Avis du vol Air France Geneva Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF1843
Classe Affaires
Siege 2F
Avion Airbus A319
Temps de vol 01:10
Décollage 24 Jul 14, 12:00
Arrivée à 24 Jul 14, 13:10
AF   #46 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4294 avis
flyingjapans
Par 5243
Publié le 11 août 2014
Bonjour à tous les FRistes.

Bienvenue à bord de cette nouvelle série de 10 Flight-Reports qui m'amèneront cet été à parcourir plus de 42'000 kilomètres. Je profiterai de ce court GVA-CDG pour expliquer le pourquoi du comment, introduction qui sera cette fois davantage orientée gestion de routing plutôt que lecture de tarifs ou miles.

INTRODUCTION

Au printemps, un membre de ce site me propose de découvrir avec lui les nouvelles cabines Business de notre compagnie tricolore dont les seuls appareils sont à destination de New York. Les deux jours et demie passés en mars pour la rencontre FR n'ayant pas été très reposants pour moi, je suis tout enclin à aller profiter quelques jours à nouveau de cette ville en sa compagnie.

Ses dates sont déjà connues, avec un départ le 24 juillet, et, miracle pour moi, elles me permettent d'enchaîner directement avec mon séjour annuel à Tokyo où ma mère se rend à partir du 28 juillet. Ceci ouvre la voie à un éventuel tour du monde (Europe-New York-Tokyo-Europe) qui me reviendrait normalement bien moins cher que de revenir en Europe entre temps. Et puis, deux tours du monde en trois mois (pour rappel, j'en ai effectué un en avril dernier), c'est quand même une belle performance.

Seulement, il va falloir réquisitionner toute ma connaissance en matière de tarifs car il me faut caser un segment sans aucune flexibilité (AF008 le 24 juillet en Business) et deux autres (New York-Tokyo et Tokyo-Europe) tout en ayant un budget avion de moins de 2000 euros. La tâche s'annonce très difficile, voir insurmontable (malgré ce que pensent mes amis, je n'invente pas des billets d'avions pas cher en passant 3 jours dans les aéroports)

En fait, pour faire concret, il n'y a que deux solutions pour avoir le vol que je souhaite entre Paris et New York. Acheter un aller-retour payant en Business (ce qui implique soit d'abandonner le retour, soit de poser entre temps un aller-retour NYC-Tokyo…) ou prendre un aller simple avec des miles. Le tarif étant prohibitif pour cette seconde solution (75 000 miles) je passe mon tour.

photo Capture d’écran 2014-07-22 à 10.28.16

J'aurais pu faire le même montage que pour mon tour du monde d'avril (voir http://flight-report.com/fr/report-6862.html) en achetant un billet Air France Europe-New York//Tokyo-Europe, placer un Paris-New York et le surclasser moyennant miles, puis acheter le segment manquant avec des miles. Le problème est que ça ne marche pas : rappelez vous, le open segment (ici le New York-Tokyo) doit avoir une distance moindre que celles des deux autres segments… Et ici, (faites un tour sur gcmap pour voir) ce n'est pas le cas.

Pour revenir à la solution numéro un qui est d'acheter un billet payant sur CDG-JFK, c'était possible : AF offrait de belles promos Business au départ de BUD (1100 euros) ou MXP (1300 euros et plus facile pour moi qui peut m'y rendre en train depuis Genève où j'habite). Il suffirait d'acheter un NY-Tokyo en éco (ça ne me ferait pas plaisir mais bon) pour 700-900 euros. Le problème étant que….

photo Capture d’écran 2014-07-14 à 12.30.27

C'est cher. Hors de question d'acheter un billet aussi cher en classe éco.

Je commence sérieusement à me dire que je n'arriverais pas à tout faire rentrer, et à dire à mon ami de ne pas m'attendre pour réserver l'hôtel. Quand un beau jour, je vois qu'une place s'est libérée sur le vol AF008 du 24 juillet en miles a prix normal, c'est à dire 62 500 miles.

En l'espace de deux minutes je sors ma carte de crédit, règle les 250 euros de taxes et les miles et j'ai ma place sur le vol qui s'annonçait être LE vol qui allait foirer tout mon routing. Je me suis procuré dans la même réservation le préacheminement GVA-CDG en Business (que je relate aujourd'hui), car inclus dans le tarif, ce qui m'évite de payer un vol séparément et fait sauter 40 euros de taxes par rapport à un billet acheté au départ de Paris, car je suis du coup exempté de la taxe de solidarité française, ne faisant que transiter par la France.

