Avis du vol Cathay Pacific Hong Kong Seoul en classe Affaires

Compagnie Cathay Pacific
Vol CX412
Classe Affaires
Siege 17A
Temps de vol 03:40
Décollage 19 Jul 17, 01:00
Arrivée à 19 Jul 17, 05:40
CX   #4 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 430 avis
LoraHoshi
Par 777
Publié le 10 août 2017
Rebonjour !
Bravo à ceux qui ont l’œil fin, effectivement c'est vers ICN que nous nous envolons… Donc en Corée du Sud ! Pourquoi la Corée du Sud et comment j'ai trouvé des billets Business a un prix abordable ? Je vous explique tout ça dans l'introduction.

Introduction

La Corée du Sud m'avait toujours attiré, et 2 semaines après être rentré d'Australie l'été dernier, c'est tout naturellement que nous avons commencé à parler de Corée du Sud un soir autour d’un repas. Évidemment, il ne m’en faut pas plus pour creuser afin que ce projet devienne réalité. Le lendemain, il y avait déjà le Lonely Planet de Séoul dans ma boite aux lettres (oui quand j’ai un truc en tête…). Le problème c’est que nous avons deux créneaux devant nous : les vacances d’Avril, où nous avons uniquement la possibilité de prendre une semaine, ou les vacances d’été ou nous pouvons prendre autant que nécessaire. Le mois d’Avril bénéficie d’un bon climat en Corée du Sud mais c’est aussi la période de l’année où le pays est prit d’assaut par les vacanciers japonais. L’été en Corée du Sud est très humide et chaud, il y a des orages un peu avant mais le taux de précipitation est tout de même pas mal élevé.
Nous avons un peu hésité mais nous avons rapidement décider de partir durant l’été. Partir si loin pour ne voir que Séoul ne m’enchantait guère, au moins durant l’été, nous pourrons passer au moins deux semaines et visiter pleinement le pays du matin calme. Après avoir vu pas mal de carnets de voyage, les température et les conditions climatiques ne sont pas si catastrophiques que ça. On est loin de la mousson tout de même, et la saison des pluie a lieu au tout début de l’été.

Après avoir choisi la période idéale pour nous, j’ai dû m’atteler à la tâche que je préfère : chercher et trouver des vols ! Les premières recherches en Janvier n’étaient pas glorieuses…. 900€ l’A/R sur des compagnies chinoises mais avec des temps d’escales très courts.
Les prix n’évolueront que très peu, et de toute façon, il est encore bien trop tôt pour commencer à planifier ce voyage. Je me fixe début Mars pour l’achat des billets.
Courant Février, nous commençons à reparler du projet, je regarde et re-regarde les prix, rien de très alléchant.
A la toute fin Février, bonne surprise chez Air-China, des promos viennent de surgir sur Paris-Séoul avec escale à Pékin à l’aller et Chengdu au retour pour 675€. Évidemment, la journée d’escale à Pekin est super tentante, mais celle du retour à Chengdu est malheureusement inévitable (et plutôt longue !).

