Avis du vol China Airlines Shanghai Taipei en classe Affaires

Compagnie China Airlines
Vol CI502
Classe Affaires
Siege 10K
Temps de vol 02:05
Décollage 18 Mar 24, 12:05
Arrivée à 18 Mar 24, 14:10
CI   #9 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 107 avis
Porcepic
Par 445
Publié le 31 mars 2024

Bonjour à tous,

Lors de la préparation de ce voyage, j'avais trouvé assez peu d'informations sur ce produit, et encore moins d'informations récentes… du coup, je me suis dit que cela valait bien un FR à préparer le jour J ! :-)

Ce trajet s'inscrit dans un routing un peu plus complexe. Des raisons personnelles m'appellent du côté de Shanghai, et je souhaite profiter du voyage pour découvrir d'autres coins de l'Asie, et notamment une île qui me fait de l’œil depuis pas mal de temps : Taïwan.

Pour me rendre à Shanghai, j'opte pour un A/R en W sur Air France, en partant de Bruxelles pour profiter de tarifs très attractifs (1000€ l'A/R).  Ces tronçons ne seront pas reportés (sauf surprise… teaser !), Air France semblant de mes dernières expériences tout faire pour rendre ses vols les plus banaux possibles, en particulier vers/depuis Shanghai, destination qui semble blaser (pour ne pas dire barber) les équipages.

Pour rejoindre Taïwan depuis Shanghai, j'explore les options sous Skyteam qui tournent à mes dates aux alentours de 200-250€ l'A/R en Y. Je découvre qu'Air France propose des billets primes sur ces liaisons via China Eastern et China Airlines, avec pas mal de disponibles. Je décide de me faire plaisir avec un A/R en J à 23 000 miles et une centaine d'euros. Ce n'est pas l'affaire du siècle, mais à ce tarif, on peut choisir des conditions de voyage alléchantes en optant pour un A/R en 77W ! C'est aussi pour profiter de cet appareil que j'opte pour un vol vers l'aéroport de TPE, alors que l'autre aéroport de Taipei (TSA) est plus pratique car en plein centre-ville.

Le routing est donc le suivant :


Routing

  • xxx - 1ère Classe - Bruxelles ZYR - Paris CDG - TGV Non reporté
  • AF116 - Premium Economy - Paris CDG - Shanghai PVG - Boeing 777-300ER Non reporté
  • CI502 - Business - Shanghai PVG - Taoyuan TPE - Boeing 777-300ER Vous etes ici
  • CI503 - Business - Shanghai PVG - Taoyuan TPE - Boeing 777-300ER Non reporté
  • AF111 - Premium Economy - Shanghai PVG - Paris CDG - Boeing 777-300ER A venir
  • xxx - 1ère Classe - Paris CDG - Bruxelles ZYR - TGV (en réalité "non volé") Non reporté

Arrivée à Shanghai Pudong


Le départ de mon vol est prévu à 12h05 en ce lundi matin du mois de mars. J'arrive à 10h à l'aéroport, par la ligne 2 du métro. Le métro de Shanghaï est efficace, très peu cher (moins d'un € depuis le centre-ville…). Par contre, comme pour tous les paiements en Chine, tout se fait via les applis mobiles type Alipay : c'est très pratique une fois que c'est configuré, mais encore faut-il passer cette étape… Heureusement, depuis quelques mois, la situation semble s'être facilitée pour les voyageurs internationaux (les cartes étrangères sont acceptées sur les applis, ce qui n'avait pas l'air d'être le cas avant).

L'entrée dans le terminal nécessite de franchir un contrôle de sûreté rapide (test au détecteur de traces d'explosifs, passage des bagages au RX et passage au portique), mais le tout est très fluide et l'affaire de seulement une dizaine de secondes (il n'y a rien de plus à faire que de sortir son téléphone portable de sa poche).

