Avis du vol SWISS St. Petersburg Zurich en classe Affaires

Compagnie SWISS
Vol LX1311
Classe Affaires
Siege 3A
Avion Airbus A320
Temps de vol 03:15
Décollage 28 Jui 12, 15:05
Arrivée à 28 Jui 12, 16:20
LX   #33 sur 121 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 745 avis
DEUCALION
Par 3421
Publié le 9 août 2012
Il va falloir songer à rentrer. Je n'ai pas vu le temps passer.

Petit dîner d'adieu informel chez Palkin, en bas (ou bien doit-on considérer que le 47 est en haut ?) de la perspective Nevski, après le pont Anitchkov (celui des chevaux), pratiquement au coin de l'avenue Notre-dame de Vladimir. C'est une cantine incontournable des petersbourgeois (ou « péteurs-bourgeois » : l'enrichissement a été très rapide au cours des dernières années ; dans certains quartiers, j'ai compté plus de BMW X6 au centiare que dans le triangle d'or de Milan). On peut y déguster des soupes traditionnelles, aux betteraves (bortch) ? ou bien aux choux (chtchi - c'est une soupe de bienvenue), arrosées de vodka. Il est recommandé d'en descendre c'l sec plusieurs verres, de manière à être totalement anesthésié au moment de la présentation de l'addition*. On sert aussi des ?ufs d'esturgeon, des grillades'etc. La carte de vins est riche en crus français, italiens, chiliens, mais ne propose qu'un vin russe. C'est un rouge sombre épicé et tannique, qui, si j'ai bien compris le sommelier, vient de Crimée (châtiment).
* Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, ça se dit счёт, en russe, ce qui se prononce chiott. J'imagine, sans aucune assurance pour cette étymologie intuitive, que c'est la transcription phonétique du juron qu'ont poussé Napoléon et ses maréchaux lorsqu'on leur a présenté la note à payer à l'issue de leur visite dans le pays en 1812.

Le moment fort du dîner est le dessert : la glace au poivre rose, préparée devant nous par cryogénisation. Les tablées alentour en profitent pour se retourner ouvertement. Une jeune femme dégaine son téléphone futé pour immortaliser l'instant, suivie par d'autres. La conversation s'interrompt et, du coin de l??il, je vois que nos hôtes sont contrariés (ils pensent à coup sûr que je vais trouver leurs compatriotes mal élevés). Sans hésitation, je sors aussi mon téléphone (quelle bonne idée de prendre des photos ! comment je l'ai-je pas eue plus tôt ?), en me focalisant cependant sur la préparation de la glace. Les photos prises, je croise un sourire amusé : on est bien d'accord, personne n'a manqué aux convenances.

Tout d'abord, la crème est cryogénisée. Sergueï, le maître d'hôtel, fait le clown et enfile un tablier et des lunettes de soudure, car, dit-il, c'est une activité périlleuse.
photo 20120625224642

Ensuite, c'est le tour de la framboise, ce qui permettra de la briser en mille miettes symbolisant le « poivre rose », parsemé sur la glace. Le résultat (une glace framboise légèrement pimentée) est excellent.
photo 20120625224430

La matinée de demain va être bien remplie. Il ne nous reste donc que quelques heures ce soir pour faire un dernier tour.
Le quai des anglais et l'amirauté (il est 22h30).
photo dscn31301photo p10309471

Le campanile de la cathédrale Saint Nicolas de Marins. Il est 23h. Plus tôt, dans la journée, nous y avons assisté à un office chanté. Non, ce n'est pas de la Pope-Moujik. Le lieu magnifique, la polyphonie vocale accompagnant de bout en bout le rituel mystérieux ? sans aucun prêchi-prêcha ? dont une partie se déroule derrière les portes fermées de l'iconostase richement décorée, tout cela transporte hors du temps.
photo dscn31331

