Avis du vol Qatar Airways Perth Doha en classe Première

Compagnie Qatar Airways
Vol QR901
Classe Première
Siege 1A
Temps de vol 11:40
Décollage 09 Nov 23, 22:45
Arrivée à 10 Nov 23, 05:25
QR   #8 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 625 avis
pititom
Par GOLD 1256
Publié le 8 mars 2024

J'amorce le retour de ce voyage effectué en Novembre 2023 et qui m'a emmené en Australie, via le Népal et la Malaisie. Le retour est beaucoup plus direct, avec juste une escale à Doha.

Le retour s'effectue en billets prime avec Qatar Airways. Depuis que la compagnie qatari a aligné son programme avec celui de British Airways, il est relativement aisé d'avoir de la disponibilité dans les cabines QR pour ceux qui, comme moi, cumulent chez British Airways.

C'est cette facilité qui nous a permis de trouver 2 sièges en award en première classe.



Nous avons passé trois jours à Perth, non pas pour goûter de mauvaises copies de croissants mais pour profiter du soleil tant qu'il fait moche chez nous.


photo 2023-PERDOH-01

Perth en soi est plutôt une petite ville qui n'existe que par la richesse de son sous-sol (dans l'absolu, c'est une définition extensible à toute l'Australie…), et nos trois jours sur place ont été suffisants, même s'il est toujours possible de s'attarder à l'infini dans les vignobles alentours…


photo 2023-PERDOH-02photo 2023-PERDOH-03

Nous reprenons ensuite la route de l'aéroport, qui s'avère efficace avec l'entrée du terminal à la croisée du parking des loueurs, de l'arrivée du métro et de la dépose taxi !


photo 2023-PERDOH-04photo 2023-PERDOH-05

Le terminal 1 est assez calme, mais il faut dire qu'il n'accueille pas les vols Qantas, qui représentent le gros du trafic.


photo 2023-PERDOH-06

Nous sommes donc rapidement airside, en direction du salon NZ que Qatar a contractualisé pour l'occasion (puisque les salons Qantas de l'alliance oneworld se trouvent à l'autre terminal).


photo 2023-PERDOH-07

Nous arrivons au salon au moment où notre appareil rejoint justement sa porte.


photo 2023-PERDOH-08photo 2023-PERDOH-09

Mais pour nous, la porte restera close. QR n'a contractualisé le salon que pour les deux heures précédent le départ du vol, et l'accès n'est donc pas autorisé avant aux passagers QR, qui se voient tous refoulés !


photo 2023-PERDOH-12

Et devant la salon, une zone d'attente est aménagée et permet à tous les passagers QR d'attendre qu'on leur donne accès, malgré leur invitation en main (car l'enregistrement, lui, est bien ouvert 3h avant).


photo 2023-PERDOH-10

La Une du jour, dans ma zone d'attente digne de la première classe de la supposée meilleure compagnie du monde !


photo 2023-PERDOH-11

Une fois que nous sommes admis, nous pouvons découvrir le salon qui est petit mais agréable, malgré l'absence de lumière. Il est organisé autour de deux pièces : une zone salon et une zone dinatoire avec le buffet.


photo 2023-PERDOH-13photo 2023-PERDOH-14photo 2023-PERDOH-15

Celui-ci est plutôt complet, en encas froids comme chauds.


photo 2023-PERDOH-16photo 2023-PERDOH-17photo 2023-PERDOH-18

Les alcools sont en libre service et des douches sont à disposition.


photo 2023-PERDOH-19photo 2023-PERDOH-20

Nous nous contenterons de grignoter un peu avec un Sauvignon Blanc néo-zélandais, nous réservant pour le repas servi à bord.


photo 2023-PERDOH-21

Mais la mesquinerie de Qatar Airways ne s'arrête pas aux 2 heures. Les boarding-pass indiquent un embarquement 1h15 avant le vol, et le salon joue le jeu en le confirmant sur les écrans et en faisant l'appel. Quand les passagers trompés reviendront au salon, l'accès leur sera refusé, étant "unique" pour les passagers Qatar. Juste lamentable.


photo 2023-PERDOH-22photo 2023-PERDOH-23

Etant restés au salon, nous profitons du deuxième appel 50 minutes avant l'heure de départ, avec la précision utile "flight is now really boarding". Merci :)

Une double porte est utilisée pour séparer les priorités d'accès.


