Avis du vol Alitalia Paris Milan en classe Economique

Compagnie Alitalia
Vol AZ339
Classe Economique
Siege 08A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:30
Décollage 18 Avr 17, 06:05
Arrivée à 18 Avr 17, 07:35
AZ   #64 sur 72 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 294 avis
okapi
Par GOLD 676
Publié le 28 avril 2017
Selon Google, sorte d'évangile des temps modernes, la distance entre Paris et Milan est de 896km. Le site kelbillet.com proposé comme réponse à ma question a la gentillesse de m'informer que si je roule à la vitesse moyenne de 110km/h, mon trajet durera 8 heures et 9 minutes et me coûtera environ €95 de carburant. J'ai en outre accès à moult détails intéressants. Un comparatif entre divers modes de transport, y compris ceux n'étant plus vraiment à la mode est également proposé mais je ne retiendrai finalement que la conclusion la plus utile à l'avancée de nos échanges sur ce site. Elle est sans appel, je cite "En choisissant l'avion pour parcourir la distance Paris Milan le voyage vous prendra 1h27 (temps moyen constaté) et vous coûtera 93€ en moyenne (prix moyen calculé sur les 3 derniers mois). Comparé à un voyage avec votre voiture personnelle, vous gagnerez 6h42 pour rejoindre Milan". Comme je n'ai plus de voiture personnelle depuis longtemps, cet argument est tout à fait pertinent. Exit également le cheval et le vélo bien que ces deux moyens de transport m'eurent certainement permis d'en raconter davantage. Mais pour aujourd'hui, avion ce sera.

Vous pourrez toujours vous faire votre propre opinion en consultant le site mentionné ICI.

Un problème sans solution est un problème mal posé.


Le choix du mode de déplacement ayant été validé par le bureau du bon sens, il ne me reste plus qu'à choisir avec quelle compagnie aérienne faire le déplacement. Albert E. a toujours raison mais j'admets que l'exercice du jour relève un peu de l'inconscient, voir de l'imprudent; faut-il encore confier son argent à une compagnie qui risque de disparaître à n'importe quelle heure? Je n'ose imaginer leurs graphiques de ventes à moyen terme. Le long terme doit être un sujet proscrit lors des réunions de forces de vente.
Les vicissitudes de la compagnie nationale transalpine flanquée de ses investisseurs moyen-orientaux sont désormais de notoriété publique et le récent faux divorce d'avec AFKL l'ont contrainte à occuper des places qui seraient définitivement perdues si quelqu'un tirait la chasse, comme dit le dicton populaire. Du coup, pour ne pas perdre son droit de cité sur le tarmac de l'aéroport citadin milanais, AZ s'est inventé des vols pour le moins créatifs et peut-être en partenariat avec G7 ou Uber. Départ à 22 heures 15 de LIN pour une arrivée déclarée à CDG à 0 heure 05 ou bien, dans l'autre sens à 6 heures 05 pour une arrivée en Italie à 7 heures 35. Et si d'inconscient l'on parle, je me porte donc volontaire pour tester cet ignoble vol AZ339 qui décolle à l'aube depuis CDG. Admirez, chers confrères et consœurs FR-istes mon sens du dévouement. Vu le prix du billet, un A/R acheté ce dimanche de Pâques à l'heure où certains d'entre vous sont à la messe ou, plus prosaïquement à la chasse aux œufs dans le jardin familial, je dépense sans compter la modique somme de €11 plus taxes pour franchir les Alpes. Moins cher que le Malpensa Express voir l'autre escroquerie du siècle, le Rhône Express, pour se retrouver de l'autre côté des montagnes. En guise de digne conclusion à cet épistolaire préambule, je défie la nuit en tentant de m'enregistrer en ligne: deux méthodes me viennent à l'esprit, l'application mobile "pas pour les myopes" d'Alitalia et leur bien-aimé site Internet. Ni une ni deux, comme à Francfort récemment, rien n'y fait. Cela ne marche pas.
photo error 1
Ils sont bien gentils mais il semblerait qu'une des conditions sine qua none du tarif du-dit billet soit justement l'enregistrement en ligne, loin de tout contact humain afin, probablement, de ne pas avoir à gérer un éventuel conflit direct entre client et fournisseur.
Alors, je cherche la petite bête que voici mise en évidence par mes soins:
photo gotoaf2

