Avis du vol Air France Paris Detroit en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF378
Classe Affaires
Siege 02K
Temps de vol 08:50
Décollage 03 Jul 14, 13:30
Arrivée à 03 Jul 14, 16:20
AF   #48 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4311 avis
OP66
Par 4227
Publié le 26 juillet 2014
Après un petit séjour à Tenerife au mois de mai, me revoilà dans les airs avec ce premier FR de mon voyage annuel aux Etats-Unis.

Vol AF378 du 3 juillet 2014 - Paris-Detroit - Business - A340-300 : c'est ici !
Vol DL2162 du 3 juillet 2014 - Detroit-Philadelphie - First - A320-200 : pas de FR (la fatigue, la mise dans l'ambiance cyclone du personnel au sol de Detroit et un siège couloir ont eu raison de ma motivation de FRiste…)
Vol DL1701 du 13 juillet 2014 - Boston-Atlanta - First - A320-200 : FR à venir.
Vol DL2111 du 13 juillet 2014 - Atlanta-Gulfport - First - MD88 : FR à venir.
Vol DL2111 du 18 juillet 2014 - Gulfport-Atlanta - Economy Comfort - MD88 : FR à venir.
Vol AF689 du 18 juillet 2014 - Atlanta-Paris - Business - B747-400 : FR à venir.

Me voilà donc quittant mon appartement à 9h15 avec SuperShuttle, direction ma destination préférée, à savoir CDG, ce lieu synonyme de voyage et chaque année à cette période de retour vers les Etats-Unis où j'ai vécu pour mes études. Pas mal d'embouteillages sur la route de Roissy, mais un chauffeur sympa et seulement 4 passagers ce matin (une famille de trois personnes qui partira du terminal 1 et moi). Au bout d'une heure de trajet, nous voilà enfin arrivés et me voilà enfin au Terminal 2E.

Je me souviens, l'an dernier, d'un aéroport particulièrement vide lors de mon départ pour Boston. Et là cette année, c'est tout autre chose… Une désorganisation de première, du monde partout, mais j'arrive non sans mal à rejoindre la zone d'enregistrement Sky Priority. Je profite du manque de maîtrise de la langue française d'un groupe d'une quinzaine de touristes totalement perdus (mais néanmoins passagers Business sur leur vol) pour leur passer devant (je verrai plus tard que j'avais raison car ils ne rejoindront le guichet d'enregistrement que 10 minutes plus tard…). La personne à l'accueil de la zone m'accompagne jusqu'à l'entrée de la file Business où me précèdent une dizaine de passagers.

Au final, j'attendrai 5 minutes car l'enregistrement est très fluide et le personnel présent semble efficace. L'agent du sol qui s'occupe de mon enregistrement est très sympathique même si elle m'avoue que je fais plus âgé que mon âge sur mon passeport… Elle a le même âge que moi et a donc tenté cette remarque. On plaisantera tous les deux et discuterons pendant qu'elle enregistrera ma valise et vérifiera mes papiers. Elle m'indiquera le chemin vers la porte et m'informera que le salon du hall K étant fermé, deux espaces éphémères sont installés de chaque côté de la jetée d'embarquement et qu'il n'y a que du champagne comme alcool. Je la remercie et me dirige vers mes amis PAF et PIF…

Passage de la PAF rapide avec Parafe… Oui, je vous assure, les sas fonctionnaient et je ne suis pas resté bloqué à l'intérieur!!

Passage tout aussi rapide de la PIF : efficace, cordial.

Direction donc la terrasse. Accueil agréable, l'hôtesse m'informera du changement de ma porte d'embarquement (un mail me sera également envoyé pour m'en informer). Et là c'est le drame… le salon est peut être fermé mais il n'en demeure pas moins inacceptable de proposer encore moins de choses que dans un salon déjà critiqué pour son manque d'offre solide… A cela s'ajoute une offre de boissons ridicule, le champagne ayant dû être épuisé puisque il n'y en aura pas… Bref, je veux bien que le salon soit fermé pour être réaménagé selon les standards du salon du hall M (cela est normal, louable et très attendu), mais là je pars du principe que quand on achète un billet, on achète un service et que lorsque ce service n'est pas assuré, il y a un problème quelque part…

Quelques photos depuis la terrasse donc qui offre tout de même un super point de vue sur les avions (c'est le gros point positif).



