Avis du vol Air France Prague Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF1383
Classe Affaires
Siege 3A
Temps de vol 00:15
Décollage 08 Mai 23, 11:45
Arrivée à 08 Mai 23, 12:00
AF   #27 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
Frostyjeff
Par GOLD 653
Publié le 16 mai 2023

Bonjour à tous,

Bienvenu sur ce report de retour après un WE des plus ensoleillé à Prague.
De plus, la pression touristique n'ayant pas été à son paroxysme, la ville est restée des plus agréable. Que demander de plus ?
Et bien, un retour tout aussi fluide.
Cela a mal commencé avec le tarif puisque Y et J étaient au même prix et que le WE se voulait économique. Mais vu que je ne suis pas le seul à avoir eu cette idée de Prague, il a fallu passer à la casserole.
Mon copax plus flexible côté emploi du temps mais avec un cœur bien accroché, aura préféré rester une nuit de plus pour prendre le premier vol du mardi matin (celui de 6h30 qui pique…). Certes, le gain est là, mais ses yeux piquent encore.

PS : Pour le logement plein centre, on a fait confiance à un petit AirBnB en mode appart/colloc (un peu façon kommounalka) qui en dépit de sa localisation parfaite, présentait un tarif très très serré.


Routing


REjoindre PRG et y entrer


Pour rejoindre PRG en ce 8 mai, effort 0, je me jette dans un Uber.
A 20 euros le trajet, on se laisse tenter facilement. ?
Un peu moins de 30 minutes plus tard, me voilà dans la place. 


photo img_8559_resultat

Aucun doute sur le lieu.


photo img_8560_resultat-23659

Même si on peut s'amuser un peu en jeu de mots (suis pas le premier, pas le dernier… et bien sûr à côté, il y a la porte 2F…)


photo img_8561-18393

Vu que j'ai du temps, je fais un peu le tour de ce dépose minute sous un grand ciel bleu, dépose minute qui au bout là bas, propose une belle vue sur les pistes.


photo img_8562_resultatphoto img_8563_resultatphoto img_8564_resultat

Comme le traffic n'est pas le plus soutenu, je ne m'attarde point et rentre donc par la porte T2E.
Cela va être vite vu côté landside car sur la gauche au second plan, il y a l'entrée du PIF et sur la droite, le hall avec les comptoirs d'enregistrement que je ne visiterai point puisque sans bagages enregistrés et défait de mon affection pour les billets papiers (surtout pour des liaisons européennes facilement re-praticables).


photo img_8565_resultatphoto img_8566_resultat-40197

Il y a quand même suffisamment de temps pour un pas de côté histoire de jeter un œil au FIDS du jour.


photo img_8567_resultat-42046

Finie la lecture, direction le PIF.
Pas besoin de se presser pour faire les 20 m restant. 


photo img_8568_resultat-22364

Pas de foule, mais fast lane quand même.


photo img_8569_resultat-91540

Clic clac, merci Kodak, je suis airside.
Un peu d'attente tout de même au PIF car personne n'est en stress et tout le monde prend son temps.


photo img_8570

Je m'en vais cheminer dans ces longs et larges couloirs vers le salon.


photo img_8571

lounge


Direction le Erste Premier Lounge.


photo img_8572

L'entrée n'a pas de relief particulier.


photo img_8573_resultat-21554photo img_8574_resultat-37573

Et finalement, le salon en lui même non plus. ?
Celui ci est en L. Il y a de la place. 
Le petit buffet propose un choix mesuré plutôt axé sur le salé.