Sauf que chez AF, ils ne sont pas du même avis. Pas moyen de faire la manip. Porco cane comme on dit par ici! Ça ne fonctionne pas.
photo error 2

La batterie de mon téléphone est sur le point d'abdiquer et ma patience aussi. Mon lundi de Pâques sera donc consacré à faire un petit tour à CDG bien avant l'ETD histoire de ne pas me compliquer l'existence mardi matin aux aurores. Je rate la messe à contre-cœur, croyez moi, mais on n'est jamais trop prudent. Avant de sortir de chez moi, une dernière tentative, sur la version francophone du site Alitalia sait-on jamais…
photo capture

Bon, beh ça va, j'ai compris, en route! Affaire résolue en deux coups de passe Navigo et un passage au bandit manchot. Le soir même, je retente l'expérience en ligne parce que je suis (un peu) têtu et là, bingo, c'est dégrippé. Pas moyen toutefois d'obtenir autre chose qu'un pdf. J'aurais préféré une dématérialisation sous forme de BP électronique dans le wallet de l'iPhone mais ce sera pour la prochaine fois.

LE DEPART


Réveil et départ au beau milieu de la nuit. Si je m'étais mis du citron dans les yeux, ça piquerait moins. L'appli Tripcase m'invite à partager mon statut avec mes proches. Je doute fort qu'ils soient intéressés par mes activités nocturnes, aussi honnêtes fussent-elles.
photo img_7625

Trafic fluide depuis Maison Blanche (pas de Donald à l'horizon) et ce jusqu'à Châtelet puis Gare de l'Est. Ensuite, c'est le bus N143 qui prend le relais et me dépose au 2F à 4 heures 45. Un passage rapide pour faire une photo dont je rêvais depuis longtemps. Le tableau sans personne devant pour gâcher la vue.
photo img_7629photo img_7631

Puis c'est direction le 2F qui commence à s'animer avec pax et personnels ADP et AF qui viennent prendre leurs postes respectifs. Je dois être joueur compulsif s'il suffit d'un p'tit coup de bandit manchot pour se croire tout de suite à Las Vegas mais mon gain m'est délivré sans encombres. Vaines tentatives de changer de siège, rien ne me convient et le siège du milieu semble condamné à rester vide. 08A va benissimo!
photo img_7632photo img_7633_b

Je passe au Starbucks (3ème fois de ma vie que je fréquente cet établissement) pour un espresso que j'irai boire dehors. Je ne comprends pas pourquoi perdre son temps à écrire mon nom sur un gobelet si je suis le seul client à ce moment… C'est trop US pour moi. La prochaine fois, je me fais appeler Donald ou Oussama, quoique Marine ou Emmanuel ce n'est pas trop mal non plus…
photo img_7634

L'attente au PIF est indiquée à 10 minutes environ. Il m'en faudra un peu plus car ça bouchonne déjà à cause des éternels étourdis qui ne connaissent pas les consignes. J'explique à la passagère devant moi en partance pour Budapest qu'elle peut finir son eau et passer avec une bouteille vide. Il y a de quoi la remplir une fois la sécurité passée. "Vous êtes sûr?" me rétorque-t-elle. Je lui fais voir ma propre dotation. Elle a appris quelque chose ce matin. Comme quoi, elle a bien fait de venir, lui dirai-je.
Une fois délivré, je récupère mon bazar et tourne à droite vers ma porte. Il est 5 heures 25, heure théorique du début d'embarquement et il me tarde d'entrer dans la cathédrale.
photo img_7635
La cathédrale, justement, la voici. Un moment de recueillement si vous voulez bien. Comme c'est beau quand c'est vide.
photo dsc07720_2 large

