Avis du vol Emirates Dubai Kuala Lumpur en classe Affaires

Compagnie Emirates
Vol EK344
Classe Affaires
Siege 2F
Temps de vol 07:25
Décollage 21 Avr 17, 21:25
Arrivée à 22 Avr 17, 08:50
EK   #3 sur 113 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 416 avis
ilyes
Par 994
Publié le 5 juin 2017
Bonjour à tous,


Je reprends le routing du printemps, et ce FR marque le début des tronçons asiatiques.

    Aéroport Paris Charles de Gaulle – Aéroport Rome Fuimicino, Alitalia, Economy, Jeudi 20 Avril
    Aéroport Rome Fuimicino – Aéroport international du Caire, Alitalia, Economy, Jeudi 20 Avril
    Aéroport international du Caire – Aéroport international de Dubaï, Emirates, Business, Vendredi 21 Avril
    Aéroport international de Dubaï – Aéroport Kuala Lumpur, Emirates, Business, Vendredi 21 Avril
    Aéroport Kuala Lumpur – Aéroport international de Bangkok, THAI, Business, Samedi 22 Avril
    Aéroport international de Bangkok – Aéroport de Rangoun, Nok Air, Economy, Mardi 25 Avril
    Aéroport de Rangoun - Aéroport international de Bangkok, Nok Air, Economy, Vendredi 28 Avril
    Aéroport Bangkok suvarnabhumi– Aéroport Phuket, THAI, Economy, Lundi 1er Mai
    Aéroport Phuket – Aéroport Bangkok suvarnabhumi, THAI, Economy, Vendredi 5 Mai
    Aéroport international de Bangkok - Aéroport Kuala Lumpur, THAI, Economy, Samedi 6 Mai
    Aéroport Kuala Lumpur – Aéroport international de Dubai, Emirates, Business, Samedi 6 Mai
    Aéroport international de Dubai – Aéroport international du Caire, Emirates, Business, Dimanche 7 Mai
    Aéroport international du Caire – Aéroport Rome-Fuimicino, Alitalia, Economy, Lundi 8 Mai
    Aéroport Rome-Fuimicino – Aéroport Paris Charles de Gaulle, Alitalia, Economy, Lundi 8 Mai (pas reporté)




Je sors trente minutes après tous les passagers du 773 qui m’a amené à Dubaï, avec mes effets personnels en poche ! Tous sans exception.

photo 1photo 2

Je commence ma marche à travers DXB.

photo 3photo 4

« Connecting the World », je n'aurais pas mieux dit !

photo 7

Mon vol part des portes B, je m'y dirige de ce pas.

photo 8

Sympa cette chute d’eau.

photo 11

Il faudra 3 minutes de people mover pour rejoindre les portes B

photo 48

L’ascension vert le salon se poursuit.

photo 49


On approche…

photo 13

Nous y voilà !

photo 14

Sans trop me tromper, il me semble qu’il s’agit du salon First Class à l’étage (Mogoy ?)

photo 16

Le salon est vide à cette heure-ci - l'essentiel de l'activité se fait en fin et en début de journée, non ?

photo 17photo 18

J’en profite pour prendre une douche et me rafraîchir un peu !

photo 19

Je ne dirais pas que c’est moche mais c’est tout petit ! Où sont les douches des salons Business CX à HKG ?

photo 20

Pas de trousses, mais des distributeurs de shampoing et gel douche. Les serviettes sont déjà emballées et disponibles sur le banc.

photo 21

Une fois rafraichi, je parcours à nouveau ce salon.

photo 22

De nombreux buffets ornent ce salon des portes B.

photo 23

On y trouve les traditionnels mezzes.

photo 24

Des plats plus occidentaux : chicken tortelini with truffle cream sauce, de la ratatouille…

photo 25

Des roasted potatoes, du poisson…

photo 26

Il y a aussi ces stands à sandwiches

photo 28

Et d’autres cloches avec d’autres plats ! La diversité des plats est poussée au maximum, c’est pas déplaisant.

photo 29photo 30

Les entrées ne sont pas en reste.

photo 31

Le coin presse paraît bien achalandé, bien qu’il manque ZE.

photo 35

Je continue de marcher jusqu’à arriver au fond du salon, où je découvre une partie fumeur.

photo 32

Le code Wifi, pour ceux qui ne seraient pas satisfait du très bon Wifi de l’aéroport de Dubaï.

photo 36

L’aéroport n’est vraiment pas bondé de monde à cette heure.

photo 37

Une employée du salon vient me demander ce que je souhaite boire. Elle me propose deux vins mais n’arrivant pas à prononcer le nom du blanc, elle m’amène la bouteille et elle gagne une séance de diction française improvisée.

photo 38

Ce Chateauneuf-du-Pape accompagne donc l’entrée : bonne sans être fantastique.

photo 39

Puis un excellent riz au curry d’agneau avec un poisson très pimenté, j’ai adoré.

photo 40

Je profite de l’avance horaire que j’ai à cette heure-ci (17h30 à Dubaï, 15h30 à Paris) pour travailler avant de fermer mon PC pour de bon.
Après 2 heures 30 de travail, je remonte le salon et découvre ce Health Hub.