Mon choix (à peu près tout ce que le salon offrait en nourriture…).
photo IMG_2745


Un peu de spotting en attendant.



Quelques minutes avant l'heure d'embarquement, je me rends en porte. Aujourd'hui, ce sera le K35. J'y découvre mon avion du jour, le F-GLZI, un A340 de 19 ans effectuant habituellement la ligne entre Paris et Cayenne.



L'embarquement début avec un peu de retard. Aucune annonce n'est faite, on voit juste les cordons s'ouvrir. C'est sur place que les cerbères (et le mot est gentil et très doux par rapport à leur comportement) annoncent les priorités. La file Sky Priority sera existante mais pas respectée puisque des passagers grugeront, seront remarqués mais passeront quand même, ajoutant encore plus de désorganisation à un embarquement déjà désagréable… Deux jetées relieront le terminal à l'avion mais aucun signe pour indiquer Business / Premium Economy et Economy… Du coup, au vu du nombre, je pense que 75% des passagers Economy seront passés par la Business, ne facilitant pas le travail des PNC…

Prise de possession de mon siège pendant les 8h30 à venir.



Comme vous pouvez le voir sur les photos, j'ai le plaisir de trouver les nouveautés introduites fin juin par Air France. Je dois avouer qu'un grand oreiller est vraiment bienvenu et que la couverture est plutôt pas mal (j'ai même eu chaud sur le vol retour). Petite vue sur notre voisin en partance pour Chicago.
photo P1140384photo P1140385


Petite inspection du nettoyage…
photo P1140377photo P1140378photo P1140379


Mouais, j'ai connu mieux… Je me console en photographiant un peu autour de moi et en prenant un verre de champagne comme boisson d'accueil. La nouvelle trousse est distribuée. J'aime bien son contenu et le masque est vraiment mieux (il colle même un peu trop le visage).
photo P1140389photo P1140391photo P1140382


30 minutes après l'heure théorique de départ, nous repoussons et entamons ce petit trajet toujours sympathique vers la piste 27L, soit le doublé nord…



Les consignes de sécurité nous sont présentées… Toujours aussi fun…



Arrivés au seuil de piste et nous nous élançons, direction Detroit !

Vidéo du décollage



Dernière vue sur CDG, derrière nous.
photo P1140408


Comme toujours avec l'A340, la montée est lente, mais j'aime bien.



La cabine se met en place et les menus sont distribués alors que nous nous dirigeons vers la Bretagne.
photo P1140417photo P1150468photo P1140416


La carte des vins avec l'apparition de rosé.
photo P1150470photo P1150471


Et alors que je regarde par le hublot, qui vois-je derrière nous ? Le F-GITF à destination de Mexico qui a décollé juste après nous.
photo P1140421photo P1140422


Distribution de l'oshibori alors que nous nous approchons des côtes.
photo P1140423photo P1140425photo P1140427


L'apéritif arrive ensuite. Je déclinerai la proposition de champagne de ma charmante hôtesse (une perle : professionnelle, souriante, avenante) pour un jus de pomme.
photo P1140426photo P1140430


Le mini bol de saumon aux légumes était très bon et frais. J'aurais même apprécié en avoir une plus grosse quantité malgré mon estomac patraque.

