieu !

    A propos de Limoges : la perte de la liaison aérienne et l'intercité erratique à la mode SNCF conduisent de nombreuses entreprises à envisager de quitter la ville. Cela sauvera-t-il la ligne aérienne?

    Amélia fait souvent agréablement le job. Sauf au départ de Paris où le col n'est pas géré par AF mais par Amelia qui ne permet ni accès salon ni Accès n+1

    A bientôt !
    • Comment 621022 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci Franck pour ton commentaire :)

      En effet, Albi est nettement plus intéressante, mais il lui manque un aéroport, à cette belle ville ^^
      Je ne connaissais pas cette appellation pour ce vol tiens !

      A ma connaissance, c'est une voie à double sens non une 2x2 à cet endroit vers Labruguière.

      En effet, c'est du double-sens, je viens de vérifier, my bad ^^

      Se rendre nuitamment pedibus à l'aéroport fait louche.

      C'est probablement pour cela que je me suis fait klaxonner plusieurs fois !

      l'un des multiples titres lancés pour concurrencer la dépêche du Midi

      Je ne sais pas si ça marche très bien, je n'en avais jamais entendu parler, alors que la Dépêche me semble bien plus connue ^^

      Amelia dessert aussi BVE-ORY en ERJ145.

      Le principal inconvénient de BVE est qu'il est totalement paumé loin de tout ! Castres a le mérite d'avoir un aéroport proche de la ville.

      Merci pour le détail pour le vol en Océan Indien !

      Méandre mon bon môssieu !

      Pardon, je ne voulais pas offenser les Cadurciens de ce site ^^

      Pour Limoges, le taux de remplissage médiocre ne joue pas en faveur de la liaison aérienne, mais il est vrai que ça n'est pas la desserte ferroviaire qui fait envie... C'est encore pire que Clermont, c'est dire.

      C'est bien dommage de ne pas avoir les avantages du statut au départ d'ORY ! J'ai bien fait de faire le vol dans l'autre sens du coup, j'aurais été frustré ^^

      A bientôt :)
  • Comment 620918 by
    scorph GOLD 2130 Commentaires
    Hello Robin et merci pour ce partage, j'avais eu l'opportunité de faire ce vol en juin 2021 et comme toi j'avais eu un véritable scénique flight avec du ciel bleu tout du long.

    J'arrive malgré tout à atteindre l'aéroport en un seul morceau, le parking est bien rempli pour un aérodrome desservi par seulement 3 ERJ145 par jour.

    Le fait que le parking soit gratuit doit jouer aussi

    Le co-pilote, qui fait un tour de l'appareil, attend que je termine ma photo pour avancer, et me dit en souriant "Il est beau hein ?

    Elle m'a bien fait rire celle la

    A bord on sent qu'Amelia à une ADN d'aviation privé que cela soit dans l'entretien des cabines ou la proactivité du personnel.

    Bon vols !
    • Comment 621023 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Salut Hugo, merci pour ton commentaire !

      Le vol passe au-dessus d'un désert humain, mais très beau à voir :)

      Le fait que le parking soit gratuit doit jouer aussi

      En effet, ça doit jouer pas mal du coup ^^

      Elle m'a bien fait rire celle la

      Je ne m'y attendais pas du tout, je craignais un "Je ne suis pas sur la photo ?", mais non :P

      Et oui, Amelia est vraiment bonne sur son créneau de vol "affaires" voire privé... On se sent chouchoutés à bord.

      A bientôt :)
  • Comment 620923 by
    opoman BRONZE 1511 Commentaires
    Salut Robin et merci pour ce récit "insolite" (peut être pas le mot le plus juste)
    Le cheminement à pied le long de la départementale, très peu pour moi, mais en revanche, quelles sont les solutions alternatives? (un taxi peut-être)
    A privilégier pour l'été où il fait jour plus tôt en tout cas si c'est indispensable :)
    Ce point lumineux dans la nuit devait avoir de sérieux airs d'oasis!
    Le côté landside fait plus moderne que l'airside, mais l'ensemble reste correcte, j'apprécie l'offre de PQR! (la une du journal d'ici en revanche ^^)
    Je n'ai jamais volé sur les 145 d'Amélia, mais comme toi (et comme beaucoup ici) j'aime sa config en 1-2 qui lui donne des airs de jets privés, encore plus avec cette livrée blanche très sobre!
    Excellente gestion de l'incident au sol, bonne idée que de servir le pdj en salle d'embarquement, ça fait très "caméra café"
    Ca se confirme en vol avec un équipage qui semble aimable et attentif.
    Merci pour le bonus également, à très bientôt.
    • Comment 621024 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Salut Mathieu, merci pour ton commentaire !

      Les solutions alternatives : Le bus (depuis le centre-ville et l'hôtel), qui passe aux horaires des vols, 20-30 minutes depuis le centre, mais qui ne permet pas de choper le premier vol du matin. Le taxi doit se faire aussi sans trop de problème !
      Et oui, après cette expérience, je conseille de le faire plutôt en été quand il fait jour ^^
      L'aéroport était mon point de mire, mon phare dans la nuit !