Plus tard, c'est plus pareil. On dirait un pèlerinage à Lourdes ou à La Mecque. Et pour ne froisser aucune sensibilité confessionnelle, je vous épargne le mur des lamentations, alias les zones en chantiers. Puisque je me sens pieux ce matin, je file vers mon distributeur d'eau bénite pour, non pas des ablutions mais un remplissage de ma bouteille vide qui passe désormais tous les contrôles du monde entier… Et j'en profite pour laisser un message à un hypothétique passager papal du vol AF1262 qui pourrait bien partir de la porte F48 dans quelques heures. Le verra-t-il? Ou bien ce message sera-t-il enlevé par des nettoyeurs zélés? Rien n'est moins sur mais tenter ne coûte rien.
photo dsc07722 largephoto dsc07723 large

Au fond, c'est ma porte. À cette heure-ci, les vitres sales ne gênent pas trop donc, hop, une vue sur le destrier du jour.
photo dsc07724 large

La file des passagers lambda est déjà bien longuette. Il n'y a que très peu de pax SP ce matin. AZ ne reconnait pas les Silvers AF ou KL. Ce doit être synonyme de purgatoire Outre-Alpes mais je vais voir le gentil monsieur qui gère la file rouge pour lui demander si les passagers Elite doivent faire la queue comme tout le monde ou si il y a moyen de… Permission accordée sur présentation de ma carte.
photo dsc07726 large
Merci et Yeeepee! Je double tout le monde sans vergogne et m'engouffre dans la passerelle qui mène à notre bolide du jour. C'est tellement rapide que la photo en est floue!
photo img_7636

L'instant porte!
photo img_7637

Accueil très cordial. Bon présage? Nous verrons bien.
Installation à mon siège. Oulala! Une note Divertissements qui va en prendre un sacré coup aujourd'hui…Cachez cet écran que je ne saurais voir!
Ils doivent lire mes FR chez AZ. photo dsc07740 large
Le pas(ris s'éveille). Plutôt confortable.
photo dsc07730 large
Jolie ceinture de chasteté, non?
photo dsc07731 large

Vue sur notre voisin du jour, un familier de la route milanaise pour moi…
photo dsc07727 largephoto dsc07728 large

L'envol…



Si Marathon déteste la musique AF que j'affectionne particulièrement, Alitalia nous épargnera ce matin du "Volare" en boucle ce qui sauve la mise.
Embarquement terminé. Manquait plus que ça dure des plombes!
Ce vol ne sera pas plein. Vu l'horaire, pas besoin de s'appeler Madame Soleil pour faire des prévisions correctes sur le taux de remplissage du jour! J'ai compté environ 70 passagers plus tard lors d'un pit-stop en vol. Pas beaucoup donc pour un A320. Zéro pax en J et toujours cette impossibilité d'acheter un upgrade en last minute comme chez AF ou KL. Ils ne savent vraiment pas comment compléter les revenus chez AZ.
photo dsc07733 large

Je ne suis pas seul sur ma rangée. Un jeune italienne est au 08C. L'équipage vient la voir assez rapidement. Elle a peur en avion, mais que Diable fait-elle ici? Moi qui espérait de bonnes turbulences, je devrai faire preuve d'un peu de galanterie et contenir ma passion. Nous tapons un brin de causette à trois (drôle de ménage!) et j'en profiterai pour la calmer un peu en lui expliquant comment fonctionne un avion et quels seront ces bruits bizarres. Une autre que je ferai bien rire avec le coup du chien qui aboie en soute. Je m'excuse aussi déjà du fait qu'elle me verra prendre beaucoup de photos et lui vante les vertus du blogging sur flight-report.com! La signorina trouve cela amusant. Ma compagne appréciera plus tard ma non-goujaterie sur ce coup, ou comment marquer des points "at home" :-) parce qu'après chacun de mes vols, elle a appris à me demander si nous avons bien dansé à bord. Tip-tap, rumba, salsa et même du rock and roll parfois!
Dans la foulée, démos sécurité en mode "mime": Les messages sont joués depuis une bande son dans les haut-parleurs de l'avion tandis que l'équipage agite les bras ou fait semblant de se mettre un masque à oxygène. On n'arrête pas le progrès.