Le temps d’en parler à mon conjoint, deux jours après, l’offre n’est plus disponible.. Zut !! Je regarde une nouvelle fois les tarifs, et nous sommes déjà début Mars. Les prix avoisinent les 1000€. C’est hors de question que je mette ce prix pour de la classe économique.
Je cherche encore un peu et j’en viens à parler à mon conjoint d’une offre en Premium Economy chez Lufthansa au départ de Marseille avec très courte escale à Munich. L’offre est à 1200€ donc très peu éloignée de la classe économique. Le seul soucis, c’est que l’aéroport de Marseille est très mal desservi en TGV direct au départ de Montpellier et les horaires ne sont pas bons du tout pour nous…
Je constate que globalement, sur beaucoup de compagnies, la classe économique est très élevée par rapport au coûts des classes avants. C’est très étrange mais on se retrouve avec des classes Premium 200€ plus chères que l’économie…
Vu ces prix, on se demande alors quel est le prix en Classe Business… Qui sait ? Et là.. Bingo ! Je tombe sur un vol au départ de Barcelone avec escale à Hong Kong avec la très connue compagnie Cathay Pacific. Si vous vous rappelez, c’est une compagnie que je guettais tout particulièrement lors de mes recherches pour l’Australie et que je voulais absolument prendre, mais elle n’était pas compétitive sur mes dates l’année dernière.
Le vol Barcelone-Hong Kong est une nouveauté qui sera mise en place au début de l’été, c’est une liaison estivale qui sera exploitée en A350-900, le tout dernier bébé de chez Airbus : Le top du top ! Et surtout en Business !
Le vol est incroyablement peu cher, 1770€ pour l’A/R Barcelone-Séoul avec un stop à Hong Kong. Incroyable !! Alors bien sûr, il faudra rallier Barcelone, nous le ferons en voiture et nous prendrons un hôtel la veille pour être à l’aéroport dans les temps. Mais vu ce prix, il ne fallait pas hésiter plus d’une seconde !
En réalité, nous avons réserver nos vols un Samedi soir, et grâce à l’option de 24H proposée gratuitement par Cathay, nous avons pu valider les vols le Dimanche tranquillement après avoir passé la nuit à y réfléchir.

Comme il existe une multitude de vol Hong-Kong-Séoul, nous nous permettons une très longue escale de 17H pour profiter de la belle ville de Hong-Kong lors du voyage « aller ». Les horaires sont top car nous serons à Hong-Kong de 8H jusqu’à 1H du matin le lendemain…..soit, toute la journée ! Super non ?

Alors certes, c’est une folie. Mais c’est à vivre au moins une fois, je savais que je le ferai un jour, je ne pensais juste pas que ce serait si rapidement. Je vais pouvoir rayer ça de ma bucket list !



Après cette parenthèse émouvante, voici le routing qui se complète un peu le temps que je vous laisse deviner la première destination "locale".

LE ROUTING

17/07/17 : BCN - HKG CX318 en J
19/07/17 : HKG - ICN CX412 en J
20/07/17 : GMP - CJU ZE207 en Y
24/07/17 : CJU - PUS ZE904 en Y
03/07/17 : ICN - HKG CX411 en J
04/07/17 : HKG - BCN CX321 en J


Le report

Je vous avais laissé à notre arrivée à Hong Kong à 7h du matin.
Après avoir passé plusieurs heures à déambuler sous la pluie et l'orage, sous regagnons finalement l'aéroport à 14h. Notre vol étant à 1H du matin nous avons laaaaaargement le temps de profiter des salons. Je voulais rester landside dans un premier temps afin de voir comment la météo évoluait. Je voulais impérativement voir la symphonie des lumières le soir à 20h…

Arrivés à l'aéroport nous sommes au niveau des départs, donc à l'étage.

photo 18.07.17 152photo 18.07.17 153

Il est assez difficile de se repérer dans l'aéroport j'ai trouvé, il y a beaucoup de niveaux différents mais tous n'arrivent pas exactement au même niveau (désolé pour cette phrase incompréhensible mais je ne peux pas expliquer mieux que ça.)

Nous nous dirigeons en premier vers le lounge « The Arrival » de Cathay Pacific, le seul situé landside. Nous voulions surtout prendre une douche après cette matinée dans l'humidité.

photo 18.07.17 154

Encore une fois, difficile de rentrer dans ce salon sans invitation, mais ils comprennent que nous sommes entre deux vols Cathay en J alors ça ne pose pas plus de problème que ça.

Le salon est tout petit, seuls quelques sièges, deux tables, et des PC en libre service font face à l’entrée. Le menu nous est proposé dès notre arrivée, alors qu’un petit buffet est à la disposition plus en arrière dans le salon.