photo 2023-PERDOH-24

Un steward contrôle les cartes d'embarquement à l'arrivée, et constatant que nous sommes en première, la transmet à sa collègue qui nous escorte à notre siège.


photo 2023-PERDOH-25photo 2023-PERDOH-26

Nous avons opté pour deux sièges au hublot, en ayant constaté que les sièges du milieu étaient toujours disponibles sur notre vol, si nous voulions diner ensemble.


photo 2023-PERDOH-27photo 2023-PERDOH-28

Certains trouveront à juste titre cette First un peu datée, mais je suis personnellement favorable aux gros sièges ouverts plutôt qu'aux suites fermées.


photo 2023-PERDOH-29

De plus, l'ottoman est suffisant pour recevoir quelqu'un et nous pouvons nous installer face à face pour le verre d'accueil, ce que je trouve appréciable. Le breuvage est plaisant, les oshibori en sachets façon Air France Moyen Courrier beaucoup moins.


photo 2023-PERDOH-30photo 2023-PERDOH-34

Un code WiFi est donné aux passagers First, suivi d'une trousse de confort qui est strictement la même qu'en Business.


photo 2023-PERDOH-31photo 2023-PERDOH-32

Le menu, un simple encart en papier, est aussi bien terne pour une First (alors même que QR servait le menu Business en pochette en cuir il y a quelques années…).


photo 2023-PERDOH-33

L'embarquement se termine, alors que notre PNC très attentionnée et toute dédiée à ses 3 passagers s'assure du niveau des verres.


photo 2023-PERDOH-35photo 2023-PERDOH-36

Puisque nous sommes séparés et attachés chacun à notre siège, j'en profite pour vous partager la vue depuis mon assise. C'est très ouvert, mais encore une fois, cela me va bien. La couverture violette est la même qu'en Business.


photo 2023-PERDOH-37photo 2023-PERDOH-38

Les rangements dans les accoudoirs, où se trouvait également le casque.


photo 2023-PERDOH-39photo 2023-PERDOH-40

Il est médiocre mais fonctionne, et l'A380 est vraiment silencieux.


photo 2023-PERDOH-41

Mais on voit bien que l'accent n'est pas mis sur cette cabine. Et dans le détail, il y a beaucoup d'à-côté. Même l'utilisation du tutoiement sur l'IFE sonne un peu décalé en première classe.


photo 2023-PERDOH-42

D'ailleurs, avant le décollage, un dernier oshibori est distribué et c'est toujours la même lingette sous vide. Ca ne changera pas le vol, mais c'est juste dommage.


photo 2023-PERDOH-43

C'est parti !


photo 2023-PERDOH-44photo 2023-PERDOH-45

Rapidement dans la montée, notre PNC vient s'enquérir de nos apéritifs. Nous restons sur le Champagne Rosé, qui arrive avec quelques noix (celles que AA vous servirait sur un LAX-SFO ^^)


photo 2023-PERDOH-46photo 2023-PERDOH-47

Avant que le repas ne commence, je passe aux toilettes et celles-ci sont juste magnifiques. Alors c'est vrai qu'il n'y a pas la douche, mais l'espace restant est du coup juste incroyable.


photo 2023-PERDOH-48

Et ici, c'est grand luxe : les oshibori ne sont pas en sachet ! Et les orchidées sont vraies.


photo 2023-PERDOH-49photo 2023-PERDOH-50

Enfin, le nécessaire absent de la trousse se trouve disponible. Il est rare que je passe 4 photos sur les toilettes, mais elles le méritent.


photo 2023-PERDOH-51

Quand je reviens, la table a été mise et la PNC refait mon niveau de Champagne pour le repas, ce qui est une délicate attention mais démontre une piètre approche sommelière.


photo 2023-PERDOH-52photo 2023-PERDOH-53

Un amuse bouche est proposé, il s'agit d'un morceau de saumon fumé. What else chez Qatar, j'ai envie de dire :)


photo 2023-PERDOH-54

Pour l'accompagner, j'écarte le Champagne et part sur un excellent Chablis qui serait parfait sur un bon poisson. Malheureusement, il n'y en a aucun à la carte…


photo 2023-PERDOH-55

De plus, ma PNC est perturbée quand je refuse le caviar, n'étant pas fan. Elle semble vraiment dire que c'est le point d'orgue de son service, alors j'optempère.