Je me contenterai donc d'un petit encas et reporte l'apéro plutôt à bord car d'un coup, je ne sentais pas bien le petit verre de blanc ou la mousse compte tenu de l'horaire.


photo img_8579_resultat

un bien meilleur salon


Finalement, le séjour au salon n'étant pas palpitant, je décide d'aller me balader. 
Bien m'en a pris car je trouverai au bout du chemin un petit spot sympa.


photo img_8580

En effet, tout au bout du hall C, on a une belle vue sur le tarmac et une piste.


photo img_8586_resultatphoto img_8582_resultatphoto img_8584

Je ne serai pas seul sur le coup car nous devons être 3 ou 4 (défaillance de mémoire ?) à regarder passer les avions.
Par contre, un de mes voisins ne rigole pas car la où moi, je dégaine modestement mon téléphone pour ce qui va suivre, lui il est direct au reflex avec téléobjectif… 


photo img_8587_resultat

Je me mets moi aussi en position.


photo img_8588_resultat

Et c'est parti.



Avec tout ça, devinez qui voilà (ok, le téléobjectif, c'est mieux).


photo img_8597photo img_8598photo img_8599_resultat

Le coupable, c'est lui.


photo img_8558

Pour compenser mon optique minimaliste, il n'y a pas de secret, il faut attendre la réduction de la distance.


photo img_8601

Mon oiseau du jour va se parquer au coin, au fond à droite.
Il va être temps d'aller voir ce qui se passe en porte. 


photo img_8602photo img_8603

En attendant, un dernier pour la route.


photo img_8604

porte et embarquement


La bête est dockée.
Le débarquement est en cours.


photo img_8605

En face, c'est le cousin vu tout à l'heure depuis le hot spot photo.


photo img_8606_resultat

Revenons à notre AF en plein débarquement.
De façon surprenante, il y a un débarquement par la porte arrière et un PAX bus en attente….
Pax bus qui vous éblouira de son utilité grâce à la photo suivante où il débarque ses pax en porte arrivée. 
Si y a 50 m, c'est le Pérou. 


photo img_8607photo img_8608_resultat

L'embarquement démarrera quasi à l'heure alors que cet avion est arrivé peu avant 11h, donc le timing est plutôt serré.
Il y aura une petite attente passerelle mais que je qualifie de symbolique. 


photo img_8609-36151photo img_8610

Trio d'instants dans les règles.


photo img_8611_resultatphoto img_8612photo img_8613_resultat-77721

Et même bonus crevette.


photo img_8614_resultat

a bord


Arrivée à mon trône côté gauche.


photo img_8617photo img_8616_resultat

Le siège désormais bien connu.


photo img_8621_resultat

Pas d'incident pochette cette fois-ci.


photo img_8622_resultat

Et un sol nickel avec bien sûr, entre temps, la distribution de la petite bouteille d'eau et de sa lingette.


photo img_8624_resultat

Instant révision des consignes de sécurité.


photo img_8650_resultat-10942photo img_8651_resultat-10726

Wifi et usb check.
Moi, je suis prêt à partir. 


photo img_8625

Entre temps, à 11h32, embarquement terminé, porte fermée dans la foulée et push back à 11h40.
On est sur un joli 8/11 en J et pourtant je n'ai pas l'impression d'être dans la foule.
On part pour le roulage qui sera assez longuet. 
D'ailleurs, la réponse même du pilote à l'agent de piste sera longuette.
Devinez donc le poids de l'attente sur les épaules de cette agente de piste (oui, pour une fois, c'est une dame !).


photo img_8626_resultatphoto img_8627_resultat

taxi, take off, flight


Ca ne se bouscule toujours pas à PRG, à croire que tous les touristes viennent en vélo, ou pire, en train ?


photo img_8628photo img_8629

Une piste se profile mais ce ne sera pas la notre.


photo img_8630_resultat

J'aime bien cette photo (petite autosatisfaction…).


photo img_8631

Tiens, à propos de photo, à PRG, les spotters sont respectés.
Ce n'est pas net, mais oui, il y aune petite plateforme rien que pour eux. 


photo img_8632_resultat

Cette fois ca devrait être la bonne, ces 3077 m sur la droite seront bientôt rien qu'à nous.


photo img_8635photo img_8636_resultat

Le décollage se fera dans la foulée de l'arrivée au seuil de piste.
Belle météo pour ce début de vol, non ? 



