Avis du vol Air France Munich Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1723
Classe Economique
Siege 10A
Avion Airbus A318
Temps de vol 01:40
Décollage 30 Sep 16, 12:35
Arrivée à 30 Sep 16, 14:15
AF   #23 sur 74 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5233 avis
opoman
Par BRONZE 650
Publié le 17 octobre 2016
Bonjour à tous, je suis reparti dans un routing de 5 vols avec à la clé l'obtention du statut Gold chez Flying Blue

Début Septembre, je réponds favorablement à l'invitation de mon employeur pour me rendre à Munich à l'occasion des derniers jours de l'Oktoberfest.
Ca tombe mal, j'avais déjà prévu un week-end à Prague avec un départ le vendredi, et je sais pour l'avoir déjà fréquenté comment ça se passe la fête de la bière à Munich.
Pas très grave, on se reposera dans l'avion ou pas…

Voici donc le trajet du long week-end.

29/09/2016 - CDG-MUC - AF - Y -> ne sera pas reporté
30/09/2016 - MUC-CDG - AF - A318 - Y -> C'est ici que ça se passe.
30/09/2016 - CDG-PRG - AF - Y -> A venir
02/10/2016 - PRG-AMS - OK - Y -> A venir
02/10/2016 - AMS-CDG - AF - Y -> ne sera pas reporté

La course d'approche depuis Westendstrasse vers l'aéroport de Munich est bien longue, il m'a fallut un peu plus d'une heure (et 60€ en Uber) dans une circulation assez dense pour rejoindre le terminal 1.

photo 1

Mon taxi me déposera donc aux portes D qui semble être le point de dépose de beaucoup de voyageurs.
Je suis assez largement en avance puisqu'il est environ 10h15 quand je sors de la voiture.

photo 2

Certain semblent déjà faire la queue depuis un bon moment, et ça ne semble pas terminé.

photo 3

En avance donc, car je dois passer aux comptoirs. En effet, j'ai deux réservations distinctes, un AR CDG-MUC-CDG réservé par mon entreprise et mon CDG-PRG-CDG.
Je voulais essayer de coupler les deux réservations sous un seul et même numéro de dossier dans le but de ne pas avoir à récupérer ma valise à CDG et l'enregistrer à nouveau.

photo 5

L'agente au guichet essayera différentes manipulations et passera une bonne dizaine de minutes à essayer de réconcilier les deux réservations, mais rien n'y fait. Le fait que je sois déjà enregistré sur les deux vols semble poser problème. Elle appliquera un tag prioritaire sur mon bagage, on verra bien.
En soit,ce n'est pas très grave, j'ai prévu assez de temps à CDG pour ne pas trop me stresser.

Pour les dossiers qui ne demandent aucune intervention, les bornes libre service font très bien le job, et une agente est là pour veiller à ce que tout se passe avec fluidité.

photo 4

Une fois délesté de mon sac, je traîne un peu, en profitant du wi-fi gratuit et performant proposé par l'aéroport.

photo 6

Il me faudra une quinzaine de minutes pour passer les contrôles de sécurité que je trouve toujours assez poussés en Allemagne.
Et je me retrouve côté airside, où une fois encore, la promo du free wi-fi est faite et bien faite!

photo 7

De ce côté, les traditionnels duty-free, mais pas envie de m'encombrer. Un café pris d'assaut par une horde de pax, très mal situé juste à la sortie du PIF, ce qui créé un point de congestion en plein milieu du passage (Cf photo précédente) et pas grand chose d'autre.

photo 8

Il est un peu moins de 11h, mon vol est bien affiché, ainsi que sa porte.

photo 9

En passage, je jette un œil sur cet A333 d'American à destination de Philly.

photo 10

Cependant, je ferai demi-tour, la salle d'embarquement est sombre et sans aucune distraction.
Je reviens donc sur mes pas et me dis que je vais tenter l'accès au salon.
Il me faudra donc monter dans une espèce de mezzanine où sont regroupés 2 salons je crois.

photo 11

Tout skyteam à rendez-vous ici.

photo 12

Etant toujours au moment de ce vol simple Silver, je demande combien coûte l'accès au lounge, le préposé très sympa me répond que c'est 25€ ou 3500 miles.
Va pour 3500 miles, je lui laisse ma carte Flying Blue et mon BP et part me trouver une place.