photo 2023-PERDOH-56

Il est servi avec les cuillères en nacre, et accompagné d'une rosace de saumon fumé (What else chez Qatar, hein !) d'une paleur et d'un dégradé louche.


photo 2023-PERDOH-57

Et pas sûr que les crackers soient le meilleur choix, mais qu'importe ! On se force pour Flight Report :)


photo 2023-PERDOH-58photo 2023-PERDOH-59

J'admet la contradiction : j'ai finalement fini le caviar dont je ne suis pas fan, et je n'ai vraiment pas aimé le saumon fumé archi-salé (délavé dans son propre sel, donc…) voire archi-saumuré, alors que j'adore cela normalent.


photo 2023-PERDOH-60

La table est ensuite redressée avec pain et condiments. Le menu promet un pain artisanal : si c'est le cas, il est urgent que cet artisan change de métier !


photo 2023-PERDOH-61photo 2023-PERDOH-62photo 2023-PERDOH-65

Le service commence par soupe au chou-fleur. Vraiment excellente.


photo 2023-PERDOH-63photo 2023-PERDOH-64

En entrée, j'opte pour le tataki de boeuf.


photo appsphoto 2023-PERDOH-66

Il sera très bien accompagné par ce St-Estèphe.


photo 2023-PERDOH-67

Mais grosse déception. Malgré le menu flateur, la très belle présentation et le vin qui l'accompagne, cette entrée est…râtée. Ce n'est pas un tataki, mais un rôti froid. Et les morceaux de viande sont peu nobles.


photo 2023-PERDOH-68

Viennent ensuite les plats. J'opterai pour le plat de côte et mon ami pour les pâtes.


photo mainsphoto 2023-PERDOH-71photo 2023-PERDOH-69

Double déception. Les pâtes sont archi cuites et encore plus salées…


photo 2023-PERDOH-70

Quant au plat de côte, il est très gras et nerveux. Certes, ainsi en va le morceau, et c'est pourquoi il doit être cuit lentement et longtemps. Et là, il semble juste avoir été jeté dans l'eau bouillante. Beurk !


photo 2023-PERDOH-72

Les plats n'ayant pas rattrapé les entrées, nous mettons fin au supplice de notre PNC qui semble sincèrement peinée (inquiète ?) de ramener toutes ces assiettes malheureusement gâchées.

Nous décidons d'aller passer une tête au bar, qui a certainement du succès auprès de la clientèle australienne, mais qui est pour l'instant vide car le service continnue en Business.


photo 2023-PERDOH-73photo 2023-PERDOH-74

Notre PNC nous a accompagné et nous présente comme passagers First à sa collègue du bar, qui sera au petits soin et se chargera donc de la figure imposée de la photo au bar.


photo 2023-PERDOH-75

Puis nous retraversons la cabine pour rejoindre nos sièges, dans l'optique d'une bonne nuit.


photo 2023-PERDOH-76

La literie a d'ailleurs été mise en place pendant notre digestif au bar.


photo 2023-PERDOH-77

Je pars pour un bon marmottage au dessus de l'océan indien…


photo 2023-PERDOH-78

…pour n'être réveillé qu'au dernier moment de la descente sur Doha.


photo 2023-PERDOH-79photo 2023-PERDOH-80

L'expérience culinaire du dîner ne nous fait pas regretter du tout le petit-déjeuner qui aurait été proposé en vol, mais comme un café serait quand même le bienvenu, nous nous dirigeons vers le salon des arrivées de Doha.


photo 2023-PERDOH-81

Celui-ci est vraiment bien pensé pour les attentes à l'arrivée. La zone lounge en soi est résumée au minimum et tout l'espace est utilisé pour des cabines de repos, des douches et une salle de petit-déjeuner.


photo 2023-PERDOH-83photo 2023-PERDOH-84photo 2023-PERDOH-87

Nous commençons par les douches, qui sont très spacieuses…


photo 2023-PERDOH-86photo 2023-PERDOH-85

Avant de passer au petit déjeuner et à ce café qui me manquait tant :)


photo 2023-PERDOH-88

Et une fois douché et rassasié, que fait le business traveller ? Il va travailler. Et là, c'est toute une seconde zone qui s'ouvre sur un Business Center avec bureaux, coworking et salle de réunion. Au top.


photo 2023-PERDOH-89photo 2023-PERDOH-90photo 2023-PERDOH-91

Mais pour nous, il est l'heure de quitter l'aéroport, direction la plage :)


photo 2023-PERDOH-92
Afficher la suite

Verdict

Qatar Airways

7.4/10
Cabine8.5
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration3.0

Air New Zealand Perth International Lounge - 1

7.5/10
Confort7.5
Restauration8.5
Divertissements7.0
Services7.0

Perth - PER

8.9/10
Fluidité8.5
Accès9.5
Services8.5
Propreté9.0

Doha - DOH

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Conclusion de ce vol ? Difficile de faire court.