Je choisi de grignoter un peu. Mon conjoint lui, prend le menu.

photo 18.07.17 156

Ce salon n’est pas très intimiste, nous sommes seuls dedans, et on nous fixe à chacun de nos mouvements, effectivement 3 personnes surveillent la porte d’entrée et sont face à nous, bonjour l’ambiance !

Le plateau de mon conjoint arrive, c’était plutôt pas mal m'a-t-il dit.

photo 18.07.17 164

Nous allons ensuite prendre une douche chacun notre tour. Cette douche nous fait le plus grand bien, après une nuit dans un avion, une matinée dans l’humidité de Hong Kong et une autre nuit à venir dans l’avion. Dans les douches, il y a tout à disposition, serviettes, brosse à dent, sèche cheveux, peigne, gel douche et crèmes de toute sorte.

photo 18.07.17 165photo 18.07.17 168

Nous profitons du WiFi du salon et discutons un peu. Nous voudrions pouvoir nous reposer quelques heures mais impossible de se poser ici, on est observés et rien n’est à disposition pour s’allonger. Nous décidons alors de quitter le salon.

Nous revoilà dans l'aéroport.

photo 18.07.17 170

Nous hésitons à repartir faire un tour sur Hong Kong, nous avons largement le temps avant de repartir mais le temps devient de plus en plus horrible. Un rapide coup d’œil dehors et une pluie diluvienne s’abat sur la ville, le ciel devient tout blanc et cache tout ce qui entoure l’aéroport. Bon finalement nous allons rester ici au frais et surtout au sec.

Nous recherchons le comptoir de chez Cathay Pacific pour demander si nous pouvons nous rendre airside dès maintenant où si nous allons être bloqués car le vol n’est pas encore affiché.
A côté des guichets d’enregistrement de Cathay à destination de Washington se trouve un guichet de conseils/questions.

photo 18.07.17 172photo 18.07.17 173

Nous nous y rendons et nous sommes accueillis avec le sourire (pour une fois). On me répond qu’il n’y a pas de problème, que nous pouvons passer la sécurité dès maintenant. Je demande également des invitations pour le salon car nous sommes à chaque fois embêtés. On nous sort des invitations en bonne et due forme même si cela aurait normalement dû être fait à Barcelone lors du départ, je l'avais bien compris.

photo 18.07.17 175

Petit regard sur mon boarding pass pour ce deuxième vol

photo 18.07.17 176

Nous partons passer le filtre de sécurité, il n'y a pas de file prioritaire mais cela va assez vite. Une première personne regarde les passeports, puis nous passons le filtre tranquillement.
Il faut ensuite repasser l’immigration. Pour cela, nous sommes redirigés vers une file avec des espèces de PARAFES où on nous demande de confirmer que nous avons bien des passeports biométriques. Nous passons le passeport dans la machine avec l’aide d’un policier puis nous devons regarder la caméra et la porte s’ouvre, c’est terminé.

A la sortie, quelqu’un nous demande ce que nous avons pensé de notre expérience avec la machine et nous fait subir un petit questionnaire. Euuh ben comment te dire que cela fait des années que nous avons la même chose en France ? :D

Bref, une fois arrivés airside, les couloirs sont envahi de Duty Free bien évidemment.



Nous nous dirigeons vers le salon « The Pier Business » situé vers la porte 65. Nous ne savons pas encore vers quelle porte sera notre vol, il est parti de toutes les portes possibles et inimaginable ces derniers jours, donc aucune données fiables là-dessus….

Pour atteindre ce salon, il faut vraiment en avoir envie car il est tout au fond du fond du fond du terminal de l’aéroport…. Nous mettons plus de 20 bonnes minutes à y arriver, en enchainant les tapis roulants.

photo 18.07.17 180photo 18.07.17 182

Des deux côtés se trouvent les portes d’embarquement, nous commençons à 20/21…..

photo 18.07.17 186

Je vous laisse compter combien nous en avons passer avant d’enfin voir sur notre gauche l’entrée souterraine vers le salon.
En traversant les portes d’embarquement nous traversons aussi les nombreux autres salons, mais nous avons jeté notre dévolu sur celui-ci, alors nous ne flancherons pas.

photo 18.07.17 188

L’entrée au salon peut se faire via un escalator ou un ascenseur.