      Landside ça a un côté de "chambre de commerce" un peu, airside c'est de la salle d'attente classique quoi.

      Je ne puis que conseiller les ERJ145 d'Amelia, je les trouve mieux entretenus et tenus que Hop!, et avec des équipages toujours adorables (bon, j'ai une expérience de deux vols sur cette compagnie donc mon scope d'analyse est limité...).
      Le service en salle d'embarquement était assez inattendu, et ça a été fait très rapidement, sans hésitation !

      A bientôt :)
  • Comment 620924 by
    Mcfly 417 Commentaires
    Merci pour ce très bon FR entre Castres & Orly opérée par Amelia avec ce plaisir de prendre l'Embraer 145.
    Quel plaisir de partir d'un aéroport où tout est plus simple tel que dire au passager d'aller son permis de conduire dans sa voiture alors que le vol est en plein embarquement! Le fait qu'il laisse ses affaires est conforme à la sureté vu que ses affaires ont passées le PIF.
    La très bonne réputation d'Amelia dans le secteur aérien est bien prouvée par la gestion de l'IRG aussi au niveau opérationnel que commercial !
    L'autre Embraer 145 qui a servi à faire le vol était déjà sur le tarmac de Castres?

    A bientôt
    • Comment 621025 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci pour le commentaire !
      Prendre l'avion depuis ce genre d'aéroport enlève tout le "stress" que peuvent provoquer les aéroports plus grands... Ca me fait penser à un temps que je n'ai pas pu connaitre, avant que les PIF ne sont en place.
      Amelia est en effet bien efficace et agréable :)
      Petite incompréhension : C'est bien le même appareil qui a effectué le vol, les pilotes ont eu la maintenance au téléphone, qui les a guidé pour faire les manips nécessaires pour remettre l'avion en service.

      A bientôt !
  • Comment 620927 by
    momolemomo GOLD 9488 Commentaires
    On a vu des chemins pour l’aéroport plus faciles ^^
    Cherie FM dans la salle d’embarquement, le passager qui retourne chercher son permis, le co-pilote fier de son coucou, ça a vraiment un côté campagne que j’adore!
    Retard assez bien géré. Le catering en libre service est original mais une bonne idée.
    Joli survol de la France au petit matin.
    Merci pour ce FR et le bonus. Tu as quand même eu une dernière expérience sur CRJ-1000, c’est mieux qu’un vol annulé avant même l’embarquement.
    • Comment 621028 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Hello Moritz !

      En effet, j'ai vu mieux, surtout sans équipement pour être visible (à part la torche du smartphone), ça n'était pas des plus rassurants.
      Ca me rappelle vraiment quand je prends un car dans le Beaujolais cette ambiance :P

      Le catering servi dans la salle a permis de faire passer l'attente plus rapidement, et aussi de rapprocher les passagers, certains ont commencé à discuter autour d'une madeleine (pas moi parce que je suis un ours, certes).

      Pour le bonus, en effet, une annulation avant l'embarquement aurait été vraiment frustrante ! Et au moins ça m'aura fait économiser le TGV du retour, + récupérer 350€ d'indemnisation.

      A bientôt :)
  • Comment 620934 by
    LeMatheuxVoyageur BRONZE 825 Commentaires
    Bonjour Kethu et merci pour ce FR aux saveurs régionales comme je les aime. Amelia a plutôt bien géré l'incident technique. Il vaut mieux prendre un peu plus de temps et voler en toute sécurité. C'est un FR "incident", tant dans le principal que le bonus qui est relaté ici ! Amelia, via Air France, offre à mon sens une bonne prestation. Toutefois, je ne sais pas si cela va durer, Amelia étant gourmande en subventions (sans quoi l'équilibre économique ne serait pas assuré). L'aéroport de Castres semble tout petit, tout mimi ! Néanmoins, je n'aurais pas apprécié non plus Chéri FM le matin. Concernant le CRK, je suis navré pour vous que votre "vol d'adieu" n'ait pu se dérouler. J'ai l'impression que AF a délaissé quelques opérations habituelles de maintenance, le centre de Morlaix ayant été non opérationnel, sachant qu'ils allaient s'en débarrasser, car les incidents se sont multipliés durant les dernier mois de son utilisation, notamment une avarie moteur dont a souffert le F-HMLK entre MRS et AMS qui l'a immobilisé plusieurs semaines en octobre derneir. A bientôt !
    • Comment 621029 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Hello, merci pour le commentaire !
      C'est en faisant ce genre de vol (et en écrivant ce FR) que je me dis que je préfère vraiment les petits vols régionaux que les long-courriers ^^
      Et oui, le côté "Incident" est la ligne conductrice de ces récits ^^
      Amelia est en effet de bien bonne qualité. A voir si ça dure en effet, mais la qualité de l'offre justifie aussi le maintien de ces lignes (il n'y a qu'à voir les levées de boucliers en Bretagne lorsque des appareils turbopropulseurs ont remplacé des jets, ce genre de détail joue pour les régions)...