Pendant ce temps, nous arrivons au-dessus des nuages qui ne nous quitterons plus jusqu'à l'approche de Detroit et seront synonymes de 8 heures ininterrompues de turbulences faibles à modérées (avec pour résultat durant le vol un chariot des desserts qui roulera tout seul dans l'allée pendant une zone de turbulences bien marquées).
photo P1140432


Petite vue sur l'aile et le winglet.
photo P1140433photo P1140434


Mais qui se cache dans le couloir, entre les sièges? Ne serait-ce pas ce bon vieil ami le trolley? S'annonce alors le moment du déjeuner…
photo P1140435


Le plateau est servi avec l'entrée et la salade. J'accompagnerai l'entrée de vin rosé.
En entrée aujourd'hui : terrine de foie gras d'oie, crevettes sautées au curry, vinaigrette saveurs des Indes, bâtonnets de légumes, jeunes pousses d'épinards.



Malgré mon manque d'appétit, j'ai tout de même profité du foie gras et des crevettes. Le tout était plutôt bon avec un pain chaud et une salade fraîche et toujours agréable à manger. Le vin n'était pas mauvais mais il aurait gagné à être servi frais.


Le repas continue pour moi avec la fricassée de poulet combava, riz basmati, poêlée aux saveurs des Indes
photo P1140441


Mon voisin étant sympa, il acceptera de prendre en photo son plat, le dos de cabillaud rôti, plat signature de Régis Marcon.
photo P1140442photo P7030424


Mon plat était bon et les saveurs étaient agréables. Mon voisin m'indiquera avoir beaucoup aimé le plat de Régis Marcon.

C'est à ce moment là que les turbulences ont décidé de s'accentuer encore un peu plus… Un petit coup d'oeil dehors pour m'apercevoir que nous volions dans une couche de nuages élevés (10.000 mètres ça commence à compter…).
photo P1140444


Au bout d'un moment les turbulences se calment et je tente une petite vidéo de l'ambiance vin qui tourne dans le verre.



Le repas se poursuit avec toujours des turbulences (de toute façon elles seront continues jusqu'à Detroit). Je déclinerai le fromage et le trio des desserts pour prendre un sorbet à l'abricot. Très bon, un peu trop sucré peut être…
photo P1140445


Pour rappel, le fromage : petit chèvre et camembert
le trio de desserts : tartelette framboise macaron, verrine chocolat coco, sablé à l'abricot

Le repas touche à sa fin et je demanderai un espresso qui me sera servi un moment plus tard, mais avec les excuses et le sourire de mon adorable hôtesse.
photo P1140446


La cabine est alors plongée dans le noir pour permettre aux passagers de se reposer. J'essaye alors de dormir, mais entre les turbulences et un enfant qui pousse des cris soudains, j'arrête rapidement cette folle tentative de trouver le sommeil.

photo P1140448photo P1140449photo P1140450


Je regarde alors un de mes films cultes sur l'écran timbre poste.
photo P1140451


Pendant cette période de repos, l'équipage passera avec des chocolats et biscuits. J'en profiterai pour aller me dégourdir les jambes et échanger quelques mots au bar avec le CCP. L'équipe Business était composée uniquement d'hôtesses, toutes souriantes et professionnelles. Le CCP venait souvent en cabine et donnait un coup de main pour dresser les nappes sur les tablettes.


A l'approche des côtes du Canada, la collation est servie.



Le tout sous le regard de Louis de Funès.
photo P1140460


Le vol se poursuit, toujours avec des turbulences, plus douces que lors de la traversée de l'Atlantique. A la longue, on s'y habitue…



Petit zoom sur le nouvel oreiller. J'aime bien les couleurs des housses. Sur le vol retour, toutes les housses seront identiques.
photo P1140470


Distribution des oshiboris.
photo P1140471


Et notre descente sur Detroit commence, et nous nous retrouvons rapidement à flirter avec les nuages.



Deux petites vidéos de ce jeu de cache cache avec les nuages.





Nous approchons de notre destination, premier atterrissage pour moi dans cet aéroport.



Et nous voilà posés avec 18 minutes de retard à Detroit, dont on ne peut manquer qu'il s'agit d'un hub de Delta…



Un peu de spotting pendant le roulage.



