Avis du vol Air France Paris Stockholm en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1262
Classe Economique
Siege 28A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:30
Décollage 05 Avr 17, 09:45
Arrivée à 05 Avr 17, 12:15
AF   #25 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
marathon
Par GOLD 719
Publié le 9 avril 2017
Une très courte nuit après un vol Alitalia à oublier, voici un vol Air France sinon inoubliable, du moins excellent. Ceci entraînant un peu cela, ce FR est long, et mes lecteurs savent que cela veut dire « vraiment très long » chez moi. Vous êtes prévenus !

Le voyage commence par un trajet en taxi jusqu’à CDG. AF a retardé le vol AF1262 d’une demi-heure, ce qui est moins agréable qu’en apparence. D’un côté, cela fait une demi-heure de sommeil en plus, et cette nuit-là avait été particulièrement courte en raison du vol FCO-CDG de la veille, mais partir une demi-heure plus tard, c’est commencer à taper dans les embouteillages quotidiens. C’est bien parce que ce sont les vacances scolaires que le trajet n’a duré que douze minutes de plus. A CDG, ça bouchonne très souvent au niveau de l’accès au Terminal 2E parce que le dépose-minute est engorgé (il n’y a personne pour optimiser le trafic).
photo img_9800a
A350 VN probablement remorqué vers un stationnement au large
photo img_9802a
Dépose sur le trottoir devant le Terminal 2F
photo img_9804a
Affluence raisonnable et habituelle
photo img_9805a
Un FIDS
photo img_9806a
… et l’écran qui annonce une situation nominale
photo img_9807a
Pas trop de monde au PIF pour les PAX lambda que je suis encore, malgré les segments subis avec AZ la veille.
photo img_9809a
Ça serait allé plus vite si mon PC n’avait pas été dévié pour détection aléatoire d’explosif (un test qui ne prend qu’une dizaine de secondes à tout casser), et si mon PC n’avais pas été derrière le sac d’un couple très « Les Bidochon prennent l’avion » qui avait laissé une bouteille d’eau pleine dedans, d’où fouille intégrale de ce sac derrière lequel mon PC se demandait patiemment pourquoi on se méfiait de lui. Les cinq minutes supplémentaires perdues m’ont paru beaucoup plus longues que cela.
photo img_9811a
L'entrée de la jetée 2 du Terminal F
photo img_9813a
Côté gauche, il y a une zone en travaux. Il faut aller ici et au présentoir du côté opposé pour trouver les journaux offerts par AF, la passerelle où ils se trouvent normalement étant fermée pour travaux.
photo img_9817a
Le goulet d’étranglement se trouve au niveau de cette fontaine qui pourrait aussi bien être démontée car elle ne délivre pas d’eau
photo img_9842a
C’est au début de la jetée que se trouve LA unique fontaine en service de la jetée.
photo img_9843a
A l’extrémité de la jetée, il faut franchir un magma de PAX qui vont embarquer aux portes 50 et 51 (l’architecte n’a pas envisagé que deux portes voisines puissent être utilisées simultanément)
photo img_9818a
..pour atteindre l’extrémité, tout au fond de la photo ci-dessus, qui est le seul endroit réellement spotter friendly du terminal F, malgré la saleté tiers-mondesque des vitres.
photo img_9819a
Tout comme la fontaine d’eau mentionnée plus haut, les prises électriques dans cette zone-là sont purement décoratives, comme en témoignent les témoins de mon chargeur d’accu.
photo img_9821a
J’avais pris le soin de recharger mes accus avant le vol, mais pour oberver les avions, malgré l’absence de nettoyage des vitres.