Nous avons quitté la ville vers 12h30, car les embouteillages peuvent être redoutables. Mais le trajet a été rapide. Il en va de même pour le passage du 1er filtre de sécurité, situé juste après les portes d'entrée du pavillon « départs » : il n'y avait devant nous que quelques personnes. On trouve sans difficulté les comptoirs Swiss pour la dépose des valises : là non plus, pas de queue. Le contrôle de police pour la sortie du territoire s'effectue en un rien de temps. A l'arrivée comme au départ, les jeunes femmes qui ont examiné mon passeport se sont montrées fort aimables. Je leur ai dit « pajalousta » en le leur tendant et « spaciba » en le reprenant. Plus l'accent français est prononcé, mieux ça vaut. Certes, elles ne font pas des têtes d'hilares, mais je les ai trouvées plus agréables que certains préposés obtus filtrant l'accès à certaine « terre de liberté ». C'est vrai que, pendant qu'elles comparent les données sur ordinateur avec le document, elles ne contemplent pas extatiquement son titulaire. Mais je ne vois pas comment elles pourraient le faire, sauf à être bigles, ce qui serait disgracieux.
photo tommasoinghirami

L'aéroport est plutôt vétuste et manifestement sous-dimensionné pour la ville. Il est simplement maintenu en état, tout l'effort étant porté sur la construction d'un nouveau terminal conforme aux derniers standards, qui devrait être achevé fin 2013, avec une mise en service progressive. Du terminal 2 actuel, on voit une forêt de grues près du terminal 1. Les projections du futur bâtiment (Grimshaw Architects, qui sont intervenus à Kloten et Incheon) sont prometteuses. J'espère qu'il y aura moins de problèmes que lors de la mise en service des nouveaux terminaux de Heathrow, Bajaras ou du nouvel aéroport de Berlin.


Nous dépensons nos derniers roubles dans les boutiques « exemptées de droits », où nous croisons des grappes de touristes français. « Entrée », en russe, se dit вход, et se prononce « fraude » (avec un o ouvert). J'y pense en achetant la quantité à laquelle j'ai droit de cartouches de cigarettes pour mes clopeurs, à des prix que réprouveraient le ministère de l'environnement et celui de la santé, alors qu'on me susurre qu'allant à Paris via Zurich, je peux en prendre plus, puisqu'il n'y a aucun contrôle. Les vendeurs sont des étudiants qui ont trouvé un petit boulot pour les vacances. Ils sont polyglottes. Une dame BCBG à l'accent 16ème note avec ravissement devant le rayon parfums : « ces russes sont tous anglaisés ». Si elle savait ce qu'elle dit, elle en ferait un infarctus.
photo dscn3135zphoto dscn3134yphoto dscn3145h

Puis nous nous dirigeons vers le salon Pulkovo. L'accueil est souriant. Le salon, lui, est simple, assez grand, d'une propreté irréprochable, calme, confortable, malheureusement avec peu de lumière naturelle (une verrière au-dessus de la partie gauche) et sans aucune vue. Le tout (veste orange des hôtesses, fauteuils d'un bleu roi assez claquant, style du mobilier) a un côté nostalgique fin des années 60. J'ai fait un tour aux туалет situées derrière le comptoir d'accueil : impeccables (pas de photos, il y avait du monde).
photo dscn3141oi

Au fond du salon, il y a un buffet froid (dans une armoire réfrigérée, variété de sandwiches pain de mie ou pain suédois ; pâtisseries, fruits) et, dans un présentoir séparé, un buffet chaud (des pierogi : petits pains fourrés à la pomme de terre, aux choux, ou à la viande hachée) avec des sauces, des condiments, des cornichons ; toutes sortes des boissons alcoolisées ou non, rafraîchies lorsqu'il le faut ; du thé et du café (en machine). Nous n'avons ni faim ni soif. Il n'y aura pas de photo de la « canette aux cacahuètes ». Je dialogue avec un poisson rouge.
photo dscn3138sb

Tout à coup, me passent sous les yeux deux cheiks en blanc, dans le sillage desquels glisse une flottille tous voiles dehors (« Dior, tchador ! »). La nuée d'oisillons qui les entoure se divise, les uns se disputant, en piaillant, la possession des fauteuils, les autres fondant sur le buffet. Affolées, les hôtesses arrivent en courant et tentent en vain de vérifier les cartes d'accès. Nous préférons fuir.

Je prends quelques photos d'avions, mais ça n'est pas facile, car nous sommes séparés de la vue directe sur les pistes par de petites salles d'embarquement vitrées, auxquelles on ne peut accéder qu'après un contrôle de sécurité. L'alternative, photographier au travers de deux vitrages, ne donne pas de bons résultats.