Je suis donc à New York. Mon budget voyage a été amputé de 250 euros, je dois donc trouver le reste de mon itinéraire pour 1750 euros.

Je vous épargne les détails : acheter deux allers simples NY-Tokyo et Tokyo-Europe me seraient revenus à 1500 euros en classe éco. La classe affaires était évidemment, dans cette configuration, hors de portée. Ceci m'aurait conduit à ré-effectuer un deuxième tour du monde. J'ai cependant continué à chercher des solutions qui me permettraient de voyager en classe affaires sur plus de portions du routing, afin que le voyage soit le plus confortable possible pour un prix similaire. Je n'écartais aucune possibilité.

J'avais remarqué, au hasard de recherches sur Matrix, des tarifs très compétitifs de la part d'Aeroflot en Business sur tous les axes Europe-Moscou-Pékin. Un aller-retour Paris-Moscou-Pékin était facturé dans les 1300 euros : un tarif imbattable. J'étais réticent à l'idée de voyager sur Aeroflot, mais je me suis dit que certaines compagnies viendraient concurrencer cette offensive commerciale, pas forcément au départ de France mais de quelque part en Europe. C'est en cherchant au départ d'Allemagne que mes projections se sont avérées vraies :

photo Capture d’écran 2014-07-14 à 12.41.05

KLM se benchmarke plus ou moins en proposant sa Business à 1600 euros aller retour. Ca, c'est de la promo. En étendant mes recherches à d'autres pays en Europe, j'ai découvert que la République Tchèque et la Grèce étaient également concernées par ce tarif. Mais l'Allemagne était de loin le pays le plus pratique pour moi : c'est le pays le plus proche et le mieux desservi depuis New York (d'où je dois arriver) et ceci réduit le risque de misco, même si il reste très fort en raison de mon grand nombre d'escales et de billets différents.

C'est certes Beijing et non Tokyo (qui reste mon but final) qui est concernée par la promo, mais j'ai fait passer en priorité la recherche de vols long courriers pour m'acheminer au plus proche du Japon. Relier Tokyo ne serait ensuite qu'une formalité, en cash comme en miles (cette deuxième option sera celle retenue en raison de l'achat tardif du billet), au vu du nombre de dessertes entre les deux capitales.

Je pouvais me faire partir de n'importe quelle ville d'Allemagne desservie par Air France/KLM. J'ai choisi la ville de Munich, pour trois raisons :

1) Un grand nombre de fréquences par jour vers AMS. Si l'une est retardée ou annulée, un autre suit.
2) On débarque directement dans la zone d'embarquement, ce qui facilite mon opération de demi-tour en cas de gros retard de mon vol entrant.
3) Raison de confort: par rapport à Dusseldorf qui était dans mon choix final, le temps de vol est plus long et je vole en 737 plutôt qu'en Fokker de KLM Cityhopper.

Le choix de la ville de terminaison du billet au retour n'était pas très important : j'ai donc choisi, au hasard en regardant mon globe terrestre, Berlin.

Cela nous donne donc un MUC-AMS-PEK-CDG-TXL (comme avec tout billet AF/KL, les vols des deux compagnies pouvaient être sélectionnés si disponibles : le vol Air France de nuit m'avantageait au retour). J'ai acheté ce billet pour une somme s'élevant donc à 1550 euros, car j'ai utilisé un bon de réduction de 50EUR que j'avais obtenu lors d'une IRROPS à Francfort il y a un an et demi.

Pour relier New York à Munich, j'ai utilisé 25 000 miles Flying Blue et me suis acquitté de taxes de 80 euros pour un JFK-AMS-MUC. Ce seront mes deux seuls vols en éco du voyage, et j'ai prévu une marge à Munich de 6 heures, ce qui est suffisant en cas de gros retard et me laisse porte ouverte pour partir sur la rotation suivante.

Et pour le Pékin-Tokyo, j'ai profité de 40 000 miles JAL en passe d'expiration pour un aller retour en classe Affaires. Taxes de ce billet : 120 euros.