On commence par cet A320 AZ au contact, beaucoup agréable à regarder qu’à emprunter, de ma récente expérience relatée ici.
photo img_9820a
L’intérêt de cet endroit, par rapport à son jumeau de la jetée 1 du même terminal, c’est qu’il donne sur les taxiways venant du doublet nord, et cela n’arrête pas de circuler à cette heure là.
photo img_9836a
E-170 Hop!
photo img_9835a
Dash 8 Flybe
photo img_9823a
Jumbolino Cityjet
photo img_9831a
A319 Czech Airlines
photo img_9833a
Cet A340 AF quitte une zone de stationnement au large située à mi-chemin du doublet nord.
photo img_9826a
Ayant fait mon devoir de plane-spotteur (et peut-être donné du grain à moudre à mes infatigables correcteurs d’erreurs d’identification que je remercie au passage), retour non pas à la porte 47 où embarquera mon vol, car non seulement c’est assez plein, mais en plus, les prises électriques sont hors service.
photo img_9845a
Alors qu’à peine plus loin, c’est vide
photo img_9844a
Et les prises sont alimentées, comme en témoignent ces témoins.
photo img_9846a
L’embarquement du vol AF1262 est annoncé : je me dirige sans hâte vers la file Skypriority.
photo img_9848a
Le héros du jour sera F-GKXV, mis en service chez AF le 10/11/2009.
photo img_9850a
Après un premier essai de BP sur smartphone sur le vol CDG-GOA en début de semaine avec BP papier en plan B, c’est mon premier vol avec BP sur smartphone sans filet. Je n’ai probablement qu’une dizaine d’années de retard à ce sujet. Probablement par inexpérience avec ce téléphone beaucoup plus intelligent que moi, il faut que je le réveille à chaque fois, mais les quelques secondes de perte de temps dues à cette inexpérience me valent un agréable « Bon voyage, M. Marathon » de l’agent en porte, ce qui est bien la première fois depuis le début de mes navettes suédoises.
photo img_0323b
Depuis la passerelle, un 738 Air Europa
photo img_9849a
Et l’arrivée d’un 738 KLM
photo img_9851a
Et de l’autre côté, un A321 AF
photo img_9852a
Accueil très souriant en porte, avant de découvrir six rangs de J, (dont deux occupés que j’ai laissés hors champ)
photo img_9853a
Outre le siège milieu neutralisé, les PAX en J ont droit à un coussin : difficile de faire plus en différenciation quand la séparation Y/J est déplacée d’un vol au suivant.
photo img_9854a
L’arrière de la cabine Y
photo img_9855a
Arrivée à ma place, avec hublot bien centré
photo img_9856a
Le pitch est au bas de la fourchette en A32x/B737: 20 cm de l’aumônière au rebord de l’assise, 67 cm jusqu’au fond du siège
photo img_9857aphoto img_9858a
En revanche, la largeur entre accoudoirs est meilleure d’un gros centimètre que chez la concurrence, au détriment du couloir
photo img_9859a
Test de propreté Marathon raté : admettons qu’ils ne passent pas l’aspirateur sur la moquette après chaque vol, or un PAX récent au siège voisin avait des chaussures terreuses,
photo img_9862a
…mais en revanche, ce mouchoir en papier laissé par terre n’est pas acceptable
photo img_9861a
Pas plus que ces gouttes de café séché sur la tablette visibles quand elle est en position repliée.
photo img_9913a
Pas d’annonce de l’équipage au sujet du non-bouclage des ceintures pour cause de plein de carburant.
photo img_9863a
Repoussage à 9h44, soit ETD-1’. L’extrémité de la jetée 2F2
photo img_9870a
Une belle brochette d’appareils au Terminal 2D, desservie par le manque de transparence de l'air
photo img_9868a
A319 Air Serbia (YU-APD), habituel ici
photo img_9872a
En revanche, qui s’attendrait à voir à CDG un appareil immatriculé au Zimbabwe ? LZ-FBA a été loué à Bulgaria Air par la défunte Fastjet Zimbabwe, avec sa livrée d’origine, et fait ici une rotation avec Sofia.
photo img_9873a
Je n’ai pas eu l’heur de voler dedans lors de mon A/R récent à RIX, mais au moins je sais maintenant que YL-CSB est un CS300 Air Baltic
photo img_9877a
F-GSPA, un 777-200ER AF vu en s’approchant du périmètre du Terminal 1
photo img_9879a
N66051, un 767-400ER United sur le départ vers EWR
photo img_9882a
B-5932, un A330-200 Air China qui repartira à PVG
photo img_9885a
A310 gouvernemental : l’A340 vu décollant de CDG l’avant-veille n’est pas encore rentré au bercail
photo img_9886a
Stationné au large, un 737 Travel Service
photo img_9887a
A380 Singapore Airlines ; je trouve que cette livrée sur le fuselage ne va pas du tout avec celle qui a été conservée pour la dérive.
photo img_9892a
A340 en cours d’avitaillement avant et arrière
photo img_9894a
SP-LNC, un E-195 LOT
photo img_9898a
Le batiment central du Terminal 1 en entier
photo img_9900a
Vue arrière d’un appareil Swiss, et dérives LH, TG et BR. Les HelloKittyphobes seront rassurés d’apprendre que l’on peut voler Eva Air au départ de CDG sans devoir subir l’omniprésence de cette mascotte.
photo img_9901a
Swiss vient en A321
photo img_9902a
Et TG en A380
photo img_9905a
Retro-jet Turkish Airlines
photo img_9906a
Je ne suis pas le seul à faire du spotting : PAX27A, assise juste devant moi, aussi
photo img_9896a
Enfin, assise, c’est façon de parler, car la jeune Fatima, alias PAX27A, probablement âgée de trois ans au plus, est turbulente. Non, pas turbulente comme un enfant insupportable qui crie et donne des coups de pieds partout, turbulente quand un enfant qui ne cesse d’explorer son domaine dans tous les sens, en faisant craquer son voisin de derrière à coup d’adorables sourires après lui avoir montré ses chaussures roses pointure 23.
photo img_9953a
Sa mère est beaucoup plus calme, mais c’est manifestement elle qui a appris à sa fille à sourire, car elle n’en manquera pas dans ses excuses muettes pour le comportement de sa fille ainée. Quant à sa fille cadette, alias PAX27Bbis, je ne l’entendrai pas de tout le vol. La PNC de l’arrière de l’appareil fournit des adaptateurs de ceinture pour les enfants, et passe un peu de temps avant le décollage (puis l’atterrissage) à expliquer comment les mettre en place, le tout de manière très avenante. Le compteur de bons points grimpe pour l’équipage de ce vol.