La décoration est similaire à ce que l'on rencontre dans les autres lounges de l'alliance, et je me cale dans un fauteuil vers le fond du lounge.

photo 13photo 14

L'endroit n'est pas bien grand, mais tout est bien fait, de nombreuses prises de courant et USB facilement accessibles sont situées sur chaque table.
Des multi-prises viennent compléter le tout aux endroits qui sont un peu moins connectés!

photo 15

L'offre de presse était famélique au moment de mon passage.

photo 16

Le wifi quant à lui était performant et simple d'utilisation.
J'en profiterai donc pour répondre à quelques mails entre autre !

photo 22

Bon j'ai faim, mais pas vraiment soif après la soirée de la veille!
Je m'avance donc vers le buffet.

photo 17photo 18photo 20

Voila pour le solide, coté liquide, ces quelques bouteilles d'alcool fort, et un frigo (pas pris en photo désolé) où cohabitent soft et quelques bières (3 de mémoire)

photo 19

La première sélection, j'ai été surpris par la qualité des viennoiseries, notamment les croissants, qui étaient très bons et croustillants.

photo 21

Je me rendrai compte quelques jours plus tard, que mon compte FB n'aura jamais été débité de ces 3500 miles pour accéder au salon, je suis donc plutôt content ! :)

L'heure d'aller en porte approche, je me mets donc en route. En repassant à l'extérieur du salon, la vue depuis la mezzanine qui donne sur les portes d'embarquement.
Ca me donne un peu l'image d'une confusion maîtrisée!

photo 23

Et je refais donc le chemin effectué quelques dizaines de minutes auparavant, en vous laissant apprécier l'austérité de l'endroit.

photo 24

La porte n'a pas changé, je prends donc tout droit, direction D22.

photo 25

Encore une fois, je ne me serai pas trompé d'endroit. Qui plus-est, le vol est annoncé à l'heure. Parfait.

photo 26

Les files sont correctement matérialisées et mise en place. Personne ne squatte devant ou n'essaye de resquiller. Appréciable.

photo 27

Je pourrai embarquer dans les premiers, non sans avoir montré ma carte FB.
Et c'est un immense couloir d'accès en dur qui mène à la passerelle, qui elle même mène à l'avion.

photo 28

La grande baie vitrée permet de découvrir le coucou du jour, il s'agira de F-GUGR, petit A318 d'une dizaine d'années. Il arrive juste de Paris.

photo 29

Ca pousse pas au cul, et il parait qu'il y a des amateurs de portes, alors pourquoi ne pas faire plaisir!

photo 30

3 rangées de business sur cette cabine, ça sera pas pour moi cette fois.

photo 31

Mais ce n'est pas grave, je suis presque mieux à ma place, juste ici.

photo 32

A apprendre par cœur hein!

photo 35

Et voici donc "l'accoudoir" de cette rangée 10 située en issue de secours. Personnellement, ça ne me dérange pas qu'il soit présent sur la porte, ou qu'il ne soit pour ainsi dire pas présent…

photo 34

Tant que j'ai de la place pour caser mon immense mètre 65, je me plains pas!
Et c'est le cas ici.

photo 36

La tablette dans ces 318 est cependant vraiment pas très large je trouve.

photo 37

Encore une fois, je n'aurai pas de voisin direct sur cette rangée, un petit avantage toujours bon à prendre.

photo 38

On me voit…

photo 39

On me voit plus! Il est 12h32 quand la passerelle est séparée.

photo 40

Salut à toi le Norvégien!

photo 41photo 42

Et on se met en route!

photo 43

Et vue sur un condor B767, et même si c'est écrit Thomas Cook en gros sur la carlingue, je ne peux m'empêcher de trouver que les couleurs et la typo du logo font très Lufthansa!

photo 44

Sens interdit!

photo 45

On continue notre roulage qui durera une grosse quinzaine de minutes. J'ai cru rallier Paris en roulant!

photo 46photo 47

Enfin, les chevaux sont lâchés.

photo 48photo 49

Nous virerons assez rapidement ce qui me permettra d'apercevoir l'aéroport.

photo 50

La montée se poursuit rapidement.

photo 51

Et la collation est servie une grosse quinzaine de minutes plus tard.
Tomates-Mozza + Gin Tonic, avec le gin directement versé dans le godet!

photo 52photo 53

Pas de quoi s'ettoufer cependant.

photo 54

Je me demande à quoi ressemble le repas/plateau de l'autre côté du rideau.

photo 55

Dehors, tout est calme. En même temps, je préfère.

photo 56

Le début de descente est annoncé vers 13h35, quelques turbulences sont prévues. Mince, aurais-je parlé trop vite?!?

photo 57

Dans la purée, ça secoue pas tant que ça…

photo 58

En tout cas, on s'en sortira en un seul morceau!

photo 60

L'arrivée au parking est prévue à 14h, soit 10 minutes d'avance, ce qui ici aussi me va bien, en vue de ma correspondance, mais je suis large… très large!

photo 61

Le temps est mitigé, comme annoncé en porte d'embarquement.

photo 62

Toucher à 14h pile. RAS

photo 63photo 64

On sort de la piste à 14h05 et on entamme un court roulage.

photo 65

Toujours un peu de nostalgie à la vue de cette légende, et pas mal de regrets de me dire que je n'aurai jamais l'occasion de voler dans ce bijou!

photo 66photo 67

La passerelle est connectée à 14h10.

photo 70

Et je serai dehors dans les 5 minutes suivantes.

photo 71

Un contrôle des passeports m'attends, je suis surpris. Je ne savais pas qu'il y avait des contrôles en zone Schengen.
Beaucoup de passagers râlent alors que le tout prendra moins de 5 minutes.