Repoussage et mise en route approuvée, face à l'est. C'est parti pour la 08L


Nous arrivons sans traînasser au seuil de piste, la 08L, l'unique en service à cette heure aussi matinale. Très peu d'attente, juste assez pour laisser un 777 atterrir. Toujours aussi impressionnants ces tonnes d'acier qui se posent à plus de 250 km/h juste devant nous.
photo dsc07758 largephoto dsc07759 large

Cabin crrrrrew, take yorrrr seat!
photo dsc07760 largephoto dsc07761 largephoto dsc07762 large

4200 mètres de ruban bitumé devant nous. Que la vue est belle ce matin!
photo dsc07764 large

Avanti Capitano!
photo dsc07765 large
La voisine se cramponne aux accoudoirs pendant que le hublot de l'autre côté de la rangée se reflête dans mon champ visuel…
photo dsc07766_b largephoto dsc07768 largephoto dsc07770 large

6 heures 25 et le train est rentré. Je me suis essayé à divers réglages de sensibilité pour obtenir des photos "nocturnes" à peu près potable.
photo dsc07772 largephoto dsc07773 large

Si récemment, Marathon vous proposait de compter les petits pois dans son assiette, je vous proposerais bien de compter les petits points qui ornent les parois de la cabine…Ou de faire des petits dessins. Un jour ou l'autre je vais le faire c'est sûr.
photo dsc07777 large

Route classique,d'abord en montée vers l'est puis ce sera un virage sud/sud-est pour rejoindre les Alpes en peu de temps ce matin: le ciel est à nous.
photo dsc07780 large

En montée, l'équipage est libéré.
photo dsc07788 large
Passons d'abord le test Horatius, c'est propre. Faut dire qu'ils ont eu toute la nuit pour nettoyer donc c'est plutôt sans surprises.
photo dsc07801 large
Puis voyons voir ce qu'ils nous préparent pour le petit déjeuner.
photo dsc07781 large
Le soleil est déjà levé. L'ami Ricoré n'est pas à bord. Ce sera café et?
photo dsc07785 largephoto dsc07792 large
Café et biscuits. Les mêmes que ceux servis entre FRA et LIN. Faut croire que la différence entre dîner et petit déjeuner n'est pas vraiment flagrante chez AZ. Mais c'est servi avec le sourire sincère et attentionné de la part du steward. J'incite ma voisine à prendre quelque chose elle aussi. Le steward insiste pour qu'elle participe au festin; toute résistance de sa part est vaine. Elle succombera à la tentation. Ce ménage à trois fonctionne bien ce matin. On raisonne mieux avec l'estomac plein ou à demi-vide selon les standards diététiques de la compagnie. Le PNC en rit et nous refilera chacun notre deuxième sachet de biscotti.
photo dsc07796 large
Le vol se poursuit sans encombres et passe même très vite. L'équipage avait annoncé un fort vent du nord donc une arrivée avant l'heure à destination.
photo dsc07841 large
Et je regarde la lecture disponible à bord.
photo img_7639
Tiens, en long-courrier, on retrouve le dessin animé Oceania. Vous avez dit Oceania? Oui. Aux US, le film s'appelle Moana or en Europe, c'est une marque déposée. D'ailleurs, en Italie, le nom Moana est celui d'une célèbre actrice de films porno/érotiques des années 80… Chez Disney on aura donc tôt fait de changer le nom plutôt que d'être accusés de susciter certaines vocations!
photo img_7643
Je fais voir l'article suivant à ma voisine. Le steward qui est venu aux nouvelles débarque à point nommé et lui recommande cette expérience. Peut-être pourra-t-elle guérir un jour, qui sait? En tous cas, un tour en simulateur chez AZ ne me ferait pas de mal…
photo img_7642 large

TOP OF DESCENT!


