Avis du vol China Eastern Shanghai Tokyo en classe Affaires

Compagnie China Eastern
Vol MU521
Classe Affaires
Siege 7L
Temps de vol 02:55
Décollage 23 Jul 16, 12:00
Arrivée à 23 Jul 16, 15:55
MU   #45 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 165 avis
flyingjapans
Par 1134
Publié le 13 août 2016
Voici la suite de cet itinéraire vers le Japon.


Paris-Prague (Air France, A320, Business) ici
Prague-Paris (Air France, A321, Business) ici
Paris-Shanghai PVG (Air France, B77W, Business) ici
Shanghai PVG-Tokyo NRT (China Eastern, A330-200, Business) vous êtes ici
Tokyo NRT-Shanghai PVG (China Eastern, A321, Business) FR à suivre
Shanghai PVG-Paris (Air France, A380, Business) FR à suivre
Paris-Prague (Air France, A320, Business) Pas de FR
Prague-Paris (CSA, A320, Economique) Pas de FR

La Chine autorisant le transit hors zone "airside" sans visa, j'en profite pour découvrir la zone d'enregistrement Sky Priority de China Eastern à PVG.
On retrouve le plafond caractéristique de Pudong

photo img_5415

Voici la zone Sky Priority, qui traite également les passagers Première de MU. La zone ressemble beaucoup à celle d'AF à Charles de Gaulle

photo img_5416photo img_5417

On trouve des frigidères avec des petites bouteilles d'eau.
Chaque comptoir possède un fauteuil pour s'asseoir.
L'employée avec un anglais fortement limité me donnera ma carte d'embarquement. En me demandant si j'ai un bagage, j'explique qu'il est directement expédié à Tokyo donc qu'elle n'a rien besoin de faire (l'étiquette bagage au dos de ma précédente carte d'embarquement lui fut montré et fait foi).
Elle insistera cependant pour appeler ses superviseurs et au final me faire poireauter 15 minutes pour arriver à la même conclusion que moi !!!

photo img_5418photo img_5419

Le passage de la sécurité puis de la police furent assez long (30 minutes) puis je me retrouve en zone airside

photo img_5421

J'ai recu une invitation pour le salon 22, auquel je me rends.

photo img_5423

Dès mon arrivée, je demande à prendre une douche.
La plupart des employés ne comprennent pas l'anglais et se dévisagent mutuellement pour voir si l'un d'entre eux a compris la demande du pauvre étranger, mais l'une d'entre eux se met en avant avec un anglais courant et me propose d'aller au salon 20 pour la douche.

photo img_5424

Après ceci, je reviens au salon 22 et remarque que l'offre du buffet a été rafraichie pour le déjeuner. Petite dégustation avec du riz frit, des nouilles, des morceaux de porc et des haricots verts. Bof, on trouve mieux dans la plupart des traiteurs chinois à Paris..

photo img_5425

Le lounge est bondé, le wifi inopérant (de toute façon je ne peux pas consulter mes emails, même ma boîte email académique est bloquée !!), bref nous ne sommes pas du tout dans la logique d'un hub d'une compagnie aérienne qui est censée y présenter ses produits les plus modernes.

photo img_5426

Document de voyage pour ce vol

photo img_5427

Au final, après un certain temps je préfère explorer le terminal que de rester dans ce salon peu agréable.

photo img_5428

L'embarquement pour Tokyo commence, par paxbus.

photo img_5430

Comme il est d'usage en Chine, les passagers de classe Affaires ont le droit à leur paxbus dédié.

photo img_5432

Nous arrivons près de notre A330, dans la nouvelle livrée

photo img_5433photo img_5434photo img_5435

La PNC qui m'accueille m'accompagnera jusqu'au siège, un bon point.


photo img_5437

La cabine présente assez bien. Celle ci est limite pour un vol long courrier, mais parfaite pour une petite liaison régionale comme celle d'aujourd'hui.

photo img_5438

Distribution d'un oshibori, et d'une boisson de bienvenue. Au choix, eau ou jus de fruits.

photo img_5439

Présentation des consignes de sécurité. Celles ci sont très longues car diffusées successivement en chinois, anglais et japonais.

photo img_5441

Nous avons un peu de retard, mais les PNC de la cabine Business viennent auprès de chaque passager informer de la situation, et du temps de vol prévu pour rejoindre Tokyo, ce qui m'a impressionné.

Une livrée spéciale à nos cotés

photo img_5442

On décolle finalement sous la pollution, avec environ 40 mn de retard qui ne seront pas rattrapées.

photo img_5443photo img_5444photo img_5445

Avant le service du repas, un deuxième oshibori est distribué.

photo img_5446

J'aime plutôt bien cette version de l'airshow

photo img_5447

L'apéritif arrive, sur nappe. Au programme, des noix et un ginger ale pas frais, donc désagréable à boire.

photo img_5448

Le plateau arrive. C'est un one tray, et les commandes ont été passées au sol avec le menu montré très furtivement, ce qui fait que je ne me souviens pas des autres options.