Un 737-800 de Nordstar (une compagnie qui a son principal établissement à Norilsk, la ville la plus septentrionale du monde, au nord du cercle polaire).
photo nordstar

Un 737-300 de Transaero en partance pour Milan Malpsensa. Je trouve que la livrée, dans sa partie arrière, n'est pas très heureuse. On croirait que la bête souffre d'hémorroïdes.
photo dscn3147t

Un Embraer ERJ 175 de LOT. Le championnat d'Europe de balle au pied était en cours.
photo dscn3148n

Notre avion, un A320 de Swiss, avec en arrière-plan un 737-800 d'AeroSvit en partance pour Kiev.
photo dscn3144kphoto dscn3146kd

L'embarquement a commencé à 14h25 (heure locale ; il y a deux heures de décalage avec Paris). Les conditions n'en sont pas les meilleures. La zone des départs, située au 1er étage, est constituée d'un couloir, tout en longueur, donnant à intervalles réguliers sur les salles d'embarquement ; petites, elles ne sont accessibles, comme je l'ai dit, qu'après avoir passé, à leur entrée, un contrôle de sécurité. Il faut donc faire la queue à l'extérieur, le long de la salle (le couloir étant trop étroit pour qu'on puisse la faire perpendiculairement). Mais la longueur de chaque salle est inférieure à celle de la queue pour un A320. Comme il y a plusieurs départs à des horaires proches, les files d'attente des différentes salles se chevauchent, ce qui cause des frictions. On ne pourrait pas procéder à l'embarquement d'un A380. Transaero en a commandé 4, mais d'ici qu'Airbus parvienne à les livrer, le nouveau terminal sera opérationnel.

Nous sommes montés quasiment les derniers. Les fauteuils sont des Recaro, comme à l'aller
photo dscn3149y

Le steward distribue immédiatement à chacun une bouteille d'eau et une serviette rafraichissante. Je prends une photo de la cuisine.
photo dscn3150m

L'espace aux genoux est correct.
Lors de la fraction CDG/ZRH du trajet aller, je me suis trouvé très serré à la place 35F. J'ai lu depuis dans un FR (2125), qu'il y avait un espace raisonnable au rang 34. Or, je suis de taille moyenne*. Comment expliquer ce mystère, à moins que l'espace ne soit pas identique d'un rang à l'autre ?

* « Dieu seul est grand, mes frères ! » Massillon, Oraison funèbre de Louis XIV, 1715. Je dédie cette pensée à Marathon.
photo dscn3151g

La porte est fermée, la passerelle s?écarte. Il est 15h03. Nous sommes à l'heure.
photo dscn3153x

Pendant le roulage, nous voyons l'autre profil du 737-300 de Transaero.
photo dscn3157u

Les bâtiments du terminal 2.
photo dscn3158dc

Un A319 d'Austrian (OE-LDG), qui doit partir peu de temps après pour Vienne.
photo austrianq

Nous nous dirigeons vers la piste d'envol. Sur le parcours, on aperçoit quelques avions dont je ne parviens pas à identifier le type. Puis, au loin je distingue un Iliouchine 86, portant sur le fuselage le nom PULKOVO, dont les réacteurs ont été démontés.
photo 3avionsrussesphoto pulkovo

Nous croisons un 737 de S7 Siberian Airlines.
photo 35625883

Décollage à 15h15.
photo dscn3166xkphoto dscn3167n

Un quart d'heure après, est servi un apéritif.

photo dscn3168e

Un repas suit une vingtaine de minutes plus tard. Un choix est offert entre un filet de b'uf aux pâtes fraiches (tendre et parfaitement cuit, me dit ma quasi-voisine), ou bien des lasagnes de légumes (mon choix), accompagnées d'un verre de vin blanc, dont je n'ai pas pu savoir le nom, ni voir la bouteille, et qui était très raide.

photo dscn3169vphoto dscn3172v

Pendant ce temps, nous avons survolé la Baltique. Vers 16h 30, nous gagnons la côte de Poméranie. Je ne vois pas de loulous (on vole trop haut), mais j'aperçois la presqu'ile de Hel. On croirait survoler l'un de ces lagons polynésiens, sujets de FR qui font rêver* (Rangiroa, Tahaa, Bora-Bora?).