À cette heure de la matinée, le terminal est plutôt calme. Je me dirige vers les comptoirs CI où il n'y a personne. La file Skypriority me permet juste d'économiser quelques pas ! :-)


photo img_1796-66198

J'avais laissée ma montre connectée dans mon bagage en soute, ce qui a été suffisant pour déclencher une alarme au RX situé juste derrière les comptoirs : l'agent me demande d'aller au comptoir "recheck" puis de revenir pour récupérer ma carte d'embarquement.


photo img_1797

Je m'exécute. C'est l'affaire de quelques minutes, le temps d'ouvrir ma valise. L'agent au contrôle regarde ma montre et m'indique que c'est OK. Je reprends ma valise et retourne la déposer au comptoir, afin de récupérer ma carte d'embarquement. Mon invitation au salon m'est également remise à cette occasion.

Direction le contrôle sanitaire au départ (simple passage devant une caméra thermique), puis le contrôle frontière et le contrôle sûreté. Il y a un peu d'attente dans la file des passagers internationaux, notamment des passagers du vol KL vers AMS, mais rien de bien méchant. Je franchis le PIF à 10h25, soit 25 minutes après mon arrivée à l'aéroport.


Le salon n°36 (China Eastern) de Shanghai-Pudong


La signalisation n'est pas forcément la plus claire si vous ne connaissez pas PVG, mais il faut aller à droite, direction le salon n°36. Un plan figure aussi sur l'invitation remise. 


photo img_1798-47404

Il s'agit du salon China Eastern, utilisé par les partenaires Skyteam. Plusieurs agents attendent à l'entrée, dont un qui contrôlera dès mon arrivée mon invitation pour m'accueillir.


photo img_1799-23629

Je trouve rapidement une place. L'offre est classique dans ce salon, avec quelques spots ça et là où sont disposés des softs et quelques snacks. Au niveau de celui à proximité du buffet, il y a également quelques alcools en libre service, mais je passe mon tour ce matin.


photo img_1800

Le buffet est simple mais plutôt varié : quelques sandwichs, quelques desserts sucrés, des salades/crudités/fruits frais, plusieurs plats chauds.


photo img_1801

Il y a aussi un bar à nouilles, avec un stand de pains-vapeurs et quelques soupes aussi disponibles.


photo img_1802

Ma première modeste sélection :


photo img_1803

Je teste ensuite le sucré (pas très qualitatif), accompagné d'un café. Il y a bien sûr aussi du thé, mais cela nécessite au choix un peu d'équipement ou de dextérité, car il s'agit de feuilles "en vrac" sans sachet.


photo img_1805

L'embarquement


Après une petite heure au salon, il est temps de rejoindre tranquillement la porte d'embarquement. C'est l'une des plus éloignées du terminal, et malgré les tapis roulants, il faut bien prévoir 10-15 minutes de marche depuis le salon.


photo img_1806-66346

Le terminal de Pudong est très loin d'être spotter-friendly, mais vous pouvez tout de même reconnaître le 77W de CI.


photo img_1807

L'embarquement vient tout juste de commencer, dans le strict respect des priorités. La passerelle ne permet pas plus de vue de l'avion.


photo img_1809

Je suis installé au 10K, qui comme son nom ne l'indique pas, est la première rangée de l'appareil. Le siège est classique pour un fauteuil J en 77W, mais il n'en reste pas moins agréable pour un vol de cette durée, en particulier du point de vue d'un européen ! Un oreiller très confortable est disposé sur le siège, mais pas de couverture (ce sera le cas sur le vol retour, par contre).


photo img_1810

La cabine J des 77W de CI est divisée en 2 : une première cabine de 6 rangées, et une deuxième de 4 rangées seulement.


photo img_1811-39151

Le siège ne dispose toutefois pas de porte pour transformer son siège en cocon privatif. Ce n'est pas vraiment gênant, en particulier pour ce vol d'une heure et demie environ…


photo img_1812

Je m'installe tranquillement à mon siège, et les PNC sont déjà affairées pour : (i) récupérer mon manteau ; (ii) préparer les boissons d'accueil.


photo img_1813-84727

Le choix se fait entre un jus de fruit et un verre d'eau. J'opte pour le jus de fruit.