Si vous additionnez donc tout les tarifs surlignés depuis le début, pour 2000 euros tout rond et en optimisant l'utilisation de miles accumulés avec mes précédents voyages, je peux m'offrir un superbe routing avec des vols alléchants dont 80% en classe affaires et un joli séjour à New York et Tokyo.

photo map1

Conclusion de cette… introduction : n'ayez pas peur de lire les règles tarifaires, ne négligez jamais l'accumulation de miles qui vous serviront toujours, défiez l'espace temps, tentez l'impossible ! La business, c'est à la portée de tout le monde.

_________________________________________________________

ROUTING


  1. Genève-Paris CDG (AF1843, Airbus A319, Business)
  2. Paris CDG-New York JFK (AF008, Boeing 777-200ER, NEW Business Class A Cocoon in the Sky)
  3. New York JFK-Amsterdam (KL640, Airbus A330-200, Economy)
  4. Amsterdam-Munich (KL1791, ERJ190, Economy)
  5. Munich-Amsterdam (KL1794, Boeing 737-800, Europe Business Class)
  6. Amsterdam-Beijing Capital (KL897, Boeing 747-400 Combi, World Business Class)
  7. Beijing Capital-Tokyo Haneda (JL022, Boeing 767-300ER, Executive Class)
  8. Tokyo Haneda-Beijing Capital (JL021, Boeing 767-300ER, Executive Class)
  9. Beijing Capital-Paris CDG (AF381, Boeing 777-300ER, Business)
  10. Paris CDG-Berlin Tegel (AF1734, Airbus A321, Business)

_________________________________________________________

FLIGHT-REPORT

Deux jours après être rentré d'Oslo, me voilà donc reparti pour New York via Paris. Le vol est prévu à midi, donc réveil de bonne heure (qui est toute relative pour une fin de mois de juillet), dernier tour d'inspection de mon bagage, puis direction la zone France de l'aéroport de Genève que j'atteins en cinq minutes depuis mon appartement.

photo DSC_7223

A onze heures passées, les comptoirs d'enregistrement sont étonnamment vides.

photo DSC_7224

A la lecture de mon passeport, l'agent confirmera avec moi ma destination finale (JFK), mon numéro de carte de fidélité (qui ne sert pour le coup pas à grand chose vu que je voyage en billet prime donc pas de miles à gagner, et comme je suis en Business, mon statut Elite+ ne m'est d'aucune utilité). Il me demandera également mon billet de retour des Etats Unis et malchance, c'est le seul que je n'ai pas enregistré sur l'application Air France de mon téléphone ou dont je n'ai pas le récépissé. Je me souviens néanmoins de mon PNR qui lui suffira pour éditer mon mémo voyage. Tout ceci prend une bonne dizaine de minutes, mais c'est une bonne initiative de la part de l'agent, bien qu'un peu gêné quand je lui ai dit que jamais on ne m'a demandé mon billet à l'immigration américaine même avec des allers simples.

photo DSC_7225

Les passagers de classe éco sans statut sont invités à s'enregistrer sur les bornes puis déposer leur bagage aux comptoirs pour les désengorger.

photo DSC_7226

C'est vraiment désert même à la sécurité

photo DSC_7227

Pour les ayants droit Sky Priority, une machine à lecture optique a remplacé le cerbère pour accéder au coupe-file…

photo DSC_7228

… je dis bien un coupe file et non une file prioritaire, car la différence, c'est qu'avec un coupe file on dépasse pas très diplomatiquement les passagers sans statut. L'employée du seul filtre en service me fera des grands signes de main pour que je dépasse le couple qui attendait là, non sans suciter leur mécontentement. Ce à quoi l'employée répondra, en montrant ma carte d'embarquement, Passager prioritaire classe affaires.

photo DSC_7229

Je me rends au salon pour passer le peu de temps qu'il me reste avant l'embarquement.

photo DSC_7230photo DSC_7231

Il n'y a qu'une seule employée qui a ce moment là est occupée à ravitailler les plateaux de fromage, je l'appelle pour qu'elle vienne m'enregistrer mais elle ne se pressera pas spécialement.
Le salon n'a bien sûr pas changé

photo DSC_7232photo DSC_7233photo DSC_7234

Il est presque midi mais le buffet chargé reste celui de la matinée, avec yaourts, salade de fruit, charcuterie…

photo DSC_7235

Des viennoiseries, du pain et un verre de thé abandonné par quelqu'un

photo DSC_7236

Par contre le ravitaillement est effectif pour le sucré-salé

photo DSC_7237

Ma maigre sélection pour la route.

