Avis du vol Air France Bordeaux Marseille en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF7018
Classe Economique
Siege 6F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:15
Décollage 24 Mai 17, 17:00
Arrivée à 24 Mai 17, 18:15
AF   #45 sur 141 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4264 avis
Scott05
Par 539
Publié le 30 mai 2017
Bonjour à tous

Me revoici avec un petit FR sans prétention couvrant un vol intérieur HOP! depuis Bordeaux jusqu'à Marseille.
Habitant actuellement à Bayonne je pouvais envisager de partir de l'aéroport de Biarritz (il se trouve que j'y travaille quelques temps) mais cela nécessitait une escale à ORY ou LYS et également un prix du billet assez exorbitant. Ca sera donc l'occasion pour moi de découvrir l'aéroport de Mérignac à Bordeaux avec trajet en train depuis le Pays Basque.

Routing très basique d'autant plus que je ne reporte ici que l'aller, n'ayant pas bénéficié d'un hublot au retour.

_________

Parlons en tout de suite de l'attribution des sièges. Je me connecte sur l'application AF 24 heures avant le départ. On me propose de choisir un siège ou de garder celui attribué automatiquement…. soit le 31E, dernier rang au milieu contre les toilettes. Je ne suis pas trop difficile mais il ne faut pas exagérer.
Seulement quand j'affiche le plan de cabine, tous les sièges sans exception sont grisés, impossible donc de changer et je suis face à un non choix.

Je décide pour une fois de tricher un peu, travaillant dans un aéroport je passe par une collègue qui très gentillement parviendra à me sécuriser un hublot vers l'avant de l'avion. L'avion n'était pas (tout à fait) plein, mais de nombreuses rangées n'étaient pas encore débloquées.

Bref le trajet vers BOD sera retardé à cause d'une passagère victime d'un malaise dans le bus qui nécessitera l'intervention des secours. J'arrive donc vers 16h au Hall B de BOD pour un embarquement à 16h30, heureusement je n'ai aucun bagage à enregistrer. Dans le stress je ne repère pas l'entrée du PIF et je me retrouve dans le Hall A avant de refaire demi tour.

Quelques minutes d'attente et je suis airside. J'ai trouvé le terminal moderne et lumineux mais il me semble que la zone d'embarquement est très étroite et aurait méritée quelques mètres carrés supplémentaires au détriment peut être d'une partie landside trop grande.

Je récupère un journal mis à disposition (choix correct) et utilise la wifi gratuite (temps limité).

L'appareil du jour arrive avec un peu de retard de MRS et l'embarquement commence avec une quinzaine de minutes de retard. Respect des priorités (familles, SkyPriority, rangs du fond…) mais tout le monde s'agglutine devant la porte de toute façon.

photo img_4741

Une vue de notre A320, FHBNE, de six ans d'âge, soit relativement récent.

photo img_4743

Cela bouchonne sévère dans la passerelle qui a l'avantage d'être vitrée (aussi un inconvénient en période de fortes chaleurs).
photo img_4744

Notre voisin, un A319 en partance pour Orly
photo img_4745

Et sur la gauche une vue du Billy, clairement dominé par EasyJet
photo img_4746

Le nez de notre Airbus avec malheureusement de gros reflets
photo img_4747

L'accueil à bord est cordial sans plus, je me sers des lingettes et bonbons HOP disponible en porte et rejoins mon siège au rang 6. Malheur, une jeune mère et son bébé sur les genoux occupent le siège de l'allée. Mais j'ai vite été rassuré, la petite ne dira pas un mot de tout le vol et le garçon de 4/5 assis deux rangs devant sera lui beaucoup plus bruyant.

Le pitch est bon pour mon mètre 82 grâce au siège planche à repasser. A noter la pochette était vide de tout magazine et sans les consignes de sécurité…
photo img_4748

Annonces habituelles de l'équipage et du commandant, puis nous repoussons avec toujours ce quart d'heure de retard.

photo img_4749photo img_4750photo img_4751

La piste est rapidement atteinte et nous décollons face au nord avec une belle vue de l'agglomération bordelaise, gâchée par ce hublot bien sale…



Une dizaine de minutes plus tard la cheffe de cabine me sert un Coca et un paquet de cookies bon mais un peu petits.
photo img_4764

J'ai à peine terminé que le captain annonce le début de descente… qui sera relativement longue avec une approche inhabituelle (pour moi) par un demi tour au dessus de Martigues et de la base d'Istres.


La chef de cabine prend le micro et nous souhaite la bienvenue à Marseille… le tout dans une voix délibérément ridicule et nasillarde… un pari avec la collègue ? C'est (un peu) drôle mais pas très pro
photo img_4781
Afficher la suite

Verdict

Air France

6.6/10
Cabine7.5
Equipage7.5
Divertissements5.0
Restauration6.5

Bordeaux - BOD

7.9/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services8.5
Propreté8.0

Marseille - MRS

7.6/10
Fluidité9.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté6.5

Conclusion

Un vol intérieur classique avec HOP.
L'équipage est plutôt professionnel et souriant, mis à part cette étrange annonce de fin de vol. Il y avait cet effort d’interaction avec les passagers qu'on retrouve souvent dans les équipages court courriers AF (du moins de mon expérience). Le sucré salé est classique et la partie salé (des sortes de pétales aux pesto) est la même depuis des années et toujours aussi mauvaise d'ù mon choix systématique du sucré.

BOD gagnerait à être mieux desservi ou du moins par un transport plus direct au même prix que les transports classiques (on peut rêver). Le hall B est moderne mais pas très bien agencé (je n'ai pas trouvé le cheminement pour l'embarquement du premier coup alors que ça devrait être clairement visible depuis l'entrée).
Le wifi gratuit fonctionne bien.

Merci de m'avoir lu et à bientôt j'espère :)

Informations sur la ligne Bordeaux (BOD) Marseille (MRS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 7 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Bordeaux (BOD) → Marseille (MRS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 10 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

  • Comment 399706 by
    okapi GOLD 3738 Commentaires

    Hello et merci pour ce FR. Concernant l'attribution des sièges, j'ai renseigné mes préférences dans mon profil. Du coup, c'est 100% hublot pour moi depuis. L'appel à l'aide d'un interne de chez AF reste évidemment la meilleure des solutions.
    Je vois qu'à Bordeaux, la spécialité c'est le bouchon! Zone d'embarquement effectivement un peu exiguë et si les passerelles vitrées sont plus agréables à la vue, c'est vrai qu'en cas de fortes chaleur elles deviennent vite des saunas.
    Pour la presta, je suis passé maître dans l'art de multiplier les biscuits (cf mes divers FR publiés ici-même). Ne jamais hésiter à demander du rab.
    Jolies vues de la ville au départ et de la mer à l'arrivée.
    Merci pour le partage.

Connectez-vous pour poster un commentaire.