Avis du vol Air Canada Toronto Paris en classe Economique

Compagnie Air Canada
Vol AC880
Classe Economique
Siege 61K
Temps de vol 06:50
Décollage 30 Sep 18, 20:45
Arrivée à 01 Oct 18, 09:35
AC   #18 sur 74 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 345 avis
Scott05
Par 1429
Publié le 19 octobre 2018
Allô à tous !

Suite de mon voyage à Montréal, et déjà le retour ! Comme je l'ai expliqué, les retours directs ne manquent pas, mais pour le même prix je pouvais tester un vol intérieur canadien en A330, ce qui me permettais de tester l'A330 (waou) et ajouter l'aéroport de Toronto Pearson à mon palmarès :)

Routing
[*]Paris Charles de Gaulle (CDG) - Montréal Pierre Eliott Trudeau (YUL) / AC871 / Boeing 777-300ER / Cliquez ici !
[*]Montréal Pierre Eliott Trudeau (YUL) - Toronto Pearson International (YYZ) / AC835 / Airbus A330-300 / C'est par là
[*]Toronto Pearson International (YYZ) - Paris Charles de Gaulle (CDG) / AC880 / Boeing 777-300ER / Ici !



Report



Je vous avez laissé à bord de mon A330 en provenance de Montréal, à l'heure exacte de mon embarquement pour CDG. Il me faut sortir de l'avion, changer de terminal pour me rendre aux portes internationales.

Je ne vous laisserai pas en haleine plus longtemps, après un petit sprint sur les trottoirs roulants express de YYZ (je n'ai pas vu une différence exceptionnelle avec les trottoirs classiques), j'arrive à ma porte et constate que l'embarquement est en cours, dans un joyeux bazar. J'entends un dernier appel pour les passagers en zone 3, qui se trouve être la mienne et je me faufile donc sans avoir attendu plus de quelques minutes. L'accueil à bord est cordial, sans plus.

Pas de vue sur l'avion malheureusement, mais il arbore la nouvelle livrée que je trouve très élégante avec son masque de Zorro.

Mon siège se situe au fond de l'appareil, sur un bloc de deux, le fuselage se rétrécissant à cet endroit. Je déconseille la paire de siège en rangée 60 car étant juste derrière une rangée de 3, on se retrouve décalé par rapport aux écrans et à la tablette.

photo img_7706

Petit inconvénient, les derniers coffres à bagages sont déjà pleins, de stocks de bretzels et de bagages équipages. Les PNC feront donc la courses aux places libres comme sur les low cost, car pratiquement tout le monde semble voyager avec une valise cabine, ce qui ne me semble pas être une nécessité vitale sur un long courrier. Je note également qu'une hôtesse possède des attelles aux deux poignets, à force de fermer les coffres des 777 peut être ? Pas sûr qu'en France elle ait été travailler dans cet état :P

Sur le siège une couverture de qualité acceptable et un oreiller de qualité médiocre. L'avantage de ces rangées de deux au hublot c'est qu'on peut tout balancer entre le siège et la cloison, en mode pont supérieur de l'A380 version low cost.

photo img_7707photo img_7708

Le pas est très bon pour mon mètre quatre-vingt-deux

photo img_7709

Vu du siège d'à côté. Il sera vide jusqu'à la fin de l'embarquement, lorsqu'un jeune homme viendra s'y installer à mon grand désespoir.
photo img_7710

Dehors la nuit tombe
photo img_7711

L'IFE est disponible au sol, mais régulièrement interrompu par les annonces puis par les consignes de sécurité. La qualité est bonne, le contenu acceptable, avec des pubs avant chaque film mais que l'ont peut passer.
photo img_7712

Nous décollons à l'heure, le repas est servi peu après, avec un choix de pâtes ou poulet (original). Arrivée à notre rangée il n'y a plus que des pâtes, mais c'était mon choix initial.

photo img_7713photo img_7714

Ca à l'air bon hein ? C'était infâme. La salade de pomme de terre en entrée n'avait absolument aucun goût, tout comme le plat de pâtes qui baignait dans un mélange béchamel et sauce tomate. Seul le brownie en dessert sauve le tout mais vraiment par charité.

Un service thé et café est ensuite proposé, puis le duty free. En fin de repas il nous reste moins de 4 heures avant l'arrivée sur Paris. Des passages de PNC avec une bouteille d'eau sont réguliers et appréciables.

photo img_7715

Après un demi sommeil de quelques heures, je me réveille. La cabine est doucement rallumée grâce au mood lighting. Voici le petit-déjeuner :

photo img_7716

Etant un membre de FR depuis un bout de temps déjà, je savais parfaitement à quoi m'attendre donc la pauvreté de la prestation n'était absolument pas une surprise. En toute objectivité, cette part de pain d'épices n'était pas mauvaise, mais bon ça fait quand même un peu pitié. J'accompagne ceci d'un thé dont j'ai oublié la photo.

photo img_7717

Descente sur Paris au petit jour, et mon téléphone me jouera le coup de la panne de batterie. Seulement au sol me rappelerai-je la présence de prises USB, et je profiterai de l'instant Danette pour le recharger un minimum avant mon retour chez moi.

photo img_7718

Une fois débarqué, le passage de la frontière par PARAFE est très efficace, dommage que l'attente des bagages dure plus de 15 minutes.
Afficher la suite

Verdict

Air Canada

6.0/10
Cabine8.5
Equipage7.0
Divertissements6.5
Restauration2.0

Toronto - YYZ

7.5/10
Fluidité8.5
Accès5.0
Services7.5
Propreté9.0

Paris - CDG

7.0/10
Fluidité8.0
Accès6.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol de nuit acceptable sur Air Canada.
La correspondance à Toronto est finalement assez efficace puisqu'on ne passe aucun contrôle, donc même avec un temps de correspondance de zéro minute j'ai pu avoir mon vol, et je l'aurai sans doute eu même sans trop me presser.
A bord, l'équipage était courtois, pas non plus exceptionnel mais sur un vol de nuit on accepte une présence plus limitée. Les passages en cabine pour l'eau sont reguliers et c'est agréable. L'IFE est assez bien rempli, j'ai découvert quelques séries intéressante mais il serait bon de commencer une saison 1 par l'épisode 1 et non le 3... je dis ça.
Le gros point noir vient du catering, j'ai rarement mangé un repas aussi mauvais. Le catering ex-CDG n'était déjà pas fabuleux, mais tant sur la qualité que la quantité c'est mauvais. Et après AC se vante partout d'avoir été élue meilleure compagnie nord américaine. On se demande par qui, probablement des personnes qui ne mangent pas.

Au plaisir de vous retrouver bientôt sur ce site !

Informations sur la ligne Toronto (YYZ) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 25 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Toronto (YYZ) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Canada avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 7 minutes.

  Plus d'informations

17 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.