Une fois arrivé en bas, nous présentons nos invitations, cette fois c’est beaucoup plus simple.

Le salon est juste immense ! La première pièce comporte un buffet sucré/salé.

Nous arrivons ensuite dans un espèce de bureau avec des fauteuils très agréables, face au tarmac où tous les A380 sont stationnés.
Il s'agit d'un bar avec une centaine de bouteilles d’alcool et des cocktails à la carte.



La vue est juste géniale !



Dans un coin, de la presse et des boissons en libre service sont également disponibles.

photo 18.07.17 237photo 18.07.17 238

En continuant dans le salon, nous avons aussi un noodle bar

photo 18.07.17 221photo 18.07.17 222

On trouve ensuite un espace entièrement dédié au thé

photo 18.07.17 218photo 18.07.17 219

Viennent ensuite les douches, puis un espace relaxation avec des énormes canapés/lits, une lumière tamisée et un silence de rigueur.

Chaque pièce à son univers propre à elle, une décoration sombre et un personnel au petit soin.

Nous partons directement dans la pièce de relaxation car nous sommes vraiment fatigués, on somnolera un peu mais il fait vraiment froid, la clim est encore plus poussée qu’ailleurs, et malgré les couvertures demandées, difficile de rester ici.

photo 18.07.17 215

Les toilettes sont classes mais très sombres.

photo 18.07.17 197

Il ne risque pas de manquer de places assises dans ce salon, et en plus il est presque vide ce soir !

photo 18.07.17 242

Il est 20H30, nous décidons de sortir du salon pour aller faire un tour dans les boutiques environnantes. Le personnel du salon nous appose alors un tampon sur nos boarding pass pour pouvoir revenir par la suite.
Au final il n’y a pas grand-chose, je découvre juste un food court caché dans un coin. La vue sur le tarmac est sympa mais les vitres sont juste très mauvaises.



Nous repartons à The Pier

photo 18.07.17 205

Vu la taille des couloirs ici, il faut au moins un plan

photo 18.07.17 206

Nous revenons plutôt rapidement au salon The Pier.

Nous partons ensuite nous prendre un cocktail au bar, puis on enchainera sur le noodle bar et le bar à thé pour terminer.



Encore de très jolies vues sur un oiseau, de chez Cathay cette fois !

photo 18.07.17 250photo 18.07.17 256

Un gros copain de chez Emirates

photo 18.07.17 258

Nous repartons nous mettre dans le coin relaxation, il est 23H et notre embarquement est prévu à 00h20.

Dans le salon nous pouvons suivre l'affichage des portes d'embarquement. Toujours rien d'affiché pour nous.

photo 18.07.17 211

Je me lève de nombreuses fois pour regarder un des nombreux panneaux d’affichage mais aucune porte d’embarquement n’est programmée pour notre vol. Nous entendons de nombreuses annonces pour des vols retardés, et il y en a beaucoup, à cause de la météo, à cause de problème technique… ça s’enchaine et ça sent pas bon pour nous car à minuit la porte n’est toujours pas affichée.

photo 19.07.17 1

Un retard de 15 minutes est finalement affiché. Puis enfin, une porte d’embarquement s’affiche vers 00H30… porte 2. Quoi ?? Vous vous souvenez que nous sommes en porte 65 n’est ce pas ?

photo 19.07.17 2

C’est parti pour une course de tapis roulant en tapis roulant jusqu’à la porte 2. Cet aéroport n’est pas des plus bien foutu. Nous arrivons 20 minutes après, il est 00H50 et l’embarquement n’est même pas commencé.
Aucune annonce n’est faite de la part du personnel en porte.