* « Vahiné des vahinés, tout est vahiné » Bossuet ? ou presque ? Oraison funèbre d'Henriette d'Angleterre, 1670.

photo dscn3177uphoto dscn3180c

Un aéroport. Ça ne peut être que celui de Gdynia Oksywie (bon sang, mais c'est bien sûr !).

photo gdanskairport

Comme il n'y a pas grand-chose à faire ni à voir, je visite le fond de la cabine. L'avion est bien rempli.

photo dscn3183u

Coup sur coup, entre 15h22 et 15h30 (heure française), nous croisons trois avions. Je suis désolé, je n'ai pas eu le temps de noter les immatriculations. Le deuxième est, me semble-t-il, un A319 de BMI.

photo premieravioncroisphoto deuximeavioncroisphoto 3meavioncrois

Nous venons tout juste de survoler un lac (le Bombachsee ?).

photo dscn3186

Puis nous survolons Albstadt.

photo dscn3192e

Le lac de Constance se profile.

photo dscn3194r

Un avion passe au-dessous du notre.

photo 4meavioncrois

Tuttlingen.

photo dscn3197al

L'une des « cornes » du lac de Constance.

photo dscn3198f

L'autre
photo dscn3199x

Une belle chute de Rhin, vue d'au-dessus de Schaffhausen.
photo dscn3201vphoto dscn3202ss

Une boucle du fleuve qui sépare l'Allemagne (à droite de la photo) de la Suisse (à gauche).
photo dscn3200y

Puis l'avion vire sur la gauche autour de Griessen (au sud du Bade Wurtemberg). Sur la première photo, on devine en haut à gauche l'aéroport de Kloten.
photo dscn3203vphoto dscn3204l

On franchit le Rhin à hauteur de Rheinsfelden (un peu plus en arrière-plan, Murhalden).
photo dscn3206aphoto dscn3205z

Puis c'est l'arrivée à Kloten, où nous atterrissons à 16:04 (heure locale), avec 16 mn d'avance sur l'heure prévue.
photo dscn3207zphoto dscn3208v

Pendant le roulage, je distingue un De Haviland Dash-8-402Q de Darwin Airline, un CRJ-200 d'Adria Airways décoré d'une Mini, un Fokker 100 d'Olt Express, un Avro RJ100 de Swiss, et côte à côte, un A321 de Swiss et un A319 de TAP. Nous débarquons à 16:10.


En nous dirigeant vers le Salon Swiss D, j'aperçois deux Embraer-190, l'un sous les couleurs de Regional, l'autre, de de KLM
photo dscn3217tm
Afficher la suite

Verdict

SWISS

9.0/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Restauration9.0

Conclusion

Ponctualité : départ à l\'heure, arrivée en avance
Bon confort du fait de l\'espacement des sièges et de la neutralisation du siège central
Personnel présent et courtois
Repas : choix entre deux plats chauds sur un vol court; mais le vin...

Informations sur la ligne St. Petersburg (LED) Zurich (ZRH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne St. Petersburg (LED) → Zurich (ZRH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est SWISS avec 7.8/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 8 minutes.

  Plus d'informations

14 Commentaires

  • Comment 35396 by
    KL651 4492 Commentaires

    Merci pour ce FR aux jeux de mots sympas (particulièrement pope-poujik et Dior tchador).
    Le reste de vos FR ayant été en classe éco, avez-vous été surclassé juste sur le LED-ZRH?

  • Comment 35397 by
    Hcl75 1548 Commentaires

    Très beau fr! J\'avoue que je ne m\'attendais pas à voir une peinture de bigle ! Et sinon pour revenir à l\'aérien, beau produit de LX, comme à l'accoutumé.
    J\'aime bien la livrée Transaero sinon. Une sorte de AF raté ^^

  • Comment 35402 by
    Olrik 968 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Vous avez pu profiter des nuits blanches de St. Pét\'?

  • Comment 35407 by
    lagentsecret GOLD 12417 Commentaires

    Merci pour ce FR. De nombreuses et très belles photos aériennes très bien documentées (à en faire pâlir saraoutou). De nombreuses références culturelles également parsèment et rendent très agréable à lire ce FR. Par contre les lasagnes ont une présentation à la AF ;). Il faudrait remplacer le ZRH de l\'origine par un LED dans le titre du FR.

