Avis du vol Saudia Riyadh Manila en classe Affaires

Compagnie Saudia
Vol SV874
Classe Affaires
Siege 03L
Temps de vol 09:40
Décollage 04 Mar 16, 22:30
Arrivée à 05 Mar 16, 13:10
SV   #59 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 58 avis
olivedel
Par 2671
Publié le 11 mars 2016
Bonjour à tous les Flight-Reporters !

Avec un peu de retard, la suite de mon itinéraire un peu fou :
Voici donc l'itinéraire prévu :
- 04/03/2016 - Paris Charles-de-Gaulle (CDG) - Riyadh King Khalid (RUH) - Saudia - SV144 - Business
- 04/03/2016 - Riyadh King Khalid (RUH) - Manilla Ninoy Aquino (MNL) - Saudia - SV874 - Business - Vous êtes ici
- 05/03/2016 - Manilla Ninoy Aquino (MNL) - Riyadh King Khalid (RUH) - Saudia - SV871 - Business
- 06/03/2016 - Riyadh King Khalid (RUH) - Paris Charles-de-Gaulle (CDG) - Saudia - SV143 - Business

Je vous ai laissé précédemment à la fin de mon vol Paris - Riyadh, au service assez moyen, puis un débarquement parmi les premiers passagers.
Le parcours correspondance n'est pas très clairement indiqué à l'arrivé à RUH. Tout pense à croire qu'il faut descendre avec "tout le monde" vers l'immigration mais il n'en est rien, et mieux vaut demander.
Quelques préposés vérifient passeport et destination avant de vous laisser passer un PIF qui ne contrôle pas grand chose.
photo IMG_6145
Néanmoins, personne n'est présent au PIF pour faire passer les passagers, et il faudra attendre 15 minutes avant que quelqu'un ne daigne arriver.
A priori, les femmes doivent passer dans une salle spéciale après le détecteur de métaux.

Après ce passage, direction la salle d'embarquement.
photo IMG_6146

Le salon Alfursan est situé en hauteur par rapport à cette salle d'embarquement et est accessible par des escalators ou par des ascenseurs.
L'accueil est très cordial en cette heure tardive. Ma carte d'embarquement est scannée et je suis accueilli dans le salon Business, à gauche de l'entrée (à droite, c'est le salon First).

Excellente surprise : la décoration est superbe, sans être bling bling.


L'offre de restauration est diverse et qualitative, dommage cependant que la vaisselle soit en plastique (elle est néanmoins suffisamment solide et pas trop moche) :


20 minutes après mon installation et après m'être rafraîchi, le manager du salon vient me saluer en me demandant si je me rends à Manille. Je confirme, et il m'annonce que mon vol a été annulé, et reprogrammé 2h après, le 5 donc. Il me tend ma nouvelle carte d'embarquement, ainsi que les deux autres sur la suite de mon itinéraire qui me ramène à Paris.
Cela ne me laisse plus que 2h à Manille, je ne pourrais donc pas profiter de la ville, contrairement à ce que je prévoyais initialement.

Lorsque je me connecte au Wifi, je constate une floppée de mails sur ma boîte, qui indiquent en réalité plusieurs schedule changes successifs pendant mon premier vol vers RUH. J'ai reçu des mails de Saudia mais aussi de eBookers, là où j'ai réservé mon vol initialement.

Je ne m'inquiète pas, et me repose dans ce salon en attendant la nouvelle heure de départ, le 5 mars à 0100.
Je m'installe sur l'un des nombreux canapés, tous équipés d'une tour de recharge des différents appareils électroniques, très pratique à utiliser.

Vient minuit, la nouvelle heure théorique d'embarquement. J'attends tranquillement l'annonce au salon… Puis me dirige vers la porte d'embarquement. Lequel n'avait effectivement pas commencé.
La zone d'embarquement n'est franchement pas agréable. Si l'aéroport n'est architecturalement pas moche, la maintenance des infrastructures est proche de zéro, la propreté en dessous de zéro. Les zones d'embarquement sont mal organisées, les files prioritaires mal signalées, les assises trop faibles au vu des modules utilisés par Saudia, principalement des bicouloirs.

Je finis mon tour pour revenir à ma porte d'embarquement, où celui-ci n'avait toujours pas débuté 15 minutes avant l'heure de départ. Je m'installe donc près de cette porte, la plupart des passagers faisant la queue pour embarquer.
photo IMG_6158photo IMG_6159

L'embarquement commence enfin, et je constate qu'une partie des passagers embarque, et qu'une autre partie, après scan des cartes d'embarquement, est placée dans une zone à part.
En réalité, la moitié des passagers n'ont pas reçu leur nouvelle carte d'embarquement et au moment du scan, cela rejette les cartes d'embarquement non réémises.

J'attends que les files se résorbent pour embarquer à mon tour.
A ce stade, mon temps de demi-tour à Manille est réduit à 2h, mais cela reste encore jouable.

