Flight-Report

Avis du vol Air Europa Paris Valencia en classe Economique

Compagnie Air Europa
Vol UX1004
Classe Economique
Siege 14A
Temps de vol 01:55
Décollage 21 Sep 17, 15:10
Arrivée à 21 Sep 17, 17:05
UX   #12 sur 20 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 89 avis
wop
Par 763
Publié le 30 septembre 2017
Bonjour à tous,

Je vous emmène aujourd'hui par le chemin des écoliers vers une destination que je vais vous laisser deviner à l'aide de l'itinéraire qui suit :


Alors, trouvé ? Bon, je vous donne un autre indice tout en dévoilant la raison de ce long routing. J'aurais pu me rendre sans escale à ma destination ??? depuis Paris, avec au moins deux compagnies aériennes différentes. Mais devant y arriver en début de matinée et ne pouvant pas en repartir avant la fin de soirée, ces vols directs étaient soit plus chers, soit ne correspondaient pas à ces contraintes.

Toujours pas deviné ? Vous voilà condamnés à lire les trois reports de l'aller ! Nous sommes donc au terminal 2F de CDG par un surprenamment beau jeudi après-midi de septembre, et mon vol semble à l'heure :
photo dsc06331r

Visiblement, certains Flight-Reporters ont droit à l'encadrement en rouge de leur vol sur les panneaux d'affichage, dans mon cas, il apparaissait en couleur là où tous les autres étaient gris. Avouez que c'est bien foutu, ADP fait vraiment des progrès. Ou alors je ne dois pas être trop mauvais en retouche photo.

Le tableau me suggère d'aller en zone d'enregistrement 3, dédiée aux compagnies autres qu'Air France. Je lorgne néanmoins sur l'espace Sky Priority, auquel mon statut Silver me donnerait "également accès", dixit le panneau à l'entrée.
photo dsc06330r

Direction donc le comptoir dans cet espace tout de rouge revêtu, que j'atteins difficilement, après au moins une bonne trentaine de secondes d'attente. L'agente se montrera intriguée, pour ne pas dire suspicieuse face à mon itinéraire légèrement original :
- "Pouvez-vous n'enregistrer ma valise que jusqu'à Madrid, où je passe la nuit ? "
- "Voyons voir ça… vous allez bien… hum… à Valence … hum, hum, puis à Madrid … triple hum puis à triple-point-d'interrogation ?"
- "A ce qu'il paraît, oui."
- "Et vous voudriez récupérer votre bagage à Madrid ?"
- "Soyons fous."
- "Soit. Je vois que vous avez exactement le même siège sur les trois vols, c'est normal ?"
- "Normal je ne sais pas, mais probablement pas un hasard."

Me voilà donc muni de cette carte d'embarquement qui m'indique que je suis un touriste très classe. Ce n'est pas moi que le dit.
photo dsc06337r

Direction les contrôles de sûreté grand public, la carte Flying Blue Silver ne donnant malheureusement pas le moindre avantage à ce moment là. Je passe devant le comptoir de vente de la Società Aerea Italiana que j'encourage alors à survivre au moins quelques jours de plus (je ne vous spoile rien en annonçant qu'Alitalia n'a toujours pas mis la clé sous la porte à l'heure où j'écris ces lignes - mais vite, il faut que je me dépêche de publier, on ne sait jamais).

photo dsc06332rphoto dsc06333r

Un peu plus de la moitié des files sont ouvertes, ce qui permet un passage rapide bien qu'il y ait un peu de monde. Les agents sont sympathiques, ce qui devient courant et une nette amélioration par rapport à la moyenne d'il y a quelques années.

Tiens, serait-ce une livrée rétro faisant son apparition dans les meurtrières ? Mais non, c'est un Embraer de Belavia, la compagnie préférée d'AK et de Lucky Luke !
photo dsc06334r

En chemin vers la jetée de droite, j'aperçois un autre bestiau dont la livrée détonne au milieu des Airbus bleu-blanc-rouges. Il s'agit d'EC-JNF, brave 737-800 au service exclusif d'Air Europa depuis février 2006. Il arrive en porte presque une heure trente avant notre décollage prévu, tout s'annonce bien en termes de timing.
photo dsc06335rphoto dsc06339r