Verra-t-on la ville ?
Pour le moment c'est méandre fluvial et piste non identifiée. 


photo img_8642_resultatphoto img_8643

Nous virons, la piste anonyme nous sert de point de corde.
Bon, ok, j'avoue, Goolgle a fini par m'aider : c'est Vodochody Airport. 


photo img_8644_resultat

Et au loin là bas, Prague.
Pas de miracle avec un téléphone, mais l'intention est là. 


photo img_8645_resultatphoto img_8647

Après la piste (non) identifiée, la ville, là aussi pas le meilleur zoom mais ça, c'est PRG.
si si…. 


photo img_8649

Maintenant qu'on est lancé, la lumière baisse, le sol devient petit, la vue baisse, va falloir revenir à des considérations intérieures.


photo img_8653photo img_8658

Plusieurs vols en A220 mais premier en J, il est temps de voir à quoi ressemblent les commodités de l'avant.
Point de surprise, c'est comme à l'arrière.
Pratique et plutôt "confortable". 



La maintenant, le sol est devenu une vue de l'esprit et il se fait faim.


photo img_8659

12h05, le service démarre.
Il y a du champagne Pommery pour ouvrir les hostilités (c'est pas sur HOP ça le Pommery ?).
Mais, chef, j'ai glissé chef.
Je me contenterai de soft.
P&P drink : Pomme et Perrier. 


photo img_8661_resultat

Le plateau arrive.
Le pain est tiède. 
Et ce plateau était vraiment très bon, ce qui fera passer d'ailleurs la portion pour très cheap ! 
Tavernier, sortez donc ce chaudron qu'on se serve dignement !
Le chou a par contre perdu de son petit croustillant, il a voyagé trop longtemps. 


photo img_8660_resultat-52255photo img_8662_resultatphoto img_8663

Après ce sympathique et goûteux moment, ca commence à faire long, juste quand le commandant nous annonce à  12h43 un début descente.
Quel sens du timing captain.
Par contre, le prochain long courrier, ce sera PLS pour bibs si je suis en détresse déjà au bout d'une heure de vol. 
Le blues de la fin de WE dira-t-on. 
Au passage, dans ce sens aussi, plein de air to air possible, à croire qu'il y a plus de monde en l'air qu'au sol à PRG. 


photo img_8665

12h59, l'annonce de l'atterrissage retentit, le toucher intervenant à 13h11.
Il y a visiblement moins de soleil ici… 



Si le timing du toucher était bon, on aura droit à un long roulage.
Le tour reste sympa bien que l’émotion concorde soit sujette au fading à force.



Bientôt l'écurie les amis.


photo img_8681_resultatphoto img_8682_resultat

On se gare à côté d'un frangin.


photo img_8683_resultat

A partir de là, c'est humain, on ne veut qu'une chose : sortir.
En partant du rang 3, ce sera bien rapide.
Roissy s'offrira à moi en étant également peu fréquenté.
Nous sommes les premiers à revenir de notre WE prolongé peut être.  



Notre navigation pour finir.


photo img_8698photo img_8700

Retour au sol, semaines dry à venir côté avion, mais bientôt FDF ! ?

See You. 

Afficher la suite

Verdict

Air France

9.0/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements8.5
Restauration9.5

Erste Premier Lounge

7.6/10
Confort8.0
Restauration7.0
Divertissements7.5
Services8.0

Prague - PRG

9.3/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services9.0
Propreté9.5

Paris - CDG

9.8/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services9.5
Propreté9.5

Conclusion

Le vol retour était mieux. Le confort en A220 est intrinsèquement meilleur et ajoutez y la J, et il n'y a rien à redire.
Pas d'effusions business ou platinesques, du classe "as usual" bien exécuté.
J'aurai bien signé pour voyager dans cette configuration globale en permanence.

PRG est spotting friendly et fluide. Cela m'a quand même paru un peu trop calme/vide.

Le salon de PRG ne me laissera pas un souvenir impérissable.

Informations sur la ligne Prague (PRG) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 25 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Prague (PRG) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 40 minutes.

  Plus d'informations

0 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.