Je crois que le dernier virage s'annonce…
photo P1140509


Dernier regard sur mon avion depuis le terminal.
photo P1140510photo P1140513


Débarquement rapide avec un dernier sourire sympathique de l'équipage. Je teste pour la première fois les bornes d'immigration électroniques. Vous répondez aux questions du formulaire qui vous distribué dans l'avion, la borne prend vos empreintes digitales et vous prend en photos puis un reçu de la taille d'une carte d'embarquement vous est remis avec soit une indication pour vous rendre directement vers la sortie (à savoir un agent d'immigration qui vous posera deux ou trois questions rapides), soit vers un poste classique où vous aurez droit aux questions, mais aussi à la photo et à la prise d'empreinte… Heureusement j'ai eu droit au premier choix…

Direction la récupération des bagages… qui seront livrés dans les derniers. Inutile donc de dire que la livraison prioritaire n'a pas fonctionné. J'en parlerai à la représentante d'Air France-KLM sur place qui m'indiquera que la priorité n'est pas souvent respectée sur le vol de Paris, alors que le vol d'Amsterdam, lui, respecte la livraison prioritaire, ce qui leur permet de mettre un carrousel à bagages spécifique. Pendant ce temps, la file grandira de plus en plus au niveau de l'inspection des douanes…

Au final, j'irai dans la file en même temps que l'équipage du vol arrivera… Une fois la douane et les nouvelles questions de l'agent passées, direction le PIF… Et là encore une longue file car seulement deux postes sont ouverts…

Au final, j'arriverai en porte d'embarquement pour Philadelphie à l'heure théorique d'embarquement.

Quelques cartes de notre vol.



Voilà que se termine ce Paris-Detroit. Désolé, pas de photos de la cabine, mais vous pouvez voir un de mes anciens FR CDG-BOS pour voir les mini écrans toujours présents sur les A340 en Eco…
photo P1140501


Comme je n'ai pas fait de FR du vol vers Philadelphie, un petit peu de texte et quelques cartes du vol.
En raison du mauvais temps sur la côte est en raison du cyclone Arthur, le vol est annoncé retardé, avec précision qu'aucun horaire ne peut nous être donné mais que dès qu'un créneau nous permettant de relier Philadelphie en toute sécurité nous sera donné, nous partirons. Il nous est également spécifié que l'embarquement et le départ se feront alors rapidement pour ne pas manquer le créneau…

L'ouragan Arthur.
photo Capture d’écran 2014-07-04 à 14.41.45


L'avion de ce soir sera le N321US qui fut livré à Northwest 13 janvier 1992.
photo Capture d’écran 2014-07-07 à 11.03.15


L'embarquement est régulièrement retardé, puis d'un coup, une annonce retentit et l'agent d'embarquement nous annonce un embarquement immédiat, qui devra être rapide pour un départ dans les prochaines minutes. Tout le monde est alors pressé vers l'avion, cependant les priorités seront respectées, ce qui rendra cet embarquement précipité assez fluide. En raison des annulations de vols sur Philadelphie, notre avion accueillera 6 CDB et OPL, ainsi qu'un prêtre. Dès lors vous vous sentez en totale sécurité si jamais quelque chose devait arriver… Le créneau de départ est manqué, nous attendrons le suivant dix minutes plus tard. Puis départ vers Philadelphie. Au final, le vol se déroulera sans turbulences fortes et le service sera assuré par une hôtesse très sympa et souriante. Le pilote nous annonce des trous d'air pour la descente, mais au final il réussira à les éviter et nous arriverons sur un aéroport de Philadelphie entouré de nuages très noirs et dont les pistes et taxiways sont remplis d'avions attendant une autorisation pour enfin partir.

Pour avoir une idée, voici les cartes du vol.



Une fois les bagages récupérés (et l'aéroport est assez mal organisé je trouve), j'attendrai, en vain, le train pour rejoindre le centre ville. En effet, un annonce retentit sur le quai pour annoncer qu'en raison de la météo, le service est interrompu. Je me rabattrai sur un taxi et au final cette option s'avérera rapide et peu coûteuse. J'arrive enfin à mon hôtel, le Sofitel, où je peux enfin profiter de la junior suite que j'avais réservée.