Une brochette de gros porteurs AF en zone de maintenance
photo img_9908a
Cet A320 sert à l’entraînement du personnel, peintres exclus à voir l’état extérieur de la carlingue
photo img_9909a
Décollage de la piste 9R
photo img_9911a
L’extrémité de la piste 27R
photo img_9912a
Il n’y aura quasiment rien à voir du sol avant la Suède
photo img_9914a
Le CdB dans son topo habituel a prévenu les passagers qu’il fera de son mieux, mais qu’il faut s’attendre à de fortes turbulences sur le trajet. C’est après l’arrivée que je constaterai qu’il a choisi une route très à l’est, alors que d’habitude on passe en vue de la côte de la Mer du Nord, juste à l’est d’Amsterdam.
photo clipboard01a
La voie ferrée et l’autoroute ne m’ont pas suffi pour identifier cette petite vue au bout de 23 minutes de vol, mais Jpmilou (merci à lui !) a reconnu Arlon, côté belge de la frontière avec le Luxembourg.
photo img_9919a
Ça secoue vraiment beaucoup :

- En raison des turbulences, nous vous demandons de rester respecter la consigne lumineuse. Nous vous demandons instamment de rester à votre siège et de bien attacher votre ceinture, pour raison de sécurité.

J’ai réussi à inclure un air to air dans ce FR, identifié avec l’aide de Flightradar24 comme étant probablement le vol AF1423 MUC-CDG
photo img_9921a
Il n’est pas passé suffisamment près pour faire mieux, tout en pouvant affirmer que c’était un appareil AF .
photo img_9922a

- M. Marathon, vous aviez commandé un menu spécial, n’est-ce-pas ?

Un PNC souriant passe pour cocher sur sa PIL que les PAX à menu spécial sont bien là où ils sont prévus à l’origine, toujours aussi souriant que sa collègue qui m’avait accueilli à l’entrée dans l’avion.

Menu spécial à nouveau pour cet aller-retour, qui sera kascher. Ces menus spéciaux ont deux avantages : apporter du changement dans mes FR (et aussi dans mon estomac), et être servis en priorité, ce qui permet de manger avant les autres PAX, et même nettement avant eux, car cette annonce tombe à peine les quelques menus spéciaux avaient-ils été distribués :

- Mesdames et Messieurs, en raison des turbulences, nous sommes obligés d’interrompre le service pour raison de sécurité ; nous le reprendrons dès que possible.

photo img_9924a

Un menu kascher est livré avec un suremballage qui permet au PNC de séparer le plat à réchauffer scellé, le reste du repas étant lui aussi scellé, ce qui garantit que ni l’un ni l’autre n’a été souillé par quoi que ce soit qui ne respecte pas la cacheroute.
photo img_9929a
Ce menu est garanti par une autorité rabbinique
photo img_9925a
Il est étiqueté parev (ni lacté, ni carné, mais pouvant contenir du poisson), et aussi glatt pour être acceptable par les Juifs les plus traditionnalistes.
photo img_9927a
L’ensemble était dans un suremballage que la PNC a pu retirer sans couper le sceau du plat chaud (ci-dessus) et le reste du plat, emballé dans un plastique soudé et portant le même sceau.