La cabine de ce 777-300ER est beaucoup plus élégante que celle du 777-200 emprunté sur CDG-RUH. Elle est beaucoup plus récente, et la faible densité (2-2-2) amène une impression d'espace très agréable.
Les sièges sont iso NEV4 Air France :
photo IMG_6160photo IMG_6165

L'IFE, lui aussi, est de meilleure qualité, plus grand que sur le 772 :
photo IMG_6161

Au sol, les oshiboris sont distribués, ainsi que le café arabe et les dattes.
photo IMG_6162photo IMG_6163
Bien que folklorique, j'apprécie beaucoup ce rituel, qui me ferait (presque) oublier le champagne ! Plusieurs passages sont faits en cabine, la PNC qui sert mon couloir est très attentive.

Le commandant prend le micro et annonce un problème technique nécessitant l'intervention de la maintenance, a priori, une fuite de carburant. A ce moment là, et ce en tenant compte d'un temps de vol réduit en raison de vents favorables, il me reste 1h30 pour faire le demi-tour à Manille. Mais combien de temps va prendre l'intervention de la maintenance ?

En attendant, l'équipage prend l'initiative de distribuer les menus et de prendre les commandes des passagers :

Je choisirai cette fois-ci l'entrée occidentale, et le carré d'agneau en plat.

Une fois les commandes prises, la cabine est éteinte dans l'attente du départ. Je stresse un peu pour mon temps de demi-tour mais me rassure assez vite : c'est le même appareil qui devrait assurer le retour, et j'ai déjà toutes mes cartes d'embarquement donc pas besoin de passer l'immigration.

Après de très longues minutes d'attente et une myriade de personnels sous l'avion, le commandant reprend la parole pour nous annoncer que l'incident est terminé et que nous allons pouvoir partir. Au moment du pushback, mon temps de demi-tour à MNL est réduit à 45 minutes.

Très vite après le décollage, le dîner (à cette heure, presque 4h du matin, c'est un souper !) est servi, d'abord après une boisson, en l'occurrence un jus de citron pour moi :
photo IMG_6172

Le service initial est effectué au trolley. L'entrée était assez bonne :
photo IMG_6173

Puis vient le plat, à la présentation moyenne mais très goûteux :
photo IMG_6175

Avant le dessert, je fais un tour aux commodités, qui sont dans un état pitoyable :
photo IMG_6182photo IMG_6183
L'état du sol est sans doute du à la fonctionnalité bidet, qui pourtant n'avait pas l'air d'éclabousser plus que cela après test.

Je retourne à mon siège pour le dessert, et choisis l'assiette de fruits, plutôt bonne même si la pastèque aurait mérité plus de maturité :
photo IMG_6184

A noter que lorsque l'on parle de compagnie dry, cela devrait également s'entendre au sens premier, car si l'on ne réclame pas, on se retrouve avec le gosier à sec assez rapidement. Pas de passage d'eau ou de boissons. D'ailleurs, JAMAIS il n'est demandé au passager s'il désire autre chose que de l'eau.

Après 7 bonnes heures de sommeil (on dort finalement pas si mal, dans ces NEV4-like), je me réveille au moment du service de "petit-déjeuner"… à 17h heure locale ! Je passerai le plat chaud.
photo IMG_6207

Nous entamons notre descente, et là commençons une suite d'hippodromes au dessus de Manille, qui réduisent encore mon temps de demi-tour, mais me permettent de faire de belles vues de Manille :


Au moment du toucher de roues, mon temps de demi-tour est réduit à 15 minutes… Et là, à l'approche du terminal, je vois… un autre appareil Saudia quasiment prêt au départ, et où les derniers bagages sont en cours de chargement ! Mon sang ne fait qu'un tour…

Je rassemble vite toutes mes affaires et dès que le signal s'éteint, je me dirige vers la porte 1L…
La suite, au prochain épisode !
Afficher la suite

Verdict

Saudia

7.4/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration7.5

Independent Operator First Class Lounge

9.0/10
Confort9.0
Restauration9.0
Divertissements9.0
Services9.0

Riyadh - RUH

2.8/10
Fluidité2.0
Accès5.0
Services2.0
Propreté2.0

Manila - MNL

7.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol globalement bon sur Saudia, mais sous le coup du stress à cause du retard abyssal accumulé sur l'horaire initial, plus de 5h à l'arrivée.
Le protocole de service était un peu meilleur que sur le premier tronçon.

Sur le même sujet

16 Commentaires

  • Comment 159901 by
    zanzibar 185 Commentaires

    merci pour ce fr
    la ligne d'ecriture sur le vol suivant , cela va finir en grand voyageur toujours l'esprit dans la tranche horaire suivante. le salon me semble plus que correct pour de la classe affaire. Le retard de 5h est un vrai stress mais la boucle se fait uniquement sur Saudia qui devrait logiquement vous prendre en charge.je suis curieux de voir si vous allez visiter manille la nuit

  • Comment 159902 by
    Chevelan GOLD 11875 Commentaires

    Si je ne me trompe pas vous avez effectué un A/R CDG-MNL sans arrêt aux Philippines ? (En supposant que vous ne ratez pas votre connexion...

