Avis du vol Emirates Paris Dubai en classe Economique

Compagnie Emirates
Vol EK76
Classe Economique
Siege 46K
Temps de vol 06:35
Décollage 14 Avr 14, 21:50
Arrivée à 15 Avr 14, 06:25
EK   #12 sur 119 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 548 avis
Twila_75
Par 9431
Publié le 21 avril 2014
Bonjour à tous,

je reprends mon activité très occasionnelle de FRiste pour vous reporter le déjà très reporté Paris - Dubai sur l'A380 d'Emirates, effectué à l'occasion de quelques jours passés à Dubai en famille.

Ce vol marque toutefois 3 nouveautés pour moi : premier vol en A380, première adhésion à un programme de fidélité aérien (Emirates Skywards est un programme gratuit, donc autant en profiter au cas où…) et surtout le fait d'effectuer mon premier vol long-courrier (mon plus long étant alors 3h40 en B737 pour aller aux Iles Canaries il y a déjà quelques années).


Trajet jusqu'à l'aéroport sans encombres et rapide grâce au peu de trafic routier à cette heure sur la zone de CDG. Nous arrivons quasi 3 heures avant l'heure de départ. Question timing ça devrait aller !
Attention, il faut être rapide lorsque l'on utilise le dépose-minute devant les terminaux : 10 minutes pour déposer ou venir chercher quelqu'un, pas plus, sous peine de devoir payer 1,5€ les 11 minutes. Rien à payer à quelques minutes près :)
?Entrée dans le Terminal 2C et direction les comptoirs d'enregistrement d'Emirates pour déposer nos bagages (30kg/personne autorisés). C'est rapide car il n'y a encore quasi personne à cette heure et en plus nous nous sommes préenregistrés en ligne la veille.

photo IMG_4935photo IMG_4937photo IMG_4939

Petit pub de circonstance

photo IMG_4940

Le passage de la PAF sera de même très rapide, et chose rare pour CDG, et encore plus compte tenu de la faible fréquentation, 3 guichets sont ouverts !

?Peu de départs depuis le Terminal 2A/2C ce soir

photo IMG_4941

Petit tour dans les boutiques Duty Free Buy Paris dont la présentation est agréable. Tout est vraiment fait pour tenter la riche clientèle (Emirates, Etihad, Aeroflot, Saudia, Oman Air,…) du 2A/2C ;)



Puis un peu de spotting avec ce 340-600 d'Etihad et un 777 AF encore avec l'ancienne livrée

photo IMG_4948photo IMG_4953

Puis ce 330 XL

photo IMG_4952

Cet appareil d'American, à destination de Dallas Fort Worth a fait demi-tour après environ 3/4 d'heure de vol d'après Flight Radar pour revenir vers CDG et s'arrêter à l'écart, entouré d'équipes d'intervention. J'ignore la nature du problème, technique ou sanitaire ?

photo IMG_4957

Passage par les sanitaires, modernes et propres

photo IMG_4961

Une sculpture originale et moderne pendue au plafond pour égayer un peu le terminal. Bonne idée.

photo IMG_4963

Un superbe A330 d'Oman Air est à la porte voisine de notre A380 qui vient quant à lui d'arriver à l'heure en porte

photo IMG_4965photo IMG_4958

De nombreux sièges sont disponibles devant la porte. Il faut bien trouver un avantage a être très en avance !

photo IMG_4964

Embarquement annoncé à l'heure, parfait.

photo IMG_4969photo IMG_4970

Nous serons aux premières loges pour voir passer l'équipage au complet. L'uniforme des hôtesses est très élégant et certaines d'entre elles sont vraiment charmantes.

photo IMG_4971

Une vingtaine de passagers sera appelée pour information. Je présume que ce sont des chanceux qui bénéficient d'un surclassement.

L'embarquement par zones est à peu près respecté…pour aller s'entasser ensuite dans la passerelle aveugle…

photo IMG_4976

De nombreux journaux sont disponibles. De mémoire, la quasi totalité de la presse française, quelques quotidiens britanniques et du Golfe en anglais et arabe.
Enfin on voit la porte de l'avion !

Première impression de l'A380 : la cabine est large, même très large ! Direction le siège 46K pour moi, au hublot, sur la droite de l'appareil.