Nous passons donc au niveau supérieur de l’art du compactage des emballages après consommation du repas, car il n’y a pas de boite en carton ou en plastique rigide pour contenir le tout, et c'est avant le repas que tout se joue.

La première étape est la plus difficile : percer une ouverture (avec une clé par exemple) dans un coin du plastique soudé (qui est plutôt épais) pour extraire le sachet de couverts.
photo img_9932a
Vous pouvez alors utiliser le couteau de plastique pour couper soigneusement le petit côté du rectangle de plastique soudé.
photo img_9933a
Ce qui vous permet d’attraper délicatement le contenu item par item
photo img_9934a
Et conserver un plateau au plastique en bon état
photo img_9935a
J’avoue n’avoir pas vu cette mini-barquette de margarine cachée sous la grande étiquette de l’entreprise de catering.
photo img_9958a
Et voici donc ce repas, après déballage selon les règles de l’art.
photo img_9936a
Le plat chaud, c’est du poisson avec des pâtes et de la ratatouille. Mes voisins ont eux aussi eu du poisson, mais il n’était pas glatt
photo img_9940a
L’ensemble était très bon, mais à cause des turbulences, j’ai du attendre un peu pour avoir de quoi boire. Je soupçonne le rabbin d’avoir validé un pain pour sa nature étouffe-chrétien :)
photo img_9943a
A la santé des Flight Reporters de toutes confessions !
photo img_9947a
Et après ?
photo img_9948a
Le piège, c’est que la barquette de l’entrée ne tient pas dans celle du plat chaud.
photo img_9956a
La solution, c’est de placer tous les petits déchets comme la mini-barquette de margarine dans la barquette de plat chaud et la refermer
photo img_9957a
Aplatir ensuite cette barquette (c’est plus facile que d’aplatir une canette de boisson !)
photo img_9959a
Vous pouvez alors glisser la barquette aplatie sous la barquette de plastique dans l’emballage du plateau, et tant qu’à faire, le gobelet du café, essuyé avec la serviette.
photo img_9960a
Je relève les copies : ce n’est pas parfait, mais mon voisin s’est bien débrouillé avec le catering standard. Je mets 17/20, car les couverts ne sont pas dans un sachet plastique.
En revanche, le PAX au couloir a beau cacher son travail avec le bras, il n’aura pas moins une note éliminatoire en réemballage de catering.
photo img_9965a
Le mien est quand même le seul qui peut se glisser dans l’aumônière sans la salir
photo img_9966a
La couverture nuageuse commence à devenir un peu plus clairsemée en s’approchant de Stockholm. Un chapelet d’îles au nord-ouest de Herrhamra
photo img_9970a
La route 73, et la petite ville d’Ösmo
photo img_9976a
Le lac Orlången, vers la droite de cette photo
photo img_9979a
En bas de cette photo, au milieu d’une forêt, le lac Kvarnsjön
photo img_9980a
Dans la partie inférieure droite de la photo, « sous » la route 73 qui l’axe routier principal venant du sud, une petite partie de l’immense cimetière boisé de Skogskyrkogården.
photo img_9983a
Il faudra un bonus touristique entier pour évoquer les cent mille tombes sous les arbres de ce cimetière conçu il y a un siècle. L’Unesco ne s’y est pas trompé, en l’inscrivant dans sa liste du patrimoine mondial de l’humanité.
photo img_8438a
Le long de la même route 73, le Globe Ericsson et le stade Tele2, sur la rive sud de Stockholm
photo img_9985a
Les voici vus du sol
photo img_3886aphoto img_3897 panoa
L’île de Södermalm ; le Globe est dans le coin inférieur gauche
photo img_9987a
On distingue en plein centre de l’île l’arc de cercle de l’immeuble conçu par Ricardo Bofill à Medborgarplatsen
photo img_8510a
Au centre d’un parc où il n’y a pas encore une feuille aux arbres, l’église Sofia, à l’extrémité est de l’île Södermalm.