photo img_1817

Je dispose de deux hublots pour moi tout seul, et d'une petite lampe plus décorative qu'autre chose, allumée pendant l'embarquement. Il est possible de contrôler son extinction/allumage via les commandes du siège.


photo img_1816

Le défilé de PNC continue. La cheffe de cabine vient se présenter en m'appelant par mon nom, en me souhaitant la bienvenue à bord et en me fournissant quelques informations sur le vol. Les menus sont également distribués : sur ce court vol d'une heure et demie, CI propose trois choix de plats chauds (deux dans le menu "Fusion Cuisine", et un dans le menu "Taste of Shanghai", adapté au point de départ).


photo img_1820photo img_1818

Le vol


Les consignes de sécurité sont lancées à 12h pile, 5 minutes avant l'heure de départ théorique et alors même que le repoussage s'annonce.


photo img_1822

Le roulage est particulièrement long, avec beaucoup de vols au départ (dont un vol d'Aeroflot croisé au roulage, cela fait bizarre !), et nous ne nous alignerons sur la piste qu'à 12h40.


photo img_1824

Le décollage se fait sous la grisaille de Shanghai, mais nous ne tarderons pas à retrouver le soleil en altitude…


photo img_1826photo img_1833

Je profite de la montée initiale pour vous présenter un peu plus en détail les rangements du siège. Il y a deux petits coffres présents sous la table principale. Un très peu profond, histoire de ranger son passeport et son portefeuille, et un autre dans lequel se trouvent la télécommande de l'IFE, la prise du casque et une prise de courant.

Il y a également une console tactile pour commander le siège (je ne suis pas sûr d'avoir compris à quoi servait les fonctions tout à gauche, qui semblent contrôler l'appuie-tête ou une fonction de massage ? Je ne sais pas.).


photo img_1831

Le casque est un casque à réduction active de bruit, classique pour de la J. L'hôtesse du vol retour me dira, alors que je l'observais sous toutes les coutures (le casque, pas l'hôtesse… en fait je cherchais surtout à trouver où étaient le L/R pour savoir dans quel sens le mettre) qu'il s'agit d'un nouveau casque récemment introduit sur les 77W de la compagnie. Le casque est rangé dans une housse rigide glissée sous l'accoudoir du siège. Accoudoir du siège que je ne réussirai d'ailleurs pas à relever durant le vol…

Le service débute avec la distribution d'un oshibori (non pris en photo).

Les fours semblaient déjà en préchauffage pendant le roulage, si bien que 20 minutes après le décollage, le service débute. J'avais choisi le canard du menu "Fusion Cuisine". Le tout est accompagné d'un thé Oolong froid avec un jus de litchee pétillant, apparemment le cocktail (soft) signature de la compagnie, c'est très bon et très rafraîchissant. Un verre d'eau est également proactivement servi, et régulièrement rempli pendant le repas sans rien avoir à demander.


photo img_1834

Quelques minutes après que le plateau soit déposé, la PNC repasse en proposant une glace Häagen-Dazs. J'ai le réflexe de penser au début à un petit faux-pas dans le service (elle pourrait être servie plus tard), mais en fait, la laisser de côté pendant le repas permet de la faire décongeler un peu et qu'elle soit juste bonne à manger au moment du dessert…

La glace est disposée dans une petite coupelle dont la forme rappelle la fleur de prunier, fleur nationale de Taiwan, qui figure aussi sur la livrée de China Airlines.


photo img_1835

Bien que sur une compagnie taïwanaise, la glace est made in France ! (sur le vol retour, il s'agira même d'une glace Pierre Hermé)


photo img_1837

Les PNC n'en donnent pas du tout l'impression, mais elles gardent un œil attentif sur l'avancement de votre repas, et le plateau à peine terminé, elles vous débarrassent et vous proposent une boisson chaude. Je choisis un café.


photo img_1838

Vient rapidement l'heure de la descente. Je fais un petit tour aux toilettes juste avant. Les toilettes sont avec vue !


