Avis du vol Qatar Airways Doha Rome en classe Affaires

Compagnie Qatar Airways
Vol QR131
Classe Affaires
Siege 2A
Temps de vol 06:35
Décollage 09 Fév 18, 08:20
Arrivée à 09 Fév 18, 12:55
QR   #7 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 486 avis
mogoy
Par GOLD 1378
Publié le 11 mars 2018
Bonjour à tous et à toutes.

L'introduction



Voici le second segment de mon aller vers Rome où je vais passer un week_end de détente de trois jours.
Vous pourrez retrouver la genèse de ce routing dans l’introduction du premier segment dont vous trouverez le lien dans l’itinéraire qui suit.

  • IKA-DOH en J avec QR sur A332 : c'était .
  • DOH-FCO en J avec QR sur A346 : c'est ici.
  • FCO-DOH en J avec QR sur A346 : c'est pour plus tard.
  • DOH-IKA en J avec QR sur A333 : si vous êtes sages.


LE lounge report



Je vous avais laissés à la sortie du PIF de transit.
Et l’étape suivante est naturellement la case salon.

QR fait partie de ces compagnies qui placent leurs pax business à un niveau supérieur aux passagers à statut voyageant en classe éco.
Le salon Al Mourjan est destiné aux passagers J, les autres sont envoyés dans les salons soi-disant « business » et « first » dont les appellations ne manquent pas de créer la confusion chez les passagers ignorant ce fait mais qui présentent l’avantage de pouvoir prétendre que la compagnie respecte les règles de l’alliance.

Le plus étonnant dans tout cela, c’est que le groupe LH a une position radicalement différente : seul les pax à statut peuvent entrer dans le salon amélioré quelque soit leur classe de voyage (Senator), alors que le pax J de base n’a droit qu’à une version assez basique du salon.

photo p1300299

Ces règles compliquées imposent un filtrage dès l’entrée qui s’effectue juste avant les escalators. Tactiquement bien pensé car le goulet d’étranglement qu’il représente facilite les opérations. Les cerbères portent leur scanner en bandoulière ce qui leur donne une allure assez spéciale, façon commando de charme.

photo p1300300

Pas de souci pour moi.
Mon prédecesseur est du genre multicarté.

photo p1300302

Reste à trouver une place.

photo p1300303

Mais je passe avant par la case nicotine. La salle fumeur du salon est fermée et mal aérée.
Cela sent fort la cigarette froide alors que les salons EK à DXB sont nettement moins marqués dans ce domaine : fermés mais bien ventilés au concourse A, ouverts aux quatre vents au B mais isolés en bout de salon pour le concourse B. Quant au C, les zones fumeurs sont situées sur la mezzanine.

Je remarque aussi la disparition des boules blanches, dispositifs anti-odeur chimiques. Et je peux le comprendre car visiblement cela ne changeait rien à l’affaire.

photo p1300305

Le salon est bien fréquenté mais on ne se marche pas les uns sur les autres.
Je me dirige vers la cantine car c’est un endroit où je n’ai pas passé beaucoup de temps jusqu’à présent.

photo p1300306

Au passage, la presse.

photo p1300307

Qui me semble un peu plus fournie que lors de mon dernier passage il y a un peu plus d’un an.
Mais cela reste rachitique…

photo p1300308

Pousuivons.

photo p1300309

L’endroit semble fréquenté, ce qui est un signe positif. Les gazelles se retrouvent au plan d'eau.

photo p1300310

Je m’attable au premier endroit venu et observe le ballet légèrement frénétique des pax et des serveurs.

photo p1300311

Car cette partie du salon est le dernier vestige des heures de gloire du salon Al Mourjan.
A l’époque, le service au restaurant était à la carte et le service à la place. Or la partie restaurant située sur la mezzanine n’est devenu qu’un bête buffet en libre service.
Non pas que le restaurant à l’époque était stellaire (on y servait du pré cuit), mais il avait plus de cachet que la plupart des salons J.
Pour se faire servir maintenant, il faut accepter des sandwichs…

