Avis du vol Air France Beijing Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF129
Classe Economique
Siege --
Temps de vol 10:55
Décollage 07 Jui 14, 09:05
Arrivée à 07 Jui 14, 14:00
AF   #47 sur 122 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4393 avis
nteflyjin
Par 4823
Publié le 19 juillet 2014
Retour de Pékin par le vol du matin pour changer un peu du red eye de 1h du matin. Ça fait un bout de temps que je n'ai pas pris ce vol, on va voir s'il a évolué un peu. Désolé pour cette publication un mois et demi après le vol, ce n'est pas dans mes habitudes.

Départ en taxi à 6h pour l'affreux terminal 2 de l'aéroport Beijing Capital. Comme il n'y a que très peu de circulation à cette heure, c'est nettement plus rentable que le métro et l'airport express. À un peu moins de 12€ la course, on ne consent pas un effort financier trop conséquent non plus !

25 minutes plus tard, c'est une belle petite foule qui m'attend à l'entrée du T2. Un peu de queue pour le contrôle de passeport qui permet d'accéder à la zone d'enregistrement. À nouveau 10 minutes pour passer les bagages aux rayons X avant le Check-in. En cette semaine anniversaire de TienAnMen, la sécurité chinoise est plus que sur les dents, j'ai eu l'occasion de le constater pendant cette petite semaine à Pékin.

L'enregistrement sky priority dispense de refaire la queue, il me prendra néanmoins un peu plus que les deux minutes habituelles parce la préposée ne trouve pas mon visa dans mon passeport. C'est juste qu'il y en a un peu trop pour elle…

Ensuite, c'est la queue à l'immigration et surtout à la sécurité où ils sont en mode particulièrement pointilleux aujourd'hui. Direction le salon BGS toujours aussi moche. Quelques plats chauds de mauvaise qualité et des “viennoiseries” sont présentes. La machine à café m'en veut sans doute d'avoir de mauvaises pensées puisque dans une espèce de mini-explosion (une grosse bulle sans doute), elle me balance des gouttes partout. Dans un bel ensemble de dé-responsabilisation, toutes les hôtesses du salon détournent le regard comme si elles n'avaient rien vu. La seconde machine me fournira un café plus que correct, ce sera le premier de la semaine !

Vue sur le salon, toujours aussi sinistre
photo IMG_0827

Maigre petit déjeuner
photo P1000902


L'embarquement est appelé à 8h25, comme souvent en Chine, ça semble relativement bordélique mais au bout de 20 minutes, tout le monde est à bord et à peu près assis, le temps que deux policiers fassent le tour de la cabine. Quelques vues de l'extérieur avant d'embarquer

Notre 777-300ER du jour, en configuration Lignes internationales Touristiques
photo P1000897photo P1000898photo P1000899

un mérou chinois du sud qui passait par là. Comme souvent avec les compagnies chinoises, livrée pas terribles et avion sale
photo P1000900

des prises électriques colorées ont fait leur apparition dans la salle d'embarquement
photo P1000901


Un mot sur la cabine, le vol est opéré par F-GSQD, un 77W tri-classes dit Lignes Internationales Touristiques, autrement dit sans P, avec une J réduite … Et une Y largement augmentée. Une nouveauté pour moi, je suis habitué aux configs quadri-classes sur PEK. Le vol du matin était plutôt opéré en 772 d'ailleurs. L'avantage c'est que l'avion, un des plus vieux 77W d'Air France a été retrofitté et bénéficie d'une cabine moderne ressemblant à celle des 747 avec grands IFE 16/9, prises USB et sièges en bon état. Le tout assorti du pitch royal de l'issue de secours, ça a tout pour être un vol Y de bonne qualité.

Pitch de compétition et concours de baskets en hommage à notre champion du monde de l'introduction-routing la plus longue
photo IMG_0828photo IMG_0829

L'IFE (en fonction dès l'embarquement, sauf pour les sièges issue de secours parce que dans l'accoudoir) : belle taille, belle résolution, belle réactivité
photo ifephoto ife2


Repoussage à l'heure, mais évidemment l'ATC de Pékin s'en mêle et il nous faudra pas loin de 40 minutes en stand-by sur le taxiway avant de décoller… A noter l’apparition de deux caméras embarquées, tous les grands écrans de la cabine sont en 16/9, ça fait vraiment bonne impression.

