Avis du vol Turkish Airlines Istanbul Paris en classe Economique

Compagnie Turkish Airlines
Vol TK1817
Classe Economique
Siege 5C
Temps de vol 03:40
Décollage 14 Aoû 15, 15:35
Arrivée à 14 Aoû 15, 18:15
TK   #11 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 779 avis
mogoy
Par 1841
Publié le 18 août 2015
Bonjour à tous,

Voici la continuation de mon vol aller m'amenant en France pour mes congés d'été.
Vol avec Turkish Airlines, pris en février pour environ 450 EUR avec naturellement escales à Constantinople.

Routing complètement banal mais qui présente une et une seule exclue : le salon TK à SAW, le Orly des Turcs.
Cet aéroport est surtout utilisé par Pegasus Airlines la low cost mais aussi par TK pour des vols Point à Point intérieurs.

Compte tenu de la saturation de IST, TK accroit son offre internationale européenne depuis SAW pour délester IST des vols sans connection et certainement aussi pour faciliter la vie des voyageurs au départ ou à destination de la partie asiatique de la métropole turque (pensez y avant d'aller visiter Bursa !).


TK 0761 Y DXB IST : http://flight-report.com/fr/report-11219.html
TK 1817 Y SAW CDG
TK 1824 Y CDG IST
TK 0762 Y IST CDG

Mais voilà, je suis en connection ce qui me contraint depuis IST de prendre deux bus Havatas avec un changement en pleine ville.
Une première pour moi, donc un peu d'appréhension surtout quand on connaît la difficulté de circulation à Istanbul.

Après 40 minutes environ (si je me souviens bien), on arrive dans une rue proche de la place Taksim où toute une série de Bus Havatas stationne. Cela pourrait être le bazar mais c'est assez efficace. Peut-être ai-je eu de la chance mais un bus vers SAW repart dans la foulée de mon arrivée.


photo P1040999

On règle son billet dans le bus et c'est reparti pour une trentaine de minutes.
L'arrivée à SAW.

photo P1050001

Il faut passer un premier filtre. Pénible mais nécessaire.

photo P1050002 (Custom)

Le terminal landside impressionne. Vaste cathédrale très aérée avec de nombreux commerces et restaurants. On est loin des prestations d'un vieil aéroport. Construit en 2003, il gère un traffic de 15 millions de pax (en 2014).

photo P1050003 (Custom)

TK dispose de deux zones séparées pour le check-in. L'une internationale ici, très peu occupée. L'autre dédiée aux vols intérieurs en face.

photo P1050006 (Custom)

Il est 9h35 quand je me présente une première fois au comptoir, soit 6 heures avant le décollage.
Qu'à cela ne tienne, je m'enregistre auprès d'un agent fort sympathique mais à l'anglais digne de l'éducation nationale française…
Il arrive tout de même à me dire qu'il ne peut accepter mon bagage avant trois heures…
Mais cela ne l'a pas empêché de répondre à un local alors qu'il était en pleine de gestion de mon dossier. Dieu que c'est horripilant !

Voilà pourquoi j'ai horreur des bagages enregistrés. Je vais donc manger un morceau pour occuper le temps.

photo P1050007 (Custom)

Et je me balade dans le terminal, où l'on voit que QR le déssert.

photo P1050008 (Custom)

Puis je tombe sur ce comptoir business en zone A qui faisait défaut à la banque principale en zone G.
Il faut savoir, car il n'y a qu'un comptoir et j'ai dû manquer la signalétique… hummph.

photo P1050009 (Custom)

Toujours est-il qu'on y parle nettement mieux anglais et qu'on ne fait pas de difficulté pour enregistrer le bagage…
Je me serai économisé 2 heures d'attente land side si j'avais su.
Je fais également rééditer mon BP avec mon numéro de FFP car le précédent agent était un peu aux fraises et ne l'avait pas fait.