Voici le choix proposé.
Rapidement un serveur viendra prendre ma commande.

photo p1300312

Tout d’abord un Lemon mint pour se réhydrater.
On notera que les nappes n’ont jamais fait partie des attributs des salons QR. Que ce soit au Al Mourjan ou même au Al Safwa, son pendant pour les passagers First.

photo p1300313

Je patiente en prenant la une du jour.

photo p1300314

Puis vient le sandwich caprese commandé. Que j’accompagnerai d’une flûte de champagne Lanson.

photo p1300315

Les docs de voyage.

photo p1300191

Une fois cela avalé, je vais faire un tour sur la mezzanine, pour vérifier l’état de l’art.

photo p1300316

Le bar est déjà là. On aperçoit les deux champagnes servis en vol : Lanson brut et Lanson rosé.
Il est loin le temps où l’on y proposait du Krug.

photo p1300317photo p1300318

Le reste du bar.

photo p1300319

En revanche, question vins tranquilles, il y a toujours (encore ?) des bouteilles de très bonne tenue.

photo p1300320

Le tour du buffet, avec les cold cuts en premier lieu.

photo p1300321

Puis les cloches, pancakes dans la première.

photo p1300322

Puis omelettes aux légumes.

photo p1300323

Oeufs brouillés.

photo p1300324

Et saucisses pour finir.

photo p1300325

De tout cela, je ne profiterai pas car il est temps d’embarquer.
J’emprunte l’ascenseur pour redescendre au niveau principal, plus par curiosité que par fainéantise.

photo p1300327

Les parois sont matelassées, on se croirait à l'asile.

photo p1300328

Sortons donc rejoindre le peuple.

photo p1300329

La clientèle chinoise est importante sur QR. Les marchands du temple l’ont bien compris.

photo p1300330

Vue de l’atrium principal.

photo p1300332

Et son nounours tourmenté.

photo p1300334

Direction les portes C.

photo p1300335

Le flight report



photo p1300336

Et me voilà à faire la queue en l’absence de file prioritaire…

photo p1300337photo p1300338

L’appareil du jour : un Airbus A340-600. Oiseau qui se fait de plus en plus rare et que j’apprécie notamment pour sa gracilité

photo p1300339

La salle de préembarquement est bien encombrée alors que les pax font la queue.
A nouveau il n’y a pas de file pour les pax prioritaires… Cette fois-ci, cela m’énerve et je trace directement au contrôle des BP en grillant tout le monde.
Personne n’a rouspété. Après tout on partira tous ensemble…mais une promesse client est une promesse et j'ai mieux à faire sur mon siège qu'à attendre sans rien faire dans une queue.

photo p1300340

Les films anti soleil du terminal n’aident pas à saisir la faune locale.

photo p1300341

On retrouve enfin un parcours privilégié dans la première passerelle réservée aux passagers J.
Sur cet appareil : pas de cabine First.

photo p1300342

Il vous faudra vous contenter de cela pour le fuselage shot !

photo p1300343

L’instant porte.

photo p1300344

Et j’arrive à mon siège le 2A. Mon voisin est déjà là.
Même cabine que j’ai eue pour le IKA DOH.
Ce n’est pas aussi bien que les sièges Super Diamond que QR propose sur ses A388, mais l’on devra s’en contenter.

J’ai trouvé ce siège Parallel diamond (le même que KL du routing précédent) vraiment étroit, et pourtant je ne suis pas bien épais (de corps, sinon d’esprit).
Certes les écrans sont superbes et les commandes électriques sont à impulsion (très bonne idée au passage, qui s’est fait longtemps attendre) mais on se sent un peu confinés.

photo p1300345

La cabine est pleine.

photo p1300346

Le siège est full flat, pas vraiment full privacy et certainement pas full access.
L’espace pour les pieds est "légèrement" contraint.

photo p1300347

La notice de sécurité.

photo p1300348photo p1300349

Et le lot de bord.

photo p1300350

La trousse de confort est ensuite distribuée.

photo p1300351

Dont voici le contenu. Ce qui manque se trouvera plus loin dans le corps du FR.

photo p1300352

Le protocole se déroule avec le verre de bienvenue. Champagne cette fois !
Ainsi qu’un oshibori tiédasse.

photo p1300353

Trinquons à ce vol qui s’annonce sous les meilleurs auspices.

photo p1300354

La carte des vins qui est strictement la même que le vol précédent.