Commencent alors deux semaines de vacances qui me mèneront à Princeton (NJ), New York (NY), Boston (MA), Gulfport (MS), Hattiesburg (MS) et Gulf Shores (AL). Petite surprise le lendemain de mon arrivée avec la parade du 4 juillet à laquelle participait le Vice-Président Biden.

Merci de m'avoir lu. La suite dès que j'aurai un peu de temps…
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.3/10
Cabine8.5
Equipage9.5
Divertissements7.0
Restauration8.0

Air france Lounge - 2E, Hall K

2.2/10
Confort2.0
Restauration2.0
Divertissements1.0
Services4.0

Paris - CDG

8.1/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services7.5
Propreté8.0

Detroit - DTW

7.2/10
Fluidité5.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un très bon vol vers Detroit après une expérience au sol décevante pour laquelle j'ai envoyé une réclamation à Air France. Je tiens d'ailleurs à féliciter le service commercial d'Air France pour sa réponse rapide (48 heures). Un bonus de 8.000 miles m'a été offert en dédommagement. Il est vraiment dommage que le service au sol ait été aussi mauvais ou déficient, car l'expérience du voyage commence bien au sol... Best and Beyond ne doit pas être appliqué au seul vol et c'est l'impression que donnait ce voyage.

Confort cabine : les sièges sont assez confortables même s'il est vrai que le siège en mode lit n'est pas des mieux. J'ai d'ailleurs été plus à l'aise lorsque j'étais en position de repos plutôt qu'en position couchée.

Equipage : PNC très professionnelles, très souriantes, efficaces et avenantes. Le passager était considéré. Une très bonne note pour les PNC Business de ce vol. Par contre, je verrai très souvent le CDB et l'OPL se balader en cabine durant le vol.

Repas : un bon repas. Je n'ai pas tout mangé car je ne me sentais pas très bien, mais si j'avais été en forme j'aurais tout terminé. Pour mon plat, recette simple mais bien exécutée et avec du goût.

Divertissement : malgré la taille de l'écran, aucun problème pour faire fonctionner l'IFE. Il était cependant bien moins complet que celui du vol retour.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Detroit (DTW)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 8 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Detroit (DTW).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 8 heures et 50 minutes.

  Plus d'informations

23 Commentaires

  • Comment 113730 by
    lagentsecret GOLD 12452 Commentaires

    Merci pour ce FR complet

    De très belles photos

    La cabine est vraiment sale

    Heureusement que le catering servi était bon car il n'est vraiment pas appétissant par sa présentation

    A bientôt

    • Comment 298016 by
      OP66 AUTEUR 105 Commentaires

      Merci pour le commentaire.
      C'est clair que la présentation ne fait ni honneur au plat, ni honneur au chef (quand c'est celui du chef invité), ni au passager, ni même à la compagnie... Heureusement qu'une fois en bouche, les choses changent.
      Oui j'ai été surpris pas la saleté car si je me souviens, l'avion n'avait pas volé les jours précédents et sa mise en place a été faite au moment où j'étais au salon... euh sur la terrasse...
      A bientôt pour d'autres FR! :-)

  • Comment 113735 by
    frobo 430 Commentaires

    Merci de ce FR complet avec de jolis photos
    Encore une fois: Le salon... Vous payez un service mais il n'y a rien ou presque. Alors en travaux, oui alors on se débrouille pour offrir quand même un service ayant un minimum de gueule au lieu de se foutre de la gueule du PAX!!!!
    Air France: bon, les 340 vont partir à la retraite dans quelque (s) temps et je comprends que le coût d'un rétrofitage soit un peu élevé. Mais B..... de M....cela n'empêche pas d'avoir des avions propres! Conseil, si je puis me permettre; en cas de turbulences importantes et pour éviter que le verre ne se renverse, buvez-le car lorsque mon verre est plein je le vide et lorsqu'il est vide je le pleins (plains?)
    Merci encore