En parlant de porte, c'est aujourd'hui la F54 qui nous accueille. A notre gauche, l'Air France pour Madrid, à notre droite celui pour Barcelone, autant vous dire que ça parle déjà plus tapas que camembert. Un peu plus d'une heure avant le départ, les agentes passent déjà dans les rangs pour mettre en soute quelques bagages cabine. Certains auront beau protester, "le vol est plein Monsieur, vous le retrouverez à votre arrivée à Saint-Petersbourg, Madame".
photo dsc06338r

L'embarquement est lancé à l'heure inscrite sur la carte d'embarquement, soit 45 minutes avant le départ ! Il est mené par deux agentes d'un assistant en escale de CDG accompagnées d'un représentant d'Air Europa qui fera les annonces en espagnol et français. Un file séparée est en place pour les Sky Priority, et l'agent AE fera strictement respecter l'embarquement par rangées. J'embarque après les deux-tiers des passagers environ, et entendrai l'agent AE inciter ses collègues à continuer à envoyer en soute des bagages cabine.

L'accueil est souriant à la porte de l'avion, et la presse espagnole est disponible en tête de passerelle. L'avion est équipé de fauteuils assez anciens mais visiblement confortables, dont les premières rangées sont dédiées à la classe affaires.


Arrivant à ma rangée, je découvre que c'est un siège en issue de secours que j'avais apparemment sélectionné au moment de la réservation. Je n'avais en effet pas la possibilité de changer de siège après celle-ci, y compris lors de l'enregistrement en ligne. Le pas est donc plus que convenable. L'accoudoir gauche est par contre réduit au strict minimum. Et le hublot est particulièrement rayé à l'extérieur, au point qu'on n'y voit net que par le bord de la vitre.


L'embarquement se fait en musique, avec un défilé de paysages sur les écrans. Tout le monde semble à bord une vingtaine de minutes avant le départ, sans grand mouvement. Le siège à ma droite est toujours vide, alors que l'avion est presque complet. Je vous laisse d'ailleurs admirer le remplissage des coffres à bagages qui a justifié l'envoi de dizaines de valisettes en soute.
photo dsc06347rphoto dsc06348r

Je commence à avoir de l'espoir, mais l'agent sol Air Europa est toujours à l'avant de la cabine …et un passager finit par embarquer, se dirige vers ma rangée 14… et s'installe deux rangs plus loin. Les portes sont finalement fermées à 15h05, et mon voisin est bien un siège libre !
photo dsc06344r

Une hôtesse vient compléter les informations fournies sur la plaquette disposées sur les sièges de la rangée, pour rappeler qu'elle compte sur mon voisin et moi en cas d'urgence. Malgré l'avance prise au début de l'embarquement, nous ne repoussons qu'à l'heure pour rouler en direction du doublet Sud. Les consignes de sécurité sont diffusées en espagnol sur les écrans. Les non-hispanophones doivent se contenter de sous-titres difficilement lisibles.
photo dsc06353r

Le roulage nous permet de croiser cet ATR stationné dans le prolongement du terminal 2B. Renseignements pris, il appartient à la compagnie franco-slovène Aero4M.
photo dsc06354r

Alors que nous nous alignons en 08L, je vous propose de découvrir le fonctionnement du système RWSL (Runway Status Lights), installé il y a moins d'un an à CDG.
photo dsc06355rphoto dsc06357r

Ce système automatisé allume une rangée de feux rouges pour indiquer qu'il n'est "pas judicieux" de décoller à ce moment là. En effet, un camion de pompiers traversait la piste quelques centaines de mètres plus loin.
photo dsc06358rphoto dsc06356r

Le passage cédé, nous sommes rapidement en l'air. L'IFE naturel s’avérera passablement décevant à cause de l'état du hublot, je ne vous inflige pas plus que ces deux clichés.
photo dsc06369rphoto dsc06370r

Voyons voir ce qu'il se passe à l'intérieur. Le contenu de la pochette nous invite à découvrir la gastronomie espagnole, la flotte de la compagnie, et son réseau. Voici qui peut d'ailleurs vous aider à trouver ma destination finale !


J'espère que vous ne m'en voudrez pas si j'écoute un peu de musique pendant que vous cherchez. Les écouteurs ne sont pas fournis, mais pourtant bien utile pour suivre les programmes diffusés sur les écrans, une succession de séquences courtes : sport, mode, caméra cachée, voyage…
photo dsc06367rphoto dsc06368r

Honnêtement, j'aurais préféré une simple géovision. Mais en regardant dehors, je vois la Méditerranée qui semble se découper au loin. Vérifions qu'on est bien équipés, Je vous propose le WopTest :
photo dsc06360r

Le boîtier le contenant est ouvert, mais le gilet est bien là. Vous profitez pour le même prix d'une vue sur les chaussettes de mon voisin de derrière, je n'ai pas réussi à décider s'il fallait ou non les flouter.