Helios est de la partie mais une heure de vol passe vite.
photo dsc07794 large
Les turbulences alpines sont au rendez-vous. Maintenant que ma voisine sait que les mouvements ne sont que le fait du vent, elle stresse un peu moins.
photo dsc07800 large
Pas moyen de mettre au point comme il faut avec ce hublot rayé.
photo dsc07806 large
Nous sommes débarrassés des montagnes et le plancher des vaches lombardes est maintenant bien visible. Les secousses diminuent pour le plus grand plaisir de la Miss d'à côté. J'ai compris qu'elle n'est pas trop "vibrations". En tous cas pas en l'air.
photo dsc07815 large
Je lui explique quand même la procédure. Je sors mon téléphone pour avoir la boussole. Elle me demande si on a le droit de s'en servir en avion. Je lui explique que justement, tant que l'appareil est en mode avion, il ne présente aucun danger d'interférences avec les équipements radio à bord. La voici rassurée. Nous volons maintenant vers l'est avant de d'aller chercher l'axe de la piste grâce à un virage à gauche qui nous amènera à passer au dessus de son quartier en finale.
photo dsc07812 largephoto dsc07814 largephoto dsc07817 large
Nous sommes dans l'axe, il ne nous reste plus qu'à poser les roues sur la piste.
photo dsc07819 large
La skyline de Milan avec le quartier de Porta Nuova totalement renouvelé. Je vous emmenerai voir ces tours dans un prochain FR.
photo dsc07821 large
Courte finale… À l'atterrissage, je note qu'elle ne se cramponne plus aux accoudoirs. C'est bien la preuve que nos peurs dérivent toujours de l'inconnu.
photo dsc07824 large
L'atterrissage effectué par le CdB sera un vrai kiss-landing et je ne manquerai pas de le féliciter à la sortie.
photo dsc07827 largephoto dsc07830 large

L'ARRIVEE


Nous quittons la piste pour notre point de parking. Dès les premiers mètres, je sais que nous serons au contact ce matin. Point de paxbus? Je vous l'ai déjà dit, l'Italie est une très bonne école de patience et les surprises, bonnes ou mauvaises ne sont jamais très loin.
photo dsc07834 largephoto dsc07835 largephoto dsc07836 large
Benvenuti a Milano. Il ne manque plus que la fanfare pour accompagner la voix victorieuse du PNC qui nous informe que nous sommes arrivés avec près de 20 minutes d'avance. Jajaja…

Arrivés en porte, nous sommes informés que le débarquement se fera par l'avant. Oui mais voilà, la personne en charge de la manœuvre ne parvient pas à mettre le finger en route. Cela dure quelques minutes. Nous sommes donc invités à rester assis et attendre patiemment quelques minutes encore. Tout le monde s'exécute et l'ambiance à bord est plutôt bon enfant. Il est trop tôt pour de l'esclandre! Sept minutes séparent ces deux photos.
photo dsc07849 largephoto dsc07851 large

L'équipage ayant d'autres choses à faire ce jour demandera au sol de bien vouloir mettre en place un escalier à l'arrière de l'avion histoire de ne pas accumuler de retard sur leur prochaine rotation (Catane en Sicile). L'escalier et le paxbus arrivent assez vite et tout le monde est désormais invité à sortir par l'arrière sous une pluie d'excuse de la part du CdC. Excellente gestion d'un petit problème qui ne leur est pas imputable. Bravo!
Mais c'était sans compter sur la ténacité du personnel en porte qui, a force de tentatives, parvient à coller la passerelle à l'avion. Ceux qui sont restés à bord pourront donc quitter via le "finger". J'en profite pour remercier l'équipage pour ce vol bien agréable et notamment la gestion de la passagère à mes côtés. Le steward me remercie d'avoir joué le jeu. Alors puisque tout s'est bien passé, puis-je faire la photo qui illustrera mon flight-report? Permission accordée. J'ai bonne presse ce matin. Du coup, je m'exécute en remerciant de nouveau "il Commandante" et son copilote et leur souhaite bonne chance puis quitte définitivement l'avion.
photo dsc07854 large
Alla prossima!
photo img_7648 largephoto img_7650 large