Direction les contrôles PIF PAF (dans cet ordre) via un fast track.
Il n'est pas siglé Gold Track - la réponse mesurée de *A au Sky priority. Mais les *G sont clairement éligibles.
Il faut juste comprendre que le couloir à droite du panneau ne mène nulle part et qu'il faut grimper l'escalier en face dont la signalétique n'indique que Restaurant et absolument rien sur le parcours VIP. Un peu déroutant.

photo P1050010 (Custom)

On arrive devant une cerbère fort aimable mais visiblement désoeuvrée qui contrôle l'accès, puis un PIF unique (on voir les portiques) et un agent PAF dont le niveau de stress doit être proche de celui d'un moine bouddhiste.
Mais cela concourt à la zénitude du circuit, aucune attente c'est royal :)

photo P1050012 (Custom)

Egalement royal, l'accès au salon : 5 mètres pénibles à parcourir avant d'y arriver, sans cerbère puisque le contrôle vient d'être fait en amont !

photo P1050011 (Custom)

Avant de commencer les réjouissances, une douche s'impose. Deux cabines sont disponibles dans les toilettes des Messieurs. Je n'ai pas vérifié chez les Dames.

photo P1050021 (Custom)

Les douches sont correctes en débit et température de l'eau. Il y a un peignoir, si jamais il vous venait à l'esprit de prendre votre petit déjeuner comme à la maison ^^.

photo P1050014 (Custom)

Mais l'une des fioles à gel était vide, il a fallu que je me rabatte sur le savon du lavabo.

photo P1050016 (Custom)

Des mules sont pré disposées (toujours pour vous balader en peignoir dans le salon - ce qui est si non logique, au moins conséquent).

photo P1050017 (Custom)

Quant au lavabo, il m'apparaît comme un horrible mange-alliance sous ses abords policés.

photo P1050020 (Custom)

Une fois propre et présentable, aperçu des toilettes clairement inspirées de celles d'IST.

photo P1050022 (Custom)

Propreté impeccable mis à part cette cuvette de guingois.

photo P1050023 (Custom)

Un petit check au FIDS. Une sélection de destinations en Europe que du TK sf un vol A3.
L'Allemagne en force naturellement.

photo P1050024 (Custom)

La presse uniquement quotidienne, mais avec Le Monde. Pas de ZE ni autres magazines.

photo P1050025 (Custom)

Faisons un petit tour dans le salon. Un mur d'écran avec les casques pour suivre son programme.

photo P1050026 (Custom)

Quelques PC.

photo P1050027 (Custom)

Spiritueux moyens de gamme.

photo P1050028 (Custom)

Même le billard d'IST a trouvé sa place. Il faut dire qu'on est proche des prestations d'IST. Ok il n'y a pas le circuit miniature avec les petites voitures. Mais bon…

photo P1050029 (Custom)

Beurre présenté avec originalité.

photo P1050032 (Custom)

Spécialités turques.

photo P1050033 (Custom)photo P1050034 (Custom)

Des olives meilleures que celles d'un carrot club.

photo P1050035 (Custom)

Le thé.

photo P1050037 (Custom)

Machines à café.

photo P1050038 (Custom)

La sélection de vins rouges toujours aussi médiocres.

photo P1050039 (Custom)

Je me rabats sur l'offre en blanc. Malheureusement, la glace fond et les vins ne sont pas à température.

photo P1050040 (Custom)

Salad bar.

photo P1050041 (Custom)photo P1050042 (Custom)

Vue d'ensemble couvrant environ 40% de la zone habitable du salon. Les buffets sont derrière. A gauche on voit le comptoir de la cerbérine pour les pax arrivant depuis le air side. En face de son antre la passerelle d'accès. A noter le salon est aveugle, pas de spotting possible.

photo P1050043 (Custom)

Comme à IST on peut entreposer ses bagages sans craindre de vols.

photo P1050044 (Custom)

Mur promotionnel, sympa à voir, mais être assis à proximité doit rapidement être lassant.

photo P1050045 (Custom)

Docs de voyage, notez que l'accès n°1 est distribué par la cerbérine qui contrôle l'accès au PIF PAF. Pas mal !

photo P1050048 (Custom)

Puis je change mon BP auprès de la cerbérine pour avoir un bulkhead. Le vol n'étant pas plein on y arrive.

photo P1050049 (Custom)

La propreté très bonne dans l'ensemble, pèche par endroit.