photo 42

Il s’agit d’un espace que je qualifierai de « diététique », où l'on trouve une sélection de snacks, avec du pain complet, du saumon, des salades…

photo 45photo 43

Des jus de fruits et des fruits

photo 46

Et des bouteilles d'eaux Voss (from Normay) - n’ayant pas faim, je ne m’aventurerai pas.

photo 47

Je prends du temps pour aller faire des achats au Duty Free et je ne vois pas le temps passer : j’arrive parmi les derniers au boarding.

photo 48photo 49

Last call, gloups.

photo 50

La signalétique parait plutôt claire.

photo 51photo 52

Jetbrige sans publicité(s) pour une célébre banque d'Hong-Kong.

photo 53

Je suis chaleureusement accueilli en cabine, et je me dirige vers mon trône que voici.

photo 55

L’écran est de bien meilleure résolution que sur le 777-300 qui m’a amené à Dubaï. Pour rappel ce vol s’effectue sur un 777-300ER.

photo 56

Un sachet contenant une paire de chaussette et un masque est d’ores et déjà disponible dans la pochette des sièges.

photo 57

L’apéritif est proposé : je pars sur un champagne rosé, ce sera le seul alcool que je consommerai sur ce vol.

photo 58

En attendant la fin de l’embarquement, un Fast Track est remis pour l’arrivée à Kuala Lumpur

photo 59

Ainsi que l’amenity kit, signé Bulgari.

photo 60photo 61

Il manque le stylo, sinon tout y est.

photo 62

Une tablette ainsi qu’une télécommande bien plus évoluées que sur l’avion précédent terminent d’équiper le siège.

photo 63photo 64

Le menu est également dans la pochette, le choix de plats est intéressant.



Je lance mon film après les consignes de sécurité, La La Land que je n’ai pas pris le temps d’aller voir au cinéma.
Le siège à ma gauche n'est pas occupé, j'en profite donc pour y afficher la caméra.

photo 72

Nous décollons un peu après l’ETA.

photo 73photo 74

L’accès au WiFi n’est toujours pas enclenché.

photo 75

En attendant, ce vol étant "court", le service commence peu de temps après le décollage.

photo 76

Apéritif pour patienter ! Sans Bailey's cette fois-ci.

photo 77

Les offres pour Internet sont vraiment très intéressantes.

photo 78

En entrée, je choisis la chinese sour soup.

photo 80

Mais je la trouve trop salée, et puisque j’hésitais avec le canard, va pour le canard !

photo 81photo 82

Cette fois-ci, on a le droit à du pain à l’ail.

photo 84

Je continue avec ce Seafood Machbous, très bon.

photo 85

Le vol et le film se poursuivent. C'est bon signe ;)

photo 86

Le diner se termine sur ce petit plateau de fruits.

photo 89

Je vais aux toilettes me brosser les dents, tout est disponible.

photo 93

Y compris un gobelet pour se rincer la bouche.

photo 95

Par contre, sous les parfums, il y a l’air d’avoir de la vie. Brrrrrrr 

photo 90photo 91

Une fois changé = dodo.

photo 94

Le fiilm touche à sa fin et je suis fatigué, c’est l’heure d’aller se coucher.

photo 96

A partir de cet instant précis, les choses se gâtent : je pensais naïvement qu’Emirates avait équipé ses 777-300ER en full flat mais que nenni : c’est le même lie-flat que sur le 773. Et le ciel étoilé n’y fera rien.

photo 98

Pas plus que la tisane qui me sera amenée.

photo 99

Bref, à peine 1h de sommeil, et me voilà réveillé en ayant peu et très mal dormi.
Sans compter l’idiot, de l’autre côté, qui a éclairé toute la cabine avec son écran. (je retranscris la mauvaise humeur sur le moment)

photo 100

Cerise sur le gâteau : le petit déjeuner arrive un peu tôt, 1h30 avant.

photo 102

Le plateau m’est apporté avec tout ce qu’indiquait le menu, mais je demande s’il est possible de remplacer le croissant par la tarte aux fruits qu’il y avait en dessert pendant le dîner. Çà ne posera aucun problème.

photo 103

On approche de KUL et je n’ai pas assez de temps pour voir un autre film, je m’oriente vers de la musique, en fermant les yeux…

photo 104

Le mood lighting est mis en marche.

photo 105photo 106

Dernière distribution d’oshibori chaud et parfumé.

photo 107

ZE était juste devant moi ! GRRRRRR

photo 108

Je remets mes baskets et traverse à nouveau la purée de pois Kuala Lumpurienne.

photo 109

A défaut d’hublot, c’est la caméra qui m’aidera à me situer dans l’espace.

photo 110photo 111

On se pose à l’heure prévue…

photo 113photo 114

… et je réussis même à prendre une photo pour Esteban !

photo 115

Je n’arrive pas à atterrir à KUL sans qu’il fasse gris, cette éclaircie de bon matin, c’est un peu ma victoire sur cette quasi nuit blanche.

photo 116

Direction l’immigration.

photo 117photo 118

Belle brochette de compagnies exotiques.