photo DSC_7238

L'offre de journaux est complète avec de la presse française, suisse, néerlandaise et anglophone.

photo DSC_7239

On retrouve le magasine Challenges avec l'article mentionnant Flight-Report.

photo DSC_7240

Le passage aux commodités se fait par la porte donnant sur le secteur suisse, nécessaire aux passagers prenant un vol pour AMS.

photo DSC_7242

Notre vol est enfin marqué comme ouvert. Notez le vol pour JFK de Swiss, qui arrivera bien avant moi !

photo DSC_7243

Selon ces panneaux, c'est Economy à gauche et SkyPriority à droite…

photo DSC_7244

Information contradictoire donnée par l'écran. Allez savoir!

photo DSC_7245

F-GRHO sera notre bête du jour. L'appareil devait être un A318, mais un changement a dû survenir au dernier moment: tant mieux, nous hériterons du coup de sièges plus confortables.

photo DSC_7246photo DSC_7247

Accueil à bord et installation en 2F, la première rangée à droite de l'avion. Il n'y a plus beaucoup de place dans les coffres car je suis arrivé à la fin de l'embarquement prioritaire, et l'inconvénient de cette place (comme toute issue de secours) c'est que l'on doit mettre son effet personnel dans les coffres.

photo DSC_7248

Le legroom à cette place devant la cloison.

photo DSC_7279

Distribution d'un (gros) oshibori après la fermeture des portes.

photo DSC_7249

Une belle brochette d'empennages européens comme on peut en voir à Cointrin.

photo DSC_7251

Un des satellites hors schengen avec un 737 de la RAM qui y est amarré

photo DSC_7252

Nous remontons doucement la piste

photo DSC_7253

Nous ne sommes pas tous seuls ce midi: à commencer par ce 320 BA pour Londres

photo DSC_7254

Un 767-300 d'UA pour Washington

photo DSC_7255

A320 de TP pour Lisbonne ou Porto

photo DSC_7257

Puis enfin le 330-300 Swiss pour JFK

photo DSC_7258

C'est à notre tour de décoller.

La commune du Gd Saconnex et la route de Ferney

photo DSC_7259

L'échangeur qui permet d'accéder en France.

photo DSC_7260

La rade de Genève.

photo DSC_7261photo DSC_7262

Chambésy et l'autoroute A1

photo DSC_7263

Rapidement nous passons au dessus des nuages.

photo DSC_7264

Virage au dessus de St Prex et nous apercevons le Lac de Joux dans le Vaud, à proximité immédiate avec la frontière.

photo DSC_7265

Les signaux lumineux sont éteints et le service commence. Le vol est très court et il ne reste qu'une trentaine de minutes avant l'arrivée au dessus de la région parisienne.

Les plateaux sont distribués au trolley. Je l'accompagnerais de champagne pour fêter comme il se doit le premier vol de ce routing. :)

photo DSC_7268

Le plateau en question. La présentation fait pauvre, avec autant de plastique. KLM fait bien mieux avec un verre en verre, des couverts en métal, une vraie vaisselle. Comme quoi les disparités entre Air France et sa consoeur néerlandaise se trouvent à tous les niveaux.
A sa distribution, la hôtesse ne se rendra pas compte que la capsule d'eau est absente. Je la demanderais par la suite.

photo DSC_7269

Pour le déjeuner, on a droit à des crevettes et une julienne de légumes. C'est assez frais.

photo DSC_7270

Le dessert : un cannelé et un macaron.

photo DSC_7271

Je ne toucherai pas au caramel le Salidou que mes dents haïssent formellement.
La PNC proposera un refill de champagne pour certains passagers, mais pas moi alors que mon verre est vide. Je devrais l'appeler pour en redemander.

Voici ce qu'AF revendique sur son site internet:

UNE RESTAURATION SAVOUREUSE POUR VOS VOYAGES EN EUROPE, AFRIQUE DU NORD ET ISRAËL
Quelle que soit votre destination, nous vous proposons une restauration raffinée, adaptée aux horaires. À l'heure du petit déjeuner, vous dégustez de délicieuses viennoiseries servies chaudes. Au moment du déjeuner ou du dîner, profitez d'un repas complet et savoureux composé d'une entrée, d'un plat et d'un dessert.