photo img_1839

L'occasion pour moi de constater que la cabine est très clairsemée : nous sommes 5 dans cette cabine J… la deuxième cabine, plus petite, est quant à elle totalement vide.


photo img_1840photo img_1841

Le temps est nuageux au-dessus de Taïwan. L'atterrissage est imminent.


photo img_1850

Débarquement


Roulage jusqu'à la porte de stationnement. L'installation des passerelles est un peu lente, au bout de plusieurs longues minutes d'attente, la PNC nous demande de nous rasseoir en nous disant que l'installation mettra encore 5 minutes… mais c'est une fausse alerte, et en fait pile à ce moment précis la passerelle réussit à s'installer. L'hôtesse s'en excuse platement. Je sors de l'avion à 14h30, une quinzaine de minutes après notre atterrissage.


photo img_1852

Après une petite marche, il faut passer ses bagages au RX pour les contrôles sanitaires à la recherche de fruits/viandes, dont l'importation est punie de lourdes amendes. Il y a ensuite une queue non négligeable à l'immigration. Les voyageurs étrangers, à l'exception de quelques nationalités chanceuses (dont les allemands, je crois), ne peuvent pas passer par les machines automatiques. Malgré tout, je reçois mon coup de tampon à 14h55, 25 minutes après la sortie de l'avion.


photo img_1853

Je descends au niveau des tapis bagages où la livraison des bagages de mon vol semble terminée depuis longtemps. Ma valise est déjà déposée sur le côté du tapis, dans un espace dédié aux "unclaimed baggage", de sorte à ce qu'ils n'encombrent pas inutilement les tapis (une idée dont devrait s'inspirer CDG ?… spoiler du vol retour).


photo img_1854-73916

Bienvenue à Taïwan !


photo img_1855-15951

Direction le MRT pour rejoindre le centre-ville de Taipei. J'achète auparavant une Easycard. Il faut impérativement retirer de l'argent liquide car le comptoir n'accepte même pas les cartes de crédit/débit. De l'argent liquide ! Cela fait un petit choc culturel, en venant de Shanghai où tout passe par son téléphone… ;o)


photo img_1856-48861

Le trajet n'est pas des plus immédiats pour rejoindre Taipei depuis TPE (j'aurais pu atterrir à TSA pour plus de commodités, mais cela aurait nécessité de faire une croix sur le 77W…). Fort heureusement, il y a des trains express qui ne s'arrêtent qu'à quelques stations sur le chemin… et contrairement au RER B, ils existent vraiment et ne se contentent pas de suivre à pas ralenti les trains omnibus !

J'arrive à mon hôtel vers 16h30, après une petite heure et demie de métro depuis TPE !


photo img_1873
Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

China Airlines

9.5/10
Cabine9.5
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration9.5

China Eastern #36 Lounge - T1 International

6.3/10
Confort6.0
Restauration6.0
Divertissements3.0
Services10.0

Shanghai - PVG

9.5/10
Fluidité8.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Taipei - TPE

9.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

En résumé, un très bon vol régional sur CI, avec une cabine bien sûr excellente pour un vol d'une heure et demie à peine. J'aurais pu sans difficulté m'accommoder d'un vol bien plus long dans ces conditions de voyage ! :-)

= Notation de la compagnie =
- Cabine : il n'y a pas photo, c'est excellent ! -0,5 pt pour l'accoudoir apparemment bloqué en position basse.
- Équipage : extrêmement prévenant et actif, bienvenue en Asie. Le service est d'une redoutable efficacité, sans pour autant que les PNC donnent l'impression d'être sur votre dos. La reconnaissance du statut Skyteam semble de rigueur chez CI. Le niveau en anglais semble assez inégal en fonction des PNC, mais globalement cela ne nuit pas aux interactions avec l'équipage.
- Divertissements : la sélection sur l'IFE (tant films que musique) ne m'a pas paru très bonne, il faut bien le dire, mais sur ce court vol où la principale occupation est... de manger !... ce n'a pas été un grand problème. Sur un vol long-courrier, cela m'aurait sans doute plus gêné.
- Restauration : très bon pour ce court vol, sur un continent où l'on sait servir des plats chauds sur des vols de moins de 5h ! :-) Même si visuellement, j'ai préféré la présentation du repas sur le vol retour. Le cocktail soft signature vaudrait presque à lui seul le détour par TPE. Pour pinailler, dommage qu'il n'y ait pas d'espresso à bord, mais il est vrai qu'on est plutôt dans la région du thé...