photo img_9990a
La voici ; construite en 1906 en style néoroman, elle cache un intérieur très moderne.
photo img_8826a
Zoom arrière avec l’île Södermalm au centre
photo img_9992a
On a une vue superbe depuis Fåfängen, à la pointe est de l’île Södermalm (en bas, dans la photo).
photo img_8852a
Zoom avant sur Gamla Stan (au centre) et Skeppsbron (en dessous)
photo img_9993a
Voici la rive est de Gamla Stan, depuis la terrasse Ersta
photo img_8541a
Et définitivement ammaré à Skeppsbron, le trois mats af Chapman, transformé en auberge de jeunesse.
photo img_0112a
L’île Kungsholmen
photo img_9994a
A l’extrémité est (inférieure sur la photo), la mairie de Stockholm
photo img_3542a
En bas, Kungsholmen à gauche et la rive nord de Stockholm à droite. En haut (= à l’ouest de la trajectoire de l’avion), l’aéroport secondaire, presque uniquement domestique, de Stockholm-Bromma.
photo img_9995a
Le point de spot à l’heure du déjeuner se trouve dans la zone de végétation à l’extrémité sud-est de la piste.
photo img_3745a
Un dernier coup de zoom arrière
photo img_9997a
Je recommande pour ses panoramas successifs le circuit de jogging au bord de l'eau en faisant le tour du Fjord des Chevaliers (Riddarfjärden), entre Gamla Stan et le Pont de l'Ouest (Västerbron, le deuxième à partir du haut de la photo) que voici e nuit, sans traitement d'image :
photo img_4784a
Sur l’île Djurgården, rive sud-ouest (en haut, sur la photo), on distingue deux des tours du parc d’attraction.
photo img_0003a
Que voici :
photo img_8845a
On s’éloigne de l’agglomération, et j’arrête là mon bonus intégré au FR
photo img_0006aphoto img_0009a
L’avion fait une grande boucle vers l’est pour s’aligne piste 26
photo clipboard02aphoto img_0023a
Atterrissage, avec vue à contre-jour sur les appareils anciens stockés ici (je reconnais au moins une Caravelle)
photo img_0025aphoto img_0027a
DC-8 ayant appartenu à Brisair (Suisse)
photo img_0030a
Je n’ai pas trouvé de détails sur ce qui ressemble à un MD-80, moteurs démontés
photo img_0034a
737 Norvegian Air Shuttle et Travel Service
photo img_0038a
A300-600 Iran Air
photo img_0044a
A330 SAS
photo img_0047a
Vue générale, et malheureusement à contre-jour, du Terminal 5, le principal terminal international
photo img_0048aphoto img_0050a
787 Norwegian Long Haul
photo img_0052a
A320 Aeroflot
photo img_0055a
CRJ900 City Jet, exploité sous les couleurs de SAS (c’est l’immatriculation irlandaise qui révèle l’exploitant réel, merci RL 777)
photo img_0058a
Fokker 50 Sparrow
photo img_0061a
Au centre, le Terminal 3, dédié aux embarquements à pied vers des biturboprops
photo img_0064a
Et à droite, le Terminal 2, où il y a plus de monde que d’habitude
photo img_0066a
Juste avant le dernier virage, l’éclairage n’est pas à contre-jour.
photo img_0074a
A320 Wow Air et Finnair
photo img_0072a
Arrivée au contact : on capte le wifi du terminal, ce qui me permet de charger ma messagerie pendant que les PAX devant descendent.
photo img_0079a
Il ne reste qu’une PMR et moi à descendre, mais cette vieille dame espagnole manque plus d’agilité intellectuelle que motrice, et la PNC n’arrive pas à lui faire comprendre (en espagnol) que ça serait bien de me laisser quitter mon sièe au niveau duquel elle s’est immobilisée. Rien à faire, après force excuses à mon intention, elle prend du coffre à bagage la valise de cette PAX et sort très lentement de l’appareil, avec moi fermant la marche.
photo img_0080a
Je ne suis pas pressé, et cette saynette est à nouveau un sans-faute irréprochable pour l’équipage. Je n’en avais pas eu besoin pour lui adresser un peu avant des compliments appuyés pour la qualité de leur service.