La preuve, il est 14h20 quand j'arrive dans le hall de livraison des bagages.

photo 72

Et de toutes façons, il faudra encore 10 minutes pour que les premières valises arrivent.

photo 73

Mon sac arrivera d'ailleurs dans les premiers, petite pensée de remerciement à mon agente à MUC.

Je vous laisse ici pour le moment, et je vous retrouve un niveau au dessus d'ici peu pour le départ vers PRG!

Merci pour votre lecture.
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.6/10
Cabine8.5
Equipage8.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Air France Lounge

7.8/10
Confort8.0
Restauration7.0
Divertissements8.5
Services7.5

Munich - MUC

7.5/10
Fluidité7.0
Accès6.5
Services7.5
Propreté9.0

Paris - CDG

7.0/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un bon vol, une fois de plus avec AF, rien de particulier à signaler sur un appareil, une cabine et une compagnie hyper-connue et reportée.

AF:
Equipage souriant et relativement prévenant.
Rangée 10 en issue de secours toujours agréable.
Presse sur tablette, mais rien en physique.

Lounge AF
Salon un peu petit, mais dont l'accès au final ne m'aura rien coûté.
Offre PdJ un peu légère mais suffisante.

MUC:
Purée que c'est loin...
Fluidité et services un peu à la traîne, pas grand chose côté airside, et je n'ai pas trouvé que c'était beaucoup mieux landside.
Hyper-propre, beaucoup d'agents d'entretien actifs; tout comme au salon au passage.

CDG:
Je ne sanctionne pas le fait de ne pas avoir pu enregistrer ma valise jusqu'à PRG, CDG n'étant pour rien la dedans.
Le débarquement des bagages au contraire de fera rapidement.
Par contre, si quelqu'un à des infos sur le contrôle des passeports par la police, je prends.

Informations sur la ligne Munich (MUC) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 43 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Munich (MUC) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 31 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 370844 by
    PAT62 4963 Commentaires

    Bien joué pour l'entrée au salon :)

    Le tout avec une issue de secours et le siège à côté qui reste libre donnent des conditions de vol optimales.

    Comme vous un grand nostalgique du Concorde.

    Merci pour ce FR !

    • Comment 370955 by
      opoman BRONZE AUTEUR 1369 Commentaires

      Bonjour Patrick,
      Merci pour le commentaire, chaque petit bonus est bon à prendre, hier, le salon (et l'issue de secours), qui sait, demain peut-être un surclassement :)
      Bonne journée et à bientot!

  • Comment 370847 by
    fernousdu972 1077 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Salon correct. Alors si en plus les 3500 Miles ne sont pas débités, what else ?

    Bien l'issue de secours!

    A bientot!

  • Comment 370879 by
    indianocean BRONZE 7298 Commentaires

    Une invitation pour un petit week-end à l'Oktober Fest de Munich, ça ne se refuse pas. Tant pis pour le repos ;-)

    Passage gratuit au salon AF, un petit avant goût du statut Gold Flying Blue

    Merci pour ce FR

    • Comment 370962 by
      opoman BRONZE AUTEUR 1369 Commentaires

      Bonjour Bernard,
      Je peux même pas parler de weekend :) Arrivée le jeudi matin, arrivée dans la Haufbrau Tent à 16h, et reparti le lendemain matin à 10h, entre les deux...
      L'accès gratuit au salon a permis de relancer la machine, en prenant une tite bière en fin de PdJ et je risque de m'habituer à ces conditions de voyage. Tant mieux, ce nouveau statut gold cours jusque fin mars 2018, 18 mois pour en profiter donc.
      Merci pour votre commentaire et à bientôt

  • Comment 371017 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce FR,
    Salon Un peu Cheap (mais gratuit!)et terminal pas parfait mais comme à FRA on sent la priorité aux pax *A

    Catering correct et course au gold validée.

    Bonne nuit

    • Comment 371366 by
      opoman BRONZE AUTEUR 1369 Commentaires

      Hello Benoit,
      Merci pour votre commentaire,
      Effectivement, course au gold validée, et moi qui pensait m'arrêter là, je vais peut être pousser le vice jusqu'au platinum si j'en ai le temps sur la fin d'année.
      Le salon gagnerait à être un poil plus grand mais pour un court arrêt ça le fait!
      Je n'ai pas forcément senti la patte Star Alliance mais je n'ai pas vu grand chose de MUC (ni de FRA d'aileurs)
      Excellente fin de semaine,

Connectez-vous pour poster un commentaire.