C'est assez facile de faire un bon vol dans une mauvaise First. Et c'est le cas ici. Est-ce que je recommanderais la First de Qatar ? Absolument pas ! Est-ce que je la reprendrais ? Oui, avec un billet prime à peine plus élevé qu'en Business, pourquoi s'en priver ?

En fait, c'est certainement là le pire ennemi de la First de Qatar Airways : sa propre Business. Qui, offrant un très beau produit, vampirise sa First. D'ailleurs, ils le disent, c'est "First in Business" chez eux. Tant pis si pour moi, ce vol c'était plutôt "Business in First". Enfin, pas que...

Dans le détail, le vol a très mal commencé avec la contractualisation lamentable du salon. C'est pour moi la pire expérience First au sol qu'il est possible d'imaginer. La malhonnêteté l'emporte sur la nullité avec le sketch de l'embarquement 1h15 avant. Pour autant, les notes sont bonnes car je note le salon pour ce qu'il est. Et il est très bien, dans le cadre des vols Star Alliance au départ de PER (le salon indiqué da

En vol, la cabine est datée, mais je réitère que cet espace et cette ouverture est pour moi l'idée du voyage en First. Si je veux être enfermé, je reste chez moi. Si je veux être entassé, je voyage derrière. Dommage pour l'armement Business, mais j'y ai quand même bien dormi.

Le personnel Qatar reste excellent et attentionné. Mais ce n'est pas propre à la First.

Quant au catering, c'est ce qui m'aura le plus surpris, tellement il était mauvais. Je savais que QR ne fait aucun effort sur ce point en First et qu'il s'agit du menu Business agrémenté de caviar et avec du choix (en J, c'est soupe ou entrée, en P c'est le deux...) et une belle carte des vins. Mais c'était mauvais, et donc cela devait être mauvais en Business également, ce qui est plutôt rare de mes expériences avec la compagnie (certes, cela manque de choix, mais c'est au moins maitrisé).

Bref, j'ai passé un bon vol et une très bonne nuit. Mais Qatar Airways a raison d'investir dans sa Business, car quand on propose une First dans des cabines datées avec un catering de merde (je le dis !) et un service au sol injurieux, on se dit qu'ils n'ont vraiment pas les codes de ce produit là.

Ce qui n'empêche bien sûr pas de profiter d'un très beau moment en vol.

Sur le même sujet

18 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 646175 by
    Gaetan 2441 Commentaires
    Merci pour ce FR

    Une expérience F décevante tant au sol qu’en vol. Il aurait été plus rentable d’utiliser ses miles pour la J.

    Les conditions d’accès au salon sont d’une mesquinerie.

    À bord, si le siège semble confortable et la nuit fut bonne, le catering est faible avec beaucoup d’imperfections. La cave relève quelque peu le standing.

    À bientôt
    • Comment 646314 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      C'est vrai, mais c'est aussi l'occasion de voler en F, car la J peut se trouver "à bon prix", là où il ne serait pas intéressant d'utiliser ses miles.

      En vol, la seule déception est le catering. Mais du coup, il n'y a pas le vol parfait qui pourrait rattraperie le fiasco du salon.

      A bientôt !
  • Comment 646177 by
    Giancarlo 119 Commentaires
    Avec tous ces espaces vides au sol comme en vol, quel tristesse et quelle gaspillage d'espace pour superflu du luxe ...
    • Comment 646317 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Bonsoir Giancarlo,

      Je vous rejoins, il y a dans l'aérien énormément de gaspillages qui me chagrinent. Qu'ils viennent des voyageurs ou qu'ils soient la conséquence de nombreuses règlementations.