Vue du siège et de la rangée (photos prises à Dubai, j'avais oublié à CDG…)

photo IMG_5080photo IMG_5081

La couverture est disposée sur le siège, ainsi que le casque et le coussin. Des autocollants de réveil (ou non) sont disposés avec le casque.

photo IMG_5005photo IMG_5006

J'aime bien le tour du hublot en imitation bois ainsi que les motifs de la paroi. Quasi horizontale, celle-ci dégage une impression d'espace agréable. Je coincerai le coussin et la couverture entre le siège et la paroi lorsque je ne m'en servirai pas. (la photo en mood-lighting a été prise plus tard durant le vol)

photo IMG_4979photo IMG_4984photo IMG_5032

L'IFE est de suite fonctionnel avec la nouvelle campagne de pub d'Emirates mettant en scène les génies du ballon rond Pelé et Cristiano Ronaldo (Emirates est le transporteur officiel de la Coupe du Monde au Brésil)

photo IMG_4983

J'avais déjà choisi mon film avant le vol en espérant qu'il fasse partie du (très impressionnant !) catalogue de films l'IFE. Parfait, c'est le cas !

photo IMG_4978

Pour info, le film était disponible en 4 langues (Anglais, Français, Italien et je ne sais plus la 4e) et surtout il est possible de regarder en version anglaise sous-titrée en anglais.

La possibilité de switcher l'IFE en deux affichages distincts est parfaite pour jongler entre un film et l'airshow !

photo IMG_4980photo IMG_5026

Distribution d'oshiboris bien chauds et parfumés puis repoussage comme prévu à 21h50 et consignes de sécurité en arabe puis en anglais.

photo IMG_4986photo IMG_4987

L'équipage nous annonce qu'il est constitué de 17 nationalités et que 22 langues sont parlées à bord !

Nous attendrons une dizaine de minutes pour nous élancer, durant lesquelles nous laisserons passer ce beau DreamLiner de Air India à destination Delhi, sans doute parti en avance car prévu à 22h.

photo IMG_4993

La caméra de la dérive est un plus agréable, même si c'est encore mieux de jour.
Alignement et décollage dans la foulée : l'A380 est vraiment silencieux !

photo IMG_5004photo IMG_4988

L'IFE est grand et la résolution de l'écran très bonne. Des prises USB et multiformats permettent de recharger son smartphone (heureusement, sinon pas de FR !!).

photo IMG_5015

Le menu est distribué une heure après le décollage

photo IMG_5007photo IMG_5013

Mon choix se porte sur l'agneau. Il s'est écoulé environ une demie heure entre la distribution du menu et le repas. Bon point pour les couverts en métal.

photo IMG_5016

Le tout sera accompagné de Riesling australien que j'ai trouvé bon même si je ne suis pas expert en vin ;)

photo IMG_5018photo IMG_5023photo IMG_5024

Entrée, fraiche et bonne

photo IMG_5021

Agneau

photo IMG_5019

L'ensemble est plutôt bon même si certains morceaux d'agneau sont un peu trop cuits. La sauce est parfumée sans être trop épicée.??Par contre l'hôtesse passera bien trop rapidement pour récupérer les plateaux, même pour ceux qui n'ont pas fini (les photos ça prend du temps !)… S'en suivra un tri entre ce qu'il me reste à manger et ce que j'ai terminé, le tout avec un plateau en équilibre sur le rebord de la tablette…

Service de thé ou de café après le repas. Le test de l'appel de l'hôtesse via le bouton dédié sur la télécommande ne sera pas vraiment concluant… 20 minutes pour venir, autant dire que le café de ma mère a tout le temps d'être froid et que le lait ne sert plus à rien !

S'en suit une période durant laquelle j'essayais de dormir en vain, rallumant régulièrement mon IFE pour continuer mon film ou regarder l'airshow avant de ré-éteindre l'écran pour essayer de dormir de nouveau…?
Finalement, je ne dormirai réellement qu'entre Baghdad et Kuwait City, soit bien trop peu… Les hôtesses proposaient régulièrement de l'eau, des verres de jus d'orange ainsi que des oshiboris pour les réfractaires au sommeil (ou ceux qui ne parvenaient pas à le trouver…).

Il régnait dans la cabine une luminosité trop forte pour moi car les écrans communs de la cabine qui diffusaient en alternance l'airshow et des spots publicitaires pour Emirates et Dubai étaient bien trop lumineux. Pour ne rien arranger, chaque ouverture de la porte des toilettes engendrait un grand halo lumineux (éclairage néon) qui illuminait les premiers rangs de la cabine.