photo 19.07.17 7photo 19.07.17 8

Je regarde par la fenêtre et vois ce CX mais ce n'est pas le mien, je ne parviens pas le voir car il est caché par la passerelle.

photo 19.07.17 10

Voici tout de même un essai

photo 19.07.17 14

Le personnel met les files en place.

photo 19.07.17 13

Nous nous mettons dans la file "Business", une hôtesse regarde chacun de nos passeport et appose un tampon sur le boarding pass pour prouver que nous sommes bien passés au contrôle.

photo 19.07.17 17photo 19.07.17 19_

L'embarquement est enfin annoncé.

photo 19.07.17 18photo 19.07.17 20

Nous embarquons grâce à la file « Business » à 01H10 donc inutile de vous dire que nous savions que nous n’allons pas partir à 01H15 hein.
Cette fois nous sommes au contact donc nous embarquons via une passerelle vitrée.

photo 19.07.17 21

Nous entrons dans l'avion, petite vue de la cabine J
(Si vous notez une différence de qualité entre certaines photos c'est que, mon appareil photo compact étant mort, j'ai parfois sorti mon reflex de mon sac pour prendre certaines photos au lieu de mon téléphone… Et oui, ce n'est pas tous les jours qu'on voyage en J, que voulez-vous !)



Nous prenons place comme ce matin (enfin comme hier.. bref vous avez saisi !) l’un devant l’autre. Les sièges semble être les mêmes, en revanche l’IFE est bien plus ancien et l’aménagement du siège également.



La lecture est toujours au même endroit.

photo 19.07.17 39

Il n’y a plus de rangement latéral mais une « pochette » qui doit être vidée lors du décollage, très peu d’utilité donc.

photo 19.07.17 40

L'IFE est de vraiment moins bonne qualité, ça se voit en un coup d’œil.

photo 19.07.17 44

Par la fenêtre, il fait toujours aussi moche et nuit.

photo 19.07.17 42

La télécommande est d'un âge ancien tandis que les commandes du sièges sont exactement les mêmes.

photo 19.07.17 46

Au fond, une couverture est également présente mais beaucoup moins épaisse que celle de l'A350.

photo 19.07.17 48

Un oshibori est tout de suite distribué.

photo 19.07.17 60

Le verre de bienvenue arrive dans la foulée.

photo 19.07.17 74photo 19.07.17 75

Le menu arrive également tout de suite après. Moi qui pensais qu'on allait manger à l'arrivée à Séoul au petit matin, et bien non, nous allons en fait manger ce soir (enfin cette nuit…).



Ici, l'IFE n'est pas actif dès l'entrée dans l'appareil, il va falloir attendre.

photo 19.07.17 76

Petite présentation de la télécommande et des commandes du siège avant de décoller



Comme sur l'A350, le casque est dans un petit rangement, mais cette fois il est bien plus petit et ne possède pas de miroir.

photo 19.07.17 81

L’IFE ne se mettra en route que lors du roulage.
Il est 1h30 quand les consignes de sécurité sont diffusées sur les IFE.



Le pitch est toujours aussi bon mais le siège semble avoir beaucoup plus d'années derrière lui et j'ai surtout cette impression qu'avec le retard du vol, l'avion a été nettoyé à la hâte. Il y a encore de la musique dans le casque et tout n'est pas propre à 100%.
Mon siège n'était même pas correctement remis pour le décollage.

photo 19.07.17 89

La carte d'immigration en Corée et la déclaration de douane ne tardent pas.

photo 19.07.17 92photo 19.07.17 93

Après la diffusion des consignes, l'IFE est enfin utilisable. Il est plus petit et de beaucoup moins bonne qualité que sur l'A350, pour le coup, la différence est flagrante.

photo 19.07.17 102photo 19.07.17 110

La télécommande permet le minimum : suivre le temps de vol. C'est tout.

photo 19.07.17 108

A 1H50 (heure de Hong Kong), le commandant de bord prend la parole pour nous indiquer que notre retard est dû au retard de l’appareil qui venait de Manille et qui a été retardé lors de l’atterrissage sur Hong Kong en raison de la météo (tu m’étonnes !!).
Nous allons enfin pouvoir repousser. Avec la nuit et la pluie, pas facile de photographier les copains d'à côté.



