Avis du vol Air Austral St Denis Marseille en classe Premium Eco

Compagnie Air Austral
Vol UU945
Classe Premium Eco
Siege 6G
Temps de vol 10:40
Décollage 02 Sep 12, 23:00
Arrivée à 03 Sep 12, 07:40
UU   #39 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 154 avis
massiliensis
Par 4877
Publié le 4 septembre 2012
Après deux mois passés sur l'île intense chez la famille, me voilà sur le chemin du retour à Marseille. La première partie du voyage se fait sur la route, entre le sud de l'île où j'ai séjourné et l'aéroport de Saint-Denis, au nord. Un peu moins d'une centaine de kilomètres parcourus en 1h15, sur la très moderne route des tamarins.

La nuit est tombée depuis plus de 3 heures lorsque je parque la voiture sur le parking de l'aéroport. Des rues désertes du centre-ville du Chef-Lieu, j'arrive dans une aérogare littéralement bondée. Impossible de se frayer un chemin dans la masse en poussant un chariot à bagages. Quatre longs-courriers s'envolent ce soir vers la métropole. Trois à destination des aéroports parisiens (Orly pour Corsair et AF, Roissy pour Air Austral), et un vers Marseille puis Bordeaux.

En cette veille de rentrée, les vols sont complets. Un bref calcul permet d'estimer à plus de 1400 le nombre de passagers qui embarquent ce soir sur un même créneau horaire. En ajoutant les familles et amis venus en nombre fêter l'envol des bacheliers fraîchement diplômés vers les écoles et universités métropolitaines, le chaos est total. L'aérogare qui commence à prendre de l'âge est saturée, si bien qu'il me faut près d'un quart d'heure pour rejoindre le dépose bagage depuis les portes d'entrée !



Je constate, surpris, qu'il n'y a pas de file d'attente pour ce comptoir. Visiblement, personne ne connaît l'enregistrement en ligne. Je dépose donc mes trois lourdes valises (48kg au total) sur le tapis, et m'étonne de voir que l'agent colle des étiquettes Priority sur ces derniers. Je lui demande donc la raison, et ………….. ô joie ! JE SUIS SURCLASSE en confort !
Abasourdi par cet élan de générosité d'Air Austral, je demande à l'employé pourquoi ais-je eu ce privilège. Moi qui croyait que les surclassements spontanés n'étaient qu'une légende, il m'explique que la compagnie fait parfois découvrir gracieusement la classe supérieure aux membres du programme de fidélité Capricorne. Il m'indique également que le type de tarif du billet influe également. En effet, j'ai bénéficié de l'aller-retour annuel financé par LADOM (L'Agence De l'Outre Mer pour la Mobilité) pour les étudiants. Le prix du billet d'avion entre La Réunion et la Métropole étant extrêmement onéreux (un des plus chers du monde), cette aide est indispensable pour permettre aux expatriés de revoir leurs proches au moins une fois par an.

Ravi, carte d'accès au salon Marcel Goulette en main, je passe la douane et les contrôles de sécurité, traverse la salle d'embarquement, avant d'aller déguster un champagne.

photo 7931502136_1b380c57d4_z

Je n'y connais rien en salon aéroportuaires, mais je n'ai pas l'impression que celui-ci soit particulièrement soigné. Outre un grand choix de boissons et du très bon champagne Nicolas Feuillate il n'y a rien à grailler dans cette petite salle obscure. J'y patiente tout de même car les sofas sont confortables.

photo 7931508232_7677c9fb64_zphoto 7931508014_c833fb82a6_z

Les toilettes du salon éclairés par une ampoule LED bleue… peut-être pour masquer la saleté ?!

photo 7931502646_bd148b7dc3_z

La route empruntée par les premiers aviateurs entre Paris et La Réunion au début du siècle dernier …

photo 7931507780_ec005e4950_z

La salle d'embarquement



J'embarque parmi les derniers passagers. Initialement prévu pour m'installer en 6E, je troque la place pour un 6G, sur demande d'une passagère qui souhaitait voyager avec son amie. Cela ne me pose pas de problème.

Le champagne est bien sur présent à bord. Toujours du Nicolas Feuillate. Dès le verre terminé, un PNC passe immédiatement pour en servir un nouveau. Un verre, puis un deuxième… un troisième … On ne change pas une équipe qui gagne plaisante le steward qui me sert le quatrième. Je rappelle évidemment que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé. Mais moi qui ne bois pas régulièrement, je me permet ce petit écart qui doit rester exceptionnel.

