Avis du vol Brit Air Paris Clermont-Ferrand en classe Economique

Compagnie Brit Air
Vol AF7430
Classe Economique
Siege 19A
Temps de vol 00:55
Décollage 03 Mai 12, 07:20
Arrivée à 03 Mai 12, 08:15
DB 29 avis
DEUCALION
Par 3356
Publié le 27 mai 2012
Petit préambule à la manière de Jules Verne

Un FR Paris-Orly/Clermont Ferrand et retour est-il utile ?

En effet, ont déjà été publiés un ORY/CFE (Regional Embraer 145) FR n°1003 du 04/12/2011 ; un ORY/CFE (Britair CRJ 1000) FR n° 540 du 06/07/2011 ; un CFE/ORY (Britair CRJ 1000) n°546 du 07/07/2011 et un CFE/ORY (Regional Embraer 145) FR n° 933 du 03/12/2011 (sans même parler du CDG/CFE Regional Embraer 145 n° 1466 du 13/03 2012).

A quoi bon un FR de plus ? Ni le point de départ, ni celui d'arrivée, ni la compagnie aérienne, ni le type d'appareil emprunté (CRJ 1000) ne vont être différents des FR n°540 et 546, complets et très bien faits.

La seule originalité, c'est qu'il s'agit d'un voyage éclair que seul permettait le transport aérien : il me fallait être le 3 mai à 9h au centre de Clermont Ferrand, et le 3 mai à 14h dans l'Ile de la Cité à Paris, sans possibilité aucune de me faire remplacer ni de repousser l'une des deux échéances. Ainsi, ce rapport permettra d'illustrer à la fois le comment et le pourquoi d'un voyage en avion.

Tout commence comme souvent à la Porte d'Orléans. Cette fois-ci, le 3 mai à 6h07.
photo dscn1724b

Un taxi me conduit en un quart d'heure à Orly Ouest, d'où part le vol AF7430 de 7h20.

Je me dirige vers le Hall 1, où les contrôles se passent rapidement, quasiment toutes les files étant ouvertes. Il est 6h39.
photo dscn17252

Il n'y a qu'une boutique. Sans client. Dans les cours de marchétage, on apprend que le succès commercial dépend de l'offre du bon produit, au bon endroit, au bon moment. Cherchez l'erreur dans le cas présent.
photo dscn1726a

S'il y a parmi les fans de FR des étudiants en sociologie, ils pourront faire une étude comparative de la composition de la population, au petit matin, (i) dans un aéroport parisien, (ii) sur le quai de la Gare du Nord devant le panneau des départs (iii), au c'ur de la station Chatelet les Halles (je fournirai les photos sur demande).
photo dscn1727p

Une horloge (à peine moins grosse que la montre qui ornait naguère un poignet présidentiel) indique qu'il est 6h42. Pour ma part, j'ai enfin pu lire ce matin l'heure sur une Rolex avant d'avoir atteint l?âge de 70 ans. Je n'ai donc pas totalement raté ma vie (nota : pour les éventuelles générations futures qui trouveraient cette phrase sibylline, il s'agit d'une référence à l'une des phrases les plus puantes de tous les temps, prononcée par un conseiller en communication le 13 février 2009 sur France 2 : « Enfin… tout le monde a une Rolex. Si à cinquante ans, on n'a pas une Rolex, on a quand même raté sa vie ! »
photo dscn17284

Il faut commencer à chercher des avions à photographier. Il n'y a malheureusement pas grand-chose à se mettre sous la lentille.

On peut voir ici un avion d'Air France immatriculé F-GMZB : c'est un A 321-111, MSN 509, qui a effectué son 1er vol 20/07/1994. Le vol AF252NV, départ 07:28, relie Orly (ORY) à Toulouse (TLS).
L'avion immatriculé F-HMLL est un Canadair CL-600-2E25 Regional Jet CRJ-1000, MSN 19017, qui a effectué son 1er vol le 27/09/2011. Le vol AF7430, départ 7:20, relie Orly à Clermont Ferrand. C'est l'avion qui va me transporter.
Aux esprits chagrins qui me feraient observer que la photo n'est pas nette, je répliquerai qu'en fait, je photographiais les taches. Les avions étaient simplement en arrière-plan. Il est 6h48.
photo dscn1729m

L'embarquement se fait au rez-de-chaussée. Ce matin, l'offre de journaux est nombreuse et variée, mais je constate que certains passagers prennent plusieurs exemplaires du même titre. Tant pis pour ceux qui viennent après. Vous aurez noté que la circulation à pied est réglée par des feux, comme pour les passages protégés en ville. Je me demande si le Code de la Route est applicable sur l'aire de l'aéroport d'Orly.
photo dscn17302

Voici un embarquement comme je les aime : un contrôle bon enfant de la carte d'embarquement et de la pièce d'identité ; il n'est pas utile de surveiller les autres passagers du coin de l??il ; pas de course effrénée ; pas de bousculade ; la bienvenue à bord est souhaitée aimablement. Ceux qui tiennent tout cela pour acquis ont tort.
photo dscn17312photo dscn17322