Le bar.

photo p1300361

La passerelle se retracte.

photo p1300362

Alors que je prend connaissance du menu. Sur ce vol partant le matin, nous aurons encore droit à une carte de style petit déjeuner.
Un peu frustrant.

photo p1300363photo p1300364

On repousse alors que la PNC de la rangée se présente formellement et nous fait part que le service est effectué à la demande et à notre convenance.
Plus tard le CCP passera saluer tous les pax J sans exception ou priorité.



Présentation de la flotte hétéroclite de QR.

photo p1300368photo p1300369

Et son réseau, avec de belles coquilles, notamment Kuwait City en Arabie Séoudite.
Les vols vers KSA, les EAU, Bahrein ou l’Egypte ont disparu de la carte.

photo p1300370photo p1300371

A320 QR seul spotting du roulage.

photo p1300372

Et décollage à 8h36.

photo p1300373photo p1300374

Le business district de Doha.

photo p1300375photo p1300376

Le centre historique.

photo p1300377

Avec notamment le musée d’art islamique.

photo p1300378

La crique de Doha.

photo p1300379

J’arrive in extremis à saisir les progrès de l’oeuvre de Jean Nouvel : le futur musée national.

photo p1300380

Vue générale du business district.



Bye bye Doha, à dans deux jours.

photo p1300384

La ville cède bientôt la place au désert.

photo p1300385

Ayant un voisin sur ce vol, je lance l’IFE pour suivre le début du vol.

photo p1300386

Il faut être fin connaisseur des secrets qataris pour savoir qu’au centre de ce cliché se trouve les ruines d’Al Zubarah.
Ainsi que son fort que je vous avais présenté dans le bonus de ce FR : DXB-DOH sur EK Y en A332 .

photo p1300388

Un coup de zoom devrait vous aider.

photo p1300390

Toujours pas ? Et là ?
Dans le quart en haut à gauche du cliché, légèrement à droite et en haut du bâtiment en blanc, on aperçoit les ombres des quatre tours du fort.`
Ce dernier, étant ocre, se confond facilement avec le paysage.

photo p1300389


Prenons du champ.

photo p1300391

Au loin on aperçoit Bahrein.

photo p1300392

En zoomant.

photo p1300393

Et en zoomant encore plus on peut clairement voir BAH.

photo p1300395photo p1300397

Allez deux dernières pour la route.

photo p1300398photo p1300399

Les appareils Qataris frôlent les pays non amis.

photo p1300400

Ici l’Arabie Séoudite avec Fanateer et la réserve naturelle de Jubail.

photo p1300402

Le service commence alors. Formule petit déjeuner oblige, on me propose un smoothie que j’accepte.

photo p1300403photo p1300404

Mon voisin indien qui vient de Goa, lui démarre directement au champagne. Mais j’avais pris une longueur d’avance dès le matin. Peut-être que lui aussi, cela dit.
Nous avions sympathisé avant le décollage car tant lui et moi avons eu du mal à paramétrer notre langue préférée sur l’IFE. Même la PNC n'y arrivera pas.
La solution ? Lancer un film et changer alors la langue.

photo p1300405

La table est dressée.

photo p1300406

Et je suis le service avec le yaourt.

photo p1300407

Puis je me laisse tenter par le plat indien. L’omelette au fromage, cela suffit, j’ai eu plus que ma dose sur BA.
Quant au petit déjeuner arabe traditionnel, cela me semble bien trop léger.