Après 10000 pieds, l'hôtesse qui disait à peine bonjour aux passagers et qui était plus occupée à papoter avec son collègue de la porte d'en face passe en mode pro : grand sourire, proactivité et qualité de service au rendez-vous. Comme si quelqu'un avait appuyé sur le bouton On ! Et c’est parti comme ça jusqu’au débarquement (ne pas confondre avec l’autre débarquement fêté hier).

Vol de jour de 10h, c’est service complet aujourd’hui. L’apéritif arrive très peu de temps après le décollage puisqu’il semble que la nouvelle mode est de lâcher tout le monde à 10000 pieds, altitude vite atteinte. Bref, il n’est même pas 11h quand le Duval fait son apparition devant ma rangée. Donc, finalement bof et ce sera Perrier. Cependant, on peut regretter l’immuable protocole AF où la première prestation est servie juste dès que la montée se termine. Sur un vol aussi long, pourquoi ne pas attendre au moins une heure, il n’y a pas le feu. A la décharge d’Air France, on pourra dire que toutes les autres compagnies font le même chose.

Apéritif (non ce n'est pas un gin & tonic, je ne fais partie du club AAA mis en valeur ces derniers jours. enfin pas à 10h30 le matin)
photo IMG_0832


Une fois les échantillons de gâteaux apéro avalés et un second Perrier servi avec un sourire craquant, le repas arrive. Je n’espère rien ex-PEK et je ne suis pas déçu. L’entrée, vue et revue, est convenable, mais le plat est digne de MU/CZ, c’est à dire vraiment pas bon. Dieu (et moi et quelques autres) savent qu’on mange pourtant divinement bien à Pékin pour à peine 4€, mais pas dans les avions. Je vous accorde que les normes ne sont pas les mêmes, mais là franchement c’est moche.

Vue générale du plateau très rempli. Non pas qu'il y ait plus de choses qu'avant mais je ne suis pas fan de ces plateaux au format réduit
photo IMG_0833

L'entrée. Je pourrais la récupérer de FR précédents
photo IMG_0834


Le porc est gras de chez gras, la distinction viande - sauce grasse est presque aussi facile que de repérer un merle à 600m dans le noir. Les pâtes sont évidemment archi-cuites. J’ai des regrets pour le plat chinois jusqu’à ce que je jette un oeil sur le plateau de mon voisin, regrets aussi ravalés ! Pour couronner le tout, le pain est immangeable et le gâteau est aussi bon qu’il a l’air, c’est-à-dire pas du tout.

Le plat de gras de viande avec quelques pâtes autour
photo IMG_0835


Dans la boite logotisée, on trouve LE scoop du jour ! Devant la cote de popularité de celui-ci, le camembert Président a disparu et cédé sa place à du Coeur de Lion. Je ne pensais pas que ça arriverait un jour. Il exhale une odeur qui fait pâlir les chinois, pourtant amateurs de durians ou de tofu frit. Egalement présent dans la boite la sauce pour l’entrée (je me demandais pourquoi il n’y en avait pas) et une coupelle de fruits frais excellente. Le meilleur moment du repas, sans aucune hésitation.

Le scoop de la semaine, la disparition du Président
photo IMG_0836


Café et débarassage rapides, puis mélange mini-marmottage, une paire de films et un gros peu de boulot. Quelques arrêts au galley pour y attraper moultes verres d’eau. Difficile de s’y frayer un chemin, il y a bien une quinzaine de chinois en permanence. Même les PNC doivent jouer des coudes pour faire leur boulot.

Toilettes rétrofittées également avec un plastique qui fait moins jaune qu'avant
photo IMG_0837


Au bout de 7h alors que nous attaquons le survol de la Baltique, je commence à m’étonner de la disparition de la glace habituellement servie au dessus de l’Oural … quand celle-ci arrive ! en mode congelé de chez congelé puisque à la première bouchée, mes lèvres y resteront collées. Très bonne en tous cas.