photo P1050050 (Custom)

Photo prouvant que le wifi fonctionne.

photo P1050051 (Custom)

Et … là aussi le stand de pide fonctionne avec un débit suffisant. Miam ! Mais c'est le seul stand chaud à être opérationnel, je n'ai pas vue les autres stands qu'on trouve à IST, faute de place.

photo P1050052 (Custom)

Un tour dans les cuisines pour demander de la glace pour les vins blancs a été suivi d'effet assez rapidement.
Toute la petite équipe est fort sympa, souriant. C'est stressless ce salon. Nettement mieux que l'usine à IST.
Quitte à voyager en monocouloir sur TK, choisissez de transiter par SAW !

photo P1050053 (Custom)

Vous avez certainement reconnu que le design en oeuf du salon de SAW identique à celui d'IST. Mais on voit que certaines finitions auraient pu être améliorées. Les tuyaux ce n'est pas très élégant.

photo P1050054 (Custom)photo P1050055 (Custom)

Voici la perspective depuis la passerelle d'accès airside. On emprunte ce chemin pour rejoindre les portes.

photo P1050057 (Custom)

Gros plan sur le comptoir.

photo P1050058 (Custom)

Toujours à reculons, tapis rouge. Puis en passant à côté du salon indépendant LGM, on emprunte un escalator.

photo P1050059 (Custom)

Pour rejoindre le terminal. En sortant, vue à droite avec le PIF des sans-dent et un duty free.

photo P1050061 (Custom)

A gauche le chemin vers les portes (et la salle fumeur, un peu éloignée du salon comme à IST, décidemment !).

photo P1050062 (Custom)

Bonne synchro du FIDS qui annonce le boarding au moment même où le final call est affiché quand j'arrive. Pas eu le temps de m'en griller une dernière.

photo P1050063 (Custom)

Le destrier du jour.

photo P1050064 (Custom)

Vue depuis la passerelle qui n'est pas aveugle.

photo P1050065 (Custom)

Arf cela bouchonne, et la clim est réglée au minimum.

photo P1050066 (Custom)

Cette fois, c'est sûr, je suis le dernier à embarquer. Instants pénibles.

photo P1050067 (Custom)

Impossible de savoir si la presse française était proposée. Voici les restes. Pas de ZE évidemment.

photo P1050069 (Custom)

Ici commencent les vrais bonnes nouvelles. La cabine J est en 3/3 mais son faible remplissage permet à quelques heureux un pas(cha) énormissime !

photo P1050070 (Custom)

Pas d'écran individuel néanmoins. Je m'installerai au 5C finalement pour ne pas avoir de voisin immédiat. Mon copax hublot me demandera si je fais partie d'une compagnie aérienne en me voyant étalonner l'offre !

photo P1050071 (Custom)

L'IFE est collectif.

photo P1050072 (Custom)

Dans ce 738.

photo P1050075 (Custom)

Vue sur la J. La PNC penchée range l'offre de presse présentée à la J. Pour mon plus grand bonheur, elle dépassera d'un rang ou deux la J….

photo P1050076 (Custom)

Et mouuuuaAAAHHHHAAaaaaMOUUUUAAhhaaaAAA, ZE s'offrait à moins. Ni une, ni deux, ZE saute sur mes genous bienveillants.
Et le chariot repart derechef. GRRRRRAND SUCCESS (accent à la Borat) ! :D

photo P1050078 (Custom)

Donc vue sur la J qui à part le catering n'offrira rien de mieux de ce que j'ai eu en Y avec le statut *G.

photo P1050079 (Custom)

Test Horatius raté.

photo P1050081 (Custom)

Je suis en couloir, donc clichés furtif zoomé, pour ne pas opportuner mes voisins.

photo P1050082 (Custom)

La géovision est engagée.

photo P1050083 (Custom)

On peut partir.

photo P1050084 (Custom)

Ce qui est fait rapidement privilège des petits aéroports.

photo P1050085 (Custom)

Aaaah pas de voisin ! On peut déployer le matériel de survie à son aise. Notez que l'accoudoir en piètre état explique certainement que le siège était vide. Mais je préfère me battre avec un accoudoir branlant que pour un accoudoir ferme (je gagne à chaque fois…).