      Luxe et superflu vont de paire, du moins pour moi : le luxe est par essence superflu. C'est un peu tout ce qui est beau (ou bon) et inutile, qui fait plaisir aux sens mais ne sert à rien lors de notre bref passage sur cette planète. Comme l'art, la culture ou même le savoir. Sont-ils à bannir pour autant ?

      In fine, le luxe me semble une expression du génie humain (tout comme cet A380). Est-ce mal ? Fallait-il à ce titre faire taire votre compatriote (me semble t'il) Leonardo Da Vinci, parce qu'illustre, érudit et artiste, il ne rêvait que de voler ?

      Merci pour votre commentaire.
  • Comment 646182 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10438 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Je retiens qu’il faut emporter son Balik à bord pour profiter de la cave avec du solide qui tient la route. ;)

    À bientôt.
    • Comment 646318 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Salut Clément !

      Balik ou autre bons mets : il n'y a pas que LX dans les cieux ;) Avec qui j'ai d'ailleurs fait un vol en F où seul le Balik était à conserver ^^

      A+
  • Comment 646192 by
    indianocean SILVER 7572 Commentaires
    Sur ma liste First Class à essayer, il me reste Qantas, ANA, Etihad, Thai et éventuellement Garuda. Mais Qatar Airways n'a jamais vraiment fait partie de ma to-do list. J'avais bien un billet-prime First émis avec la promesse de passer par le salon First à Doha mais la compagnie a décidé de changer d'avion. Et à la lecture de ton report, je ne devrais pas avoir de regret.

    Tu écris que Qantas a un lounge à PER mais qu'il est dans un autre terminal. Il est si grand que ça cet aéroport?

    SQ a vraiment fait de l'Australie un de ses plus importants marchés. Je ne vois pas moins de trois vols sur le FIDS. Pas étonnant qu'il y ait ouvert son propre lounge

    "Le breuvage est plaisant, "=> allons, Thomas. Arrête de faire la fine bouche. Je sais que tu préfères un Jack Daniel avec du cola mais admets que la cuvée Alexandra est un des meilleurs crus en rosé...

    "Et les orchidées sont vraies."=> et la biosécurité australienne ne dit rien????

    Personnellement, le bar Qatar n'égalera jamais celui d'Emirates.

    Merci Thomas
    • Comment 646320 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Bonsoir Bernard,

      Si QR n'est pas sur la liste, je pense qu'il est inutile de la mettre ;)

      Le changement d'avion sera pour le prochain report, juste après le passage au salon First. Ah bah non, il était fermé. Mais ne spolions pas :)

      PER a deux terminaux. En gros, un pour QF et un pour les autres. QR a toujours eu une proportion démesurée à se mettre à l'écart de l'alliance qu'ils ont rejoint. C'est un peu comme leur First : on va le faire sans le faire !

      Tu sais bien que ma rédaction n'est jamais là pour dire l'évidence qu'en First on est bien ^^ Je suis plutôt à chercher les limites d'un produit (par rapport à un autre ou non), et quand je dis qu'un breuvage est plaisant, c'est que je n'ai vraiment aucun défaut à lui trouver ;)

      biosécurité australienne ne dit rien????


      Elles ont dû faire l'aller retour sans sortir de l'avion ;)

      le bar Qatar n'égalera jamais celui d'Emirates.


      J'en avais déjà dit ma ratelée, je n'allais pas en rajouter. Il en est une pâle copie tout au mieux. QR : "on va le faire sans le faire !"

      A+
  • Comment 646203 by
    jm² BRONZE 620 Commentaires
    Merci Thomas pour ce FR

    non pas pour goûter de mauvaises copies de croissants


    Je note que France est écrit avec une minuscule alors que la police autorise aussi les majuscules, tout se perd ma bonne dame !

    J'ai halluciné en voyant le traitement plus que mange crotte d'un pax First au salon. Ça me rappelle mon FR NRT-AUH avec l'infect Narita Travel Lounge (pour ceux qui veulent voir comment EY traite un pax First au sol à Narita : https://flight-report.com/fr/report/44023/etihad-airways-ey871-tokyo-nrt-abu-dhabi-auh/).
    Quant au double effet Kiss Cool qui consiste à appeler le vol en avance pour faire dégager les pax et s'offrir le luxe de ne pas les laisser entrer à nouveau alors là c'est le pompon.

    Quant au vol, que dire ?

    Oshibori plastique, tutoiement de l’IFE, il ne manque plus au décor qu’un chat-bit....