Enfin, à 1h45 de l’atterrissage selon le très minuté protocole Air France, la seconde prestation est servie. Rappelons que depuis à peu près un an, nous avons droit à une seconde prestation chaude. C’est la première fois que je me retrouve face à celle-ci dans un vol de jour, je ne connais finalement que les variations du petit déjeuner. Là encore, c’est du catering ex-PEK… entrée civilisée, dessert massif (encore que je l’aime beaucoup ce kloug aux pommes) et plat catastrophique. Entre nous, servir des pâtes chaudes pour accompagner une salade de pâtes, il fallait y penser.

Seconde prestation
photo IMG_0838

Zoom sur le plat chaud de la seconde prestation qui envoie du rêve, n'est-ce pas ?
photo IMG_0839

Après le débarassage, les chinois s’empilent devant les toilettes, je me crois revenu dans le métro hier soir. Densité incroyable de personnes au mètre carré. La descente commence, ils sont toujours là à faire la queue (je précise : à faire la queue à la chinoise, c’est-à-dire à défendre leur place et/ou à essayer de piquer celle de devant). De mon côté, je vais un tour au galley arrière, il n’y a rigoureusement personne.

On arrive en approche finale, malgré les répétitions des consignes dans toutes les langues, il y a toujours des pax debout, dont grosso modo 100% de chinois. Les PNC doivent les prendre par les épaules et les raccompagner plus ou moins aimablement à leurs sièges. On sent que la tension monte chez eux. Il est 13h35 et l’atterrissage est prévu à 13h40 quand même.

Une fois ma charmante PNC assise en face de moi (pas de hublot cause porte, pas d’IFE parce que rangé mais ça compense largement !), on entame la conversation et elle me confie son ras le bol de ce vol. Elle est une habituée de la ligne vers PVG et n’est pas habituée à ce type de comportement.

Atterrissage un peu brusque, freinage énergique … et deux chinois debout derrière moi. La charmante demoiselle s’est fâchée tout rouge, on la sent à bout. On n’est même pas dans le taxiway à ce moment là. Ca continue dans le couloir d’en face, son collègue doit se lever pour aller assoir un trio de grand-mères.

Une fois au parking, on discute quelques minutes, elle est effarée par l’attitude des pax chinois et je dois dire que même en habitué de la ligne, j’ai rarement vu ça. Discussion très sympathique et franche. En rédigeant ce FR, je me dis que ce n’est malgré tout pas très pro, elle ne devrait pas s’épancher auprès des clients français. Je ne lui en veux pas bien sûr, c’est un simple constat. Sur un dernier beau sourire, je quitte l’avion.

La suite est moins amusante. direction le PIF n°1 du 2E où je tombe sur des agents qui s’engueulent entre eux avec un accent, nous dirons, très 9-3. PAF ensuite, j’ai même eu droit à un « bonne journée » puis enterrement au salon du 2F où je découvre de charmants et gouteux petits sandwichs que je ne connaissais pas. 3h à attendre ici. Correspondance pour Nantes sans intérêt ensuite, 318 plein comme souvent à cette heure là.
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Divertissements9.5
Restauration4.0