Quelques photos du pitch et de la cabine confort pendant le roulage, avec la lumière tamisée et multicolore des 773ER d'UU. Pour avoir une idée de l'écartement, je mesure 1,93m. Un cadeau du ciel, ce surclassement !



Plein gaz pile-poil à l'heure, la rotation à l'avant de l'appareil avec quelques verres de mousseux s'effectue avec d'étranges sensations.

photo 2012-09-02%252023.41.52

[CI-GIT une photo marrante supprimée sous l'autel de la bienséance]

Un snack est servi avant le repas, avec la pochette (que j'ai oublié à bord, argh !)



En attendant je profite de l'IFE assez sympa sur les 773 d'Air Austral.



A l'aller, j'avais eu droit au bug du siècle …….

photo 2012-07-02%252020.01.25

Le repas est servi. J'avais le choix entre un duo de saumon au nom pompeux et un rougail saucisse. J'opte pour le plat réunionnais qui s'avère être excellent (rare pour de la bouffe réunionnaise à bord d'un avion).
Le dessert est également goûteux malgré la couleur douteuse.

photo 2012-09-03%252022.30.43photo 2012-09-03%252022.54.00

Rapidement débarrassé, j'incline mon siège et me marre sur Very Bad Trip. S'en suivent quelques heures de sommeil, puis de nouveau quelques films et séries.



Non-loin des côtes siciliennes, alors que le soleil se lève, le commandant de bord active le voyant de ceintures attachées. Alors que tous les hublots sont baissés, mon voisin, curieux soulève le sien…. Et c'est une vision d'apocalypse qui se présente à moi. On effleure la cime de cumulonimbus très actifs. Ça crépite de toute part, un à deux éclairs pas seconde. Je n'avais jamais vu ça, même à Kuala Lumpur ou Bangkok où les cellules sont assez violentes.

photo 2012-09-04%252006.03.10

Le pilote détourne le triple sept de sa route initiale pour éviter les turbulences les plus violentes. A bord, les vibrations restent raisonnables. La météo reste maussade jusqu'à l'arrivée sur Marseille. Le début de descente se fait même au c'ur d'un cumulus congestus déjà bien mature, qui secoue allègrement l'appareil.

photo 2012-09-04%252006.04.00

Le p'tit dej' est servi. Bon, mais laisse sur sa faim.

photo 2012-09-04%252006.35.32

Le vent venant du nord, on survole la rade de Marseille, le pilote indique d'ailleurs aux passagers la nature du paysage qu'ils peuvent observer … à droite seulement. De mon côté, je ne vois que l'île du Planier, l'archipel du Frioul et le massif de l'Estaque quelques secondes avant le touché. C'est déjà ça !

L'atterrissage se fait en douceur et avec un petit quart d'heure d'avance. Les passerelles viennent rapidement se positionner et le débarquement se fait rapidement, à 7h30. MRS est vide à cette heure-ci. Le passage à la douane se fait en un éclair, surtout depuis l'installation du PARAFE, que j'utilise.



Je récupère mes bagages avant de retrouver la famille venue me raccompagner à mon domicile phocéen.
Afficher la suite

Verdict

Air Austral

8.8/10
Cabine9.0
Equipage9.5
Divertissements8.5
Restauration8.0

Air Austral Marcel Goulette Lounge

2.2/10
Confort2.0
Restauration2.0
Divertissements2.0
Services3.0

St Denis - RUN

2.4/10
Fluidité1.5
Accès2.0
Services3.0
Propreté3.0

Marseille - MRS

5.8/10
Fluidité8.0
Accès3.0
Services6.0
Propreté6.0

Conclusion

Évidemment, quand une compagnie me surclasse gratuitement, je ne peux pas lui reprocher quoi que ce soit. D'autant plus qu'Air Austral a toujours été une excellente compagnie (sauf sur les tarifs qu'elle pratique) avec des PNC et PNT extraordinaires, et que mon vol s'est parfaitement déroulé.

Informations sur la ligne St Denis (RUN) Marseille (MRS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 3 compagnies sur la ligne St Denis (RUN) → Marseille (MRS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Austral avec 7.6/10.

La durée moyenne des vols est de 11 heures et 19 minutes.

  Plus d'informations

43 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.