Aloo paneer tikki with jeera potato

C’était plaisant car parfumé. Cela a au moins le mérite de l’originalité.

photo p1300408

Que j’accompagne au bordeaux avec un petit doute, mais le mariage se passe bien.
On me fera goûter le vin, mais à nouveau la capsule est mal découpée.
Je me demande si la prochaine fois que je vois cela, je leur signalerai pour achèvement…
Autre impair plus grave, le vin n’est pas à température ambiante… bien trop froid.

photo p1300409

Je m’arrête là, pour le moment pour terminer sur un petit cognac.

photo p1300410

Juste interrompu par un oshibori marquant la fin du service.

photo p1300412

Santé !

photo p1300413

J’enjambe mon voisin pour accéder aux toilettes. Un peu compliqué quand la cabine est plongée dans la pénombre.

photo p1300414

Le test ZE n’a rien donné. Mis à part ce "Traveler".

photo p1300415

Les toilettes sont propres et surtout disposent d’un hublot pour ceux dont la passion est l’exhibitionnisme aérien.

photo p1300416

Hommage à Mme jack

photo p1300417

Dehors, les sommets enneigés de l’est de la Turquie.

photo p1300418

Quelques kits en libre service complètent la trousse de confort.

photo p1300419

La cabine plongée dans le noir.

photo p1300420

Puis je me balade dans le trèèèèèsss long A346 et ses multiples cabines Y. Dont voici la seconde.
On remarquera que les IFE sont anciens (et qu’on est gratifié en sus d’une boîte aux pieds pour certains types de sièges).

photo p1300421

J’en profite pour prendre le bout de l’aile.

photo p1300422

La première cabine Y.

photo p1300423

Sièges 29 en issue de secours à recommander.

photo p1300424photo p1300425

J’ai estimé à 40% environ la proportion de chinois dans la cabine Y. Impressionnant.
D’autant que l’avion semblait plein à 90% en Y, tout comme en J.

photo p1300426

Toujours au dessus la Turquie.

photo p1300427photo p1300428

Histoire de changer un peu de l’ordinaire, je prends plus tard pendant le vol un Cuba Libre.

photo p1300429

Mais je reviens rapidement vers mes marottes en achevant la demie bouteille de Tokaj à moi tout seul jusqu’à la fin du vol.
Il est bon sans être extraordinaire. Mais cela se boit comme du petit lait.
Ne dit-on pas que c’est le vin des rois ?

photo p1300430

Effets de lumière hongrois.

photo p1300431

Tout ceci en regardant une histoire originale et surprenante mais lourdement enjolivée dans la mièvrerie de notre époque.

photo p1300432

Nous sommes en Europe.

photo p1300436

Il est temps de me faire un second service du mieux que je peux avec cette carte de petit déjeuner.
Commençons par le vin. Le chablis premier cru Laroche.

photo p1300439

Pour accompagner le Smoked halibut and mackerel rillette.

photo p1300440

Suivi des Mushroom Tortellini in creamy morel sauce.

Le tout était mangeable et plutôt bien présenté mais sans me marquer gustativement.

photo p1300441

Un point pénible dans l’agencement du siège, la liseuse se reflète sur l’écran quand elle est allumée.

photo p1300442

La faute en incombe à un placement trop à hauteur d’épaule du flux.

photo p1300443

Je termine tranquillement mon verre.

photo p1300444

Car il est temps d’atterrir.

photo p1300445

Au dessus de l’adriatique, cela moutonne.

photo p1300446photo p1300447

La côte italienne.

photo p1300449

Très rapidement on entame la descente et nous voici prêts à atterrir.

photo p1300450

Atterrissage à 13H15.

photo p1300451photo p1300452

Un peu de spotting léger et opportuniste.



J’ai oublié de mentionner les patères.

photo p1300457photo p1300458

Il n’y a plus qu’à rejoindre le people mover.



La PAF est passée très rapidement.

photo p1300462

Vers la sortie directement, car pour un week end je n’ai pas eu à enregistrer de bagages en soute.

photo p1300463

Il faut un peu marcher pour mériter son tour de petit train vers Termini.



Et voilà.

photo p1300468

Merci de m’avoir lu.