photo P1050086 (Custom)

Dès que les PNC sont libérés, distribution du loukoum de bienvenue.

photo P1050087 (Custom)

Et des menus avec un plat de Saumon pour bibi.

photo P1050088 (Custom)

Le plateau TK classique.

photo P1050089 (Custom)

Découvert. Après le yoghurt bof en entrée dont je n'ai pas senti la menthe.

photo P1050090 (Custom)

Photo flou du sel pour illustrer le fait que le plat était trop salé.

photo P1050091 (Custom)

Mais il restait mangeable malgré toutes les pides enfournées au salon !

photo P1050092 (Custom)

On achève le plat principal au sud de Belgrade.

photo P1050093 (Custom)

Avec la petite mousse, correcte sans plus.

photo P1050095 (Custom)

Pub pour le evisa turc.

photo P1050096 (Custom)

Vue d'ensemble de la cabine.

photo P1050097 (Custom)

Et de la raison du cliché précédent.

photo P1050098 (Custom)

Thé ou café post repas.

photo P1050099 (Custom)

Illustration de l'emploi du pitch pour lounger tranquillement, siège reculé complètement et mon voisin de devant respectant mon espace vital tout le long du vol.

photo P1050100 (Custom)

On approche tranquillement de Paris.

photo P1050103 (Custom)

Et sa riante campagne.

photo P1050104 (Custom)

CDG 2E L

photo P1050105 (Custom)

CDG 2 F

photo P1050106 (Custom)

Débarquement à CDG 1, je suis parmi les premiers à sortir de l'avion et le second à passer au PAF avec un PAFman assez sympa pour le noter. Ici commence la galère, les bagages sont prévus à 18h35, je bénéficie de la livraison prioritaire. Cela fait longtemps, très longtemps que je n'ai pas eu à expérimenter moi-mm la légendaire efficacité française dans ce domaine.

photo P1050107 (Custom)

Cela tourne sans priorité.

photo P1050108 (Custom)

18h46…

photo P1050109 (Custom)

18h59…. la moitié du vol est déjà servie. En attente ou in progress soit on parle mal anglais, soit il y a deux poids, deux mesures…

photo P1050110 (Custom)

Mon bagage.

photo P1050112 (Custom)

A 19h02, donner un délai c'est courageux, ne pas le tenir ce n'est pas sérieux.

photo P1050113 (Custom)

Merci de m'avoir lu.

Sans rapport avec le vol, quelques clichés de mes pérégrinations en notre beau pays pour soigner mon homesickness.
Vieilles pierres et fraîcheur d'un mois d'août pas génial mais d'autant plus bienvenu.

*********************BONUS*****************************

Je vous épargne les multiples clichés :)

Cathédrale d'Amiens et son immense nef. (j'étais allé voir avant une expo à Rouen sur les Peintres Siennois du XIII - XIVème siècle).

photo P1050127 (Custom)


Le Louvre Lens bien connu de la communauté et son expo sur les influences réciproques de la sculpture parisienne sur celle de Toscane au XIIIème.

photo P1050138 (Custom)

Cathédrale de Laon.

photo P1050142 (Custom)

Puis celle de Bourges et ses magnifiques vitraux.

photo P1050166 (Custom)f

Enfin celle de Clermont Ferrand pour refermer cette étape Gothique.

photo P1050192 (Custom)f

Le prochain bonus sera plus romanesque.
Afficher la suite

Verdict

Turkish Airlines

7.6/10
Cabine9.0
Equipage7.5
Divertissements7.0
Restauration7.0

Turkish Airlines Lounge

8.0/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements8.0
Services8.0

Istanbul - SAW

8.1/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services7.5
Propreté8.0

Paris - CDG

6.5/10
Fluidité5.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

En conclusion, un vol sans surprise qui manquait d'écran personnel. TK c'est toujours la loterie dans ce rayon.