La cabine passe en mode nuit avec une jolie teinte de rose.

photo 19.07.17 120

Et nous voilà parti vers la piste.



La distance n'est pas énorme et avec l'heure de plus à Séoul, la nuit va être courte !



Décollage à 2h avec une jolie vue sur Hong-Kong mais malheureusement les photos ne redent pas justice au spectacle.



Je fais un petit tour de la musique et des films présents sur l'IFE. La sélection est exactement la même que le vol précédent.



Le casque reste correct en qualité mais le mien ne marchait que d’un côté. Je n'ai rien dis car j'ai pris celui de mon conjoint qui n'en avait pas trop l'utilité sur ce vol.

photo 19.07.17 165

Cet espace sur le côté ne me sera franchement d'aucune utilité.

photo 19.07.17 166

Suivi du vol et de la musique en direct sur la télécommande.

photo 19.07.17 169

La couverture est franchement faiblarde.

photo 19.07.17 170

La montée est bien plus longue que sur A350, une fois les lumières des ceintures éteintes, je me précipite pour mettre mon siège en mode « lit ». quand soudain, on vient m’amener une nappe et une entrée. Ah oui merde c’est vrai, on mange encore.



Le plat arrive en suivant :

photo 19.07.17 175photo 19.07.17 176

Toujours avec des beaux couverts à bouts ronds !

photo 19.07.17 178

Cette prestation était moyenne. Le gâteau était tout dur, tout était vite expédié dans le service. Jamais on ne m'a appelé par mon nom, mon conjoint non plus, alors que nous n'étions que 5 dans la cabine.

Je cherche encore pourquoi ils mettent du beurre partout.

photo 19.07.17 180

Et aussi pourquoi nous avons mangé dans le noir complet.

photo 19.07.17 179

Une PNC vient ensuite me voir et me demande si je veux bien remplir un questionnaire de satisfaction au sujet du vol et de Cathay Pacific en général. Je réponds par l'affirmative alors elle me donne un joli stylo "Cathay Pacific" et me voilà parti pour remplir les 6 pages de questions.
En rendant ce questionnaire il est possible de gagner un A/R sur CX car un tirage au sort a lieu chaque mois. Je ne sais pas pourquoi elle ne l'a proposé qu'à moi (peut-être parce que je prenais ma fourchette en photo…) mais c'était bien sympa.



Il est 2h50 quand le repas est débarrassé et qu'un oshibori nous est distribué.

photo 19.07.17 185

Je rappelle un PNC pour redonner mon questionnaire rempli et j'espère avoir la chance d'être tirée au sort !
(Bon ok, j'ai peut-être "oublié" de rendre le stylo en question…)

Je mets mon siège en position lit et j'essaye de dormir un peu. Chose compliquée car il fait vraiment froid. On me débarrassera mes verres d’eau et ma boisson terminé durant mon sommeil de manière très discrète. Je me réveillerai 2h après, lors de l'annonce de la descente sur Séoul, il est 4h58 heure de Hong-Kong. J'ouvre le hublot et découvre le ciel bleu (Ouf, c'est plus la nuit, j'en pouvais plus !)



Une distribution d'oshibori (avant que je me transforme en pruneau c'est une très très bonne idée !) et une boisson s'en suivent :

photo 19.07.17 190

Je n'avais pas présenté la lecture hier soir car tout était noir.



On arrive dans 5 minutes !

photo 19.07.17 201

Il est 6h10 heure locale quand nous nous posons (beaucoup moins en délicatesse qu'avec l'A350 :D)



Et voilà !