  • Comment 35412 by
    DEUCALION AUTEUR 157 Commentaires

    @KL651: non, je n\'ai pas été surclassé. En principe, je voyage au coût le plus bas possible. Je fais une entorse à la règle quant je suis crevé et que la compagnie propose un passage en affaires à un prix raisonnable, ou encore si le vol est de plus de trois heures.
    @Hcl75: l\'auteur du portrait de bigle est Raphaël. Son modèle (Tommaso Inghirami) a eu l\'humilité d\'accepter d\'être immortalisé sans retouche.
    @Olrik : oui; et c\'est vraiment des nuits blanches (sauf si le ciel est couvert)
    @lagentsecret: les plats en sauce sont rarement photogéniques; j\'ai fait le remplacement; j\'ai aussi constaté que le site ne reconnaissait pas les caractères spéciaux; tant pis pour le cyrillique.

  • Comment 35462 by
    Leadership TEAM GOLD 4750 Commentaires

    Je ne sais pas quoi dire, vous avez un vrai style dans la redaction des FRs, c\'est passionant et aussi très fin, vous devez mettre un temps fou pour rédiger cela mais c\'est un vrai voyage et non pas seulement avec les photos.

    A propos des photos utilisez vous 2 appareils différent/telephone car certaines sont d\'une très bonne qualité alors que d\'autre plutot médiocre?

    Au niveau du service de LX, je trouve ça très bien pour un long vol MC, 2 choix de plats chaud on ne peu espérer mieux.

    Merci beaucoup.

  • Comment 35465 by
    DEUCALION AUTEUR 157 Commentaires

    @leadership : les premières photos de ce reportage sont faites avec un téléphone samsung, en faisant vite: elles sont franchement mauvaises, mais pour moi, c\'était un moment marquant. Les autres avec un Nikon P300. Parfois, je n\'ai pas le temps de modifier le réglage choisi pour les photos précédentes(les défauts sont amplifiés si en plus j\'utilise le zoom). Faute d\'autres... J\'ai en outre commis une erreur dans le redimensionnement en utilisant imageshack. A l\'aller, j\'avais utilisé un vieux Panasonic. J\'ai aussi noté que les photos étaient plus ou moins acceptables selon la taille de l\'écran de l\'ordinateur. Merci pour vos encouragements. Je rédige les comptes rendus par bribes, pour me distraire un peu des dossiers, en volant cinq minutes de ci de là. Chacun sur ce site a son style, c\'est ce qui en fait la richesse et l\'intérêt, avec la variété des voyages,des impressions, des photos.

  • Comment 35561 by
    TITI777 2323 Commentaires

    Merci pour ce FR !

  • Comment 35698 by
    anthonytahiti 1571 Commentaires

    Un vrai régal de lire ce FR, et la prestation LX ne gâche rien

  • Comment 35871 by
    pititom GOLD 10702 Commentaires

    Merci pour ce joli FR. J\'aime beaucoup vous lire, même si le choix de rythme et de ponctuation rend le texte un peu nostalgique. Mais positivement...j\'adorerais entendre vos FR lus par Fabrice Luchini par exemple ;)

    Je dirais que je n\'embrasse normalement pas trop l\'humour russe (oxymore ?) mais la maquette de l\'avion AA en premier plan se chanterait volontiers en tchastouchka !

    Content de voir que vous avez su apprécier Pulkovo ^^

  • Comment 35911 by
    A380B77W 4306 Commentaires

    Merci pour ce FR super bien écrit et marrant ;))
    La photo du 319 de BMI en vol de croisière est juste sublime !!!

  • Comment 35941 by
    DEUCALION AUTEUR 157 Commentaires

    @tous : merci ; je prends contact avec Luchini.

  • Comment 37441 by
    02022001 SILVER 4362 Commentaires

    C\'est un très bon FR, plus que bon même. J\'ai hâte de vous relire, et merci!

  • Comment 38612 by
    Jean LUC 802 Commentaires

    Merci pour ce FR complet avec une belle présentation du futur aéroport de Saint Petersbourg.

Connectez-vous pour poster un commentaire.