En dépit d'un réveil bien trop matinal, tous comptes faits, ce vol s'est bien déroulé. Equipage exemplaire comme on aimerait en avoir tout le temps et une arrivée ponctuelle à Milan qui m'a laissé une pleine journée de travail devant moi. Tarif imbattable, oui mais jusqu'à quand? Bizarrement, il m'aura fallu une semaine pour me voir créditer les miles et le vol sur mon compte FB.
Je sors rapidement n'ayant pas de bagage à récupérer. Un vrai café m'attend et pourquoi pas, un croissant à la française? Pour €2,30, là encore, c'est un prix plus qu'honnête.
photo img_7652photo img_7651
Il ne me reste plus qu'à embarquer dans le bus direction le centre ville (San Babila).
photo dsc07856 large
Un drôle de magasin a ouvert ses portes il y a peu de temps. La suite au prochain numéro.
photo img_7653

Merci de m'avoir lu. N'hésitez pas à commenter voir critiquer (mais pas trop non plus, faut pas exagérer). Si vous avez aimé, mettez un Like en dessous sinon vous en mettrez deux!
À bientôt pour de nouveaux envols.
Afficher la suite

Verdict

Alitalia

6.5/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements3.5
Restauration3.5

Paris - CDG

8.1/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services6.0
Propreté10.0

Milan - LIN

7.8/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté7.0

Conclusion

AZ: Expérience utilisateur en ligne toujours aussi décevante. La non intégration des procédures post-achat est un très mauvais point pour une compagnie qui se vantait dans son magazine du mois dernier d'investir dans l'informatique pour rendre le voyage plus serein. Cette rupture de charge est inacceptable en 2017. À la loterie des équipages, j'ai tiré le ticket gagnant et cela mérite d'être souligné: 10/10. Ce n'est pas toujours le cas et mes attentes n'étaient pas grandes pour un vol à cette heure aussi matinale. Totalement surpris, en bien. Bravo! Le catering est là mais il ne casse pas des briques. Bien dommage quand on connait les délices que la Botte est capable de produire.
CDG: Il est cinq heures et ParisAéroports s'éveille. Tout marche, rien à redire. Même les toilettes sont propres mais ce n'est pas trop difficile quand tu as toute la nuit pour déployer des équipes de maintenance et de nettoyage. Liaisons avec Paris et un peu de banlieue actives toutes la nuit, merci le STIF. Enfin, voir de nombreux SDF squatter la plateforme me rappelle la chance que j'ai d'avoir une famille et un logis donc cela m'oblige à un peu de tolérance. Après, on pourrait toujours mieux faire mais comment?
LIN: Le bug de la passerelle n'est pas pénalisant. Aujourd'hui je suis d'humeur bienveillante, c'est pas toujours le cas; D'autant plus que le staff a été réactif et permis le débarquement par bus d'une partie des pax. Sortie rapide et café croissant à un prix honnête. RAS.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Milan (LIN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 43 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Milan (LIN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 28 minutes.

  Plus d'informations

18 Commentaires

  • Comment 395474 by
    opoman 1281 Commentaires

    Un grand merci pour ce FR admirablement rédigé, ou comment faire d'un simple CDG-LIN bien trop matinal sur une compagnie qui ne donne pas envie, une belle expérience!
    Pour un tarif imbattable et quelques miles / vols qualifiants, pourquoi pas.
    En vol, la prestation n'est pas désagréable, d'autant que votre PNC semble avoir joué le jeu et été à la hauteur!
    Au plaisir de relire un autre de vos FR pourvu qu'il soit aussi truculent (en français dans le texte!! =) )

