Avis du vol Air France New York Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF0011
Classe Economique
Siege 34A
Temps de vol 07:25
Décollage 20 Mai 16, 21:45
Arrivée à 21 Mai 16, 11:10
AF   #45 sur 138 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4110 avis
Twila_75
Par 1577
Publié le 13 novembre 2016
Bonjour et bienvenue à bord du dernier FR de mon escapade États-unienne du mois de Mai (oui je commence à accumuler pas mal de retard…)

Petit rappel du routing 100% SkyTeam avant le bonus touristique :

CDG-IAD, B777-300ER, AF, Y : Ici
DCA-LGA, E170, DL, Y :
JFK-CDG, B777-300ER, AF, Y : Ici-même


—–

Si 4 jours à NYC permettent de voir la plupart des lieux et attractions les plus célèbres, c'est en soi bien trop peu pour une ville aussi fascinante et animée que La Grosse Pomme…
Bref, on commence - as usual - par un bonus touristique pour (essayer de) mettre en valeur les différentes facettes de New York :)

Quoi de plus symbolique pour commencer que Miss Liberty ?

photo img_0461

On remonte maintenant l'île de Manhattan, en commençant donc par Downtown, quartier d'affaires et 1er centre financier au monde, notamment grâce au NYSE (qui a d'ailleurs racheté Euronext Paris il y a quelques années) en plein coeur de Wall Street

photo img_6033

Mais ce quartier reste tristement célèbre depuis 9/11, où le site de Ground Zero est désormais métamorphosé avec de multiples et émouvants hommages aux victimes, à commencer par les 2 bassins mémoriaux et le Musée/Mémorial du 11 Septembre où l'on peut voir notamment les fondations des Twin Towers.

photo img_5446photo img_5483

Le 1 WTC (ou Freedom Tower) les remplace désormais du haut de ses 1776 pieds

photo img_0476

L'occasion de monter au sommet pour admirer la vue panoramique depuis le One World Observatory

photo img_0497

Direction maintenant Midtown, et ses rues (encore plus) vivantes.

Les escaliers de secours emblématiques à SoHo

photo img_5691

Le bien nommé Flat Iron building, en forme de fer à repasser

photo img_5667

Un petit habitant de Madison Square Park

photo img_5651

Que serait NYC sans l'Empire State Building, dont la couleur (enfin l'éclairage ;) change toutes les nuits ?

photo img_5847

En parlant d'éclairage(s), difficile de faire plus lumineux et magique que Times Square et son infinité d'écrans et enseignes lumineuses !!

photo img_0544

A quelques blocks de là, on trouve mon gratte-ciel préféré, le majestueux Chrysler Building et sa superbe flèche Art Déco

photo img_5222

Ainsi que le Grand Central Terminal, qui n'est autre que la plus grande gare du monde (et sans doute la seule à avoir son propre Apple Store !)

photo img_5236

En parlant d'Apple Store, en remontant la mythique Vth Avenue en direction de Central Park, on tombe sur le plus célèbre d'entre eux (qui s'avère un peu décevant en sous-sol… bien qu'il soit ouvert sans interruption 365 jours par an !)

photo img_5857

L'occasion de faire un détour par le Rockfeller Center…

photo img_5842

…et de visiter le MoMa

photo img_5751photo img_5772

Pour coller à l'actualité, petit détour par la Trump Tower (et pourquoi pas un cocktail au Trump Bar ? A moins que vous ne soyez plutôt Trump Grill ? Ou Trump Ice Cream ? )

photo img_5803photo img_5805

Et maintenant on s'aère dans l'immensité de Central Park !

photo img_6185photo img_6229

On finit la visite de Manhattan sur une pause culturelle au Met

photo img_6292

Et on termine ce bonus dans l'autre borough mythique de NYC et son superbe pont : direction Brooklyn pour admirer la vue sur…Manhattan ;)

photo img_5911photo img_6005

—–

Et maintenant direction JFK, en métro + Air Train. Départ de Grand Central, à quelques blocks de l'hôtel puis une quarantaine de minutes de trajet dans un Metro bondé jusqu'à Jamaica Center, terminus de la ligne E dans le Queens. Place ensuite au Air Train, pour lequel un ticket complémentaire est nécessaire, qui nous amène à JFK en une dizaine de minutes, avec en prime de belles vues sur les différents terminaux ainsi que les appareils en approche finale, comme ce 777 de Kuwait Airways.

photo img_6361photo img_6364photo img_6368

La skyline, dominée par l'Empire State et le 432 Park Avenue nous observe toujours

photo img_6366

Comme à DCA, on affiche les couleurs dès l'entrée dans le terminal !

photo img_6369photo img_6370

Il y a un peu de monde au PIF/PAF, mais il semblerait que la sortie du territoire américain soit une formalité nettement plus rapide que l'entrée sur celui-ci ;)