Le bonus


Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Qatar Airways

7.9/10
Cabine7.5
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Qatar Airways Al Mourjan Lounge

7.5/10
Confort8.0
Restauration8.0
Divertissements6.0
Services8.0

Doha - DOH

7.9/10
Fluidité8.0
Accès6.0
Services8.5
Propreté9.0

Rome - FCO

7.6/10
Fluidité7.5
Accès8.0
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Un bon vol de retour vers l'Europe aidé par un service à la demande qui est un gros plus. On mange quand on veut ce que l'on veut. Certes, le menu proposé orienté petit déjeuner ne permettait pas un choix des plus satisfaisant mais la cave est dans le haut du panier. Le siège n'est pas le meilleur qui puisse être mais reste convenable pour cette durée.

Notation vol :
Cabine : pas une cabine 3F, un peu étroite mais elle présente bien et l'écran est superbe.
Équipage : pas de faute de service relevé mis à part la capsule du Médoc mal découpée.
Divertissement : bon choix proposé, j'ai arrivé à regarder quelques films corrects.
Restauration : du petit déjeuner donc plusieurs options pas très réjouissante mais dans l'ensemble, j'ai pu manger à ma guise.

Notation salon :
Confort : certains le trouvent froid, c'est vrai, mais le salon Al Mourjan reste un endroit flatteur mais qui a bien perdu de sa superbe. Il y a du monde, mais je m'attendais à pire en pic de correspondance.
Restauration : le catering a perdu du lustre d'antan mais les sélections de buffet valent bien la concurrence moyenne (mais, en dessous du choix d'Emirates) et les sandwichs à la demande donne un petit cachet de service bienvenu. Belles bouteilles au bar.
Service : rapide et dilligent, rien à redire.
Divertissement : la presse a toujours été le point faible des salons QR. C'est confirmé, je n'ai même pas trouvé de journaux français même en photocopie (spécialité de Qatar airways).

DOH : hormis l'absence notable de transport en commun, c'est un bel aéroport propre, qui présente bien et propose tout ce qu'on attend d'un grand aéroport.
FCO : bonne fluidité malgré le people mover, pas de soucis à la PAF. C'est l'essentiel en parcours de sortie.

Sur le même sujet

12 Commentaires

  • Comment 436310 by
    chpl SILVER 198 Commentaires

    Bonjour et merci pour le report.
    Je suis surpris de l’absence d’accès prioritaire à l’embarquement.
    L’offre de vins a l’air somptueuse.
    Il vaut mieux être un peu nostalgique pour apprécier voler en J en 2-2-2 sur A340.
    Mais je comprends tout à fait.
    Bon nombre de compagnies seraient déjà à genoux à cause du boycott subi par QR.
    Bonus impressionnant, mais appréciable par des inities dont je ne fais pas partie.
    Merci encore

    • Comment 436315 by
      mogoy GOLD AUTEUR 9386 Commentaires

      Merci Christian pour le com'

      Egalement surpris surtout dans le hub et alors qu'il y a les comptoirs pour organiser deux flux séparés. Dans la salle d'embarquement, c'est pareil, l'absence de marquage est regrettable.

      La cabine est vivable n'est pas la meilleure dans cette classe de voyage. J'imagine que l'investissment consenti devait ne pas être trop onéreux pour des appareils appelés à disparaître tôt ou tard.

  • Comment 436312 by
    A330-200 523 Commentaires

    Bonjour mogoy,

    Mogoyvetait il malade pour si peu profiter du salon , nous sommes loin des orgies habituel , des lounge a la sauce mogoy....
    L A340-600 reste comme le 500 un magnigique appareil , quel dommage qu il ne fut pas plus vendu.... La prestation QR est un peu en retrait , l etroitesse du siege , un catering un peu limite pour un tel vol . Le reste est conforme .

    Le hublot dans les toilettes est un must , et devient a la mode , faut il esperer que le cache hublot soit present afin de preserver de ne pas pervertir les quelques oiseaux et autres palmipedes passant par la ..lol c est surtout embetant au sol ..