Après le débarquement : l’A320 Finnair
photo img_0081a
Fin de repoussage pour cet A320 Air Berlin
photo img_0084a
Derrière un 787 TUI stationné en zone de fret
photo img_0087a
Et HS-TKP, un 777-300ER Thai Airways
photo img_0085a
Un dernier coup d’œil à l’A320 AF
photo img_0088a
La queue pour embarquer dans le vol AF qui rentre à CDG encombrant un peu, je passe pour une fois à travers cette boutique duty-free.
photo img_0089a
E-190 Finnair
photo img_0090a
Bae ATP Nextjet et Fokker 50 Amapola Flyg au loin
photo img_0091a
Le sas de sortie de la zone airside est en travaux ; il y a après le virage à gauche un garde pour empêcher les retours en arrière.
photo img_0092a
L’écran au fond de la salle de livraison des bagages me donne le délai pour le prochain Arlanda Express (j’ai mis très longtemps à le repérer, alors que les écrans géants pour les départs des bus sont impossibles à manquer).
photo img_0094a
Trois minutes d’ici le prochain Arlanda Express :il n’y a pas de gras, mais cela permet de faire l’essentiel au Terminal 3
photo img_0096a
L’essentiel, c’est bien sûr de photographier les biturboprops côté nord du couloir amenant aux salles d’embarquement
photo img_0097a
Saab 340 Nextjet
photo img_0098a
Le Fokker 50 Sparrow derrière un Saab 340 Nextjet
photo img_0099a
En face, un A320 SAS au contact du Terminal 4
photo img_0102a
Une dernière prise avec cet A321 Atlas Global
photo img_0103a
Et comme je connais bien l’endroit, au contraire du Terminal 5, l’Arlanda Express arrive à quai au moment où je l’atteins.
photo img_0105a
Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Air France

9.5/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration10.0

Paris - CDG

8.5/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté10.0

Stockholm - ARN

9.6/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

C’est une évaluation en mode fan-club pour ce vol qui a été excellent de bout en bout, avec tout d’abord et surtout un équipage au top, y compris pour réagir au quart de tour pour faire se rasseoir poliment mais fermement des PAX qui tentaient de se lever lors des fortes turbulences ou avant l’immobilisation totale de l’appareil.
Confort standard de l’appareil, avec surtout un IFE extérieur exceptionnel lors de la descente en vue de Stockholm.
Le menu spécial est lui aussi un solide cran au-dessus de la moyenne ; le fait même qu’il existe et soit fourni sans supplément tarifaire est un plus pour AF.

Pour le reste, CDG et ARN étaient semblables à eux-mêmes.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Stockholm (ARN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 78 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Stockholm (ARN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 44 minutes.

  Plus d'informations

26 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 392767 by
    F-OITN GOLD 1971 Commentaires
    Merci pour cet excellent FR :)

    "Tout comme la fontaine d’eau mentionnée plus haut, les prises électriques dans cette zone-là sont purement décoratives"


    ADP manque d'électriciens ou elle opte pour l'aéroport écoresponsable de demain qui diminue drastiquement les prises électriques actives incitant les pax écosensibloresponsables à limiter l'usage des vilains appareils électroniques ?
    Ou alors ces prises sont en attente d'un système écologique permettant de récupérer l'énergie des moteurs d'avion en électricité ?
    ADP est à la pointe du progrès !

    "Après un premier essai de BP sur smartphone sur le vol CDG-GOA en début de semaine avec BP papier en plan B, c’est mon premier vol avec BP sur smartphone sans filet. Je n’ai probablement qu’une dizaine d’années de retard à ce sujet".


    Je préfère tellement le bon vieux BP en papier qui finit généralement dans un classeur "souvenir" mais vu la recrudescence des BP édités sur un ticket de caisse, le BP sur smartphone devient la seule solution pratique pour ne pas froisser son BP papier.

    "A300-600 gouvernemental : l’A340 vu décollant de CDG l’avant-veille n’est pas encore rentré au bercail"


    Navré d'interrompre ce sans fautes : cet A300-600 n'est qu'un A310-300 ^^

    "Et voici donc ce repas, après déballage selon les règles de l’art."