AF a un certain nombre de comptoirs attitrés et il n'y a pas grand monde à cette heure ci, le fait d'être sur le dernier vol de la journée y étant pour beaucoup. L'employé qui imprime nos étiquettes et BPs est très aimable.

photo img_6371

J'aime beaucoup l'architecture du terminal qui est encore lumineux "naturellement' malgré le soleil qui se couche.

photo img_6372

Entre la photo de tout à l'heure et le moment où nous entrons dans la file d'attente pour le PAF/PIF le nombre de personnes a quasiment doublé… Nous en serons quittes pour une grosse vingtaine de minutes d'attente pour un contrôle plutôt succinct des passeports, en tous cas par rapport à l'arrivée à IAD une semaine plus tôt. Si le PIF suit directement, l'obligation de retirer ses chaussures (qui n'en est a priori pas une car spécifiée absolument nulle part) apporte une dose de confusion qui nous fera attendre dix minutes supplémentaires.

Passage en règle et direction la jetée d'embarquement, puisque la plupart des boutiques duty-free ont déjà cessé leur activité à cette heure pourtant pas si tardive. C'est assez inconcevable pour un aéroport international majeur, et d'autant plus quand on voit le nombre de vols en gros porteurs partant dans les 2 heures qui suivent depuis cette partie du terminal !

Notre 777-300ER âgé de 12 ans, F-GSQC, est déjà fidèle au poste. Les reflets et les épais montants de vitre ne facilitent pas la prise de vue…

photo img_6374

Stockage en vrac

photo img_6376

On aperçoit l'empennage d'Alitalia pour FCO et Delta qui passe derrière en prime :)
Heureusement qu'il y a du trafic pour s'occuper un tant soit peu ! Et c'est encore mieux avec ce 747 tout droit venu de Séoul. Quel superbe appareil quand même…

photo img_6381photo img_6382
Lphoto img_6384

L'illusion a été de courte durée, plus rien à se mettre sous la dent… S'il y a bien quelques sièges disponibles, les bornes de recharge pour appareils électroniques sont totalement saturées. Ma batterie d'iPhone étant déjà dans le rouge depuis quelques temps, j'espère que la mesure un temps en vigueur qui obligeait à présenter un niveau de charge de batterie supérieur ou égal à 50% pour embarquer sur un vol à destination ou au départ des USA est tombée aux oubliettes.
Comme ce n'est plus à quelques % près, voici F-GSQC vu de l'autre côté.

photo img_6385

Embarquement relativement organisé de mémoire et traversée des cabines J et Y+ avant d'arriver en 34A sur lequel sont déjà disposés couverture, coussin et casque.
L'embarquement se poursuit alors que la fermeture de certains coffres à bagages s'annonce déjà difficile…

L'IFE est déjà pleinement opérationnel, avec un temps de vol annoncé plutôt court.

On repousse à l'heure, pas grand chose à voir sur le tarmac à part ces 2 appareils DL

photo img_6389photo img_6392

Taxiing assez court puis décollage dans la foulée, avec les lumières du Queens en dessous

photo img_6393

Des turbulences sont annoncées durant la première heure de vol. Elles seront négligeables mais repousseront d'autant l'heure à laquelle le repas sera servi…

En attendant je m'occupe avec le dernier Transporteur

photo img_6395

Plus d'une heure après le décollage, soit à presque minuit heure US, le repas est - enfin - servi…

Le menu :

photo fullsizerender 3photo fullsizerender 2

Plateau

photo img_6394

Et le plat principal, qui ne m'a pas laissé de souvenir particulier, plus en détail
photo img_6396

Je mettrai la suite de la nuit à profit pour explorer l'IFE, n'arrivant guère à trouver le sommeil entre un siège trop dur et un pitch restreint, sans compter qu'il fait assez froid dans la cabine. Même un navet français sur l'IFE ne sera pas suffisant à me faire rejoindre Morphée, c'est dire ^^

Tant qu'on en parle, le pitch en question, vu en "en plein jour", quoique l'obscurité n'aurait pas forcément été plus mal pour cacher la misère

photo img_6409

Le petit déjeuner est servi alors que notre descente vers Paris a déjà débuté.

photo img_6408

Un muffin aux fruits rouges, un yaourt et une capsule de jus d'orange, c'est plutôt léger.

photo img_6397

Givre et nuages nous accompagnerons jusqu'à la finale

photo img_6407photo img_6412

Les quasi 30° sur Central Park de la veille semblent bien loin…

On freine et on retrouve les copains. Je ne sais pas ce qu'attend AF pour repeindre aux "nouvelles" couleurs la plupart des 777-200 qui se désespèrent de recevoir la virgule rouge un jour.