Notation Vol :

Confort cabine : pas de voisin, pitch hyper généreux avec recul du siège très satisfaisant, difficile de demander plus en Y. -1 pour l'accoudoir en mauvais état.
Equipage : RAS, peu d'interaction.
Repas : trop salé, dommage. Entrée bof et dessert correct. Pas de souvenir du vin blanc, ce qui est déjà un exploit pour de la Y.
Divertissement : ok j'ai eu ZE donc forcément je surnote, d'un autre côté rares sont les compagnies qui proposent un écran individuel sur ce type de segment.
Ponctualité : pas de soucis particulier.

Notation Salon :
Confort : copie miniature d'IST, tous les stands ne sont pas reproduits : seuls les pide assurent l'offre chaude. Mais la moindre fréquentation rend le tout vraiment exclusif, les sièges sont confortables et avec un maximum de 5 personnes dans le salon, cela fait vraiment VIP plus qu'usine. Douches ok et sanitaires agréables.
Divertissement : presse un peu juste, pas de magazine, mais une offre audiovisuelle bien gérée, billard, et un wifi qui fonctionne. Supérieur
Personnel : sympathique, le contact est facile, notamment avec le type du stand de pide qui cherchait à vendre son offre (il doit tenir à son job lui !).
Restauration : pas aussi complet qu'IST mais très satisfaisant avec un effort louable sur les produits locaux. Pas de nobles bulles, ennuyant et les vins sont pour la plupart médiocres.

SAW : PIF PAF en fast track clairement royal. Bel aéroport de moyenne taille. Mais la zone des portes est moins glamour que la zone landside et commerciale airside.
CDG : On peut aimer le bunker pour son originalité, mais moins lorsqu'il s'agit de la récupération des bagages. Intermodalité contrariée en raison du CDGVAL pour rejoindre le RER, mais c'est tjrs mieux que les bus d'antan. Quant au service, je n'ai jamais essayé d'acheter à l'arrivée en duty free... Si qqun l'a fait, je rajouterai 1 point en service.

Informations sur la ligne Istanbul (SAW) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Istanbul (SAW) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Turkish Airlines avec 8,1/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 46 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 144927 by
    Shadow B 556 Commentaires
    Merci pour ce FR et la découverte du salon à SAW qui mérite d'être...vu! (ok je sors)

    Vu le *G et les petits bonus du PNC, on aurait pu croire à un vol en J.

    TK montre encore ses qualités :)

    Bientôt pour la suite :)
  • Comment 144939 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10466 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Somme toute un transfert assez smooth pour qui aime le bus.

    TK a le même problème à IST pour délocaliser le comptoir d'enregistrement prioritaire aux antipodes des banques principales : Il y a intérêt à connaître les lieux avant de s'y aventurer !

    Je fais également réédité mon BP avec mon numéro de FFP car le précédent agent était un peu aux fraises et ne l'avait pas fait. -> C'est bien connu les hommes ne peuvent pas faire deux choses en même temps. ;)

    Quant au lavabo, il m'apparaît comme un horrible mange-alliance sous ses abords policés. -> Il possède pourtant un trou permettant de soulever la lourde dalle de marbres une fois l'index introduit. ;)

    Belle visite de ce salon mais l'usine d'IST me plaît plus.

    A bord c'est un grand classique TK que ce saumon et cette (délicieuse) purée. Classique aussi l'avion un peu délabré et les programmes IFE inintéressants.

    A bientôt.
    • Comment 323836 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci pour le commentaire Clément,

      Transfert en bus clair et simple, j'avoue m'avoir préparé à pire.
      Le tout est de savoir que le comptoir *G séparé existe...

      Tu as la force d'un taureau pour soulever d'un doigt une plaque aussi lourde. Je me suis déjà cassé l'os d'un doigt à ICN avant d'embarquer, alors non merci...!

      Quant à moi, au salon, je suis prêt à céder la variété de l'offre pour une densité moindre (surtout quand on voyage en Y ;-)

      A bientôt.
  • Comment 144957 by
    Benoit75008 7191 Commentaires
    Merci pour votre FR,

    Le salon de TK à IST a toujours des longueurs d'avance sur celui des autres grandes compagnies,

    SAW est visiblement bien moins bordélique que IST,

    Prestation à bord digne de TK,

    A bientôt
    • Comment 323835 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci pour le commmentaire.