= Notation de PVG =
- Fluidité : RAS en cette matinée. Le recheck du bagage, spécificité des aéroports chinois, s'est passé de manière fluide.
- Accès : PVG n'est certes pas tout proche de PVG, mais l'accessibilité est excellente en métro, et très économique (moins de 1€).
- Services : il faut interpréter ce 10 plutôt comme une note neutre. Je n'avais pas besoin de grand-chose, je n'ai pas été déçu...
- Propreté : RAS.

= Notation de TPE =
- Fluidité : pas mal de marche, des contrôles sanitaires au RX, une immigration un peu longue. Cela reste correct, mais pas non plus une expérience totalement fluide. Mais très bon point, la livraison des bagages est efficace et bien gérée.
- Accès : TPE est loin du centre-ville. Il y a certes des métros express. Et accessoirement, un aéroport quasi dans le centre-ville, que j'aurais aussi pu choisir, mais en sacrifiant mon 77W... cela valait bien ce petit sacrifice ! ;-)
- Services / Propreté : RAS.

= Notation du salon (China Eastern n°36) =
- Confort : si ce qu'on recherche est une place assise, ça va. Si l'on est plus exigeant, la note de ce salon / espace d'attente baisse vite...
- Restauration : il y a tout le nécessaire pour se restaurer, mais cela manque de variété dans le temps, et les desserts en particulier ne sont pas très qualitatifs (alors que pourtant les palais shanghaiens sont aussi sucrés !).
- Divertissements : 3 pour être gentil, mais il n'y a pas grand-chose à se mettre sous la dent si c'est ce que vous recherchez dans ce salon.
- Services : un 10 encore à voir comme une note neutre. Il y a du personnel si besoin, des douches (au nombre de deux seulement, certes, que je n'ai pas utilisées ce matin), c'est le principal.

Informations sur la ligne Shanghai (PVG) Taipei (TPE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Shanghai (PVG) → Taipei (TPE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est China Airlines avec 8,2/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 47 minutes.

  Plus d'informations

5 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 647889 by
    Azeotrope GOLD 403 Commentaires
    Merci pour le FR.
    La cabine est magnifique dans des tons très agréables.
    Pour un vol de deux heures le service est exceptionnel.
    Il y a ensuite une queue non négligeable à l'immigration.

    Cette situation semble assez fréquente à TPE.
    A bientôt,
  • Comment 647913 by
    SKYTEAMCHC GOLD 10361 Commentaires
    Merci pour ce partage. La cabine rappelle un peu l'Orient Express et est très raffinée. Bon service pour ce court vol exécuté par un excellent équipage : c'est top.
  • Comment 647923 by
    02022001 GOLD 4466 Commentaires
    Le service est vraiment très bon sur un vol de cette durée. A en faire pâlir nos compagnies européennes (ah non, elles s'en foutent un peu je pense).

    Au salon, les desserts ne font pas du tout envie. On y retrouve souvent ce genre de pâtisserie assez bas de gamme et sans goûts. Dans nos contrées, peut-être que l'on est plus compliqué que d'autres (même si bon, cela n'a pas beaucoup de goût pour eux comme pour nous à priori).

    Merci pour le FR !
  • Comment 647941 by
    théodoric BRONZE 1625 Commentaires
    Merci pour ce fr sur une compagnie peu reportée/
  • Comment 648153 by
    momolemomo GOLD 9837 Commentaires
    Les cabines de China Airlines sont visuellement très jolies. J’aime bien l’effet de la petite lampe de chevet. 
Puis une telle cabine pour un vol de 2h, c’est un enorme plaisir.
    Merci pour ce Fr

Connectez-vous pour poster un commentaire.