BGS Premier Lounge - 2

5.4/10
Confort4.5
Restauration4.5
Divertissements8.0
Services4.5

Beijing - PEK

7.6/10
Fluidité6.0
Accès8.5
Services8.0
Propreté8.0

Paris - CDG

9.2/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Vol : les nouvelles cabines (en fait celle du 747-400 rétro-fitté) sont vraiment au niveau de la concurrence, du moins de celle qui est en 3-4-3 sur 777. Je ne sais pas si le vrai nouveau siège éco apportera beaucoup plus. Pas de problème de pitch en issue de secours évidemment, un peu moins de largeur aux coudes avec l’IFE dans l’accoudoir, mais vraiment pas de quoi se plaindre. Pour moi, on n’est pas loin du meilleur niveau de confort possible en Y, toutes compagnies pratiquant le 77W 3-4-3 confondues. Il y a mieux, le 3-3-3 et surtout le 340 en 2-4-2 tellement plus silencieux, mais c’est très bien quand même. Côté équipage, je considère la prestation reçue personnellement, c’est du quasi-parfait si on excepte l’accueil en cabine. Bonus sourire pour miss porte 3R ! L’attitude avec les pax chinois est moins aimable mais il faut dire qu’ils y ont mis du leur. Une fois n’est pas coutume, le catering sera le gros point faible d’AF. Ex-PEK c’est assez courant mais là on est tombés plus bas que d’habitude. Pour la ponctualité, c’est parfait, les 40 minutes de retard sur le taxiway au départ sont dus à l’ATC chinois et ont été largement rattrapés en vol puisque je suis arrivé au terminal 2F à l’heure d’atterrissage théorique, donc au final bien en avance.

PEK : on sent que la sécurité est un souci plus important que d’habitude cette semaine, plus de queue que d’habitude, terminal 2 toujours un peu plus vieux que la dernière fois, gestion des mouvements d’avion au sol peu recommandable.

salon BJS : comme d’hab, moche, fonctionnel, offre limitée, seul le Wifi est bien meilleur que celui général de l’aéroport.

CDG : accès n°1 aux heures creuses, difficile de faire plus rapide. +1 pour la PAF, -1 pour le personnel du PIF qui gueule de tous les côtés, belle image d’accueil pour les étrangers.

Merci de m’avoir lu, de retour sur FR très bientôt pour un nouveau voyage vers l’Asie en mode dédicace à notre community manager flyingjapans, en hommage à un routing innovant qu’il nous a proposé l’an dernier. Entre temps, j'ai fait du NTE-ORY-TLN pas réellement passionnant que je ne relaterai donc pas. La Navette CDG-PEK revient dès septembre sans aucune originalité dans les vols. J'y retourne également en novembre, je verrai si je peux choper du NTE-AMS-PEK avec KL/CZ pour faire varier un peu les plaisirs !

Informations sur la ligne Beijing (PEK) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 31 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Beijing (PEK) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 5 minutes.

  Plus d'informations

24 Commentaires

  • Comment 113361 by
    Airlinepilot 254 Commentaires

    Merci pour ce FR

    12 € la course pour rejoindre l'aéroport c'est plus correct, en même temps on est en Chine me direz vous
    Un salon pas à la hauteur apparemment, mais un vol très correct, sauf au niveau du catering, c'est vrai qu'il ne donne pas envie

    Sympa les PNC qui se mettent en ON arriver à 10000 pieds :) temps mieux, vous avez gagné à la loterie !

    A bientôt

    • Comment 297684 by
      nteflyjin AUTEUR 676 Commentaires

      merci !

      12€ les 35km, c'est pas cher. mais ça ne marche qu'aux heures de faible circulation. sinon, mieux vaut le métro (2 yuan) + l'airport express (25 yuan) qui m'emmènent à l'aéroport en une heure pile. L'après-midi (arrivée du AF381 à 15h25), il faut compter au moins 1h30 en taxi + le temps de trouver un taxi qui n'essaie pas d'arnaquer le touriste.

  • Comment 113370 by
    Numero_2 GOLD 9930 Commentaires

    Merci pour ce FR humour noir qui m'a bien fait rire.

    Comme vous je suis réticent à l'idée de publier un récit plus d'un mois après la date du vol.

    Départ en taxi à 6h pour l'affreux terminal 2 de l'aéroport Beijing Capital. -> Je n'aurais pas mieux dit. ;)
    Comme il n'y a que très peu de circulation à cette heure, c'est nettement plus rentable que le métro et l'airport express. -> Surtout à destination du T2 qui vous fait faire un monstre détour via le T3.

    Le salon est bien moche.

    Quelle désolation pour le catering. Du coup je me demande bien ce que va me servir LH le 24 septembre !
    Le plat chaud de la seconde prestation me ravive des souvenirs de catering CA. ^^
    Les couverts en métal ont disparu de la premium, aucune chance qu'ils fassent un jour leur apparition en Y...
    Les issues de secours sont toujorus agréables en Y, et je vous rejoins sur le fait que l'A343 est un bonheur sonore en comparaison de ces 77W.