    • Comment 298043 by
      OP66 AUTEUR 105 Commentaires

      Merci pour votre commentaire. Au vol retour l'un de mes premiers réflexes pendant les turbulences les plus marquées a été de prendre mon verre de vin (à deux mains pour éviter de m'en mettre partout) et de le vider. Dans un but de dévouement total pour que la nappe ne soit pas sale bien évidemment... (ok, personne ne me croit...)
      Je pense qu'un mail aux pax J quelques jours avant leur départ (par exemple dans le mail que l'on reçoit pour proposer des services payants comme l'utilisation du salon La Première) pour leur indiquer que le salon des portes K est fermé pendant deux mois ne serait pas mal venu... Enfin moi je dis ça mais bon...

  • Comment 113754 by
    Kassab 7 Commentaires

    Merci pour ce FR très intéressant , sur un avion magnifique mais mal exploité ..
    Pouvez vous me donner les sites web que vous utilisez pour le suivi du vol ? Merci d'avance .
    Bonnes vacances !!

  • Comment 113756 by
    KévinDC TEAM SILVER 5306 Commentaires

    Merci pour ce bon FR qui m'intéresse particulièrement car je prends un A340-300 AF en J aussi dans 2 semaines. Merci pour ces images des espaces éphémères du Hall K...c'est vraiment n'importe quoi ces espaces, quelle honte. J'espère ne pas avoir de départ du Hall K! J'avais lu sur FlyerTalk que certains pax ont eu des autorisations spéciales pour aller au salon du Hall L ou M pour se doucher. Mettre quelques chaises de jardin Ikea au deux bouts du Hall K et appeler ça des Terrasses et espaces éphémères alors que ce n'est même pas dehors est scandaleux! Je croise les doigts de ne pas tomber dessus! Pour le confort, ce sont des NEV4 en A340-300 donc ce sont les meilleurs sièges proposés par AF (à part les nouveaux sièges full-flat qui ne sont actuellement que sur un seul appareil le 777-200ER F-GSPT sur CDG-JFK-CDG). Merci encore pour ce FR et j'espère que vous avez passé de bonnes vacances!

    • Comment 298045 by
      OP66 AUTEUR 105 Commentaires

      Comme toujours aux USA le voyage se passe super bien! Je n'ai pas fait de crochet par DC cette année. Mon pèlerinage annuel sur K Street où j'avais mon bureau du temps de mon stage estival dans la capitale est reporté à l'année prochaine... lol L'A340 est assez sympa mais on sent l'âge avancé... surtout dans les toilettes. Puis alors si pour les J on a des NEV 4 et que la Premium Eco est installée sur les A340, en Eco c'est vraiment la cata. Une raison de plus qui m'a fait aller vers la J. J'attends d'essayer la nouvelle Business, voire la nouvelle First... A suivre. En attendant je prépare déjà les voyages de 2015... Vous le prenez sur quelle ligne l'A340? A bientôt.

    • Comment 298134 by
      KévinDC TEAM SILVER 5306 Commentaires

      C'est sur que l'Eco en A330/340 n'est pas compétitive avec ces petits écrans d'IFE timbre poste. Je prends l'A340 sur YUL-CDG, et le 747 au retour. Ca me fait des mini-vacances en passant pas Montréal et c'était surtout moins cher en J que le vol direct.

  • Comment 113782 by
    PAT62 4977 Commentaires

    Mauvaise blague le salon terrasse au départ, pour un vol en affaire cela
    fait désordre.
    Vol à bord d'un appareil qui va se faire rare chez Air France.
    Prestation correcte avec des PNC qui assurent.
    Merci pour ce FR !

    • Comment 298058 by
      OP66 AUTEUR 105 Commentaires

      C'est clair que l'A340 va se faire encore plus rare dans les années à venir... Du coup ce voyage a été l'occasion de prendre les futur retraités de la flotte AF : l'A340-300 et le B747-400... Je me doutais que mon vol partirait du hall K... Pendant les quelques semaines qui ont précédé mon vol, je regardais la porte de départ : le vol partait toujours du M, sauf le jeudi et un autre jour de la semaine... Donc la porte K ne m'a pas surpris, mais le pseudo-salon/foutage de g... oui.