Et maintenant, un petit tour de piste pour dire coucou à Koreanair qui se trouve à chaque coin de rue



Merci pour l'info Cathay… et ces couleurs on en parle ? Sérieusement…

photo 19.07.17 222

On arrive à notre point de stationnement et c'est l'heure de quitter notre avion.
Merci et à bientôt !

photo 19.07.17 231

Notre voisin (petit teasing pour la prochaine destination !)

photo 19.07.17 232photo 19.07.17 233

La descente de l’avion est très rapide. Nous arrivons devant le panneau de bienvenue sur le sol Coréen. J'avais eu le même il y a 3 ans mais avec un drapeau Français, ils adaptent le drapeau en fonction de la provenance de l'avion.

photo 19.07.17 234

Nous traversons de longs couloirs jusqu'à arriver devant le train.

photo 19.07.17 236

Et oui, nous devons prendre un train pour regagner le terminal des arrivées, ça avait été pareil la dernière fois.

photo 19.07.17 237photo 19.07.17 238

Nous partons ensuite passer l’immigration, la file est assez importante mais elle avance rapidement. Aucun mot de la part de l’agent d’immigration, on doit lui tendre le passeport et la feuille remplie dans l’avion. Un rapide scan du passeport fait parler l’automate en Français pour nous indiquer de poser nos doigts sur le scanner d’empreinte digitale puis de regarder la caméra pour la photo souvenir. Une fois cela fait, l’agent tamponne le passeport et me laisse passer. Yes, il reste encore des pays qui tamponnent les passeports, ouf ! :D

Mon conjoint me suit de près puis nous arrivons rapidement au carrousel de récupération des valises.
Mes yeux se posent instantanément sur ma valise. Ouf, je n’ai pas eu à stresser bien longtemps. Celle de mon conjoint suivra peu après, je crois qu’on peut donc bien dire que les priorités ont été respectées.

photo 19.07.17 240photo 19.07.17 241

Nous devons ensuite passer la douane, devant nous, tout le monde passe rapidement sans problème mais pour mon conjoint et moi, ce n’est pas la même histoire, on nous fait tous les deux signes de poser nos sacs de cabine dans un scanner et de passer le portique avec notre valise à la main…. Euh what ? Bon, évidemment tout le monde sonne. Mais ils s’en foutent, on peut reprendre nos sacs et partir. Étrange tout de même..

Nous arrivons enfin landside. J’avais déjà transité par l’aéroport de Séoul il y a presque 4 ans mais je ne connaissais le côté des arrivées. Il est plutôt grand et bien fait, il y a des écrans tactiles partout pour se repérer.



Nous nous dirigeons tout de suite vers SK Telecom, le comptoir d’une compagnie de télécom chez qui nous avons loué un Pocket WiFi permettant via la 4G de connecter nos équipements en WiFi. Cette petite fantaisie nous coûte 70$ pour 16 jours et nous permet d’utiliser 1Go de data par jour tout en y connectant un maximum de 5 équipements. C’est parfait pour nous, et cela s'avérera indispensable pour Google Maps et Google Translate en Corée, croyez-moi… (Et puis bon, moi, être déconnectée c'est un peu impossible)

photo 19.07.17 246photo 19.07.17 247

Notre prochain stop sera dans un distributeur afin d’aller récupérer de l’argent. Nous avions notés avant de partir que les distributeurs KEB prennaient très bien les cartes internationales et ce n’est pas le cas partout en Corée. Nous en trouvons un très rapidement grâce au plan intéractif de l’aéroport.
Je n’ai jamais vu un distributeur comme ça ! Très high-tech, il faut presque un diplôme pour savoir comment ça marche. Heureusement qu’une petite étiquette en Anglais explique le fonctionnement et sur quels boutons appuyer. Nous parvenons donc à retirer de l’argent sans problème.