    BTW, quelles sont vos dates à Pékin en septembre ? (Réponse via MP possible.)

    A bientôt.

  • Comment 113375 by
    Tjunior 125 Commentaires

    merci pour ce fr sur ma ligne depuis 3 ans , effectivement ce terminal est horrible jusqu'au duty free ou la ça s'améliore
    les chinois de pékin ne respectent pas beaucoups de règles en avion malheureusement
    y avait il une pnc chinoises pour toutes les traductions ?
    il fallait opter pour les nouilles instantanée dans le galley ah ah je rigole
    l'attente est toujours interminable en seuil de piste air france est souvent meme tout le temps mis en attente je me demande comment ils attribuent les feux verts

    • Comment 297810 by
      Tjunior 125 Commentaires

      effectivement la plupart du temps elle est pas mal occupée , je verrais ça avec TK dans 8 jours ah ah si on attend en seuil a PEK !

    • Comment 297686 by
      nteflyjin AUTEUR 676 Commentaires

      oui, il y avait la traductrice chinoise habituelle, mais elle avait fort à faire au fond de l'avion...

      j'ai l'impression que tous les avions chinois passent avant tous les autres, mais je suis peut-être juste mauvaise langue. J'ai un peu la même impression à CDG quand je prends une autre compagnie qu'AF !

  • Comment 113376 by
    Durian 1171 Commentaires

    Merci pour ce FR ! Je ne vais pas en souligner la qualite, ca serait monotone par rapport aux autres commentaires :)
    ... en revanche, je me demande pourquoi vous n'indiquez pas votre siege sur aucun de vos FR (sauf erreur), idem jamais de photo de BP... ? Reponse possible: vous dechirez vos BP a l'arrivee et ne vous souvenez jamais du numero de siege occupe ? (ah ah, mais j'ai du mal a y croire lol).

    • Comment 297688 by
      nteflyjin AUTEUR 676 Commentaires

      Excellente question ! euh, mes BP, je les rends à mon employeur qui pense qu'il en a encore besoin pour sa compta pour prouver que j'ai fait le voyage et je ne pense pas à les photographier. Pour le siège, en général, je ne fais guère attention, là c'est assez facile, 77W 3 classes, issue de secours + porte juste à ma droite = 26L. Je vais essayer de me fondre un peu aux traditions du site (photo corporate, docs de vol, winglet or not winglet :)

  • Comment 113380 by
    lagentsecret GOLD 12383 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Complet et détaillé comme d'habitude (même si certains se plaignent de ne pas connaître vos mensurations, pardon vos numéros de sièges, lol !)

    Style très agréable, ton de l'habitué connaissant parfaitement sa ligne navette ;)

    Ce catering est vraiment une horreur mais le siège (et surtout le pitch) confortable

    A bientôt

    • Comment 297752 by
      nteflyjin AUTEUR 676 Commentaires

      Merci ! effectivement, douze entrées sur le territoire chinois sur mon passeport actuel, renouvelé en juillet 2011. et qui par la grâce combinée de mon employeur et de la règlementation chinoise ne comporte quasiment que des visas mono-entrée, autrement dit qui est quasi plein déjà. D'où probablement le fait que je ne suis pas un adepte du stamp-run comme certaines FRistes.

  • Comment 113394 by
    indianocean GOLD 6819 Commentaires

    Quand j'ai lu configuration Lignes internationales Touristiques, j'ai cru à la configuration COI. Je suis rassuré que ce n'ait pas été le cas.

    Le plat chaud de la collation me renvoie aux mauvais plats servis sur les compagnies chinoises continentales. Comme vous l'avez souligné, on mange pourtant bien en Chine.

    Avez-vous situé l'interrupteur sur l'hôtesse?

    Merci pour ce FR.

    • Comment 297753 by
      nteflyjin AUTEUR 676 Commentaires

      à ma connaissance, il y a 3 configs de 77W chez AF : avec P / grosse J (8P/67J/28W/200Y) qu'on retrouve habituellement sur les lignes prestige à gros effectif business, une config touristique sans P et avec une J plus petite (42J/24W/317Y) et une bétaillère COI (14J/32W/422Y). Il faudra y ajouter la version rétroffitée avec les nouvelles J et P qui vont changer ces valeurs, mais AF a apparemment commencé par les 772.