Mon siège est le 19 A : un hublot avec une vue imprenable sur l'aileron (ou ouinguelette). Il est7h05. Je prends d'emblée une photo de l'aéronef voisin immatriculé EC-LQM. C'est un Airbus A320-232, MSN 2223, qui a effectué son 1er vol 06/05/2004. Il est équipé de deux réacteurs IAE V2500. Exploité par la compagnie low cost catalane Vueling, le vol VLG 6250, départ 7 :54, reliait Orly (ORY) à Rome Fumicino (FCO).
photo dscn17332

L'avion est repoussé. Je prends une photo de l'appareil immatriculé EI-DSB. C'est un Airbus A320-216, MSN 2932, qui a effectué son 1er vol le 10/10/2006. Le vol Alitalia AZA 80S, départ 7h38, relie Orly (ORY) à Milan (LIN). Derrière l'avion aux couleurs d'Alitalia, se profile l'appareil immatriculé EC-HUI. C'est un Airbus A321. Le vol Iberia IB 3401, départ 7:50, relie Orly (ORY) à Madrid (MAD).
photo dscn1734o

Au cours du roulage, on aperçoit (à 7h22) un appareil immatriculé OO-VLN. C'est un Fokker F50, MSN 20145, qui a effectué son 1er vol le 17/01/1989. Un vol Cityjet BCY18R, était prévu au départ à 8h09 pour une liaison Orly (ORY) London City Airport (LCY).
photo dscn1735e
Au loin, on aperçoit (à 7h23) le F-GZHD, qui est un Boeing 737-800 exploité par Transavia pour un vol TVF3014 ORY/RAK (Marrakech), qui aurait dû partir à 6h54.
photo dscn1736p

Notre appareil se présente au seuil de la piste à 7h28 et reçoit immédiatement l'autorisation de décoller. Il pleut. Comme le titre « Rome sous la pluie » a déjà été pris, mon prochain roman s'appellera « Gouttes amères sur Paray Vieille Poste ».
photo vlcsnap2012052508h47m59photo vlcsnap2012052508h48m15

Nous nous envolons. Epaisse, la couche nuageuse est tardivement percée. En fait, j'avais pris une vidéo du décollage et de l'atterrissage. Mais je me suis rendu compte en la repassant qu'on entendait très distinctement la conversation des voisins d'un autre rang, à laquelle je n'avais pas vraiment prêté attention pendant le vol. Ils venaient de découvrir les activités contraires à la loi et la morale de l'un de leurs collègues (« on n'aurait jamais cru cela de lui »), et débattaient des suites de toute nature à donner à cette découverte. Tout petit, j'avais appris qu'il ne fallait jamais « causer boulot », que ce soit dans le taxi, le métro, le train ou l'avion (j'allais oublier les bateaux de croisière et les bacs transbordeurs), ni porter de documents sensibles, que ce soit sous forme papier, ou sur disquette, ou sur une clé, ou sur une puce électronique greffée dans quelque repli intime. Quoi qu'il en soit, je ne pouvais décemment pas publier sur FR les nouvelles aventures d'Arsène Lupin. Heureusement, grâce au logiciel VLC, j'ai pu extraire quelques photos, qui, elles, sont muettes.



S'il n'a pas été sans histoires, le vol a été sans histoire. Dès la montée achevée, croissants et pains au chocolat de bonne qualité ont été rapidement distribués, avec des boissons au choix et avec le sourire.

L'appareil, qui avait suivi une route à l'est de l'axe Paris-Clermont, a viré sur la droite à 8h03.
photo dscn1738d

Après avoir survolé une campagne aussi riante que vallonnée, il a atterri à 8h15.


J'avais réservé un taxi par internet (Durtol Taxi, Hervé Pinède), qui m'attendait ponctuellement. A 8h41, j?étais à pied d??uvre. Il me restait 19 minutes pour repasser mon dossier.
photo dscn1740n



Afficher la suite

Verdict

Brit Air

9.2/10
Cabine8.5
Equipage10.0
Restauration9.0

Conclusion

Ponctualité : exemplaire (alors que je risquais gros en cas de retard)
Confort : belle cabine; espace aux jambes correct; fauteuils inclinables; moteurs silencieux; que demander de mieux ?
Personnel : sympathique ; un mot aimable pour chacun
Repas : le bon produit au bon endroit au bon moment (un bon petit déjeuner continental; le café n\'est pas mauvais).
Bref, le vol Britair de 7h20 est la meilleure option pour aller de Paris à Clermont Ferrand

Informations sur la ligne Paris (ORY) Clermont-Ferrand (CFE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 12 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Paris (ORY) → Clermont-Ferrand (CFE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 0 heures et 56 minutes.

  Plus d'informations

17 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.