    • Comment 395476 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Bonsoir Opoman et merci d'apprécier le style. C'est vrai que ce vol est à la limite des navettes vue sa courte durée. En plus AZ n'est pas spécialement glamour mais face aux deux low-costs sur la même route, autant créditer du FB. En plus, y trouver quelque chose de spécial n'est pas toujours évident mais en cherchant bien, il y a forcément une histoire qui se cache pas trop loin; ma voisine était l'occasion rêvée.
      6 heures de temps de trajet porte à porte contre 5 en général mais cette fois-ci, l'horaire est vraiment difficile. Je le referai sans doute si le tarif et le besoin seront au rendez-vous mais je préfère quand même un voyage plus civilisé. J'ai plusieurs autres FR en cours de préparation. Seront-ils aussi truculents? Je m'applique. À bientôt!

  • Comment 395475 by
    scorph SILVER 1316 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce report,

    AZ semble vraiment dans une très mauvaise passe et j'ai bien que cette fois elle ne relève pas... Espérons que ce ne soit pas le dernier FR sur AZ. L'Italie est un pays superbe d'une richesse énorme elle mérite une compagnie qui la représente dignement.

    Bon vols !

    • Comment 395477 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Hello Scorph! Merci pour le com'. AZ s'en sortira certainement. De quelle façon, nul ne le sait bien que j'ai ma petite idée la-dessus. Il ne vaudrait mieux que ce ne soit pas le dernier FR sur cette compagnie vue que je remets cela dans le sens inverse fin mai. Heureusement que j'ai d'autres vols avant. À bientôt!

  • Comment 395528 by
    Benoit75008 7313 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR,

    Je reste sceptique sur la surive d'AZ.
    Une cabine correcte mais ce catering proche du neant reste un point bloquant!

    Merci pour le mini-bonus et cette boutique de jouet qui doit ravir petits et grands ;-)

    A bientot!

    • Comment 395560 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Eh oui, le catering est et restera le point faible d'AZ. Pas tant sur la quantité que sur la qualité à mon humble avis. Dans un pays qui regorge de trésors gastronomiques, se démarquer aurait été un jeu d'enfant. Leur survie passera par un démembrement de ce qui en restera. L'état refuse de s'engager mais cautionne un plan qui n'a rien de révolutionnaire sur le plan industriel. Ce n'est que pure spéculation financière. Les morceaux les plus appétissants finiront chez LH, le reste sera revendu aux low-cost pour une bouchée de pain. On en reparle après les perfusions nécessaires à passer l'été.
      Le Lego...ah cette institution qui fera sa brève apparition dans un de mes prochains FR!
      Merci du com'

  • Comment 395554 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8556 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce récit. Tu poses la bonne question : faut il encore confier ses voyages a une compagnie qui risque fort de disparaitre ou du moins de se restructurer violament avec beaucoup de fréquences et route supprimées ? Nombreux ont arreté de le faire et du coup la trésorerie s'en ressent ce qui ne va pas ararnger une situation dejà tendue. C'est dommage mais si Alitalia a réussi a refaire de nouvelles cabines, à changer les uniformes, à améliorer ses lounges, elle n'a pas réussi à changer la mentalité des PNC et , malgrè le stew très pro et sympa que tu as eu sur ce vol qui est une exception , l'expérience à bord est rarement top et n'incite pas à les prendre. C

    • Comment 395561 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Quel insouciant ce Guillaume! Bon, j'admets que je jouais facile sur ce coup ayant acheté mon billet 48 heures avant le vol. Si les PNC et personnels au sol ont massivement contribué à plomber les ailes de la compagnie, j'en retiens quand même que le management n'a jamais été capable de quoi que ce soit à part peut-être la trop brève période de transition AF. J'ai eu beaucoup de chance avec cet équipage ce matin là et la barre n'était pas placé très haut, loin s'en faut. J'anticipais ce vol comme une extension des transports en commun entre mes deux domiciles. C'est dire! Et pourtant, il y en a encore qui font leur métier avec passion. Je ne l'ai pas précisé mais ils étaient tous seniors, des gens du temps ou l'éducation et les bonnes manières comptaient encore pour quelque chose et s'apprenaient d'abord à la maison...
      À bientôt!