    Tres beau bonus ; merci pour le fr et a bientot

    • Comment 436316 by
      mogoy GOLD AUTEUR 9386 Commentaires

      Merci pour le com'.
      Je n'avais juste pas le temps de prendre le temps. J'ai opté pour une correspondance courte plutôt que de réduire encore plus mon week end à Rome. Il n'y a pas grand chose qui fasse rester bien longtemps dans ce salon. Si le Krug était encore là, c'eût été différent !

      J'aime beaucoup aussi l'A346 mais la rentabilité l'emporte sur le design de ce qui n'est après tout qu'un bus avec des ailes. Un Airbus donc...
      Les oiseaux à 30 000 pieds auraient d'autres soucis que la vue de l'intimté de certains pax !

  • Comment 436331 by
    okapi GOLD 3162 Commentaires

    Ce n'est pas tant l'auteur ni la compagnie qui m'a fait cliquer sur ce FR mais l'avion emprunté. Je n'ai pas souvenir d'un Mogoy en 340. Et en -600 de surcroît, excusez du peu!
    Salon agréable mais effectivement un cran en dessous de ce que tu nous a habitué à voir à DXB. Du reste, on ne sert pas de Krug à des pax en tenues si sportive, baskets/casquette. Le raffinement se mérite.
    Accompagner sa caprese de Champagne est un signe de raffinement. Rien d'étonnant dans tout cela, n'est-ce-pas?
    "Les parois sont matelassées, on se croirait à l'asile." -> C'est ce que l'on m'a dit récemment. C'est pour votre confort Monsieur Okapi...
    "Et me voilà à faire la queue en l’absence de file prioritaire…" -> Chez QR, les manants sont prioritaires?^^
    Le Champagne servi dès l'installation est dans une vraie flute. Dommage que la Compagnie Française ne s'en inspire point.
    "Et son réseau, avec de belles coquilles, notamment Kuwait City en Arabie Séoudite." -> Je ne pinaillerai pas sur Milan au bord de la mer. Il y a bien une "Milano Marittima" mais c'est un peu plus au sud normalement... Par contre, Libreville mériterait peut-être une reconsidération de mon opinion sur QR et le ME3 en général.
    "Vue générale du business district." -> Joli mais quand même un peut trop de sable. Ça donne soif!
    Dommage que tu aies encore à te farcir du PDJ. Mais Indien vaut mieux que deux tu l'auras. Je constate aussi que tu n'avais pas très soif...
    Loooooongue cabine. C'est bien ce qui rend cet avion si particulier. Un A380 à un seul étage en somme.
    "J’ai estimé à 40% environ la proportion de chinois dans la cabine Y. Impressionnant." -> Un milliard et demi de Chinois, une aubaine pour le tourisme de masse Italien et Français. Qui saura mieux les accueillir et transporter?
    Ah! Je vois que tu redeviens raisonnable avec le retour de la demi-bouteille. C'est que tu as une réputation à tenir.
    "Effets de lumière hongrois." -> Hongrois rêver...
    Avec plaisir, on découvre une seconde prestation alors que certaines compagnies les réduisent. Une arrivée à Rome sous un beau temps. L'estomac n'est pas dans les talons, ce qui est quand même plus pratique pour marcher car l'on marche beaucoup à FCO.
    Le bonus est tout simplement "divino". Ma préférence allant aux sols en mosaïque pour d'évidentes raisons. https://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmatesque
    Merci pour ce partage!

    • Comment 436333 by
      mogoy GOLD AUTEUR 9386 Commentaires

      Merci Guillaume pour le com'.

      Qd on lasse on doit bien trouver de quoi attirer le chaland, le 346 fait partie de ses trucs bon marché pour y arriver !
      Je veux bien voyager en costumer pour peu que QR ressorte les bouteilles de Krug de sa réserve !
      "C'est ce que l'on m'a dit récemment." combien de m², c'est cela la mesure de la folie !