photo 119

Une file dédiée aux passagers First et Business est ouverte à l’immigration.

photo 125

Le temps de passer les contrôles et d’aller aux toilettes, nos bagages ne sont toujours pas livrés. Ils mettront un peu de temps à venir, les priorités ne me paraissent pas respectés mais l’essentiel, c’est d’avoir récupéré mon sac !
photo 126



Il est un peu plus de 9h et le prochain vol décolle à 13h, je monte au niveau des départs, attendre que le check-in Thaï ouvre.

photo 127


A bientôt !
Ilyes
Afficher la suite

Verdict

Emirates

8.1/10
Cabine7.0
Equipage8.5
Divertissements8.5
Restauration8.5

Emirates First Class Lounge (Gates B)

8.5/10
Confort8.5
Restauration8.5
Divertissements8.5
Services8.5

Dubai - DXB

8.5/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services8.5
Propreté8.5

Kuala Lumpur - KUL

7.0/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol mixed emotions, comme j’aime à l’appeler.
En soi, toute l’expérience a été positive : le salon des potes B me plaît, il y a du choix en terme de plats et de boissons, c’est grand, propre, bien achalandé…
A bord, le, produit est moderne en dépit de sa disposition 2-3-2, je n’ai rien à redire sur le catering, les hôtesses étaient toutes très sympathiques, le choix de l’IFE est riche.

Par contre, ce lie-flat gâche un peu tout le reste, et c’est bien dommage.
Cela dit, Emirates présentera bientôt de nouvelles cabines business qui marqueraient une rupture avec ce qui existe aujourd’hui. Pititom disait dernièrement qu’il était plus facile de changer d’appareil que de changer l’état d’esprit d’un équipage – ça ne devrait être que meilleur, donc !

Informations sur la ligne Dubai (DXB) Kuala Lumpur (KUL)

Les contributeurs de Flight-Report ont postés 3 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Dubai (DXB) → Kuala Lumpur (KUL).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Emirates avec 8.2/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 16 minutes.

 

5 Commentaires

  • Comment 400239 by
    Chevelan 6949 Commentaires

    Salut Ilyes

    Un salon vide est plus glamour que lorsqu'il grouille, de plus le choix est varié, et les sanitaires sont propres.
    A bord, tout avait très bien commencé... Le lie-flat est à présent vintage et c'est très ennuyant
    Le catering reste une valeur sure avec EK
    KUL est bien organisé, effectivement mieux vaut récupérer son sac ou sa valise après les autres aue pas du tout !

    Merci pour cet opus, à bientôt !

      0
  • Comment 400241 by
    Numero_2 6453 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Il y a 2-3 répétitions dans les photos mais rien de bien grave. Il faudra vous relire la prochaine fois jeune homme. ;)

    Malgré ses avantage je trouve cette cabine en 2-3-2 plus étriquée que celle de TK sur le même appareil. Par contre chez TK, c'est du full flat...

    La trousse de confort est bien garnie.

    Repas assez passe-partout si j'ose dire.

    Bref chez EK dès que l'on gratte les dorures et la peinture des WC, on voit rapidement ce qui constitue la carcasse de ce produit J "court-long courrier". Un vol en A380 de la même compagnie me semble préférable, ne serait-ce que pour le bar.

    A bientôt pour la suite.

      0
  • Comment 400335 by
    SKYTEAMCHC 4721 Commentaires

    Merci Ilyes pour cette suite. Il ya du bon et du moins bien dans ce vol ( mixed emotions comme tu dis!). La cabine et moi ce n'est pas ca avec ces éternelles fausses boiseries, pas de full flat et le 2X3X2 : pour une compagnie "leader" en 2017 ca ne le fait pas.
    J'apprécie beaucoup la trousse Bulgarie que je trouve très sobre et élégante. La restautaion me parait bien meme si le petit dejeuner me semble léger ?
    Coté equipage rien à dire les hotesses paraissent très pro et aimables.
    Très smart en tenue de nuit monsieur Ilyes !

      0
  • Comment 401260 by
    mogoy 4253 Commentaires

    Merci Ilyes pour ce FR.

    "Sans trop me tromper, il me semble qu’il s’agit du salon First Class à l’étage (Mogoy ?)" Eh non perdu.
    Au concourse A, le salon first est au premier, le business au second. Mais au councourse B qd le business est à droite de l'escalator, l'entrée du salon F se trouve à gauche. Les deux entrées se font face au mm niveau. Trop pressé d'aller te reposer !
    Pas de ZE dans le salon J mais c'est svt le cas au F. Je remarque que tu n'as pas cherché/trouvé le champagne bar, pourtant le machin distinctif du salon (avec le costa café et le health truc).

    A bord les cabines J d'EK sont dépassées et laides mais le service (pas on demand) et l'IFE compensent un peu. En cabine J, il y a tjrs ZE (je le check à chaque fois en quittant l'avion qd je vole en Y sur EK).

    Dommage pour l'insomnie, la prochaine fois évite EK ou choisis un vol en 388 où les sièges sont lie flat.

      0

Connectez-vous pour poster un commentaire.