      Chérie FM a un côté totalement décalé, c'est amusant, tant qu'on n'a pas à le supporter tous les matins quoi !
      Sans doute que de la maintenance a un peu manqué sur la fin, surtout avec la fin de service décalée d'un mois quasiment au dernier moment... Au moins j'aurais eu le plaisir de remonter à bord une dernière fois !

      A bientôt !
  • Comment 620940 by
    ChrisB GOLD 3413 Commentaires
    Salut Robin et merci pour le FR! Comme je te comprends mon dernier vol en erj145 remonte a une bonne 15aine d'année chez BA connect..
    Je suis aussi assez curieux de ces petits aeroports regionaux jadis desservis en atr42 ou atr72.
    Je m'attendai a beaucoup plus cher sur une petite ligne sans concurrence.
    que je me ferai payer par mon entreprise grâce à un astucieux subterfuge

    Je suis preneur ahha
    Ce qui est tres sympa dans ces petits aeroports c'est la fluidité a laquelle tu traverses tout comme chez toi du salon à la cuisine, cherie fm en moins!
    26 passagers oui au final tout le monde est prioritaire!
    J'adore le "no photo" ahha
    Une bonne gestion du petit probleme.
    Je suis surpris de voir le catering 100% air france sur un avion qui ne l'est pas.
    Je pige pas tout aux code share wet lease dry lease dry gin gin tonic lol
    qui perd d'ailleurs en mars sa liaison vers Paris, pile quand je me tâtais à y réserver un billet). 

    Celle vers lyon est maintenue si ça te tente..
    Je me rappelle de ce rejected take off, le meme jour ou j'arrivais a prendre le dernier crj1000 de toulouse de memoire.
    Faut voir le cote positif: les rejected take off sont rarissimes et tu as tout de meme.reussi a prendre une derniere fois la saucisse!
    • Comment 621030 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Salut Chris, merci pour ton commentaire !

      Oh, en effet, si ça date de BA Connect, ça remonte bien (sans vouloir te vieillir hein ^^ )
      Les ATR ont aussi un certain charme, mais le charme en vol peut vite tourner à la migraine...
      Je m'attendai a beaucoup plus cher sur une petite ligne sans concurrence.

      Je pense que les institutions régionales subventionnent à haute dose pour garder la ligne bien attractive, parce que ça n'est pas les quelques dizaines de passagers par jour qui doivent faire rentrer l'argent dans la caisse !

      Je suis preneur ahha

      Alors : Réserver son billet de train comme habituellement (TGV Lyon > Paris), puis aller au guichet SNCF demander naïvement pour échanger le billets. C'est faisable, même si certains rechignent un peu parce que la méthode normale doit être de passer par l'agence de voyages de l'entreprise (il faut bien se garder de dire que c'est un voyage payé par ton entreprise). La cerise sur le gâteau est que si ton billet modifié coûte moins cher (typiquement le Lyon > Castres coutait 15€ de moins), le guichetier propose en général un remboursement sur ta CB en faisant un crédit par le TPE, parce que c'est plus simple que de rembourser l'agence de voyage. Voilà !

      26 passagers oui au final tout le monde est prioritaire!

      Delta aurait fait toutes les priorités sans en manquer une :P

      J'adore le "no photo" ahha

      Comme je disais plus haut, en voyant le pilote approcher, j'avais eu peur de me prendre un "Je ne suis pas en photo dessus ?", mais non, ça va !

      Je suis surpris de voir le catering 100% air france sur un avion qui ne l'est pas.

      Air France sous-traitant la ligne à Amelia, je suppose que dans le contrat, il y a noté de faire un service "Air France" à bord. Et comme c'est chargé à Orly probablement (je doute que Castres ai un service de catering ^^ ).

      Celle vers lyon est maintenue si ça te tente..

      Elle me tente oui, mais je voulais monter à Paris via Limoges. Encore un routing débile quoi :P

      Faut voir le cote positif: les rejected take off sont rarissimes

      Oui, ça reste une expérience assez unique au final ! Et c'est encore plus surprenant qu'un go-around ^^

      A bientôt !
  • Comment 620994 by
    Michelg TEAM GOLD 4198 Commentaires
    Merci pour le partage Robin,
    Ce vol fait partie des (nombreux) vols répondant uniquement à une pulsion.

    Belle introduction pour ce FR 2 en 1
    Marche matinale dans la nuit noire pour rejoindre l'aéroport. On est loin des grandes plateformes et on retrouve le charme de ces escales à taille humaine.
    Au moins, le retard t'aura permis d'avoir une belle lumière au départ avant l'arrivée sous la grisaille à Paris.
    A bientôt.
    • Comment 621031 by
      Kethu GOLD AUTEUR 2664 Commentaires
      Merci Michel pour ton commentaire !

      On apprécie d'autant mieux le vol avec un aéroport aussi petit oui, pas de stress, des sourires du début à la fin (enfin, avant de sortir de l'avion à Orly quoi :P )... C'est très agréable oui :)

      En effet, la belle lumière du levant était la bienvenue pour ce vol scénique !

      A bientôt :)

Connectez-vous pour poster un commentaire.