On repassera pour l'entrée que je n'ai pas vu ^^

A peine le service Premium terminé, le chariot enchaîne directement sur le sucré salé de la classe éco.

photo DSC_7272

Arrivée sur Charles de Gaulle, 31 minutes après la dernière photo aérienne au dessus du Lac de Joux.

photo DSC_7273photo DSC_7274

Le Bourget

photo DSC_7275

Le port de Genevilliers

photo DSC_7276photo DSC_7277

La Défense et on peut apercevoir la tour Eiffel.

photo DSC_7278

La ZI de Garonor

photo DSC_7280

Prise de congé de la CC au micro et arrivée imminente sur CDG.

photo DSC_7281photo DSC_7282photo DSC_7283

On s'amarre à côté d'un partenaire ibérique.

photo DSC_7284photo DSC_7285

Bienvenue à Paris!

photo DSC_7286

Là où je devrai normalement aller pour ma correspondance… Mais ce n'est pas où je me rendrai en premier. A bientôt et merci de m'avoir lu.

photo DSC_7287






Afficher la suite

Verdict

Air France

6.9/10
Cabine7.5
Equipage6.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Air France Lounge

7.1/10
Confort6.5
Restauration6.5
Divertissements9.0
Services6.5

Geneva - GVA

8.9/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services7.0
Propreté10.0

Paris - CDG

9.1/10
Fluidité9.5
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol d'entrée en matière satisfaisant sur cet A319 d'Air France en Business moyen-courrier. Le service pourrait largement être amélioré en passant sur les points cités dans le FR, surtout quand on voit ce que le partenaire KLM propose sur un vol de la même durée avec beaucoup plus d'attentions. L'équipage est légèrement pénalisé pour ne pas avoir pensé à regarder mon verre et ne pas avoir remarqué qu'il manquait quelque chose sur le plateau.

Bonne journée!

Kristof

Informations sur la ligne Geneva (GVA) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 64 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Geneva (GVA) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 10 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

  • Comment 115127 by
    pititom GOLD 10639 Commentaires

    Merci pour cette construction. Très intéressante, mais j'aurais pris Aeroflot personnellement, même si j'entends tes arguments. Les taxes d'aéroports sont scandaleuses, aussi bien chez AF que chez JL...mais bon, là dessus il n'y a pas de levier pour pax payant.

    Il faut toujours avoir son numéro de FF, même sur un billet prime. En cas de rebooking, ton statut E+ te donnera une priorité supérieure (à classe égale) et en cas de reticketing dans une classe différente, tu pourras alors créditer.

    Enfin, dernier conseil quand on fait des routings comme çà : tout imprimer et tout avoir sur soi en papier. C'est très old-school, mais un routing est une série de rencontres avec des personnages plus old-school et bornés les uns que les autres ^^

    Comme toi, je suis attaché aux services prioritaires qui me font gagner un temps monumental si on additionne tous les vols, mais je suis aussi toujours très géné que cela se fasse visiblement au détriment d'autres voyageurs. Je préfère de loin les accès dédiés.

    Bon après le vol, c'est un MC Air France, pas grand chose à dire ^^

    Merci du partage et à bientôt pour le reste du routing !

  • Comment 115137 by
    PAT62 4996 Commentaires

    Très beau parcours, tu as su trouver la clef de l'équation.
    Les caramels Salidou sont soutenus par le Lobby des dentistes :)
    Prestation classique AF pour un vol relativement court.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 115143 by
    Monsterjo 108 Commentaires

    Merci pour ce Fr et aussi pour ces explications que j'ai trouvé très inintéressante et très claire !
    hâte de lire la suite de ton impressionnant routing !

    A bientôt

  • Comment 115156 by
    cobra 3609 Commentaires

    Merci pour ce fr et plus !:)

    En effet une construction Pititomienne (pititomia scientia) d'un routing est toujours un moment intéressant, instructif et surtout... inspirant !^^

    Pour ce premier vol rien à signaler, ça se passe plutôt bien. KlM met en effet des éléments un peu plus premium pour leur business mais je trouve que le catering sur les MC un peu plus long est bien plus convaincant chez AF sans parler du vin !