    Une fois de plus je constate un mood light rouge en plein repas, comme je le disais sur un autre FR, la lumière joue sur la perception des goûts.

    Et d’une mélanger caviar & saumon est une hérésie sur une même assiette. Le fumé qui se répand assassine les délicates fragrances du caviar. En plus le saumon fumé fait peur en deux couleurs (sachant que la couleur vient de sa nourriture, soit deux provenances, soit ... pire)

    Le pain : je ne dis rien, je vais être insultant.

    La soupe au chou-fleur qui même s’il a été bonne a tranchée (réchauffage probablement trop brutal), la viande bas de gamme sur l’entrée ET le plat principal, l’assaisonnement foireux, heureusement qu’il y a le bar en vol et le lounge à l’arrivée mais pour moi ce produit est simplement une ù* ?!§$ù#.

    Ça me serait arrivé je serai dans une rogne monstre. Je veux bien payer mais pas pour ça. Autant profiter des Qsuite qui sont infiniment meilleures. Comme dit un pote « quand on ne sait pas faire, on ne fait pas. Point-barre »

    Je n'ose imaginer notre ami Esteban (mais ça irait bien dans sa série "le chat noir des vols en "haute contribution"), je pense qu'il aurait explosé !

    Si tout va bien, ma prochaine First en Septembre sera sur EK ... et le meilleur bar en vol du monde sur A380
    • Comment 646321 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Bonsoir !

      le traitement plus que mange crotte


      C'est bien cela qui m'a choqué. Le salon est bien, et je ne peux pas en vouloir à QR de ne pas forcément trouver mieux à offrir sur la plateforme. Mais mettre en scène une telle procédure d'évacuation de ses propres pax, c'est hallucinant.

      un mood light rouge en plein repas


      C'est vrai, mais crois moi, je ne suis pas quelqu'un de difficile et ce n'est pas la couleur qui m'a écarté de la viande de QR (entrée et plat). Par contre, je reste intéressé de savoir si cela pourrait plaire à un palais australien (même si je n'ai jamais mangé de viande aussi mauvaise en Australie pour ma part).

      pour moi ce produit est simplement une ù* ?!§$ù#.


      Ca n'excuse pas QR, mais pour bien expliquer : il s'agit d'un catering Business. Je pense que le réchauffage de la soupe se fait également dans cette optique (elle est une des options de la J). Seul le caviar adapte le menu (et si j'en crois des sources internes, le premier plat qui est là juste un confit de canard).

      Autant profiter des Qsuite qui sont infiniment meilleures


      C'est le sens de ma conclusion. Faire ce vol en First avec QR avait à mon sens un côté "je ne pourrais plus jamais connaitre ça", car cette cabine disparaitra.

      le meilleur bar en vol du monde sur A380


      Je suis d'accord ! Mais comme ici, tu pouvais l'avoir en J ;)

      A+
  • Comment 646209 by
    Azeotrope GOLD 277 Commentaires
    Bonjour et merci pour le récit,
    L'expérience est assez décevante au sol et en vol mais surtout on a l'impression que la réduction des coûts est faite sur les mauvais postes de dépenses, il aurait été plus judicieux d'économiser sur les orchidées et de présenter de vrais oshibori. De la même manière les vins sont de très haut niveau mais la nourriture ne suit pas.
    La compagnie se rattrape avec son excellent salon de Doha mais on ne comprend pas qu'elle soit aussi pingre sur l'accès au salon à Perth.
    A bientôt,
    • Comment 646323 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Merci pour ce commentaire, qui résume très bien les interrogations que j'ai pu avoir tout au long du vol sur les choix qui ont été faits et présentés.

      D'où le résumé de ma conclusion : ce produit n'est juste pas intelligible.

      A bientôt !
  • Comment 646672 by
    momolemomo GOLD 9488 Commentaires
    Super cheap de ne donner l’accès au salon que 2h avant le vol sachant que l’enregistrement commence 3h avant (parfois plus avec QR) et l’embarquement 1h avant. D’ailleurs pourquoi QR n’est pas avec Qantas?
    Intéressant de voir que le champagne rosé est le même que celui que j’ai eu en Qsuite entre Doha et Madrid.
    Du point de vue des amenities, c’est quasiment la même chose qu’en Qsuite et mis à part certains vins, les plats pourraient très bien être servis en business
    Merci pour ce FR
    • Comment 646705 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Oui, c'est très cheap le coup du salon. En plus, quand on enregistre au comptoir, on reçoit une invitation sans aucune information. Tous les gens qu'on voit attendre sur ma photo se sont "heurtés" à la cerbérine avant de venir patienter.