Le jour commence à se lever, direction les toilettes, dont la propreté est moyenne du fait de leur utilisation intensive à ce stade du vol

photo IMG_5038

De la crème hydratante est mise à disposition, bonne initiative

photo IMG_5039

J'en profite pour faire un petit tour dans l'appareil. La division en cabines de tailles raisonnables donne une dimension plus humaine à la cabine mais le pont principal est vraiment impressionnant de par sa longueur et sa capacité en termes de passagers ! Certains d'entre eux dorment par ailleurs dans des positions improbables :)

Vue de la dernière cabine eco d'où part l'escalier en colimaçon qui monte vers les classes avant, ou plutôt devrait-on dire les classes hautes ici :

photo IMG_5042photo IMG_5040

Mécanisme de fermeture des portes et nos très silencieux moteurs GP7200 à gauche

photo IMG_5041photo IMG_5043

et à droite, avec un bel éclairage

photo IMG_5047

La lumière solaire commence à pénétrer dans la cabine. C'est l'occasion de vous présenter le pitch, bon lorsque le siège de devant est redressé et pas mauvais lorsqu'il est incliné…

photo IMG_5060

…ainsi que la safety card

photo IMG_5051photo IMG_5053

Pour finir le vol, un peu de musique avec le dernier album de Little Mix et un coup d'oeil sur OpenSkies. ??J'aime bien la flotte bicouloir only d'Emirates, l'A330-200 parait presque petit en comparaison avec ses copains ;)

photo IMG_5045photo IMG_5058photo IMG_5056

Virage avec un effet de lumière sympa sur les coffres à bagages

photo IMG_5055

Terre, ou plutôt sable, et même îles artificielles en vue. Dommage, l'horizon est brouillé et l'on distingue à peine les tours de la Sheikh Zayed Road et le Burj Khalifa.

photo IMG_5061

Pour cause d'aéroport saturé, nous sommes mis en circuit d'attente, ce qui nous fera voler sur la moitié du territoire des EAU en largeur !

photo IMG_5066

Les échangeurs autoroutiers ont fière allure

photo IMG_5065

L'arrivée par le ciel permet de constater que Dubai n'est pas seulement composée de gratte-ciels

photo IMG_5064photo IMG_5070

Atterrissage avec 5 min de retard.
Bienvenue au royaume, ou plutôt dans l'émirat d'Emirates !

photo IMG_5072photo IMG_5076

Nous sortirons de l'avion avec 15 minutes de retard sur l'horaire prévue (6h25).

photo IMG_5084

Première impression de DXB : les indications de direction sont très explicites, le terminal parait extrêmement vaste et peu fréquenté, tout est propre et brillant.
Nous emprunterons le train automatique pour nous rendre aux tapis à bagages.
Le visa sera obtenu assez rapidement et délivré par des employés en costume traditionnel émirati. Les bagages mettront ensuite une quinzaine de minutes à nous parvenir.



Maintenant, direction le métro pour rejoindre notre hotel (Emirates Grand Hotel) sur Sheikh Zayed Road…

A bientôt pour le vol retour !

PS : désolé pour la qualité moyenne des photos, mon iPhone 4S est un peu juste pour les photos de nuit…
Afficher la suite

Verdict

Emirates

8.3/10
Cabine8.0
Equipage7.0
Divertissements10.0
Restauration8.0

Paris - CDG

8.2/10
Fluidité9.0
Accès6.5
Services8.5
Propreté9.0

Dubai - DXB

9.2/10
Fluidité8.5
Accès9.5
Services9.5
Propreté9.5

Conclusion

Un premier vol long-courrier avec celle qui est actuellement la meilleure compagnie aérienne mondiale des plus satisfaisants. L'A380 y est aussi pour quelque chose.
L'ensemble de la prestation dégage une image très positive qui mérite des notes en conséquence. Dans le détail :

- confort cabine : siège confortable et impression d'espace latéral appréciable, pitch très correct. Je sanctionne ici la luminosité trop forte des écrans collectifs et le dossier un peu dur pour dormir.
- équipage : la plus mauvaise note de ce voyage pour la desserte trop rapide du repas, le temps de réponse à l'appel et un manque d'interaction avec les passagers.
- repas : très bien dans l'ensemble, je sanctionne par cette note l'absence totale de petit-déjeuner ou même de collation avant l'atterrissage
- divertissement : le nombre de récompenses obtenues par le système ICE suffisent à expliquer cette note. Je n'ai sans doute pas testé la moitié des possibilités offertes part le système au cours de ce vol.
- ponctualité : départ à l'heure, arrivée avec un léger retard en porte et une peu d'attente dans l'avion avant de descendre. Toutefois en l'absence de correspondance et vu l'heure d'arrivée c'est négligeable.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Dubai (DXB)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 87 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Dubai (DXB).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

22 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.