    Pour le reste tu t'es préparé un superbe voyage, les taxes JAL sont impressionnantes pour un vol mc !:))

  • Comment 115165 by
    NelwyN 332 Commentaires

    Chouette routing mais c'est dommage de ne pas avoir pu prendre un vol transpacifique et l'A321T.

    Sinon rien à redire sur ce vol plus que correcte

  • Comment 115177 by
    Chevelan GOLD 13500 Commentaires

    Il faut passer du temps pour dégoter un routing convaincant, mais comme vous le dites : Le compte miles doit être copieusement garni.

    50' entre GVA et CDG, avec un catering malgré tout pas si nul que ça, le Champagne dans un verre en plastique fait tâche.

    Merci pour ce FR

  • Comment 115180 by
    lagentsecret GOLD 11953 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Joli routing bien étudié mais qui exige tout de même d'avoir un bon matelas de miles (87 500 miles FB et 40 000 miles JL)

    Quel lyrisme pour le vol en J AF008 a cuckoo (pardon cocoon) in the sky, la first serait sans doute a curtain in the sky

    Salon AF très moyen

    On repassera pour l'entrée que je n'ai pas vu ^^
    Moi je dirais que c'est le plat que tu n'as pas vu !

    A bientôt pour la suite du routing et la présentation du cocon (espérons que la vilaine chenille accouchera d'un beau papillon)

  • Comment 115200 by
    GRMY 1821 Commentaires

    Merci Kristof pour ce FR et les explications concernant le routing.
    Accueil et offre du salon à revoir.
    Il en est de même pour certains petits détails durant le vol...
    Ce sont de petits détails qui font aujourd'hui la différence.

    A bientôt pour la suite du routing.

  • Comment 115207 by
    Jacklamitr 2008 Commentaires

    Merci de nous faire partage ce long routing que nous nous réjouissons de découvrir au gré des futurs FR.

    Le GVA - CDG que nous pratiquons fréquemment en tant que régionaux de l'étape est un petit vol sympa qui présage souvent pour nous de départs lointains

    Nous aurons plaisir à découvrir le coupe file au prochain départ. (encore un employé de moins chez AF GVA !!)

    Par contre, le catering ne fait vraiment pas envie.

    Il me rappelle le MRE (Meal Ready to Eat de l'US Army) renommé par les GI par Meal Refuse by Ethiopians.

    Bonne route.

  • Comment 115214 by
    micahbzh 547 Commentaires

    Un bien beau routing !!
    Vivement le prochain vol !!

  • Comment 115241 by
    guillaume 161 Commentaires

    merci pour ce FR!!
    J'ai hâte de voir le vol Paris New Yoek!! ;o)
    merci encore

  • Comment 115244 by
    aurel-lil 4218 Commentaires

    Merci pour ce FR et cette intro qui me parle ;)
    très belles photos tout du long du parcours !

    A bientôt pour la suite.

  • Comment 115248 by
    jetsetpanda 2294 Commentaires

    Merci pour partager un excellent rapport.

    AF est vraiment décevant et trompeur. Les promesses non tenues peuvent avoir un effet durable sur les clients.

  • Comment 115399 by
    indianocean GOLD 6818 Commentaires

    Je suis désolé mais je suis encore sonné par le décalage horaire et je n'ai pigé qu'à moitié ton introduction.
    Mais pas besoin d'être à 100% de mes capacités pour déplorer le beau plateau Business. La langue de Molière a bien des qualités.
    A bientôt pour la suite.

  • Comment 115660 by
    guillaume 161 Commentaires

    je m'impatiente pour le vol Paris NY en cocoon!! lol .;o)))

  • Comment 116016 by
    Leadership TEAM SILVER 4626 Commentaires

    Merci pour ce FR Kristof, intro très intéressantes et plutôt bien optimisé avec de la chance pour l'ouverture en dispo du CDG-JFK.

    Le salon a un coup de neuf avec les nouveaux sièges et l'offre est acceptable pour un salon MC.

    A bord les plateaux est plutôt sympa, même si la présentation tout plastique est à déplorer.

    Vivement la suite!

  • Comment 116681 by
    Azureas 109 Commentaires

    Alors là je dis BRAVO !
    Très belle dextérité dans l'élaboration du routing, chapeau !
    En plus des explications claires, précises et précieuses pour un novice tel que moi ;-)
    Un très très grand Merci !!

Connectez-vous pour poster un commentaire.