Après tout ça, nous partons en direction du train AREX, le train express qui effectue la liaison entre l’aéroport et Séoul Station.

photo 19.07.17 251

Nous prenons deux billets, les places sont numérotées ainsi que les voitures, comme dans un vrai train.
Le train arrive pile à l’heure, les voitures sont indiquées au sol, on ne peut pas se tromper.
Une fois à bord, il fait environ 10°C. Glaglagla. Nous nous installons et c’est parti pour environ 50 minutes de trajet jusqu’à Séoul. Il y a même le WiFi dans le train.

photo 19.07.17 254

Nous arrivons une grosse heure plus tard à notre hôtel situé à Myeongdong.
Voilà comment s'achève l'aller de ce voyage… ou comment passer 2 nuits dans l'avion !

A bientôt pour notre prochain vol (local cette fois !).
Afficher la suite

Verdict

Cathay Pacific

7.1/10
Cabine7.0
Equipage6.5
Divertissements8.5
Restauration6.5

Cathay Pacific The Pier - Business Class Section

8.5/10
Confort9.0
Restauration8.5
Divertissements8.0
Services8.5

Hong Kong - HKG

8.6/10
Fluidité8.5
Accès9.0
Services8.0
Propreté9.0

Seoul - ICN

8.6/10
Fluidité8.0
Accès8.5
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Cabine : Un peu défraichie et pas propre sûrement en vue du retard du vol précédent, mais ce n'est pas une raison ! Sinon le siège est toujours aussi top pour dormir.
Équipage : Aucune personnalisation....
Divertissements : Très bien malgré un écran vraiment en dessous du précédent.
Restauration : J'aurai préféré un petit-déjeuner en arrivant à Séoul, même s'il était très tôt, plutôt que de remanger un repas entre 2h et 3h du matin. C'était moyen en plus.

Concernant le salon "The Pier Business" franchement génial ! Il manquerait quelques divertissements (un coin télé peut-être?) mais je ne sais pas à quoi m'attendre de plus donc c'est franchement bien.

Informations sur la ligne Hong Kong (HKG) Seoul (ICN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 21 avis concernant 6 compagnies sur la ligne Hong Kong (HKG) → Seoul (ICN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Cathay Pacific avec 8.4/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 13 minutes.

  Plus d'informations

3 Commentaires

  • Comment 407909 by
    Numero_2 SILVER 9244 Commentaires

    Merci pour ce FR ultra-détaillé comme je les aime. Il me semble que ce type de récit se raréfie sur le site.
    De plus votre oeil aiguisé de débutante en J - si je peux m'exprimer ainsi - vous êtes attentive aux détails et enthousiaste face au produit au sol en en vol de Cathay Pacific.

    En effet vous avez bénéficié d'un excellent tarif avec CX.

    Bien joué d'avoir tenté l'entrée au salon d'arrivée.

    Dommage que CX ait arrêté de distribuer des BPs pré-imprimés avec la couleur de la classe de voyage en surlignage du numéro de siège. Ce tout blanc est bien fade.

    "Euuh ben comment te dire que cela fait des années que nous avons la même chose en France ? :D" -> Vous voulez parler de cette machine franco-centrée qui ne reconnaît que les passeports de l'Hexagone (sans besoin de s'enregistrer préalablement) et qui est à plus de 50% du temps HS ?
    Dans tous les cas cela est une excellent évolution pour HKG et cela va certainement faire tomber l'e-Channel en désuétude.

    Avez-vous remarqué qu'il y avait ZE au présentoir à journaux de The Pier ? ;)

    Le FIDS fait assez peur avec la kyrielle de vols retardés de plusieurs heures.

    Bien vu d'avoir choisi ce vol qui vous a évité de séjourner dans l'horrible J régionale de CX.

    "Ah oui merde c’est vrai, on mange encore." -> Ca me fait parfois le même coup. ;)

    Dommage cependant de ne pas avoir pris le menu en photo.

    Le catering est encore et toujours le point faible de CX en J.

    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.