    Merci pour cette démonstration impressionnante et utile pour qui s'est déjà retrouvé avec quelques réflexions du genre "ah mais maintenant, j'en fais quoi" ou encore en réalisant un empilement précaire susceptible de s'effondrer au moindre mouvement aérologique et de nous obliger à débarquer avec des taches de sauce tomate sur la chemise blanche (c'est du vécu !)

    "Je soupçonne le rabbin d’avoir validé un pain pour sa nature étouffe-chrétien"


    Excellent ! :')

    Merci pour ces magnifiques photos de l'approche sur ARN vue du ciel et du sol :)

    A bientôt !
    • Comment 392776 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Comme Mogoy l'a mentionné dans un FR récent, un BP sur smartphone permet aussi de vous sauver la mise quand on arrive hors délai pour l'enregistrement physique à l'aéroport, sans avoir pu imprimer de BP papier à l'avance. Ça ne m'est pas encore arrivé, mais le transports en commun parisiens m'ont déjà fait frôler la ligne rouge.

      Bon, un A310, ce n'est jamais qu'un A300 raccourci, c'est presque pareil (hum..) ! La dernière fois, je l'ai qualifié d'A330 : il y a quand même du progrès ;)

      J'ai été encombré de plateaux repas pendant des années, avant de chercher à contourner ce problème.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 392774 by
    bonvoyage 280 Commentaires
    Merci pour ce FR!
    Bravo pour le fastjet!
    "C’est plus facile que d’aplatir une canette de boisson!" > Il nous faudra un tutoriel pour cela ^^
    L'équipage et le catering font souvent la différence sur ce type de vol

    À bientôt!
    • Comment 392780 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      La dérive de ce Fastjet, à la livrée très originale en Europe, m'a attiré l’œil.
      AF sert les boissons au verre de plastique, ce qui m'empêche de m'essayer à l'aplatissage de canettes en vol - je m'en remets à l'avis de Mogoy (encore lui ;) à ce sujet.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 392787 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10459 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    "Tout comme la fontaine d’eau mentionnée plus haut, les prises électriques dans cette zone-là sont purement décoratives, comme en témoignent les témoins de mon chargeur d’accu." -> La photo est prise de sorte qu'il n'est pas possible pour le lecteur de savoir si ce qu'affirme le FRiste est bel et bien réel. ;)

    "C’est une évaluation en mode fan-club pour ce vol qui a été excellent de bout en bout" -> Je dirais même plus, en mode école des fans. ;)

    Au final c'est le vol modèle que AF devrait théoriquement délivrer à chaque fois...
  • Comment 392790 by
    jpmilou 13 Commentaires
    "La voie ferrée et l’autoroute ne m’ont pas suffi pour identifier cette petite vue au bout de 23 minutes de vol, quelque part du côté du Luxembourg. "
    c'est la ville belge d'Arlon à 25 min de chez moi ;)
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Arlon

    tu la reconnais à cause du centre commercial en forme de double demi Y (plus ou moins hein ;) ) sur le haut à gauche de la ville

    tu as du me passer au dessus de la tête vu la route que tu as pris ;)

    encore merci pour ce FR... tu arrives toujours à me passionner malgré la redondance des routes... chapeau!
  • Comment 392804 by
    RYRthebest BRONZE 2491 Commentaires
    Merci François pour ce FR bien différent du mien sur la même route avec SAS.
    Équipage au top, service à des années lumière de ce que propose la compagnie scandinave, cabine qui présente bien (un triplace sur SAS reste quand même plus appréciable^^), et tu as eu plus de chance que moi pour la trajectoire lors de l'approche, car en étant assis en A je n'ai rien vu de Stockholm).
    Cette diversification des menus est une bonne façon de casser la routine. En tout cas bravo pour ces FR qui racontent toujours le même vol d'une façon différente, car honnêtement si je faisais également une navette hebdomadaire en avion je crois que j'aurais vite la flemme de reporter la plupart des vols !
    A bientôt
    • Comment 392810 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      En effet, la vue sur Stockholm relève de la chance à la fois météorologique et de route aérienne. Je n'en ai d'ailleurs pas bénéficié très souvent à ce jour.

      Se renouveler en prenant toujours le même vol est un petit défi hebdomadaire qui contribue à effacer la routine de cette navette pour moi aussi.