  • Comment 395576 by
    jules67500 GOLD 5311 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Comme les autres, je reste sceptique sur l'avenir de la compagnie italienne...

    Catering se rapprochant du néant, c'est la descente aux enfers.

    A bientôt !

    • Comment 395578 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Une descente qui passe d'abord par le purgatoire! L'important avec AZ c'est de ne pas avoir de grandes attentes, du coup on n'est pas vraiment déçu. Dommage pour ce gâchis. Merci du com' !

  • Comment 395598 by
    Numero_2 10003 Commentaires

    Merci pour cette affaire, euh ce FR !

    Affaire en effet car l'avenir et les billets pas chers appartiennent à ceux qui se lèvent tôt !
    Billet "full service" qui plus est et qui aurait pu être agrémenté d'un tour au salon si le statut le permettait.

    Bref un excellent rapport qualité/prix même si dans l'absolu je ne suis absolument pas fan de la prestation AZ.

    A bientôt.

    • Comment 395623 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Merci Numero_2 pour le com'
      Presta minimaliste mais qui a le mérite d'exister.
      Pas de statut Gold (ça vient, j'y bosse) mais de toutes façons à cette heure là il était fermé. C'est vraiment un horaire de fugueur cet AZ339!
      Pas fan d'AZ non plus mais ils font le job et si j'ai un accès au cockpit aussi bref fut-il c'est toujours un point de gagné ?

  • Comment 395653 by
    Fleur33550 21 Commentaires

    merci pour ce fr. Quel pied d'avoir un passager comme toi à côté de soit quand on a peur ! Aucun es critiques à faire fr parfait ! ! Si si

    • Comment 395722 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Hello et merci pour ce com. Ma compagne fut une grande voyageuse sur toutes sortes de compagnies aériennes mêmes celles des téméraires mais depuis la naissance de notre gamin elle stresse en voyage donc j'ai appris à ménager la paix conjugale. Et un passager stressé c'est toujours risqué. Notre passion commune peut aider à calmer les plus agités grâce à quelques explications "techniques" et tout passe ;-)
      Au plaisir d'être assis ensemble dans un avion!

  • Comment 396112 by
    mogoy GOLD 10477 Commentaires

    Merci Guillaume pour ce FR brillamment relaté avec humour.

    Et il en faut beaucoup pour ce vol de la mort qui tue. Un bon équipage, une voisine qu'il faut réconforter et les belles vue du ciel qui s'illumine progressivement compensent.

    • Comment 396121 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Ce red-eye... Je ne sais pas si mes yeux étaient rouges à cause de l'horaire ou de la voisine plutôt jolie. Pour l'histoire, nous retiendrons que c'était de la faute d'AZ mais quand une passagère t'indique qu'on vient juste de passer au-dessus de chez elle pendant "l'approche".... Les sous-entendus vont bon train (d'atterrissage).
      Merci pour l'appréciation du lever de soleil; je sais, je change de sujet mais reste toujours très sage.
      A presto!

  • Comment 396236 by
    Chevelan GOLD 15066 Commentaires

    Des billets à prix low cost
    PNC aimant son boulot
    Catering qui n'en a que le nom
    En attendant l'extrême onction
    On dit que les syndicats en France pourrissent le débat, j'ai l'impression que c'est pire de l'autre côté des Alpes...

    Merci Guillaume pour ce FR excellemment narré, comme d'habitude !

    • Comment 396532 by
      okapi GOLD AUTEUR 3990 Commentaires

      Merci Hervé pour ce com. Pour l'extrême onction on va attendre encore un peu, j'ai quelques vols réservés avec Air Biscotto.
      Ce n'était pas le pire des vols fait avec eux. Un peu d'animation soft aux aurores et on peut en tirer quelque chose d'intéressant à partager.
      Content que ça plaise.
      À bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.