Mais au moment ou le plateau arrive, je suis instantanément pris de douleurs très intenses à l'estomac. Je n'arrive plus trop à me mouvoir et suis maintenant bloqué par le plateau. Je souhaite me lever et me rendre aux toilettes, et à moitié courbé par la douleur essaye de trouver un artifice pour passer. Mon voisin japonais à qui j'explique la situation m'aidera à me dégager, mais renverse accidentellement ma canette de ginger ale sur mon siège. Une PNC arrive pour nettoyer et je lui explique la situation, mais fait mine de ne pas comprendre, ne répond rien et part. Voir un passager courbé, la main sur l'estomac et avec des difficultés à marcher ne les a absolument pas tilté. Tout est bien évidemment rentré dans l'ordre au bout d'1 heure, mais je sais que sur Air France on m'aurait au moins demandé si ca va.

Au final, leur nullité en anglais me fait poser des questions sur leur capacité à gérer des situations d'urgence sur des vols internationaux avec beaucoup de non-sinophones.

Le plateau est toujours là au retour à mon siège. N'ayant absolument pas faim après cet épisode je ne fais que goûter une bouchée de riz et de crevette, qui étaient absolument dégueulasses

photo img_5449photo img_5450photo img_5451

Je passe le restant du vol à me reposer et remplis les fiches d'arrivée.

photo img_5452

Arrivée sur NRT

photo img_5453

Passage rapide de la police, et récupération de mon bagage (qui n'est pas arrivé en priorité, mais c'était prévisible et ca ne me dérange pas)

photo img_5454

Merci de votre lecture.
Afficher la suite

Verdict

China Eastern

6.8/10
Cabine9.5
Equipage4.5
Divertissements8.0
Restauration5.0

Lounge #22

3.3/10
Confort2.5
Restauration6.5
Divertissements1.0
Services3.0

Shanghai - PVG

5.9/10
Fluidité2.5
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Tokyo - NRT

7.5/10
Fluidité7.0
Accès6.0
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

Une première expérience contrastée sur MU.

La cabine de l'A330 est idéale pour un vol régional. La note serait plus basse en long courrier, évidemment.
La sélection de l'IFE est pas mal, mais encore une fois la bonne note est à mettre en perspective avec le fait que l'on ne traite qu'un vol de 2h30.
N'ayant pas pu gouter l'intégralité du plateau, je laisse la moyenne par bénéfice du doute, mais en tout cas le manque d'information sur ce que l'on va manger (on ne voit le menu que 10 secondes) et le niveau qualitatif du plat principal font baisser significativement la note.
Comme dit plus haut, je reste très dubitatif sur les PNCs. Il me semble incompréhensible que les PNCs s'occupant des lignes internationales ne parlent pas couramment l'anglais. Je ne remets pas en cause leur professionnalisme ou leur formation, mais simplement leur capacité à gérer le plus efficacement possible une crise, dans un vol avec une clientèle internationale, où la communication, qui est un élément primordial, deviendrait folklorique.

Informations sur la ligne Shanghai (PVG) Tokyo (NRT)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 8 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Shanghai (PVG) → Tokyo (NRT).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Japan Airlines avec 8.1/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 48 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 362811 by
    nykeeo 405 Commentaires

    Merci pour le FR mais surtout allez vous mieux depuis cet incident?
    Pourquoi avez-vous choisi cette compagnie?
    Je vous trouve assez indulgent dans la notation en tout cas :p

  • Comment 362814 by
    PAT62 4974 Commentaires

    Pas mal du tout comme configuration de vol.

    Dommage pour l'incident de santé.

    Salon décevant par contre.

    Merci pour ce FR !

  • Comment 362841 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8369 Commentaires

    Merci de cette suite Kristof.
    Je te rejoins sur les salons de MU à PVG : cette multitude de salons près des portes les rend intéressants et la pratique de l'anglais est limitée chez MU.
    A bord cela paraît pas mal mais voyager malade est une terrible experience qui rend toute appréciation difficile. J'espère que tu as récupéré !

  • Comment 362878 by
    NicoWK 1727 Commentaires

    Merci pour cette suite!

    Très mauvais point pour cette gestion de cet incident. En espérant que ça c'est bien remis...

    Même sur un vol d'une ou deux heures il est toujours possible d'avoir des soucis de santé chez un pax, et ne pas en comprendre un mot, n'est pas rassurant, même si on pense à la pire des choses...

    Les sieges sont similaires à ceux que j'ai pu avoir sur TG. Le confort est très bien pour un MC.

    Les crevettes on l'air bof bof... mais le plateau présente assez bien.

    À bientôt!

    • Comment 363400 by
      flyingjapans AUTEUR 1354 Commentaires

      Merci pour votre commentaire!

      Bien d'accord avec vous sur toute la ligne. Il faut vraiment que les compagnies chinoises travaillent sur la communication, car à mon avis ce n'est pas les PNCs qui n'ont envie de rien faire, c'est plus leur aptitudes de communication qui sont limitées.

  • Comment 362995 by
    KL651 4510 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Si les PNCs parlaient si mal anglais, comment ont-ils fait pour informer du retard?
    Il n'y a visiblement que sur CZ qu'on trouves un emajorité de PNCs anglophones.
    Le plateau n'est pas mal visuellement, dommage si tu l'as jugé mauvais.
    Les lounges chinois avec des numéros se ressemblent tous dans la médiocrité...

    • Comment 363401 by
      flyingjapans AUTEUR 1354 Commentaires

      Ils m'ont d'abord parlé en chinois, puis ont sorti "take off in 10 minutes" en s'aidant de leurs doigts. A force de répéter ces phrases de leur manuel 2 ou 3 fois par jours, ils ont sans doute fini par l'apprendre.

Connectez-vous pour poster un commentaire.