      Merci encore pour le comparatif entre nos expériences respectives sur cette ligne !
  • Comment 392832 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci Francois pour ce nouvel opus.

    A nouveau un beau cours de l'art du pliage des plateaux repas. J'ai relevé le défi sur le prochain FR mais avec un niveau de difficulté bien plus bas que ce plateau cacher. Un bon vol dans l'ensemble avec un bon équipage.
  • Comment 392871 by
    A330-200 509 Commentaires
    Bonjour Marathon ,

    Merci pour ce nouvel episode.
    Le repas casher parait vraiment très différents du repas normal, nous devrions tous commander casher s il est supérieur au classic.
    La misere des installations d adp fait honte , vitres jamais lavees , fontaines et prises HS , depuis 5 a 6 ans il y a une baisse de qualité progressive et constante des prestations, deja loin du niveau des meilleurs.
    Concernant l embouteillage avant d arriver au 2 E c est une des bêtises faite concernant l aménagement, jamais l entree de la depose minute aurait du être placée a cet endrait ;les voituresattendants d entrees viennent bloquer le traffic (ca fait 3 ans que ca dure et personne ne pense a modifier .

    un bon vol avec un bon équipage ca change la vie ; de bon voisin également avec mme 21 A, la bonne education ca change tout.
    Superbe travail de cartographie .

    Bonne journée en attendant ARN -CDG
    • Comment 392884 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Le repas kascher n'est pas systématiquement meilleur : au retour, il était certes différent, mais pas notablement supérieur au repas normal. Par ailleurs, les menus spéciaux interdisent un upgrade opérationnel (possible sur une ligne où les vols sont régulièrement complets), car AF n'aura pas chargé son équivalent pour la classe supérieure.
      Entretien insuffisant à CDG, mais en revanche, je me souviens il y a 5 ans de problèmes très fréquents de manque de courtoisie du personnel aux PIF, et ça, c'est fini, de mon expérience.
      Merci pour le commentaire; le retour qui sort de l'ordinaire est posté.
  • Comment 392873 by
    Esteban GOLD 20116 Commentaires
    Merci François pour le partage et pour la nouvelle demonstration "comment compacter un menu kasher".

    Superbe report comme d'habitude. Et que de progrès concernant l'identification d'aéronefs.

    Tu aurais presque pour avoir la mention "Excellent" mais il a fallu que tu chutes à la toute fin car tu identifies un ATP à la place d'un SF 340 Next Jet.

    Pour une fois je ne te fouetterai pas :p
    • Comment 392881 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      J'ai corrigé... mais avec une erreur pareille sur un biturboprop suédois, il y a de quoi se faire interdire de séjour dans le pays ! ;-)
      Merci pour le commentaire, le retour est posté !
  • Comment 392882 by
    théodoric BRONZE 1609 Commentaires
    Merci François pour ce fr.

    Sympa l'idée de faire suivre une photo aérienne d'une photo au sol.

    L'équipage fut excellent et sans que cela ne coute plus cher à la compagnie!

    A bientôt
    • Comment 392941 by
      marathon GOLD AUTEUR 10151 Commentaires
      Cela faisait quelque temps que je voulais proposer cet enchaînement de vues d'avion et du sol, mais il me fallait d'abord accumuler la photothèque nécessaire au sol.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 393164 by
    Rl 777 802 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    “Ceci entraînant un peu cela, ce FR est long, et mes lecteurs savent que cela veut dire « vraiment très long » chez moi. Vous êtes prévenus !“
    - Looking forward to reading the rest :).

    Nice shot of the traffic jam.

    Great spotting shots at CDG!

    Great catch of that TK 332.

    Damn that meal does not look bad at all!

    Excellent aerial shots throughout the flight, nice shots of some of the various parts of STO before landing, with great bonus pictures too.

    “On s’éloigne de l’agglomération, et j’arrête là mon bonus intégré au FR“
    - Great shots of Täby, Hägernäs, Näsby, Viggbyholm etc in the northeastern parts. The E18 freeway is also visible, including Täby Galoppbana (horse-racing-track).

    “merci RL 777“

    Nice shots at ARN!

    Thank you for sharing this detailed FR, it was an enjoyable read as always.

    Great to hear it was a great flight :).

    Have a good one, see you later!

Connectez-vous pour poster un commentaire.