Une bonne heure et demie après le départ de CDG, la descente vers Valence est plus qu'amorcée. Je vous épargne de nouvelles photos des rayures du hublot, bienvenue à l'Aeropuerto de Valencia où nous arrivons à l'heure. Au centre, le terminal historique. A gauche et à droite, deux prolongements plus récents, le premier accueillant le trafic régional (on devine deux CRJ d'Air Nostrum), l'autre semblant principalement utilisé par Ryanair.
photo dsc06374r

Le débarquement est rapide, et permet d'admirer le nouveau hall régional. Je vous y retrouve très vite pour la suite !
Afficher la suite

Verdict

Air Europa

7.4/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements7.5
Carte payante6.0

Paris - CDG

7.9/10
Fluidité8.5
Accès7.0
Services8.0
Propreté8.0

Valencia - VLC

7.9/10
Fluidité7.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un premier vol agréable avec Air Europa, qui donne une impression d'efficacité et de professionnalisme. L'avion n'est pas tout jeune, mais ça permet de profiter de sièges confortables. Pour manger, c'est BoB, mais on est prévenus. Une petite offre gratuite serait tout de même bienvenue.

CDG s'améliore, tant mieux. Pas de critiques particulières sur Séville, si ce n'est l'absence de parcours correspondances (ou alors je l'ai raté) : obligation de sortir et de repasser le PIF pour enchaîner sur le prochain vol. Avec deux heures de correspondance c'est acceptable, avec moins ça peut devenir inconfortable.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Valencia (VLC)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Valencia (VLC).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Europa avec 6.4/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 53 minutes.

  Plus d'informations

7 Commentaires

  • Comment 414832 by
    pititom GOLD 9799 Commentaires

    Pas d'offre gratuite à bord, mais c'est le lot commun du marché espagnol : Iberia ou son ersatz Vueling n'aurait pas fait mieux. La solution résidait peut être dans un code-share avec AF sur ce segment ?

    En tout cas, chemin des écoliers (on pousse le Silver au Gold par les segments ;) ?) qui mènera, je pense...à Lisbonne ?

    Merci pour le FR

    • Comment 414839 by
      wop AUTEUR 194 Commentaires

      Merci pour le commentaire. Renouvellement tant bien que mal du statut Silver. ;) C'est sûr que je ne le fais pas pour les miles : 101, 27 et 40 pour ces trois segments, hors bonus elite.

      Lisbonne est à peu près à la bonne latitude, mais pas dans le bon pays.

  • Comment 414854 by
    okapi GOLD 3075 Commentaires

    Hello! Tout d'abord... "Ou alors je ne dois pas être trop mauvais en retouche photo." -> très bon, oui! Concept intéressant à reprendre (même si il faudra payer des droits d'auteur^^).
    Pour Alitalia, on a encore le temps. AZ dans Skyteam, c'est une autre histoire mais quelques semaines sont assurées ;-) D'ailleurs, quitte à être fou, je parie 1 centime d'euro ou un lot d'actions Alitalia / CAI S.p.A pour.... BCN! Non, Mr Pititom, LIS n'est plus desservie en direct par AZ mais en code-share avec TAP et BCN est une des rares destinations fixes en A321 depuis FCO. Mais il y en a d'autres...
    Mauvaise pioche pour le hublot rayé compensé par un siège milieu neutralisé. Effet Silver?^^ Marrant cet embarquement avec les écrans abaissés. D'habitude, ils sont sortis une fois tout le monde assis.
    Merci pour l'explication RWSL : un vrai sémaphore utile. Le reste du report se lit comme on boit de l'eau claire. Bravo pour le style, j'adore et je file lire la suite. Merci pour ce partage. À bientôt!

  • Comment 414906 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7104 Commentaires

    Merci de ce FR vers une destination mystère . Je tente Malaga comme destination finale ?
    Cabine ancienne mais confortbale surtout en étant assis en sortie de secours. Une fois de plus vraiment dommage que l'offre soit alignée sur du low cost meme si , comme le fait remarquer pititom, c'est le sort des compagnies espagnoles en MC.

Connectez-vous pour poster un commentaire.