      Je ne sais pas pourquoi ils ne sont pas avec Qantas, mais ça ne m'étonne pas. J'ai l'impression que QR a rejoint oneworld sans jamais s'en rapprocher. Leurs propres salons ne sont d'ailleurs pas accessibles à l'alliance.

      Intéressant de voir que le champagne rosé est le même que celui que j’ai eu en Qsuite entre Doha et Madrid.


      First in Business. Business in First ;)

      Clairement, il vaut mieux prendre la J, sauf pour l'intimité de la cabine comme on le voit avec cette immense Business que j'ai traversé pour aller au bar.

      A+
  • Comment 646676 by
    LoraHoshi GOLD 285 Commentaires
    Assez étrange l'accès au salon aussi strict, ce n'est vraiment pas ce à quoi on s'attend en volant en First.
    A bord, j'ai l'impression de retrouver le produit Business que ça soit dans la trousse, ou dans la prestation servie.
    Je ne suis pas une grande fan des cabines ouvertes, mais tu as quand même pu y trouver ton compte.
    Comme tu le dis, c'est plutôt "Business in First" ici, mais si c'était à un rapport prix/avios intéressant, pourquoi pas ?
    Merci pour ce FR et à bientôt pour la dernière partie.
    • Comment 646856 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Tout à fait...il y a peut être derrière tout cela des contraintes que j'ignore, mais négocier un salon au plus juste sur une destination où la F est opérée, c'est surprenant.

      Je ne regrette pas au final d'avoir rajouter quelques (20.000) avios en plus pour me faire une idée par moi-même du produit First de Qatar sur A380. C'est le prix du savoir ^^

      A+
  • Comment 646928 by
    Michelg TEAM GOLD 4192 Commentaires
    Merci Thomas pour le partage.
    Etrange cet accès au salon limité, vous seriez parti de HKG en cabine First avec QR, vous auriez pu passer autant de temps que vous auriez voulu au Pier First Lounge après un détour par le bar à Champage du Wing et le ressenti aurait été certainement différent.
    Pour la prestation, Qatar Airways à fait le choix d'abandonner la Première au profit de la QSuite et du concept de Business First décidant de ne pas équiper ses nouveaux avions de First Class notamment le 777-9 qui se fait attendre.. Voila pourquoi les prestations sont très proches de celles de la J à l'exception de la carte des vins et du caviar...
    C'est aussi la raison des prix pratiqués tant à l'achat qu'en échange de Miles qui n'ont rien à voir avec une "vraie" First.
    Reste le siège qui est quand même bien plus confortable qu'un siège Business.
    Certains trouveront à juste titre cette First un peu datée, mais je suis personnellement favorable aux gros sièges ouverts plutôt qu'aux suites fermées.

    Je te rejoins parfaitement sur ce point
    Mais tout n'est pas perdu, QR aurait semble t'il changé d'avis et décidé de finalement installer une cabine First sur les B777-9
    A bientôt.
    • Comment 647733 by
      pititom GOLD AUTEUR 11490 Commentaires
      Merci Michel (et Sylvestre) pour ce retour !

      au Pier First Lounge après un détour par le bar à Champage du Wing


      Et c'est d'autant plus surprenant de profiter ainsi des salons de l'alliance avec une compagnie qui lui ferme les siens !

      Qatar Airways à fait le choix d'abandonner la Première au profit de la QSuite


      Finalement, le nouveau PDG revient dessus....sauf qu'il va falloir remonter le niveau. Et cet écart de prestation est en fait plus ancien, QR n'ayant jamais fait de la First (à mon avis) son produit différenciant. Et tant mieux pour la J :)

      C'est aussi la raison des prix pratiqués tant à l'achat qu'en échange de Miles qui n'ont rien à voir avec une "vraie" First.


      Complètement d'accord, d'où mon choix, au final raisonné et raisonnable pour les deux parties !

      A bientôt, mais pas sûr d'être le volontaire pour tester la First du B777-9....je n'y crois plus ;)

      A+

Connectez-vous pour poster un commentaire.