photo img_6413photo img_6414

Le mérou parti quelques heures avant nous de JFK

photo img_6415

Et pour rester dans le SkyTeam…

photo img_6416

Pour le débarquement, unique jet bridge oblige, nous passerons par toutes les classes, P comprises. L'occasion de prendre un menu J au passage et d'essayer rapidement le nouveau siège P sous l'œil bienveillant d'une PNC (pas de photos par contre).
Niveau confort rien à dire même sur du LC long à mon avis tant le siège est large et confortable (ni trop mou ni trop dur), par contre niveau design et matériaux je suis pas fan, l'ensemble étant trop terne à mon goût et je trouve qu'il manque une petite touche First (cuir, bois, dorures,…). Enfin ce ne sont que mes impressions après 30 secondes passées dans ce siège, au fond duquel j'aurai bien aimé passer les 7 dernières heures de vol si terne soit-il ;)

Le menu J pour la route

photo fullsizerender

Dernières vues de l'oiseau du jour.

photo img_6417photo img_6418

L'immigration a été assez longue à franchir de mémoire alors que les bagages sont arrivés dans un délai raisonnable. Assez en tous cas pour arriver à côté de la voiture avant le chauffeur UBER ^^

Merci pour la lecture et à bientôt pour du charter intra-européen bien moins glamour et pas très ponctuel…
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine6.5
Equipage9.0
Divertissements9.5
Restauration6.0

New York - JFK

7.6/10
Fluidité8.5
Accès7.0
Services6.5
Propreté8.5

Paris - CDG

6.8/10
Fluidité5.5
Accès7.5
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

En conclusion,
N'ayant jamais testé le produit LC d'AF autrement qu'en cabines B&B mon avis à son sujet n'est pas des plus représentatifs.
Néanmoins pour moi les points faibles restent assurément le catering, qui s'est avéré plutôt décevant sur les 2 vols, ainsi que le confort global de cette cabine qui est certes élégante mais dont le pitch tout comme le 3-4-3 (choix de la plupart des opérateurs de 777 hélas) rendent l'ensemble plutôt exigu, surtout pour bien dormir sur un vol de nuit

À l'opposé le point fort qui se dégage de cette offre est assurément l'IFE, qui propose un contenu riche même si l'organisation de celui-ci gagnerait à être simplifiée. Enfin pour les PNC, joker. Si à l'aller je n'ai pas été enthousiasmé malgré l'absence de faute notable, l'équipage du retour était excellent, et tout particulièrement la charmante hôtesse en charge de notre rangée.

Verdict final : pas mal du tout, mais peut assurément mieux faire !

Informations sur la ligne New York (JFK) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 87 avis concernant 5 compagnies sur la ligne New York (JFK) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 2 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 373727 by
    AirOne SILVER 1710 Commentaires

    Merci pour votre FR, très réussi votre dernière photo du 777 même si il mériterait de passer au bain car il est bien crado. La prestation du petit-déjeuner est vraiment très light, ça manque un peu de consistance même si la durée de vol est courte.
    Merci pour ce FR et à bientôt!

    Ps: la photo du transporteur avec les gendarmes équipés d'une vielle Peugeot 307 et d'une Ford Focus première génération est franchement caricatural de la part du réalisateur...

    • Comment 373983 by
      Twila_75 AUTEUR 249 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)

      Pour ce qui est des voitures du film, je pense que ce choix s'explique surtout par le sort peu enviable que celles-ci s'apprêtent à subir peu après cette même scène, n'ayant pas la puissance nécessaire pour sauter juste devant un Airbus A380 à l'inverse d'une Audi S8 Plus ;)

  • Comment 373819 by
    KL651 4469 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    La nourriture fait quand même plus rever sur AF que sur UA que je viens de poster.
    Vouz devez être assez grand pour que le pitch n'aille pas, les cabines B&B sont réputées en offrir un amélioré...

    • Comment 373984 by
      Twila_75 AUTEUR 249 Commentaires

      Merci pour le commentaire :)
      Le catering n'était pas catastrophique mais pourrait (je trouve) être meilleur pour le - soit-disant - pays de la gastronomie.

      Je mesure 1m84, précision que j'ai en effet omise dans le FR. Pitch amélioré je veux bien, mais pour dormir en évitant de s'encastrer dans le siège de devant c'est pas non plus idéal (EK fait mieux sur ses 777 par exemple).

  • Comment 374052 by
    ksar SILVER 1094 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR et le bonus.
    Tout à fait d'accord avec vous, le pdj côte est / CDG est toujours très voire trop light...
    En revanche, l'AF011 n'est pas le dernier vol de la journée, c'est l'AF009 qui part à 23h30.
    A bientôt

  • Comment 374063 by
    NelwyN 323 Commentaires

    La cabine Best est clairement un plus mais quand on est grand il est difficile d'avoir une bonne position pour dormir.
    Sinon le catering me semble pas si mal que ça !

Connectez-vous pour poster un commentaire.