  • Comment 113788 by
    guillaume 161 Commentaires

    merci pour ce FR!
    Certes un bon vol avec un bon équipage mais je trouve très très surprenant le mélangecrevettes-Foie gras.....
    Alors la présentation des plats comme le poisson du voisin est catastrophique! Sans parler de la salade de fruits du PDJ qui ne fait pas du tout envie.. Indigne d'une business. Mais ceci est mon point de vue !
    merci encore pour ce partage ;o)

  • Comment 113795 by
    cobra 3602 Commentaires

    Merci pour ce Fr !:)

    L'absence de salon n'est pas une honte en soit, c'est nécessaire pour le mieux, mais le traitement palliatif est vraiment nul. La distribution d'un voucher correctement garni aurait fais l'affaire, avec en plus cette zone de repos.

    Une bonne expérience de vol globale malgré les turbulences (c'était sportif en Italie ce week end aussi :)).

    Catering vraiment présenté de manière inappropriée, avec des composants qui n'ont pas l'air folichon pour le plat chaud, ce n'est pas Servair c'est Sodexho...

    La collation n'est vraiment pas terrible, on fait mieux en Y dans certaines compagnies.

    PNC très bien, ça commence à devenir la norme chez AF, c'est un très bon point

    Un fr bien mené, une mention spéciale pour la vidéo des verres mouvants ^^

    a la prochaine

    • Comment 298095 by
      OP66 AUTEUR 105 Commentaires

      Merci! J'ai effectivement mentionné dans mon mail à AF que le fait que le salon ferme pour rénovation allait dans le bon sens et était un mal pour un bien mais comme vous le dites, une compensation serait bienvenue. Car le billet a le même prix, salon ou pas salon...
      Pour les PNC j'ai toujours eu de la chance... jusqu'au vol retour... (à suivre donc. Pas désagréables mais totalement dépassés et un peu trop cantine d'entreprise...)
      Pour le vol retour vous n'aurez pas de vidéo des verres car il faisait sombre dans la cabine et je n'avais pas le coeur à filmer les trous d'air... lol
      A la prochaine pour le BOS-ATL, lui aussi avec pas mal de turbulences (de toute façon ce fut le fil rouge de tous mes vols des vacances : turbulences et trous d'air).

  • Comment 113837 by
    indianocean GOLD 6831 Commentaires

    L'idée du lounge mode estival est très intéressante sur le papier. Ca fait très Jardin du Luxembourg. Dommage qu'il ait été aussi pauvre.
    Le salon Première sera également fermé la première quinzaine de septembre pour rénovation. Donc pour ceux qui ont un billet Première, attention.

    Un personnel au sol et en vol comme on aimerait voir tout les temps.

    Petit aparté: Louis de Funès est et restera inégalé.

    Merci pour ce FR

    • Comment 298119 by
      OP66 AUTEUR 105 Commentaires

      J'imagine que les passagers P seront ravis de ne pas avoir accès au salon... J'espère au moins qu'ils auront droit à un espace particulier ou accès au salon des portes M avec partie privatisée... A suivre.

    • Comment 298120 by
      OP66 AUTEUR 105 Commentaires

      Le Salon La Première à Charles de Gaulle Terminal 2E sera fermé du 1er au 18 septembre afin d'effectuer des travaux de rénovation.

      Durant ces 18 jours, les clients seront accompagnés à la mezzanine du salon Business du Terminal 2E.

      Les équipes de Monsieur Ducasse nous accompagneront lors de ce transfert. L'offre froide sera inchangée et 2 plats chauds seront proposés.
      Il n'y aura pas l'offre de Biologique Recherche (espace de relaxation et offre de soins et de massages).

      Pendant cette fermeture temporaire, l'option payante permettant d’accéder à l’offre de service au sol La Première est suspendue (clients réservés en cabine Business, voyageant sur les vols non équipés de la cabine La Première).

Connectez-vous pour poster un commentaire.