    Le salon de Riyadh est bien agencé, buffet de plats chauds, moult glaces et sorbets, jus et breuvages divers, évidemment pas d'alcool.

    C'est un peu le boxon à l'embarquement, et finalement la signalétique n'est pas le fort de l'aéroport.

    A bord, un siège non full flat ? Catering pas mal pour un départ en pleine nuit, le petit déjeuner à l'air de bonne facture. Avec Saudia ça se résume à que d'eau au niveau des boissons...

    Merci pour ce FR

  • Comment 159905 by
    Aurel 95 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR.

    Je reste néanmoins dubitatif sur la J de SV qui certes en tarifs est très intéressante: 1000-1200€ vers SIN par exemple mais le service est à revoir
    A voir...

    Hâte de lire le vol retour

  • Comment 159910 by
    lagentsecret SILVER 10493 Commentaires

    Merci pour ce FR

    la décoration est superbe, sans être bling bling
    Vos attentes devaient vraiment faibles même pour un voyageur fréquent Skyteam ;)

    L'offre de restauration est diverse et qualitative
    Dommage de ne pas eu un échantillon de ce qu'il y avait sous cloche car si c'est le même fournisseur qu'à bord on reste au niveau d'une cantine

    Cela ne me laisse plus que 2h à Manille, je ne pourrais donc pas profiter de la ville
    4 heures vous auraient difficilement suffi pour aller en ville, la circulation y est démente.

    Aéroport sale alors que la main d'oeuvre est peu coûteuse et corvéable à souhait c'est un comble

    Les sièges sont iso NEV4 Air France
    Le siège n'est pas très propre sur la photo de la liseuse

    Au sol, les oshiboris sont distribués, ainsi que le café arabe et les dattes.
    Il y a un poil sur l'oshibori

    On dirait des tâches de graisse sur le porte revues

    Puis vient le plat, à la présentation moyenne mais très goûteux
    Vous êtes un professeur indulgent, point de moyenne à mon avis, mais c'est peut être les traditionnelles éclaboussures AF Style qui vous ont rendu charitable

    Avant le dessert, je fais un tour aux commodités, qui sont dans un état pitoyable
    Là on atteint clairement le summmum, je dois dire qu'après un tel spectable j'aurais passé mon tour pour le dessert
    D'ailleurs ce genre de photo devrait être précédée d'un warning

    Je reste très mitigé et je suis loin de partager votre conclusion : le produit au sol est très moyen (y compris le salon) et à bord c'est indigent.
    Ne pas servir d'alcool devrait être l'occasion d'offrir différents mocktails et jus de fruits de qualité et des smoothies au petit déjeuner
    Ici il est clair que c'est surtout prétexte à diminuer les coûts

    Ma conclusion est totalement différente et pour moi SV est objectivement une compagnie à éviter : le rapport qualité/prix n'est pas suffisant malgré un prix peu élevé

    A bientôt

  • Comment 159931 by
    marathon GOLD 9405 Commentaires

    De FR en FR, SV semble conforter son positionnement de compagnie aérienne aux tarifs très compétitifs, mais dont le rapport qualité-prix reste à l'appréciation de chacun, tant la qualité est discutable mais difficile à traduire en chiffres.
    Merci pour le partage !

  • Comment 159934 by
    Alcam 2044 Commentaires

    Waoih, ça c'est du mileage run!
    Pour reprendre le commentaire de Marathon, l'appréciation peut sans doute se faire en fonction du but du vol: pour renouveler un statut à bon prix - et gros miles, c'est parfait. Pour partir en vacances avec son conjoint, ça fait moins réver....
    Quel était le gain en miles?
    Merci pour le partage

  • Comment 160084 by
    nico83et13 SILVER 1885 Commentaires

    Merci pour le FR oliveldel.

    SV offre des tarifs imbattables pour des mileage RUN. Déjà selon la classe de résa c'est du 150% à 175% de miles, c'est déjà énorme pour le prix payer. Et il faut rajouter les 75% à 100% selon le statut gold ou plat.
    En 3 A/R on a accès au statut plat de AF.
    Je pense que SV pourrait devenir une bonne compagnie, mais il faudrait retrofité les cabines et qu'elle ne soit plus une compagnie dry.
    Le salon me plait beaucoup visuellement.
    Le catering est pas mal d'aspect.
    Par contre, les toilettes sont une honte pour de la J question propreté.

    Merci pour le partage!

  • Comment 349442 by
    CDG Addict 1666 Commentaires

    Merci pour ce bon FR. Cabine démodée mais pas mal. Catering moyen/bien. Bonne idée ce mileage run, les employés à l'aéroport ont dû vous prendre pour un fou!
    Beau salon.
    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.