      Je n'ai pas situé l'interrupteur, je sens sur la pente glissante de la grivoiserie là :)

  • Comment 113404 by
    PAT62 4977 Commentaires

    La nouvelle cabine de ce 777 présente plutôt bien.
    Catering qui n'est pas au rendez vous, c'est dommage car comme vous le
    soulignez, il est faile de trouver un bon restaurant en Chine.
    PNC avenants, pour l'attitude avec les PAX qui ne respectent pas les consignes,
    c'est comme avec les enfants à un moment donné c'est peut être la seule méthode qui
    marche.
    Merci pour ce FR complet et détaillé !

  • Comment 113417 by
    Papoumada SILVER 5895 Commentaires

    Merci pour ce récit très agréable à lire comme à l'accoutumé. A l'exception notable du catering, il semble que vous ayez tiré le gros lot sur ce vol (siège, rétrofit, PIC...)

    La franchise de la PNCette en fin de vol me paraît plutôt une bonne chose. Tout dépend bien sûr de la façon dont ces choses-là sont dites. Sur le coup, elle me semble constater des faits -que vous reportez également- et non médire.

    Au final préférez-vous ce vol ou le red-eye habituel?

    A bientôt.

    • Comment 297755 by
      nteflyjin AUTEUR 676 Commentaires

      je reste sceptique sur la différence entre franchise et médisance sur les clients. J'ai l'habitude de Pékin et des us et coutumes des chinois en avion voire dans les lieux publics et je ne me formalise pas de leurs habitudes différentes des nôtres. De ce que j'interprète de l'attitude de la PNC dont je n'ai évidemment pas retranscrit tous les propos, on avait plutôt affaire à un léger sentiment de supériorité sur l'éducation. Donc quelque chose qui ne devrait pas trop se partager avec les PAX.

      Je préfère 100 fois ce vol là au red eye, surtout avec une telle cabine, mais je dois reconnaitre qu'il me fait perdre une journée complète. Là ça marchait plutôt pas mal parce que j'avais un lundi de pentecôte à suivre et donc deux jours à la maison, mais le reste du temps, le choix est plus compliqué (ou pas parce que certains mois d'hiver, il n'y a que le red eye).

      A bientôt

    • Comment 297756 by
      Papoumada SILVER 5895 Commentaires

      Merci pour ces utiles précisions. @+.

  • Comment 113428 by
    nicobcn TEAM GOLD 4573 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Coup de chance de tomber sur un 777 rénové avec les nouveaux IFE. Votre conversation avec la PNC est assez drôle, mais je la comprend car 15 personnes dans le galley tout le vol ça doit être pénible. Le catering est en revanche une vraie déception. Vous devriez prévoir un menu à la carte car au moins pas de mauvaise surprise sur le catering. La proximité avec l'issue de secours a certainement participée à renforcer le bruit. Le salon fait vraiment peur !

    A bientôt !

    • Comment 297911 by
      nteflyjin AUTEUR 676 Commentaires

      merci pour votre commentaire. Malheureusement, pas de menu à la carte au départ de Pékin (à moins d'embarquer avec son repas ce qui est difficile étant donné l'offre plus que faiblarde airside au T2 de PEK)

  • Comment 113447 by
    cobra 3602 Commentaires

    merci pour ce fr !:)

    toujours un ton léger j'aime

    Salon avec siège en peau de labrador retriever, la classe !:))

    le catering n'a pas l'air mauvais de loin, mais de près visiblement c'est bof :)

    Issue de secours, pour voler longtemps en 777 AF c'est le top, en plus ce sont les sièges d'avant dernière génération !:)

    Pax chinois n'ayant peut être pas l'habitude de prendre l'avion. Dur pour tout le monde et surtout le PNC

    Bon équipage

    CDG qui s'en sort encore bien

    Un bon vol juste gaché par le repas superéconomy ^^

Connectez-vous pour poster un commentaire.