      Effectivement SAW fait beaucoup moins RER à Chatelet les Halles à 8h30, un jour de semaine qu'IST !
      Ensuite j'imagine qu'on perd moins de temps dans la gestion des avions à l'arrivée et au départ.
  • Comment 144975 by
    indianocean SILVER 7574 Commentaires
    Le Orly d'Istanbul est bien plus agréable que son homologue Ataturk et plus à taille humaine.

    Par contre, pas top le transfert entre les deux aéroports. Si TK décide de mieux exploiter Sabiha, autant faire comme AF à Paris et également proposer un transfert direct.

    C'est vrai qu'un séjour dans un lounge vide est plus appréciable. Celui d'IST n'est jamais vide et ce n'est pas toujours agréable.
    Et puis, tant qu'il y a les pides...
    Pas de massage gratuit?

    Merci pour ce FR
    • Comment 323834 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci Bernard pour le commentaire.

      SAW est bien agréable, je regette juste la zone des portes d'embarquement, moins aérée et lumineuse.
      Je n'étais pas le seul dans mon cas à devoir effectuer un transfer.
      Au fur et à mesure de la croissance de TK, le réseau se développera à SAW et ils auront suffisamment de demande pour faire des navettes directes et optimiser le trajet. Mais je n'ai rien lu à ce sujet.

      Malheureusement pas de masseuse turc vue dans le salon !

      A bientôt
  • Comment 144986 by
    Nak 36 Commentaires
    Merci pour ce FR
    Transfert finalement assez straightforward malgré le changement en ville.
    Existe-t-il une organisation semblable entre DXB et DWC?
    Vol classique TK avec ses nombreux bons points et quelques défauts
    • Comment 323833 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci du commentaire.

      Le transfert IST SAW fut plus facile qu'escompté en temps et en connection.
      Quant à DWC DXB, il n'y a pas de shuttle direct, il faut attraper le métro via un bus.
      Cela dit, FZ (flydubai) commence à peine à s'y installer et avec des vols plutôt orienté marché local. Peu de connection à attendre.

      J'imagine que DWC sera relié au métro un jour ou l'autre dans la prochaine décennie.
      https://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/2/28/Dubai_Metro_Expansion_Plan_Map.jpg
  • Comment 145004 by
    ilyes 1785 Commentaires
    Merci pour ce FR,

    Bon, on dira que c'est une version miniaturisée du CIP d'IST :)
    Bizarre un vol sans IFE quand on a l'habitude d'en avoir un, hein ? ;)

    Je me demande si je n'ai pas eu ce bubus entre Istanbul et Ouagadougou en Septembre dernier : sans IFE. Pendant plus de 7 heures de vol...

    À bientôt pour les segments retour
    Ilyes
    • Comment 323832 by
      mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
      Merci du commentaire Ilyes, oui un CIP en miniature avec moins de fréquentation.
      Vol sans IFE, déçu à l'embarquement mais le pitch et l'absence de voisin compense, et avec ZE c'est plusieurs heures de lecture !

      A bientôt.
  • Comment 146229 by
    Reifel 38 Commentaires
    Merci pour la continuation de ce FR. La connection avec les bus est en effet bien organisé. Ayant fait le même trajet, une fois arrivé à Taksim mon bus pour SAW partait dans la foulée.

    Je suis ravi de lire que TK a enfin son propre salon à SAW. La dernière fois que j'y étais le salon était d'une compagnie privée, très petit et pas folichon du tout. Là c'est tout autre chose. L'access Gold était juste une file à droite du contrôle régulier et beaucoup de passagers en retard tentaient de l'utiliser, souvent la pagaille.
  • Comment 146235 by
    mogoy AUTEUR 10181 Commentaires
    Merci pour le commentaire,

    Oui le transit entre les deux aéroports est bien plus simple qu'il n'y parait.
    Un bus direct et un effort de publicité rendrait le tout bien plus clair et avenant.

    L'offre à terre à SAW vaut bien celle d'IST, la moindre fréquentation compensant la variété plus réduite du salon.

Connectez-vous pour poster un commentaire.