      Chez QR, tout le monde est prioritaire et personne ne l'est.

      C'est vrai qu'une flût rend l'aspect nettement moins commun.

      "Je constate aussi que tu n'avais pas très soif..." un peu de mesure ne fait pas de mal.

      " Un A380 à un seul étage en somme. " pourtant appareil court justement du fait de son double étage.

      "Qui saura mieux les accueillir et transporter?" certainement pas les Français avec certaines images déplorables de touristes chinois dépouillés...

      " Hongrois rêver..." très bon !

  • Comment 436337 by
    marathon GOLD 9404 Commentaires

    Pas de nappe au salon, mais un plateau (plastique, verre ?) qui fait un peu planche à découper.
    Le positionnement erroné de KWI ne serait-il pas une manière de donner l'impression que QR continue de desservir l'Arabie Saoudite ?
    La dernière photo du business district montre plutôt l'hôtel St Regis, à plusieurs km de distance.
    Pas facile de faire un air-to-air par ce hublot des WC quand on utilise le siège des toilettes, de quelque manière qu'on utilise ce dernier.
    Environ 40% de Chinois, ou bien de PAX originaire d'Extrême-Orient ?
    Je remarque que l'avion a pris une route plus au nord que la trajectoire du grand cercle pour ne pas entrer dans l'espace saoudien
    Merci pour ce recit de vol et bien sûr pour le bonus - je n'en attendais pas moins de ce lieu vu par cet auteur :)

    • Comment 436346 by
      mogoy GOLD AUTEUR 9386 Commentaires

      Merci François pour le commentaire,
      C'était une assiette.
      Compte tenu du nombre de destinations perdues par QR en KSA, il faudrait plusieurs Koweit pour les remplacer... Et cela n'explique pas les autres erreurs.
      Je n'ai pas osé squatté les toilettes juste pour faire un chiotte to air.
      Certainement quelques coréens ou japonais ds le lot mais je ne pense pas me tromper !
      Oui, oui maitre marathon, j'étais un peu fatigué de ma géographie de Doha !

  • Comment 436386 by
    Esteban TEAM GOLD 9346 Commentaires

    Hello Quentin !

    Ah la la, quelle tristesse cette vie d'AvGeek de ne plus pouvoir prendre le temps d'avoir du temps, dans un salon Affaires en plus :)

    Jolie prestation globale que nous propose Qatar sur ce routing. Et puis voler en 346 va devenir de plus en plus difficile, donc autant en profiter .... tant que nous avons du temps :)

    A très bientôt !

    • Comment 436427 by
      mogoy GOLD AUTEUR 9386 Commentaires

      Merci Stephan pour le com'

      Faut-il s'en plaindre ? Les correspondances font perdre du temps. Avec trois vols par jour vers FCO, j'avais le choix de prolonger un séjour dans le salon.
      Mais comme il n'a pas grand chose à offrir pour mogoyer plus que de raison, j'ai préféré privilégier le temps passé à destination !

      Prendre un A346 était un plaisir car c'est rare. Hormis le bruit moins intense (mais qui est de toute façon moins sensible à l'avant qu'à l'arrière), cela permet de voler "européen" !

  • Comment 436620 by
    Chevelan GOLD 11831 Commentaires

    Pour une fois le Mogoy zap presque le salon, je me disais que la météo pourrie depuis quelques jours n'était pas normal ^^
    Rome mérite une longue visite
    Cet A340-600 me rappel un souvenir très précis, lors d'un retour très de BKK arrosé...
    Pas de file prioritaire, bizarre dans un hub !
    Belle prestation à bord

    Merci pour ce FR, à bientôt.

    • Comment 436632 by
      mogoy GOLD AUTEUR 9386 Commentaires

      Merci Hervé pour le com'
      Même une longue visite à Rome ne suffit pas. C'est tellement riche qu'on risque l'écoeurement.
      Je n'ai pas abusé du cognac précisément à cause de cela.
      L'absence de file prioritaire est assez incompréhensible.

Connectez-vous pour poster un commentaire.